zx

menaces intérieures

Recommended Posts

il y a une heure, g4lly a dit :

Priver quelqu'un de nationalité en lui supprimé la seul qui reste, n'est pas a proprement parlé interdit ... par contre beaucoup d'état se son engagé "moralement" a ce que ce soit évité autant que possible, voir évité tout court.

Donc c'est mal de créer des apatrides, tout le monde et d'accord ... néanmoins c'est possible en droit international, et c'est pas complétement incompatible avec les engagements internationaux de la France. Par contre ça pose un souci en droit français ... mais le droit français ça se change.

Reste que créer des apatrides ça crée aussi un probleme du devenir des apatrides ... de leur bannissent presque impossible etc.

moralement, c'est une chose, mais la morale et la politique, c'est une chose et des assassins qui veulent détruire notre civilisation n'ont rien à faire dans nos frontieres.

Ce ne sont plus des français...

le devenir ? leur demander où ils veulent aller et leur trouver un pays qui les accueillera (la Somalie, l'Ethyopie ?)

 

Pour ceux qui ont encore des doutes, on peut mettre des liens au sujet d'égorgement d'ennemis ou la scene du pilote jordanien brulé dans la cage.... ou des photos du Bataclan..

Edited by christophe 38
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

moralement, c'est une chose, mais la morale et la politique, c'est une chose et des assassins qui veulent détruire notre civilisation n'ont rien à faire dans nos frontieres. Ce ne sont plus des français... le devenir ? leur demander où ils veulent aller et leur trouver un pays qui les accueillera (la Somalie, l'Ethyopie ?)

Ce que j'ai un peu de mal à situer / comprendre (débat sur binationaux ou pas mis à part, on a du faire le tour du pb de ce côté là) c'est quelles personnes seraient concernées par ces mesures. Déchéance expulsion pour ceux ayant commis des crimes (après avoir purgé leurs peines, je souligne) et on peut faire rentrer ceux ayant servi de support logistique; jusque là, on est tous d'accord. Mais, j'entends comme une petite musique, plus ou moins explicite, qui voudrait aller au-delà, et viserait les "intentions" ; les "opinions"  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Fusilier a dit :

Ce que j'ai un peu de mal à situer / comprendre (débat sur binationaux ou pas mis à part, on a du faire le tour du pb de ce côté là) c'est quelles personnes seraient concernées par ces mesures. Déchéance expulsion pour ceux ayant commis des crimes (après avoir purgé leurs peines, je souligne) et on peut faire rentrer ceux ayant servi de support logistique; jusque là, on est tous d'accord. Mais, j'entends comme une petite musique, plus ou moins explicite, qui voudrait aller au-delà, et viserait les "intentions" ; les "opinions"  

qui serait concerné ? mais, c'est à définir par la loi. c'est simple (et, pour l'instant, nous n'en savons rien : j'écrivais juste, en réponse à Bruno, qu'il n'y a pas que les bi nationaux qui peuvent perdre la nationalité Fse ; nos nationaux aussi, puisque la France n'a pas ratifié les traités internationaux. Dans une discussion, :rolleyes:, (parce que là, nous discutons), il faut mettre les bases sur la table (les bases, pour moi, c'est ce que nous pouvons faire legalement et ce que nous ne pouvons pas faire). Ensuite, on peut causer, aller jusqu'ici :blush:, ou jusque là.:wacko:

c'est dans le projet de réforme, éventuel, que ce sera inscrit : pour l'instant, si je lis les grands titres, le PM ne veut pas faire d'apatrides (donc, d'une part, ça sous entend qu'il continue le projet, mais qu'il ne veut pas que les gens qui n'ont que la nationalité française deviennent apatrides.

 

c'est tout le "plaisir" du Droit : il évolue constamment :biggrin:

 

(donc, définir par la loi, c'est dire, par exemple, que les auteurs d'actes de terro, qui ont une autre nationalité que Fse, perdront la nationalité Fse et seront expulsés à l'issue de leur peine ; C'est dire, dans les textes, que les auteurs d'actes d'apologie du terro seront puni d'une peine d'indignité nationale (par exemple)

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, g4lly a dit :

Il se trouve que je l'ai fait ... avant de poster ... et il n'y a pas de parait il ... il y a des fait ... tu n'as pas accès aux éléments qui permettent d'établir ou pas la multinationalité de la plupart des personne impliqué.

Après tu peux troller autant que tu veux ... ou détailler les cas un par un avec des éléments factuels pour démontrer que

90% des terroriste suspecté? ... français? se réclamant de l'islamisme radical? sont bi-nationaux ou tri nationaux?

 

Sur 8 seuls 3 ne sont pas renseignés. Puis si tu l'as réellement fait pourquoi ne pas le poster ?

Tous sont d'origines extra européenne au passage (sauf un, métisse réunionnais), ce qui nous facilite encore plus la tache.

J'ai ma liste, j'attends la tienne :happy:

 

Il y a 4 heures, FATac a dit :

Compassion, peut-être ?

Quelle forme de bravitude te pousse à commettre un tel acte de terrorisme envers notre langue. Tu mériterais d'être déchu !

La voila, la vraie menace intérieure : le massacre du français (la langue, pas le citoyen). ;)

 

Non non, avant de donner des leçons de français autant se renseigner. Si Chateaubriand et Honoré de Balzac l'usitent je pense être dans mon bon droit :

https://fr.wiktionary.org/wiki/compatissance

 

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Quelle tête de mule! :laugh: Ce sont des statistiques de police (les fameuses fiches S, je suppose) et je ne vois pas ce qu'il y a d'ethnique là-dedans, étant donné les français ne sont pas une "ethnie" ...  Par contre, du point de vue policier et des mesures à prendre, avoir ça en tête c'est une info utile; tout comme les infos liées aux catégories sociales.  

En ce qui concerne les religions en prison; je suppose que l'info doit être quelque part, puisque dans les prisons il y a des aumôniers et que les surveillants savent, plus ou moins, qui est qui...  Note que le fait qu'un casseur soit "français de souche"  ou d'origine nord africaine, est sans lien avec la religion de l'un ou de l'autre (en supposant qu'ils soient croyants) l'un peu être bouddhiste et l'autre "chrétien évangéliste"  (voir conversions au christianisme  évangéliste chez les Kabyles... http://www.afrik.com/l-algerie-toute-entiere-sera-chretienne) Pour le reste, comme les Auvergnats de Paris au 19e (classes dangereuses, disait-on à l'époque) , les Corses / marseillais plus tard, les Italiens, etc...  ce sont toujours les gens en bas de l'échelle sociale qui fournissent les gros bataillons des malfrats. Faut pas être diplômé de l'ENA pour subodorer que tu vas trouver des mecs des cités en taule... :rolleyes:

Pour savoir si c'est des convertis, il faut bien se baser sur quelque chose pour définir un converti, son origine au minimum, quelque chose comme une appartenance quelconque à un groupe social humain, une ethnie donc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Drakene a dit :

Non non, avant de donner des leçons de français autant se renseigner. Si Chateaubriand et Honoré de Balzac l'usitent je pense être dans mon bon droit :

https://fr.wiktionary.org/wiki/compatissance

Je suis navré que tu l'aie pris comme tel, mon but était de faire sourire, pas d'être pédant.

Maintenant, si François-René de Chateaubriand et Balzac l'usitent, cela n'en est pas correct pour autant. Le lexicologue contemporain de ces deux illustres auteurs a bien pris ce mot pour ce qu'il est : un néologisme du XIXe siècle (voir Littré).

Et pour ma part, mon opinion est faite : ce néologisme est tellement laid que, hors licence poétique où l'on a une musique ou une rythmique à respecter, il aurait dû rester d'où il est venu, au XIXe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Drakene a dit :

Pour savoir si c'est des convertis, il faut bien se baser sur quelque chose pour définir un converti, son origine au minimum, quelque chose comme une appartenance quelconque à un groupe social humain, une ethnie donc...

Pour le cas d'espèce, on surveille les intégristes, une mosquée; on repère un mec qui semble radicalisé, on enquête, on le convoque, et au cours de l’enquête on apprends qu'il c'est converti à telle date. C'est un fait, tu n'as besoin de le relier à rien d'autre, ni chercher à savoir si avant il état protestant, adepte du temple solaire, ou communiste athée...  c'est tout simple. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, christophe 38 said:

moralement, c'est une chose, mais la morale et la politique, c'est une chose et des assassins qui veulent détruire notre civilisation n'ont rien à faire dans nos frontieres.

Ce ne sont plus des français...

le devenir ? leur demander où ils veulent aller et leur trouver un pays qui les accueillera (la Somalie, l'Ethyopie ?)

Pour ceux qui ont encore des doutes, on peut mettre des liens au sujet d'égorgement d'ennemis ou la scene du pilote jordanien brulé dans la cage.... ou des photos du Bataclan..

"Détruire" notre civilisation c'est le fait de tout un tas d'acteur politique, qui le font dans la loi ... et qui ne sont pas condamnable pour autant.

Ce qui est condamnable - ou du moins qui devrait l'être - ici ce ne sont pas les intentions, mais la violence ...

Si tu commences a condamner les intentions tu n'as pas fini de bannir/embastiller n'importe qui.

J'ai toujours beaucoup de mal avec ces truc 'civilisationnel' qui les fixe, qui les change ...

Après si l'objectif c'est la défense de l'occident chrétien ... qu'on le dise ouvertement ... on installe un régime franquiste et on en parle plus, religion d'état, coutume d'état etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ibrahim Boudina par exemple est vendu comme franco algérien ... sauf qu'il n'est qu'algérien de droit ... il a en fait acquis la nationalité française donc il est dors et déjà déchéancable.

  • Abaoud est belge ...
  • Salah Abdeslam semble franco belge
  • Samy Amimour semble n'etre pas le bienvenu en Algérie.
  • Ismaël Omar Mostefaï ... semble n’être que français.
  • Foued Mohamed-Aggad ... semble n’être que français
  • Nemmouche semble n’être que français.
  • Sid ahmed Glam est algérien.
  • Ibrahim Boudina est algérien.
  • Ayoub El Khazzani est marocain.
  • Karim et Reda Bekhaled ... j'arrive pas a savoir
  • Ismaël K., Djebril A. et Antoine F. ... on arrive pas a savoir mais Antoine F est probablement pas un binationale arbo je ne sais quoi.
  • Le franco-marocain et le franco-togolais d’Orléans semble aussi avoir acquis la nationalité française - l'un est né au Maroc de parent marocain, l'autre la Lomé de parent togolais - ... ils sont encore hors champ de la "réforme".
  • Yassine Salhi ... difficile de savoir ... il pourrait avoir acquis la nationalité francaise ... donc la aussi au mieux il est "hors champ" de la réforme.
  • Chérif et Saïd Kouachi, a priori seulement français.
  • Amedy Coulibaly, n'est pas malien selon le Mali ... il doit etre francais seulement.
  • Alexandre Dhaussy ... "fromage" converti
  • "Deux jeune filles" projetant des attentats contrela mosquée de lyon en aout 2014 ... a priori franco-francaise.
  • Mohamed O pour le projet d'attentat anti chiite de juillet 2014 ... a priori seulement francais.
  • Lyes Darani ... difficile de savoir.
  • Mohammed Merah ... a acquis la nationalité française - ses parents étrangers sont né a l'étranger - ... donc la aussi au mieux il est "hors champ" de la réforme.
  • Hakim Marnissi pourrait bien n’être que français

...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Pour le cas d'espèce, on surveille les intégristes, une mosquée; on repère un mec qui semble radicalisé, on enquête, on le convoque, et au cours de l’enquête on apprends qu'il c'est converti à telle date. C'est un fait, tu n'as besoin de le relier à rien d'autre, ni chercher à savoir si avant il état protestant, adepte du temple solaire, ou communiste athée...  c'est tout simple. 

 

LOL rassures moi on convoque aussi les criminels non ? :laugh:

 

Il y a 1 heure, FATac a dit :

Je suis navré que tu l'aie pris comme tel, mon but était de faire sourire, pas d'être pédant.

Maintenant, si François-René de Chateaubriand et Balzac l'usitent, cela n'en est pas correct pour autant. Le lexicologue contemporain de ces deux illustres auteurs a bien pris ce mot pour ce qu'il est : un néologisme du XIXe siècle (voir Littré).

Et pour ma part, mon opinion est faite : ce néologisme est tellement laid que, hors licence poétique où l'on a une musique ou une rythmique à respecter, il aurait dû rester d'où il est venu, au XIXe.

 

Bah désolé l'habitude de compatissioner est plus forte que celle de compassioner ;)

 

@g4lly

J'ai ça comme premier jet fait à partir de l'article wiki (j'ai cherché les moins connus, exit le 13 novembre et 15 janvier) :

Citation

20 mars 2012 Merah - bi
23 mai 2013 Alexandre Dhaussy - non renseigné (réunionnais métis)
20 décembre 2014 Bertrand Nzohabonayo - Burundais
3 février 2015 Moussa Coulibaly Français (d'origine malienne, non renseigné)
10 avril 2015 pas trouvé l'auteur :mellow:
19 avril 2015 Sid Ahmed Ghlam - Algérien
26 juin 2015 Yassine Salhi - Français (père algérien - mère marocaine - non renseigné)
21 août 2015 Ayoub el khazzani - Marocain

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, g4lly a dit :

"Détruire" notre civilisation c'est le fait de tout un tas d'acteur politique, qui le font dans la loi ... et qui ne sont pas condamnable pour autant.

Ce qui est condamnable - ou du moins qui devrait l'être - ici ce ne sont pas les intentions, mais la violence ...

Si tu commences a condamner les intentions tu n'as pas fini de bannir/embastiller n'importe qui.

J'ai toujours beaucoup de mal avec ces truc 'civilisationnel' qui les fixe, qui les change ...

Après si l'objectif c'est la défense de l'occident chrétien ... qu'on le dise ouvertement ... on installe un régime franquiste et on en parle plus, religion d'état, coutume d'état etc.

mais, rassure toi, je prefere largement notre pays, nos coutumes, nos lois à un pays franquiste ou dictatorial:biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Drakene a dit :

LOL rassures moi on convoque aussi les criminels non ? :laugh:

Suis pas flic. Mais, je crois bien que c'est comme ça qu'ils procèdent, généralement. Surtout, que dans le cas des "radicalisés" tant qu'il n'ont pas commis de crime... Les assignés à résidence et toussa, ça fonctionne comme, ils pointent au commissariat...

Mais, demande à ceux dont c'est le métier

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Fusilier a dit :

Suis pas flic. Mais, je crois bien que c'est comme ça qu'ils procèdent, généralement. Surtout, que dans le cas des "radicalisés" tant qu'il n'ont pas commis de crime... Les assignés à résidence et toussa, ça fonctionne comme, ils pointent au commissariat...

Mais, demande à ceux dont c'est le métier

en principe, les criminels, on les interpelle (bon, c'est un jeu de mots, mais, je note une petite différence entre venir volontairement et y aller sous la contrainte).

 

Une proposition, qui me fait toujours autant hurler, c'est le bracelet électronique, proposée par l'ex président..

bullshit !

d'une part, la surveillance, en amont, des individus sera finie : on va convoquer les mecs pour leur placer un bracelet ; ils sauront donc qu'ils sont sous les radars (et on ne connaitra plus rien de leurs fréquentations : ils ne se déplaceront plus pour ne pas marquer les endroits intéressants).

Ensuite, dans le banditisme, ils ôtent leur bracelets ... (et le surveillant s'en rend compte, parfois, mais tres longtemps apres)...

donc, il ne faut pas s'attendre à avoir des réunions de conspirateurs/terroristes au même moment, au même endroit ; ils sont cons, mais, là, quand même, ce sont ceux qui proposent ça, qui sont décalés.

Reste le pointage ; là, c'est contraignant : 08h00, 12h00 et 18h30... ils ne peuvent pas trop bouger..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, christophe 38 a dit :

en principe, les criminels, on les interpelle (bon, c'est un jeu de mots, mais, je note une petite différence entre venir volontairement et y aller sous la contrainte).

Evidemment. Mais, avant d'être criminel...  Etre suspect, avoir des opinions, ce n'est pas un crime, du moins pour l'instant. 

Patrick Devedjian (je vais devenir fan, s'il continue ainsi   :tongue:) qu'il est difficile de taxer de "bobo" ou "gauchiste"  a fait  une citation lors d'un entretien, à la télé, sur tous ces projets en cours.... Et à vrai dire, je ne saurais le dire mieux. 

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre,et finit par perdre les deux"

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, christophe 38 a dit :

Reste le pointage ; là, c'est contraignant : 08h00, 12h00 et 18h30... ils ne peuvent pas trop bouger..

Existe-t-il des modalités (techniques ?) de pointage "souples", qui permettent à certaines personnes de continuer à travailler ?

Ca allégerait peut être certains cas limites où des gens se retrouvent contraints à quitter leur travail alors qu'on est pas trop certains qu'ils aient grand chose à se reprocher, cas limite qui se sont apparemment - et mécaniquement - multipliés depuis l'instauration de l'état d'urgence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Fusilier a dit :

Evidemment. Mais, avant d'être criminel...  Etre suspect, avoir des opinions, ce n'est pas un crime, du moins pour l'instant. 

Patrick Devedjian (je vais devenir fan, s'il continue ainsi   :tongue:) qu'il est difficile de taxer de "bobo" ou "gauchiste"  a fait  une citation lors d'un entretien, à la télé, sur tous ces projets en cours.... Et à vrai dire, je ne saurais le dire mieux. 

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre,et finit par perdre les deux"

c'est vieux... c'est de Benjamin Franklin Any-society-that-would-give-up-a-little-

il y a 14 minutes, Boule75 a dit :

Existe-t-il des modalités (techniques ?) de pointage "souples", qui permettent à certaines personnes de continuer à travailler ?

Ca allégerait peut être certains cas limites où des gens se retrouvent contraints à quitter leur travail alors qu'on est pas trop certains qu'ils aient grand chose à se reprocher, cas limite qui se sont apparemment - et mécaniquement - multipliés depuis l'instauration de l'état d'urgence.

oui, mais, ça va dépendre de l'autorité  qui a fait imposée cette contrainte (regarde, par exemple, le regime de semi liberté : le mec sort de prison le matin à 07h00 pour aller travailler, et selon ses horaire, doit y etre retourné vers 18h30-19h00... à l'issue du taf..

 

Tout est possible ; chaque cas est un cas et peut s'apprécier (je ne pense pas que l'interet soit d'en faire des chomeurs par suite de perte d'emploi). Neanmoins, ces dispositions ne s'appliquent pas aux gens qui ont crié "mort aux vaches"... il faut quand meme en faire pour avoir une fiche S

Citation

Menaces graves pour la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat

La fiche S (pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ») s’inscrit parmi plusieurs catégories du fichier des personnes recherchées (FPR), créé en 1969. Un fichier devenu européen depuis la mise en place de Schengen. Mineurs en fugue (fiche « M »), interdits de territoire (IT), évadés de prison (V) et même débiteurs du Trésor (T) : à chaque catégorie d’individu correspond une fiche.

En France, 4 à 5.000 personnes font l’objet d’une fiche « S », généralement émise par la DCRILa loi stipule que peuvent faire l’objet d’une fiche « S » toutes les personnes « faisant l’objet de recherches pour prévenir des menaces graves pour la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat, dès lors que des informations ou des indices réels ont été recueillis à leur égard ». Une fiche « S » peut donc être émise à l’encontre de toute personne soupçonnée d’intentions terroristes ou d’atteinte à la sûreté de l’Etat, qu’elle ait ou non commis un délit ou un crime.

Aucune mesure coercitive

La fiche S se divise en plusieurs niveaux allant de « S1 » à « S16 », un classement qui par ailleurs ne correspond pas à la dangerosité de l’individu fiché. Depuis peu, le niveau S14 correspond aux combattants djihadistes revenant d’Irak ou de Syrie.

En revanche, aucune mesure coercitive automatique n’est associée à cette fiche « S ». Dès lors, et contrairement à ce que préconisait samedi Laurent Wauquiez (Les Républicains), impossible « d’interner toutes les personnes fichées ».

@ Boule : horaires souples pour le pointage... oui mais, faut pas trop lui laisser le temps de faire des conneries : le but est là, c'est de lancer un avis de recherche immédiat s'il ne se présente pas au controle et s'il ne répond pas au téléphone (imaginons qu'il soit à l'hopital, ce n'est pas "grave", mais s'il prend le maquis...)

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, christophe 38 a dit :

c'est vieux... c'est de Benjamin Franklin 

Merci! Je ne me souvenais plus de l'auteur.  Vieux ou pas, toujours valable, Comme Montesquieu, Voltaire, Diderot, Rousseau, d'Alembert, Platon....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fusilier a dit :

Merci! Je ne me souvenais plus de l'auteur.  Vieux ou pas, toujours valable, Comme Montesquieu, Voltaire, Diderot, Rousseau, d'Alembert, Platon....

oui, tout à fait d'accord.. simplement, je voulais écrie qu'il ne l'a pas inventé, cette citation..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, christophe 38 a dit :

oui, tout à fait d'accord.. simplement, je voulais écrie qu'il ne l'a pas inventé, cette citation..

Oui, il a d'ailleurs cité l'auteur. C'est ma mémoire qui faisait défaut :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, christophe 38 a dit :

@ Boule : horaires souples pour le pointage... oui mais, faut pas trop lui laisser le temps de faire des conneries : le but est là, c'est de lancer un avis de recherche immédiat s'il ne se présente pas au controle et s'il ne répond pas au téléphone (imaginons qu'il soit à l'hopital, ce n'est pas "grave", mais s'il prend le maquis...)

Je crois que Boule75 évoquait plutôt un assouplissement des modalités, plutôt que des horaires. Par exemple, pouvoir faire le pointage du midi au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche de son travail, plutôt que de sa résidence (ce qui est antinomique avec une "assignation à résidence", j'entends bien, mais cette dernière si elle provoque des pertes économiques sans être totalement fondée peut se voir contestée au point de devoir fournir une indemnisation).

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

mais, rassure toi, je prefere largement notre pays, nos coutumes, nos lois à un pays franquiste ou dictatorial:biggrin:

On peut afficher plus de fermeté vis à vis des ennemis intérieurs de notre République, de notre Nation, et réaffirmer notre identité culturelle (résultat de 2500 d'Histoire (depuis l'établissement des premières tribus gauloises organisées en villages, fiefs avec des chefs reconnus) sans tomber dans ces extrêmes, que personne ne souhaite ici.

Par exemple (ouh là j'ouvre une boîte de Pandore qui peut encore donner lieu à des fantasmes ou autres délires interpétatifs là, mais tant pis...) il serait peut-être pertinent d'assouplir/nuancer notre sacro-saint "principe de laïcité", qui a pu conduire certains maires à interdire des crêches pendant les fêtes (fanatisme laïc ou tentative pathétique pour masquer leur peur de réactions hostiles de la part des Islamistes radicaux "fichés S" qu'il pouvait y avoir dans leurs communes ? Voire d'un attentat sur les lieux) ; ce qui à mon sens est une perversion de l'esprit de la loi de 1905 et un déni de notre très long passé, de nos traditions héritées des nombreux siècles ou la France était, comme ses voisins, un royaume Chrétien.

Scénario de politique-fiction (puisque ce n'est pas ce qui est proposé actuellement, mais il y a des élections tous les 5 ans, en chez nous davantage que 2 choix ) > Affirmer officiellement dans la Constitution que l'Etat français n'a certes pas de religion officielle, mais qu'il reconnaît la prévalence culturelle de la religion Chrétienne dans l'Histoire du pays et la construction de son identité. Ca ne vaut pas dire que l'Etat devrait financer les édifices religieux Chrétiens, mais par contre il serait interdit d'interdire les crêches de Noël, dans la mesure où elles correspondent à une très vieille tradition, font partie de notre identité culturelle, s'il y en a que ça offense c'est leur problème. Perso, je suis un Agnostique (= vaguement croyant, mais en dehors de toute religion) "laïcard", mais j'aime voir des crêches de Noël. 

Ca clarifierait aussi les choses vis à vie de ceux qui prétendent que puisque nous sommes un Etat sans religion officielle, il n'y aurait pas de raison pour poser des limites à la pratique, aux coutumes d'autres religions (on n'a pas bcp d'Hindouistes, mais bon si localement u ngrouoe d'Hindouistes s'opposent/se sentent insultés qu'on déplace de force une vache échappée de son champ et couchée sur la voie publique, parce que pour eux elle est sacrée, réincarnation d'un Brahmane ou demi-Dieu : dans notre culture en grande partie façonnée par la religion Chrétienne iln'y a pas d'animal sacré au point d'en être intouchable) 

Nos voisins, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Espagne ont une religion officielle et personne ne les accuse d'être des régimes Franquistes/dictatoriaux aujourd'hui... Que l'on reste sans religion "officielle de l'Etat", tout en reconnaissant dans notre texte suprême une "Religion de référence, en raison de sa prévalence Historique dans la construction de l'identité culturelle du pays"  avec ensuite les réserves nécessaires dans la même Constitution pour que cela ne puisse pas servir de prétexte non plus à interdire d'autres cultes (ni l'Athéïsme et l'Agnostisme), ni à ce que l'Eglise s'en serve pour exiger que l'Etat finance toutes ses dépenses.  

Après certains vont dire : Non, pas faire ça "car une Culture ça change, ça évolue, ça ne doit pas être figée", là dessus 2 remarques >

- Une culture ça évolue, oui, à son rythme naturel qui est lent, par exemple il y a beaucoup moins de pratiquants Catholiques qu'il y a 1 siècle, le Divorce est autorisée, l'IVG aussi, etc...

- Le principe de laisser une culture évoluer ne doit pas servir de prétexte à ouvrir la porte à ce que d'autres essaient d'en imposer rapidement une autre (cf comme actualités récente à Mantes La Jolie un collectif Islamiste qui réclame des horaires réservées aux femmes dans la piscine de la ville : discriminatoire d'après nos valeurs du monde Occidental, idem dans le monde Slave)   

Enfin, précision : la fameuse Loi d'interdiction de port du voile de 2011 (peu appliquée dans les faits...), est motivée par l'excellente raison que sauf Carnaval on ne peut masquer son visage dans un lieu public, où on doit pouvoir rester identifiable/reconnaissable.    

         

Edited by Bruno
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Fusilier a dit :

Evidemment. Mais, avant d'être criminel...  Etre suspect, avoir des opinions, ce n'est pas un crime, du moins pour l'instant.

Avoir des opinions, non, les exprimer publiquement ça peut être un délit, et personnellement je trouve ça normal quand il en résulte la négation de crimes contre l'Humanité justement : cf nos lois interdisant la négation de la Shôah (6 à 10 millions de personnes industriellement massacrées tout de même...), ou plus récemment du génocide Armenien de 1915. 

Ne tombons jamais dans les excès américains, où sous couvert de "liberté d'expression" tu peux nier l'existence des camps de concentration Nazis et de leurs chambres à gaz !  (Tandis que d'un autre côté, sous prétexte de pouvoir defendre ton foyer ou de pouvoir te défendre dans la rue, tu peux acheter un fusil de calibre 12.7mm te permettant d'exploser un 4X4 à 500m : là encore perversion d'un droit constitutionnel qui en soi était pertinent dans le contexte du pays, à cause de la mprévalence des lobbys). Attention aussi à ne pas laisser un peu trop de libertés, d'influence sur les débats publics, aux lobbys, aux corporations/corps intermédiaires (syndicats, corporations professionnelles...) en refusant des pouvoirs aux dirigeants politiques élus, sous prétexte de respecter l'affirmation-avertissement de ce bon vieux Benjamin Franklin :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, FATac a dit :

Je crois que Boule75 évoquait plutôt un assouplissement des modalités, plutôt que des horaires. Par exemple, pouvoir faire le pointage du midi au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche de son travail, plutôt que de sa résidence (ce qui est antinomique avec une "assignation à résidence", j'entends bien, mais cette dernière si elle provoque des pertes économiques sans être totalement fondée peut se voir contestée au point de devoir fournir une indemnisation).

http://www.leparisien.fr/bretigny-sur-orge-91220/assignation-a-residence-a-bretigny-le-casse-tete-d-une-maman-russe-06-01-2016-5426863.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

je crois qu'on y est

 

la balle est dans le camp de la police

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,499
    Total Members
    1,550
    Most Online
    szymanski
    Newest Member
    szymanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,873
    Total Topics
    1,310,909
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries