Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

il y a 50 minutes, P4 a dit :

La quéstion serait de savoir pourquoi nous un sommes à un tel niveau de violence sur le territoire national?

J'étais parti pour pondre un long laïus mais j'ai déjà longuement abordé le sujet en appelant un chat un chat et en jugeant les erreurs dans des choix politiques du passé ... Le regroupement familiale par exemple ... Sans garantie de donner du boulot aux enfants de ces immigrés dans le futur ...

Mais je ne crois pas à la prédisposition de personne à être violente ...

Comme je ne crois pas que les noirs ou les arabes ont plus de prédisposition à être plus violent ...Que des blancs ...

En Yougoslavie ils étaient tous blanc et pourtant ils ce sont massacrer sans retenue ... 

Je  pense que dans le Paris du 18 ou 19e siècles ou au début du 20e siècle voir après la racaille de l'epoque était bien blanche ...Et pas moins violente ...

Le contexte était toujours le même , pas de boulot et misère sociale ...

Ce qui n'est pas une excuse pour autant ...

Mais comme dans le passé il y a aussi des gens qui sont dans la pauvreté et ne sombre pas dans la délinquance ... Et cela existe aussi chez les "noirs et les arabes " .

Maintenant oui il y a des problèmes culturel et d'intégration avec certains .

Celui qui ne veut pas s'intégré n'à pas sa place ici .

Pour la racaille idem de longue peines ...pas besoin de faire dans le social pour les cas extrême ...

Il y a un vaste chantier sociétale à bâtir ...

 

Voilà moi je veux le juste milieu sans être dans le camp des bisounours ou opter pour le camp de ceux qui  hurle avec la meute ...

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La logique de controle du territoire est à la source de ces violences parce que ce sont des lieux ou se déroule des activitées illicites, principalement du traffic de drogue, sans reflexion sur cette problématique il n'y aura pas de baisse de la violence et les apparences continueront de nous diviser.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, P4 a dit :

La quéstion serait de savoir pourquoi nous en sommes à un tel niveau de violence sur le territoire national?

une idée ?

un Etat, un pouvoir discutable et discuté, un pouvoir qui n'est plus exemplaire...

une évolution de la societé qui tend plus vers l'individualisme (et qui oublie la collectivité, l'autre) ?

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Gibbs le Cajun a dit :

J'étais parti pour pondre un long laïus mais j'ai déjà longuement abordé le sujet en appelant un chat un chat et en jugeant les erreurs dans des choix politiques du passé ... Le regroupement familiale par exemple ... Sans garantie de donner du boulot aux enfants de ces immigrés dans le futur ...

Mais je ne crois pas à la prédisposition de personne à être violente ...

Comme je ne crois pas que les noirs ou les arabes ont plus de prédisposition à être plus violent ...Que des blancs ...

En Yougoslavie ils étaient tous blanc et pourtant ils ce sont massacrer sans retenue ... 

Je  pense que dans le Paris du 18 ou 19e siècles ou au début du 20e siècle voir après la racaille de l'epoque était bien blanche ...Et pas moins violente ...

Le contexte était toujours le même , pas de boulot et misère sociale ...

Ce qui n'est pas une excuse pour autant ...

Mais comme dans le passé il y a aussi des gens qui sont dans la pauvreté et ne sombre pas dans la délinquance ... Et cela existe aussi chez les "noirs et les arabes " .

Maintenant oui il y a des problèmes culturel et d'intégration avec certains .

Celui qui ne veut pas s'intégré n'à pas sa place ici .

Pour la racaille idem de longue peines ...pas besoin de faire dans le social pour les cas extrême ...

Il y a un vaste chantier sociétale à bâtir ...

 

Voilà moi je veux le juste milieu sans être dans le camp des bisounours ou opter pour le camp de ceux qui  hurle avec la meute ...

 

 

Un gamin qui nait n'est pas nécessairement violent, c'est son cadre de croissance qui le rend ou pas.

En Yougoslavie c'était pas violent car Tito tenait tout d'une main de fer, dès qu'il est mort ça a commencé à puer, mon parrain était Yougoslave et en 1986 il disait que ça allait donner un massacre et que le pays n'existait plus que sur les cartes.

Dans le Paris de ce temps, il y avait peut être des mesures différentes, la justice n'était pas la même, ce n'est pas comparable les époques et la société ont trop changé.

Pour considérer que cela existe plus chez telle ou telle communauté il faut prendre le taux de délinquance et le reporter statistiquement au total de la communauté (500k de blanc sur 50M ne sont pas la même chose que 500k de couz sur 5M), et ne surtout pas raisonner en terme de pourcentages.

Il y a un problème d'intégration pas chez "certains", mais en général chez les peuples qui viennent de culture très différentes à la nôtre, mettre des renards dans un enclos de poules ne fera pas pondre des oeufs à un renard. Pourquoi? parce qu'il n'y a aucun suivi de l'intégration par l'état qui veut cette immigration.

Celui qui ne veut pas s'intégrer n'a pas sa place ici? Oui on est d'accord, mais tu fais comment dans un espace sans frontières pour contrôler l'aghan qui est rentré par la Pologne?

La longue peine pour les racailles? Dans des prisons ultra confortables? il faut déjà revoir les conditions d’exécution des peines, il suffit de voir les CV des mecs qui rentrent en taule et le traitement de la peine par la justice, la prison ne fait plus peur à qui que ce soit c'est une évidence, limite la taule dans nos régiments est plus contraignante car le mec doit bosser, ce qui n'est pas le cas dans le monde civil, la racaille continue à s'adonner à des loisirs et comble de la chose devient souvent encore plus violente. Il y a un gros travail de réforme du monde carcéral à refaire avec une spécialisation des centres pénitenciers selon le type de "clients" qu'il abrite, un gars avec moultes affaires de violences et 15 fois condamné (ce qui devient banal) n'a pas à être traité de la même façon que le mec qui a piqué des capotes pour la 15 ème fois dans un supermarché, on ne peut pas standardiser le milieu carcéral. Donnes moi une prison et je te garantie que quand les gars vont en sortir ils n'auront plus envie d'y retourner et seront donc moins enclins à faire des bêtises.

Il est trop tard pour rebâtir un chantier social, le problème ne se résoudra plus en appliquant ce genre de choses, 1 ça coute cher, 2 la rengaine accumulée est trop grande.

Il y a pas de juste milieu, quand tu as des récidivistes de la violence alors tu emploies des méthodes violentes, la racaille ne comprends qu'une seule chose: la force c'est un constat or nos sociétés occidentales ne sont plus habituées à la violence depuis bien longtemps c'est donc un "choc culturel" qui s'opère sous nos yeux., et ce choc est une conséquence d'un laxisme et d'une démission totale de l'état qu s'entête à mélanger tous les animaux du zoo dans un enclos et s'imaginant que tous vont devenir vegan, et permettez moi d'ajouter une petite plaisanterie, faute de devenir vegan, ils vont devenir Negan, et c'est pas la même chose.

Personellement ceux qui me connaissent savent que j'évolue (et je ne suis pas le seul) dans une structure que l'on pourrait qualifier de disciplinée, et on retrouve les mêmes mêmes problèmes que dans le civil, mais ils sont traités différemment, ainsi la non maitrise du français est sanctionnée par une non ascension sociale et un renvoi à la vie civile sans titre de séjour (ce qui signifierai dans le cadre d'un état que si au bout de 5 ans si tu parles toujours pas une bribe de français compréhensible tu es refoutu à la frontière.) les sanctions sont donc vachement contraignantes, par contre, quand tu t'assimiles sans problème c'est jackpot (pour te donner un exemple, un gars venant d'une contrée pauvre pourra renvoyer à sa famille de quoi bien vivre correctement). c'est un gros paradoxe qu'un modèle qui fonctionne plutôt bien à cette échelle existe dans un état ou règne un tel désordre.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hilariovespasio a dit :

Un gamin qui nait n'est pas nécessairement violent, c'est son cadre de croissance qui le rend ou pas.

En Yougoslavie c'était pas violent car Tito tenait tout d'une main de fer, dès qu'il est mort ça a commencé à puer, mon parrain était Yougoslave et en 1986 il disait que ça allait donner un massacre et que le pays n'existait plus que sur les cartes.

Dans le Paris de ce temps, il y avait peut être des mesures différentes, la justice n'était pas la même, ce n'est pas comparable les époques et la société ont trop changé.

Pour considérer que cela existe plus chez telle ou telle communauté il faut prendre le taux de délinquance et le reporter statistiquement au total de la communauté (500k de blanc sur 50M ne sont pas la même chose que 500k de couz sur 5M), et ne surtout pas raisonner en terme de pourcentages.

Il y a un problème d'intégration pas chez "certains", mais en général chez les peuples qui viennent de culture très différentes à la nôtre, mettre des renards dans un enclos de poules ne fera pas pondre des oeufs à un renard. Pourquoi? parce qu'il n'y a aucun suivi de l'intégration par l'état qui veut cette immigration.

Celui qui ne veut pas s'intégrer n'a pas sa place ici? Oui on est d'accord, mais tu fais comment dans un espace sans frontières pour contrôler l'aghan qui est rentré par la Pologne?

La longue peine pour les racailles? Dans des prisons ultra confortables? il faut déjà revoir les conditions d’exécution des peines, il suffit de voir les CV des mecs qui rentrent en taule et le traitement de la peine par la justice, la prison ne fait plus peur à qui que ce soit c'est une évidence, limite la taule dans nos régiments est plus contraignante car le mec doit bosser, ce qui n'est pas le cas dans le monde civil, la racaille continue à s'adonner à des loisirs et comble de la chose devient souvent encore plus violente. Il y a un gros travail de réforme du monde carcéral à refaire avec une spécialisation des centres pénitenciers selon le type de "clients" qu'il abrite, un gars avec moultes affaires de violences et 15 fois condamné (ce qui devient banal) n'a pas à être traité de la même façon que le mec qui a piqué des capotes pour la 15 ème fois dans un supermarché, on ne peut pas standardiser le milieu carcéral. Donnes moi une prison et je te garantie que quand les gars vont en sortir ils n'auront plus envie d'y retourner et seront donc moins enclins à faire des bêtises.

Il est trop tard pour rebâtir un chantier social, le problème ne se résoudra plus en appliquant ce genre de choses, 1 ça coute cher, 2 la rengaine accumulée est trop grande.

Il y a pas de juste milieu, quand tu as des récidivistes de la violence alors tu emploies des méthodes violentes, la racaille ne comprends qu'une seule chose: la force c'est un constat or nos sociétés occidentales ne sont plus habituées à la violence depuis bien longtemps c'est donc un "choc culturel" qui s'opère sous nos yeux., et ce choc est une conséquence d'un laxisme et d'une démission totale de l'état qu s'entête à mélanger tous les animaux du zoo dans un enclos et s'imaginant que tous vont devenir vegan, et permettez moi d'ajouter une petite plaisanterie, faute de devenir vegan, ils vont devenir Negan, et c'est pas la même chose.

Personellement ceux qui me connaissent savent que j'évolue (et je ne suis pas le seul) dans une structure que l'on pourrait qualifier de disciplinée, et on retrouve les mêmes mêmes problèmes que dans le civil, mais ils sont traités différemment, ainsi la non maitrise du français est sanctionnée par une non ascension sociale et un renvoi à la vie civile sans titre de séjour (ce qui signifierai dans le cadre d'un état que si au bout de 5 ans si tu parles toujours pas une bribe de français compréhensible tu es refoutu à la frontière.) les sanctions sont donc vachement contraignantes, par contre, quand tu t'assimiles sans problème c'est jackpot (pour te donner un exemple, un gars venant d'une contrée pauvre pourra renvoyer à sa famille de quoi bien vivre correctement). c'est un gros paradoxe qu'un modèle qui fonctionne plutôt bien à cette échelle existe dans un état ou règne un tel désordre.

Je te rejoins sur pas mal de points .

Mais comme je l'ai dit je n'ai pas fait de long laïus donc je n'ais pas plus développé  .

Pour la prison ma réflexion ne s'arrêté pas à plus de peine forte mais avec  derrière une évolution du système carcéral qui n'aurai rien à voir avec celui actuel  . 

 

Pour le pourcentage je ne me base pas sur sa . Je ne vois qu'au travers des gens et donc on est donc pas pré programmé pour être violent et cela concerne tout le monde. 

Quand je parle de juste milieu ce n'est pas pour dire qu'on aille dans le sociale. 

Non le juste milieu pour moi s'est un système carré , mais pour tout le monde et pas dans une seule direction en visant une catégorie de personne. 

Pour moi s'est simple, il y a une pyramide, et chacun a sa place . Il y a des règles qui ne sont pas discutable .

On a des droits mais on a encore plus de devoir .

Pour la reconstruction sociétale je ne parle pas de mettre de l'argent , je ne parlais pas des plans à la con avec des budgets. Non justement revoir le système sociétale pour moi est simple, liberté, égalité, fraternité mais en rajoutant honneur patrie discipline .

Donc une autre direction en établissant des règles strictes et carré. 

Fini le système d'auto flagellation et de repentance permanente appris très tôt à l'école. 

Donc un cadrage et de facto un chantier à mettre en oeuvre et qui sera très long pour changer les mentalités. 

Le mot chantier est une image. 

Oui je sais comment tu fonctionne et tu sais comment je vois les choses. 

Oui ma vision est aussi celle de ce laxisme qui croit que les gens vont aisément faire les choses pour s'adapter et s'intégrée dans le système alors que de facto ils vont aller dans un système communautariste qui varie entre léger à l'extrême. 

De facto sa ne pourra jamais marché .

D'ou mon exemple de l'erreur du choix d"avoir décidé le regroupement familiale alors qu'on n'avait aucune garantie offrant de l'avenir concret pour les enfants de ces immigrés , surtout en tassant tout le monde dans des cités dortoirs et les banlieues qui a vu les ouvriers "blanc" quitter ces endroits car n'ayant plus leur place du fait de l'arrivée permanente de personne de culture différente .

Donc de facto plus de brassage qui voit une minorité être dispersée et de facto obligée de ce fondre dans la masse .

Donc mon message va plutôt dans ce sens, il n'y a pas de mauvaise personne mais un système qui croit que son fonctionnement va permettre l'assimilation aisément ...

Bien évidemment l'assimilation ce n'est pas oublié d'ou l'on vient, les enfants de polonais ou d'espagnol ce sont assimilé sans pour autant oublié leurs origines et cela ne parasite pas la société . Pourtant ils en ont chié leurs parents car à l'époque il n'y avait pas d'aide ni de sociale pour aider à l'intégration.  Mon père a pas eu de facilité mais comme il dit on s'adapte la ou l'on va et pas l'inverse .

Personnellement j'ai du mal avec un point , celui d'être devenu une "communauté " car étant un catholique pratiquants ...

Le discours s'est nous sommes une nation alors qu'on nous designe comme une communauté ... Et que l'on rejoint ainsi des communautés minoritaires ...

On égalise par le bas en prétextant la laïcité. Mais nous ne posion pas de problème ... Et nous sommes devenus la communauté catholique ...

Donc on amène de la division ...

Quand j'entend que la France est multiculturelle je ne suis pas d'accord .

La France s'est une culture qui s'est teinté légèrement avec les cultures des immigrés qui s'était complètement assimilé.  Donc pas d'effet amenant à une situation qui voit des gens imposaient leur culture car étant français ayant des droits ...

Non on adapte et pas l'inverse ...

Enfin voilà , pour moi sa devrait être comme sa , la minorité quand elle s'installe dans un pays elle doit s'adaptée. 

Mais cela vaut pour tous , peu importe la zone du monde ou il vient. 

Pour la prison je peux te garantir que celle ci dans ma vision serai bien organisé et carré ... 

Le mec ne voudroit pas y retourner ...

 

En espérant être plus clair sur ma vision des choses. 

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Wallaby a dit :

Plaidoirie de Me François Sureau au Conseil Constitutionnel, à propos du délit de consultation habituelle de site djihadiste.

Délit annulé par le Conseil Constitutionnel : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/10/97001-20170210FILWWW00084-le-delit-consultation-des-sites-djihadistes-annule.php (10 février 2017)

Petite question juste comme ça. Y a t'il des sites révisionnistes au sujet des camps de concentration accessibles depuis la France?

Link to comment
Share on other sites

18 hours ago, Hilariovespasio said:

Petite question juste comme ça. Y a t'il des sites révisionnistes au sujet des camps de concentration accessibles depuis la France?

Bien sur ... tous les sites sont accessible depuis la France c'est là joie d'internet ...

Le gouvernement chinois hollandais a obligé les FAI a envoyer de fausse réponse DNS pour essayer d'induire en erreur l'internaute nazi pédophile qui télécharge le dernier disney, mais c'est un move tout ce qu'il y a de plus vain. A par filtrer a la saoudienne - et encore - difficile de savoir ce qui transit sur le réseau même pour le FAI.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Hilariovespasio said:

Le délit à été remis en place par le parlement.

C'est toujours étonnant que sur les sujets les plus débiles tous soient souvent d'accord ... comme si être parlementaire rendait con... a moins que ce ne soit les élections qui approche.

2 hours ago, Hilariovespasio said:

Il y a un paquet de structures non démocratiques à virer en France, elles sont là pour tout sauf pour aller de l'avant.

Démocratique je ne sais pas ... mais oui il y a pas mal de chose qui sont plus proches de la monarchie que de la république.

Ca et le courage politique ... ou l'on passe plus de temps a essayer de se couvrir qu'a avoir une vision pour demain et apres demain. Pendant qu'on fait la politique d'hier ou d'avant hier les chinois place leur pions pour dans 10 ou 20 ans...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Je pense que s'est une vision objective. 

 

J'ai plusieurs points de désaccord mais le plus important est le suivant : les collègues de ce flic l'ont laissé faire au minimum, il sont tout de même responsable dans une certaine mesure : ils auraient du le stopper ou au moins se désolidariser.

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, nemo said:

 ils auraient du le stopper ou au moins se désolidariser.

C'est le probleme du conflit de loyauté et du corporatisme ... en pratique ils ne "peuvent" pas sinon ils ne seraient plus dans le groupe depuis longtemps. Dans le meilleur des cas ils règlent leur divergences de vues en privé ... mais en général dans les groupes les plus gênés s'en vont.

On a voulu construire une police a la Birmane ... on récolte ce qu'on a semé.

Le plus ridicule c'est qu'il s'agit encore et toujours d'une histoire de stup' ... alors qu'on sait depuis les année 30s que l'a prohibitions n'a qu'un effet alimenter la délinquance.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, nemo a dit :

J'ai plusieurs points de désaccord mais le plus important est le suivant : les collègues de ce flic l'ont laissé faire au minimum, il sont tout de même responsable dans une certaine mesure : ils auraient du le stopper ou au moins se désolidariser.

Quand je parle d'objectivité , s'est dans le sens ou comme cela est dit , on ne pourra ce baser sur les dires des uns et des autres du fait que de facto il y aura un lien entre les proches et les gens concernées .

Idem , dans la vidéo je suis d'accord sur un point , le gus montre du sang à un endroit , alors qu'on voit la scène ce déroulée sur le côté ... 

Pour ce que tu expliques , je n'y étais pas alors savoir si le gus a commis cela d'une manière telle que personne n'a eu le temps de réagir , surtout si ils étaient en train de le maîtriser , chacun étant occupé à le tenir . Donc sa a du être rapide avant de s'apercevoir et tenter d'empêcher  la connerie de l'autre abruti . 

Si en plus le gars ce débattait , je pense que les autres policiers devaient surtout être focalisé sur le gars et pas en train de ce surveiller mutuellement .

 

En ce qui concerne le fait de ce désolidariser , pour l'instant on a aucune information sur ce point étant donné qu'ils ont étaient interrogé par les boeufs carottes , donc on ne sait rien sur une désolidarisation ou pas entre ces policiers . 

Je pense qu'on le saura quand la partie judiciaire sera lancée , et que les baveux des policiers feront leur déclaration devant le tribunal .

D'ailleurs je pense que la consigne a du être donnée de ne rien déclarer en attendant que la justice prennent le dossier .

 

Donc voilà , je pense qu'il y a bien eu une connerie mais que le côté passionné et surtout enflammé empêche d'être sur et certain dans ce que dirons  les protagonistes et leurs proches .

 

 

 

 

il y a 14 minutes, g4lly a dit :

C'est le probleme du conflit de loyauté et du corporatisme ... en pratique ils ne "peuvent" pas sinon ils ne seraient plus dans le groupe depuis longtemps. Dans le meilleur des cas ils règlent leur divergences de vues en privé ... mais en général dans les groupes les plus gênés s'en vont.

On a voulu construire une police a la Birmane ... on récolte ce qu'on a semé.

Le plus ridicule c'est qu'il s'agit encore et toujours d'une histoire de stup' ... alors qu'on sait depuis les année 30s que l'a prohibitions n'a qu'un effet alimenter la délinquance.

Oui il y a du corporatisme , mais je pense qu'au vu de la gravité des faits , on a plutôt demandé le silence radio sur la communication au niveau de la police , déjà que s'est le bordel alors si tout le monde ce met à parler , donner un sentiment sa ne va pas améliorer la situation qui est très tendue .

Oui il y a eu une grosse connerie , et bien évidemment je suis d'accord avec toi sur le fait qu'en n'arrêtant pas de déconstruire pour reconstruire une police à moindre coût , moins d'effectif de facto s'était jouer à la roulette russe et donc ce retrouver dans une situation à la con ...

Maintenant s'est pareil , a une époque les policiers de quartier finissait par ce bunkeriser au vu des tensions et de la racaille qu'il y avait sur zone ...

 

Donc sa faisait longtemps que s'était cuit dans ces quartiers ...Bien avant qu'on fasse la connerie de réduire les effectifs ...

En fin de compte , s'est surtout un cumul de connerie avec tout les gouvernements qui sont passé depuis 40 ans qui fait qu'on en soit la ...

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, g4lly a dit :

C'est toujours étonnant que sur les sujets les plus débiles tous soient souvent d'accord ... comme si être parlementaire rendait con... a moins que ce ne soit les élections qui approche.

Démocratique je ne sais pas ... mais oui il y a pas mal de chose qui sont plus proches de la monarchie que de la république.

Ca et le courage politique ... ou l'on passe plus de temps a essayer de se couvrir qu'a avoir une vision pour demain et apres demain. Pendant qu'on fait la politique d'hier ou d'avant hier les chinois place leur pions pour dans 10 ou 20 ans...

C'est un prototype de mesure "populiste", dans le mauvais sens du terme : ceux qui la votent se sont vu dire qu'elle oscillerait entre le presqu'inefficace et le contre-productif, mais ils savent (ou croient) aussi qu'une grosse partie de leurs électeurs, notamment une partie qui braille, pourrait leur reprocher de ne l'avoir pas votée.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, nemo a dit :

J'ai plusieurs points de désaccord mais le plus important est le suivant : les collègues de ce flic l'ont laissé faire au minimum, il sont tout de même responsable dans une certaine mesure : ils auraient du le stopper ou au moins se désolidariser.

Si tu condamnes tous les gens qui laissent faire des méfaits dans ce pays tu dois créer quelques millions de place en prison.

Link to comment
Share on other sites

Apparemment le policier auteur du viol serait connu des gens du quartier pour d'autres faits de violence:

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170213.OBS5270/aulnay-sous-bois-mohamed-k-ami-de-theo-raconte-son-passage-a-tabac-par-la-police.html

C'est moi ou il y a un gros, gros problème avec la police d'Aulnay ?

Edit: Ben tien, même le commissaire d'Aulnay a des squelettes dans son placard:

http://www.lemonde.fr/violences-policieres/article/2017/02/14/le-passe-du-commissaire-de-police-d-aulnay-sous-bois-refait-surface_5079422_5078781.html

Edited by Algerino
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Hilariovespasio a dit :

Si tu condamnes tous les gens qui laissent faire des méfaits dans ce pays tu dois créer quelques millions de place en prison.

Pas vraiment la question ici l'esprit de corps et la solidarité avec le collègue je comprends et outre que c'est inévitable elle est souhaitable. Mais d'une part elle peut cacher la complicité et d'autre part entre laisser quelqu'un casser une vitre et laisser quelqu'un commettre un viol sans intervenir il y a un gap qui d'ailleurs est inscrit dans la loi.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hilariovespasio a dit :

Si tu condamnes tous les gens qui laissent faire des méfaits dans ce pays tu dois créer quelques millions de place en prison.

Sauf que là, il s'agit d'agents de la Fonction Publique, qu'ils ne sont pas soumis au secret professionnel, mais simplement à une obligation de réserve, et que dans ce cas, l'article 40 du code de procédure pénale s'applique pleinement : ils doivent faire état au procureur des crimes et des délits qu'ils constatent dans l'exercice de leurs fonction, notamment et principalement dans le cadre de leur administration.

Par contre, le problème de cet article, c'est que, bien qu'il soit en droit "direct" dans le CPP, il n'est pas assorti d'une sanction en cas de non-respect. Néanmoins, il a déjà ouvert la voie à des sanctions administratives (suspensions, révocation ...) puisqu'il n'est pas "pénalisable".

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, nemo said:

Pas vraiment la question ici l'esprit de corps et la solidarité avec le collègue je comprends et outre que c'est inévitable elle est souhaitable. Mais d'une part elle peut cacher la complicité et d'autre part entre laisser quelqu'un casser une vitre et laisser quelqu'un commettre un viol sans intervenir il y a un gap qui d'ailleurs est inscrit dans la loi.

Le quidam n'a dans le cas le plus commun qu'une obligation de dénoncer les crimes en train de se commettre ou allant se commettre... En gros si tu as oui dire a posteriori d'un crime ... tu peux bien le garder pour toi.

Apres va faire la part des choses entre crime et délit, alors que même la justice jongle avec les appellations pour limiter l'engorgement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, FATac a dit :

Sauf que là, il s'agit d'agents de la Fonction Publique, qu'ils ne sont pas soumis au secret professionnel, mais simplement à une obligation de réserve, et que dans ce cas, l'article 40 du code de procédure pénale s'applique pleinement : ils doivent faire état au procureur des crimes et des délits qu'ils constatent dans l'exercice de leurs fonction, notamment et principalement dans le cadre de leur administration.

Par contre, le problème de cet article, c'est que, bien qu'il soit en droit "direct" dans le CPP, il n'est pas assorti d'une sanction en cas de non-respect. Néanmoins, il a déjà ouvert la voie à des sanctions administratives (suspensions, révocation ...) puisqu'il n'est pas "pénalisable".

Je pense qu'au vu de l'importance de cette affaire  de facto on a vite pris en compte les personnels .

Donc de facto dénoncer un fait pas aussi clair ou évident vu que les policiers n'ont pas eu un espace temps car ils ont du s'expliquer avec leur hiérarchie directe .

Donc au vu du bordel entre le moment des faits l'arrivée au poste de police , la victime qui doit être gérer médicalement, les explications avec leur chef direct.  De facto tout s'emballe .

De facto je ne pense pas qu'à chaud les collègues de ce policier ont étaient dans la perception de ce qu'a fait leur collègue au vu du fait que chacun a son niveau était focaliser sur la maitrise de la victime qui devait gigoter. 

De facto comment dénoncer une chose qu'on a  peut être pas vu dans l'action.  

Quand il s'en sont rendus compte ils devaient être encore dans l'action et peut être dans la phase d'évacuation de la victime. 

La réaction des autres policiers a peut-être était celle-ci dans le véhicule qui quittait la zone : " bordel mais qu'est ce que tu a branlé ! " .

Je ne sais pas ce qu'a du répondre le policier en cause mais je pense que si il l'à fait volontairement il ne le dira pas à ces collègues , peut-être qu'il a répondu sa : " ben j'en sais rien , j'ai du pas y aller de main morte ! " .

Donc à chaud personne n'à réagit, sauf ce répéter la même  chose  du genre : putain s'est un fichu bordel !

Entre la victime qui devait gémir du fait de sa blessure, tout le monde en mode énerver , sa ce trouve ces mêmes policiers ont cru que la victime simulée et s'en agacer encore plus.  Il y a souvent des cas où des gens arrêté font de la simulation pour ce faire passer pour une victime,  sur jouant le rôle de la victime violentée par la police .

Ils ce sont donc aperçu bien longtemps après que la victime était bien blessée .

De plus comme je le dis la blessure n'est pas forcément visible, et encore moins visible une fois installé dans le véhicule.

Peut-être que le sang à commencer à ce remarquer car imbibant le siège arrière. 

 

d'ailleurs est-ce que ces policiers ce sont rendus compte de l'état de la blessure lorsque cela est arrivé ? 

Donc de facto entre l'arrivée au poste et la mise en branle bas dans ce poste et des explications à mon avis sa a du être assez le bordel. 

Donc est-ce que le ressenti de ces policiers ne pouvait être clair  , car dépassé par l'événement  .

Sa ce trouve quand l'autre à utiliser sa matraque, les autres ont pensé à un qu'il avait juste donner un coup trop fort sans avoir put le constater  ( ils n'ont pas vu qu'il l'a tenait d'une autre façon ), donc si la victime a arrêté de gigoter , les policiers ont dit s'est bon il est maîtriser donc on peut l'embarqué. 

Donc à chaud quand ils ont du s'expliquer à leur  chef direct, la réponse à peut-être était celle-ci : "On avait du mal à le maîtriser , et quand le collègue X la frappé il a cessé de gigoter, donc il a du taper plus fort, et s'est ce qui a blessé la personne appréhender " .

Quand le constat est fait sur l'état réelle de la blessure  , grosse surprise pour les autres collègues.  Donc est-ce que le coupable n'à pas donnée une explication du genre  :" il résistait au coup de matraque et arrêtait pas de bouger, vous empêchant de le maîtriser  , alors j'ai voulu taper en mode j'utilise la matraque en mode " pique" pour le calmer , mais je ne sais pas ce que j'ai branler , je voulais  le "piquer" sur les fesses et sa a taper l'anus. 

Tout le monde a du  ce dire , bordel t'à fait une grosse connerie, s'était stupide d'utiliser ta matraque comme sa !

Maintenant lui a présenté les choses comme sa , savoir il avait prémédité son geste ou dans l'énervement il a fait n'Importe quoi au vu de la résistance de l'interpellé, au vu du  bordel il était compliqué pour ces collègues de dénoncer alors qu'eux même ont pas du voir ce que faisait le collège alors qu'ils étaient en train de tenter de maîtriser une personne qui ne ce laissait pas faire. 

Je pense que même que les collègues de ce policier ont du ce rendre compte de tout cela qu'une fois au poste de police et que le chef a voulu un compte rendu de cette arrestation qui ne s'est pas passé correctement. 

Alors je pense qu'il est un peu facile de dire qu'étant policier , ils auraient du dénoncer un acte répréhensible commis par leur collègue alors qu'il est largement possible qu'il n'est pas vu leur collègue commettre ce geste alors qu'ils tentaient de maîtriser une personne, d'ailleurs ont doit aussi prendre en compte qu'il y a aussi le stress de devoir aussi faire attention à une possible arrivée de personnes du quartier pouvant amené encore plus de tension et d'incident, donc entre tenté de  maîtriser une personne ( et la on regarde ce que l'on fait ) tout en devant zieuter les abords pour anticiper l'arrivé d'autre personnes. 

Donc on n'est pas en train de regarder tout les collègues autour. 

Enfin voilà comme on peut le voir tout n'est pas aussi simple ...

Ce qui peut en résultait s'est qu'on va avoir plusieurs sentiment. 

1 on resserre les rangs malgré la bavure d'un des policiers. 

2 les collègues auraient du dénoncer leur collègue. 

3 la réaction à chaud poussera à ne pas prendre de distance pour analyser les faits. 

Alors oui on sait que rien n'est parfait et qu'effectivement il y a déjà eu des bavures qui voyait la police resserrer les rangs et couvrir des gens qui avaient fauté. 

Mais nous ne devons pas non plus penser que cette affaire être elle aussi  gérer comme sa ou que tout les policiers concernés par cette affaire ont sciemment  couvert leur collègue. 

Comme je l'explique plus haut, rien n'est simple. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, FATac a dit :

Sauf que là, il s'agit d'agents de la Fonction Publique, qu'ils ne sont pas soumis au secret professionnel, mais simplement à une obligation de réserve, et que dans ce cas, l'article 40 du code de procédure pénale s'applique pleinement : ils doivent faire état au procureur des crimes et des délits qu'ils constatent dans l'exercice de leurs fonction, notamment et principalement dans le cadre de leur administration.

Par contre, le problème de cet article, c'est que, bien qu'il soit en droit "direct" dans le CPP, il n'est pas assorti d'une sanction en cas de non-respect. Néanmoins, il a déjà ouvert la voie à des sanctions administratives (suspensions, révocation ...) puisqu'il n'est pas "pénalisable".

quoique !!!

la confidentialité, pour le fisc (les douanes, pareil), la police (la DGSI, les mœurs, la PJ...)...

j'ai meme signé pour du confidentiel défense...

Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,825
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...