zx

menaces intérieures

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Boule75 a dit :

Ce que voulait dire Fusillier, je crois, c'est que le fait que 80% des citoyens affirment vouloir quelque chose n'est pas un argument du débat, ça ne permet pas en soit de juger si ce "quelque chose" est judicieux pas..

Tout dépend si le débat porte sur le fond de la décision (est-elle justifiée, intelligente dans son contenu proposé ?) : effectivement les 1% de ceux qui, aux 16ème et 17ème siècles, affirmaient que la Terre était ronde, et pas plate, avaient pourtant raison (les pauvres ont souvent été condamnés au bûcher par le tribunal de la toute puissante Inquisition)... Ou sur sa légitimité générale au regard de cette chose horrible (mode second degré ON) qui s'appelle la Démocratie (qu'elle s'exerce de manière indirecte, via des représentants élus de la population, de manière plus directe via Référendums fréquents, ou de manière combinée entre les deux) 

@G4lly : tu sembles avoir une foi aveugle dans les "corps intermédiaires" (syndicats, partis politiques, associations, clubs de réflexion...) mais es tu si sûr qu'il en sorte forcément des choses plus légitime que d'une population consultée par référendum après plusieurs semaines de libre débats dans les médias ?

Et quid de ces corps intermédiaires à moitié secrets. et pourtant très influents, comme les loges maçonniques ? Sont-ils si légitimes, honnêtes dans leur fonctionnement, que cela ? Qui te dit que la plupart d'entre nous ici nous ne militons pas dans un parti, un syndicat une association, un "think- tank" ? On ne va quand même devoir t'envoyer une photocopie de son bulletin d'adhésion avant que notre expression te semble légitime ? (Humour, humour, hein, pas se vexer :normalc: )  

Citation

Exemple : "80% des russes veulent me rouler un patin". Ce n'est pourtant pas judicieux

Allons, allons, en es tu si sûr ? Après des fêtes fort gastronomiques, et bien arrosées, tu t'es regardé de profil dans la glace, et ça te fout un ch'ti coup de Calgon, non ?? Moi je dis : si 80% de Russes veulent me rouler un patin, elles ont forcément raison, car je ne suis pas pire que la plupart de ceux qui en bénñeficient habituellement.  Pour garder le moral en ce début d'année 2016, je ne saurais que trop t'inviter à voir les choses ainsi ! :bloblaugh: :normalc:  

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déchéance de nationalité. Je viens d'entendre une interview sur France info d'une personne ( sait pas qui car prise en cours) qui expliquait très calmement que la France avait déchu des binationaux il y a très peu de temps, que la chose était courante ( mais en très petit nombre)  et que la France n'avait pas ratifié le texte de non déchéance même pour les personnes n'ayant qu'une seule nationalité(Française en l'occurrence). En gros on (la France) a tout à fait le droit de rendre apatride quelqu'un accusé et condamné pour terrorisme.   Au final tout ce bordel autour de cette question n'est que du vent. Je cherche confirmation de ces dires mais ils s'avèrent être vrai, alors d'autres questions peuvent être posées. Pourquoi ? Dans quels buts? Etc etc . 

https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://m.huffpost.com/fr/entry/8911140&ved=0ahUKEwjb_8r985LKAhVMwBQKHU4uAD8QqG8IHjAC&usg=AFQjCNGLJupv4c1w1-FR_KB4ytv8NQvyfw&sig2=OHasBZkyfw2-6wbt5fPQnQ

Voilà ce que je viens de trouver. Publié il y a quelques heures. 

Edited by Nenel
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Bruno said:

@G4lly : tu sembles avoir une foi aveugle dans les "corps intermédiaires" (syndicats, partis politiques, associations, clubs de réflexion...) mais es tu si sûr qu'il en sorte forcément des choses plus légitime que d'une population consultée par référendum après plusieurs semaines de libre débats dans les médias ?

Et quid de ces corps intermédiaires à moitié secrets. et pourtant très influents, comme les loges maçonniques ? Sont-ils si légitimes, honnêtes dans leur fonctionnement, que cela ? Qui te dit que la plupart d'entre nous ici nous ne militons pas dans un parti, un syndicat une association, un "think- tank" ? On ne va quand même devoir t'envoyer une photocopie de son bulletin d'adhésion avant que notre expression te semble légitime ? (Humour, humour, hein, pas se vexer :normalc: )  

Le probleme c'est que ces corps intermédiaire sont indispensable pour organiser une démocratie nombreuse...

Je n'ai pas plus confiance en eux qu'en quoique ce soit.

Mais le processus lui qui oblige a composer, a rechercher un consensus, a confronter les opinions, est infiniment plus sage et posé que l'hystérie populaire s'exprimant par "sondage" ou les éructation référendaire. C'est d'ailleurs pour cela que le peuple s'est de lui meme orgnisé de la sorte... non seulement pour obtenir du pouvoir qu'il n'a pas individuellement, mais aussi pour canaliser les énergies et pousser dans le même sens. Sans ses corps intermédiaires chacun pousse dans son coin et rien n'avance.

En France ces corps intermédiaire font défaut. Ils existent en nombre mais son peu représentatif, leur fonctionnement n'est pas tres transparent - il suffit de regarder le bordel associatif qui ressemble parfois plus a des mafias qu'autre chose -. C'est pour ca qu'il faudrait que le peuple aille y fourrer le nez massivement, pour qu'on gagne en représentativité, que ces corps expriment vraiment la volonté du peuple, et pas quelques intérêts individuels dressé en vérité universelle.

Abandonner les corps intermédiaire, c'est laisser les autres faire a ta place ... et eux ne s'en privent pas. C'est comme les gens qui se plaigne qu'il y a le bordel dans la cage d'escalier ou en bas de l'immeuble mais qui sont incapable d'occuper la cage d'escalier ou le bas de l'immeuble pour ne pas laisser l'espace public a la merci des plus cons.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Bruno a dit :

Allons, allons, en es tu si sûr ? Après des fêtes fort gastronomiques, et bien arrosées, tu t'es regardé de profil dans la glace, et ça te fout un ch'ti coup de Calgon, non ?? Moi je dis : si 80% de Russes veulent me rouler un patin, elles ont forcément raison, car je ne suis pas pire que la plupart de ceux qui en bénñeficient habituellement.  Pour garder le moral en ce début d'année 2016, je ne saurais que trop t'inviter à voir les choses ainsi ! :bloblaugh: :normalc:  

J'incluais les hommes russes dans "les russes" :coolc:, d'où ma réponse.

Toi aussi ? Allez, avoues !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

(...)  Sans ses corps intermédiaires chacun pousse dans son coin et rien n'avance (...)

En France ces corps intermédiaire font défaut. Ils existent en nombre mais son peu représentatif, leur fonctionnement n'est pas tres transparent - il suffit de regarder le bordel associatif qui ressemble parfois plus a des mafias qu'autre chose -. C'est pour ca qu'il faudrait que le peuple aille y fourrer le nez massivement, pour qu'on gagne en représentativité, que ces corps expriment vraiment la volonté du peuple, et pas quelques intérêts individuels dressé en vérité universelle.

Abandonner les corps intermédiaire, c'est laisser les autres faire a ta place ... et eux ne s'en privent pas. C'est comme les gens qui se plaigne qu'il y a le bordel dans la cage d'escalier ou en bas de l'immeuble mais qui sont incapable d'occuper la cage d'escalier ou le bas de l'immeuble pour ne pas laisser l'espace public a la merci des plus cons.

Je souscrits aux exemples que tu donnes ici... En même temps si on regarde de manière générale ce qui peut se passer là où certains corps intermédiaires sont devenus de puissants lobbys ça fait peur, et on retombe dans ce que tu dénonces à savoir l'impossibilité d'avancer > cf aux US la NRA et la GOE (= Guns Owners of America), plus de 20 millions d'adhérents à elles deux, qui empêchent toute réforme de la loi sur le port d'armes, même quand une majorité de parlementaires des deux bords ont réussi à trouver un compromis...  

J'ai tendance à me méfier de ces "corps intermédiaires" qui ayant acquis une certaine masse (numérique ou financière) se mettent souvent à défendre davantage leur influence, et des intérêts privés/corporatistes (à travers elle le pouvoir personnel/l'égo de leurs dirigeants aussi...) qu'autre chose...       

il y a 5 minutes, Boule75 a dit :

J'incluais les hommes russes dans "les russes" :coolc:, d'où ma réponse.

Toi aussi ? Allez, avoues !

Ah non, pour ma part je n'incluais que les femmes Russes :tongue::blush: ; si les hommes russes voulaient me rouler un patin, même s'ils étaient 99%, ils auraient tort et se feraient des faux espoirs pour rien :chirolp_iei:  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien n'interdit la création d'une association pour l'interdiction du port d'arme ... rien n'interdit qu'elle dépasse les 20 millions d'adhérents ... et rien n'interdit qu'elle deviennent politiquement plus puissante que la NRA ... sauf l'argent mais ça c'est un probleme de réglementation de la vie des associations.

Si aux USA le port d'arme est si bien défendu c'est que ceux qui s'y oppose sont faibles ... ni plus ni moins.

Quand les démocrates et Obama se sont sortis les doigt du cul pour faire du porte a porte récolter dollar par dollar, faire de la politique de proximité ... ça a payé, même contre les intérêts de tout un tas de très très riche, très élitiste, très influent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et en passant, dis donc, es-tu sûr de ça ? Étant entendu que l'Inquisition me sort par les yeux autant qu'à toi, mais bon, ce n'est pas une raison pour assurer des faussetés...

il y a 27 minutes, Bruno a dit :

effectivement les 1% de ceux qui, aux 16ème et 17ème siècles, affirmaient que la Terre était ronde, et pas plate, avaient pourtant raison (les pauvres ont souvent été condamnés au bûcher par le tribunal de la toute puissante Inquisition)...

C'est l'héliocentrisme qui a froissé des théocrates au front bas persuadés que le monde devait leur tourner autour, pas la rotondité de la Terre... Et Gallilée a fini assigné à résidence, pas brûlé ! Colomb, lui, n'a eu aucun soucis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Nenel a dit :

Déchéance de nationalité. Je viens d'entendre une interview sur France info d'une personne ( sait pas qui car prise en cours) qui expliquait très calmement que la a ) France avait déchu des binationaux il y a très peu de temps, que la chose était courante ( mais en très petit nombre)  

b) que la France n'avait pas ratifié le texte de non déchéance même pour les personnes n'ayant qu'une seule nationalité(Française en l'occurrence). En gros on (la France) a tout à fait le droit de rendre apatride quelqu'un accusé et condamné pour terrorisme.   Au final tout ce bordel autour de cette question n'est que du vent. Je cherche confirmation de ces dires mais ils s'avèrent être vrai, alors d'autres questions peuvent être posées. Pourquoi ? Dans quels buts? Etc etc . 

https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://m.huffpost.com/fr/entry/8911140&ved=0ahUKEwjb_8r985LKAhVMwBQKHU4uAD8QqG8IHjAC&usg=AFQjCNGLJupv4c1w1-FR_KB4ytv8NQvyfw&sig2=OHasBZkyfw2-6wbt5fPQnQ

Voilà ce que je viens de trouver. Publié il y a quelques heures. 

a) Oui, c'est possible pour les naturalisés à la condition qu'ils le soient depuis moins de 10 ans* , après ils sont français plein pot, ils rentrent dans le droit commun; il y a d'autres variables, avoir servi dans l'armée réduit le délais pour être "français plein pot" 

* (il est possible de l'étendre à 15, sous certaines conditions)

b)  Je découvre. Si c'est vrai, alors le problème est simple : il n'y a plus de discrimination, la mesure peut s'appliquer, à tous,  sans déroger aux principes d'égalité entre citoyens.  Mais, nouveau problème : que fait-on des apatrides...?  :rolleyes: 

nb ne cherche pas des trucs tordus, ils marchent à vue. Je suis d'accord avec la conclusion de l'article: ils se redents compte qu'ils ont marché sur une mine...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Boule75 a dit :

Et en passant, dis donc, es-tu sûr de ça ? Étant entendu que l'Inquisition me sort par les yeux autant qu'à toi, mais bon, ce n'est pas une raison pour assurer des faussetés...

C'est l'héliocentrisme qui a froissé des théocrates au front bas persuadés que le monde devait leur tourner autour, pas la rotondité de la Terre... Et Gallilée a fini assigné à résidence, pas brûlé ! Colomb, lui, n'a eu aucun soucis.

Galilée (inspiré par Nicolas Copernic, qui avait déjà établit un siècle plus tôt les bases de ce qui était alors la "Théorie héliocentrique") a échappé au bûcher lors de son jugement en 1633 parce qu'il a accepté de s'excuser/"reconnaître son erreur", sachant qu'une légende contestée prétend qu'à genoux devant le tribunal écclésiastique il s'est brièvement écrié "Epppur si Muove" (et pourtant elle se meut !) ; Giordano Bruno, lui, avait fini brûlé vif, 3 décennies plus tôt en 1600, suite à son procés >  http://www.astrofiles.net/astronomie-giordano-bruno

Pas de fausseté donc, mais oui effectivement c'était plus pour avoir affirmé que la terre tourne autour du soleil, alors qu'officiellement le reste du système solaire était censé tourner autour d'elle, que pour avoir affirmé qu'elle était ronde (ce qui dérangeait aussi l'Eglise en soi, mais à un degré moindre)... 

Enfin, tu sais pourquoi j'utilisais cette page d'Histoire : une petite minorité peut effectivement avoir raison contre une majorité écrasante. Dans le domaine du Rationnel/de la réalité Physique, c'est la Science qui permet de trancher, et la minorité devient forcément majorité avec le temps. Par contre, lorsqu'on est sur des domaines non-rationnels (comme les questions socio-politiques, où il n'y a pas de "vérité" au sens strict, mais juste des "points de vue", des "philosophies" différentes) à moins de choisir le critère de la force brute (le pouvoir à ceux qui tapent le plus fort = Loi de la jungle, ou Dictature) seule la population peut décider "qui a raison", et qui "semblait l'avoir mais ne l'avait pas, ou ne l'a plus"       

Edited by Bruno
Orthographe et ajout d'un lien

Share this post


Link to post
Share on other sites

les question socio politique sont aussi des questions de logique bête et méchante parfois... et surtout de cohérence. Ce n'est pas parce que le peuple a envie d'être riche et qu'il répond a un sondage a 99% qu'il veut être riche qu'on lui donne des sous, que c'est une riche idée d'imprimer demain des milliards d'euro et de lui remplir les poches avec.

Le "peuple" baigne aussi dans la réalité ... qu'il a souvent tendance a mettre de coté ... et quand il s'en éloigne un peu trop ou trop longtemps c'est souvent lui qui en prend en premier plein la gueule, mais ça sert malheureusement rarement de leçon ... ou c'est vite oublié.

La nationalité ici c'est pas un probleme de philosophie c'est un probleme de cohérence de l'édifice. Tu ne pas pas tripoter a l'envie les fondations ... et ne pas craindre que tout te tombe sur la gueule. Le systeme a était construit comme tel par des gens qui savaient construire ... et le systeme tient plutot pas mal.

Je concois bien qu'on veuille en construire un autre ... mais pas en tripatouillant dans les fondation a grand coup de barre a mine pour se défouler.

Si on veut en construire un autre, on se met a table, et on concois un vrai systeme robuste cohérent et durable. Plutot que de jouer les hystérique un attentat une loi a la con ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, g4lly a dit :

La nationalité ici c'est pas un probleme de philosophie c'est un probleme de cohérence de l'édifice. Tu ne pas pas tripoter a l'envie les fondations ... et ne pas craindre que tout te tombe sur la gueule. Le systeme a était construit comme tel par des gens qui savaient construire ... et le systeme tient plutot pas mal.

Je concois bien qu'on veuille en construire un autre ... mais pas en tripatouillant dans les fondation a grand coup de barre a mine pour se défouler.

Si on veut en construire un autre, on se met a table, et on concois un vrai systeme robuste cohérent et durable. Plutot que de jouer les hystérique un attentat une loi a la con ...

L'extension des cas de déchéance totale des Droits Civiques (associée à une réforme de la manière dont on acquière la nationalité : ajouter une condition de durée à notre traditionnel "Droit du sol", par exemple on serait automatiquement français si "né en France avec au moins un des deux parents qui y habite légalement depuis au moins 2 ans" histoire d'éviter ce qui se passe parfois en Guyane : elle a traversé le fleuve qui sépare du Brésil pour accoucher de l'autre côté ou elle est venu des Comores à Mayotte dans une barque juste avant, et hop le gamin sera français !...) me semblerait en effet plus pertinent, et plus applicable.

Il me semble important, promordial, que des personnes condamnées pour actes, tentatives d'actes, ou apologie du terrorisme, ne puissent ni occuper un emploi lié à une mission de Service Public, ni constituer ou présider une association, un mouvement politique...

Sinon, ben, les parlementaires vont être censés "se mettre à table" et examiner cela de prêt pour faire comme tu dis, douterais tu de leur sérieux ?  Il s'agira quand même d'une réforme de la Constitution à la majorité des 3/5èmes au Congrès ; donc si ce qu'ils décident est bancal, inapplicable, et pas durable, ça se verra assez vite et à cause de ça ils ne feront que justifier le désavoeu généralisé de la classe politique qui t'énerve tant, au final ça favoriserait ce qu'ils appellent "les extrêmes" : je voudrais pas dire mais il y a un enjeu aussi pour leurs petites carrières perso à brève échéance !

En même temps, le fait qu'ils fassent une réforme de cela par la Constitution, et pas via une Loi comme avant, est censé être une garantie de durée, mais c'est aussi préoccupant : car ça veut dire que ce sera très dur à modifier par la suite, que ce soit dans un sens ou dans l'autre ; ce n'est que de la "démocratie provisoire" en quelque sorte... Mais sans doute y a t-il derrière des visées politiciennes qui ne visent pas tant à gêner ceux que cette réforme est officiellement censés gêner ?? :sleep:    

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 3/1/2016à17:50, Fusilier a dit :

1° ) Je ne crois pas que cette mesure ait la moindre utilité opérationnelle; elle est donc inutile.

2° ) Principe républicain : Egalité. Ce qui, dans le cas d'espèce n'est pas respecté, puisque on introduit, de facto et de jure, une discrimination, d'origine, entre citoyens. A la limite, si la déchéance de nationalité s'appliquait aux gaulois depuis Vercingétorix inclusive... Mais, l'obligation de la double nationalité, outre qu'elle réduit la portée pratique (si tant est qu'elle en ait une...) ne résout  pas le problème des terroristes "français pur souche" , et il y en a, pas plus qu'elle ne résout le problème des terroristes à pedigree "estranger"  et qui n'ont qu'une seule nationalité.   Sauf, évidemment, à considérer l'origine comme une nationalité, ce qui est peut-être dans la tête de certains...

3°)  Quid, de ceux qui ont un parent français, donc français par "jus sanguinis",  et qui ne relèvent pas uniquement du droit du sol, même s'ils ont une double nationalité

4° ) Que 90 % des citoyens soient favorables à ce type de mesure, ne me rassure pas vraiment sur l'état du pays. Qu'il y ait 20% d'amateurs nostalgiques de Vichy, on peut vivre avec, 90 % de cons , ça commence à faire beaucoup...

 

Ne pas confondre égalité et équité, encore une fois on tombe dans le débat creux que celui des termes idéologique, alors qu'ils ne sont que ça et tout le monde peut mettre ce qui lui chante idéologiquement derrière, retraites égale public/privée pour tout le monde ou nationalité égale pour tout le monde, c'est du pareil au même in fine.

 

Le 4/1/2016à08:35, g4lly a dit :
  • S'ils quittent la France ils feront des émules aussi ... Khomeini a fait la révolution depuis Neauphle-le-Château ...

 

Lol non pas du tout. Il a été à Neauphle le Château est rentré en Iran et c'est seulement 1 an plus tard que les islamistes arriveront au pouvoir.

 

Il y a 21 heures, christophe 38 a dit :

et, pourquoi pas un referendum sur le sujet ?

 

Les français sont trop arriérés pour voter c'est bien connu. Ça marche en Suisse, mais bon ici il faut bien défendre le peuple contre sa propre volonté d'aliénation. C'est tellement 19éme siècle comme réflexion et pourtant beaucoup réfléchissent de la sorte ici même.

Et en grande partie ce qui explique que nous ne soyons pas une véritable démocratie pleine et entière, car même idéologiquement finalement beaucoup de citoyens se réfrènent afin d'éviter plus de démocratie :mellow:

 

Il y a 17 heures, Bruno a dit :

A bientôt 45 ans je ne m'étonne plus de grand chose, mais sur le fond il est fabuleux d'entendre ou lire des gens, aimant se la jouer grands défenseurs des libertés ou barrage contre le "fascisme" s'indigner que les élus tiennent compte de ce que pensent, ou veut la majorité de la population > cynisme et hypocrisie débridés sans nom, ou bêtise empêchant de voir dans quelle énorme contradiction ils pataugent ?

 

On en revient exactement à ce que je dis au dessus.

 

Il est marrant de remarquer que ceux qui défendaient l'idée que les frontières physiques ne sont pas efficaces contre l'immigration et qui se sont parfaitement fourvoyés, soient les mêmes qui défendent l'idée que la déchéance de nationalité ne soit pas efficace. Or il y a là aussi maints exemples qui tendent à montrer qu'une barrière physique (éloignement donc) ait une certaine répercussion sur les capacités et les individus à nuire à une nation. Tout comme le changement culturel induit par cette éloignement qui les rend moins dangereux dans un environnement moins favorable (il est plus facile d'être croisé en terre sainte qu'en royaume de France).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Drakene said:

Lol non pas du tout. Il a été à Neauphle le Château est rentré en Iran et c'est seulement 1 an plus tard que les islamistes arriveront au pouvoir.

Si la fuite du Shah ... n'est pas la victoire révolutionnaire de Khomeini on se demande bien ou tu la places :bloblaugh:

Si rentrer quinze jours plus tard bled acclamé par des millions de fidèle ... n'est pas la victoire révolutionnaire de Khomeini on se demande bien ou tu la places :bloblaugh:

Tu penses que pendant son exil il s'est branlé la nouille ... non pendant ses 15 ans d'exil il a fait la révolution, il a prêché, dirigé, organisé l'opposition révolutionnaire. La révolution ça ne commence pas le jour ou tu prends le pouvoir, ça c'est plutôt la fin du processus, ça commence le jour ou tu décide que tu va prendre le pouvoir et ou tu commence a t'en donner les moyen!

Khomeini en exil était tellement vécu comme dangereux qu'on a proposé plusieurs fois de le liquider ...

"Exiler" la réalité ne t'en épargne pas ... c'est juste une forme de déni.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Drakene a dit :

Ne pas confondre égalité et équité, encore une fois on tombe dans le débat creux que celui des termes idéologique, alors qu'ils ne sont que ça et tout le monde peut mettre ce qui lui chante idéologiquement derrière, retraites égale public/privée pour tout le monde ou nationalité égale pour tout le monde, c'est du pareil au même in fine.

Qui confond égalité et équité et que vient faire l'équité dans cette affaire.... ?  Par ailleurs, Ce n'est pas un problème d'idéologie ou d'opinion, mais de droit et même du droit constitutionnel. Tu vois la différence?  

Article 1er 

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

                                                                                             ______________________

Commentaire: dans l'état de l'art, tout projet qui viserait à établir, devant la loi, une distinction entre citoyens, est inconstitutionnel. 

Maintenant, on peut discuter de la modification de la Constitution et des principes qui touchent aux fondements de la Nation.

Mon opinion, est que toucher à ces principes, qui sont fondateurs de la République, ce n'est pas une petite affaire qui se règle au comptoir du bistrot, ni dans l'urgence.

Par ailleurs, je doute de l'efficacité de la mesure, ou alors il faut que l'on explique en quoi ça peut prévenir un acte terroriste, puisque cette mesure ne pourrait s'appliquer qu'après le crime et une condamnation...   

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Fusilier said:

Par ailleurs, je doute de l'efficacité de la mesure, ou alors il faut que l'on explique en quoi ça peut prévenir un acte terroriste, puisque cette mesure ne pourrait s'appliquer qu'après le crime et une condamnation...   

On sait jamais le kamikaze pourrait être tenté de remettre le couvert :bloblaugh::bloblaugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

On sait jamais le kamikaze pourrait être tenté de remettre le couvert :bloblaugh::bloblaugh:

Manière d'aller deux fois au paradis avec le double d'houris ? :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Fusilier a dit :

Qui confond égalité et équité et que vient faire l'équité dans cette affaire.... ?  Par ailleurs, Ce n'est pas un problème d'idéologie ou d'opinion, mais de droit et même du droit constitutionnel. Tu vois la différence?  

Article 1er 

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

                                                                                             ______________________

Commentaire: dans l'état de l'art, tout projet qui viserait à établir, devant la loi, une distinction entre citoyens, est inconstitutionnel. 

Maintenant, on peut discuter de la modification de la Constitution et des principes qui touchent aux fondements de la Nation.

Mon opinion, est que toucher à ces principes, qui sont fondateurs de la République, ce n'est pas une petite affaire qui se règle au comptoir du bistrot, ni dans l'urgence.

Par ailleurs, je doute de l'efficacité de la mesure, ou alors il faut que l'on explique en quoi ça peut prévenir un acte terroriste, puisque cette mesure ne pourrait s'appliquer qu'après le crime et une condamnation...   

 

Oui donc c'est purement idéologique.

On comprend bien pourquoi notre pays est incapable d’évoluer en lisant ce genre de post.

Les gens ont finalement aussi peur de leur propre capacité a changer les choses, que celle des autres à le faire en fait.

 

Pour l'efficacité il faut chercher du coté du profil des terroristes. Ces ratés existent pour ce qu'ils sont ici, ailleurs (chez eux pourrait-on dire) ils ne sont plus rien et en ont une peur bleu, d’où le "il est plus facile d'être croisé en terre sainte qu'en royaume de France". Le profil de ces individus montre que ces derniers cherchent "à exister" par leur acte et sont en mal de reconnaissance profonde. Si on leur enlève cela ils ne sont plus rien et pour beaucoup plus un danger. Il suffit de lire leurs témoignages pour comprendre cela (que se soit celui qui part faire le jihad en Syrie ou une action terroriste ici même).

 

il y a 9 minutes, g4lly a dit :

Si la fuite du Shah ... n'est pas la victoire révolutionnaire de Khomeini on se demande bien ou tu la places :bloblaugh:

Si rentrer quinze jours plus tard bled acclamé par des millions de fidèle ... n'est pas la victoire révolutionnaire de Khomeini on se demande bien ou tu la places :bloblaugh:

Tu penses que pendant son exil il s'est branlé la nouille ... non pendant ses 15 ans d'exil il a fait la révolution, il a prêché, dirigé, organisé l'opposition révolutionnaire. La révolution ça ne commence pas le jour ou tu prends le pouvoir, ça c'est plutôt la fin du processus, ça commence le jour ou tu décide que tu va prendre le pouvoir et ou tu commence a t'en donner les moyen!

Khomeini en exil était tellement vécu comme dangereux qu'on a proposé plusieurs fois de le liquider ...

"Exiler" la réalité ne t'en épargne pas ... c'est juste une forme de déni.

 

Raaah sérieusement :happy:

Là, avoues que tu postes pour poster.

Il a fait tout ce que tu dis, mais comme énormément d'autres révolutionnaires et les gens ne l'ont pas attendu sur place pour la faire. Pas d'avantage qu'il à eu une plus grande importance que beaucoup d'autres figures de la révolution. Lui c'est simplement le "king of the hill", qui a su supplanter (massacrer) tous ces adversaires pour devenir la seule figure publique. Là c'est malhonnête comme tournure, car ce n'est pas faux, sans pour autant être totalement vrai, mais je dois reconnaitre que c'est bien produit :laugh:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Drakene a dit :

Oui donc c'est purement idéologique.

On comprend bien pourquoi notre pays est incapable d’évoluer en lisant ce genre de post.

Les gens ont finalement aussi peur de leur propre capacité a changer les choses, que celle des autres à le faire en fait.

Pour l'efficacité il faut chercher du coté du profil des terroristes. Ces ratés existent pour ce qu'ils sont ici, ailleurs (chez eux pourrait-on dire) ils ne sont plus rien et en ont une peur bleu, d’où le "il est plus facile d'être croisé en terre sainte qu'en royaume de France". Le profil de ces individus montre que ces derniers cherchent "à exister" par leur acte et sont en mal de reconnaissance profonde. Si on leur enlève cela ils ne sont plus rien et pour beaucoup plus un danger. Il suffit de lire leurs témoignages pour comprendre cela (que se soit celui qui part faire le jihad en Syrie ou une action terroriste ici même).

:rolleyes: Tu rends compte que ce galimatias c'est du blabla totalement creux.. ?  Je te fais un dessin ;

Y bi-national, se fait sauter dans un cinéma, efficacité zéro , vu qu'il est mort...

X originaire de trifouillais les oies (l'étranger quoi) mais français mono, se fait arrêter après avoir rafale un café, efficacité zéro 

Z Dupont d'Auvergne, dit Mohamed après sa conversion, français mono, arrêté après avoir attenté contre le Charles De Gaulle, efficacité zéro

Il y a aussi, Y Z originaire de trifouillais les oies (l'étranger quoi) mais bi-national franco-belge; On fait quoi, on tire la pièce pour savoir qui en hérité? 

Donc, pour que cela soit utile, faut tomber sur un bi-national, qui se fait arrêter après commis le crime et que l'on expulsera dans 25 ou 30 ans après purgé sa peine... Ca concerne quel % ? 

Ou alors, c'est tous les français, bi-nationaux ou pas (cohérente avec l'égalité des citoyens) mais faudra se cogner les apatrides...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait que 90% des terros aient la double nationalité règle une grande partie du problème que tu poses. Idéologiquement non certes, juridiquement par contre...

Parce que Jean-Marie-Baudouin Kader Abdelaziz Ben Théobald qui est pris la main dans le sac à vouloir faire un attentat contre la kermesse de l'école du coin, bah lui on peut le renvoyer au bled et la bas il se sentirait bien con, ce con. Et ça fera réfléchir Adam-Christin Djelloul Bouzid son pote qui trouve trop cool de combattre les mécréants mais que Fifa 2K16 sur sa PS4 en ligne c'est cool aussi et qu'au bled il n'y a pas internet et de PS4 non plus.

Penser cassos, vivre cassos, respirer cassos, c'est le meilleur moyen de comprendre comment les combattre.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention

Vous avez tendance à amalgamer "élites" et "élus" c'est totalement différent !

Ce ne sont pas les élus qui dirigent mais ce sont les élites. Les élites issus des grands corps de l'état et des grandes écoles ENA, X, PONTS, Mines et aujourd'hui HEC, EDHEC ...

Les élites que l'on appelait aux débuts de la Ve république les "grands commis de l'état": Edgar Pisani, Eugène Claudius-Petit, Paul Dellouvrier (l'homme qui a posé le schéma des transports d'ile de France) ou Emile Biasini etc etc etc.

C'est de la dérive de ces élites dont il est question aujourd'hui. Les politiques sont élus ou s'imposent mais dans les deux cas il font de "la politique" c'est à dire

-ils exercent le pouvoir

-ils prennent des options dans les domaines qui relèvent de leur autorité

Mais ce ne sont pas eux qui détiennent l'expertise, cette expertise est ailleurs elle est aux mains des élites. Alors certes de nombreux politiques sont issus des grands corps mais seuls les élites disposent du temps et de la durée chose dont souvent ne dispose pas l'élu dont les marges de manoeuvres sont rythmées par les campagnes électorales.

Pourquoi de Gaulle et Debré créent l'ENA, pour redonner à la France des cadres de haut niveau destinés à se substituer à la génération compromise par la collaboration. Pourquoi en 1873 Emile Boutmy crée-t-il l'école Libre des Sciences Politiques, pour donner à la jeune IIIe république des cadres qui ne soient plus issus notamment de l'aristocratie, des castes militaires voir de la hiérarchie catholique ou du monde naissant des affaires. Il en allait de même sous Vichy avec l'école des cadres d'Uriage fermée sur décret de Laval en 42 ...

 

Aujourd'hui ce ne sont pas tant les élus qui sont coupés des réalités du terrain (le terrain ils se le coltinent matin midi et soir au travers de leurs mandats locaux: vous remarquerez combien les élus rechignent à abandonner leurs mandats locaux qui les maintiennent en contact avec les réalités du quotidien) que les élites qui occupent les postes dirigeants:

-haute administration (ministère, grandes directions nationales)

-grandes entreprises

La porosité entre les élites et le politique, le recrutement des élites, leur mode de fonctionnement et de pensée ... c'est aujourd'hui le problème.

 

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Drakene a dit :

Le fait que 90% des terros aient la double nationalité règle une grande partie du problème que tu poses.

Euhhh 90 %, tu le sors d'où ce %  Merah, double nationalité? Il me semble que non . Les deux de Charlie,idem passeport français... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, pascal a dit :

Attention

Vous avez tendance à amalgamer "élites" et "élus" c'est totalement différent !

Ce ne sont pas les élus qui dirigent mais ce sont les élites. Les élites issus des grands corps de l'état et des grandes écoles ENA, X, PONTS, Mines et aujourd'hui HEC, EDHEC ...

Les élites que l'on appelait aux débuts de la Ve république les "grands commis de l'état": Edgar Pisani, Eugène Claudius-Petit, Paul Dellouvrier (l'homme qui a posé le schéma des transports d'ile de France) ou Emile Biasini etc etc etc.

C'est de la dérive de ces élites dont il est question aujourd'hui. Les politiques sont élus ou s'imposent mais dans les deux cas il font de "la politique" c'est à dire

-ils exercent le pouvoir

-ils prennent des options dans les domaines qui relèvent de leur autorité

Mais ce ne sont pas eux qui détiennent l'expertise, cette expertise est ailleurs elle est aux mains des élites. Alors certes de nombreux politiques sont issus des grands corps mais seuls les élites disposent du temps et de la durée chose dont souvent ne dispose pas l'élu dont les marges de manoeuvres sont rythmées par les campagnes électorales.

Pourquoi de Gaulle et Debré créent l'ENA, pour redonner à la France des cadres de haut niveau destinés à se substituer à la génération compromise par la collaboration. Pourquoi en 1873 Emile Boutmy crée-t-il l'école Libre des Sciences Politiques, pour donner à la jeune IIIe république des cadres qui ne soient plus issus notamment de l'aristocratie, des castes militaires voir de la hiérarchie catholique ou du monde naissant des affaires. Il en allait de même sous Vichy avec l'école des cadres d'Uriage fermée sur décret de Laval en 42 ...

 

Aujourd'hui ce ne sont pas tant les élus qui sont coupés des réalités du terrain (le terrain ils se le coltinent matin midi et soir au travers de leurs mandats locaux: vous remarquerez combien les élus rechignent à abandonner leurs mandats locaux qui les maintiennent en contact avec les réalités du quotidien) que les élites qui occupent les postes dirigeants:

-haute administration (ministère, grandes directions nationales)

-grandes entreprises

La porosité entre les élites et le politique, le recrutement des élites, leur mode de fonctionnement et de pensée ... c'est aujourd'hui le problème.

 

J'ai entendu ce discours et c'était un élu (ex ministre) qui le tenait. Il expliquait qu'il aurait bien voulu changer des choses mais que les ronds de cuir enracinés dans son ministère gardaient la main. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, pascal a dit :

Ce ne sont pas les élus qui dirigent mais ce sont les élites. Les élites issus des grands corps de l'état et des grandes écoles ENA, X, PONTS, Mines et aujourd'hui HEC, EDHEC ...  

C'est assez juste, mais il faudrait nuancer.  Ce n'est pas par ce que un Président de Région, de  grande commune, département va chercher un "grand commis" pour diriger l'administration, que les élus n'ont pas la main ou ne comprennent rien à ce que les experts leur racontent. Les cabinets, quand ils sont bien faits, servent à ça aussi...  Le système de partis, avec ses imperfections, fonctionne aussi comme une "école de cadres" et un réservoir d'experts qui appuient , tu serais étonné de ce que l'on peut rencontrer comme experts dans une section du PS, commissaire de police, architecte, flic de base, médecins, ingénieurs, ouvriers, juristes, enseignants, etc, etc.. (moi qui ait été chef du SO , j'avais un paquet de flics sous la main  :tongue: ) puis tout le parcours, formateur, CM, petit maire ou maire, conseiller départemental, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
35 minutes ago, Fusilier said:

Euhhh 90 %, tu le sors d'où ce %

Bah des prospectus de propagande du front national ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, g4lly a dit :

Bah des prospectus de propagande du front national ...

Ou de l'aile "Vallsiste" du PS (après tout c'est son projet, lui qui a convaincu le Président de le présenter au Congrès) histoire de soutenir l'homme fort et futur "Kapo en chef" du parti, possible futur PDLR, très contesté dans son propre camp...

Mais je croyais que le mot d'ordre ici (sur le forum) était d'éviter de mentionner tel ou tel parti politique, d'afficher un soutien ou une aversion pour tel ou tel parti ou personnalité politique, du moins français(e), dans l'intérêt de discussions plus sereines (déjà que sans ça sur certains sujets c'est automatiquement un peu chaud...), cette "ligne éditoriale" aurait-elle changé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,434
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries