Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Britannique


Adriez
 Share

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Fusilier a dit :

On est un peu HS, mais je ne comprends pas comment tu comptes.

L'année prochaine retour du Perle, livraison du Dugay. Même si le Rubis est RSA en 2023 (ça reste à voir) Ca fait 5 actifs + 1  avant ASA, en termes techniques c'est pareil qu'un en arrêt technique, et même mieux puisqu'il est actif... Je n'ai pas regardé le tuilage après.  

Rubis RSA septembre 22 et Casablanca fin 2023 avec arrivée Suffren 2

Puis RSA Améthyste en 2025 avec Suffren 3

A force de tirer sur la corde

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Donc si j’ai bien compris:
5 SNA ops aujourd’hui - été 2022 (4 Rubis + Suffren)

4 SNA ops + 1 en essais à partir d’Octobre 2022 et jusqu’au printemps 2023 (RSA Rubis + début essais Duguay Trouin)

5 SNA ops + 1 en essais entre printemps 2023 - fin 2023 (fin des travaux du Perle)

5 SNA ops fin 2023/début 2024 (RSA Casabianca, MSO Duguay Trouin)

4 SNA ops + 1 en essais fin 2024 (RSA Émeraude, début essais Tourville)

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, HK a dit :

Donc si j’ai bien compris:
5 SNA ops aujourd’hui - été 2022 (4 Rubis + Suffren)

4 SNA ops + 1 en essais à partir d’Octobre 2022 et jusqu’au printemps 2023 (RSA Rubis + début essais Duguay Trouin)

5 SNA ops + 1 en essais entre printemps 2023 - fin 2023 (fin des travaux du Perle)

5 SNA ops fin 2023/début 2024 (RSA Casabianca, MSO Duguay Trouin)

4 SNA ops + 1 en essais fin 2024 (RSA Émeraude, début essais Tourville)

Il donnent des noms bizarres à leurs nouveaux bâtiments les cousins rouquins :tongue:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, HK a dit :

Donc si j’ai bien compris:
5 SNA ops aujourd’hui - été 2022 (4 Rubis + Suffren)

4 SNA ops + 1 en essais à partir d’Octobre 2022 et jusqu’au printemps 2023 (RSA Rubis + début essais Duguay Trouin)

5 SNA ops + 1 en essais entre printemps 2023 - fin 2023 (fin des travaux du Perle)

5 SNA ops fin 2023/début 2024 (RSA Casabianca, MSO Duguay Trouin)

4 SNA ops + 1 en essais fin 2024 (RSA Émeraude, début essais Tourville)

C'est ça

Il devait prolonger le Casabianca mais pas possible donc RSA en plus il est passé à un seule equipage. Le Rubis lui va remonter à Cherbourg en Septembre ( dernier voyage :sad:)

https://www.meretmarine.com/fr/defense/derniere-prise-de-commandement-pour-le-sna-casabianca

Quand le "de Grasse"  (Barracuda  4)  va arriver en 2026  RSA Améthyste

Quand le Rubis (Barracuda  5) va arriver en 2029 RSA Perle 

On aura 6 SNA operationnel en 2032 lors de ASA du Barracuda numero 6 . 

Alors il faut pas se moquer des anglais :rolleyes: on est pas mieux :combatc:

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

19 minutes ago, Scarabé said:

Quand le Rubis (Barracuda  5) va arriver en 2029 RSA Perle 

On aura 6 SNA operationnel en 2032 lors de ASA du Barracuda numero 6 . 

Il me semble que les Barracuda #5 et #6 arriveront un peu avant… plutôt 2028-2030?

Soit juste à temps pour le 1er grand arrêt technique du Suffren. Donc on n’aura jamais 6 SNA opérationnel, ce qui était déjà le cas avec les Rubis donc rien de nouveau en fait.

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

Bon, et si on donnait quelques nouvelles des carriers de sa Majesté ?

Et de ce qu’on peut mettre sur leur pont, qui ne serait pas un dsuadron de F35 des US Marines ? Ou un maladif Crownest ?

Un RQ-9B Sea Guardian par exemple, équipé d’un kit STOL pour les rendre operables depuis un pont plat ?

Citation

Le kit STOL peut être installé en moins d'une journée et l'avion central et ses sous-systèmes restent les mêmes
[…]
 

Leur envergure est légèrement réduite et se replient à puissance pour économiser de l'espace sur le pont et le hangar sur le navire. L'hélice a également été modifiée pour produire une plus grande poussée initiale nécessaire au décollage.

L'aile et l'hélice redessinées réduisent la longueur de décollage requise, mais auront inévitablement une pénalité d'autonomie modeste en raison de l'augmentation de la traînée

STOL MQ-9B pourrait jouer plusieurs rôles. Sa portée et sa persistance le rendraient idéal pour remplacer la tâche de surveillance et de contrôle aéroportés Crowsnest basée sur l'hélicoptère Merlin

Il aurait un plafond d'endurance et de service beaucoup plus bon. (MQ-9B peut fonctionner jusqu'à 40 000 pieds par rapport aux 15 000 pieds d'un Merlin).

Une solution basée sur SeaGuardian pourrait également jouer le rôle de « recherche » ASW, complétant la force Merlin surétirée par une plate-forme de capteurs qui peut être en vol pendant des jours au lieu de quelques heures.

En tant que SATP lent, le MQ-9B n'est théoriquement pas susceptible de survivre longtemps dans l'espace aérien contesté, mais dans le rôle ISR, ses vulnérabilités sont peu différentes de celles d'un Merlin ou d'un MPA et plus de risques peuvent être pris avec une plate-forme sans équipage

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

L’Argus navire hôpital et navire ecole de l’aéronavale  prolongé, en attendant les MRSS destinés à remplacer non seulement l’Argus, mais aussi les deux LPD, les HMS Albion et Bulwark et les 3 navires de la classe Bay.

spacer.png

Citation

Le ministère de la Défense a confirmé cette semaine que RFA Argus restera en service au-delà de 2030. Argus était censé être mis hors service en 2024, mais sans remplacement disponible, cette décision garantira le maintien de la capacité de formation médicale et aérienne à flot du Royaume-Uni.

[…]
Argus a un bilan exceptionnel, les faits saillants comprennent les opérations de la première guerre du Golfe (1991), de la Bosnie (1993) et du Kosovo (1999), de la Sierra Leone (2001), de la deuxième guerre du Golfe (2003) et au large de la Sierra Leone à nouveau, soutenant la réponse militaire pour contrôler l'épidémie d'Ebola (2014)

[…]
150 membres du personnel ont été embarqués pour doter l'établissement hospitalier de 100 lits pour exercer Medical Response afin de valider sa capacité médicale de rôle 3 maritime. En avril, Argus remplissait son rôle de formation aéronautique et environ 70 membres d'équipage et membres du personnel au sol du 824 NAS et du 1700 NAS ont été embarqués alors que les pilotes stagiaires de Merlin effectuaient les derniers tests avant de se qualifier

https://www.navylookout.com/rfa-argus-extended-in-service-beyond-2030/
Mais ça ne va pas être facile car le bateau est âgé (1988 ds la RN mais achevé en 1980 en Italie)

Citation

The ship was built by Società Italiana Ernesto Breda at Marghera in Italy for Contender 2 Ltd (Sea Containers, Managers) of Hamilton, Bermuda, and was launched on 28 November 1980. In May 1982, the Contender Bezant was taken-up from trade by the Ministry of Defence(MoD) and given a basic conversion at HMNB Devonport to allow her to operate helicopters and Harrier Jump Jets in the transport role for Operation Corporate, the British military deployment to the Falkland Island

spacer.png
spacer.png
 

Curiosité : c’était initialement un porte container qui ne tenait pas bien la mer une fous déchargé :

Citation

After a four-year conversion, the ship entered RFA service in 1988. Having been initially designed as a container ship, she would have been too unstable when unloaded, making her motion at sea "very stiff" which resulted in a very short roll period which is not appropriate for operating helicopters. Therefore, her superstructure is deliberately heavily built (weighing some 800 tons), and she has 1,800 tons of concrete ballast carried in former hatch covers, which have been inverted to form tray-like structures.[9]

 

Edited by Hirondelle
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Hirondelle a dit :

les MRSS destinés à remplacer non seulement l’Argus, mais aussi les deux LPD, les HMS Albion et Bulwark et les 3 navires de la classe Bay.

J'avoue que je suis curieux de voir ce bateau. Il correspond bien à la nouvelle doctrine d'emploi des Royal Marines. Mais, est-ce que l'Ukraine peut bousculer l'orientation...?  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Fusilier a dit :

J'avoue que je suis curieux de voir ce bateau. Il correspond bien à la nouvelle doctrine d'emploi des Royal Marines. Mais, est-ce que l'Ukraine peut bousculer l'orientation...?  

MRSS = Multi Role Support Ships

Sur les premieres vue ils ressemblent plus à des navires de soutiens avec un radier  

ellida1.jpg?auto=compress,format&crop=to

 

dc74eaaff5ceb162176e67d9a2bc5a3dbc168f3a

ellida.png?auto=compress,format&ixlib=ph

ellida3.jpg?auto=compress,format&ixlib=p

Ils sont aussi grand que nos BRF 

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Scarabé a dit :

Sur les premieres vue ils ressemblent plus à des navires de soutiens avec un radier  

Théoriquement capacité transport 350 marines. c'est en effet une sorte d'hybride entre soutien et amphibie. Leur idée,  si j'ai bien compris,  dans le concept "littoral strike je ne sais quoi"  c'est de jouer sur le pré-positionnement de ces navires. Je crois qu'ils peuvent ravitailler une frégate en gas-oil  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Fusilier a dit :

Théoriquement capacité transport 350 marines. c'est en effet une sorte d'hybride entre soutien et amphibie. Leur idée,  si j'ai bien compris,  dans le concept "littoral strike je ne sais quoi"  c'est de jouer sur le pré-positionnement de ces navires. Je crois qu'ils peuvent ravitailler une frégate en gas-oil  

Ils font un peu ça avec les Bay en en positionnant un dans les Antilles entre debut juin et fin Aout (saison des Cyclones)  Ils font souvent escale à Fort de France pour se ravitailler d'ailleurs. 

Contrairement au pré-positionnement permanent d’unités françaises basées en Martinique et en Guadeloupe, les Britanniques déploient des unités depuis l’Europe pour plusieurs mois, afin d’assurer leurs missions de souveraineté, de lutte contre le narcotrafic, ou encore d’intervention de secours d’urgence aux populations des îles de la Couronne en cas de catastrophe naturelle. Ainsi, le Mounts Bay relève le Wave Knight et, pour la première fois, ce bâtiment restera trois ans dans la Caraïbe au lieu des six ou douze mois d’usage par le passé.

Cette relève de bâtiments de la Royal Navy illustre le renforcement d’une coopération étroite entre marines françaises et britannique. Pour le capitaine de vaisseau Xavier L., chef du centre opérationnel des forces armées aux Antilles, « cette relève à Fort-de-France s’inscrit dans le cadre du rapprochement franco-britannique dans le domaine naval suite aux accords de Lancaster House. Les Britanniques ont émis le souhait de faire de Fort-de-France leur point d’appui principal dans la Petite Caraïbe pour leurs unités déployées dans la zone. Ce fut déjà le cas avec les patrouilleurs HMS Severn et HMS Mersey. Le Mersey avait profité notamment des infrastructures et des savoir-faire locaux pour réaliser une période de maintenance au bassin de Radoub et au sein de la base navale de Fort-de-France ».  

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Scarabé a dit :

Ils font un peu ça avec les Bay en en positionnant un dans les Antilles entre debut juin et fin Aout (saison des Cyclones)  Ils font souvent escale à Fort de France pour se ravitailler d'ailleurs. 

Contrairement au pré-positionnement permanent d’unités françaises basées en Martinique et en Guadeloupe, les Britanniques déploient des unités depuis l’Europe pour plusieurs mois, afin d’assurer leurs missions de souveraineté, de lutte contre le narcotrafic, ou encore d’intervention de secours d’urgence aux populations des îles de la Couronne en cas de catastrophe naturelle. Ainsi, le Mounts Bay relève le Wave Knight et, pour la première fois, ce bâtiment restera trois ans dans la Caraïbe au lieu des six ou douze mois d’usage par le passé.

Cette relève de bâtiments de la Royal Navy illustre le renforcement d’une coopération étroite entre marines françaises et britannique. Pour le capitaine de vaisseau Xavier L., chef du centre opérationnel des forces armées aux Antilles, « cette relève à Fort-de-France s’inscrit dans le cadre du rapprochement franco-britannique dans le domaine naval suite aux accords de Lancaster House. Les Britanniques ont émis le souhait de faire de Fort-de-France leur point d’appui principal dans la Petite Caraïbe pour leurs unités déployées dans la zone. Ce fut déjà le cas avec les patrouilleurs HMS Severn et HMS Mersey. Le Mersey avait profité notamment des infrastructures et des savoir-faire locaux pour réaliser une période de maintenance au bassin de Radoub et au sein de la base navale de Fort-de-France ».  

Les Britanniques n'ont pas de base pour la Royale Navy dans les Caraïbes. 

 

Présence Européenne dans les Caraïbes : Chiffres de 2018,

                                                                                                            Royaume Uni  (monnaie d'usage dollar)                             total îles          167 883 habitants    -     1 559 km2     -      108 hab/km2                          sans les Bermudes

                                                                                                                                                                                                                                   238 747 habitants    -    1 613 km2     -      148 hab/km2                           avec les Bermudes  

 

                                                                                                            Pays Bas         (monnaie d'usage dollar)                             total îles         326 857 habitants    -       999 km2    -      328 hab/km2  

 

                                                                                                            France             (monnaie d'usage Euro)                               total îles         838 900 habitants    -     2 879 km2    -      292 hab/km2

                                                                                                                                                                                                           Guyane            261 000 habitants    -   86 504 km2    -         3 hab/km2

                                                                                                                                                                                                   total France        1 098 900 habitants    -   89 383 km2    -        13 hab/km2

 

La différence de masse des présences européennes dans les Caraïbes ont eu pour conséquence que les compagnies maritimes Néerlandaises ont absorbé les compagnies maritimes Britanniques et a leur tour les compagnies maritimes Néerlandaises ont été absorbées dans les réseaux de la française CMA CGM.     

                                                                                                                         

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Scarabé a dit :

Ils font un peu ça avec les Bay en en positionnant un dans les Antilles

Le projet ne concerne pas que les bateaux, mais aussi l'organisation de la Brigade Commando (nouvelle doctrine) il était question de positionner un bateau au-delà de Suez, peu-être aussi un en Med et bien sur leur terrain de prédilection, le Grand Nord / Norvège / Baltique. Noter que sur ce terrain, Grand Nord, ils peuvent compter sur le Korps Marinier, qui sont comme eux spécialement entraînés au combat en Norvège, ainsi que sur le Seebataillon allemand et le commando amphibie belge (entraînés par le KM)  

il y a une heure, capmat a dit :

Les Britanniques n'ont pas de base pour la Royale Navy dans les Caraïbes. 

Ce n'est pas une priorité pour eux. En plus sur la zone ils peuvent compter sur la présence du Korps Marinier (qui forment brigade avec eux) et bien sur les français et US... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Fusilier a dit :

Ce n'est pas une priorité pour eux. En plus sur la zone ils peuvent compter sur la présence du Korps Marinier (qui forment brigade avec eux) et bien sur les français et US... 

Korps Mariniers, basés sans doute à Curaçao.....en face des côtes Vénézueliennes.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 30/06/2022 à 12:40, Fusilier a dit :

J'avoue que je suis curieux de voir ce bateau. Il correspond bien à la nouvelle doctrine d'emploi des Royal Marines. Mais, est-ce que l'Ukraine peut bousculer l'orientation...?  

Il me semble que l'Ukraine devrait au contraire accentuer cette orientation.

Le Royaume Uni, comme la France, sont des pays sanctuarisés par l'arme atomique, mais qui subiront comme le reste de l'Europe les contre-coups de la bipolarisation en marche du monde, avec comme conséquences un accès plus compliqué aux ressources naturelles de la planète puisque largement absentes du continent européen.

Pour l'occasion la communication officielle devrait aller vers une solidarité accrue à l'effort de guerre continental (et une potentielle augmentation des exportations d'armes, bien réelle celle-là), mais le concret du quotidien va assez vite les rappeler à ce qui a fait leur force, à savoir être des empires maritimes capables de sécuriser les lignes logistiques et d'intervenir rapidement et efficacement en cas de problème sur les lieux de production (ou d'extraction c'est plus adapté dans le cas présent).

Le concept MRSS me fait penser à une évolution "tout en un" des PHA croisé avec le concept des bases flottantes US conçues sur base de tanker : un navire polyvalent, presqu'autonome, capable d'accueillir loin longtemps un nombre limité (par rapport aux navires amphibies US) de soldats mais dans un confort qui leur permet un pré-positionnement assez long pour permettre un dialogue diplomatique "constructif", voire une capacité d'action expéditionnaire plus classique.

Ce n'est pas vraiment éloigné de ce que nous ferons avec un trio PHA / BRF / frégate, mais eux le feront avec juste 2 navires...

Edited by Beachcomber
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, capmat a dit :

Korps Mariniers, basés sans doute à Curaçao.....en face des côtes Vénézueliennes.

Nein.  Curaçao: le commandant de zone (général du Korps Mariniers) une compagnie armée de terre, la base navale (dont un navire) et services. Le Korps Mariniers (32e Raiding Squadron) est basé à Aruba, la garde des installation est à la charge de la milice d'Aruba. à Saint Martin il y a aussi un détachement et des garde côtes 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Beachcomber a dit :

Le concept MRSS me faist penser à une évolution "tout en un" des PHA croisé avec le concept des bases flottantes US conçues sur base de tanker

Je dirais LPD plutôt que PHA :biggrin: 

il y a 11 minutes, Beachcomber a dit :

Il me semble que l'Ukraine devrait au contraire accentuer cette orientation.

Je ne sais pas si l'orientation de la Brigade Commando vers une sorte de force à la limite des FS, la guerre avant la guerre, hybride / asymétrique et toutes ces conneries, est vraiment adaptée à la donne ouverte par l'Ukraine. A vrai dire, je n'en sais rien, je pose la question.  Ils ont converti un commando en commando d'interdiction maritime, le reste de la brigade, avec les navires impliqués s'oriente vers ceci, on est aux limites des FS

https://www.navylookout.com/understanding-the-royal-navy-littoral-response-group-concept/

https://www.naval-technology.com/news/littoral-response-group-experimentation/

 

 

il y a 4 minutes, Scarabé a dit :

Ils ont une compagnie en stationement permanent sur Saint Marteen 

Une compagnie c'est optimiste.  Un Raiding Squadron c'est 118 pax. Le seul déployé aux Caraibes est basé Aruba, 32e Raiding Squadron pour être exact. A Saint Martin il y a un détachement du 32e   Organisation d'un Raiding Squadron :  3 Raiding Troop, chaque Raiding Troop est divisé en 2 Raiding Section à 14 pax. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Fusilier a dit :

Je dirais LPD plutôt que PHA :biggrin: 

Je ne sais pas si l'orientation de la Brigade Commando vers une sorte de force à la limite des FS, la guerre avant la guerre, hybride / asymétrique et toutes ces conneries, est vraiment adaptée à la donne ouverte par l'Ukraine. A vrai dire, je n'en sais rien, je pose la question.  Ils ont converti un commando en commando d'interdiction maritime, le reste de la brigade, avec les navires impliqués s'oriente vers ceci, on est aux limites des FS

https://www.navylookout.com/understanding-the-royal-navy-littoral-response-group-concept/

https://www.naval-technology.com/news/littoral-response-group-experimentation/

 

 

 

Le Karel Doorman (A833) est en dry dock pour un an (10ans de service) ils vont y installer du 76 mm .

Les 2 autres LPD vont aussi recevoir des 76 mm 

240px-Hr._Ms_Rotterdam_(1998)_1.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 56 minutes, Fusilier a dit :

Je ne sais pas si l'orientation de la Brigade Commando vers une sorte de force à la limite des FS, la guerre avant la guerre, hybride / asymétrique et toutes ces conneries, est vraiment adaptée à la donne ouverte par l'Ukraine. A vrai dire, je n'en sais rien, je pose la question.  Ils ont converti un commando en commando d'interdiction maritime, le reste de la brigade, avec les navires impliqués s'oriente vers ceci, on est aux limites des FS

Là dessus mon ignorance crasse m'oblige au silence, mais si je pensais PHA plutôt que LPD c'est pour la dimension couteau suisse du concept : quelle que soit la spécialité des "auxiliaires" embarqués, le mix est possible et la nature de la mission peut varier (voire évoluer rapidement en cours de mission - avec une relève partielle rapide) de l'aide humanitaire a la mission de guerre en passant par tous les scenarii de crise possibles.

On en saura sans doute plus à la livraison du 1er de classe, mais une utilisation en Pc ou base statique (au milieu du golfe de Guinée par exemple) serait pas non plus déconnante, à l'instar de ce que j'imagine possible comme rôle des BRF.

Je remarque juste qu'actuellement les 3 déploiements européens permanents sont plutôt liés au pétrole (Guinée, Lybie, Ormuz), que la sécurisation des côtes somaliennes ne nécessitait pas la présence de frégates top niveau, et que dans la plupart de ces cas (sauf MEDOR et Ormuz actuellement) une présence plus ou moins statique avec capacité d'intervention commando rapide est globalement suffisante.

La présence d'un radier permet en plus de faire de l'intervention mécanisée à terre, ou de l'évacuation de civils / ressortissants en nombre.

Bref le flotteur a su évoluer d'une base "débarquement classique Omaha Beach" vers un système d'arme complet "gestion de crise XXI eme siècle" en gagnant en polyvalence. C'est apparemment une vision plutôt européenne : Chine et USA semblent rester bloquer sur Omaha (ou alors c'est qu'ils ont d'autres moyens que j'ignore - autres qu'un porte-avions et son escorte complète dans chaque mer du globe :tongue: )

Edited by Beachcomber
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, Beachcomber a dit :

La présence d'un radier permet en plus de faire de l'intervention mécanisée à terre,

Ca va dépendre du type de batellerie qu'ils embarquent, ces bateaux sont destinés aux RMC,  le mécanisé c'est pas trop leur style... Les Royal Marines travaillent avec des LCVP  Mark V, des aéroglisseurs Griffon 2000, des Zodiacs, au mieux tu y mets une jeep ou un VAC. Les LCU et les mexeflote, capables de portes des engins, c'est plutôt l'échelon logistique, aujourd'hui sur les Bay Class.  On verra jus'qu'à où ça va, mais c'est un tout autre concept... A la limite à comparer avec les unités légères "littoral" en gestation chez les US Marines (avec des petits bateaux) voir avec une certaine évolution chez les fusiliers marins italiens (Brigade San Marco) en soutien des FS... Quoiqu'il en soit, les RM pourront toujours compter avec les LPD des neerlandais  

NB je pensais que l'on avait encore une guerre de retard,  à voir s'ils changent leur fusil d'épaule.

spacer.png

 

spacer.png

 

Edited by Fusilier
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Fusilier said:

Je ne sais pas si l'orientation de la Brigade Commando vers une sorte de force à la limite des FS, la guerre avant la guerre, hybride / asymétrique et toutes ces conneries, est vraiment adaptée à la donne ouverte par l'Ukraine. A vrai dire, je n'en sais rien, je pose la question.  Ils ont converti un commando en commando d'interdiction maritime, le reste de la brigade, avec les navires impliqués s'oriente vers ceci, on est aux limites des FS

https://www.navylookout.com/understanding-the-royal-navy-littoral-response-group-concept/

https://www.naval-technology.com/news/littoral-response-group-experimentation/

On notera que les commandos ont toujours été borderline FS. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, leur mission originelle est le raid et l'infiltration et sabotage en plus de l'amphibie classique avec des opérations aux dimensions allant de la brigade à des équipes de juste une dizaine d'hommes.

 

1 hour ago, Fusilier said:

Ca va dépendre du type de batellerie qu'ils embarquent, ces bateaux sont destinés aux RMC,  le mécanisé c'est pas trop leur style...

Mécanisé peut-être pas mais motorisé en tout cas. Ils utilisent le Viking  (BvS 10) et le Jackal. Plus les Land Rovers

 

 

Pour ce que je peux voir, ils ont l'air de se concentrer sur le Littoral Strike Unit (grosso-modo un SGTIA) basé sur une compagnie d'infanterie renforcée par des éléments de la Brigade Commando. La question que je me pose est de savoir quelle structure aura non seulement la compagnie d'infanterie standard et les renforcement types qui lui seront attachés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, mehari a dit :

Pour ce que je peux voir, ils ont l'air de se concentrer sur le Littoral Strike Unit (grosso-modo un SGTIA) basé sur une compagnie d'infanterie renforcée par des éléments de la Brigade Commando. La question que je me pose est de savoir quelle structure aura non seulement la compagnie d'infanterie standard et les renforcement types qui lui seront attachés.

Le Littoral Response Group X (pour expérimentation)  Composé d'éléments :

40 Commando (standard) ; 42 Commando (Interdiction maritime etc) 47 Commando (flottille) 30 Commando (PC; Trans; log, etc... 

Je me pose des question sur le devenir des commando Génie et Artillerie (Army) 

il y a une heure, mehari a dit :

Mécanisé peut-être pas mais motorisé en tout cas. Ils utilisent le Viking  (BvS 10) et le Jackal. Plus les Land Rovers

Le pb était de partir des capacités /nature de la batellerie embarquée sur ces nouveaux navires.  J'attends de voir, mais ça ne prend pas le chemin des LCU et Mexeflote. Ils peuvent toujours débarquer les vikings et autres sur un quai... 

il y a une heure, mehari a dit :

On notera que les commandos ont toujours été borderline FS.

Oui, mais là c'est un retour aux sources (ce n'est pas moi qui le dit, c'est eux...)  ça fait longtemps qu'ils sont employés en commando de choc.  Note que dans les années 60 /70 c'était le cas de nos commandos, Hubert mis part.  

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

Ils utilisent le Viking  (BvS 10) et le Jackal.

Il y a mécanisé, motorise et transporté... les moyens Vikings, Jackal, zodiac, etc... ne sont pas organiques, mais des unités de transport, (idem pour le Korps Mariniers) 

Link to comment
Share on other sites

On 7/1/2022 at 7:47 PM, Fusilier said:

Le Littoral Response Group X (pour expérimentation)  Composé d'éléments :

40 Commando (standard) ; 42 Commando (Interdiction maritime etc) 47 Commando (flottille) 30 Commando (PC; Trans; log, etc... 

Je me pose des question sur le devenir des commando Génie et Artillerie (Army) 

Le LRG se compose d'un LSU, d'un Albion, d'un Bay, d'un Daring et d'un navire de ravitaillement. C'est l'équivalent des Expeditionary Strike Group de l'US Navy.

Le LSU est l'élément terrestre (un Ground Combat Element des Marines) basé sur une compagnie (strike company) des 40 ou 45 Cdo, renforcée par des éléments de la 3e Brigade.

Pour ce qui est du support Génie et Artillerie, ils fournissent aussi des éléments. De toute façon, les RM ne peuvent pas réellement s'en passer vu qu'ils n'ont autrement pas de sapeurs ou d'observateurs de feu. On peut se demander ce qu'il va se passer avec les batteries de 105mm par contre au vu des dimensions de l'unité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, mehari a dit :

Le LRG se compose d'un LSU, d'un Albion, d'un Bay, d'un Daring et d'un navire de ravitaillement. C'est l'équivalent des Expeditionary Strike Group de l'US Navy.

Équivalent en beaucoup plus petit :biggrin: Je n'ai pas mentionné les bateaux, vu que l'on était concentrés sur les RM et les futurs navires, il y a des chances que le futur ne ressemble pas à la composition du LRG.  

Il y a 13 heures, mehari a dit :

est l'élément terrestre (un Ground Combat Element des Marines) basé sur une compagnie (strike company) des 40 ou 45 Cdo, renforcée par des éléments de la 3e Brigade.

Je n'ai pas d'autre info que l'énoncé officiel des unités participantes à l'expérimentation.  

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...