Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Je me dis que l'évolution au Burkina est dû à la pression que subisse les djihadistes au Mali and Co. 

djihadistes ont besoin de visibilité en mettant en avant leurs attaques, quand l'espace de visibilité se réduit via des échecs et des complications leur limitant leur capacité d'action ils optent pour des actions en direction de pays perçu comme des maillons faibles.

Ils espèrent réduire nos capacités d'action dans l'optique ils ne pourront pas être partout , sauf qu'avec nos forces pré-positionnées dans le reste de l'Afrique (côte d'Ivoire, Djibouti aussi) , on a encore de la réserve pour déployer sur le Burkina sans pour autant que cela affecte Barkhane du côté du Mali. 

Les attaques contre les forces de l'ONU n'est pas un hasard, vu que l'optique c'est le contrôle de zone, donc plus facile à attaquer en comparaison de la force Barkhane qui est en mode action et réaction, mobile. 

 

On a des FS au Burkina depuis plus de 15 ans et le burkina est membre du G5 Sahel  

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Scarabé a dit :

On a des FS au Burkina depuis plus de 15 ans et le burkina est membre du G5 Sahel  

 

 

Oui ça je le sais, mais le matos qui est envoyé, c'est pas vraiment du matos pour FS. 

Et la présence des FS là bas c'est aussi en mode réserve pour le reste du Sahel au niveau FS si il y a besoin. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Mali: Le chef de la faction Al Mansour Ag Alkassim visé dans un raid de Barkhane. ►7 djihadistes ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi lors d'un raid mené par les forces spéciales françaises dans la région du Gourma.  http://www.rfi.fr/afrique/20181115-mali-chef-faction-al-mansour-ag-alkassim-vise-raid-barkhane

DsGirkvXgAE0OAA.jpg

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Barkhane : opération contre un groupe terroriste de la katiba Massina

2018_ema_m2000d_bkn_article_demi_colonne

Citation

Dans la nuit du 22 au 23 novembre 2018, dans la région de Mopti au Mali, les forces françaises de l’opération Barkhane ont frappé durement un groupe terroriste de la Katiba Massina.  

Cette opération a combiné l’action de nombreux moyens aériens : avions Mirage 2000, hélicoptères Tigre et Gazelle appuyés par des drones Reaper, ravitailleur C135 et hélicoptères de manœuvre. Des frappes aériennes ont permis de réaliser un effet de sidération sur l’objectif, puis d’exploiter cette action par des assauts héliportés et par l’engagement au sol des militaires français. A ce stade de l’évaluation de l’opération, il apparait qu’une trentaine de terroristes a été mise hors de combat, parmi lesquels figurent probablement le chef de la katiba Massina, Hamadoun Kouffa, et ses principaux cadres.  

La katiba Massina est un groupe armé terroriste membre du RVIM qui sévit au Mali en s’attaquant à tous les symboles de l’état, en instaurant un régime de terreur contre les populations civiles et en attisant les tensions intercommunautaires. Après la neutralisation du chef de la katiba du Gourma il y a deux semaines, la neutralisation probable du chef de la katiba Massina est un nouveau coup très sévère porté au RVIM dont il était un des principaux leaders. Cette action illustre l’efficacité de la force Barkhane, aux côtés des forces partenaires locales et de la MINUSMA, et ses capacités à agir en tout temps et tout lieu contre les groupes terroristes. Elle montre que ces groupes ne disposent d’aucun sanctuaire au Mali.

https://www.defense.gouv.fr/operations/barkhane/actualites/barkhane-operation-contre-un-groupe-terroriste-de-la-katiba-massina

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un important chef djihadiste « probablement » tué par l’armée française au Mali

Amadou Koufa était le chef du Front de libération de la Macina. Selon les informations du « Monde », 34 terroristes ont été tués dans l’opération menée par la force « Barkhane ».Média d’appel

Par Charlotte Bozonnet et Nathalie GuibertPublié aujourd’hui à 21h04, mis à jour à 21h59

Il était l’une des figures principales du djihadisme au Mali depuis trois ans. Amadou Koufa, un prédicateur chef du Front de libération de la Macina (FLM), mouvement armé né dans le centre du pays, a « probablement » été tué au cours d’une opération militaire de la force « Barkhane », dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 novembre, a annoncé le ministère français des armées. Amadou Koufa se trouvait dans la région de Mopti, au centre du pays.

Le prédicateur venait d’appeler les populations de l’ethnie peule à rejoindre le djihad dans une vidéo de propagande, diffusée le 8 novembre, où il figurait aux côtés de l’émir touareg Iyad Ag Ghali, chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) agissant autour de Kidal, dans le nord du Mali, et de l’Algérien Djamel Okacha, alias Yahia Abou Al-Hammam, dirigeant d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et influent dans la région de Tombouctou. « J’en appelle aux Peuls où qu’ils se trouvent : au Sénégal, au Mali, au Niger, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Nigeria, au Ghana et au Cameroun », disait Amadou Koufa dans cette vidéo.

« Les armées françaises engagées au Sahel au sein de l’opération “Barkhane” ont mené une action d’ampleur, complexe et audacieuse qui a permis de neutraliser un important détachement terroriste au sein duquel se trouvait probablement l’un des principaux adjoints de Iyad Ag Ghali, Hamadoun Kouffa, chef de la katiba Massina », indique le communiqué de la ministre des armées, Florence Parly. Selon elle, « l’opération (…) porte un coup sérieux à une organisation terroriste particulièrement brutale. Celle-ci a visé répétitivement les civils et les symboles de l’autorité de l’Etat malien. L’affaiblissement des groupes terroristes est essentiel pour envisager le retour des services publics, l’accès à l’éducation, la normalisation graduelle de la vie quotidienne. »

« Les armées françaises engagées au Sahel au sein de l’opération Barkhane ont mené une action d’ampleur », indique le communiqué de la ministre des armées, Florence Parly.

« L’action de nombreux moyens aériens »

Dans un communiqué, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées, a lui aussi salué l’action de ses forces : « Cette opération a combiné l’action de nombreux moyens aériens : avions Mirage 2000, hélicoptères Tigre et Gazelle appuyés par des drones Reaper, ravitailleur C135 et hélicoptères de manœuvre. Des frappes aériennes ont permis de réaliser un effet de sidération sur l’objectif, puis d’exploiter cette action par des assauts héliportés et par l’engagement au sol des militaires français », indique-t-il. Au total, trente-quatre terroristes ont été neutralisés, selon les informations du Monde.

Ce type d’opération fait généralement l’objet d’une préparation longue, avant qu’une opportunité permette de lancer les forces. Le général Lecointre en profite pour évoquer « un succès supplémentaire dans la lutte menée par les armées françaises aux côtés des forces armées maliennes, de celles de la force conjointe du G5 Sahel et de la Minusma, pour la sécurité au Mali et au Sahel ».

Mais la situation sécuritaire reste très mauvaise, notamment dans le centre du pays où le gouvernement malien n’est guère présent et où la France veut laisser les forces du pays agir. Dans cette région, le contexte, très précaire, s’est beaucoup dégradé ces derniers mois et est marqué par des exactions de part et d’autre.

La région de Mopti, dans le centre du Mali, a été au cours des derniers mois de plus en plus infiltrée par les groupes djihadistes. Défaits par l’armée française lors de l’opération « Serval » en janvier 2013, ils profitent des immensités désertiques de la région et des conflits locaux de voisinage pour régulièrement reconstituer leurs groupes combattants.

Charlotte Bozonnet et Nathalie Guibert

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

L’armée malienne a confirmé ce samedi la mort d’Amadou Koufa. Il a été tué jeudi soir, lors d’un raid mené par les forces françaises déployées au Sahel.

Citation

Il n’y a plus de doute : « Je confirme qu’Amadou Koufa a été tué au cours de l’opération », a déclaré le porte-parole de l’armée malienne, le colonel Diarran Koné. L’armée française, elle, avait annoncé vendredi qu’elle avait « mis hors de combat une trentaine de terroristes » au Mali, parmi lesquels, « probablement », le chef djihadiste Amadou Koufa.

« Après l’opération militaire (des armées malienne et française), le terroriste Koufa était gravement blessé. Il a été transporté par ses proches, avant de décéder après », a confirmé à l’AFP une autre source militaire. La mort du chef jihadiste malien a également été annoncée sur la page Facebook des forces armées du Mali.

Prédicateur islamique radical de Mopti, Amadou Koufa, qui dirigeait la katiba Massina, était l’un des proches lieutenants d’Iyad Ag Ghali, chef du groupe djihadiste GSIM (Jama’at Nusrat al-Islam wal-Muslimin, soit « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans »). Il est apparu il y a trois ans dans le centre du Mali.

https://www.ouest-france.fr/monde/mali/mali-l-armee-confirme-la-mort-du-chef-djihadiste-amadou-koufa-6089413

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

J'indique ce reportage photos d'un journaliste de la dépêche du Midi sur le travail titanesque de logistique et de transport aérien nécessaire pour les immenses étendues ou crapahute les militaires français au Sahel. 

Il concerne le 1er régiment du train parachutiste :

https://pierrechallier.atavist.com/dans-les-soutes-de-barkhane

scale~1200x0x0x0~dsc9552min-1539599362-4

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,938
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...