Sign in to follow this  
zx

drones stratosphériques

Recommended Posts

Bientôt des drones stratosphériques pour l'armée ?

 

Un député suggère de s'intéresser à ces plateformes de haute altitude qui pourraient optimiser l'action des drones de combat et remplacer les satellites.

 

 

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/bientot-des-drones-stratospheriques-pour-l-armee-02-12-2014-1886042_506.php

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me rappel une remarque de Stratege sur le fait que la seule supériorité du GPS c'est sa couverture globale (d’où le G dans l'acronyme) et qu'un appareil aéroporté pouvait assurer un service équivalent avec la porté d'un AWACS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Questions:

Le député dit que ces drones stratosphériques seraient quand même à la portée de certains missiles. Lesquels? Un missile tiré depuis un avion volant lui même très haut à priori, parce que je vois pas de missile sol/air aller aussi haut.

Les US sont déjà sur le coup, j'imagine que oui?

Edited by syntaxerror9

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me rappel une remarque de Stratege sur le fait que la seule supériorité du GPS c'est sa couverture globale (d’où le G dans l'acronyme) et qu'un appareil aéroporté pouvait assurer un service équivalent avec la porté d'un AWACS.

 

Un avion servant de "GPS" différentiel ... mouaif. C'est sacrément compliqué un réseau genre GPS, il faut des station sol de référence, des relai "aérien" dont on connait tres tres précisément la position - avec les satellite c'est assez facile et tres tres prévisible -, de l'horlogerie atomique qui coute deux bras deux rein et ta couille gauche dedans ...

 

Moi je serais assez septique sur l'investissement du réseau de positionnement aérportée. Autant comme relai de communication, systeme d'observation, etc. c'est assez facilement jouable ... meme si les communication directionnelle aeronef vers aeronef c'est pas si facile que ca. Mais pour le GPS je suis très dubitatif.

Questions:

Le député dit que ces drones stratosphériques seraient quand même à la portée de certains missiles. Lesquels? Un missile tiré depuis un avion volant lui même très haut à priori, parce que je vois pas de missile sol/air aller aussi haut.

Les US sont déjà sur le coup, j'imagine que oui?

 

Les missiles capable de shooter un engin balistique, et ceux capable de déboiter du satellite ... et comme les grosse puissance nucléaire en ont ou s'en dote ... forcément le machin va etre aussi vulnérable qu'un satellite. Certes le machin bouge de facon moins prévisible ce qui complique la tache, mais il vole aussi beaucoup moins au ce qui facilite la tache.

 

En France si le programme ABM sort du coma c'est l'Aster Block 2 qui serait en charge des interception jusqu'a 70km d'altitude par exemple. Dans cette couche 25->70km on choppe tout les engin manoeuvrant aussi bien de l'ICBM MARVé que de l'Iskander etc. en gros les engin les plus dangereux, c'est pour ca qu'on s'y intéresse de pres. Les missile atomique du futur devrait d'ailleurs bosser dans ces couche en mode croisiere tres tres haute altitude, genre wave rider, avec l'avantage de toujours conserver la capacité de manoeuvre lié a la présence d'air.

 

Actuellement par exemple le THAAD et le Arrow2 sont capable de shooter un engin en 30 et 70km d'altitude ... et meme au dela.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais pas au courant qu'on en était déjà à faire des missiles capables d'atteindre des satellites!!!

 

Après G4lly, pour les missiles capables d'atteindre des engins balistiques, je suis pas sûr qu'ils puissent atteindre un aéronef évoluant dans la haute stratosphère? Les SAMP-T et autres Patriot, ils interceptent à quelle altitude les engins balistiques, à moins de 20 km d'altitude, j'imagine?

 

D'ailleurs, je ne vois pas comment ces drones stratosphériques pourraient évoluer dans le haut stratosphérique sans être des engins tes véloces, très consommateur d'énergie, donc avec peu d'autonomie, et très compliqués.

Edited by syntaxerror9

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais pas au courant qu'on en était déjà à faire des missiles capables d'atteindre des satellites!!!

 

Après G4lly, pour les missiles capables d'atteindre des engins balistiques, je suis pas sûr qu'ils puissent atteindre un aéronef évoluant dans la haute stratosphère? Les SAMP-T et autres Patriot, ils interceptent à quelle altitude les engins balistiques, à moins de 20 km d'altitude, j'imagine?

 

D'ailleurs, je ne vois pas comment ces drones stratosphériques pourraient évoluer dans le haut stratosphérique sans être des engins tes véloces, très consommateur d'énergie, donc avec peu d'autonomie, et très compliqués.

 

SAMPT/T et Pac3 c'est jusqu'a 25 ou 30km donc c'est mort. Mais THAAD et Arrow intercepte dans la tranche 30-70km et meme au dela.

 

De plus la plupart des pays qui developpe de l'ABM developpe des solution pour la tranche 30-70km, nous meme on a en gestation l'hypothétique programme Aster Block 2, et c'est pareil chez tout le monde, chinois, russes etc.

 

 

Pour l'energie, il existe tout un tas de projet de planeur stratosphérique, très économes en énergie pour le vol. L'idée c'est moins de 100.000 pieds et si possible plus de 70.000. Ca rendre dans le domaine des missile classique longue portée, y compris des Aster Block 1 NT.

 

L'autre solution c'est le ballon :) ca monte a 175 000 pieds ...

 

Au delà de 50km c'est très très compliqué et pas forcément très intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok. Merci pour les infos précises.

THAAD et Arrow, ça monte haut punaise!

Faut que je revois mes standards!

Les "planeurs" ça me semble mort, ils resteront encore bien vulnérable à ces altitudes avec leur faible vitesse.

Attendons de voir ce que pourraient faire des ballons...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est -ce qu'à cette altitude de croisière (de 70 000 à 100 000 pieds soit 20 000 à 30 000m) des panneaux solaires recouvrant tout le dessus du drone pourrait en journée fournir au moins un tiers de l'énergie nécessaire à la propulsion + fonctionnement des systèmes électroniques et senseurs ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, dans le genre l'Helios conçu et testé par la NASA il y a une dizaine d'années, et qui était capable "d'orbiter" très haut, très longtemps.

 

helios-avion-solaire.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,926
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries