Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

il y a 58 minutes, Surjoueur a dit :

Le problème c'est que ça s'est fait bien trop tard, après une bonne campagne de mépris où les gilets jaunes on été affiliés à des beaufs ou à l'ultra (gauche ou droite c'est selon). Difficile de négocier après ça... Il faut voir comment le mouvement a évolué. Macron n'a fait que se rigidifier pratiquement jusqu'à la fin, comptant sur une perte de soutien des gilets jaunes due à l'image médiatique et à leur "violence". Sauf qu'à son retour de Buenos Aires, le 2 décembre, il a demandé si l'opinion continuait de soutenir les GJ malgré les images de violence et s'est aperçu que non seulement ils avaient toujours la sympathie d'une majorité de la population mais qu'en plus 90% de cette dernière critiquait l'action gouvernementale : il en a été estomaqué (source : Canard enchaîné du 05/12). Il n'avait plus le choix à partir de là, sa gestion de départ l'a mené au pied du mur.

Trop tard comment ? Le Premier Ministre avait tenté des choses avant, etc... Fallait-il faire remonter tout jusqu'au Président tout de suite ? Pas sûr du tout, non... Ne pas oublier non plus l'huile sur le feu mise par la quasi-totalité des partis politiques d'opposition, hors UDI et Verts (à ma connaissance)(et les communistes sont plutôt adeptes de l'ordre en général...)(je ne sais pas ce qu'on fait les socialistes ou radicaux, s'ils existent encore).
Quelqu'un a-t-il vu des tentatives construites d'aller dialoguer avec les députés de manière systématique ?

il y a 30 minutes, Rochambeau a dit :

Comme quoi l'expérience est différent pour chacun, je suis tombé personnellement sur des militants LREM qui donne aussi dans le sectarisme ... En soi c'est assez logique car tout mouvement qui se structure connaissent des militants qui se radicalisent.

Par curiosité : sectarisme envers qui, sur quel thème ? (pour clarification : je ne suis ni militant ni encarté ni élu ni membre d'un exécutif, etc...  : à prendre au premier degré)

il y a 30 minutes, Rochambeau a dit :

D'autant plus que comme les intox sont très courant au sein des Gilet Jaune, on a aussi remarqué que LREM et les membres du gouvernement se sont aussi permis d'en faire. (Notamment en associant ce mouvement avec les groupes d'extrême droite, ou encore de l'associer à Steve Bannon) 

Pour les groupes d'extrème droite (comme d’extrême gauche), je ne vois pas où est l'intox : certains de leurs membres y sont mêlés, ou s'y sont joints, à tout le moins.

Et je ne vois pas trop où est l'intox s'ils ont formulé l'hypothèse Bannon : elle est d'autant plus crédible qu'elle correspond à la stratégie ouvertement énoncée par le personnage et aux tactiques genre Tea Party, Brexiteurs, alt-right US, usines à trolls russes, réseaux d'influence à la Daesh ou à la Turquie, etc... : mettre de l'huile sur le feu, valoriser la discorde, créer des rumeurs, des calomnies, discréditer au maximum tout ce qui est communication institutionnelle et des corps intermédiaires, de la presse évidemment, de la Justice bien sûr, relayer et multiplier tout ça le plus abondement possible par Internet, jouer à fond sur l'enfermement médiatique des adeptes du "je ne vois que ce que publient mes 'amis' ".

Qui fournit et propage ces contenus débiles visualisés des millions de fois et qui supposent régulièrement pas mal de réactivité, un travail de montage ou d'édition parfois, des "recherches" (liens...), et de manière passablement anonyme avec ça ?

Tiens, une fois n'est coutume et pour @Patrick, un petit florilège de citations de Steve Banon ; article du HuffPo datant de mars dernier :

Citation

POLITIQUE - "Steve Bannon a coulé l'establishment. Maintenant, il veut détruire l'Europe". Voilà comment le New York Times présente la tournée européenne de l'ancien conseiller de Donald Trump, qui fait escale ce samedi 10 mars à Lille, à l'occasion du Congrès du Front national.

"Tout ce que j'essaie de faire, c'est une infrastructure pour un mouvement populiste mondial", explique au quotidien américain l'ancien chef du site d'extrême droite Breitbart News. C'est dans cette perspective que l'architecte de la victoire de Donald Trump fait le tour des popotes réactionnaires en Europe. Un "alt-right tour" qui passe par l'Italie, la Suisse, l'Allemagne, la France et probablement la Hongrie.

Bien que cette dernière destination ne soit pas confirmée, Steve Bannon ne tarit pas d'éloge sur Viktor Orban: "le gars le plus important de la scène en ce moment". Le populiste américain semble apprécier sa visite sur le Vieux continent: il a trouvé sa conversation avec l'AfD (l'extrême droite allemande) "fascinante" et les élections italiennes (marquées par le carton de l'extrême droite) "passionnantes".

"Militariser les idées"

De passage à Zurich, Steve Bannon a accordé une interview à la chaîne RTS, au cours de laquelle il livre plus de détails sur ses intentions. "Depuis mon départ de la Maison Blanche, j'ai lancé une fondation qui va "militariser" les idées et réunir une armée de volontaires sur le terrain. J'ai aussi passé du temps en Asie pour y étudier les mouvements populistes et nationalistes qui se développent là-bas", explique celui qui considère que "le populisme est une évolution très positive".

Une promotion des idées réactionnaires qui doit, selon lui, passer par des médias alternatifs. Lors de son passage en Italie, celui qui est décrit comme un "suprémaciste blanc" affirme que ses interlocuteurs européens lui ont tous loué les qualités de Breitbart. "C'est la clé. Pour le moment, mes sites sont en anglais, mais ils en veulent tous un dans leur propre langue", affirme-t-il au New York Times, précisant que cette offensive médiatique s'inscrit dans la "phase 2" de son projet pour l'Europe.

Steve Bannon a d'ailleurs prévenu: "ces sites d'information nationalistes populistes apparaîtront partout l'année prochaine". Reste à savoir si ce populisme made in USA saura prendre sur le Vieux continent. Réagissant à son intervention au congrès du Front national, Christophe Castaner a déjà tiré la sonnette d'alarme. "Le roi des Fake news et des suprémacistes blancs au congrès du FN... Pourquoi je ne suis pas surpris?" a tweeté le ministre en charge des relations avec le Parlement.

J'avais oublié la Chine, dans l'inventaire des nuisibles plus haut ; à mon avis, si on va sur l'Internet cambodgien, par exemple, on va trouver de bonnes saloperies.
Et ne parlons pas de l'Afrique : c'était déjà le même mode opératoire en Côte d'Ivoire du temps de Licorne. Parler de populisme est une erreur : c'est du portnawakisme.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Par curiosité : sectarisme envers qui, sur quel thème ? (pour clarification : je ne suis ni militant ni encarté ni élu ni membre d'un exécutif, etc...  : à prendre au premier degré)

Je vais certainement pas vous surprendre mais c'est un sectarisme sur la personne même du président Macron, le LREM étant un mouvement encore en pleine restructuration et qui n'a pas encore fini déterminé une ligne politique ... n'empêche qu'on retrouve le même type de comportement que dans les autres partis face au débat, voir certains certain joue la carte du raisonnable mais n'en reste pas moins arc bouté sur toute remise en cause de sa politique. (le compte twitter du parti est assez révélateur)

En sommes rien ce créer, rien ce perd, tout ... reste pareil.

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Pour les groupes d'extrème droite (comme d’extrême gauche), je ne vois pas où est l'intox : certains de leurs membres y sont mêlés, ou s'y sont joints, à tout le moins

Il y a un monde entre le fait qu'il est des groupes d'extrême droite/gauche, et que l'agitation des Gilet Jaune soit associé à elle ... c'est d'autant plus antinomique que justement ce mouvement n'arrive pas a se structurer. Pourtant a plusieurs reprise des membres du gouvernement on accusé l'extrême droite d'être responsable de l'agitation, tout particulièrement Castaner qui a plus échauffé les esprits plus qu'autre chose lors de sa sortie sur les émeutes aux champs-Elysées.

Il y a 3 heures, Boule75 a dit :

Et je ne vois pas trop où est l'intox s'ils ont formulé l'hypothèse Bannon

Franchement pas besoin d'un Steve Bannon pour lancer un mouvement de masse ou émeute en France ... la crise de confiance actuelle et le caractère du président Macron est largement suffisant pour créer cette situation.

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

À chacun son "Georges Soros".

:laugh::laugh::laugh:

Je vous conseille la vidéo de HugoDécrypte, qui nous fait une résumé des intox plus ou moins populaire :laugh:

Révélation

 

 

Link to comment
Share on other sites

On peut mettre ça en parallèle avec la Révolution de 1789, ou avec beaucoup d'autres mouvements de colère. Le besoin pousse d'abord à une mobilisation assez simpliste contre le pouvoir en place. C'est après coup que vient le réflexion.

Link to comment
Share on other sites

Pour revenir au sujet...

Concernant Gérard Collomb on peut s'interroger sur son dernier message à l'intérieur :

« Je suis allé dans tous ces quartiers. La situation est très dégradée. On ne peut plus continuer à travailler commune par commune, il faut une vision d’ensemble pour recréer de la mixité sociale »

« Aujourd’hui, on vit côte à côte. Moi, je le dis toujours : je crains que demain on vive face à face »

https://www.valeursactuelles.com/societe/securite-le-mauvais-presage-de-gerard-collomb-99464

Est-ce qu'il présentait le mouvement des gilets jaunes ? Est-ce que ça pourrait annoncer un autre trouble intérieur ?

Il parlait des quartiers, or c'est plutôt la "France périphérique" qui s'est soulevée. On oublie peut être un peu vite les problèmes de certaines zones urbaines...

 

Link to comment
Share on other sites

ON EST EN PLEIN HS JE VOUS RAPPELLE QUE CE FIL EST DÉDIÉ AUX MENACES INTÉRIEURES ET PAS A LA POLITIQUE INTÉRIEURE ...

QUE CEUX DONT LES MESSAGES ONT ÉTÉ SUPPRIMES NE S'EN OFFUSQUENT PAS MAIS LES GILETS JAUNES ET MACRON N'ONT RIEN A FAIRE ICI ...

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Gérard Collomb semblait parler d'une menace bien plus grande, il sous-entendait presque une guerre civile. Qu'un Ministre de l'intérieur, certes sur le départ, ose dire cela ce n'est pas rien.

NB : si la modération pouvait un peu donner des précisions sur les limites du sujet... actuellement c'est pas super clair.

Link to comment
Share on other sites

J'ai modifié mon premier message qui allait dans le sens de Pascal mais qui prêtait à confusion, ma petite blague pouvait passer pour de l'ironie. 

Pour être clair; "I am the Phacochere and I approve this message". 

Edited by Phacochère
Sens
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

<je vais me permettre de compléter ce que Pascal a écris et puisque les questions ont été posées

Qu'est ce qui rentre dans le cadre de ce topic et qu'est ce qui n'y rentre pas

S'adressant à des adultes (plus ou moins) cortiqués, la modération avait - l'impression que c'était clair, -que vous étiez capables de réfléchir avant de poster

Puisque -pour certains- ça ne semble pas être le cas -par incomprehension du sujet -comprehensible-, digression -limite-, mélange des genres -inacceptable- on va repréciser

Ce topic s'intitule Menaces intérieures i.e ce qui menace la stabilité de l'Etat, Nation et Institutions au sens le plus pointu de l'ensemble des termes usités

Entre dans ce topic le terrorisme, l'extremisme (politique ou religieux si tant est qu'il fasse tache d'huile dans la société civile et ne se catonne pas à 3 illuminés), le désordre civil (si tant est qu'il soit constant et important dans le temps et ne se limite pas à 3 gus balançant des pavés), la délinquance à haut niveau (mafias, encore qu'en France on ne soit pas au niveau anciennement vu chez nos camarades italiens), la formation de groupuscules activistes visant à renverser les institutions par différentes méthodes non démocratiques (complotisme, false flag, et la nouvelle marotte ;  l'usage des réseaux sociaux comme caisses de résonnances)

Tout ceci, si tant est que cela ait des conséquences sur la stabilité de l'état et des institutions peut être discuté

Ce qui sort du cadre de ce topic

La délinquance journalière, de rue, non organisée. Le phénomène est marquant pour les citoyens, pas vraiment à même de menacer la stabilité d'un état comme la France. On n'est pas en RDC avec des coupeurs de route

La préférence politique des uns ou des autres. Vous vous les gardez pour vos discussion de comptoir

La politique intérieure sauf si elle a trait à la gestion des menaces impactant le fonctionnement de l'Etat. Exmple : la politique de réduction, accroissement, deployement et organisation des FdO. Si la politique peut être un des maillons initiateurs d'un problème plus large, rappelez vous que la politique est un jeu sur le temps long. L'exemple type étant le cas qui nous interesse actuellement : ras le bol social avec l'impression qu'on est peut être passé au bord d'une révolution (rires).Vous voulez parler de cette corrélation ? OK. J'ai vu passer des posts d'analyse très bien construits indiquant que le problème courait depuis 30 ans. Ca ca peut se discuter. Le Muh Muh Macron-Hollande-Sarkozy méchants,, comme posts, par contre c'est non

Tout ce qui peut s'assimiler à la rubrique des chiens écrasés. Certains sont coutumiers du fait, ils se reconnaitront

En gros retenez bien l'objectif de ce topic : discuter tout ce qui menace la stabilité des institutions et de l'Etat

Tout le reste (3 délinquants qui braquent une bijouterie, un politique qui détourne du pognon, des GJ qui manifestent pacifiquement sur des ronds points c'est du HS. Point

>

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/12/2018 à 22:16, Scarabé a dit :

Moi je m'amuse à noter les patrouilles de sentinelle dans leur évolution. 

Le résultats que j'obtiens est toujours le même En 1 Légion, 2 Artillerie, 3 Train 4 Infanterie 5 Para 6 Génie 7 Matériel, 8 RM 

Et tu prends en compte quoi pour la notation ? :laugh:

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Teenytoon a dit :

Et tu prends en compte quoi pour la notation ? :laugh:

A la façon d'ont ils se déplacent certain sont en groupes collés les un aux autres et discutant dans la rue. D'autres marchent tranquillement en visitant les lieux. Par contre la Légion au top  en patrouille ils marchent toujours avec un écart entre eux et à l' affût du moindre mouvement suspect et se couvrant mutuellement.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, LBP a dit :

oui merci

 

:wink: La réponse de la Gendarmerie (compte Twitter) :

Citation

Ce dimanche soir, la gendarmerie a remercié les internautes : « Merci à tous ceux, très nombreux, qui ont reconnu sur cette photo notre Marianne de la République engagée pour la défense des libertés publiques ».

 

 

Et du côté de la Police :

Citation

Sur Twitter, une policière développe : « Ma Marianne, elle est à gauche. C’est ma sœur d’armes. Digne, fière, forte, inébranlable. D’une beauté naturelle à la française, au regard franc, défendant les valeurs de la République et ses couleurs. Elle n’a pas besoin de montrer un sein, ni même de s’affubler d’un costume. »

Çà fait pas de mal ... :smile:

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

 

Citation

Pour Gilles Kepel, « les djihadistes se réjouissent » du mouvement des Gilets jaunes

Citation

le politologue Gilles Kepel, spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain, explique : « Les sites djihadistes se réjouissent, car ils perçoivent que la France, elle aussi, est entrée dans le chaos. Pour eux, ça montre que la démocratie est fichue. On voit un tract défiler sur les web-télés des djihadistes français en Syrie : ils ont repris quelque chose sur l'Arc de Triomphe qu'ils avaient déjà fait et ont ajouté quelques gilets jaunes dessus. Ils expliquent qu'il faut désormais faire des actions spectaculaires en France, parce que ça aura plus d'impact qu'ailleurs. »

Citation

Un lien avec l'attaque de Strasbourg ?

Le rapprochement avec l'attentat commis à Strasbourg (Bas-Rhin) le 11 décembre dernier pourrait donc, selon lui, avoir du sens. « On ne peut pas, quand on voit ça, ne pas penser à ce qui s'est passé à Strasbourg, que l'action ait été commanditée, ce qui est peu probable parce que l'État islamique est en très mauvais état aujourd'hui, ou que l'ambiance qui fait tout ça ait, par un effet de rhizome, de racines vers le bas, produit ce genre de chose. »

https://www.lepoint.fr/art-de-vivre/pour-gilles-kepel-les-djihadistes-se-rejouissent-du-mouvement-des-gilets-jaunes-15-12-2018-2279536_4.php

Que ça puisse encourager ou motiver des cas isolés, en marge, de passer à l'acte, ce peut-être crédible ...

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

:blink:

Citation

Entre les blocages des gilets jaunes, un phénomène de racket

Citation

C’est un phénomène que beaucoup dénoncent mais qui n’a pas provoqué d’interpellation. D’après les informations qui nous ont été données et qui sont remontées à plusieurs de nos sources, des cas de racket et de tentative de racket ont été dénoncés par des usagers de la route et des commerçants. Il y a ceux qui ne veulent pas en parler et ceux qui le font anonymement. Par peur de représailles.

Citation

Tenir des ronds-points ou des barrages demande de l’énergie. Alors des gilets jaunes ont demandé que de la nourriture et des boissons leur soient fournies gratuitement. Avec la promesse qu’en contrepartie le barrage serait mis à bonne distance du commerce…

Citation

y a aussi ces chauffeurs de poids lourds que l’on ne laisse passer que s’ils acceptent d’ouvrir les portes de leur véhicule. Une “taxe” prélevée sur certains points de contrôle. Comme en périphérie d’Avignon, au niveau des plates-formes logistiques lorsqu’il y avait des barrages filtrants. « Ils m’ont dit d’ouvrir les portes et de leur donner quelque chose pour me laisser passer », rapporte l’un des chauffeurs, victime d’une bande en jaune près de la Dispam. Apparemment cette situation se passe souvent la nuit, à l’abri des regards.

Citation

Vrais gilets jaunes ou vrais délinquants ?

Qui sont ces individus ? Des gilets jaunes de la première heure qui ont fini par déraper ? Des pirates de la route ? Ou des opportunistes ? Difficile à dire. Rien ne ressemble plus à un gilet jaune qu’un gilet jaune.

Il n’y a pas que les transporteurs qui sont ciblés. Des artisans ont aussi eu droit à cette méthode. Comme à Bonpas, où l’un d’eux nous explique qu’un soir on lui a demandé de laisser quelques sacs de ciment en échange du droit de passage. Depuis, cet artisan maçon évite le secteur, surtout en fin de journée. Et il a passé la consigne à ses collègues.

https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/12/17/des-gilets-jaunes-accuses-de-racket

Il y a de tout partout, chez les gilets jaunes comme ailleurs, mais si les faits sont avérés on est sorti du cadre de "simples" manifestations ... Bien mauvaise image donnée au mouvement et à certains de leurs acteurs.

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

 

:wink: La réponse de la Gendarmerie (compte Twitter) :

 

 

Et du côté de la Police :

Çà fait pas de mal ... :smile:

En plus la pseudo Marianne (à droite) a une cocarde britannique (les incultes)

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, LBP a dit :

En plus la pseudo Marianne (à droite) a une cocarde britannique (les incultes)

Comme le nez au milieu de la figure !!

Punaise ... Comme la plupart, avais même pas vu !!! :laugh:

Merci ! :biggrin:

Après, l'initiatrice de cette action "romantique" est une "artiste" luxembourgeoise ... On le lui pardonnera ...

(Par ailleurs plutôt "provocatrice" et tournée vers des "oeuvres corporelles" tournées vers le sex ...)

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, pascal said:

Mouvement protéiforme, sans encadrement, infiltré ... qu'attendre de plus ? 

Du beurre dans les épinards ...

... en meme temps face a ce genre de personnage ... qui semble planer a quinze mille ...

Quote

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale a estimé ce matin dans Territoires d'info sur la chaîne Public Sénat : «Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons.» Ce à quoi il a ajouté sans sourciller : «Et une deuxième erreur a été faite, dont nous portons tous la responsabilité, moi y compris, je ne me pose pas en censeur : c'est le fait d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtils, trop techniques dans les mesures de pouvoir d'achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures favorables de pouvoir d'achat dans le temps. C'était justifié par la situation des finances publiques, mais manifestement ça n'a pas été compris.»

Emmanuel Todd abordait le sujet de la maladie mentale et de certains politiques ... pour ceux qui avaient encore des doutes.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2018 à 11:38, Patrick a dit :

À chacun son "Georges Soros".

:laugh::laugh::laugh:

Son Vladimir Poutine, son Emmanuel Goldstein :happy: ... la liste est longue.

 

Il y a 5 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

https://www.lepoint.fr/art-de-vivre/pour-gilles-kepel-les-djihadistes-se-rejouissent-du-mouvement-des-gilets-jaunes-15-12-2018-2279536_4.php

Que ça puisse encourager ou motiver des cas isolés, en marge, de passer à l'acte, ce peut-être crédible ...

C'est possible, mais ça n'est guère impressionnant.

Le discours des partisans des systèmes autoritaires comme quoi la démocratie c'est le b...el, les démocrates sont fichus voyez ils ne sont pas d'accord entre eux, ce discours est déjà ancien. Ils ont été nombreux les dirigeants autoritaires qui l'ont tenu... et où sont-ils maintenant :smile: ?

Un jour, on dira la même chose des djihadistes et autres islamistes : mais où sont-ils maintenant ?

 

Il y a 2 heures, LBP a dit :

En plus la pseudo Marianne (à droite) a une cocarde britannique (les incultes)

Bon d'un autre côté elle est non pas artiste, mais "artiste", comprendre que son idée de l'art consiste à montrer ses seins dans des lieux publics connus pour se faire de la publicité. Ce type d' "art", à la différence du vrai, ne présuppose aucune culture ni talent particulier.

Les danseuses du Crazy Horse, elles, doivent au moins savoir danser. :smile:

Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, jojo (lo savoyârd) said:

:blink:

https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/12/17/des-gilets-jaunes-accuses-de-racket

Il y a de tout partout, chez les gilets jaunes comme ailleurs, mais si les faits sont avérés on est sorti du cadre de "simples" manifestations ... Bien mauvaise image donnée au mouvement et à certains de leurs acteurs.

Un commercant leur a d'ailleurs offert ne thermos de café bourré de laxatif... 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...