Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

3 minutes ago, zone 51 said:

Sauf que les propos de l'imam de rennes ne tombe pas du tout sous le coup de la haine - sauf celle de la musique - ...

Il explique aux enfant que la musique c'est un truc du diable ... et les dessins animés aussi ...

« Ceux qui chantent, le prophète a dit qu'ils seront engloutis sous la terre. Ils seront transformés en singes ou en porcs. Qui aime encore la musique ? »

Qu'est ce que tu veux répondre a ça ... la psychiatrie? On tomberai sous le coup d'atteinte la la liberté religieuse ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, zone 51 a dit :

Oui tout juste, déjà commencer par là ... Dans les textes on est pas totalement désarmés, mais voilà .... insufisant et mal adaptés.  Reste le courage politique ...

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, jojo (lo savoyârd) a dit :

Oui et il est urgent de poser très sérieusement la question !!

C'est de l'angélisme primaire bête et stupide ... Et un droit en la matière bien mal adapté aux circonstances actuelles, lourd de conséquences ... Législateur, es-tu là ???

Avant d'en appeler au législateur, j'en appellerais à la politique de la ville et de l'aménagement du territoire. On a volontairement créé des ghettos dans nos villes durant les années 60 et 70 pour y parquer cette population qu'on a fait venir pour reconstruire le pays et qu'on a sédentarisé chez nous pour en obtenir les votes le jour des élections sans jamais essayer de les intégrer à notre civilisation. L'urgence est dans le démantèlement de ces ghettos et dans la répartition géographique de ces populations non encore intégrées. Je sais de quoi je parle, j'ai grandi à 500m d'une "cité interdite" où la police ne rentrait pas à moins de 300 et jamais pour plus de quelques heures. C'est dans ces grands ensembles que nos ennemis ont trouvé le terreau de leur jihad.

Tant que nous fournirons volontairement les outils du communautarisme ethnique/religieux, nous aurons à gérer les dérives sectaires. Il faut que chaque individu se sente avant tout français (ou belge, c'est selon), en gardant son identité propre (religion, histoire familiale), mais qu'il ressente de la fierté de faire partie de notre société (et pas qu'il siffle la marseillaise dans un stade...) avant tout!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, jojo (lo savoyârd) said:

Oui tout juste, déjà commencer par là ... Dans les textes on est pas totalement désarmés, mais voilà .... Reste le courage politique ...

Sauf que personne n’appelle ouvertement et publiquement a la haine ou a la violence ...

Ce genre de structures idéologique ça s'attaque pas frontalement ça ne sert a rien ...

Link to comment
Share on other sites

Citation

Ce genre de structures idéologique ça s'attaque pas frontalement ça ne sert a rien ...

Si on peut mais ça demande des moyens et des circonstances qui n'existent pas

Le choix est simple : soit on est parti pour 30 ans de ce conflit à bas bruit

soit on passe en mode "dénazification" avec tous les travers que cela peut engendrer (et encore la "dénazification" a suivi une période d'écrasement militaire complet qui a permis de mettre en place le processus politique idoine..... je doute que même les plus vociférant de nos concitoyens voient d'un bon oeil l'équivalent d'un mélange D-Day/Bagration dans les banlieues de nos villes ....)

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 6/2/2016à18:03, g4lly a dit :

L'avis du peuple sur des questions techniques ou il entrave absolument que dalle! tu obtiens un avis a la con ... comme au café du commerce sur le match de la veille.

C'est d'ailleurs pour cela que le peuple "sous traite" la gestion de la cité a des gens qui savent faire ... et ce depuis toujours ou presque.

Au contraire, de temps en temps ils s'oublient et tiennent des propos ouvertement haineux et discriminatoires. Il suffit d’être à l’affût et de les chopper à ces moments là.

C'est toi même qui répète souvent quand quand l'Etat veut faire chier quelqu'un un maximum il en a les moyens.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, zone 51 a dit :

Comme le dit g4lly c'est biennnn plus compliqué que ça. Il faudrait arriver à prouver que les propos de l'iman, de part leur intolérance, sont des appels à la haine in-fine.

Pour ma part je pense que la première chose à faire c'est de déconstruire ce discours, d'une part à l'école directement, au niveau local par un vrai débat autour de l'établissement, mais aussi et avant tout au niveau national et international. Je le dit et je le redis encore, si il y a des éléments à améliorer chez nous (intégration, refus du communautarisme et fermeté avec les valeurs de laïcité), la vrai clef se trouve en réalité dans les université musulmane, de Al-Azhar à Médine. C'est là bas que la combat idéologique doit avoir lieu pour déconstruire le discours salafiste, et avancer sur une refonte de cette religion pour qu'elle rentre dans le monde moderne.

Et aussi s’assurer qu'ils ne profitent d'aucune aide de près ou de loin de l'argent publique.

Edited by Dino
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Just now, Shorr kan said:

C'est toi même qui répète souvent quand quand l'Etat veut faire chier quelqu'un un maximum il en a les moyens.

Oui mais autant les harcelé sur d'autre thème que leur fond de commerce ... notamment sur le financement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, RugbyGoth a dit :

Avant d'en appeler au législateur, j'en appellerais à la politique de la ville et de l'aménagement du territoire. On a volontairement créé des ghettos dans nos villes durant les années 60 et 70 pour y parquer cette population qu'on a fait venir pour reconstruire le pays et qu'on a sédentarisé chez nous pour en obtenir les votes le jour des élections sans jamais essayer de les intégrer à notre civilisation. L'urgence est dans le démantèlement de ces ghettos et dans la répartition géographique de ces populations non encore intégrées. Je sais de quoi je parle, j'ai grandi à 500m d'une "cité interdite" où la police ne rentrait pas à moins de 300 et jamais pour plus de quelques heures. C'est dans ces grands ensembles que nos ennemis ont trouvé le terreau de leur jihad.

Tant que nous fournirons volontairement les outils du communautarisme ethnique/religieux, nous aurons à gérer les dérives sectaires. Il faut que chaque individu se sente avant tout français (ou belge, c'est selon), en gardant son identité propre (religion, histoire familiale), mais qu'il ressente de la fierté de faire partie de notre société (et pas qu'il siffle la marseillaise dans un stade...) avant tout!

Ici en pays de Savoie, il y eu à la fin de guerre une grosse immigration d'italiens. Il ne furent pas mieux lotis, crois moi. C'était vraiment la grande misère pour certains, dont bien peu parlait un mot de français. Ils ont eux aussi été parqués un peu comme du bétail dans des taudis de bois et taules, et ont subis un racisme acerbe et relativement haineux. Sans l'aide de personne d'autre qu'eux même ils ont forcé l'admiration en s'intégrant du mieux possible, en travaillant très très dur tout en élevant le mieux possible leurs enfants. Aujourd'hui bon nombre de leurs enfants sont non seulement parfaitement intégrés, mais occupent de belles places dans notre société qu'ils ont appris à aimer envers et contre tout. On les retrouve chefs d'entreprise (de belles entreprises !), commerçant, artisans, fonctionnaires, haut-fonctionnaires, enseignants de tous degrés et même élus et politiques ... Je termine en précisant qu'ils ont bien moins été aidés par les autorités que ne le furent les immigrés des années 60/70.

Alors, quel est le problème ?

 

 

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, g4lly a dit :

Sauf que les propos de l'imam de rennes ne tombe pas du tout sous le coup de la haine - sauf celle de la musique - ...

Il explique aux enfant que la musique c'est un truc du diable ... et les dessins animés aussi ...

« Ceux qui chantent, le prophète a dit qu'ils seront engloutis sous la terre. Ils seront transformés en singes ou en porcs. Qui aime encore la musique ? »

Qu'est ce que tu veux répondre a ça ... la psychiatrie? On tomberai sous le coup d'atteinte la la liberté religieuse ...

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000589924&fastPos=1&fastReqId=1972411282&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

Voire :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000020632131&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20111212&oldAction=rechCodeArticle

A voir dans quel cadre ont été tenus ces propos et quel est le contexte. Sinon, en changeant de registre, tu peux également envisager une action des services de la protection de l'enfance.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Ici en pays de Savoie, il y eu à la fin de guerre une grosse immigration d'italiens. Il ne furent pas mieux lotis, crois moi. C'était vraiment la grande misère pour certains, dont bien peu parlait un mot de français. Ils ont eux aussi été parqués un peu comme du bétail dans des taudis de bois et taules, et ont subis un racisme acerbe et relativement haineux. Sans l'aide de personne d'autre qu'eux même ils ont forcé l'admiration en s'intégrant du mieux possible, en travaillant très très dur tout en élevant le mieux possible leurs enfants. Aujourd'hui bon nombre de leurs enfants sont non seulement parfaitement intégrés, mais occupent de belles places dans notre société qu'ils ont appris à aimer envers et contre tout. On les retrouve chefs d'entreprise (de belles entreprises !), commerçant, artisans, fonctionnaires, haut-fonctionnaires, enseignants de tous degrés et même élus et politiques ... Je termine en précisant qu'ils ont bien moins été aidés par les autorités que ne le furent les immigrés des années 60/70.

Alors, quel est le problème ?

 

 

Ce qui est aussi largement le cas des dernières vagues d'immigration. Attention à ne pas porter aux nues une époque sur le mode du "c'était mieux avant" ou à simplifier indûment une situation. 

Le monde développé et le reste du monde connait des mutations en rafales maintenant depuis quelques décennies, dont on ne mesure d'ailleurs pas toujours l'ampleur. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Alors, quel est le problème ?

Le problème, c'est l'islam, l'interprétation qu'en fait certains abrutis, mais aussi le fait que cette religion sert aussi de base sociale pour des millions de personnes. Il y a bien eu des tentatives de laïcisation des pays arabes mais depuis quelques décennie, c'est obscurantisme qui a pris la pas sur l'intelligence. À part une purge ou avoir le courage pour remettre en question l'islam prôner par l'Arabie-Saoudite, on va dans le mur. Il ne peu y avoir de compromis.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Skw a dit :

"Est puni de trois ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende l'abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse soit d'un mineur, soit d'une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur, soit d'une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l'exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire ce mineur ou cette personne à un acte ou à une abstention qui lui sont gravement préjudiciables."

=> "déboutable" ...   Ils font ici (les faux imams) référence à des croyances invérifiables par nature ... Or c'est comme si tu voulais condamner un prêtre catholique qui explique aux enfants que si t'es pas sage tu vas en enfer, ou que Jésus marcha sur l'eau, ou qu'il multiplia les petits pains etc etc ... Le seul pouvoir ici est dans les mains des parents ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Shorr kan a dit :

Ce qui est aussi largement le cas des dernières vagues d'immigration. Attention à ne pas porter aux nues une époque sur le mode du "c'était mieux avant" ou à simplifier indûment une situation. 

Le monde développé et le reste du monde connait des mutations en rafales maintenant depuis quelques décennies, dont on ne mesure d'ailleurs pas toujours l'ampleur. 

La WWII n'a pas été un long fleuve tranquille il me semble ? Tous les peuples européens et autres ont été très fortement touchés, ils ne se sont pas pour autant tous laissé aller à se comporter comme des bêtes ...

Et ce n'est ici qu'un exemple parmi tant d'autres durant toute l'histoire de France.

Surtout pas pour moi de "c'était mieux avant" ... Juste un constat de ce que je sais de ce qu'il s'est passé ici.

Pour le reste je laisse la question ouverte : quel est le problème avec cette immigration des années 50/60 ?

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

La WWII n'a pas été un long fleuve tranquille il me semble ? Tous les peuples européens et autres ont été très fortement touchés, ils ne se sont pas pour autant tous laissé aller à se comporter comme des bêtes ...

...

Pour paraphraser le Richard III de Shakespeare, "ils se sont comporté pire qu'en bêtes...en hommes".

Malgré le traumatisme de la guerre, l'immédiat après guerre et même plus tard; a été passablement violent et dure. La pacification du continent est un truc vraiment récent. Mais c'est humain, on occulte vite les mauvais souvenirs.

 

il y a 17 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

...

Surtout pas pour moi de "c'était mieux avant" ... Juste un constat de ce que je sais de ce qu'il s'est passé ici.

Pour le reste je laisse la question ouverte : quel est le problème avec cette immigration des années 50/60 ?

"Avant" il y avait les trente glorieuses, la volonté de reconstruire et son optimisme, les idées progressistes bien plus présente - un peu naïve mais à l'envers du cynisme contemporain...-, une acculturation des nouveaux arrivant plus forte, des communications plus lentes  et une technologie moins omniprésente et son corollaire d'un monde perçus comme moins anxiogène qu'aujourd'hui, alors qu’objectivement on a jamais mieux vécu !....et j'en oublie.

On vie juste une autre époque. 

Attention aussi au biais "brebis galeuses". La plupart des "immigrés" en question ne le sont que parce qu’on leur colle cette étiquette lorsque ils en sont à la deux, troisième voir quatrième génération, sans oublier l’immense majorité qui vie tranquillement et partage le train train quotidien de leur concitoyens. Le but de ces enfoirés c'est aussi ça : créer une scission au sein de la société. Ne leur faisons pas se plaisir. 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Ici en pays de Savoie, il y eu à la fin de guerre une grosse immigration d'italiens. Il ne furent pas mieux lotis, crois moi. C'était vraiment la grande misère pour certains, dont bien peu parlait un mot de français. Ils ont eux aussi été parqués un peu comme du bétail dans des taudis de bois et taules, et ont subis un racisme acerbe et relativement haineux. Sans l'aide de personne d'autre qu'eux même ils ont forcé l'admiration en s'intégrant du mieux possible, en travaillant très très dur tout en élevant le mieux possible leurs enfants. Aujourd'hui bon nombre de leurs enfants sont non seulement parfaitement intégrés, mais occupent de belles places dans notre société qu'ils ont appris à aimer envers et contre tout. On les retrouve chefs d'entreprise (de belles entreprises !), commerçant, artisans, fonctionnaires, haut-fonctionnaires, enseignants de tous degrés et même élus et politiques ... Je termine en précisant qu'ils ont bien moins été aidés par les autorités que ne le furent les immigrés des années 60/70.

Alors, quel est le problème ?

 

 

Travailler dur, c'est possible quand il y a du travail. Vu la situation économique, pas évident de trouver un emploi.

Forcer l'admiration ? Ils ont fait comme tout le monde. Ils ont bossé et gagné de l'argent. Tant mieux pour eux. Mais ça veut dire quoi "forcer l'admiration" dans ces conditions ?

Ils ont été moins aidé ? Quand t'as une situation professionnelle et un salaire, on ne va pas te donner des indemnités chômage ou un RMI.

Elever ses enfants du mieux possible ? Bah... on est ds l'image d'Epinal là. Avant, tout était nickel, aujourd'hui, tout va de travers.

 

Ta vision admirative de notre passé économique te fait oublier les circonstances actuelles imho.

Edited by artyparis
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Si on peut mais ça demande des moyens et des circonstances qui n'existent pas

Le choix est simple : soit on est parti pour 30 ans de ce conflit à bas bruit

soit on passe en mode "dénazification" avec tous les travers que cela peut engendrer (et encore la "dénazification" a suivi une période d'écrasement militaire complet qui a permis de mettre en place le processus politique idoine..... je doute que même les plus vociférant de nos concitoyens voient d'un bon oeil l'équivalent d'un mélange D-Day/Bagration dans les banlieues de nos villes ....)

Si pour pénétrer dan une banlieue et y traquer des "nids " salafistes qui travaillent contre  l'Etat tel qu'il est,   il faut des VBCI  et des moyens d'artillerie .... c'est peut être qu'il y a urgence à prendre le taureau par les cornes et à devenir méchant. 

Le Grand Turc après son discours haineux de Strasbourg a-t-il été repris par nos politiques ? C'etait pourtant  un vrai discours de guerre de religion - acclamé par 10.000 "semi-mongols" au cris de « Allah akbar » ....  .. NON   Silence en France, or, qui ne dit mot consent parait il

ils ont fait l'Autruche.. pire l'Europe va lui filer 12 milliards d'€ ..... sans parler de la légion d'honneur au Saoudien ......

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, artyparis a dit :

Travailler dur, c'est possible quand il y a du travail. Vu la situation économique, pas évident de trouver un emploi.

Forcer l'admiration ? Ils ont fait comme tout le monde. Ils ont bossé et gagné de l'argent. Tant mieux pour eux. Mais ça veut dire quoi "forcer l'admiration" dans ces circonstances ?

Ils ont été moins aidé ? Bah quand t'as une situation professionnelle et un salaire, on ne va pas te donner des indemnités chômage ou un RMI.

 

Ta vision admirative de notre passé économique te fait oublier les circonstances actuelles imho.

 

Dans le fond je pense que tu n'a pas tord, mais c'est un raccourcis un peu facile tout de même ...

Mais aucunement pour ma part une quelconque "admiration naïve du passé", ce que je dis est un fait, et pas vraimlent glorieux à la base par ailleurs ...

Une chose étant, c'est qu'il y a bien trop de fausses bonnes alternatives au travail aujourd'hui et que la tentation de la société de consommation et de comm sape le peu d’entrain à se satisfaire du minimum pour commencer, occultant les possibilités de s'épanouir comme de se réaliser dans un travail, tout modeste puisse t-il être au tout début. Je suis désolé de dire que du boulot il y en a encore "un peu", mais pour les non formés ou non diplômés (et encore) il est clair que ce n'est pas le Pérou. Le problème est aussi un phénomène d'entrainement de masse : dur de se lever et d'aller gagner sa petite croûte quand tous tes copains dorment jusqu'à midi et sortent tous les soirs en se démerdant pour avoir d'une façon ou d'une autre, et plus facilement, des revenus permettant de le faire ... Là on dit que t'es un "gagne petit", un looser, un minable ... Et quand tu es seul dans un groupe social ou une famille a essayer de le faire, et que tu as devant toi l'exemple possible de grands frères en marge, soit tu jettes l'éponge vite fais, soit tu as une force intérieur hors norme. Là où il y a des chances réelles de s'en sortir, ce sont autour de familles où des membres de celle-ci ont su et ont eu la chance de pouvoir décrocher un travail et surtout de le conserver.

Alors oui, le mauvais niveau de l'activité économique de cette dernière décennie est un facteur indiscutable.

Mais aussi il faudrait se poser la question : pourquoi une majorité de filles dans la même situation s'en sortent-elles beaucoup mieux, en tous cas jusqu'à présent ? (je passe sur le cas des très jeunes filles volontaires pour le départ en Syrie, autre sujet)

Tout cela aussi c'est la triste réalité, renseignez-vous sur le sujet ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Shorr kan a dit :

Attention aussi au biais "brebis galeuses". La plupart des "immigrés" en question ne le sont que parce qu’on leur colle cette étiquette lorsque ils en sont à la deux, troisième voir quatrième génération,

Il ne faut quand même pas négliger tous ceux qui se la collent tous seuls, cette étiquette.

il y a 37 minutes, Shorr kan a dit :

sans oublier l’immense majorité qui vie tranquillement et partage le train train quotidien de leur concitoyens.

Oui.

il y a 37 minutes, Shorr kan a dit :

Le but de ces enfoirés c'est aussi ça : créer une scission au sein de la société. Ne leur faisons pas se plaisir. 

La société n'est plus unie, c'est aussi le soucis : beaucoup moins inclusive, beaucoup de micro-communautés, certaines virtuelles, mais plus de foi commune, beaucoup moins de lieux et de temps de sociabilité communs. Il reste le boulot, le bistrot est en baisse, mais la télé notamment a pris un temps considérable à des activités et des temps en commun antérieurs. Il n'y a plus l'unité des lieux de vie qui prévalait voilà seulement 100 ans, où l'on travaillait et vivait au même endroit et avec les mêmes gens, avec les inconvénients qui vont avec mais aussi, forcément, la cohésion correspondante.

La solitude se développe je dirais... et 100 "modèles" sont accessibles là où 99% des gens n'en voyaient qu'un : on est plus dans une émulsion que dans une crème, plus une vinaigrette qu'un coulis :-)

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, g4lly a dit :

Pourquoi vous vous focalisé sur le travail et la matérialité?!

C'est justement l'opposé de l'argumentaire islamiste radical ...

 

Ben ... Euh ... Bonne question ....

Parce qu'on est justement pas radicalisés nous-autres, peut-être bien ? !!! :happy:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...