zx

menaces intérieures

Recommended Posts

pour info... un policier à l'heure actuelle à le droit de rentrer a son domicile avec son arme à la ceinture.

Si il habite dans la circonscription ou il travaille, il a déjà le droit d'avoir son arme en permanence sur lui.(dans sa circonscription biensur)

Un policier a déjà droit au port d'arme, c'est le règlement intérieur de la police national qui bride le port d'arme d'un policier aux règles écritent ci dessus.

 

Le problème de suicide est exactement le même avec ou sans cette possibilité d'avoir son arme en permanence sur soi...

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les policiers armés en permanence, c'est aussi ce risque là : http://www.bfmtv.com/societe/gare-du-nord-les-images-choc-de-l-agression-d-un-policier-dans-un-rer-896712.html

L'affaire s'est soldée sans mort d'homme et c'est miraculeux. Cependant, hors de tout terrorisme, un policier armé dans la fosse d'un concert, au sein d'une foule dont des éléments pourraient basculer d'un coup vers l'hostilité, ne risque t'il pas plus que s'il est anonyme et ordinaire (hors service, en fait).

Le gain en sécurité vis à vis d'actes comme ceux du Bataclan ne serait il pas minime au regard des risques encourus par les agents eux même ? Ne serait-ce pas là un cas où ce sont plutôt les mesures extérieures de sécurité, en amont et aux abords du rassemblement, qui devraient jouer pour assurer la sécurité collective, plutôt que de compter sur quelques éléments qui ne sont pas là pour ça - même s'ils ont la possibilité de le faire ...

Enfin, quelque part, si un policier armé doit être tout le temps sur le pied de guerre, prêt à réagir où qu'il soit, alors, d'une certaine façon, il est en service permanent, H24 sans réelle plage de détente et il va falloir penser un peu plus aux conséquences humaines, familiales, économiques que cela peut avoir et qu'actuellement on passe souvent sous un silence pratique.

hummm

 

un pistolet, ce n'est pas un Chassepot ; tu ne le portes pas en bandouliere, il ne mesure pas 1.5m...(nous ne sommes pas en Israel où les mecs portent un fusil d'assaut en bandouliere)

Ecrit autrement, si tu fréquentais des policiers (pas des fonctionnaires de police, mais bien des policiers), tu verrais ce qui se fait en port discret, en port opposé... et tu serais surpris.

 

Au concert, ça ne me generait pas : on garde sa veste, ou un haut ample...

à la plage, c'est plus visible : porter une banane, c'est quand meme signer son metier, surtout quand on a la démarche, le regard, voire la coupe de cheveux...

 

En 35 ans de boite, il n'y a que les 5-8 dernieres années que je ne le prenais pas, et encore : sur la cote basque, avec un emploi de bureau, en EM, je le prenais moins, mais quand je suis arrivé, il y avait encore des attentats contre des flics ou des administratifs de la boite.

En outre mer, entre la circulation à moto et les risques d'accident, donc de vol de l'arme, entre le port discret, pas facile, le risque d'agression pour se faire piquer le calibre, je preferais la machette, outil agraire, répandu sur l'ile et qui ne surprenait personne (m'enfin, quand tu as un coupe coupe à portée de main, on ne vient pas te faire chier ou t'agresser).

 

Et des flics (les vrais) qui se sentent en service à H24, j'en connais un paquet (et pas que dans les services d'élite, qui, eux ont un back up, discret, en plus)

Edited by christophe 38
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Tout à fait.

Quand le SIG publie quelque chose, ce n'est pas un hasard. C'est d'ailleurs leur métier. 

Et ce n'est pas pour rien qu'il manque sur cette affiche "combattre"

Partie en gras : sans déc ? Tu y crois à ce que tu viens d'écrire ?. Non, parceque sur ce type d'affichette "sécurité civile" qui aussi maladroite qu'elle soit, a pour destination le public le plus large cad le citoyen lambda (comme les affichettes de sureté dans les avions ou autour des sites industriels) il manque "combattre" pour des questions d'agenda politique ?

Dans ce cas ça doit e^tre la tribue Kâ qui n'a pas mis "prendre le controle de l'avion" sur les affichettes aéros ou ça doit être les illuminatis qui ont interdit de mettre "courrir vers la centrale pour couper le réacteur" sur les affichettes "fuites radioactives"

Le bon sens a visiblement et définitivement quitté ce forum le 13 novembre, déjà que c'était pas brillant avant .:mellow:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que les policiers tirent peu et qu'ils devraient plus tirer mais il faut différencier le tir police d'un tir fait en stand par un civil...les tirs police sont fait depuis un bout de temps à moins de 25m avec des phases de mouvements, des rechargements tactiques, différentes positions à enchainer, des incidents de tir à gérer ( cartouche inerte mélangée dans le chargeur..) et pour pimenter le tout des petits exercices physiques avant pour bien faire monter le palpitant...et malgré tout cela...les cartouches dans le pied ben..il y en a très très peu voire pas du tout sur une année...on est loin de tirer sur son bout de papier en prenant le temps de viser tranquille...

Si on ajoute le fait que les tirs sur la vp se font en majorité à moins de 10 m ( plutot 5 m selon certaines stat) et en réflexe, le souffle et le controle du doigt sur la détente ne jouent pas tellement au vu de la vitesse et la distance ou cela se passe..c''est plutot la capacité d'analyse qui est importante pour appréhender la légitime défense et le franchissement du mur qu'est de tirer sur quelqu'un... tout cela est dur pour un policier alors pour un civil...

Pour ce qui est du port d'arme hors service, moi qui fait partie de " ces gens là ", aujourd'hui je suis allé au cinéma en famille...avec..mon arme de service et non oh surprise je n'étais pas bourré et je n'ai pas tiré sur tout le monde...Pourquoi l'ai je prise ? mythomanie, parano ? frime ? non pour assurer la sécurité de ma famille et de mes concitoyens en dernier recourt, le cas ultime qui se répète un peu trop actuellement car je n'ai pas rêvé des terroristes ont : attaqué une école, une épicerie, des cafés, une salle de concert en tirant dans le tas sur des pauvres gens désarmés comme des chiens. Contrairement à ce que certains laissent penser nous ne sommes pas tous des débiles avinés voulant flinguer à tout va et dans notre grande majorité malgré les difficultés, la haine que l'on nous porte, toujours à prêt à aider TOUS nos concitoyens.

 

 

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est du port d'arme hors service, moi qui fait partie de " ces gens là ", aujourd'hui je suis allé au cinéma en famille...avec..mon arme de service

Au cinéma c'est encore facile, d'autant qu'a priori il n'y a pas de fouille, mais comment tu fais si tu dois aller faire du sport, tu laisses l'arme ou pendant que tu joues au tennis? qui tu nages dans la piscines? ou que tu fais du judos?

A priori "imposer" au FdO se se ballader avec une armes c'est une contrainte assez lourde non?

Edited by g4lly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que les policiers tirent peu et qu'ils devraient plus tirer mais il faut différencier le tir police d'un tir fait en stand par un civil...les tirs police sont fait depuis un bout de temps à moins de 25m avec des phases de mouvements, des rechargements tactiques, différentes positions à enchainer, des incidents de tir à gérer ( cartouche inerte mélangée dans le chargeur..) et pour pimenter le tout des petits exercices physiques avant pour bien faire monter le palpitant...et malgré tout cela...les cartouches dans le pied ben..il y en a très très peu voire pas du tout sur une année...on est loin de tirer sur son bout de papier en prenant le temps de viser tranquille...

Si on ajoute le fait que les tirs sur la vp se font en majorité à moins de 10 m ( plutot 5 m selon certaines stat) et en réflexe, le souffle et le controle du doigt sur la détente ne jouent pas tellement au vu de la vitesse et la distance ou cela se passe..c''est plutot la capacité d'analyse qui est importante pour appréhender la légitime défense et le franchissement du mur qu'est de tirer sur quelqu'un... tout cela est dur pour un policier alors pour un civil...

Pour ce qui est du port d'arme hors service, moi qui fait partie de " ces gens là ", aujourd'hui je suis allé au cinéma en famille...avec..mon arme de service et non oh surprise je n'étais pas bourré et je n'ai pas tiré sur tout le monde...Pourquoi l'ai je prise ? mythomanie, parano ? frime ? non pour assurer la sécurité de ma famille et de mes concitoyens en dernier recourt, le cas ultime qui se répète un peu trop actuellement car je n'ai pas rêvé des terroristes ont : attaqué une école, une épicerie, des cafés, une salle de concert en tirant dans le tas sur des pauvres gens désarmés comme des chiens. Contrairement à ce que certains laissent penser nous ne sommes pas tous des débiles avinés voulant flinguer à tout va et dans notre grande majorité malgré les difficultés, la haine que l'on nous porte, toujours à prêt à aider TOUS nos concitoyens.

 

 

 

en résumé, le tir police est un tir de riposte...

un de mes moniteurs nous parlait de la regle des 3 trois, en vigueur aux USA pendant un temps :

3 secondes (la situation est reglée ensuite par la neutralisation de l'un des deux)

3 metres (distance de l'engagement)

3 coups (de feu et c'est fini)

 

donc, partant de ce postulat, rapide, violent, ce n'est pas la peine (ou alors pour le fun) de s'entrainer à s'allonger sur le sol, en extension, avec une visée pour faire une tete à 50 m..

 

par contre, des parcours, avec des portes pour se dissimuler, des bornes incendie pour s'abriter, des essieux de voiture pour recharger.. bref, une progression avec des obstacles pour nous proteger, oui (et savoir utiliser ces obstacles).. (sans perdre de vue que certains nous dissimulent mais ne nous protegent pas des balles)

Au cinéma c'est encore facile, d'autant qu'a priori il n'y a pas de fouille, mais comment tu fais si tu dois aller faire du sport, tu laisses l'arme ou pendant que tu joues au tennis? qui tu nages dans la piscines? ou que tu fais du judos?

A priori "imposer" au FdO se se ballader avec une armes c'est une contrainte assez lourde non?

ce n'est pas imposé, c'est simplement autorisé là où dans certaines circonstances, c'était devenu interdit.

 

la piscine ? tu la laisses au vestiaire, fermé à clé et tu vires, par exemple le ressort.. (bref, tu la neutralises) de toutes les manieres, c'est à toi d'assurer sa sécurité.

Alors, si tu estimes que tu ne peux pas assurer sa sécurité, soit tu ne pratiques pas ce sport en ce moment, soit tu ne la prends pas.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est du port d'arme hors service, moi qui fait partie de " ces gens là ", aujourd'hui je suis allé au cinéma en famille...avec..mon arme de service et non oh surprise je n'étais pas bourré et je n'ai pas tiré sur tout le monde...Pourquoi l'ai je prise ? mythomanie, parano ? frime ? non pour assurer la sécurité de ma famille et de mes concitoyens en dernier recourt, le cas ultime qui se répète un peu trop actuellement car je n'ai pas rêvé des terroristes ont : attaqué une école, une épicerie, des cafés, une salle de concert en tirant dans le tas sur des pauvres gens désarmés comme des chiens. Contrairement à ce que certains laissent penser nous ne sommes pas tous des débiles avinés voulant flinguer à tout va et dans notre grande majorité malgré les difficultés, la haine que l'on nous porte, toujours à prêt à aider TOUS nos concitoyens.

Je vais volontairement faire dans le caricatural, mais c'est exactement l'argument qu'emploient les americains pour la libre circulation des armes : le droit de chacun à l'auto-défense. Résultat, ils en sont à plus d'une fusillade de masse (plus de 4 victimes) par jour en moyenne cette année.

Tout compris, ils en sont à 36800 personnes touchées par des tirs en 2015 et 12191 tuées. Les armes à feu sont aussi liées à plus de 21000 décès par suicide, environ 500 décès dans des accidents domestiques et près de 300 décès dont il n’est pas possible de déterminer s’ils étaient accidentels ou non. (Pour 300 millions d'habitants)

Et comme ils en ont parfaitement saisi les mécanismes, certains états vont former les professeurs à l'auto-défense et ils pourront être armés dans les écoles...

 

On est en droit de penser qu'avoir des personnes armées en permanence pour nous protéger, c'est une bonne idée, ou préférer qu'il y en ait le moins possible en circulation. C'est une question de conviction.

Pour ma part, je n'ai aucune haine des policiers, je suis très content qu'ils assurent tout comme la gendarmerie et l'armée ma sécurité, et je trouve qu'ils le font bien.

Ils n'en restent pas moins des êtres humains sur qui ne doit pas peser en permanence le poids du monde, qui sont sujets à la fatigue, à la pression, au stress et à l'ensemble des dérives possibles... encore une fois comme n'importe quel être humain.

Les policiers armés en dehors du service, ce n'est de mon point de vue pas la solution. Il n'y en a pas de bonnes. Mais il y en a qui ont des effets de bord bien plus dévastateurs, et nous avons tous suffisamment d'exemples à analyser au quotidien parce que des pays le pratiquent déjà.

Edited by TarpTent
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais volontairement faire dans le caricatural, mais c'est exactement l'argument qu'emploient les americains pour la libre circulation des armes : le droit de chacun à l'auto-défense. Résultat, ils en sont à plus d'une fusillade de masse (plus de 4 victimes) par jour en moyenne cette année.

Tout compris, ils en sont à 36800 personnes touchées par des tirs en 2015 et 12191 tuées. Les armes à feu sont aussi liées à plus de 21000 décès par suicide, environ 500 décès dans des accidents domestiques et près de 300 décès dont il n’est pas possible de déterminer s’ils étaient accidentels ou non. (Pour 300 millions d'habitants)

Et comme ils en ont parfaitement saisi les mécanismes, certains états vont former les professeurs à l'auto-défense et ils pourront être armés dans les écoles...

 

On est en droit de penser qu'avoir des personnes armées en permanence pour nous protéger, c'est une bonne idée, ou préférer qu'il y en ait le moins possible en circulation. C'est une question de conviction.

Pour ma part, je n'ai aucune haine des policiers, je suis très content qu'ils assurent tout comme la gendarmerie et l'armée ma sécurité, et je trouve qu'ils le font bien.

Ils n'en restent pas moins des êtres humains sur qui ne doit pas peser en permanence le poids du monde, qui sont sujets à la fatigue, à la pression, au stress et à l'ensemble des dérives possibles... encore une fois comme n'importe quel être humain.

Les policiers armés en dehors du service, ce n'est de mon point de vue pas la solution. Il n'y en a pas de bonnes. Mais il y en a qui ont des effets de bord bien plus dévastateurs, et nous avons tous suffisamment d'exemples à analyser au quotidien parce que des pays le pratiquent déjà.

re,

 

 

pas d'accord avec toi :

J'étais policier. Jusqu'en 2008-2010, de mémoire, à part en congés annuels (c'est à dire "les grandes vacances" (et rappelable uniquement sur ordre du ministre) et en arret maladie, nous avions le port de l'arme.

C'est suite aux vagues de suicides (entre 20 et 30 par an), que nous avons perdu cette possibilité qui revient cette fois.

Nous avons montré depuis des années qu'il n'y avait pas de bavures parce que les flics étaient armés hors service.

 

Là, l'avantage, c'est qu'avec la pub qui est faire sur le coup, les malfaisants vont hésiter à faire les cons ...parce qu'ils risqueront la peine de mort, eux aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Là, l'avantage, c'est qu'avec la pub qui est faire sur le coup, les malfaisants vont hésiter à faire les cons ...parce qu'ils risqueront la peine de mort, eux aussi"

Ça, c'est sensé nous rassurer ? J'entends bien que des policiers armés ça fait baisser le vol à la tire et une bonne part de la petite délinquance, mais ici on parle de terroristes qui se font sauter... tu penses bien que la peine de mort, les "malfaisants", ça leur fait franchement peur du coup !

Je comprends bien que ceux "du métier" puissent ne pas adhérer à mon point de vue. Je ne le définis pas comme une vote de confiance ou non, puisque je n'ai rien contre les policiers armés en service.

Mais par contre, l'être humain, je connais, avec toutes ses contradictions, ses excès et ses dérives. Considérer qu'il faut s'armer à chaque attentat terroriste (en mettant de côté l'horreur de l'acte et ses conséquences, ce n'est pas un acte courant et notre pays n'est pas une passoire, même si tout le discours politique actuel tend à nous le faire croire) parce que nos femmes, nos enfants et toute la patrie est en danger, c'est de mon point de vue démagogique et dangereux.

Et la démagogie, c'est toujours ce qui se révèle le plus dangereux, qu'elles qu'aient été les bonnes intentions de départ.

 

Que l'on renforce les policiers et les gendarmes pour pouvoir avoir plus d'hommes sur le terrain et plus de roulements (et donc aussi plus de temps de récupération), d'accord. Mais en dehors du service, vous n'aurez jamais de blanc-seing de ma part, quelque soit l'institution concernée.

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au cinéma c'est encore facile, d'autant qu'a priori il n'y a pas de fouille, mais comment tu fais si tu dois aller faire du sport, tu laisses l'arme ou pendant que tu joues au tennis? qui tu nages dans la piscines? ou que tu fais du judos?

A priori "imposer" au FdO se se ballader avec une armes c'est une contrainte assez lourde non?

Effectivement tu as raison c'est une contrainte ( pas imposée par l'administration mais nous même ) et pas toujours possible techniquement...on fait au mieux..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais par contre, l'être humain, je connais, avec toutes ses contradictions, ses excès et ses dérives. Considérer qu'il faut s'armer à chaque attentat terroriste (en mettant de côté l'horreur de l'acte et ses conséquences, ce n'est pas un acte courant et notre pays n'est pas une passoire, même si tout le discours politique actuel tend à nous le faire croire) parce que nos femmes, nos enfants et toute la patrie est en danger, c'est de mon point de vue démagogique et dangereux.

Et la démagogie, c'est toujours ce qui se révèle le plus dangereux, qu'elles qu'aient été les bonnes intentions de départ.

 

Je respecte ton point de vue puisqu'il est dit sans haine, le problème c'est que malgré ce que tu soulignes sur l'être humain et qu'il peut toujours craquer ou faire des erreurs, on demande au policier de l'être 24h sur 24h et d'intervenir hors service...sans matériel...et de mon point de vue quand on atteint des niveaux comme on vient de le vivre ce n'est plus possible. Faire croire qu'une erreur commise par un policier hors service avec son arme n'est pas possible serait idiot, tout est question de balance entre le risque de " bavure" et d'apport sécuritaire en cas de nouvelle attaque terroriste..moi je penche vers l'apport sécuritaire mais je peux comprendre que d'autres personnes soient contre. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Là, l'avantage, c'est qu'avec la pub qui est faire sur le coup, les malfaisants vont hésiter à faire les cons ...parce qu'ils risqueront la peine de mort, eux aussi"

Ça, c'est sensé nous rassurer ? J'entends bien que des policiers armés ça fait baisser le vol à la tire et une bonne part de la petite délinquance, mais ici on parle de terroristes qui se font sauter... tu penses bien que la peine de mort, les "malfaisants", ça leur fait franchement peur du coup !

Je comprends bien que ceux "du métier" puissent ne pas adhérer à mon point de vue. Je ne le définis pas comme une vote de confiance ou non, puisque je n'ai rien contre les policiers armés en service.

Mais par contre, l'être humain, je connais, avec toutes ses contradictions, ses excès et ses dérives. Considérer qu'il faut s'armer à chaque attentat terroriste (en mettant de côté l'horreur de l'acte et ses conséquences, ce n'est pas un acte courant et notre pays n'est pas une passoire, même si tout le discours politique actuel tend à nous le faire croire) parce que nos femmes, nos enfants et toute la patrie est en danger, c'est de mon point de vue démagogique et dangereux.

Et la démagogie, c'est toujours ce qui se révèle le plus dangereux, qu'elles qu'aient été les bonnes intentions de départ.

 

Que l'on renforce les policiers et les gendarmes pour pouvoir avoir plus d'hommes sur le terrain et plus de roulements (et donc aussi plus de temps de récupération), d'accord. Mais en dehors du service, vous n'aurez jamais de blanc-seing de ma part, quelque soit l'institution concernée.

alors, d'une part, le vol à la tire, ça concerne les pickpockets (c'est ça, le vol à la tire) ; le vol dans une tire, c'est du vol à la roulotte.. et ça ne justifie pas la peine de mort.

 

Ensuite, les malfaisants ont décidé de se faire sauter donc mourir, ils s'en foutent ;

Oui ! simplement, si le mec, tu le butes avant qu'il rentre au stade de France, toi, tu as gagné et lui a raté sa mission (et accessoirement, hein, tu sauves les gens qui devaient crever avec lui, juste en passant).

 

maintenant, et pour le vote de confiance des policiers armés, imagine un instant que tu te fasses agresser ; il y a un flic hors service à coté de toi... et il te dit : "ce n'est pas mon probleme, je ne suis pas en service"... Tu aimerais ??

et tu aimerais envoyer ledit flic les mains dans les poches (c'est à dire sans arme) au casse pipes pour te proteger ??

mais, le poulet, ce n'est pas de la chair à canon ; et une fois que ton flic, il est par terre par faute de matériel que le bon citoyen ne veut pas lui accorder, qui est le suivant, pour aller par terre, à ton avis ? le citoyen !

Que l'on renforce ?? mais tu rigoles ? on a perdu du monde, mais regarde la densité de flics par habitant et compare avec le reste de l'Europe !

pas de blanc seing ? mais, reveille toi ! c'etait comme ça depuis la fin de la guerre d'Algerie jusqu'en 2008 et c'est sous la pression des syndicats que les armes ont été mises au ratelier.

Par contre, je suis désolé, mais vraiment désolé de lire la derniere phrase ! J'ai 42% d'invalidité que j'ai "eu" en faisant mon boulot, en étant blessé sur la voie publique, au service du public, justement. Et quand je lis ça, ça me fait mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les attentats de Paris ont révélé  notre propre vulnérabilité face au terrorisme et plus particulièrement le meurtre de masse. Et être vulnérable, personne à ma connaissance n'aime ça. Alors, il faut trouver non pas les coupables, car nous les connaissons déjà, mais le responsable ou la responsable qui  a amené cette situation, à savoir la faillite de la protection par l'état de ses citoyens. On peut critiquer la politique intérieure et étrangère de la France pour expliquer ce qui c'est passé. Se dire qu'un groupe d'individu déterminé à vous tuer réussiront toujours, si ce n'est pas à la première tentative, cela sera la suivante. On peut se mettre la tête dans le sable et faire semblant de ne pas comprendre. Mais les raisons de se fiasco sont multiples. Faillite de l'éducation parentale, faillite de l'éducation nationale, faillite du rôle de la police, faillite du rôle de la justice, faillite de la politique étrangère, on pourrait en ajouter. Et si certains me disent que je fait de l’amalgame voir du troll qu'ils regardent l'évolution de notre société depuis 40 ans et vous verrez la faillite d'un système qui nous a pété  à la gueule ce 13 Novembre.

La politique est faite de compromis et de choix, ont-ils été pertinent pendant ce laps de temps? Personnellement, je ne le pense pas, mais  je n'en débattrais pas car j'ai des idées simples voir simplistes. Une chose est sure, si nous avions une certaine intelligence du monde qui nous entoure, nous n'en serions pas là.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais volontairement faire dans le caricatural, mais c'est exactement l'argument qu'emploient les americains pour la libre circulation des armes : le droit de chacun à l'auto-défense. Résultat, ils en sont à plus d'une fusillade de masse (plus de 4 victimes) par jour en moyenne cette année.

j entends bien que tu fais dans le caricatural exprès mais à mon avis tu as mal choisis ton exemple.

Il ne s agit pas d armer qui que ce soit en France, mais d enlever les restrictions faites aux fonctionnaires de police (par le règlement intérieur de la PN) concernant le port de l arme.

Il s agit de policiers, pas de tout les citoyens. ;-)

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stupeur et colère après la découverte de plusieurs tags pro-Daech au collège Jules Vernes de Provins (77) >  http://www.leparisien.fr/provins-77160/provins-colere-et-indignation-apres-des-tags-pro-daech-au-college-jules-verne-03-12-2015-5336959.php 

bof,

c'est de la provocation tres primaire...

et, en cette periode electorale, il faut rester calme (un coup politique reste possible, comme une provoc de gamins ?)

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites

A titre personnel, je ne suis pas choqué que les policiers/gendarmes soient autorisés a porter leur arme en dehors du service. Pas obligé, cela doit etre laissé a l'appreciation du policier, a la fois quand au risque (car bien sur porter une arme de poing ne rend pas invulnerable et face a plusieurs terroristes armés de fusil d'assault j'imagine qu'intervenir peut etre extremement risqué, voir quasi suicidaire) et quand à la securisation de l'arme (genre a la piscine ou au judo comme abordé ici plus haut).

Je pense que ce n'est pas la formation au tir qui sera essentielle ici, en effet, en revanche former les policier/gendarme sur quand intervenir et quand se planquer comme tout le monde, comment etre le plus utile dans une situation donnée, parce que si il s'agit de mettre la vie du fonctionnaire en jeu sans vrai espoir de securiser les gens autour ou de ralentir les mecs en face ya pas vraiment d'interet...en revanche face a un terro seul, ou si il y a moyen de les bloquer un moment, de permettre aux civils de s'enfuir ou de s'abriter, le risque peut en valoir la chandelle.

Pour moi il y a une difference importante entre des pro armés en dehors de leur service et des citoyens ordinaires, et cette difference est dans la responsabilisation, dans la formation, non pas technique au tir, mais plutot la gestion du stress, le fait de savoir quand sortir son arme et quand l'utiliser ou quand la laisser planquée pour attendre le bon moment ou juste ne pas s'en servir du tout.

(non pas pour dire que tout est parfait dans la formation des forces de l'ordre, mais c'est ces points la qui sont la vrai plus value des professionnels a mon sens, plus que la precision a 50m, et c'est la dessus qu'il faut insister, en abordant les situations en question ou on est seul ou avec sa famille et les contraintes/stress qui en decoulent, et façon d'agir au mieux.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

A titre personnel, je ne suis pas choqué que les policiers/gendarmes soient autorisés a porter leur arme en dehors du service. Pas obligé, cela doit etre laissé a l'appreciation du policier, a la fois quand au risque (car bien sur porter une arme de poing ne rend pas invulnerable et face a plusieurs terroristes armés de fusil d'assault j'imagine qu'intervenir peut etre extremement risqué, voir quasi suicidaire) et quand à la securisation de l'arme (genre a la piscine ou au judo comme abordé ici plus haut).

Je pense que ce n'est pas la formation au tir qui sera essentielle ici, en effet, en revanche former les policier/gendarme sur quand intervenir et quand se planquer comme tout le monde, comment etre le plus utile dans une situation donnée, parce que si il s'agit de mettre la vie du fonctionnaire en jeu sans vrai espoir de securiser les gens autour ou de ralentir les mecs en face ya pas vraiment d'interet...en revanche face a un terro seul, ou si il y a moyen de les bloquer un moment, de permettre aux civils de s'enfuir ou de s'abriter, le risque peut en valoir la chandelle.

Pour moi il y a une difference importante entre des pro armés en dehors de leur service et des citoyens ordinaires, et cette difference est dans la responsabilisation, dans la formation, non pas technique au tir, mais plutot la gestion du stress, le fait de savoir quand sortir son arme et quand l'utiliser ou quand la laisser planquée pour attendre le bon moment ou juste ne pas s'en servir du tout.

(non pas pour dire que tout est parfait dans la formation des forces de l'ordre, mais c'est ces points la qui sont la vrai plus value des professionnels a mon sens, plus que la precision a 50m, et c'est la dessus qu'il faut insister, en abordant les situations en question ou on est seul ou avec sa famille et les contraintes/stress qui en decoulent, et façon d'agir au mieux.

re

 

tout à fait d'accord :

Je vais caricaturer : imaginons que je doive me rendre en RER à Evry pour aller voir un copain..

Est ce prudent de prendre un calibre alors que, vu l'heure, j'ai un risque de me faire agresser (et que je ne serai pas dans un cadre de légitime défense qui me permettrait d'utiliser mon arme)...

Est ce "intelligent" que de vouloir prendre son arme dans ce cas, vu le risque de vol de l'arme qui peut s'ensuivre et du potentiel flingage de 15 personnes (une par balle du chargeur) ?

Je ne le pense pas... mais, chacun, confronté au probleme, place le curseur là où il le souhaite et rend des comptes à son directeur départemental et à la Justice, si ça merde (surtout, parce que, dans tous les cas où le flic hors service, intervient, il doit faire un Compte Rendu ou un acte de préocédure )

 

Enfin, il est evident qu'un flic en civil dans une foule est anonyme et peut avertir ses collegues, informer, décrire des assaillants. S'il a une "fenetre de tir" et que les circonstances l'exigent et le permettent, il peut aussi insécuriser les malfaisants en en flinguant un ou plusieurs (le flic n'est pas suicidaire et, ce n'est pas parce qu'il a un (malheureux) calibre qu'il est immortel : il ne va pas monter à l'assaut tout seul contre des kalash...)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

re

 

tout à fait d'accord :

Je vais caricaturer : imaginons que je doive me rendre en RER à Evry pour aller voir un copain..

Est ce prudent de prendre un calibre alors que, vu l'heure, j'ai un risque de me faire agresser (et que je ne serai pas dans un cadre de légitime défense qui me permettrait d'utiliser mon arme)...

Est ce "intelligent" que de vouloir prendre son arme dans ce cas, vu le risque de vol de l'arme qui peut s'ensuivre et du potentiel flingage de 15 personnes (une par balle du chargeur) ?

Je ne le pense pas... mais, chacun, confronté au probleme, place le curseur là où il le souhaite et rend des comptes à son directeur départemental et à la Justice, si ça merde (surtout, parce que, dans tous les cas où le flic hors service, intervient, il doit faire un Compte Rendu ou un acte de préocédure )

 

Enfin, il est evident qu'un flic en civil dans une foule est anonyme et peut avertir ses collegues, informer, décrire des assaillants. S'il a une "fenetre de tir" et que les circonstances l'exigent et le permettent, il peut aussi insécuriser les malfaisants en en flinguant un ou plusieurs (le flic n'est pas suicidaire et, ce n'est pas parce qu'il a un (malheureux) calibre qu'il est immortel : il ne va pas monter à l'assaut tout seul contre des kalash...)

Question à deux balles, mais vraie question. En cas d'agression à l'arme blanche, l'usage d'armes à feu est il considéré comme de la légitime défense?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question à deux balles, mais vraie question. En cas d'agression à l'arme blanche, l'usage d'armes à feu est il considéré comme de la légitime défense?

Je vais anticiper mais à priori non : la proportionnalité étant la clé dans la légitime défense. Après c'est évidemment au juge de décider en fonction des circonstances.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question à deux balles, mais vraie question. En cas d'agression à l'arme blanche, l'usage d'armes à feu est il considéré comme de la légitime défense?

Ca dépend toujours du contexte ... si le mec essaye de te tuer, et est en position de le faire, essayer de l'empecher de te tuer est légitime et donc que tu le fasse avec une bombe atomique ou avec un coupe ongle c'est la meme chose, si ce n'est que ce que tu as sous la main. D'une certaine maniere nécessité fait loi... Apres t'es pas forcer de lui faire exclater la tete, autant que possible on évaluera le fait que tu as essayer de causer juste assez de dommage a ton asseillant pour l'empecher de te tuer et que tu ne tes pas acharner dessus ...

Evidement si le mec est équipé d'un canif et que tu le flingue a 25m ... c'est plus tout a fait pareil.

Je vais anticiper mais à priori non : la proportionnalité étant la clé dans la légitime défense. Après c'est évidemment au juge de décider en fonction des circonstances.

La proportionnalité de l'action et de la réaction. Si d'évidence la personne essaye de te tuer et donne des coup de couteau a 20cm de toi, essaye de le tuer a ton tour est tout a fait proportionnel, sauf si le procureur ou la partie civil arrive a démontrer que d'évidence il y a avait une autre solution accessible, sûre etc.

Accessoirement on peu avoir une réponse proportionné avec n'importe quoi. Si je te donne un grand coup de marteau du le milieu du crane je te tue bien plus surement que si je te tire une balle dans le pied.

Edited by g4lly
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,249,794
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries