Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

Quote

Combien de cartouche par an pour Sig et G36, combien de séance de tir, à quelles distances, dans quelles conditions (stress physiques, notion de chrono, jour, nuit...).

Mer appelle une anecdote. Dernière séance de tir, 500 cartouches et on allait au résultat sans interrompre les petits copains (sur 4 armes différentes)... Confiance... (Et c'était même pas une séance exceptionnelle ;)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, prof.566 a dit :

Mer appelle une anecdote. Dernière séance de tir, 500 cartouches et on allait au résultat sans interrompre les petits copains (sur 4 armes différentes)... Confiance... (Et c'était même pas une séance exceptionnelle ;)

Pour une estimation de volume, il y a 2/3 ans, un régiment orienté renseignement (700 pax environ), non issu des forces spéciales, c'est 1 million de munitions diverses de petits calibres tirées par an à l'entraînement en France (renseignement, non forces spéciales, entraînement et en France, je précise).

Plus ou moins 1.400 munitions par homme, en gros.

Link to comment
Share on other sites

Chez les cocoyes, avec le tir mensuel obligatoire pour le CATI2 (environ 50 cartouches, FAMAS et PAMAS G1), ca doit faire dans les 600 cartouches par an/pax. Et c'est peu.

C'est vrai qu'il esta berrant de ne pas envoyer ces messieurs de la BAC (je crois que c'est eux qui ont des G36 non) se former un peu et plus régulièrement.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, prof.566 a dit :

Chez les cocoyes, avec le tir mensuel obligatoire pour le CATI2 (environ 50 cartouches, FAMAS et PAMAS G1).

Pour conserver ton CATI c'est un tir par an. Pour assurer certains services (garde, sentinelle et autres...) le dernier tir doit dater de moins d'1 mois.

Link to comment
Share on other sites

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/royaume-uni-l-attentat-de-manchester-aurait-peut-etre-pu-etre-dejoue_1966514.html (5 décembre 2017)

L'attentat de Manchester aurait peut-être pu être évité si une enquête plus approfondie avait été menée contre son auteur.

En juin, trois assaillants à bord d'une camionnette avaient foncé sur des passants sur le London Bridge avant d'en poignarder plusieurs dans le quartier de Borough Market, faisant huit morts. L'un d'eux, Khuram Shazad Butt, faisait l'objet d'une "enquête active" des services de renseignement.  

http://www.bbc.com/news/uk-42244239 (5 décembre 2017)

Un examen approfondi de la question de savoir si le MI5 aurait pu mettre fin à l'une ou l'autre des attaques terroristes de 2017 a révélé des détails sur les possibilités qui, si elles avaient été suivies d'effet, auraient pu en arrêter deux.

Masood a été désigné "sujet d'intérêt" (SOI) du MI5 - c'est-à-dire quelqu'un sur qui il tente d'enquêter - en 2010, après avoir été trouvé associé à des personnes tentant de se rendre dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda au Pakistan.À la fin de l'année, les enquêteurs ont conclu qu'il n'était pas une menace et il a été retiré de la liste mise à jour en temps réel des SOI.

Le MI5 a concédé qu'il avait manqué une occasion de placer Abedi sur une liste de surveillance portuaire - ce qui aurait signifié qu'il aurait pu être interrogé à son retour de Libye, quelques jours avant l'attaque.

Les plus graves révélations d'occasions manquées concernent Butt, le meneur, parce qu'il faisait l'objet d'une "enquête active". L'enquête a été ouverte à la mi-2015 après que les services de renseignement eurent reçu des informations selon lesquelles Butt aspirait à commettre une attaque au Royaume-Uni. Il était assez important pour être surveillé au cours des deux prochaines années.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Fanch a dit :

Il y a une grosse différence entre savoir se servir d'une arme et être en mesure de l'utiliser de manière "correcte" dans un environnement parfois complexe.

Combien de cartouche par an pour Sig et G36, combien de séance de tir, à quelles distances, dans quelles conditions (stress physiques, notion de chrono, jour, nuit...).

Mon avis personnel (issu de discussions avec des FdO) est qu'il faudrait quand même les (re)former sérieusement. Quand les G36 sont arrivés, l'attitude de certains étaient quand même fortement limite dans la manière de porter leur armes (mais avec des milis et leurs FAMAS aussi parfois).

 

Tout comme il y a une grosse difference entre savoir de quoi on parle et répéter bêtement ce qu on peut entendre de droite à gauche...

Les policiers ne sont pas des militaires, ils ne sont pas là pour combattre à coup de rafale dans les rue de nos villes...

Par bonheur, la plupart d entre eux non jamais eu à ouvrir le feu pour défendre leur vie ou celle d un concitoyen donc l usage de l arme en situation réelle effectivement la plupart ne connaissent pas (c est une chance quand même non?!)

Pour ce qui est du  'stress physique' ou la 'notion de chrono', ça existe bel et bien lors des formations de tirs... comme plein d autre mis en situation d ailleurs. Ce n est certe pas extrêmement poussé comme beaucoup ici le regretteraient, mais il ne faut pas oublier (encore une fois) que les policiers ne sont pas là pour cela non plus. Le but en cas de besoin est de neutraliser un agresseur (voir plusieurs, mais c est encore 'plus rare') et cela il me semble que ça marche pas trop mal.

Après, la plupart des policiers estiment eux aussi ne pas avoir suffisement de tir sur une année, mais pour autant, ça n en fait pas des mulets ou des incompetants comme on peut souvent le lire ici (certe, pas avec ses mots).

Maintenant, si vous voulez faire des policiers des tireurs d élites... ou tout au moins des tireurs chevronnés, je vous engage à écrire au ministère de l interieur, personnellement j en serais fort satisfait. (Cela justifirait il une augmentation d impot?!)

Donc pour répondre à la question que tu n as pas formulé, je pense que oui, la plupart des policiers habilités sont en mesure de l utiliser de manière correct... certain ne sont pas forcément à l aise avec ce type d arme et généralement ils sont repérés par les moniteurs lors de la formation et du coup ne l optienne pas.

 

Ps: c est quoi une façon 'limite' de porter une arme selon toi?

Non parce qu a ce sujet, Chris1975 à bien répondu!

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, prof.566 a dit :

 

C'est vrai qu'il esta berrant de ne pas envoyer ces messieurs de la BAC (je crois que c'est eux qui ont des G36 non) se former un peu et plus régulièrement.

Je ne suis pas à la B.A.C (pire, je suis en surveillance générale à.... 'la P.A.F') et pourtant j ai mon habilitation U.M.P9 et G36 pas plus tard que la semaine dernière.

... et comme je l ai dit juste au dessus, je ne serais malgré tout pas contre des tirs plus reguliers avec cette arme.

Link to comment
Share on other sites

@chimère

Comme je le précise dans mon post, mon opinion est issue de discussions et de constatations faites en France et à l'étranger avec policiers et gendarmes (je ne répète pas bêtement ce que j'ai entendu)

Je pense que 1 séance de tir par an pour certains (et visiblement 30 cartouches annuelles pour le G36 d'après les medias) c'est insuffisant pour être réellement "serein" avec une arme.

Je n'a jamais traité les flics ou autres d'incompétents ou de mulets, j'ai parlé d'un manque de formation, et je n'ai pas non plus souhaité formuler une question. Mon opinion est que les FdO n'ont pas une formation (initiale et d'entretien) suffisante en tir.

Les militaires ne sont pas là non plus pour combattre à coup de rafales dans nos villes.

 

Façon limite de porter une arme d'après moi :

-MP5 sureté enlevée, chargeur engagé avec la culasse vers l'arrière pour patrouiller

-G36 porté à l'horizontale contre la poitrine au milieu d'une foule

-se balader avec la main sur le Sig 

-Famas par la PGM façon sac à main ou à l'horizontale sangle autour du cou avec les avant bras reposant sur le canon et la crosse (pas classe en plein Paris)

Edited by Fanch
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, prof.566 a dit :

Confiance... (Et c'était même pas une séance exceptionnelle ;)

Tant que vous n'en êtes pas à l'entraînement "de confiance" façon russe...

Parce que les simmunitions, les armes adaptées à leur tir, et les protections intégrales dédiées, c'est pour les faibles, et ça coûte cher, tovaritch. La grande Russie n'a pas besoin de ces artifices capitalistes pour entraîner les glorieux spetznaz !

https://www.youtube.com/watch?v=Qj2dOioMoBE
https://youtu.be/rI01qKAqYts?t=78

Uuurrrraaaaaaaa ! *polyushka polye starts playing*

 

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

Attention : Je crois que beaucoup ne connaissent pas les formations Police et en particulier CRS. NOTRE Habilitation HK G36 c’est 75 cartouches (par tireur)  en plusieurs exercices : 9 exercices avec progression et avec tirs sig 9mm dans l’habilitation. Un nombre minimal d’impact obligatoire pour être habilité. La validation annuelle est également à 75 cartouches. 

Evidemment si on pouvait avoir plus de tirs cela serait encore mieux !

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Fanch a dit :

@chimère

Comme je le précise dans mon post, mon opinion est issue de discussions et de constatations faites en France et à l'étranger avec policiers et gendarmes (je ne répète pas bêtement ce que j'ai entendu)

Je pense que 1 séance de tir par an pour certains (et visiblement 30 cartouches annuelles pour le G36 d'après les medias) c'est insuffisant pour être réellement "serein" avec une arme.

Je n'a jamais traité les flics ou autres d'incompétents ou de mulets, j'ai parlé d'un manque de formation, et je n'ai pas non plus souhaité formuler une question. Mon opinion est que les FdO n'ont pas une formation (initiale et d'entretien) suffisante en tir.

Les militaires ne sont pas là non plus pour combattre à coup de rafales dans nos villes.

Alors disons que tu es systématiquement mal tombé peut être.

Ceci dit, en dehors de la posture que ceux ci peuvent avoir avec leurs armes en patrouille, je pense que leur  compétence à l usage doit être difficile à établir!

Pour ce qui est de la formation initiale, il me semble qu elle est tout à fait sérieuse (voir l avis egalement de Chris juste au dessus)

Mais contrairement à toi, je trouve que malgré le manque de formation continue, les collegues s en sortent plutot bien pour ce que je peux voir, (de toute façon, on a pas le choix... On est bien obligé de combler les lacunes de notre administration) même si on est tous d accord qu on apprécierait grandement plus de séances de tir... mais de la a parler de les/nous réformer?! Sais tu comment est organisée la formation intiale?

Après... Pour ce qui est d un usage en situation réelle sur la vp, qui serait parfaitement serein à part peut être un service spécialisé? Mais bon, quelle que soit l arme de service, ça ne changerait pas grand chose à la sérénité à mon avis.

 

Je n ai pas dit que TU les avais traité de quoique ce soit mais à lire les différends posts (et ce, depuis bien longtemps ici) c est tout à fait l impression qui s en dégage par certain (et oui, le tien compris - mais peut être est ce aussi parce que je me sens concerné)

Il y a 10 heures, Fanch a dit :

Façon limite de porter une arme d'après moi :

-MP5 sureté enlevée, chargeur engagé avec la culasse vers l'arrière pour patrouiller

En dehors peut etre de certains services spécialisé, à ma connaissance il n y a pas de MP5 dans la P.N.

De plus je ne connais pas cette arme, je ne sais pas comment elle fonctionne donc j aurais du mal à juger cette façon de faire. (Comment savoir si il n y avait pas une réelle raison opérationnelle?)

Ceci dit, avec nos ancien P.M, il n était pas question de partir en patrouille avec la culasse à l armée... il fallait armer seulement au moment de tirer.

Avec nos nouveaux UMP9, la question ne se pose pas, on part en patrouille cartouche chambrée. (Et évidement la culasse n est pas à l arrière!) - pareil pour le G36 d ailleur

Il y a 10 heures, Fanch a dit :

-G36 porté à l'horizontale contre la poitrine au milieu d'une foule

Je n arrive pas a me faire l image de la position

Il y a 10 heures, Fanch a dit :

-se balader avec la main sur le Sig 

Moi même il m arrive d avoir la main sur mon SIG lorsque je suis en patrouille... il ne s agit pas d avoir une attitude agressive ni quoi que ce soit d autre (encore moi de me donner l allure d un 'cowboy') d ailleur je la pose à l envers sur ma crosse afin de ne pas donner cet impression (je fais cela lorsque je traverse une zone dense en population afin de la securiser, ainsi que le chargeur engagé) 

Mais dans un cas comme dans l autre, cela ne veut pas dire qu il faut les/me renvoyer au stand de tir pour être reformer... le problème dans ce cas présent est plus l image renvoyé à la limite... pas une histoire de compétance

Link to comment
Share on other sites

32 minutes ago, RugbyGoth said:

Et si le méchant tente de s'emparer de l'arme?

Un coup de Taser quand même!!!

3 minutes ago, chimère said:

Je n arrive pas a me faire l image de la position

461220830.jpg

ou ca

police11.jpg

150109104023-fullbleed-01-paris-grocery-

A priori la bonne pratique c'est plutot le long du corps assez vertical ...

7QeBx0J.jpg

Plutot que horizontal

7328013_1-0-218046162.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Chris1975 a dit :

Attention : Je crois que beaucoup ne connaissent pas les formations Police et en particulier CRS. NOTRE Habilitation HK G36 c’est 75 cartouches (par tireur)  en plusieurs exercices : 9 exercices avec progression et avec tirs sig 9mm dans l’habilitation. Un nombre minimal d’impact obligatoire pour être habilité. La validation annuelle est également à 75 cartouches. 

Evidemment si on pouvait avoir plus de tirs cela serait encore mieux !

 

C est exactement la même pour tout les services collègue 

J ai passé la meme ;-)

Link to comment
Share on other sites

C'est avant tout un probleme de sécurité de toujours pointer l'arme vers personne ... ou pas vers un endroit ou il y a un risque potentiel d'y avoir un truc ou quelqu'un.

Et le plus simple ... c'est de "viser" par terre un peu devant ses pieds. A priori en cas de départ involontaire de coup c'est le moins risqué...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, g4lly a dit :

C'est avant tout un probleme de sécurité de toujours pointer l'arme vers personne ... ou pas vers un endroit ou il y a un risque potentiel d'y avoir un truc ou quelqu'un.

Et le plus simple ... c'est de "viser" par terre un peu devant ses pieds. A priori en cas de départ involontaire de coup c'est le moins risqué...

Admettons... il s agit pour moi bien plus d une question de position agressive.

La position levier de sécurité et l absence de doigt sur la détente faisant le reste

Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, chimère said:

La position levier de sécurité et l absence de doigt sur la détente faisant le reste

Y a pas si longtemps un policier ou gendarme très entraîné genre RAID ou GIGN a réussi a faire partir du coup de son fusil de précision en se déplaçant avec ...

... c'est pas un probleme de doigt ou de sécurité c'est qu'on est jamais absolument jamais a l'abri d'un accident, et donc on prend des précautions pour en réduire les effets.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

Y a pas si longtemps un policier ou gendarme très entraîné genre RAID ou GIGN a réussi a faire partir du coup de son fusil de précision en se déplaçant avec ...

... c'est pas un probleme de doigt ou de sécurité c'est qu'on est jamais absolument jamais a l'abri d'un accident, et donc on prend des précautions pour en réduire les effets.

Tu parles du cocktail de l'ancien PR ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

Y a pas si longtemps un policier ou gendarme très entraîné genre RAID ou GIGN a réussi a faire partir du coup de son fusil de précision en se déplaçant avec ...

il y a une heure, Fanch a dit :

Tu parles du cocktail de l'ancien PR ?

il y a 23 minutes, chimère a dit :

c est que la sécurité n était pas engagée....

Sur cette affaire j'avais émis l'hypothèse qu'il s'agisse d'un problème lié à l'arme. La Sako Tikka T3 étant réputée pour provoquer des départs de coups impromptus si l'arme est chargée dans des positions non-orthodoxes. Il existe même des pièces de sécurité spécifiques proposées en aftermarket par des équipementiers pour remédier au problème.

Lire les passages en gras.

 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

La Sako Tikka T3 étant réputée pour provoquer des départs de coups impromptus si l'arme est chargée dans des positions non-orthodoxes. Il existe même des pièces de sécurité spécifiques proposées en aftermarket par des équipementiers pour remédier au problème.

Wow ! c'est chaud ! 

Le fabricant n'a pas essayé d'y remédier lui-même ? 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...