Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Britannique


Adriez
 Share

Recommended Posts

Oui sauf que :

- 30km de portée l'utilité est presque null (si des navires de guerre adverses se sont approché à 30km, soit ils sont idiots soit ton propre navire est déjà troué de partout).

- Les navires US sont bien doté en missiles mais gardent quand même des Harpoon. En europe nos dotations sont au minimum nécessaire.

C'est délicat en fait.

Apparemment, dans un contexte militairement "tendu" (i.e. on se balance gentiment sur la gueule à distance depuis une poignée de jours), une bataille navale entre "grands" aurait tendance à voir sa distance d'engagement très rapidement diminuer. Mais genre, très rapidement.

Le fait est que si un Harpoon peut frapper une cible très loin, c'est parce qu'il sait ou se trouve cette cible. Concrètement, c'est parce que la cible a été repérée par un moyen déporté, et bien souvent ce moyen déporté est un hélicoptère qui assure le guidage à mi parcours de la munition.

Et bien, ça c'est cool, ça vend du rêve, on se défonce la tronche en gentleman à 120km de distance, mais face à un vrai ennemi, ça ne tient pas la route bien longtemps. Hélicoptères, drones, avions d'observation, navires de reconnaissance, tout se petit monde à de fortes chances se se faire dézinguer (ou en tous cas d'avoir suffisamment peur pour plus rejouer la même partie) très rapidement. D'autant que les 2 flottes chercheront à être aussi discrètes et invisibles que possible.

Dans les simulations sur lesquelles j'ai pu jeter un oeil, j'ai été surpris du parallèle qui peut être fait avec le combat aérien: plus le combat dure, plus les risques de corps à corps sont élevés.

Alors bien entendu, on garde du Harpoon pour justement dézinguer les navires de reconnaissance ennemi à longue distance et éventuellement entamer son avant garde.

Mais un combat entre deux flottes de surface qui en veulent vraiment se jouera à des distances qui tiennent des quelques dizaines de kilomètres, pas vraiment dans la centaine.

De toute manière, les Américains n'ont pas vraiment d'autres choix. S'ils veulent jouer le très longue portée supersonique, ils n'ont rien du tout.

Le SM-2 en mer-mer, c'est un choix par défaut hein!

Link to comment
Share on other sites

elles peuvent être sympa elles sont encore en développement et auront une génération de mieux que les FREMM

Non ce qui fait qu'elles sont sympa, c'est le caractère complet de l'équipement à bord, mais qui en fait n'est pas différent de ce qu'aurait eu une FREMM Grecque avec la mature unique en plus...

Image IPB

Sinon, il n'y a pas de saut quantitatif générationnel avec ses T-26 : elles ne sont pas la 5G des Frégates : on ne voit pas de développement spécifique qui permettent de marquer un saut générationnel...

Même il n'y a pas de nouveauté (pas d'étrave inversée, pas de radar AESA plan, pas de canon électromagnétique ni même de ré emploi de l'AGS-L  155 mm du Zumwalt, tel que proposé pour les DDG-51* ni le 155mm sur toutelle british de  BAé qui a été abandonné ) et plutôt des réemplois de développement déjà effectué .

Et il n'y a pas non plus d'innovation dans le concept d'emploi comme a pu le fournir le LCS2 (bon je suis déjà dehors...) ou l'Absalon danoise (un autre design de DCNS vendu clé en main à un chantier civil Danois comme le tuyautait JC ;) )

Non, ce qui les rend sympa c'est qu'elles semblent cohérentes dans l'adéquation à leurs emplois multiples, là où les FREMM sont limitées par manque de pognon ...

Image IPB

Le vrai saut générationnel ce serait l'Advansea !

*http://www.dtic.mil/ndia/2012armaments/Tuesday14034weyer.pdf

Link to comment
Share on other sites

Un jeune marin a été découvert mort à bord d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) britannique, alors que celui-ci était en mer.

Le corps a été découvert dimanche à bord du SNLE HMS Vigilant, alors qu’il naviguait vers les Etats-Unis.

La cause de la mort n’est pas encore connue, et la police de la Royal Navy est chargée de l’enquête.

http://www.corlobe.tk/article30213.html

Link to comment
Share on other sites

Un jeune marin a été découvert mort à bord d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) britannique, alors que celui-ci était en mer.

Le corps a été découvert dimanche à bord du SNLE HMS Vigilant, alors qu’il naviguait vers les Etats-Unis.

La cause de la mort n’est pas encore connue, et la police de la Royal Navy est chargée de l’enquête.

http://www.corlobe.tk/article30213.html

C'est une habitude entre pays OTAN de se prêter nos SNLE? Ou bien les Anglais doivent faire entretenir les systèmes de combat (US me semble t'il?) dans leurs pays d'origines?

Link to comment
Share on other sites

Voir le fil "photos - SNA et SNLE", les Brits viennent de signer le contrat pour remplacement de leurs SNLE en parallèle du remplacement des OHIOs Américains.

Le 31 août 2012 a été signé à Washington Yard (USN) un protocole d'accord traçant les lignes directrices du programme de remplacement des SSBN de classe Ohio ainsi que du programme de remplacement des SSBN Britanniques de classe Vanguard. La cible pour les USA serait de remplacer les 14 SSBN Ohio par 12 SSBN de la génération suivante, sans pour autant perdre en capacité de dissuasion. Le programme devra être opérationnel et mature vers 2080. La première unité, tête de classe,sera mise sur cale en 2021 pour une livraison à la Marine en 2027. La première patrouille devra pouvoir être conduite en 2031.

USN statement - Sept. 6 - 2012 :

Citation

WASHINGTON --- The Navy formalized key ship specifications for both the United States' Ohio Replacement and United Kingdom's Successor Programs in a document signed Aug. 31 at the Washington Navy Yard.

Rear Adm. Thomas J. Eccles, chief engineer and deputy commander Naval Systems Engineering Directorate, Naval Sea Systems Command (NAVSEA) and Capt. William J. Brougham, Ohio Replacement program manager, signed the Ohio Replacement First Article Quad Pack Ship Specification document, marking a major construction milestone.

"This document marks significant forward progress for both the U.S. and UK future strategic submarine deterrent programs," said Brougham. "It is a direct result of the engineering rigor and professionalism of government and industry partners on both shores of the Atlantic."

Ship specifications are critical for the design and construction of the common missile compartment, which will be used by both nations' replacement fleet ballistic missile submarine (SSBN) programs. Specifically, the First Article Quad Pack Ship Specification establishes a common design and technical requirements for the four missile tubes and associated equipment that comprise each quad pack.

"The Ohio Replacement Program will serve as the backbone of our nation's nuclear deterrence into the 2080s," said Eccles. "It is vital that we perform the rigorous engineering, research, and design work now so that we can ensure that the platform is able to address and best the threats of future highly complex national security environments."

The Ohio Replacement SSBN Program is tasked with recapitalizing the nation's sea-based strategic deterrent in a cost-effective manner. The Navy plans to replace its current fleet of 14 Ohio-class SSBNs with only 12 Ohio Replacement SSBNs. The first Ohio Replacement is scheduled to begin construction in fiscal year 2021, deliver to the Navy in 2027, and conduct its first strategic deterrence patrol in 2031 after undergoing a rigorous testing and evaluation regime.

  Perso, je ne comprends guère quel est leur intérêt la dedans aux brits que de s'impliquer dans ce programme, alors que les USA eux doivent préparer le futur monstre dominant, capable d'assurer domination technologique pour une dissuasion effisciente jusqu'en 2080 au moins environ ...

Alors que eux, ont besoin de soum' sensiblement similaires aux notre, et qu'en + : il y a des chances que cette fois : ils se contentent d'un SSBN a seulement 8 silos (les britanniques, pas les USA : eux se sera surement 24 silos comme sur les Ohio voir peut être légèrement + encore 26 ou 28 car il est annoncé qu'ils doivent assurer le même niveau de dissuasion avec 2 sous marin de moins au total que les Ohio : donc potentiellement une a 2 paires de silos de + pour compenser 2 soum' en moins en capacité totale, mais pas forcément car c'est aussi potentiellement une simple histoire de gestion des maintenances qui peut compenser la différence de 2 batiments en moins)

Et mieux encore, s'ils venaient plutot de notre coté pour proposer un chantier commun : opter pour le M51 et devenir vraiment indépendants ... (mais peut être que politiquement ça ne les interessent pas ?)

Dans tout les cas, il y a de fortes chances qu'ils se contentent seulement d'un soum a 8-10 silos cette fois, les vanguards ne patrouillent plus qu'a 8 silos remplis, et 40 ogives au lieu de 48 et il est programmé qu'en 2015 : qu'ils ne disposent plus que de 120 têtes nucléaires

Alors que les USA eux se lancent dans un projet de futurs monstres : ont ils tant besoin que cela de réaliser leur successeur avec eux ?

 

Link to comment
Share on other sites

Et mieux encore, s'ils venaient plutot de notre coté pour proposer un chantier commun : opter pour le M51 et devenir vraiment indépendants ... (mais peut être que politiquement ça ne les interessent pas ?)

 

Autant il est fort possible que nous n'imposions aucune limitation sur la vente d'armes "conventionnelles", autant j'en serais beaucoup moins sur concernant le vente d'armes nucléaires!

...Donc de là à être vraiment dépendant en optant pour le M51...

Ceci étant, ce n'est qu'hypothèse de ma part hein! ^^

Link to comment
Share on other sites

Dans 20 ans le M 51 sera obsolète et pour le moment il n'a pas de remplaçant alors que les ricains offrent d'ores et déjà des solutions.

Il nous manque qq années pour offrir un partenariat valable aux Brits pour le remplacement des Vanguard

Link to comment
Share on other sites

La question que je me pose c'est quid du partenariat stratégique avec les Brits ? Les centres d'essais et de simulation communs ? De nombreuses infrastructures sur le sol anglais ? On avait des tas de projets. On avait même très récemment fait quelques gestes symboliquement forts pour acter un partenariat aussi sensible.

Ca va servir à quoi ? Les américains vont laisser faire ? Encore une fois les Anglais ont tourné le dos à l'Europe et à la France. Le F-35 passe encore mais là, la souveraineté Européenne prends un coup assez sévère.

Ou alors c'est moi qui ne comprends plus rien ?

Link to comment
Share on other sites

Les brits avaient deja des missiles us, maintenant ca sera missiles + soums us...qui va encore croire à un emploi autonome et independant de la part des brits? Dans un domaine aussi chaud pour les usa, ils n'auront probablement acces à aucune donnée sensible de leurs propres soums...ou alors c'est qu'ils auront des versions trees degradées, dont de toutes facon les americains auront toutes les données...

Link to comment
Share on other sites

La question que je me pose c'est quid du partenariat stratégique avec les Brits ? Les centres d'essais et de simulation communs ? De nombreuses infrastructures sur le sol anglais ? On avait des tas de projets. On avait même très récemment fait quelques gestes symboliquement forts pour acter un partenariat aussi sensible.

Ca va servir à quoi ? Les américains vont laisser faire ? Encore une fois les Anglais ont tourné le dos à l'Europe et à la France. Le F-35 passe encore mais là, la souveraineté Européenne prends un coup assez sévère.

Ou alors c'est moi qui ne comprends plus rien ?

Pour l'instant le projet de coopération nucléaire franco-brit tient toujours et a été signé ...

Mais attention :  a la base, il ne concerne que la maintenance des armes britanniques (la maintenance des têtes nucléaires) ou ils ont apparemment besoin des moyens radiographiques du CEA a Saclay pour inspecter leurs têtes (chose qu'ils n'ont apparemment pas chez eux)

Et la construction dans la banlieue lointaine de Londres un futur labo commun franco-brit toujours axé sur la mutualisations de moyens de maintenances sur les armes nucléaires (vérifications de leur efficacité potentielle avec du combustible qui date ect)

L'accord tenait aussi il me semble sur l'éventualité que les militaires brits puissent se servir du laser mégajoule au Cesta, toujours dans le cadre du maintient de leurs têtes déja existantes (pas pour en développer de nouvelles, mais pour potentiellement changer de combustible thermonucléaire sur celles qu'ils ont déja, en faisant des essais au LMJ)

Pour le reste, on est jamais + loin que cela en termes de coopération future et a venir

Link to comment
Share on other sites

Le trident II sera tout aussi obsolète que le M51 ...

Reste a savoir si les USA ont vraiment un successeur "utile" a proposer ? Et ce successeur sera t'il pertinent ?

Y a t'il nécessité a gagner en portée de tir ? 8 a 12 000 km, même d'ici 20 ans cela restera tout a fait suffisant par rapport aux besoins de dissuasion vu qu'on est déja capable de frapper aux antipodes avec cette génération de missile ...

Y a t'il nécessité a gagner en précision d'impact des MIRV ? Et est ce que cela dépend tant que ça, de la technologie missile ou aussi des autres infrastructures spatiales et de géolocalisation ect ... ?

Va t'il y avoir nécessité a disposer de missiles + efficaces en termes de furtivité a la pénétration : ça par contre oui, car on sait déja que la progression des moyens MAM futurs seront potentiellement capables d'intercepter en début de pénétration ... Mais est ce qu'il y a une progression technologique suffisante a espérer pour pouvoir contrer ces éventuelles capacités ? Des MIRVs évasives  :rolleyes: ?

Enfin bref, il n'est pas sur qu'il y a ait mieux a proposer en 2030 sans mettre des milliards de $$ dans le vent ...

Link to comment
Share on other sites

Dans le dernier DSI, il y a un article bien intéressant sur les déboires du développement des sous-marins de la classe Astute... Pas vraiment une réussite pour l'instant, les performances opérationnelles seront-elles à la hauteur ?

A voir si nos nouveaux SNA "Suffren" dont le contrat de développement a été notifié fin 2006 et dont les livraisons ne commenceront qu'en 2016 (avec MSO en 2017) bénéficieront de ce long délais pour éviter ces déboires techniques.

En tous cas avec 11 années pour les développer DCNS, qui se targue d'avoir une expérience et un savoir faire inégalé en matière de sous-marins n'aurait aucune excuse ;)  "So Wait and See"...

Link to comment
Share on other sites

A voir si nos nouveaux SNA "Suffren" dont le contrat de développement a été notifié fin 2006 et dont les livraisons ne commenceront qu'en 2016 (avec MSO en 2017) bénéficieront de ce long délais pour éviter ces déboires techniques.

En tous cas avec 11 années pour les développer DCNS, qui se targue d'avoir une expérience et un savoir faire inégalé en matière de sous-marins n'aurait aucune excuse ;)  "So Wait and See"...

DCNS a l'expérience de recherche et développement et la construction de 10 SNLE (classe le Redoutable et classe le Triomphant ) ainsi que ses 6 premiers SNA (classe Rubis/Améthyste) puis maintenant celui de la classe Suffren , mais elle a aussi une double expérience avec des SSK AIP/MESMA.

Donc si tu trouves que 120 mois c'est trop long pour les réceptionner, comment tu fais sur un budget global à 8,6 milliards d'€ (2011) , le contexte actuel pour faire autrement?   ;)

Merci de me répondre sur le fil approprié http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,4200.0.html

Parce qu'ici c'est l'Amiral Nelson  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Le trident II sera tout aussi obsolète que le M51 ...

Reste a savoir si les USA ont vraiment un successeur "utile" a proposer ? Et ce successeur sera t'il pertinent ?

Y a t'il nécessité a gagner en portée de tir ? 8 a 12 000 km, même d'ici 20 ans cela restera tout a fait suffisant par rapport aux besoins de dissuasion vu qu'on est déja capable de frapper aux antipodes avec cette génération de missile ...

Y a t'il nécessité a gagner en précision d'impact des MIRV ? Et est ce que cela dépend tant que ça, de la technologie missile ou aussi des autres infrastructures spatiales et de géolocalisation ect ... ?

Va t'il y avoir nécessité a disposer de missiles + efficaces en termes de furtivité a la pénétration : ça par contre oui, car on sait déja que la progression des moyens MAM futurs seront potentiellement capables d'intercepter en début de pénétration ... Mais est ce qu'il y a une progression technologique suffisante a espérer pour pouvoir contrer ces éventuelles capacités ? Des MIRVs évasives  :rolleyes: ?

Enfin bref, il n'est pas sur qu'il y a ait mieux a proposer en 2030 sans mettre des milliards de $$ dans le vent ...

En fait après vérifications, il y a petites erreurs sur la nature exact de l'accord franco brit sur les armes nucléaires ...

Il s'agit bien de l'utilisation d'un outil radiographique : mais rien a voir au CEA de Saclay, puisqu'il n'y en a pas la bas, mais l'Airix a Pontfaverger-Moronvilliers dans la Marne ... Enfin ça, c'est l'Airix dont se sert le CEA pour développer et réaliser la maintenance de nos armes depuis 2000

(il s'agit d'un engin de radiographie a rayon X des + intense au monde, et a capacité d'observations a l'échelle de l'ultra bref pour observer les mouvements de matière combustible nucléaire a la détonation des explosifs chimiques, qui a été essentiel a la France pour développer des têtes nucléaires de nouvelle génération et garantir leur fonctionnement sans essais nucléaires au préalable : puisqu'on peut s'assurer par la machine de la détonation garantie de l'étage A par observation du comportement de la matière)

L'accord prévoit la réalisation d'un 2 ème dispositif Airix a Valduc cette fois (très certainement pour que les brits puissent s'en servir tout en ayant garanti de discretion sur leurs armements comme par exemple éviter que les équipes se croisent pour que certaines informations ne fuitent pas ... Ou choses du genre)

Et des engins de simulations de combustion thermonucléaire, et donc le LMJ quand il rentrera en fonction en 2014

L'accord prévoit aussi, la construction d'un labo commun dans la région de Londres, sur la recherche et développement d'outils de radiographie X qui iraient encore + loin dans le développement des armes nuke ... (très certainement gagner en précision, car potentiel d'économie de matériaux  combustible a réaliser = miniaturiser toujours et encore + les étages A mais aussi obtenir des armes moins épouvantables en retombées, car au niveau politique si un jour on rase un site chez un ennemi : il faudra songer a nettoyer après ...)

Voila 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...