Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

75 th Ranger Regiment ,Rangers lead the way .


Recommended Posts

Je répondais à l'idée du 75th comme une communauté parfaitement égalitaire, ce qui n'est pas exact à on sens, entre autre de ce fait. Sinon je ne crois pas que Delta possède un équivalent du SRR, ne serait-ce que du fait de son volume...

Link to comment
Share on other sites

Le 06/03/2021 à 22:35, gustave a dit :

Peut-être, cependant je ne suis pas certain que le 75th possédait la capacité à conduire des opérations CT like, plus FS qu'infanterie de choc, avant le milieu des années 2000. Peut-être est-ce inexact, mais il me semble qu'un gars de chez eux m'avait parlé d'une évolution très forte entre le milieu des années 2000 et le début des 2010.

C'est vrai que pour les rangers, la formation, les rôles des officiers, ca a pu être des changements significatifs. J'avais lancé le sujet en parlant d'un point de vue "macro" plutôt que "micro".

Le 07/03/2021 à 17:23, Polybe a dit :

D'ailleurs la Delta a l'équivalent du SRR en son sein il me semble.

Le RRD / RRC (Regimental Reconnaissance Detachment puis Company) n'avait pas trop une image d'élite du régiment, l'idéal du ranger étant d'arriver sergent de section.

A la base c'étaient des équipes de reconnaissance à la LRRP/LRS : reco only, formée chute libre, organique à une unité (le régiment), et rien pour l'action.

A partir de la fin des années 90 ca a évolué en unité "d'Advanced Force Operations", préparation opérationnelle du champ de bataille : renseignement par divers modes (y compris sous couverture), établir une structure clandestine pour des opérations à venir... et ils sont utilisés directement par le JSOC, pas forcément pour le 75th.

D'ailleurs le recrutement s'est élargi à des candidats venant d'autres unités FS (mais on exige qu'ils passent les RASP) : https://docshare01.docshare.tips/files/14096/140969662.pdf

Le JSOC a quatre unités AFO :
- G squadron de Delta
- Black squadron du ST6
- RRC du 75th
- Gray Fox / Task Force Orange / whatever the name.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, gustave a dit :

Toujours le cas pour le G squadron? Il me semblait que cela n'était plus le cas, mais sans certitude.

Ah ? Je n'ai rien entendu à leur sujet depuis le bouquin de Sean Naylor en 2015.

Mais bon, possible qu'elle ait été réduite avec les retraits d'Afgha et d'Irak, mais vu qu'elle existait déjà en 1990, je pense qu'il y a une permanence du besoin.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, gustave a dit :

Toujours le cas pour le G squadron? Il me semblait que cela n'était plus le cas, mais sans certitude.

Certaines conversations récentes me laisserait supposer que ça existe encore. Mais j'avoue qu'on ne cite jamais les unités clairement...
Ceci dit...ils peuvent s'en passer ?

Merci pour les compléments @Rob1 !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, gustave a dit :

Dans leur emploi principal oui, étant donné qu'il y a d'autres unités citées plus haut qui y sont dédiées et que cela n'a jamais été ni une priorité ni une réussite de CAG.

^^ Cela me parait douteux d'affirmer ça. Ensuite 4 petites unités pour faire ce travail à l'échelle de tout un pays, c'est pas énorme.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, gustave a dit :

Ce ne sont pas les seules unités US, juste celles de JSOC... Ce domaine n'a ensuite jamais été une grande passion US qui se repose culturellement sur un binome renseignement technique/action très musclée.

C'est très vrai, mais également caricatural. Le sujet est peu documenté également. Et je ne pense pas que ça soit un hasard.

Link to comment
Share on other sites

Un peu caricatural certes, mais assez vrai tout de même... En dépit de plusieurs tentatives il n'y a à ma connaissance jamais vraiment eu d'unité type 13 reconnue chez eux, et cela va tout à fait avec la pléthore de moyens sur lesquels reposent leurs opérations, assez efficacement d'ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, gustave a dit :

Un peu caricatural certes, mais assez vrai tout de même... En dépit de plusieurs tentatives il n'y a à ma connaissance jamais vraiment eu d'unité type 13 reconnue chez eux, et cela va tout à fait avec la pléthore de moyens sur lesquels reposent leurs opérations, assez efficacement d'ailleurs.

Que l'humain ne soit pas la priorité de leur système, j'en conviens.
Que nos compétences soient plus pointues dans le domaine...je nuancerai (pas les mêmes lignes budgétaires !).

Maintenant je pense que si ces unités existent, ça n'est pas pour faire joli.
Prenons l'exemple de la Team 6. Si j'en crois le bouquin de Marcinko, et même en retranchant 25% de vantardise...son unité témoigne d'une bonne capacité dans le domaine.
Pareil pour la Delta en Yougo' ou le SFG en Allemagne pour ce que j'ai pu en lire sur SOFREP ou ce qu'en raconte Pat Macnamara.

Que culturellement, ils ne médiatisent pas leurs "Secrets Squirels" ça c'est certain.

Link to comment
Share on other sites

Peut-être. Néanmoins les rares témoignages dans un emploi militaire ne sont pas extraordinaires (Anacondas), ce n'est pas leur culture principale et de plus je ne crois pas aux unités renseignement au sein des unités "action". Non pas qu'elles ne sachent rien faire, mais elles ne peuvent pas vraiment développer une culture renseignement et sont toujours les parents pauvres de cette unité en budget, prestige, RH... Les SAS ne sont pas incapables de faire du renseignement, pourtant ils ont toujours confié cette tâche à d'autres.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...
  • 3 months later...

Je suis tombé je ne sais plus comment sur cet article qui décrit l'action d'une des compagnies de Rangers à Omaha Beach : https://www.benning.army.mil/infantry/magazine/issues/1994/MAY-JUN/pdfs/MAY-JUN1994.pdf

La compagnie, composée de gars qui n'ont jamais vu le feu, se prend 50% de pertes pratiquement d'entrée de jeu mais arrive quand même à sortir de la plage en improvisant une petite escalade, voit un retranchement qui fait partie des fortifications qui bloquent un des débouchés, comprend qu'il faut le neutraliser (alors que ce n'était pas son objectif), et l'attaque à 1 contre 2. :blink:

C'est à quel pourcentage de pertes qu'une unité est considérée hors de combat, déjà ?

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Rob1 a dit :

C'est à quel pourcentage de pertes qu'une unité est considérée hors de combat, déjà ?

Les Rangers ont bien morflé, que ce soit à la Point d'Hoc, à la Pointe de la Percée, où lâchés sur Omaha (manqué de liaisons avec la pointe d'Hoc)  En "commando" (ou para) seule la mission compte, les % de pertes c'est pour les biffins.. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gustave a dit :

Non, c'est pour durer au combat avec les capacités attendues.

Oui bien sur...  Mais, c'est unités "commando" (ou paras) telles qu'utilisées en Normandie, avaient un côté "one shot". Le truc était que le boulot soit fait dans les heures cruciales, durer ce n'était pas au programme. 

Le 1er BFMC, 25 % de pertes au soir du 6 juin entre tués et blessés; unité prévue pour 3 jours de combat; comme ils resteront au front environ 70 jours,  ils finiront à 24 / 177 

Link to comment
Share on other sites

Ce que je veux dire c'est qu'une unité d'infanterie peut encaisser beaucoup plus de pertes en remplissant ses missions (répartition des pertes aisée) que des unités plus "techniques" qui demandent une conjonction de compétences et d'équipements pour demeurer efficace.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Anecdote dans ce podcast qui s'est passée lors de l'invasion du Panama (où les trois bataillons ranger ont été parachutés) dans un des C-130 qui s'approche de la drop zone prévue, ils reçoivent les ordres : « levez-vous », « accrochez votre sangle »... soudain un des soldats, un nouveau, se jette par terre. Ses camarades l'entendent crier « I quit ! I quit ! I quit ! » (« J'abandonne ! J'abandonne ! J'abandonne ! »). Vous imaginez leur tête de ces gars, l'élite de l'infanterie US.

Les autres Rangers continuent la procédure et lorsqu'ils passent devant le gars sur le plancher, ils lui donnent un coup de pied, ou lui marchent dessus, ou lui crachent dessus ou l'insultent avant de sauter.

Peu après les Rangers rentrent au pays. Il s'avère que le nouveau criait en réalité « I'm hit ! I'm hit ! I'm hit ! » (Je suis touché ! Je suis touché ! Je suis touché !). Des tirs antiaériens avaient transpercé le fuselage et l'avaient touché...

(Elle est cool ,cette intégration du lien.)

  • Thanks 3
  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bon j'ai rien vu de spécial qui implique une limite d'âge ....

Sinon c'est bien fichu , les images parlent d'elles mêmes .

 

Je reste un fan du 75e Ranger Regiment, une superbe unité !

Je remet celle-ci,elle me remonte le moral quand je vois travailler ces rangers dans un exercice à munition réelle !

 

@Rob1

Merci pour cette anecdote sur le saut sur le Panama .

D'ailleurs il me semble que pour le brevet para US , la mise en place d'une étoile signale la participation à un saut opérationnel au combat .

Mine de rien ça fait très peu d'élu même si la capacité à faire sauter tout le 75e Ranger Regiment est pas un pb majeur en terme de capacité de transport aérien .

C'est assez intéressant de voir comment cette unité a au final pris une place majeure dans les opérations aéroportées , alors que la 82ème Airborne et la 173ème Airborne ont acquis de l'expérience depuis la 2ème Guerre Mondiale .

Alors bien évidemment je prend en compte l'aspect spécifique du 75e Ranger Regiment qui a eu une évolution ou l'adaptation à l'air du temps au niveau contexte géopolitique et géostratégique du monde.

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

Le 17/07/2022 à 23:06, gustave a dit :

Dur pour le gars...

J'pense qu'avec le recul et même peu de temps après que cela soit arrivé , le gars aurait eu un autre type à sa place qu'il aurait eu la même réaction que ses camarades , pas de pitié pour le mec qui faisait un refus de saut , qui plus est pour un saut de combat .

Oublions pas que les rangers ont un credo très précis et qui au vu de leur sélection puis entraînement ben ça forge un fort esprit de corps .

 

Citation

Recognizing that I volunteered as a Ranger, fully knowing the hazards of my chosen profession, I will always endeavor to uphold the prestige, honor, and high esprit de corps of the Rangers.

Acknowledging the fact that a Ranger is a more elite soldier who arrives at the cutting edge of battle by land, sea, or air, I accept the fact that as a Ranger my country expects me to move further, faster and fight harder than any other soldier.

Never shall I fail my comrades. I will always keep myself mentally alert, physically strong and morally straight and I will shoulder more than my share of the task whatever it may be, one-hundred-percent and then some.

Gallantly will I show the world that I am a specially selected and well-trained soldier. My courtesy to superior officers, neatness of dress and care of equipment shall set the example for others to follow.

Energetically will I meet the enemies of my country. I shall defeat them on the field of battle for I am better trained and will fight with all my might. Surrender is not a Ranger word. I will never leave a fallen comrade to fall into the hands of the enemy and under no circumstances will I ever embarrass my country.

Readily will I display the intestinal fortitude required to fight on to the Ranger objective and complete the mission though I be the lone survivor.

Rangers Lead The Way!!!

— Ranger Handbook SH 21-76[2]

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Gibbs le Cajun a dit :

D'ailleurs il me semble que pour le brevet para US , la mise en place d'une étoile signale la participation à un saut opérationnel au combat .

Yes.

Selon le livre No Room for Error, quatre rangers et quatre combat controllers ont eu une 2e étoile pour l'opération au Panama pour leur 2e saut après celui de la Grenade. (Ca me semble peu pour les rangers, sachant que les deux bataillons alors existants avaient tous deux sauté à la Grenade.)

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

@Rob1

Je suis tombé sur se lien relatant au travers de témoignages d'anciens Rangers ayant participé en 1989 à l'opération Juste Cause .

Comme pour le saut durant l'opération Urgent Fury sur l'île de la Grenade en 1983 , les rangers ont dû sauter à basse altitude  rendant inutile le parachute de secours qui n'aurait pas eu le temps de s'ouvrir en cas de problème .

Il semblerait que certains rangers ont eu une chance incroyable comme pour se ranger qui ne s'était pas rendu compte ne s'était pas complétement déployé et qui n'a eu aucune blessure à l'atterrissage !

Enfin voilà , des anecdotes et témoignages de rangers assez précis au niveau des combats qui ont fini par endroit a du corps a corps au sein des infrastructures aéroportuaire qui étaient leurs objectifs principaux. 

https://www.coffeeordie.com/operation-just-cause-rangers

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...