Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Déchets spatiaux : nettoyage


Mani
 Share

Recommended Posts

Un article intéressant relatif au topic susmentionné :

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/marc-tertre/211014/asie-la-guerre-de-lespace

 

La Jaxa a décidé de se mobiliser pour résoudre un problème de plus en plus prégnant dans le cadre du développement des activités spatiale, celle du nettoyage des déchets de l'espace, plus précisément ceux de l'espace proche.

 

c126357026_debrisSpatiaux_orbitemoyenne_

 

On sait que celui ci est de plus encombré de déchets de toutes sortes et tailles, les déchets pouvant être de quelques millimètres ou aussi gros qu'un petit camion.

 

Pour faire le ménage, des scientifiques japonais de l'agence spatiale Jaxa ont mis au point une technique originale qu'ils testeront en février. Il s'agit d'attirer magnétiquement les débris dans l'atmosphère pour qu'ils s'y désintègrent.

 

Cela à l'aide d'une «longe électrodynamique», en gros une «corde» tressée de filins d'acier inoxydable et d'aluminium, fixée à l'un des 20 000 débris qui flottent autour de la planète bleue. L'électricité générée par la longe en tournant dans le champ magnétique autour de la Terre devrait ralentir le débris et ainsi l'amener dans des orbites de plus en plus basses, jusqu'à pénétrer dans l'atmosphère et s'y consumer. Les premiers essai ne sont pas pour l'insant très concluant, et on songe du coté de l'agence spatiale japonaise a d'autres moyens pour se débarrasser de ces déchets décidément très encombrants, comme l'utilisation d'un faisceau laser. Mais en tout état de cause, la solution définitive est attendue en se fixant un délai assez long, en tout état de cause pas avant 10 ans.

 

Le professeur Nohmi, qui travaille avec la Jaxa, a annoncé le lancement le 28 février d'un satellite développé par l'université et équipé de cette «longe». «Nous avons deux objectifs avec ce premier essai, a-t-il détaillé: déployer en orbite une longe de 300 m et observer le transfert d'électricité». L'accrochage de ce filin à des détritus se fera lors de prochaines expériences.

 

 

Quand est-il en France d'un tel projet de nettoyage s'il existe ?

 

En tout cas, dommage de ne pas pouvoir les récupérer dans un recyclage des divers matériaux ou de découvrir de nouvelles technologies des autres pays.

Edited by Mani
Link to comment
Share on other sites

bof, les technos spatiales sont difficiles a copier si tu n'as pas le process de fabrication aujourd'hui.

Pour ce qui est de l'électronique, c'est de l'ancienne, l'étude du blindage qui est important ne te donnera rien car il est détruit avec le temps, pour ce qui est des composants exotiques comme les miroir, c'est connu ce qu'il y a dessus, le plus dure est la fabrication car faire des bons coating représente un art que peux de centres spatiaux maitrisent a la perfection. Pour ce qui est des pièces mécaniques sensibles comme les baffles des télescopes, ils sont fait sur mesure et le copier ne te servirai a rien

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

  Pourquoi n'ont il jamais essayé de développer des mini-fusées additionnelles basées sur un missile modifié a carburant solide fait en série par l'industrie de l'armement pour limiter les couts unitaires ... Avec des mini-fusées d'impulsions on peut logiquement désorbiter n'importe quoi ...

 

   Elles seraient montées sur axes directionnels motorisés (électrique) et une centrale inertielle, un accéléromètre et un calculateur (aujourd'hui ça prend plus beaucoup de place et de masse ce genre de bidules ...) et le calculateurs n'aurait qu'a décider de leur orientation pour désorbiter a coup sur par une impulsion ...

 

   Pouvant éventuellement être étagées pour permettre des "essais" au cas ou la désorbitation par une impulsion n'est pas garantie, on lache un petit étage comme un petit missile étagé (booster a poudre de missile) et on recommence (possibilité de 3 tirs) ou tout simplement réallumable via des pains de carburant bien isolés, tout est possible techniquement a ce niveau mais ça serait + couteux après ...

 

 

     De cette manière, le moindre objet lancé aurait en gros sa bonne garantie de desorbitement ...

 

  Pour les gros lanceurs dont les étages principaux peuvent selon la séquence de poussée prévue rester coincer comme déchets (l'EPC d'A5 retombe, mais dans l'histoire des lanceurs nombreux sont ceux qui ne retombent pas et ont fini déchet de longue durée puis qui finissent malgré tout en rentrée atmo mais de manière incontrolée ou ils ne retombent pas selon facteurs ou absenses de collisions, pas assez de matière ionosphérique pour le freiner ou que sais je ...)  c'est variable selon les lanceurs et besoins, aujourd'hui les agences spatiales notamment occidentales utilisent une séquence de poussée qui garanti la retombée des étages principaux ... Mais il suffirait de besoin et de lanceurs nouveaux ou techniquement on a besoin d'exploiter + longtemps sur la séquence les étages principaux :  Ils finissent en déchets spatiaux majeurs en orbite basse ...

 

 

      Et la, ça deviendrait intéressant avec des couts limités (il y a possibilité probable que ça ne coute pas + de 5 millions d'€ par lanceurs équipés voir moins selon le corps de missile nécessaire car il y aura du dimensionnement selon masse du déchet probable ...)

 

    

    Et même sur des corps d'étage comme l'EPC qui ont tjrs des séquences de poussée limitées a ce que l'étage n'aille jamais sur une orbite définitive mais de rentrée, il suffit d'un problème technique, l'étage bénéficie de 5 sec de + de poussée que prévue et ça peut tout changer la donne par accident, l'EPC ne retombe pas, devient déchet de longue durée et devient bien ennuyant pour l'avenir des orbites basses qui est quand même sombre en l'état au vu de la masse de déchet qu'il y a, et leur nombre exponentiel qui se multiplie avec les collisions ...

 

     Après quel nom un système de ce type pourrait avoir, désorbiteur a retrofusée ? Un "SDR" (système de désorbitement a rétrofusée)

Link to comment
Share on other sites

Et la, ça deviendrait intéressant avec des couts limités (il y a possibilité probable que ça ne coute pas + de 5 millions d'€ par lanceurs équipés voir moins selon le corps de missile nécessaire car il y aura du dimensionnement selon masse du déchet probable ...)

Je dirais qu'il y a 5 millions de raisons pour refuser ton système.
Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...