Recommended Posts

il y a 28 minutes, ACALIR a dit :

il serait peut être préférable que la France forme et soutien une force locale (gouvernementale) et de sortir définitivement de bourbier non

C'est ce qui est fait depuis le début de Barkhane. Mais les forces locales partent des très loin et c'est pas demain qu'on va pouvoir leur donner les clefs.

Concernant mon premier message, il y avait bien un effet de tenaille, le but étant de détruire leur sanctuaire dans les 3 frontières. Et même si la zone à contrôler semble énorme, les routes praticables ne sont pas si nombreuses et peuvent être facilement surveillées. Certes ils peuvent passer au travers, mais cela suppose d'abandonner matériel et armement, donc réduire leur capacité de nuisance à court/moyen terme.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Soho a dit :

C'est ce qui est fait depuis le début de Barkhane. Mais les forces locales partent des très loin et c'est pas demain qu'on va pouvoir leur donner les clefs.

 

oui, mais je compare toujours  ( peut être a tord) la politique de la France VS la politique du RU concernant les ex colonies, j'ai l'impression que la France à du mal à couper le cordon avec certains / beaucoup de pays africains,

le RU , n'intervient jamais même dans des pays anglophones en plein déroute ! peut être, que ces pays s'en sortent mieux que les pays francophones ?! pour quelle raison ? vaste question ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ACALIR a dit :

il serait peut être préférable que la France forme et soutien une force locale (gouvernementale) et de sortir définitivement de bourbier non ?

On peut même envisager de le faire au niveau européen.

On appelerait ça European Union Training Mission - Mali   :biggrin:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, gustave a dit :

Un seul véhicule, à 8 dans le même véhicule  Toyota  qu'on voit cramé ... Je trouve cela limite quelque part  "comme organisation"  ! Même avec des nigériens pas épais ... Un 2-ème véhicule aurait il été dérobé ? Cela me rappelle trop les 2 français enlevés et leur unique chauffeur béninois tué du nord Bénin  il n'y a pas si longtemps ( mai 2019 ) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ACALIR a dit :

une question me taraude, au regard du cout de maintien de cette force sur place, qui peut durer des années / décennies, il serait peut être préférable que la France forme et soutien une force locale (gouvernementale) et de sortir définitivement de bourbier non ? prolongement de la politique de France-Afrique d'un autre temps

C'est très largement le cas.
Le problème n'est pas là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, mais je constate que la France intervient beaucoup plus souvent et dans plusieurs pays ( Mali, Niger, Benin, CI.....Libye) et à des bases militaires dans ces pays,  pour des résultats souvent mitigés, voir contre productifs, certes chaque pays a ses spécificités mais, il y a un phénomène d'accumulation dans l'espace et dans le temps des interventions avec cout qui doit élevé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais jusqu'à quand ,? à mon avis ca retarde autant le passage à une certaine maturité / viabilité des ces pays et ca les maintiens à flots artificiellement, sans apporter une solution durable au problème au moins dans le court et moyen terme, la question est compliquée et les scenarios difficiles à prévoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@christophe 38 yep

Et c'est en partie ce qui explique pourquoi l'EUTM - Mali ne forme pas de FS mais que l'armée régulière (pour laquelle il y a aussi des restrictions)

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Fanch a dit :

@christophe 38 yep

Et c'est en partie ce qui explique pourquoi l'EUTM - Mali ne forme pas de FS mais que l'armée régulière (pour laquelle il y a aussi des restrictions)

C'est aussi paece que les fs ne tiennent pas un terrain, et n'occupent pas les espaces, contrairement à l'armée régulière...

Hors c'est le vide qui permet au djihadistes et aux brigands d'etre mobile et de jouir d'une certaine impunité. Car ne revons pas, rares sont les locaux à les soutenir, par contre tous savent qu'une fois les forces maliennes parties, les djihadistes reviennent et alignent les hommes contre les murs...

Si nous devons mener une guerre des forts comme en indo, alors il faudrait cette fois ci que les villages soient protégés le soir par une enceinte secondaire, et que les forts soient capable de tenir jusqu'à l'arrivée des renforts. Autre avantage de ce système : quasi tout ce qui bouge dehors une fois les portes fermées est une cible

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en fait, quand le ministère des affaires étrangère colorie la carte en orange "déconseillé sauf raison impérative", cela signifie que ces mêmes autorités, ou d'autres, dans un autre ministère, les mystérieuses "instances chargées de l’évaluation des risques de déplacement" donnent leur feu vert pour des voyages touristiques :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/11/au-niger-l-assassinat-des-humanitaires-francais-revele-l-etendue-de-la-degradation-de-la-situation-securitaire_6048651_3212.html

Les excursions dans la réserve de Kouré ne pouvaient se dérouler qu’entre 10 heures et 13 heures, afin qu’en cas de problème, les forces conjuguées du Mali et de la France puissent avoir le temps de rattraper les ravisseurs avant la tombée de la nuit.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Wallaby a dit :

Donc en fait, quand le ministère des affaires étrangère colorie la carte en orange "déconseillé sauf raison impérative", cela signifie que ces mêmes autorités, ou d'autres, dans un autre ministère, les mystérieuses "instances chargées de l’évaluation des risques de déplacement" donnent leur feu vert pour des voyages touristiques :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/11/au-niger-l-assassinat-des-humanitaires-francais-revele-l-etendue-de-la-degradation-de-la-situation-securitaire_6048651_3212.html

Les excursions dans la réserve de Kouré ne pouvaient se dérouler qu’entre 10 heures et 13 heures, afin qu’en cas de problème, les forces conjuguées du Mali et de la France puissent avoir le temps de rattraper les ravisseurs avant la tombée de la nuit.

je pense quand meme qu'il faut faire marcher le bulbe, le truc rosatre entre les 2 oreilles !!!

est ce que cela vous viendrait l'idée d'aller faire un tour au marché à Kaboul ?? (question subliminale : combien de temps avant d'etre kidnappés ? si le kidnapping est impossible, on flingue !)

 

dit autrement : c'est une zone de guerre ! perso, je n'irai pas faire du tourisme en zone de guerre : les agresseurs ne devaient pas savoir qu'ils ne devaient pas sortir des zones rouges décrétées par des bureaucrates...

meme, quand tu lis les restrictions, n'y aller qu'entre 10 et 13h00, ça laisse du temps pour se faire égorger.. ce n'est pas long ; prendre une balle non plus !

 

j'ai un ami au Togo et j'ai envie d'y aller ; voici, aujourd'hui, ce que dit la diplomatie :

20190510_togo-fcv_cle02cab8-e364c.jpg?15

 

cela n'a pas changé depuis quelques mois : jaune, vigilance renforcée.

Vert, vigilance normale ; vous avez vu le vert ????

 

Pour le Niger, france diplo est clair ! https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/niger/

Citation

Une attaque violente et meurtrière s’est produite, le 9 août 2020, dans la réserve des girafes, située près de Kouré, commune à 60 km à l’est de Niamey, dans la région de Dosso. Cette zone est déconseillée sauf raison impérative (orange) sur la carte des conseils aux voyageurs, zonage incompatible avec une activité touristique.

Pour rappel, en raison de la situation sécuritaire dans toute la région, la menace terroriste pesant sur le Niger, en particulier hors de la capitale et près des frontières, est très élevée. Des mouvements terroristes présents au Sahel ainsi qu’au Nigéria et dans la zone lacustre (Boko Haram) sont susceptibles de conduire des opérations à divers endroits au Niger.

Les actions perpétrées depuis quelques années aux frontières de ce pays (enlèvements, attentats, attaques) soulignent la persistance et la diversité de la menace malgré la mobilisation des forces de sécurité et de défense des pays de la région pour les combattre.

Les lieux fréquentés par les expatriés sont particulièrement visés

ce n'est que la derniere minute, suite aux évenements, mais, il y a des rappels (comme les lieux frequentés par les expats qui sont visés... une reserve ? qui visite ??

je vous laisse admirer les couleurs : 20180918_niger-fcv_proposition2_cle4d367

 

les zones verte (yapa) et jaune (vigilance renforcée) sont "quand même" petites.

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh tu sais Wallaby, ce ne m'étonne même pas. 

C'était à prévoir que quelqu'un déterre un truc disant que "ça passe on peut y aller"

Perso j'ai un peu de mal avec les ONG et autres qui pensent être dotées d'une sorte d'aura les rendant intouchables  (un peu comme les journalistes) sous prétexte qu'ils viennent pour aider. Et qui maintenant se plaigent (au moins pour ACTED) que la communauté internationale n'arrive pas à assurer leur sécurité.

Sur le terrain les ONG sont quand même parmi les premières à virer les milis sous prétexte que leur présence donne une mauvaise image de leur action, que les milis font peurs aux gens, que ça fait d'eux des cibles...

Je serai curieux de voir les formations mises en place par ces ONG avant d'envoyer leur membres dans ces coins là.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 51 minutes, Wallaby a dit :

Donc en fait, quand le ministère des affaires étrangère colorie la carte en orange "déconseillé sauf raison impérative", cela signifie que ces mêmes autorités, ou d'autres, dans un autre ministère, les mystérieuses "instances chargées de l’évaluation des risques de déplacement" donnent leur feu vert pour des voyages touristiques :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/11/au-niger-l-assassinat-des-humanitaires-francais-revele-l-etendue-de-la-degradation-de-la-situation-securitaire_6048651_3212.html

Les excursions dans la réserve de Kouré ne pouvaient se dérouler qu’entre 10 heures et 13 heures, afin qu’en cas de problème, les forces conjuguées du Mali et de la France puissent avoir le temps de rattraper les ravisseurs avant la tombée de la nuit.

 

Tu as aussi de la mauvaise fois partout, dont chez Le Monde où ça fait du bien de taper sur le gouvernement, et les responsables de l'ONG qui dédouanent leurs morts (et peut être la réputation de l'ONG), sans oublier les politiques (des fois aussi pour taper sur le gouvernement) qui parlent d'ONG alors que ce sont en partie des membres d'une ONG dans une voiture de l'ONG partis faire du tourisme.

Un responsable de l'ONG dit qu'ils étaient en zone dite sur alors que cette zone est dite zone à vigilance renforcée et était en fait que la route et que pour faire leur safari ils devaient la quitter et être en zone déconseillée sauf raison impérative.

Ils devaient savoir que c'était dangereux, ils y sont tout de même allé.

 

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais mais tu sais il faut les comprendre, ça faisait quelques mois qu'ils étaient sur place et il ne s'était rien passé, en plus c'était pas trop loin et c'était quand même pour voir des giraffes dans leur environnement naturel. 

Pas du tout comme des touristes qui vont dans une réserve du Burkina.

What could possibly go wrong ? 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Fanch a dit :

Ouais mais tu sais il faut les comprendre, ça faisait quelques mois qu'ils étaient sur place et il ne s'était rien passé, en plus c'était pas trop loin et c'était quand même pour voir des giraffes dans leur environnement naturel. 

Pas du tout comme des touristes qui vont dans une réserve du Burkina.

What could possibly go wrong ? 

Je suis d'accord, c'est humain.

Mais bon ça fait deux ans qu'il n'y a plus eu de mort sur la grande route traversant le village, le projet de ralentisseur peut être mis en sommeil une année de plus, on a besoin de rénover le monument aux morts,..... et quelques mois plus tard, une fillette meure.

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais ironique

À force de jouer avec le feu...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, ACALIR a dit :

mais jusqu'à quand ,? à mon avis ca retarde autant le passage à une certaine maturité / viabilité des ces pays et ca les maintiens à flots artificiellement, sans apporter une solution durable au problème au moins dans le court et moyen terme, la question est compliquée et les scenarios difficiles à prévoir.

 

Jusqu’à ce que l’activité de la guérilla djihadiste devienne assez faible pour se confondre avec le bruit de fond des autres activités de la région, à défaut de complètement l’éliminer.

C’est le résultat le plus réaliste à attendre de Barkhane, on ne peut en demander plus. 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, ACALIR a dit :

mais jusqu'à quand ,? à mon avis ca retarde autant le passage à une certaine maturité / viabilité des ces pays et ca les maintiens à flots artificiellement, sans apporter une solution durable au problème au moins dans le court et moyen terme, la question est compliquée et les scenarios difficiles à prévoir.

Il ne faut pas de solution à un problème.

Il faut des milliers de solutions à des milliers de problèmes. Et en plus tu utilise le qualificatif de "durable"....

"la question est compliquée et les scenarios difficiles à prévoir."       Voilà !

J'ose a peine le dire, ce qui risque d'être "durable" c'est la nécessité d'une présence "normative".

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Jésus a dit :

Vous savez à force de voyage au pays des Cpasnous, on prend vite le réflexe d'accuser la France pour se déresponsabiliser.

Je défend depuis plusieurs années, depuis que j'ai été sur Serval, une telle stratégie.

Car quoi qu'on en pense, la zone a beau être vaste, la densité de population est très faible, les villes et villages peu nombreux dans les zones ou nous nous trouvons.

Ce qui frappe c'est que ces villes, nous le savons, sont des points de ravitaillements, des points de passages. Elles sont généralement totalement "ouvertes" de tous les côtés. Pour moi, il faut fortifier les zones habitées, sans en faire forcément de grosses forteresse, il s'agit surtout de pouvoir contrôler ce qui rentre et ce qui sort, d'en tirer des renseignements. On peut faire simple et le faire même très vite, pour pas cher, un fossé, un rempart en bastion wall, des barbelés des tours d'observations en réseau avec des unités rapprochées dans l'enceinte (en alertes), 2-3 portes d'entrées/sorties. Ces bastions seraient tenus par l'armée malienne mais également la MINUSMA avec des roulements d'effectifs permanents et non prévisibles pour casser la routine et une possible corruption locale. C'est à partir de là qu'on devrait mettre en place les contrôles d'identités, fouilles, interdire le transport de carburant et autres.

On pourrait ainsi donner à l'armée malienne (ou d'autres armées) un vrai "contrôle" des populations, une protection des menaces extérieures et l'aider également à sortir les ennemis intérieurs. Le mur d'enceinte a un effet psychologique sur les populations, un sentiment de sécurité, une sorte de conditionnement ou on a plus facilement tendance à balancer son voisin qu'on sait "collaborateur" avec l'ennemi.

**

L'enceinte, c'est aussi vieux que le monde, pourtant dans le milieu militaire nous l'avons abandonné, car nous la trouvons inutile par rapport aux armements modernes, ce qui est vrai. Sauf que dans le même temps, on ne pense pas aux conflits asymétriques ou l'ennemi cherche à se fondre dans la population, l'exploite, se ravitaille auprès d'elle, la menace quand on a le dos tourné, quand elle n'en paye pas le prix du sang pour la terroriser et obtenir son silence et sa collaboration.

Nous sommes détachés de la population, nous sommes dans nos bases fortifiées qui protègent contre les infiltrations et les attaques nos hommes, c'est bien oui, mais derrière ces enceintes, le monde appartient à ceux d'en face, la population est dans la zone ennemie ou alors elle se sentira perdue, impuissante, abandonnée. On doit devenir les "protecteurs" des populations, pas simplement se montrer un jour sur trois. Ce rôle de protecteur est à filer aux forces locales, nous pouvons aider à la construction des fortifications, mais nous ne les tiendrons pas, on prendra juste les renseignements, on assistera tactiquement l'organisation et de possibles actions à mener pour chacune de ces zones.

A côté de cela, on pourra se concentrer à 100% sur les "espaces", ceux d'en face ils ont beau avoir des "caches", ils sont tous dépendants des villes, pour le carburant, la bouffe. En ayant établit une fortification permettant de contrôler les entrées et les sorties, on pourra au fil du temps identifier les éléments douteux, on pourra suivre des mouvements, ce sera un travail de renseignements qui payera sur la durée.

En parallèle de cela, il est important aussi d'établir une infrastructure routière, généralement il faut juste une seule route, un seul axe qui relie toutes les villes fortifiées. Ces axes principaux doivent servir au déplacement des populations, au développement économique, mais aussi à nous, pour faire rapidement de longue distance mais aussi économiser le potentiel des véhicules. En établissant ces axes, on rendra immédiatement suspect tout véhicule ne l'empruntant pas, car il n'y aura pas de raisons de les quitter. Ces axes seront aussi des axes de patrouilles et de checkpoints pour les armées locales. Il faut faire bien visiblement des checkpoints au milieu de ces routes, pas des checkpoints improvisés du jour au lendemain, ou de petits checkpoints qui seraient vite pris pour cible, mais de gros points fortifiés, bien défendues, avec du monde (une compagnie environ car elles auront un rôle sécuritaire), qui soient fixes et qui deviennent des points de passages "obligés" pour tout véhicule. Là aussi, c'est une logique comportementale, une personne qui n'a rien à se reprocher, transportant par exemple de Gao à Kidal de la marchandise, prendra l'unique route pour s'y rendre, passera par ces checkpoints qui ne seront que des formalités pour elle (permettant en plus de suivre les déplacements si on met en place un tel suivi des déplacements, ça peut être informatique, mais aussi sous forme de tampon sur des titres de déplacements qu'on peut aussi imposer aux déplacements entre zones fortifiées). Par contre une personne qui a des choses à se reprocher, cherchera à éviter les contrôles, elle cherchera à quitter la route pour contourner ces checkpoints, c'est là qu'il faudra être attentif, que ce soit par des moyens au sol ou via des drones, l'unité sur le check-point détenant une capacité d'action rapide pour une interception. Pour "imposer" l'usage de la route, on peut construire de part et d'autres des fossés, empêchant de la quitter, tout comme au niveau des checkpoints on peut créer également un fossé sur la longueur, sur plusieurs km s'il le faut.

On lésine beaucoup trop sur ce genre de méthodes "permanentes" qui n'est pas forcément directement une "action" militaire. Pourtant, c'est à mes yeux, une base de défense et de perturbation essentielle qui amène son lot de renseignements. De la même façon, on se dit toujours que les frontières sont des passoires, ça circule comme on veut, mais pourquoi donc ne pas entreprendre un grand chantier pour y construire des fossé? Il ne s'agit pas de faire un mur complexe et coûteux comme les américains font face au Méxique, mais juste des crevasses empêchant la circulation "libre". Car sachant qu'en plus, il y a de nombreuses zones qui sont tellement rocailleuses qu'elles sont impraticables, ça réduit de facto les zones à creuser. Ne pas hésiter également à y laisser des brèches qui seront rapidement connues de l'ennemi et nous permettra de l'observer, le traquer et le neutraliser dès qu'il y passera.

En lançant ce genre de travaux, qu'on peut financer par notre aide au développement, par des fonds onusiens ou avec une aide des pays concernés, ça pourrait aussi donner du travail et donc de l'argent à des locaux. On peut très bien avoir les locaux à coup de pelles et de sceaux qui viendront creuser le fossé autour de leur village et remplir les bastion wall derrière avec la terre extraite. Idem pour les tranchées aux frontières.

Il faut rendre compliqué les déplacements, il faut rendre compliqué l'infiltration dans les zones urbaines

Nom de Dieu !!!....................................................................... Un post où je suis d'accords avec toi à 100% !!!........................................................Les miracles arrivent !!!

 

roman-legion-armor-1_800x.jpg?v=15825794

Nous à l'époque on savait y faire !

Pas plus de deux heures pour construire une enceinte, et sans pelleteuse s'il vous plaît ! 

Vous me faites bien rire les jeunes à vous noyer dans un verre d'eau

Au temps des Césars ça aurait pas traîné, moi je vous le dis !

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Shorr Khan c'est vrai que ne tu ne bois que de l'eau ? peut être même de pluie ou distillée ? gare à tes précieux fluides corporels

Edited by kalligator

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    21,000
    Total Topics
    1,351,361
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries