Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

https://www.jeuneafrique.com/829855/politique/terrorisme-la-cedeao-se-dote-dun-plan-daction-a-un-milliard-de-dollars-pour-contrer-les-jihadistes/   

“La Cedeao prend la main”     “Pas un substitut au G5 Sahel”

"À l'issue de son sommet extraordinaire à Ouagadougou, samedi 14 septembre, la Cedeao a décidé de se doter d'un plan d'action pour la période 2020-2024 afin d'améliorer la lutte contre le terrorisme. L'organisation sous-régionale prend ainsi la main sur le dossier, sans toutefois se substituer au G5 Sahel." 

"À l’occasion de la réunion extraordinaire qui s’est tenue samedi 14 septembre à Ouagadougou, les chefs d’État ont annoncé que l’organisation sous-régionale allait mobiliser des ressources à hauteur d’un milliard de dollars (environ 900 millions d’euros). “Cette contribution financière démontre notre engagement à faire la différence”, a expliqué le président Mahamadou Issoufou, également président en exercice de la Cedeao."

"la Cedeao a également invité le Tchad et à la Mauritanie, deux États représentés au sommet – respectivement en tant que pays appartenant au Bassin du lac Tchad et au G5 Sahel – , à participer à l’effort financier"

"Dans l’immédiat, il faut renforcer les instruments en place  ( G5 ) , et la force en attente est prévue sur le moyen terme"

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

Mort en opération du brigadier Ronan Pointeau

bri-ronan_article_pleine_colonne.jpg

 

Le 2 novembre vers 11h, heure de Paris, un véhicule blindé léger de la force Barkhane engagé dans une opération dans le Liptako a été frappé par la déflagration d'un engin explosif. Ce véhicule assurait la protection d'un convoi entre Gao et Menaka.

L’explosion a provoqué le retournement du véhicule.

L’équipe médicale présente sur place est aussitôt intervenue pour prendre en charge l'équipage du véhicule, alors qu'un hélicoptère Tigre a sécurisé la zone.

Après cette première intervention médicale, l'équipage du VBL a été évacué à l'aide d'un hélicoptère Caïman en direction de l'antenne chirurgicale de Gao. Le décès du brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de Spahis, y a été constaté.

Les autres passagers du VBL ont été pris en charge. Leur état n’inspire pas inquiétude.

Cette attaque insidieuse montre l'importance et l'âpreté de la lutte contre les groupes armés terroristes pour la sécurisation du Liptako. La Force Barkhane poursuit cette lutte avec détermination aux côtés de ses partenaires, afin de rétablir la paix et d'accompagner le retour à la vie normale pour les populations du Sahel.

 

 

RIP

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

c'est clair, ils attaquent le maillon faible

Mali : 49 soldats tués dans une attaque «terroriste»

Au moins 49 soldats maliens ont été tués vendredi lors d'une «attaque terroriste» lancée contre une position militaire à Indelimane, dans la zone de Ménaka, près de la frontière avec le Niger, selon un nouveau bilan de l'armée.

https://www.lefigaro.fr/international/mali-35-soldats-tues-dans-une-attaque-terroriste-20191102

Ils n'ont pas de couverture aérienne ?

une centaines de gus en moto et 4x4, ca ne passe pas inaperçue dans le secteur

Edited by zx
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

on dirait qu'ils se sont dispersés un peu partout pour profiter du chaos des pays faibles et ils s'attaquent au ventre mou, ca va se compliquer et il va falloir plus de moyen.

L'Etat islamique revendique l'attaque contre un camp militaire malien

Vendredi, 49 soldats maliens sont morts dans le nord-est du pays.

https://www.lefigaro.fr/international/l-etat-islamique-revendique-l-attaque-contre-un-camp-militaire-malien-20191102

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Si mon message passe pour déplacé, ignorez-le: ce n'est absolument pas le but, pas plus qu'il ne s'agit de manquer de respect à la mémoire des soldats maliens. Ceci étant, ce n'est pas la première fois qu'une attaque d'un camp de l'armée malienne fait plusieurs dizaines de victimes parmi les soldats avec peu ou pas de pertes mentionnées parmi les assaillants, aussi cela m'interpelle. Il ne s'agit pas d'hommes en mouvement, pris dans une embuscade ou autres, mais de soldats tués dans leur casernement a priori protégé étant donnée la localisation. Saint-on ce qui explique ces bilans terribles? Les assaillants étaient-ils très nombreux et les soldats submergés? Ou lourdement armés avec des blindés ou autres que ne pourraient affronter les soldats? Ou ont-il été surpris dans leur sommeil, ou tués par des traîtres ou éléments infiltrés? En d'autres termes, a-t-on une idée du modus operandi des assaillants, sans entrer dans des détails inutiles, qui expliqueraient ces bilans? Cela m'aiderait à mieux comprendre les enjeux purement militaires (notamment tactiques) du conflit et du contrôle du territoire face aux groupes armés dans la zone sahélienne.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Bat a dit :

Si mon message passe pour déplacé, ignorez-le: ce n'est absolument pas le but, pas plus qu'il ne s'agit de manquer de respect à la mémoire des soldats maliens. Ceci étant, ce n'est pas la première fois qu'une attaque d'un camp de l'armée malienne fait plusieurs dizaines de victimes parmi les soldats avec peu ou pas de pertes mentionnées parmi les assaillants, aussi cela m'interpelle. Il ne s'agit pas d'hommes en mouvement, pris dans une embuscade ou autres, mais de soldats tués dans leur casernement a priori protégé étant donnée la localisation. Saint-on ce qui explique ces bilans terribles? Les assaillants étaient-ils très nombreux et les soldats submergés? Ou lourdement armés avec des blindés ou autres que ne pourraient affronter les soldats? Ou ont-il été surpris dans leur sommeil, ou tués par des traîtres ou éléments infiltrés? En d'autres termes, a-t-on une idée du modus operandi des assaillants, sans entrer dans des détails inutiles, qui expliqueraient ces bilans? Cela m'aiderait à mieux comprendre les enjeux purement militaires (notamment tactiques) du conflit et du contrôle du territoire face aux groupes armés dans la zone sahélienne.

L'ennemi à emporter les siens et il ne communiquera pas ses pertes, ce n'est pas comme dans un jeu vidéo ou l'on a en fin de partie un bilan précis. Donc ce n'est pas par ce que nous n'avons pas trouvé d'ennemis morts, qu'il n'y en a pas.

Je pense que les casernements de l'armée malienne ne sont pas fortifiés et l'ennemi peut facilement pénétrer le dispositif de sécurité qui doit reposer sur 2-3 gardes à l'entrée plus ou moins concentrés à leur tâche. L'absence d'une QRF peut aussi mettre à mal une réponse qui se veut retardant (la QRF permet une préparation plus longue du reste des troupes en affrontant immédiatement la menace).

La rapidité de l'attaque, la surprise et la "décontraction" (prêt en mesure de?) des hommes qui dorment fait que je pense que la plupart ont été tués/exécutés sans combattre au pied du lit. Savoir aussi si par hasard ils ne pratiquaient pas une mise en commun de l'armement comme on le ferait chez nous à l'entrainement qui aurait retardé la réponse. N'oublions pas aussi le manque de combattivité de la troupe qui parfois préfère la fuite que rejouer Camerone

En tout cas, ce genre de drames doit pousser à améliorer les procédures, ça se ferait chez nous, en Afrique ça risque plutôt de se terminer en désertion.

Le soldat malien, durant son temps libre fait la sieste, il monte la garde caché derrière 3 branches d'arbre lui donnant un peu d'ombre et voilà sa préparation défensive. Il doit y avoir des chefs qui derrière réfléchissent, ordonnent de construire des protections avec des sacs de sables, construire des abris, planifie la protection. Tout le problème ne se trouve pas dans celui qui tient le fusil, l'armée malienne manque de chefs compétents et impliqués, comprenant les enjeux militaires et se détournant de leur carrière et de la politique

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bien ...

Citation

Mali : la France annonce la mort d’un important chef djihadiste au Sahel.

La ministre des armées, Florence Parly, a fait savoir qu’un dirigeant du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) avait été tué par les forces françaises au Mali, début octobre.

Citation

Le Marocain Ali Maychou, alias Abou Abderrahmane Al-Maghrebi, considéré comme le numéro deux et leader religieux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), organisation djihadiste reliée à Al-Qaida, a été tué par les forces françaises au Mali début octobre. La ministre française des armées, Florence Parly, en a fait l’annonce, mardi 5 novembre, à l’Agence France-Presse (AFP).

Le djihadiste a été tué « dans la nuit du 8 au 9 octobre » sur le sol malien en coordination avec les forces maliennes et un soutien américain, a-t-elle précisé dans l’avion qui la ramenait d’une tournée dans plusieurs pays de la région du Sahel, où quelque 4 500 militaires français sont déployés dans le cadre de l’opération « Barkhane ».

« Il s’agit de la neutralisation d’un personnage très influent », a déclaré à l’AFP Mme Parly, au lendemain de sa visite au Burkina Faso, où elle a rencontré des forces spéciales françaises. « Il est très important de désorganiser ces mouvements en profondeur, a souligné la ministre, mais cela ne signifie pas que ces mouvements s’autodétruisent en parallèle. »

« Il faut continuer ce travail de contre-terrorisme, mais ce n’est qu’un élément » de la tâche à accomplir pour sécuriser les pays du Sahel, a-t-elle rappelé en mentionnant l’importance d’accompagner les forces armées locales pour qu’elles gagnent en autonomie.

Citation

Ce Marocain était « le deuxième terroriste le plus recherché au Sahel, y compris par les Américains », a déclaré la ministre dans l’avion qui la ramenait de Gao, au Mali, vers la France. Il avait rejoint Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) en 2012.

Il en était devenu le leader spirituel avant de participer à la fondation du GSIM en 2017 avec Iyad Ag-Ghali, le numéro un de l’organisation, dont il était le plus proche fidèle – Iyad Ag-Ghali est actuellement en tête de la liste des personnes recherchées.

Le GSIM a revendiqué les attaques récentes fin septembre début octobre contre les forces maliennes à Boulikessi et Mondoro qui ont causé la mort de 40 militaires. Le groupe a aussi revendiqué l’attentat de Ouagadougou de mars 2018 (8 morts). Les attentats de Ouagadougou de 2016 (30 morts) et 2017 (19 morts) sont également l’œuvre d’Al-Qaida.

Cerveau de l’expansion d’Al-Qaida au Sahel, artisan de l’unité des katibas du sud au sein du GSIM, Ali Maychou est le deuxième personnage d’importance du GSIM tué cette année, après la mort de l’Algérien Djamel Okacha, alias Yahia Abou Al-Hammam en février.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/05/mali-la-france-annonce-la-mort-d-un-important-chef-djihadiste-au-sahel_6018155_3212.html

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Sahel : le contexte difficile de la visite de la ministre française des Armées

Alors que les attaques se multiplient contre les forces maliennes, de Barkhane et de la Minusma, Florence Parly fait une tournée qui va la mener au Tchad, au Burkina Faso et au Mali.

https://www.lepoint.fr/afrique/sahel-le-contexte-difficile-de-la-visite-de-la-ministre-francaise-des-armees-04-11-2019-2345128_3826.php#xtor=CS3-190

Link to comment
Share on other sites

Le 06/11/2019 à 15:07, zx a dit :

Sahel : le contexte difficile de la visite de la ministre française des Armées

Alors que les attaques se multiplient contre les forces maliennes, de Barkhane et de la Minusma, Florence Parly fait une tournée qui va la mener au Tchad, au Burkina Faso et au Mali.

https://www.lepoint.fr/afrique/sahel-le-contexte-difficile-de-la-visite-de-la-ministre-francaise-des-armees-04-11-2019-2345128_3826.php#xtor=CS3-190

On ferait mieux de prendre en compte les analyses de gens compétent, quand bien même on aime pas le messager. 

Analyse toujours aussi lucide de Lugan qui lui ne s'est pas trompé il y a déjà un paquet de temps... Et qui ne font que se vérifier à chaque jour qui passe...

C'en est édifiant un tel aveuglement... 

Enfin bref... 

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Gibbs le Cajun a dit :

On ferait mieux de prendre en compte les analyses de gens compétent, quand bien même on aime pas le messager. 

Analyse toujours aussi lucide de Lugan qui lui ne s'est pas trompé il y a déjà un paquet de temps... Et qui ne font que se vérifier à chaque jour qui passe...

C'en est édifiant un tel aveuglement... 

Enfin bref... 

 

Je ne pense pas que le Quai d'Orsay soit d'accord avec son 1 :

Citation

1) Avons-nous des intérêts vitaux dans la région qui justifient notre implication militaire ? La réponse est non.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On ‎11‎/‎2‎/‎2019 at 10:26 PM, Jésus said:

Je pense que les casernements de l'armée malienne ne sont pas fortifiés et l'ennemi peut facilement pénétrer le dispositif de sécurité qui doit reposer sur 2-3 gardes à l'entrée plus ou moins concentrés à leur tâche. L'absence d'une QRF peut aussi mettre à mal une réponse qui se veut retardant (la QRF permet une préparation plus longue du reste des troupes en affrontant immédiatement la menace).

[...]

Le soldat malien, durant son temps libre fait la sieste, il monte la garde caché derrière 3 branches d'arbre lui donnant un peu d'ombre et voilà sa préparation défensive.

Il y a une photo sur le site de RFI d'un poste malien voisin, à d'Anderamboukane, qui vient d'être évacué : http://www.rfi.fr/afrique/20191107-mali-militaires-anderamboukane-indelimane-fama-jihadisme

rsz_000_1ez6qe_0.jpg

 

Cela semble confirmer ce que tu disais :wacko:

 

Link to comment
Share on other sites

Pas de murs, pas de positions protégées même par des sacs de sable, pas d'abris en dur, pas de trous d'hommes ou d'emplacements un poil à l'abri, tout au ras du sol.

Ça fait plus camp d'orpailleurs que base militaire.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...