Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Futur BPC Evolution


Recommended Posts

l'évolution a moyen terme sera l’emploie de drone ,car sans modification structurelle importante. 

oui un exemple pour les PA

 

http://www.aeronewstv.com/fr/industrie/drones/1147-un-drone-catapulte-depuis-un-porte-avions.html

Edited by LBP
Link to post
Share on other sites

Sur la proue du BPC on pourrait installer deux lanceurs dans le style des SDTI (lanceur Robonic)  ?

 

Gsperwer-index-700x357.jpg

 

20100424_L9013_MISTRAL_Havre_09.jpg

 

Pour le lancement de Drone et petit avions ?

 

C'est des catapultes pneumatiques je ne pense pas que l’installation soit trop lourde ?

Link to post
Share on other sites

ça serait bien mais faut en même temps penser au système de récupération.

Peut-être faudrait-il mieux regarder du coté des hélicos drones.

C'est en plus des drones hélicos

 

46126.jpg

Link to post
Share on other sites

Il peut vraiment emporter tout ça ??? Les Sidewinder aussi ??

oui mais sur un BPC c'est trop gros

Link to post
Share on other sites

Là, ce n'est plus un BPC mais un porte-avion à pont oblique qu'il faut. Quelle est la longueur de piste nécessaire pour récupérer un tel bestiau?

 

Par ailleurs, je vois beaucoup d'espoirs portés sur les drones. Mais est-on réellement certain que ce soit moins coûteux à l'emploi qu'un appareil piloté? Je lisais dans le dernier DSI que les drones Global Hwk coutaient plus cher pour une même mission que les U-2.

Ou bien que cela offre des alternatives ou des possibilité réellement supplémentaires?

Link to post
Share on other sites

Là, ce n'est plus un BPC mais un porte-avion à pont oblique qu'il faut. Quelle est la longueur de piste nécessaire pour récupérer un tel bestiau?

 

Par ailleurs, je vois beaucoup d'espoirs portés sur les drones. Mais est-on réellement certain que ce soit moins coûteux à l'emploi qu'un appareil piloté? Je lisais dans le dernier DSI que les drones Global Hwk coutaient plus cher pour une même mission que les U-2.

Ou bien que cela offre des alternatives ou des possibilité réellement supplémentaires?

L'avantage du drone c'est que le pilote ne se fait pas couper la tête quand l'engin tombe en panne - ou prend un missile dans les miches -. Et visiblement c'est déjà beaucoup.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Une idée pour mettre sur nos BPC des ULM et/ou Turbo propulseur :

- Formation pour la aéronaval

- Reconnaissance (Boule Flir)

- Attaque légères exemple ANL

 

 

ou alors ? :happy:

xfy1_12.jpg

 

et pour le plaisir

 

OV-10_launch_USS_Nassau_1983.jpeg

 

 

1920px-OV-10_Broncos_of_VMO-1_on_USS_Sai

 

OV-10A_USS_Nassau_1983.jpeg

 

 

Edited by LBP
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Ci-jointe pour info une étude Virginia tech d’un projet de porte drône CUVX.

http://www.aoe.vt.edu/people/webpages/albrown5/design/cuvxteam1report.pdf

Les posés de ces aéronefs doivent être dans les clous des exigences de roulis tangage et vitesse verticale ….etc admissible pourl’engin en question, eu égard des états de mer cf page 105

En terme d’exigences , les critères limites sont différents suivant que l’on soit à voilure fixe drones/ avion piloté ou que l’on soit hélicoptères. Tout ceci pour dire qu’en l’état, le couplage stab active et stab passive actuelle du BPC répond à des critères d'amortissement pour posés d’hélico et que si l’on veut y faire atterrir des drones, il va falloir regarder si la stabilisation actuelle tranquillise suffisamment ou pas, si non ben restriction suivant état de mer ou amélioration de l’amortissement via stab plus performant j’imagine.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Ci-jointe pour info une étude Virginia tech d’un projet de porte drône CUVX.

http://www.aoe.vt.edu/people/webpages/albrown5/design/cuvxteam1report.pdf

Les posés de ces aéronefs doivent être dans les clous des exigences de roulis tangage et vitesse verticale ….etc admissible pourl’engin en question, eu égard des états de mer cf page 105

En terme d’exigences , les critères limites sont différents suivant que l’on soit à voilure fixe drones/ avion piloté ou que l’on soit hélicoptères. Tout ceci pour dire qu’en l’état, le couplage stab active et stab passive actuelle du BPC répond à des critères d'amortissement pour posés d’hélico et que si l’on veut y faire atterrir des drones, il va falloir regarder si la stabilisation actuelle tranquillise suffisamment ou pas, si non ben restriction suivant état de mer ou amélioration de l’amortissement via stab plus performant j’imagine.

Mais est ce que les travaux de sirehna sur la prédiction des mouvements de la plateforme en fonction de la détection des vagues par radar ne peut pas amener un gain sans devoir revoir la structure du BPC ?

Cela a été appliqué aux helidrones

Est ce que cela ne pourrait pas être étendu aux drones à voilure fixe ??? ?

Link to post
Share on other sites

Oui oui ce sujet était chaud en 2010 ….

http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/09/08/01008-20080908ARTFIG00362-les-drones-d-helicoptere-interessent-la-marine-.php

http://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-fin-de-campagne-de-mesures-de-houle-en-mer

« Cette connaissance sera particulièrement utile pour l'appontage des avions, des hélicoptères ou des drones aériens, la mise à l'eau et la récupération d'embarcations ou de drones de surface et l'enradiage d'engins amphibies »

Je ne sais pas dire si aujourd’hui la récolte des données SIRHENA a permis d’aboutir à des résultats

permettant l’industrialisation de ce process très complexe en application porte aéronefs.

Les radars de vagues sont aussi surtout utilisés dans le prédictif du « weather routing » …

http://imistorage.blob.core.windows.net/imidocs/01200005%20wavex%20brochure.pdf.

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Le plus simple, mais une source de plus value opérationnelle importante, équiper le BPC de drones PATROLLER like.

Like pour un appareil moteur plus performant: Diesel+ puissance accrue.

A vue de nez les caractéristiques du PATROLLER (masse, vitesse décrochage) doivent lui permettre de décoller et d’atterrir d'un BPC à 15 noeuds sans modification de piste. 

LA dotation en PATROLLER permettrait, par exemple,   un éclairage des  héliportages (mission d'orgine des BPC), la reconnaissance de zone, ou la surveillance de l'environnement proche du BPC, boostant notamment sa protection.

 

Les problèmes de stabilisation de la plateforme, cruciaux en phase automatique,  sont  à minorer quand le Drone est  télépiloté, ce qui peut être le cas sans difficulté majeure lors des approches et décollage. Le drone reste piloté....mais à distance, par l’intermédiaire des senseurs électro-optiques du drone.

SAF2012_0062104.JPG?itok=xpqScOld

http://www.sagem.com/sites/sagem/files/styles/safran_carousel_image/public/ajaris/SAF2012_0062104.JPG?itok=xpqScOld

Edited by ULYSSE
Link to post
Share on other sites

Cela faisait partie de leur cahier des charges, y compris des dimensions compatibles avec les ascenseurs et stockage sans repliage des ailes.

Un vrai couteau suisse .......qui serait bien utile à la Royale.......

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Le plus simple, mais une source de plus value opérationnelle importante, équiper le BPC de drones PATROLLER like.

Like pour un appareil moteur plus performant: Diesel+ puissance accrue.

A vue de nez les caractéristiques du PATROLLER (masse, vitesse décrochage) doivent lui permettre de décoller et d’atterrir d'un BPC à 15 noeuds sans modification de piste. 

LA dotation en PATROLLER permettrait, par exemple,   un éclairage des  héliportages (mission d'orgine des BPC), la reconnaissance de zone, ou la surveillance de l'environnement proche du BPC, boostant notamment sa protection.

 

Les problèmes de stabilisation de la plateforme, cruciaux en phase automatique,  sont  à minorer quand le Drone est  télépiloté, ce qui peut être le cas sans difficulté majeure lors des approches et décollage. Le drone reste piloté....mais à distance, par l’intermédiaire des senseurs électro-optiques du drone.

SAF2012_0062104.JPG?itok=xpqScOld

http://www.sagem.com/sites/sagem/files/styles/safran_carousel_image/public/ajaris/SAF2012_0062104.JPG?itok=xpqScOld

 

Etant donné la charge utile et le Rayon d'action de la bête, à performance identique, il serait peut-être plus judicieux d'avoir un launch par catapulte et récupération filet. 

Northrop Gru et LM on bien potassé le sujet... eux.

Edited by TomcatViP
Link to post
Share on other sites

Etant donné la charge utile et le Rayon d'action de la bête, à performance identique, il serait peut-être plus judicieux d'avoir un launch par catapulte et récupération filet. 

Northrop Gru et LM on bien potassé le sujet... eux.

je ne suis pas sur de comprendre la remarque .

Tu parles de quoi ? du X47B? Si c'est le cas ...totalement hors sujet.

Edited by ULYSSE
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,131
    Total Topics
    1,387,708
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...