Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

On peut quand même souligner q'avec les attentats, on parle beaucoup d'eux, ils se donnent l'impression de faire peur. Ces tragiques événements représente du pain béni pour leur propagande.

Effectivement terroriser des femmes et des enfants c'est du pain béni pour la propagande d'un proto état ...

... cette violence gratuite est justement celle qui a sonné la mort d'Al-Quaeda.

Edited by g4lly
Link to comment
Share on other sites

Un bon message envoyé à l'EI serait l'élimination ou mieux, la capture d'un de leurs grands chefs. On pourrait aussi raser Raqqa mais il se trouverait bien quelqu'un pour dire que c'est très méchant et indigne d'une démocratie occidentale. Solution annexe : botter le fondement des Turcs pour qu'ils comprennent enfin que c'est en partie à cause d'eux que c'est le bordel.

Sinon pour Tancrède, instant détente : chasser les trolls sur le Web francophone. Y'en a plein et ils ne se défendent même pas quand on les tape.

Link to comment
Share on other sites

Regarde Bachar ... pays détruit ... cinq ans de guerre et pourtant l'état existe toujours et botte toujours le cul de ses ennemis.

oui, les grandes théories de bombardement sur Londres ou Berlin ont toujours échoué à briser le moral des civils bien au contraire.

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je peux m'inventer une super stratégie a la con qui avec mes trois abrutis en babouche va mettre a genou le grand satan ... des incantations.

Comme pr tout, cela sera jugé au résultat. Tu peux trouver cela con, mais leur stratégie fonctionne a donf en ce moment. Juste que tes objectifs ne sont pas les leurs et inversement, d'ailleurs ta phrase d'après corresponds exactement a cela, l'Etat syrien fonctionne tjs, mais selon nos critères il serait considéré comme absolument HS rien que par le fait d'avoir laisser cette guerre prendre cette ampleurs. Tout est question de point de vue ;) 

C'est quand meme un des points de depart de ce merdier.

T'iras expliquer ca aux victimes des attentats de 95 ^^ 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un bon message envoyé à l'EI serait l'élimination ou mieux, la capture d'un de leurs grands chefs.

Ils s'en branlent, il n'existe aucun culte de la personnalité autour des chefs là-bas. Il faut faire des exemples avec Raqqa et Mossoul, que chacun là-bas comprenne bien qu'il n'y a aucune chance pour l'OEI de gagner quoique ce soit, ce qui dissuadera les recrutements. Puisqu'après tout, les gens se joignent à cette organisation car elle a longtemps donné le sentiment d'être invincible.

 

Il faut ensuite réaffirmer le soutien aux gouvernements légitimes d'Irak et de Syrie, et mettre un terme au financement de tous les groupes islamistes et kurdes. Les soldats loyalistes doivent être "nos" bottes au sol.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Comme pr tout, cela sera jugé au résultat. Tu peux trouver cela con, mais leur stratégie fonctionne a donf en ce moment. Juste que tes objectifs ne sont pas les leurs et inversement, d'ailleurs ta phrase d'après corresponds exactement a cela, l'Etat syrien fonctionne tjs, mais selon nos critères il serait considéré comme absolument HS rien que par le fait d'avoir laisser cette guerre prendre cette ampleurs. Tout est question de point de vue ;) 

T'iras expliquer ca aux victimes des attentats de 95 ^^ 

C'est pas le meme contexte il me semble, je ne crois pas que Daesh existait deja en 95.

Link to comment
Share on other sites

L'Etat entier en brasse beaucoup, il en redistribue énormément aussi.

mais de la à dire qu'on est à l'os et que la seule solution, car tout est actuellement indispensable et vitale dans les budgets actuels, est de s'endetter encore plus fort, c'est juste du foutage de gueule. C'est justement la non maîtrise des budgets depuis au moins 30 ans qui fait qu'on a pas de marge de sécurité. Le pays est déjà endetté comme si on sortait d'une guerre mondiale ...

Link to comment
Share on other sites

C'est pas le meme contexte il me semble, je ne crois pas que Daesh existait deja en 95.

Mais rofl. 

Dans ce cas Daesh n'existait pas en 2003 et n'avait aucun lien avec Saddam. D'ailleurs un des mecs du Bataclan aurait cirer "Pour la Syrie". D'ailleurs ils semblerait qu'ils parlaient tous parfaitement français donc aucun lien avec l'irak. ect ect. 

Pas le même contexte ? tu es sérieux la ? aller petite indice, ce n'est et n'était ni des catho anti IVG, ni des écolos hardcore anti-OGM. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je peux m'inventer une super stratégie a la con qui avec mes trois abrutis en babouche va mettre a genou le grand satan ... des incantations.

Regarde Bachar ... pays détruit ... 4 ans de guerre et pourtant l'état existe toujours et botte toujours le cul de ses ennemis.

Je suis d'accord avec ta position, parce qu'au final, qu'est-ce que les grands pays, surtout occidentaux, peuvent faire contre "le jihadisme" en général, ou l'EI en particulier? Simplement continuer à exister, à garder leurs libertés fondamentales (et pas à les rogner ou abroger et devenir un Etat policier à chaque fois qu'un abruti se fait péter), à être des sociétés plurielles, à avoir une économie qui marche, des projets.... Et à porter le combat sur des terrains comme la Syrie. En l'occurrence, sur le plan global, c'est nous qui avons le temps et les montres (pour paraphraser Mao). Pas eux en tant qu'organisations particulières ("le jihadisme" en général, comme phénomène, peut-être plus). 

Petit problème cependant: des attentats comme ceux-ci ne sont jamais des menaces existentielles, et sombrer dans les analyses paniquardes extrêmes n'apporte rien et conduit à de mauvaises réactions, qui vont de la suppression de libertés à l'antagonisation de pans de population, de mobilisation excessive de certaines ressources (TROP de croissance des budgets sécurité/militaire.... Je sais, en France on a de la marge avant d'arriver à "trop") à l'aventurisme expéditionnaire façon 2003. Mais ce qu'on n'a pas réellement, c'est la réponse immédiate, de court terme, et avant tout émotionnelle, à de tels attentats, surtout s'ils ont vocation à devenir un fait régulier pour une durée indéterminée; la réponse "stratégique", ou "tactique, n'est pas vraiment un problème, surtout en plus si on commence à dégager un peu de volonté politique et qu'on dit merde aux Allemands pour les contraintes budgétaires (pas fait en janvier). Le plus grand problème pour la direction politique comme pour l'opinion publique, la scène publique j'entends, c'est donner l'impression qu'on n'est pas impuissant: parce que les vraies réponses, celles qui peuvent apporter des solutions un peu durables, elles n'opèrent pas dans la temporalité qui répond à l'émotion du moment, ou à l'angoisse permanente qu'elle crée (le fameux sentiment d'insécurité: le général, et celui que certaines communautés et courants d'opinion peuvent plus ressentir). Et c'est là où "le terrorisme" en général a un avantage et peut créer un effet, parce que même le gouvernement le plus communicant et explicatif qui soit ne pourra pas vraiment trouver de réponse à ça, à moins de sérieusement innover. Entre la résilience des populations et cette action "de proximité et de court terme" de l'Etat telle qu'elle est aujourd'hui, il y a un gap. Et dans ce gap, le terrorisme porte des coups, des réactions de tous types, pas toujours souhaitables, se font jour, et peuvent avoir des conséquences graves (genre favoriser des gouvernants néo-cons, et, classiquement, appeler aux ratonnades, élire des extrêmistes....). 

  

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le modérateur a raison, évidemment qu'il faut éviter les amalgames. Et si certains sur les réseaux sociaux sont assez cons pour vouloir en faire et n'avoir aucun recul, et bien c'est une connerie !

 

Je crois que pas mal de monde voit pas les choses comme sa , vu comment sa devient le bordel avec une ambiance communautaire de plus en plus pesante ...Et sa les gens le vivent tout les jours ...

Alors qu'il y a du gros beauf' est une chose ,minimisé le fait que cela pèse aussi sur des gens qui ne sont pas des beauf' est aussi une certitude ...

Moi je suis au milieu de tout sa , et désolé je le sent bien monté ce ras le bol de toute ces conneries ...

 Ma femme musulmane s'est convertie au christianisme ,elle est vu de travers par une grosse partie des musulmanes du village ...qui ne supporte pas de voir non plus  les autres musulmanes qui n'ont pas de pb et qui savent géré leur religion musulmane et le fait d'être française  et qui ont pour copine des "gauloises" ...

Alors ouais j'en veux à ces cons/connes  qui font qu'il va y avoir de l'amalgame parce qu'elles vivent en France tout en rappelant en permanence qu'elles ne sont pas française ...  vu le comportement de certains ben voilà à force de dire que tout va bien ben voilà ...

oui, les grandes théories de bombardement sur Londres ou Berlin ont toujours échoué à briser le moral des civils bien au contraire.

Mouerf , Londres a eu vite les moyens d'assurer une défense ,alors que Berlin morfler quand même ...

Le coup du super ouvrier allemand construisant les chars sous les bombes m'a toujours fait marré quand on sait que les usines tournées à fond sous les raids aériens étaient avec des ouvriers de toute l'Europe ,les esclaves du Reich ...Donc facile de gardé le moral quand on ne ce trouve pas dans l'usine bombardée ...du moins pour les ouvriers allemand ... pour le reste de la population civile s'était peut-être pas le cas ...

Sa peut paraître pas visible mais le moral des allemands il était pas aussi frais avec les russes aux frontières et les alliés aussi ...

Quand on voit le nombre de civils allemands exécuté pour manque de ferveur au Reich on peu ce poser la question sur le fait que les raids ont pas joué un peu leur rôle quand même ... saper le moral s'est aussi dans la durée ,pas en croyant que cela fera tombé un état rapidement ...

Après on peu dire que raser les villes ne fut pas top ,chiant de prendre une ville en ruine ... pour le reste ben voilà ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Mais rofl. 

Dans ce cas Daesh n'existait pas en 2003 et n'avait aucun lien avec Saddam. D'ailleurs un des mecs du Bataclan aurait cirer "Pour la Syrie". D'ailleurs ils semblerait qu'ils parlaient tous parfaitement français donc aucun lien avec l'irak. ect ect. 

Pas le même contexte ? tu es sérieux la ? aller petite indice, ce n'est et n'était ni des catho anti IVG, ni des écolos hardcore anti-OGM. 

Ok pardon je prennais ton avis au serieux, j'aurai pas du. Desole, je ne referai pas l'erreur.

Link to comment
Share on other sites

Ils s'en branlent, il n'existe aucun culte de la personnalité autour des chefs là-bas. Il faut faire des exemples avec Raqqa et Mossoul, que chacun là-bas comprenne bien qu'il n'y a aucune chance pour l'OEI de gagner quoique ce soit, ce qui dissuadera les recrutements. Puisqu'après tout, les gens se joignent à cette organisation car elle a longtemps donné le sentiment d'être invincible.

Il faut ensuite réaffirmer le soutien aux gouvernements légitimes d'Irak et de Syrie, et mettre un terme au financement de tous les groupes islamistes et kurdes. Les soldats loyalistes doivent être "nos" bottes au sol.

Problèmes :

- Le bombardement stratégique n'a jamais brisé le moral d'une population, il a historiquement plutôt tendance à renforcer les jusqu'au-boutistes et à regrouper les tièdes autour d'eux. Je mets à part le bombardement nucléaire naturellement, mais soyons sérieux, moi aussi ça me passe les nerfs de jouer avec nukemap, mais il ne peut en être question pour de bon une seule seconde

- Les forces gouvernementales, ni en Syrie, ni en Irak, n'ont la capacité de reprendre le terrain pris par l'E.I. Même si toute l'aide à l'E.I. cessait, et l'aide aux autres djihadistes et rebelles aussi

Je ne sais pas si l'E.I. doit absolument être détruit. Je veux dire, beaucoup de gens l'écrivent, mais sont-ils vraiment sérieux en écrivant "absolument" ?

Ce que je sais c'est que si c'est le cas, alors ce sont des Occidentaux - en y incluant les Russes - qui devront s'en charger, et au sol encore. L'Iran contribuerait peut-être, et peut-être pas, mais quoi qu'il en soit lui non plus n'a pas la capacité de conquérir la zone sous contrôle E.I.

 

Link to comment
Share on other sites

Libanais 75 continue à appeler au massacre de civils, ça le dérange pas ils ne sont pas chiites. C'est un donc un extrêmiste chiite, un takfiriste chiite en quelque sorte.

Le gouvernement irakien n'est pas légitime c'est un gouvernement d'occupation, au contraire du gouvernement syrien.

@Gibbs : peu importe, les gens qui amalgament prennent des raccourcis et sont des idiots, beaufs ou pas d'ailleurs. En légitimant ces amalgames, ils donnent une belle jambe aux takfiristes.

Edited by Hornet
Link to comment
Share on other sites

Ils s'en branlent, il n'existe aucun culte de la personnalité autour des chefs là-bas. Il faut faire des exemples avec Raqqa et Mossoul, que chacun là-bas comprenne bien qu'il n'y a aucune chance pour l'OEI de gagner quoique ce soit, ce qui dissuadera les recrutements. Puisqu'après tout, les gens se joignent à cette organisation car elle a longtemps donné le sentiment d'être invincible.

 

Il faut ensuite réaffirmer le soutien aux gouvernements légitimes d'Irak et de Syrie, et mettre un terme au financement de tous les groupes islamistes et kurdes. Les soldats loyalistes doivent être "nos" bottes au sol.

Personnellement, je crois nettement plus à la solidité à terme des groupes kurdes qu'au gouvernement sous perf de Syrie, ou au pseudo Etat irakien: laissons les Russes soutenir Bachar, les ricains et Iraniens porter Bagdad à bout de bras, et aidons sérieusement les Kurdes: ce sont les seuls pôles de stabilité dans ces 2 ex-pays. 

Problèmes :

- Le bombardement stratégique n'a jamais brisé le moral d'une population, il a historiquement plutôt tendance à renforcer les jusqu'au-boutistes et à regrouper les tièdes autour d'eux. Je mets à part le bombardement nucléaire naturellement, mais soyons sérieux, moi aussi ça me passe les nerfs de jouer avec nukemap, mais il ne peut en être question pour de bon une seule seconde

- Les forces gouvernementales, ni en Syrie, ni en Irak, n'ont la capacité de reprendre le terrain pris par l'E.I. Même si toute l'aide à l'E.I. cessait, et l'aide aux autres djihadistes et rebelles aussi

Je ne sais pas si l'E.I. doit absolument être détruit. Je veux dire, beaucoup de gens l'écrivent, mais sont-ils vraiment sérieux en écrivant "absolument" ?

Ce que je sais c'est que si c'est le cas, alors ce sont des Occidentaux - en y incluant les Russes - qui devront s'en charger, et au sol encore. L'Iran contribuerait peut-être, et peut-être pas, mais quoi qu'il en soit lui non plus n'a pas la capacité de conquérir la zone sous contrôle E.I.

 

Yup! Chaque fois que j'entends "faire un exemple", qu'on parle de peine de mort ou de réalignement horizontal d'une ville, j'ai les yeux qui roulent: apparemment, personne ne lit l'Histoire. Si on veut vraiment se débarrasser d'un problème sans faire le détail (méthode dite "Simon de Montfort": vous connaissez la citation, ou la trouverez tous seuls), il faut y aller à la Gengis Khan/Scipion l'Africain/Truman; tuer absolument tout le monde sur une superficie donnée (genre très large), sans la moindre exception. Sinon on ne fera que renforcer la détermination de l'adversaire sur place. Plus exactement, dans le cas d'un adversaire dont la configuration est celle de l'EI, faudrait faire plus que Raqqah: faudrait tout bombarder et tout trucider sur TOUTE la surface occupée, ce qui est littéralement impossible. Problème: ce genre d'action a des répercussions, souvent très dommageables pour le trucideur. Mais évidemment, si on essaie de commencer à les évoquer, on se fait traiter de tapette sentimentale ou de coupeur de cheveux en quatre. 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Au delà de l'horreur ressentie, voici une réflexion éclair , faible en jus de cerveau mais qui m'a frappée:

-1500 spectateurs dans une salle close face à 2 ou 3 tireurs, la foule cherche à fuir ou faire le mort. 120+ morts

-500 personnes dans un TGV clos face à un tireur. 5 personnes "montent" à l'assaut. 0 mort. (bon avec une arme enrayée rapidement)

 

Les différences ? Multiples évidemment ....mais dans le train certains passagers avaient "une culture" des armes à feu et pour 2 d'entre eux un entrainement militaire, ce qui les a rendu sans doute plus réaliste quant aux options possibles face à l’aspect "mythique" de puissance invincible qu'un porteur d'arme à feu peut représenter pour tout un chacun (dont moi).

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Au delà de l'horreur ressentie, voici une réflexion éclair , faible en jus de cerveau mais qui m'a frappée:

-1500 spectateurs dans une salle close face à 2 ou 3 tireurs, la foule cherche à fuir ou faire le mort. 120+ morts

-500 personnes dans un TGV clos face à un tireur. 5 personnes "montent" à l'assaut. 0 mort. (bon avec une arme enrayée rapidement)

 

Les différences ? Multiples évidemment ....mais dans le train certains passagers avaient "une culture" des armes à feu et pour 2 d'entre eux un entrainement militaire, ce qui les a rendu sans doute plus réaliste quant aux options possibles face à l’aspect "mythique" de puissance invincible qu'un porteur d'arme à feu peut représenter pour tout un chacun (dont moi).

70 ou 80 dans la salle de spectacle.

3 dans les trois kamikazes du stade de France ... on ne sait pas trop pourquoi le mecs ont explosé au milieu d'assez peu de gens et donc n'ont pas fait de tres gros dégat.

38 personnes a dans un café terrasse plus salle longuement et méticuleusement rafalées depuis un véhicule d'abord puis a pied.


La différence le milieu ultra clos du TGV qui est en fait un couloir de 80cm de large ...

Edited by g4lly
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je serais très heureux d'entendre vos propositions si vous en avez, pour matter un ennemi sur-motivé et complètement acquis à la cause de l'OEI - à vous écouter. J'essaie d'être le plus réaliste possible, car à titre personnel, j'en ai assez de cette diplomatie Occidentale qui ne fait que parler d'idées vagues, comme la Liberté, la Démocratie, tous ces concepts que l'on ne retrouve pas sur le terrain. 

Quoiqu'il arrive, des civils vont mourir dans cette guerre, et je le redis clairement : je préfère que ce soit ceux qui acclament les convois de Daech plutôt que ceux de "mon camp", vous comprenez le truc ? Je préférerais évidemment  que tout soit rose, que personne n'ait à mourir, mais les choses sont ainsi.

 

Libanais 75 continue à appeler au massacre de civils, ça le dérange pas ils ne sont pas chiites. C'est un donc un extrêmiste chiite, un takfiriste chiite en quelque sorte.

Un takfiri est un musulman qui rend non-musulman d'autres musulmans. Où est-ce que je fais une telle chose ? 

 

Personnellement, je crois nettement plus à la solidité à terme des groupes kurdes qu'au gouvernement sous perf de Syrie, ou au pseudo Etat irakien: laissons les Russes soutenir Bachar, les ricains et Iraniens porter Bagdad à bout de bras, et aidons sérieusement les Kurdes: ce sont les seuls pôles de stabilité dans ces 2 ex-pays. 

 

En Syrie, ils sont bombardés par "nos amis" turcs et nourrissent des ambitions assez obscurs. En Irak, ils sont gouvernés par un autocrate qui a dépassé les limites de son mandat, qui a placé sa famille à toutes les sphères du pouvoir et qui fait appel à ses milices pour intimider des manifestants ( http://www.reuters.com/article/2015/10/10/us-iraq-kurds-protests-idUSKCN0S40JE20151010 ). En quoi sont-ils plus fréquentables que les autres ? Je crains qu'après l'élimination de Daesh, la prochaine guerre n'oppose kurdes et arabes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

@Gibbs : peu importe, les gens qui amalgament prennent des raccourcis et sont des idiots, beaufs ou pas d'ailleurs. En légitimant ces amalgames, ils donnent une belle jambe aux takfiristes.

Les takfiristes ont pas attendu qu'il y ai de l'amalgame pour détesté tout ce qui ne pense pas comme eux ...et donc apporté une image plus que négative auprès de gens très tolérant ...

Donc sous estimé un sentiment qui ne ce déballe pas sur le net ( moi j'entend sa un peu partout ou je vais pas sur le net ... ) mais est ressenti au sein d'une population qui bien que très tolérante commence à en avoir marre s'est faire une grosse erreur d'appréciation de la situation actuelle . 

Tout le monde fait la fixette sur internet et ce qui se dit sur l'internet ,moi je parle de gens qui parlent entre elles par rapport à des constats de société , et je suis surpris de voir le seuil de personnes très tolérante en avoir marre ...

En attendant je tiens à présenté mes condoléances aux familles des victimes ,aux blessés et personnes présente qui seront marqué à vie par ce massacre .

Resquiat In Pace , je prierais pour les victimes et leur famille .

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

 

En Syrie, ils sont bombardés par "nos amis" turcs et nourrissent des ambitions assez obscurs. En Irak, ils sont gouvernés par un autocrate qui a dépassé les limites de son mandat, qui a placé sa famille à toutes les sphères du pouvoir et qui fait appel à ses milices pour intimider des manifestants ( http://www.reuters.com/article/2015/10/10/us-iraq-kurds-protests-idUSKCN0S40JE20151010 ). En quoi sont-ils plus fréquentables que les autres ? Je crains qu'après l'élimination de Daesh, la prochaine guerre n'oppose kurdes et arabes.

Quelles ambitions assez "obscures"? Quand je regarde ce que je peux trouver sur le territoire syrien (ou ex-syrien) baptisé Rojava, je vois quelque chose de nettement moins pire que dans le reste de la Syrie. Quand au Kurdistan irakien, l'article même que tu cites, il indique que s'il y a violence politique, elle est plus que limitée comparé à TOUT ce qu'il y a ailleurs dans le voisinage: de la police anti-émeute qui tient des manifestants (avec apparemment des motifs au moins en partie légitimes) au bouclier d'un côté, contre quoi? Assad qui gaze et bombarde au point de créer une guerre civile (qu'il était en train de perdre tout seul comme un grand), ou le gouvernement chiite de Baghdad (incapable de tenir par lui-même) qui a tellement bien traité tout ce qui n'est pas chiite qu'il a un Kurdistan de facto autonome/quasi indépendant, et un vaste terreau qui n'a vu d'autre option que Daesh. Super efficaces, ces alliés à soutenir. 

Les Kurdes ont sans doute une mauvaise passe économique (ce qui est plus facile à soutenir de l'extérieur que de porter un Etat entier), mais ils sont une entité politique cohérente (ou deux, dans les faits) et qui, sur l'ensemble des 2 ex-pays évoqués, semble disposer réellement d'une capacité d'organisation, de résilience, de moblisation (armée entre autres) et de consensus propres, avec des disputes politiques internes qui ont pour partie été largement calmées depuis 2 ans, et (ce qu'évoque l'article), en tout cas pour l'instant, une absence de propension à nettoyer un différent par une répression brutale et massive. Sur l'échelle courante de la zone Syrie/Irak, c'est presque miraculeux. Et ça offre beaucoup plus de garanties de solidité que les autres options ("chiistan" irakien et Syrie côtière bacharienne) qui ont, de toute façon, déjà deux pays décidés à les soutenir (Russie et Iran), en plus de l'aide américaine à Baghdad, et qui sont authentiquement des camps de massacreurs de masse (Assad n'est plus à présenter, et la reconquête chiite en Irak offre peu de différence avec les méthodes daéchiennes). Qu'ils puissent être les salauds nécessaires pour avoir à terme deux pôles de stabilité, OK, mais pourquoi condamner des Kurdes qui sont pour l'instant les plus combatifs, qui forment déjà deux entités territoriales assez solides et nettement plus cohérentes que le reste, et qui, malgré tous les problèmes internes qu'on pourra trouver chez eux, n'approchent pas même de très loin le niveau de violence politique des deux autres, offrant au contraire bien plus de capacité au pluralisme? .Assad ne reprendra jamais le contrôle de l'ex territoire syrien (et ni Russes ni Iraniens ne contribueront à l'investissement énorme nécessaire pour ce faire), et l'Irak pré 2014 est une chose du passé. Autant solidifier les entités territoriales qui offrent une capacité propre à devenir des entités stables. Pour l'instant, y'en a vraiment pas beaucoup. 

 

Je serais très heureux d'entendre vos propositions si vous en avez, pour matter un ennemi sur-motivé et complètement acquis à la cause de l'OEI - à vous écouter. J'essaie d'être le plus réaliste possible, car à titre personnel, j'en ai assez de cette diplomatie Occidentale qui ne fait que parler d'idées vagues, comme la Liberté, la Démocratie, tous ces concepts que l'on ne retrouve pas sur le terrain. 

Quoiqu'il arrive, des civils vont mourir dans cette guerre, et je le redis clairement : je préfère que ce soit ceux qui acclament les convois de Daech plutôt que ceux de "mon camp", vous comprenez le truc ? Je préférerais évidemment  que tout soit rose, que personne n'ait à mourir, mais les choses sont ainsi.

Et par opposition à la "diplomatie occidentale", tu as quoi? C'est facile de parler dans l'absolu, avec des trucs comme "des civils vont mourir", mais si on parle de massacres et de bombardements à l'échelle d'une ville, il devient assez important de voir ce qui peut fonctionner et avoir de vrais résultats, sinon on tombe dans le mode de discours façon Dick Cheney, qui prétend prendre les décisions "dures mais nécessaires", ordonne des invasions, crée des catastrophes, cause des morts directes et indirectes à une échelle massive, déstabilise des régions entières, fout l'habeas corpus aux chiottes.... Et ne résoud RIEN DU TOUT. Au contraire, il fuele ce qu'il prétend combattre. 

La question est plutôt à retourner à ceux qui veulent des bombardements massifs de quelques villes comme Raqqah; ça va accomplir quoi? Produire quel résultat? L'EI n'est pas Raqquah: il couvre beaucoup trop de surface, a trop de pénétration (y compris dans des zones pas sous son contrôle direct), trop de redondances en tant qu'organisation.... Pour être démoli, ou même critiquement blessé par ce genre d'actions qui, du coup, tendront au contraire à produire plus d'effets non désirés que de résultats positifs. Et je dis ça en plaçant les arguments moraux complètement hors du débat. Je ne vois AUCUNE solution et aucune efficacité dans ce genre d'actions, c'est tout. C'est une entité qui a acquis un niveau de résilience de type étatique, sans être encore trop centralisée comme un Etat (cad avec des centres démographiques/politiques/administratifs/économiques/industriels/militaires dont la perte est une blessure mortelle); il n'y a aucune martingale qui raccourcira le long conflit qu'un tel adversaire implique, et pour l'instant, les entités qui le combattent ne peuvent ni ne veulent consentir l'investissement nécessaire pour un anéantissement complet. Tout au plus y a t-il un début de consensus pour un containment imparfait. Pour un anéantissement, il faut reconquérir TOUT le territoire, hectare par hectare, ce qui implique une volonté politique unique (difficile avec une coalition, problématique avec un ensemble de pays aux visées diverses), qui déploie une armée capable de conquérir ET occuper le dit terrain, ce qui, vu la superficie et la population concernée, arrive directement dans le voisinage des 100 à 150 000h.... Autant dire que c'est pas pour demain. Aplatir Raqqah n'y changera rien, et je suis même pas sûr que ça aide qui que ce soit à se sentir mieux. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Bilan provisoire

8 terroristes.
-3 kamikazes au Stade
-5 dans le 11e : 1 tué dans la rue par une BAC, 4 autres entrant dans le Bataclan, tous ont été abattu et/ou ont explosé.

Environ 120 morts
200 blessés dont 80 graves.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...