Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Britannique


Adriez
 Share

Recommended Posts

Si je ne dis pas de bêtise, oui. C'est même la seule (ou en tous cas la première) version a avoir perdu sa barre de lancement sur le train avant:

http://i47.servimg.com/u/f47/11/37/42/07/dscf3267.jpg

Il leur manque également d'autres équipements propres à la navalisation (c'est le cas de la plupart des F-18 export.

Par contre les F-18 espagnols ex-USN l'ont gardé, au moins un temps (ils l'ont peut-être encore aujourd'hui d'ailleurs)

Link to comment
Share on other sites

Enfin bon, les F-18 espagnols sont de type A/B (y compris ceux de la Navy), donc leur potentiel est déjà bien entamé.

Sinon, la version RAAF dispose je crois qu'une crosse d'appontage plus légère (terrestre).

Link to comment
Share on other sites

Elle est bien belle cette utopie de faire croire aux peuples que les pays/amirautés vont faire partager leur capital ship de souveraineté et de puissance à la mer.Un porte-avions ça ne se prête pas , ça ne se décrète pas, c'était du foutage de gueule de faire croire que l'on allait faire apponter une flotte de combat pendant un conflit sur le porte-avions du voisin. :lol: (comment ça se saurait passé aux Malouines en 1982, en Irak 2003, en Libye en 2011. Messiers, allez demander aux Anglais en 1982, comment ils l'ont en travers à la suite du refus de Mitterand à Tatcher.

Donc l'idée de partager en commun ou des faire une aéronavale européenne est tombé à l'eau .Gros Plouf !  :lol:

Sur ce, les marins anglais et l'industriel BAE Systems sont les grands gagnants de cette campagne de lobbying.

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=119576

Link to comment
Share on other sites

ils n'ont pas eu tout en travers

Oui bien sûr après il a fallu s'en accommoder avec les Exocet mais le refus sur le PA, ils s'en souviennent encore les anglais même si les accords de Saint-Malo et de Lancaster permettent de renouer fortement les liens, mais avons-nous demandé à la RN si elle était réellement partante de vœux pieux de nos politiques car après tout, ce sont les marins des 2 côtés de la Manche qui sont les principaux en première ligne.

Pour le reste, la Français a cette manie de ne pas se faire oublier, les australiens s'en rappellent, les espagnols avec l'histoire de l'île Persil, on aurait pu profiter de la campagne en Libye pour que nos 2 BPC et leur HMS Ocean puissent faire cause commune en aéromobilité.

Point de coopération sur le renouvellement de la flotte de ravitailleur AOR.Pourtant des 2 côtés de la Manche, un besoin de 4 PR et autant du côté de Londres.UK va faire construire les siens en Asie, en Corée du Sud.

On harmonise nos feuilles de route sur les futures capacités de guerre des mines, on confirme pour le FASGW/ANL , et on va voir sur les Storm shadow/SCALP EG.

On étude ensemble une faisabilité sur les sonars spécifiques.

Link to comment
Share on other sites

Après le revirement britannique sur le F-35, pas mal de questions techniques avaient émergé. La communication officielle parlait des surcoûts et des risques technologiques induits par la catapulte électromagnétique, et cela pour justifier le choix du F-35 B. Personnellement, avec mon ignorance en la matière, je m'étais demandé le pourquoi de cet oubli de la catapulte à vapeur. Impossibilités techniques, du moins dans une limite financière raisonnable ?

Un article intéressant et quelques éléments de réponse :

Abandon des EMALS à bord des CVF : un manque de puissance électrique ?

Le gouvernement anglais a-t-il sciemment torpillé la refonte CATOBAR des Queen Elizabeth ?

Source : Le fauteuil de Colbert.

Link to comment
Share on other sites

Généralement, sur les portes-avions, la vapeur nécessaire aux catapultes est prélevée sur le circuit de vapeur servant à la propulsion, ce qui n'est bien sûr pas possible sur les CVF étant donné leur propulsion à base de turbines à gaz (et moteurs diesel ?).

Si pour une raison ou une autre, les CVF n'ont été conçu que dans l'optique de recevoir des EMALS, pas des catapultes à vapeur, installer un système de production de vapeur peut poser problème...

Link to comment
Share on other sites

Généralement, sur les portes-avions, la vapeur nécessaire aux catapultes est prélevée sur le circuit de vapeur servant à la propulsion, ce qui n'est bien sûr pas possible sur les CVF étant donné leur propulsion à base de turbines à gaz (et moteurs diesel ?).

Si pour une raison ou une autre, les CVF n'ont été conçu que dans l'optique de recevoir des EMALS, pas des catapultes à vapeur, installer un système de production de vapeur peut poser problème...

En pratique c'est de l'eau chaude sous pression qui sert de caloporteur entre la chaudiere propulsion et la chaudiere catapulte, le circuit d'eau chaude sous pression chauffe une bouilloire qui elle alimente la catapulte.

Sans chaudiere de propulsion il faut bien sur installer une chaudiere, au fioul, spécifique pour les catapultes. Le probleme est le meme pour l'EMALS, car si l'énergie est produite par la centrale électrique du bord elle est accumulé dans des roue a inertie et tout un systeme d'électricité de puissance qui prens aussi beaucoup de place.

Pour le CVF il est prévu quatre unité de production électrique panachable entre des diesel et des TAG, le projet abglais a tremplin se suffit de deux TAG et deux diesel, mais le projet francais a catapulte aurait semble t il nécessité 4 TAG. Le souci des TAG c'est pas tant la taille des TAG, nettement plus compact que des gros générateur diesel, mais la taille de la cheminée qui influe drastiquement sur la performance de la turbine, en gros il faut une cheminée la plus courte possible, la plus large possible, et la plus froite possible ... le genre de cheminée qui bouffe énormément de volume.

Link to comment
Share on other sites

Two carriers now a necessity following F-35 U-turn by Defence Dateline Group

Nineteen months ago, when the new coalition government published its hurried and much-maligned Strategic Defence and Security Review (SDSR), I was engaged in studying the review process for my dissertation. In interviews with officers and academics alike, all echoed the same warning: (I paraphrase)

‘The SDSR is only the beginning. You watch – the government will realise its mistake before the 2015 SDSR.’

And so it came to pass. On the decision to abandon the Short Take Off Vertical Landing (STOVL) F-35B in favour of the catapult-launched F-35C the experts have been proven remarkably prophetic.

To be entirely fair, the carrier variant of the Joint Strike Fighter did, in 2010, appear to offer three distinct advantages over the STOVL F-35B. Closer inspection and subsequent events, however, show these to be far from the ‘compelling evidence’ we were presented with in the SDSR.

Firstly, it is entirely true that the F-35C has a greater range and payload, operating out to 30% further and carrying almost 20% more weight. This ignores the facts that both variants can carry the full range of weapons that the UK intends to operate with the aircraft, and that the STOVL variant offers greater flexibility and agility – not least with regards to operating bases. Additionally, since 2010, the cost of fitting the necessary catapults and arrestor gear to the carriers has spiralled, cited as the primary reason for now reverting to the STOVL variant.

Secondly, in 2010, the F-35B was suffering from serious power and stress problems that threatened the future of the programme. Since January 2012, it has been declared back on track, albeit behind the other two and with a significant cost increase to the aircraft.

Thirdly, using catapult launched jets offered interoperability with French and American carriers and aircraft. This ‘requirement’ was parachuted into the SDSR at the last minute in order to justify selection of the F-35C. With jets and carriers due to enter service approximately simultaneously, interoperability was of no use in plugging the ten-year capability gap left by withdrawal of the Harriers and Invincible class carriers. Besides, weight issues mean that operating F-35s from the Charles de Gaulle looks unlikely to be possible. It is true, however, that abandoning ‘cats and traps’ will allow the new carriers and jets to enter service up to five years earlier. Furthermore, there are other important partner nations who operate STOVL carriers – Spain and Italy for example.

Link to comment
Share on other sites

A préciser quand même, mais à moins que je n'ai loupé un épisode, l'Espagne n'a toujours pas choisis le F35B pour remplacer ses harrier.

Oui et non.

Même si l'Espagne n'a rien signé concernant le F-35, le JEMA á declarée l'année derniere l'intention d'acheter au même temps le F-35B pour l'Armada et le F-35C pour l'EdA. L'objetif est de proceder a l'achat aux alenteurs de 2022-2025, date á la qu'elle il faudrat remplacer les Harriers de l'Armada et les F18 de l'EdA.

L’Espagne est un des pays (le pays ?) qui a le plus étudié les petits PA CATOBAR et ils disposent déjà d'une flotte d'avions CATOBAR.

L'Espagne n'a ni l'experience, ni le besoin, ni l'envie de construir un PA CATOBAR. Et les F-18 n'ont pas eté achetés dans l'intention de les utiliser depuis un PA.

Un achat d'avions CATOBAR pourrait être aussi crédible politiquement que celui du F35B. Pour les F18 ou F35C, c'est évident, mais pour le rafale M c'est aussi le cas vu que la France est un des rares pays à commander des casa (espagnols presque à 100%) et des A400M (en grande partie construit en Espagne et les autres clients réduisent leurs commandes) Une coopération (ou au moins tentative d'exportation) avec d'autres pays (Brésil ou Argentine) pourrait motiver l'Espagne pour s'équiper d'un PA CATOBAR et même si cette option fait perdre la redondance du PA2, une légère coopération avec la France (qui est dans la même situation) ou les USA pourrait suffire pour compenser ce problème.

Encore une fois, l'Armada ne veut pas de PA CATOBAR.

Les Espagnols n'ont toujours pas signé d'intention d'achat concernant le F35B qui est pourtant le successeur logique à leur harrier. Je trouve ça louche et ça me fait dire qu'ils ne sont pas décidé sur l'avenir de leur aéronavale. Soit ils ne savent pas s'ils veulent conserver une aéronavale (20 avions d'économisé ça fait plus de 2 milliard) soit ils ne savent pas ce qu'ils veulent comme aéronavale (STOVL, CATOBAR, voir STOBAR si par miracle l'Inde paye le typhoon STOBAR)

Il n'y a rien de louche. Les derniers Harriers a être modernisés vienent juste de sortir des usines et il n'a jamais ete prevu de les remplacer avant 2022-2025. D'autre part l'Armada voudrait conserver l'aeronavale et cela passe par l'achat du F-35B. Il reste a connaitre le prix de la casserole, pour savoir si le BPE aurat des avions ou juste des helico.

Link to comment
Share on other sites

Royaume-Uni : les contrats pour le design des nouveaux SNLE signés

350 millions de livres. C'est le montant des contrats attribués hier par le gouvernement britannique à BAE Systems, Babcock International et Rolls-Royce pour le design de la nouvelle génération de sous-marins nucléaire lanceurs d'engins, amenés à remplacer les unités de la classe Vanguard. Le premier sous-marin de la génération Successor devrait être livré en 2028."La décision finale sur le design et la construction de ces sous-marins ne sera pas prise avant 2016" a cependant précisé Philip Hammond, le ministre de la Défense britannique. "Le gouvernement britannique est déterminé à maintenir notre système de dissuasion nucléaire à partir des sous-marins. Les contrats que nous annonçons aujourd'hui sont une étape importante pour le renouvellement de notre dissuasion jusqu'en 2060", a-t-il poursuivi.

La suite : http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=119680

Link to comment
Share on other sites

Defence Minister Peter Luff discusses the F-35 and carrier strike capability

Does the UK need an aircraft carrier? Does carrier strike represent a relevant strategic capability considering Britain’s likely role and influence in world affairs over the next 50 years?

There is growing debate among politicians, the military, historians and analysts about whether or not carrier strike capability is justifiable on the back of the significant cost of building two Queen Elizabeth class carriers and acquiring the new fleet of fifth generation fighters that they will accommodate.

I posed this question to Peter Luff, the Minister responsible for defence procurement at the MOD, during an interview recently. He is firmly on the side of the exponents.

“It would be a very big decision for the UK to abandon carrier strike as one of its key capabilities to project power around the world,” Luff said.

http://www.defenceiq.com/air-forces-and-military-aircraft/articles/defence-minister-peter-luff-discusses-carrier-stri/&mac=DFIQ_OI_Featured_2011&utm_source=defenceiq.com&utm_medium=email&utm_campaign=DefOptIn&utm_content=5/31/12
Link to comment
Share on other sites

:happy:  :happy:  :happy:  C'est c'est la partie spécialement dédicacée a Gilles ...

“We had understood that the carriers were easily adaptable to take the ‘cats and traps’ system. That probably was true in their early design life, say  ten years ago … but it was just more expensive to install the equipment in the carriers than we had been told at the time of the SDSR [in 2010].”

Link to comment
Share on other sites

c'est marrant, c'est pas ce que dit le directeur du projet qui doit vu que c'est lui qui le dirige je pense qu'il connait mieux les navires que les ministres et c'est marrant parce que lui il a dit ca dans une interview il y a un mois:

The ships were always designed to be able to be adapted for either STOVL or CV operations

et ce type est un des plus compétant dans la construction navale anglaise, d'ailleurs il vient d'être envoyé sur les T26
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

Les sous-marins nucléaires britanniques touchés par plus de 200 incendies en 25 ans.

Il y a eu 266 incendies à bord des sous-marins nucléaires de la Royal Navy au cours des 25 dernières années. 74 de ces incendies se sont déclarés à bord de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins.

Trois de ces incendies sont survenus alors que les sous-marins étaient à quai, dont un à bord d’un SNLE.

La suite : http://www.corlobe.tk/article29622.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...