cracou

stratégie et absence de réflexion

Recommended Posts

Sauf que continuité du service et abordable, on sait pas faire, sans même prendre en compte la dimension historique: je peux te faire un réseau efficace mais alors il faut que tu m'effaces les centre ville présents depuis 1000 ans.

 

 

Un centre ville évolue ou est laissé de côté tout simplement. Les japonais arrivent à construire des services publics de transport efficaces, les suisses aussi et les asiatiques en général sont sur le chemin. Comment font-ils ?

 

C'est fortement probable. Regarde un peu la bronca des élus départementaux qui tentent de justifier leur existence en refusant la surpression de ce niveau de décision. Il est évident que l'on devrait faire sauter ce niveau de prise de décision. La fusion des régions est pour moi totalement inutile: rien que le budget pour faire changer les panneaux et en têtes devrait représenter des milliers de logements

 

 

Faire sauter l'entité est peut-être superflu. Par contre leur faire gérer les compétences des associations de communes et transférer la compétence départementale actuelle à la Région... Des raisonnements proches peuvent également être faits en Belgique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un centre ville évolue ou est laissé de côté tout simplement. Les japonais arrivent à construire des services publics de transport efficaces les suisses aussi et les asiatiques en général sont sur le chemin. Comment font-ils ?

 

Donne moi des sources pour confirmer ça car le métro de Tokyo et le métro de Paris t'es entassé pareil. Pour les autres villes j'aimerais bien que tu me dises en quoi les systèmes publics de déplacement de Djakarta, Manille, Hanoi, Bangkok (pour juste prendre quelques capitales au hasard) soit efficaces ou en voie de l'être. De même pour toute la circulation en Inde (je n'ai jamais vu des conducteurs aussi psychopathes qu'en Inde d'ailleurs)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'encombrement est une chose, la continuité (ponctualité et existence du service), une autre. Je pensais surtout à l'Asie orientale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi comme village? un village dortoir ou les urbains se sont réfugié pour payer moins d'impots tout en parasitant tous les services publique de la ville voisine? Ou bien c'est un vrai village avec une vrai vie locale, de l'activité du développement?

Parce que l'air de rien 20km d'une ville ca commence a faire pas mal, et 1500 habitant c'est pas beaucoup.

Pour moi c'est déjà bel est bien la campagne, le fait que les gens qui y habite se sente urbain n'y change rien.

 

La ruralité c'est surtout lié au service qu'on trouve en ville qu'on ne trouve pas a la campagne. La distance d'un hôpital par exemple. Pour la continuité urbaine c'est tres peu pertinent, l'important ici c'est qui participe et accede a telle service dans quel condition. Si tu est a 20 minutes de bagnole de n'importe quel service c'est que tu es a la campagne... en théorie en ville tu doit pouvoir tout faire a pied ou au pire en bus, dans des délai raisonnable. Si ce n'est plus le cas c'est que ta ville est mal foutu ou que tu n'es plus en ville.

 

La sensation de ruralité n'est pas forcement lié à la proximité des services.

 

J'ai vécu quelques années en "centre-ville" à Auch et Mont-de-Marsan, j'étais à proximité de tout en moins de 10min à pieds (gare, bar, supermarché, ciné, boutiques, boite de nuit, hôpital, services administratifs...). Pourtant je me suis jamais senti autant à la campagne...

 

Maintenant je vis dans une petite ville dortoir à la limite de l’agglomération Toulousaine. Il y a bien quelques commerces de proximités et une toute petite salle de ciné sur la place du village, mais l'essentielle de la commune est constitué de champs et de lotissement résidentiel (où vivent beaucoup d'employé d'Airbus). Les services y sont très limités et dès que l'on a besoin de quelques choses qui sort de l'ordinaire c'est 20 min de voiture ou bien 40 min de bus pour aller à Toulouse (bon après ce n'est pas un probleme lorsque l'on a l'habitude). Bref j'ai beau avoir un champs à même pas 50m de chez moi et pourtant je me sens plus en ville qu'à la campagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

justement parce que leur définition de ville diffère. Lille est petite mais la métropole c'est Lille Roubaix Tourcoing et tous les trucs entre. Dans un autre pays il n'y a qu'un nom. 

 

De même. Un exemple français: Toulouse est une petite métropole... mais pour des raisons historiques la ville de Toulouse est très étendue donc on a l'impression que c'est grand... alors que nombre d'autres métropoles composées de plusieurs villes sont plus grandes.

Tout à fait, il faut totalement dissocier les villes des métropoles ou des zones urbaines. Une ville est une entité administrative arbitraire, qui s'arrête là où la vie ne s'arrête pas. Qui parle de Boulogne-Billancourt en France? Avec ses 115 000 habitants, cette ville collée à la capitale est pourtant la 31è plus peuplées de France (en recherchant les valeurs, j'ai trouvé Villeurbanne avec 120 000 habitants).

 

LOL! 20 minutes de tout en ville. Va dire ça à l'immensité des urbains. Vu les problèmes de déplacement c'est loin d'être le cas.

Je plussoie. J’habite en région parisienne. Entre Paris et Versailles. Hors supérette et boulangerie, les premiers services sont à... 20 minutes de transport en commun (plus court en voiture, certes, mais pas de place pour se garer). Idem, entre 20 et 30 minutes des centres parisiens et versaillais, pour autant, je suis considéré comme un urbain "pur". Donc 2 minutes, c'est extrêmement peu... J'ai d'ailleurs pas mal de collègues au boulot, qui ont plus d'une heure de transport pour venir travailler, le tout sans changer de métropole du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je ne pourrais pas vivre à Paris ou dans sa couronne entièrement urbanisée. Je pense qu'il faut avoir un profil assez particulier pour s'y sentir comme un poisson dans l'eau : être aisé financièrement, aimer beaucoup sortir, exercer une profession médiatique, éventuellement être homo (dans ce cas mieux vaut évoluer au quotidien dans le Marais que dans un petit village, encore aujourd'hui)...

 

Autrement, l'environnement pollué, la dureté ou/et l'absence de rapports humains chaleureux, etc. vous rendent cet environnement hostile.

 

Même si ce n'est pas le paradis qu'on imagine de loin, je préfère vivre à 10 mn à pied de mon job, avec le massif du Mont Blanc pour panorama et en général des vaches pour voisines (enfin actuellement je suis cerné pour la saison par des skieurs parisiens - ils sont partout -, un mauvais moment à passer...). Effectivement, je suis plus près en temps si ce n'est en distance des commerces et services courants que si j'habitais en banlieue parisienne.

 

De toute façon, le rural profond ne concerne plus qu'une assez petite fraction de la pop totale. Il faut aller dans la "diagonale du vide" comme l'appellent les géographes, particulièrement dans le Massif central pour trouver des coins à peu près dépourvus de services de base.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie. J’habite en région parisienne. Entre Paris et Versailles. Hors supérette et boulangerie, les premiers services sont à... 20 minutes de transport en commun (plus court en voiture, certes, mais pas de place pour se garer). Idem, entre 20 et 30 minutes des centres parisiens et versaillais, pour autant, je suis considéré comme un urbain "pur". Donc 2 minutes, c'est extrêmement peu... J'ai d'ailleurs pas mal de collègues au boulot, qui ont plus d'une heure de transport pour venir travailler, le tout sans changer de métropole du tout.

Difficile de dire que les habitant de Meudon ou de Sèvre sont pas des urbains et qu'il n'ont pas de services a proximité!!!

Cracou joue sur les mot pour démontrer ce qui l'arrange... Visiblement il n'a jamais habité a la campagne, et jamais souffert d'y habiter.

Pour ceux qui pense que la diagonale du vide c'est rien ... ca représente juste 1/3 de la surface du pays, et il y a tout un tas de zone tres rural en dehors.

97033139_o.jpg

@Flippy

Sinon il ne faut pas mélanger

se sentir en province, ie dans une zone urbaine => mont de marsan.

etre a la campagne ie etre dans une zone rurale et non périurbaine monopolarisé => trifouilli les oies

La "campagne" c'est pas parce qu'il y a un champ devant chez toi!

Si tu veux de la vrai campagne éloigne toi un peu de mont de Marsan tu va découvrir le vrai désert rural.

Accessoirement on retrouve c'est ruralité dortoir a quelques kilometre "des abords" des agglomération de 100 000 hab, dans tous les coin de France y compris en RP. Il suffit d'etre éloigné de 5 kilometre de l'abord de l'agglo voisine pour avoir des service de transport en commun tres discontinu, ne pas avoir de solution cyclable adpaté pour rejoindre l'agglo, ne pas avoir de solution ferré, et etre privé de tout service ou presque parce que "trop petit" ou "trop pres".

Un petit dessin du temps d'acces SAMU/SMUR ... avec un seuil a 30 minutes ce qui est déjà tres tres long. Et bien on retrouve plusieurs de ces zone en bordure de RP ... a la frontiere Normandie Picardie, en Champagne etc. En y regardant bien presque 2/3 de la France est criblé de zone "délaissé" a ce titre.

1667528_5_b9a3_etude-d-emmanuel-vigneron

Share this post


Link to post
Share on other sites

@DAR

L'avantage des grande ville ce sont les opportunités. Plus il y a de monde et d'activité concentré au même endroit plus tu as de chance de trouver chaussure a ton pied, et plus toutes les activités a taille critique on de chance de se développer.

Si tu as une zone peu dense tu peux oublier monter une activité qui a besoin d'une zone de chalandise très importante et/ou qui réclame un peu de proximité pour fonctionner. De facto ça limite la possibilité de production de richesse. Il y bien des activités qui se satisfont d'une faible densité de population ou d'une isolation spatiale marquée, mais encore faut il que les locaux ne s'y oppose pas. Et les ruraux sont au moins aussi chiant que les urbains a ce propos.

Cette situation de moindre opportunité est le principal facteur de moins développement des zone rurale, et de sur développement des zones urbaines et donc du drainage de la population vers les "zone urbaines".

Ce qui me chagrine ce n'est pas que les campagnard se plaise a la campagne et les urbains a la ville. Ce qui me chagrine c'est que de plus en plus de gens veulent bouffer a tous les râteliers, et que ce parasitage induit des charge considérable a la collectivité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

Je vous propose de commencer un sujet sur un thème que je n'ai pas encore vu explicitement ici: je vois de nombreux messages parlant de tactique (les matériels...), d'opérationnel (beaucoup moins) et un peu de stratégie (essentiellement militaire) mais très peu de messages "grand-stratégiques" (entre guillemets puisque le sens dépend de la définition choisie). Auriez vous une idée sur la cause de ce manque de recul presque systématique (de la part de tout le monde, moi y compris).

Exemple: j 'aimerais que l'on m'explique donc quelques petites choses: pourquoi des milliers de messages pour comparer les mérites respectifs des missiles chinois et des avions américains.... Cela revient à poser un paradigme: le conflit se résume à leur opposition. Cela revient à nier quelques "petites" évidences stratégiques comme

- un seul SM dans le détroit de Mallaca suffirait à faire tomber la chine (sans pétrole c'est moins drôle)

- sans les importations chinoises (en particulier en terres rares), l'économie US s'effondre.

Exemple: pourquoi l'immense majorité des débats sur le gaz de schiste en France oublie quelques éléments importants:

- en laissant les autres exploiter avant la France peut utiliser plus tard la meilleur des technologies

- En exploitant plus tard, le France aurait des réserves après tout le monde... quand justement le gaz devient rare, bien plus cher et stratégiquement fondamental.

Pour répondre à tes paradigmes :

- une torpille et le SM fait glouglou.

- si les US n'importent plus, la Chine n'exporte plus. Donc l'économie chinoise glouglou.

Pour le gaz de schiste, tu crois vraiment que le parlement a réfléchi au moment du vote. Ils ont leur clientèle à satisfaire. Le reste passe à l'as.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour répondre à tes paradigmes :

 

des exemples

 

- une torpille et le SM fait glouglou.

 

pour l'instant l'idée de voir un DD chinois couler un SM américain dans le détroit de Malacca est de la plus pure SF. La mariche chinoise peut faire de l'interdiction de zone en surface, près du continent. Bloquer du SM loin de chez eux ce sera pour dans 20 ans...

 

 

 

- si les US n'importent plus, la Chine n'exporte plus. Donc l'économie chinoise glouglou.

 

 

Donc tu supposes que seuls les USA importent... Hypothèse étrange (et ce d'autant plus après les investissements chinois en amérique du sud, en Afrique et en Asie)

 

Pour le gaz de schiste, tu crois vraiment que le parlement a réfléchi au moment du vote. Ils ont leur clientèle à satisfaire. Le reste passe à l'as.

 

où aurais-je dis ça?

 

Cracou joue sur les mot pour démontrer ce qui l'arrange...

 

Utiliser les définitions internationale me semble être fort pertinent.

 

Visiblement il n'a jamais habité a la campagne, et jamais souffert d'y habiter.

 

 

Je ne vois pas le rapport avec le débat....

 

Encore une fois, et c'est un xième exemple, le débat retombe toujours sur des cas d'espèce, du argumentum ah hominem et manque de prise de hauteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l'instant l'idée de voir un DD chinois couler un SM américain dans le détroit de Malacca est de la plus pure SF. La mariche chinoise peut faire de l'interdiction de zone en surface, près du continent. Bloquer du SM loin de chez eux ce sera pour dans 20 ans...

1- Je n'ai pas précisé la nationalité de la torpille.

2- Peut être que les EUA aiment lancer des actes de guerre. Ils n'ont que ça à faire.

Donc tu supposes que seuls les USA importent... Hypothèse étrange (et ce d'autant plus après les investissements chinois en amérique du sud, en Afrique .

J'affirme juste que si la Chine ferme ses exportations, elle en payera les conséquences.

Le commerce lui permet de faire sortir sa population de la misère. Libre a ses décideurs de contrarier ce processus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

des exemples

 

pour l'instant l'idée de voir un DD chinois couler un SM américain dans le détroit de Malacca est de la plus pure SF. La mariche chinoise peut faire de l'interdiction de zone en surface, près du continent. Bloquer du SM loin de chez eux ce sera pour dans 20 ans...

 

Sur le plan purement technique, une SNA doit être très loin d'être à son aise dans le détroit de Malacca et si une chasse s'organise je lui donne peu de chance. Un SSK par contre doit être bien plus chiant.

Mais c'est un point purement technique ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
1- Je n'ai pas précisé la nationalité de la torpille.

2- Peut être que les EUA aiment lancer des actes de guerre. Ils n'ont que ça à faire.

 

 

Mon exemple parlait d'un cas USA/Chine.

 

Par ailleurs tu fais probablement exprès de te focaliser sur le détail du SM alors qu'il est de peu d'importance. Ce qu'il veut dire l'est beaucoup plus: la Chine n'a aucun moyen d’empêcher les USA de bloquer à très peu de frais les importations et exportations chinoises.

 

Je ne vois pas par contre pourquoi tu évoques le deuxième point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas le rapport avec le débat... Encore une fois, et c'est un xième exemple, le débat retombe toujours sur des cas d'espèce, du argumentum ah hominem et manque de prise de hauteur.

Élégante manière de couper court a tout débat :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un post sur le manque de considérations stratégiques dans le forum, pas sur la pertinence du déploiement d'un SM dans un scénario hypothétique pas clairement défini (ni soit dit en passant sur le caractère rural des communes).

 

Comme je le faisais remarquer, à chaque fois qu'on tente de prendre de la hauteur ça repart dans des pinaillages qui n'apportent finalement pas grand chose au fond du problème... et c'est très courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un post sur le manque de considérations stratégiques dans le forum, pas sur la pertinence du déploiement d'un SM dans un scénario hypothétique pas clairement défini (ni soit dit en passant sur le caractère rural des communes).

 

Comme je le faisais remarquer, à chaque fois qu'on tente de prendre de la hauteur ça repart dans des pinaillages qui n'apportent finalement pas grand chose au fond du problème... et c'est très courant.

C'est toi qui a enchainé sur la consommation énergétique. Et celle ci est mobilisé pour un tiers par le transport et un tiers par le logement... d'ou la problématique transport logement "urbanisme" abordée ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon exemple parlait d'un cas USA/Chine.

 

Par ailleurs tu fais probablement exprès de te focaliser sur le détail du SM alors qu'il est de peu d'importance. Ce qu'il veut dire l'est beaucoup plus: la Chine n'a aucun moyen d’empêcher les USA de bloquer à très peu de frais les importations et exportations chinoises.

 

Je ne vois pas par contre pourquoi tu évoques le deuxième point.

Car le second point est le plus important.

Si les EUA lancent des actions de coercition contre un pays, cela s'appelle faire des actes de guerre. Et plusieurs actes de guerre déclenchent la guerre.

Si tu veux réfléchir au long terme sur ces hypothèses, alors il faut que tu te demandes quel est l'intérêt pour le gouvernement américain d'interdire aux américains de commercer librement avec des chinois.

Il faut aussi que tu comprennes que les imports/exports d'un pays sont les imports-exports d'un autre pays. Cela s'appelle le commerce.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait d’être le plus important partenaire commercial l'un pour l'autre entre l'Allemagne et la France, ne les a malheureusement pas empêché de se foutre sur la gueule durant la WWI.

 

Mais bon, on me rétorquera assez justement que la vie économique des pays à l'époque était aussi plus autarcique et dépendait moins du commerce international que du marché domestique, et pour s’approvisionner en matières stratégiques il y avait les colonies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un problème d'interdépendance autrement plus marqué aujourd'hui.

Il faut aussi prendre en compte les niveaux de liberté politique et de compréhension des phénomènes économiques.

Enfin, l'effet de paupérisation des blocus et du protectionnisme est plus rapide à se manifester.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les EUA lancent des actions de coercition contre un pays, cela s'appelle faire des actes de guerre. Et plusieurs actes de guerre déclenchent la guerre.

Si tu veux réfléchir au long terme sur ces hypothèses, alors il faut que tu te demandes quel est l'intérêt pour le gouvernement américain d'interdire aux américains de commercer librement avec des chinois.

 

 

On ne parlait pas de ça. Le message disait " pourquoi des milliers de messages pour comparer les mérites respectifs des missiles chinois et des avions américains.... Cela revient à poser un paradigme: le conflit se résume à leur opposition. Cela revient à nier quelques "petites" évidences stratégiques comme blablabla". De quoi parles tu? On se place dans le cas où la guerre existe déjà.

 

Il faut aussi que tu comprennes que les imports/exports d'un pays sont les imports-exports d'un autre pays. Cela s'appelle le commerce.

 

 

1/ pas forcément des mêmes pays, ça s'appelle le commerce international

2/ autant je ne suis pas forcément compétent dans certains domaines autant là j'ai malheureusement un argument d'autorité

Share this post


Link to post
Share on other sites

Car le gouvernement américain est en guerre contre la Chine ? Première nouvelle.

En ce qui concerne ton expertise en commerce international, je remarque juste que quand tu as abordé les surfaces agraires en France, tu as oublié que l'agriculture France est exportatrice. Je dis ça, je dis rien.

Et pour les arguments d'autorité, je te répondrai que je connais des universités où il y a encore des professeurs d'économie marxistes. Ils ont de l'autorité même si Bohm-Bawerk à la fin du XIX avait fini de montrer l'absurdité des raisonnements marxistes.

Si maintenant un sujet sur un forum spécialisé n'est jamais abordé, il y a deux raisons :

- ou c'est une percée intellectuelle majeure qui est faite ;

- ou c'est le plus grand des truismes.

Il me semble qu'il y a beaucoup de choses dans la partie relation internationale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Car le gouvernement américain est en guerre contre la Chine ? Première nouvelle.

 

 

Deux possibilités: soit tu fais exprès de ne pas comprendre que l'on parlais d'un scénario hypothétique (ce qui ne fait pas avancer le débat et fait légèrement troll)   soit tu ne te rends pas compte de l'inanité de la remarque (chose que je n'ose envisager).

 

En ce qui concerne ton expertise en commerce international, je remarque juste que quand tu as abordé les surfaces agraires en France, tu as oublié que l'agriculture France est exportatrice. Je dis ça, je dis rien.

 

 

1/ Où ais-je dis ça? Je suis preneur du copié collé.

2/ pas en commerce international (mais dans un domaine connexe)

 

Et pour les arguments d'autorité, je te répondrai que je connais des universités où il y a encore des professeurs d'économie marxistes. Ils ont de l'autorité même si Bohm-Bawerk à la fin du XIX avait fini de montrer l'absurdité des raisonnements marxistes.

 

 

1/ quel lien avec le sujet? Si tu veux continuer à évoquer des arguments fallacieux, je t’invite à relire cette page qui devrait te donner quelques idées (et en particulier les généralisation invalides)

2/ j'aimerais que tu me cites des noms des économistes marxistes dans les universités (ce serait assez rigolo) plutôt que de rester dans des généralités approximatives

3/ Bohm-Bawerk a affimé que les positions marxistes ne tenaient pas (étant issue de l'école autrichienne, c'est logique). Lui même a été remise en cause (Von Mises était plus convainquant).

 

Enfin ces digressions nous éloignent encore du sujet: l'incapacité des participants à prendre du recul et leur tendance à s’appesantir sur un détail mineur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D’ailleurs, la première fois que j'ai vu le titre je me suis dis "oh, un nouveau sujet tancredien"...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,333
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries