Sign in to follow this  
fraisedesbois

Contre-Terrorisme

Recommended Posts

Bonjour,

pour ne pas polluer plus longtemps le fil "ISIS/Daesh" de la Section Internationale,

ici on pourra parler de CT.

 

Je crains que l'actualité proche nous donne hélas matière à échanges.

 

Je propose à chacun qui ne le connaîtrait pas de jeter un œil à ce blog:

http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/

 

Il y a beaucoup d'autres sources "open" sur le web. On pourra les échanger.

 

C'est parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

The Lone-Wolf Canard (Le "pipeau" du "loup-solitaire")

The violence in “violent extremism” is terrorism even if it’s performed alone.

http://www.nationalreview.com/article/391137/lone-wolf-canard-andrew-c-mccarthy

 

(Apparemment l'administration US refuse de qualifier de terroriste une attaque* de (soi-disant) "loup solitaire")

 

* D'aucuns diraient "passage à l'acte"  -_-

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article du 14/09/2014. Le Figaro.

Un projet de loi antiterroriste, débattu à partir de ce lundi, prévoit de frapper les candidats au départ d'interdiction de sortie du territoire* et d'accentuer la traque sur Internet.

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/14/01016-20140914ARTFIG00163-djihadisme-la-france-renforce-son-arsenal.php

 

* Interdiction de sortie du territoire = exactement ce qu'ont fait les canadiens avec Michael Zehaf-Bibeau, le tueur du caporal Nathan Cirillo (RIP cousin).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interdiction de sortie du territoire = exactement ce qu'ont fait les canadiens avec Michael Zehaf-Bibeau, le tueur du caporal Nathan Cirillo (RIP cousin).

C'est tout le probleme ... Comme il est difficile de les condamner a des interdiction de retour sur le territoire, s'ils sont nationaux ...

Donc soit tu les empeche d'aller la bas, soit tu leurs permet d'aller la bas et tu es obligé de les reprendre au retour...

Il y a bien la solution de les liquider la bas ... mais visiblement on évite de le faire pour les problemes d'éxécution extra judiciaire qui pourrait développer des proces a n'en plus finir servant de vitrine au mouvement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui, c'est un problème épineux n'est-ce pas.

Je crains qu'on n'ait pas fini d'en parler.


Une carte 02/10/2014 des "entrants" en Syrie.

Useful map showing who and from where is coming to join #ISIL pic.twitter.com/fpIrzYiZPZ

— James Denselow (@jamesdenselow)

October 2, 2014

Ce qui m'amuse, c'est la séparation entre "entrants européens" et "entrants turcs".

Sachant que tous les européens (et femmes et enfants) passent par la Turquie !

J'arrête mon mauvais esprit.  >:D

Edited by fraisedesbois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Daech : la contagion asiatique

Alors que les ressortissants européens partant combattre dans les rangs du Califat font les gros titres de l’actualité sur le Vieux Continent, plusieurs pays d’Asie doivent eux aussi faire face à des flux de djihadistes...

http://www.ttu.fr/daech-la-contagion-asiatique/

Edited by fraisedesbois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'EI veut zigouiller les repentis c'est très bien, pas de problème de retour.

 

Que les candidats au djihad sachent que c'est un voyage sans retour possible, c'est plus dissuasif que d'éventuel procès, expertise psy etc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'EI veut zigouiller les repentis c'est très bien, pas de problème de retour.

Que les candidats au djihad sachent que c'est un voyage sans retour possible, c'est plus dissuasif que d'éventuel procès, expertise psy etc

Je ne crois pas dans la dissuasion. La dissuasion à une chance quand tu d'adresse à des individus raisonnable qui ont beaucoup à perdre et qui ne sont pas au pied du mur.

Je doute que ce soit ce genre de profil qui partent en syrie. Les profil raisonnable se rendent indispensable au recrutement ou à la logistique ici et n'ont aucune envie de mourir pour des conneries.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Canada veut renforcer sa lutte contre le terrorisme:

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/10/25/le-canada-veut-renforcer-sa-lutte-contre-le-terrorisme_4512325_3222.html

 

On y lit:

(...) Le ministre de la sécurité publique, Steven Blaney, devait présenter cette réforme aux députés mercredi 22 octobre, mais n'a pas pu le faire en raison des échanges de coup de feu survenus dans le Parlement (...)

 

>:D 

 

Alors, "fou-psychiatrique", le tueur ?  :P

En matière de CT, l'argument psychiatrique est notoirement insuffisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors, "fou-psychiatrique", le tueur ?  :P

En matière de CT, l'argument psychiatrique est notoirement insuffisant.

 

Le probleme c'est qu'on associé la maladie mentale a la "folie". Alors que chacun de nous et a un degres quelconques plus ou moins atteint a un moment ou un autre de sa vie de pathologie névrotique ou psychotique, dépressive mais arrive la plupart du temps tres bien a vivre avec.

 

Nier la composante psy dans les comportements humains en général c'est pratique parce que c'est simplificateur, mais c'est le meilleur moyen de ne jamais comprendre ce qui se passe, et de ne jamais se donner les moyens d'en appréhender la source.

 

D'ailleurs ces composante psy borderline ne sont pas l'apanage des délinquant ou des terroriste, ce sont aussi des profil qu'on retrouve souvent chez les homme politiques et les chef d'entreprise par exemple. On ne sort pas du lot en ayant un comportement "moyen", normé, si on s'illustre c'est parfois parce qu'on a du talent, mais c'est rare, plus souvent parce qu'on a moins de limite que les autres ou qu'on sait mieux qu'eux jongler avec.

 

Accessoirement ce que je raconte là n'a rien de nouveau, il y a encore pas si longtemps, tout un cas de comportement a-sociaux était considéré comme de la maladie mentales, et traité comme telle, souvent n'importe comment. L'homosexualité, la consommation de stupéfiant, certaines délinquences y compris crapuleuses, certaines luttes politiques etc. on avait alors le projet de "redresser" les gens plutot que des les jeter aux oubliettes - meme si parfois l'incarcération psy s'assimilé aux oubliettes -.

 

Aujourd'hui on est dans l'exces inverse ... on ne souhaite plus s'interesser au causes, les tarir, et on espere plus redresser les gens, on souhaite juste les "éliminer". Sauf que d'évidence ca ne fonctionne pas comme ca ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

g4lly,

J'entends bien ce que tu me dis.

J'entends très bien.

 

Je voudrais juste pas que ce fil de discussion "Contre-terrorisme" tourne à l'opposition entre Ecole viennoise et Ecole de Paris  ;)

 

Parce que sinon on va pas avancer.

C'est pas productif.

 

Bien à toi.

=) 

Edited by fraisedesbois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne crois pas dans la dissuasion. La dissuasion à une chance quand tu d'adresse à des individus raisonnable qui ont beaucoup à perdre et qui ne sont pas au pied du mur.

 

Plus généralement, la dissuasion marche très moyennement pour tout type de crime: la peur sous-jacente du jugement social, de l'exclusion, de la punition et de la prison ne marchent que dans une mesure très limitée dès lors qu'on sort d'un certain cadre et de certaines conditions de vie (qui représentent heureusement la majorité d'une population qui se cantonne à de petites incivilités et débordements). Quand un crime est en vue, ça ne joue pas du tout (trop long terme, trop diffus, pas d'effet de couteau sous la gorge). 

 

 

Le probleme c'est qu'on associé la maladie mentale a la "folie". Alors que chacun de nous et a un degres quelconques plus ou moins atteint a un moment ou un autre de sa vie de pathologie névrotique ou psychotique, dépressive mais arrive la plupart du temps tres bien a vivre avec.

 

Nier la composante psy dans les comportements humains en général c'est pratique parce que c'est simplificateur, mais c'est le meilleur moyen de ne jamais comprendre ce qui se passe, et de ne jamais se donner les moyens d'en appréhender la source.

 

D'ailleurs ces composante psy borderline ne sont pas l'apanage des délinquant ou des terroriste, ce sont aussi des profil qu'on retrouve souvent chez les homme politiques et les chef d'entreprise par exemple. On ne sort pas du lot en ayant un comportement "moyen", normé, si on s'illustre c'est parfois parce qu'on a du talent, mais c'est rare, plus souvent parce qu'on a moins de limite que les autres ou qu'on sait mieux qu'eux jongler avec.

 

 

J'avais lu quelques conclusions d'études selon lesquelles plus de la moitié des chirurgiens étaient, dans une mesure ou une autre, des psychopathes ayant trouvé un exutoire socialement acceptable (et même très valorisé), et que le temps ne faisait que renforcer ces tendances et cette proportion: stress accumulé, effet d'habitude et de "déshumanisation" des patients (l'impact ressenti d'un "travail à la chaîne"), mécanismes de défense face aux difficultés du métier (perdre des patients, pressions diverses....) en étaient les principaux ingrédients. De la même façon, effectivement, on retrouve des profils de sociopathes ou à tendances sociopathiques en proportions très élevées en politique et dans les directions et CA de grandes boîtes, dans les métiers à haut stress/très hauts revenus.... Les egos monstrueux que l'âge n'améliore pas. C'est juste qu'il est plus socialement acceptable de foutre l'économie mondiale par terre que de faire péter un café ??? . 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

g4lly,

J'entends bien ce que tu me dis.

J'entends très bien.

 

Je voudrais juste pas que ce fil de discussion "Contre-terrorisme" tourne à l'opposition entre Ecole viennoise et Ecole de Paris  ;)

 

Parce que sinon on va pas avancer.

C'est pas productif.

 

Bien à toi.

=)

Le souci c'est que le baton a une limite surtout si on s'attaque à quelque chose qui ressemle plus à une dérive sectaire qu'a une opposition reflechie. G4ll a tout a fait raison de mentionner ces éléments. Tant qu'ils ne seront pas intégrés dans les moyens de luttes on ne pourra que boucher les trous à la GBU alors qu'une approche anti-secte se fait en amont notamment auprès des personnes les plus fragiles.

Il n'est pas normal que des ados tombent entre les griffes de ces enturbannés, c'est pourtant l'une des première population concernée.

La prévention ici ne peut se faire que par un travail social couplé au travail policier. Le travail policier ne suffit pas quand bien même il aurait des moyens juridiques préemptifs massifs (qu'il n'a pas étant donné que nous sommes dans une démocratie et pas dans un état autoritaire, policier ou dictatorial ce que les chantres de la toute repression finiraient aussi par regretter).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien dans ce cas Akhilleus, je te laisse le soin d'ouvrir une section "Prévention sociale et psychiatrique du djihadisme".

Dans la rubrique "Divers non conventionnel".

 

J'ai pas créé un fil pour parler des mecs "fragiles" qui pourraient, éventuellement, un jour, "passer à l'acte",

La prévention c'est un boulot. C'est sociétal aussi, et plein d'autres choses.

Le CT c'est un autre boulot.

 

Je voudrais qu'on parle de CT, là.  -_-

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le point qui est fait est précisément qu'on ne peut pas séparer les deux domaines. 

Parce que l'analyste CT qui bosse Boulevard Mortier pour éviter des bombes dans Paris, il est sociologue/EN/psychiatre/urbaniste/énarque, peut-être ?

Il se met par empathie à la place de la mère du futur terro, peut-être ?

C'est pas ça son boulot.  ;)

Edited by fraisedesbois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que l'analyste CT qui bosse Boulevard Mortier pour éviter des bombes dans Paris, il est sociologue/EN/psychiatre/urbaniste/énarque, peut-être ?

Il se met par empathie à la place de la mère du futur terro, peut-être ?

C'est pas ça son boulot.  ;)

Si le service auquel il appartient veut empêcher les bombes, oui, il a intérêt à avoir des spécialistes en sociologie (notamment le domaine des communications de masses et réseaux sociaux), psychologie (des individus et des groupes), urbanisme, anthropologie, cultures spécifiques.... 

 

Après, si le but ici est juste de parler flingues et mecs en tenues SWAT, avec une vague évocation de ce qui est combattu pour se donner des airs d'initiés.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...) Après, si le but ici est juste de parler flingues et mecs en tenues SWAT, avec une vague évocation de ce qui est combattu pour se donner des airs d'initiés.... 

Plait-il ?

Qui ?

 

Peut-être trouveras-tu ton bonheur ici:

http://www.air-defense.net/forum/topic/18904-prévention-et-explications-du-terrorisme/

 

J'ai écrit:

 

Définition du CT selon le site de la dgse:

http://www.defense.g...ntre-terrorisme

 

J'aimerais qu'on s'en tienne là.

Merci   =)

 

C'est pourtant pas compliqué.

Et ça fait pas de moi un mytho en tenue swat !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le contre terrorisme en France n'est il pas du ressort de la DGSI plutôt?!

 

Accessoirement une grosse partie du boulot de la DGSE est justement de se mettre en empathie avec les méchants pour pouvoir comprendre et anticiper, ce qui explique d'ailleurs que les agents les plus proche du terrain soient tellement proche des cible que leur avis doit être pris en gardant un recul important.

 

Quand tu bosses des années avec des rebelles ci, des leader là, tu ne peux t’empêcher consciemment ou inconsciemment de tisser des lien psycho affectif avec ... ca fait partie du boulot aussi, parce que c'est justement un atout si ces lien sont réciproque, c'est aussi bien sur une faiblesse si tu n'arrives plus a gérer le recul nécessaire et que t'es chef ne le font pas pour toi.

 

C'est la meme chose pour les analystes qui planche des année sur les meme sujet les meme theme les meme personnage, tu ne passes pas des centaine d'heure dans l'intimité d'un groupe ou d'une personne aussi mauvais soient ils sans t'en imprégner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Définition du CT selon le site de la dgse:

http://www.defense.gouv.fr/dgse/tout-le-site/le-contre-terrorisme

 

J'aimerais qu'on s'en tienne là.

Merci  =)

 

Pourtant cette définition montre bien que la "neutralisation de la menace" n'est qu'une partie seulement du travail de la DGSE... l'autre partie (sans doute la plus importante) est la "perception de la menace", ce qui passe obligatoirement à un moment ou l'autre par une étude du profil psychologique des gars qu'il y a en face (ne serait-ce que pour comprendre leurs motivations). C'est peut être moins glamour qu'une GBU de 250kg sur la gueule d'un enturbanné mais comprendre son ennemie ça fait partie également du boulot en contre-terrorisme.

 

Bref je ne vois rien qui empêche de parler de la "psychologie du djihadiste" sur ce fil.

 

 

Peut-être trouveras-tu ton bonheur ici:

http://www.air-defense.net/forum/topic/18904-prévention-et-explications-du-terrorisme/

 

Le contre-terrorisme est un terme très générique qui regroupe également tout ce qui touche à la prévention ou l'étude des causes du djihadisme.

Si tu veux séparer la partie "prévention et cause" dans un topic à part, il faudrait mieux dans ce cas renommer aussi le topic "contre-terrorisme" (enfin c'est juste un avis perso).

Edited by Flippy

Share this post


Link to post
Share on other sites

 
 

La lutte contre le terrorisme procède d'une logique d'anticipation qui vise à détecter, évaluer et neutraliser les menaces pesant sur la sécurité nationale.

 

Je cite le lien donné (j'aurais pu citer la suite du paragraphe).

Donc selon la définition du CT nous sommes en plein dans le sujet

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ g4lly @ Flippy,

bien-sûr que les officiers traitant sont "formés" en psychologie.

Pas pour guérir un "patient" : mais pour manipuler une "cible".

Et vous, g4lly et Flippy, vous êtes formés ?

Si ce n'est pas le cas, je crains que ce "fil" ne parte en "psychologie de comptoir" (selon l'expression)

Ce que je ne veux pas.

 

Je ne suis évidemment pas modérateur mais je suis l'initiateur de ce fil.

Aussi je me sens responsable, et je tiens à ce qu'il garde une certaine tenue.

Sinon j'ai créé un autre fil de discussion. J'ai filé le lien post précédent.

 

J'avoue que j'en veux à Tancrède pour sa remarque sur les "mythos swat".

Il a rien pigé, accessoirement.

 

A+

O0

Edited by fraisedesbois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,436
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mav783
    Newest Member
    Mav783
    Joined
  • Forum Statistics

    20,753
    Total Topics
    1,264,045
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries