Philippe Top-Force

[In memoriam]

Recommended Posts

Pour rendre hommage au sgt-chef Dupuy, mort pour la France : Mobilisation à Paris... et ailleurs ! Opération #MPLF http://t.co/LDwSeu2rMs

— FdeStV (@Marsattaqueblog)

November 1, 2014

 

#LT Opération #MPLF (mort pour la France) : On compte sur vous ! Participez, envoyez vos photos, diffusez, parlez-en...

— FdeStV (@Marsattaqueblog)

November 1, 2014

 

@Marsattaqueblog Sur le forum @AirDefensenet Je lance un fil de discussion à ce sujet. Thématique In Memoriam http://t.co/aaZOnYlZBr

— Philippe Top-Action (@top_force)

November 1, 2014
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forte affluence sur le pont ce jour, http://lemamouth.blogspot.fr/2014/11/forte-affluence-autour-du-pont.html

 

L'hommage de la Nation à Thomas Dupuy, tué au Mali - 05/11/2014 - LaDépêche.fr http://t.co/UrxIzctKQ6 #Toulouse

— Philippe Top-Action (@top_force)

November 5, 2014

 

"Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie, ont droit qu’avec respect la foule vienne et prie" http://t.co/iSJ4bIY9ux Thomas DUPUY #MPLF

— jhijo (@jhijo11)

November 5, 2014

 

Honneur à Thomas Dupuy http://t.co/zdWTi7To2K

— Philippe Top-Action (@top_force)

November 5, 2014

Share this post


Link to post
Share on other sites

PAPEETE, le 5 novembre 2014. Un soldat tahitien, Moana Heiarii, 26 ans, originaire de Huahine, est décédé mercredi matin à Paris, ont annoncé nos confrères de Polynésie première.
« Rapatrié mardi matin en avion de Bangui (Centrafrique) vers Paris, le caporal-chef Moana Heiari est décédé mercredi 5 novembre à l’hôpital Begin, en région parisienne, des suites d’une forme grave de paludisme (neuro-paludisme) », a annoncé ce mercredi le commandement supérieur des forces armées en Polynésie française.

 

 

http://www.tahiti-infos.com/Un-soldat-tahitien-meurt-du-paludisme-a-Paris_a113639.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

PAPEETE, le 5 novembre 2014. Un soldat tahitien, Moana Heiarii, 26 ans, originaire de Huahine, est décédé mercredi matin à Paris, ont annoncé nos confrères de Polynésie première.

« Rapatrié mardi matin en avion de Bangui (Centrafrique) vers Paris, le caporal-chef Moana Heiari est décédé mercredi 5 novembre à l’hôpital Begin, en région parisienne, des suites d’une forme grave de paludisme (neuro-paludisme) », a annoncé ce mercredi le commandement supérieur des forces armées en Polynésie française.

 

 

http://www.tahiti-infos.com/Un-soldat-tahitien-meurt-du-paludisme-a-Paris_a113639.html

 

 

 

 

 

BIOGRAPHIE DU CAPORAL-CHEF HEIARII MOANA

126e régiment d’infanterie – Brive-la-Gaillarde (19 - CORREZE)

Né le 10 janvier 1988 à Anaa (Polynésie française), le caporal-chef Heiarii MOANA aura servi la France durant plus de cinq ans.

Le 4 août 2009, à l’âge de 21 ans, il intègre l’institution militaire comme engagé volontaire de l’armée de Terre au titre du 126e régiment d’infanterie. Le 2 septembre 2013, le caporal-chef signe un nouveau contrat pour quatre années supplémentaires.

Dès le début de son engagement, il est formé tireur MINIMI (mini-mitrailleuse). Soldat sérieux et motivé, il présente d’excellentes qualités professionnelles. Il est élevé à la distinction de 1re classe le 1er mars 2010.

Volontaire et faisant preuve d’une disponibilité sans faille, le caporal-chef MOANA poursuit son cursus militaire en passant le certificat pratique de l’infanterie qu’il obtient brillamment. À l’issue de sa formation initiale, il part pour la première fois en opération extérieure en Afghanistan dans le cadre de l’opération PAMIR de juillet à décembre 2010, en qualité de tireur appui direct au sein du groupement tactique interarmes de Surobi.

Durant cette mission, le 1re classe MOANA se distingue particulièrement le 31 juillet 2010 lors de l’opération GREEN DROP GOAL, en participant à la riposte face à un nombre important d’insurgés qui venaient de prendre à parti sa section. Ce fait de guerre lui vaut l’attribution de la citation à l’ordre de la brigade, avec attribution de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze le 22 avril 2013.

Reconnu pour ses grandes qualités humaines et professionnelles, il est unanimement estimé de ses camarades et de ses chefs. Ses capacités et ses états de service sont ainsi récompensés par une promotion au grade de caporal le 1er décembre 2011. Quelques mois plus tard, de février à juin 2012, il est projeté avec sa compagnie pour une mission de courte durée en Nouvelle-Calédonie, toujours dans sa spécialité de tireur appui direct.

De nouveau déployé de février à juin 2013 dans le cadre de l’opération SERVAL au Mali, il démontre des qualités indéniables de chef d’équipe. Au cours de l’opération ADADA dans le secteur de Tombouctou, il n’a pas hésité à faire face au danger et s’est révélé force de proposition envers son chef de groupe. Il s’est également illustré lors de l’opération AMETETTAI dans l’Adrar des Ifoghas par son sens de l’observation, son professionnalisme et ses compétences techniques et tactiques (analyse des situations, fiabilité des comptes-rendus, rusticité, polyvalence). Pour tous ces faits d’armes, il se voit attribuer un témoignage de satisfaction par le chef d’état-major des armées le 21 janvier 2014.

Le 1er juillet 2014, il est promu au grade de caporal-chef et est projeté le 22 septembre au sein de la force européenne EUFOR RCA en République centrafricaine en qualité de chef d’équipe et radio tireur. Reconnu comme un soldat physique et polyvalent, sa fiabilité, sa loyauté et son exemplarité lui permettent de s’imposer comme un gradé respecté des plus jeunes et estimé de ses chefs.

Le mardi 4 novembre au matin, il est rapatrié de Bangui vers Paris. Atteint d’une forme très grave de paludisme, il a été pris en charge dans un hôpital militaire parisien où il est malheureusement décédé dans la soirée du mercredi 5 novembre.

Le caporal-chef MOANA était titulaire des médailles d’outre-mer avec agrafes SAHEL et REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, de la médaille de bronze de la défense nationale avec agrafe INFANTERIE et MISSION D’ASSISTANCE EXTERIEURE, de la médaille commémorative, d’une citation à l’ordre de la croix de la valeur militaire et d’un témoignage de satisfaction.

Agé de 26 ans, célibataire, le caporal-chef Heiarii MOANA est mort pour la France

 

 

Adieu Tamarii Volontaire .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le #MinDef @JY_LeDrian salue la mémoire de l’adjudant Samir Bajja, mort lors d’un accident hier au Burkina Faso http://t.co/wxFf7PkBsd

— Defense.gouv (@Defense_gouv)

November 30, 2014

Un soldat français a trouvé la mort dans un accident d'hélicoptère au Burkina Faso http://t.co/Oras7Y7hxI pic.twitter.com/h7IMLGBDB9

— Europe 1 (@Europe1)

November 30, 2014

 

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/11/30/in-memoriam-adjudant-bajja-tue-au-burkina-faso-dans-un-accid-13022.html

 

1398957877.jpg

Edited by Philippe Top-Force
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée de l'air a aussi une pensée pour les blessés suite à accident Albacete. Les blessés graves sont tous dans un état stable à HIA Percy

— Armée de l'air (@Armee_de_lair)

February 2, 2015

Les morts français d'Albacete honorés, dans l'intimité, à Nancy-Ochey http://t.co/C2DGDg8W3C

— Philippe Top-Action (@top_force)

February 2, 2015

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,334
    Total Members
    1,132
    Most Online
    blubullo
    Newest Member
    blubullo
    Joined
  • Forum Statistics

    20,524
    Total Topics
    1,202,651
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries