Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Britannique


Adriez
 Share

Recommended Posts

Le QE est arrivé aux États-Unis, mais je ne trouve pas d’informations sur le Prince of Wales…

Enfin… si ! Un marin vient de se faire virer pour avoir touché (saoul) le popotin d’une collègue.

https://www.portsmouth.co.uk/news/defence/royal-navy-engineer-dismissed-for-groping-female-sailors-bottom-on-hms-prince-of-wales-3850588?amp

A rajouter aux travaux de réparation du couplage de la ligne d’arbre qui a cédé, des mains-courantes sur les échelles…

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Hirondelle a dit :

Le QE est arrivé aux États-Unis, mais je ne trouve pas d’informations sur le Prince of Wales…

Enfin… si ! Un marin vient de se faire virer pour avoir touché (saoul) le popotin d’une collègue.

https://www.portsmouth.co.uk/news/defence/royal-navy-engineer-dismissed-for-groping-female-sailors-bottom-on-hms-prince-of-wales-3850588?amp

A rajouter aux travaux de réparation du couplage de la ligne d’arbre qui a cédé, des mains-courantes sur les échelles…

La RN à l'air davoir de sérieux problèmes à gérer la mixité à bord de ses navire. Avant sur sous marin maintenant sur porte avions. Ça fait pas très sérieux 

Link to comment
Share on other sites

Pour l’instant, la RN a juste dû se séparer d’un bouchon gras qui avait des problèmes d’alcool.

Révélation

Et des problèmes avec les femmes si le simplet croyais vraiment qu’on peut draguer en collant des mains aux fesses…

Je n’ai relayé l’info qu’à titre anecdotique, pas sûr que ça vaille plus:blush:

edit : et une pensée à Joe Marler, on va rigoler l’an prochain pour la coupe du monde…

Révélation

Le sang froid d’Alun Wyn Jones : c’est ça qu’il faut aux filles de la Navy.

 

Edited by Hirondelle
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Le 23/09/2022 à 18:07, Hirondelle a dit :

Il pourra rester à Paris pour le klaxon aussi…

J’ai du mal à voir l’urgence qu’il y a à insérer un drone sous-marin dans le trafic maritime. Dans mon idée, il ne va pas prendre un anneau au port d’Arcachon au mois d’août, et reste bien en dessous de la quille des marmars. Sinon, c’est priorité à droite ce qui vient de tribord. Ça devrait être à la portée d’une IA médiocre, non? Plus facile que d’éviter chalut et filets.

Surement une idée allemande, comme le fait de pouvoir faire transiter un drone dans le trafic aérien, et avec deux moteurs au cas où l'un d'eux tomberait en panne.

Surement une idée hollandaise, comme le fait de pouvoir faire décoller un quadriréacteur avec seulement deux moteurs.

...

Surement une idée anglaise, d'avoir un drone sous marin voguant en surface afin d'être sur qu'il ne coulera pas... 

:chirolp_iei:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Bocket a dit :

Récit de l'opération Blackleg sur l'épave du Coventry (coulé aux Malouines) par le plongeur Ray Sinclair. Opération réalisée en 1982,  à une centaine de mètres de profondeur pour sécuriser et détruire diverses armes (destruction de missile seadart) , récupérer des données sensibles dont des bandes magnétiques et des  documents codés (en ouvrant le coffre dans la cabine du capitane), et d'autres non militaire mais tout aussi important symboliquement comme la croix en  clous de la cathédrale de Coventry

https://www.navylookout.com/protecting-the-secrets-of-a-wreck-diving-on-hms-coventry/

… Ce qui est incroyable c’est que les plongeurs ne pouvaient pas communiquer entre eux … ils devaient passer par le central en surface qui répercutait les demandes aux autres. Les choses ont dû bien changer en 40 ans.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le départ du HMS Prince of Wales a de nouveau été reporté après la découverte d'une "fissure" dans une partie de la machinerie du porte-avions.

Le navire de guerre devait partir pour l'Écosse ce matin, mais il a été reporté après la découverte d'une fissure dans un collecteur de gazole d’alimentation de l'un de ses générateurs.

Une source de la Royal Navy a déclaré au Telegraph que le navire devrait prendre la mer à 22 heures ce soir, soulignant que le dernier problème était "un défaut non lié à l'arbre".

Elle a ajouté : "Sans l'arbre, le retard ne serait que de 12 heures", reconnaissant que "cela n'aide pas l'ambassade".

La source a mis en garde contre "une contrainte de temps" et a prévenu que si le navire "ne débarque pas ce soir, il y aura d'autres retards."

A lire également : Le HMS Prince of Wales, démantelé, est remplacé par le HMS Queen Elizabeth pour une visite aux États-Unis | UK News

Le navire s'est trouvé en avarie au large de l'île de Wight en août après avoir quitté la base navale de Portsmouth pour participer à des essais en vol et à des visites diplomatiques aux États-Unis.

Des inspections menées par des plongeurs et des ingénieurs ont révélé que l'hélice tribord de 33 tonnes - le même poids que 30 voitures Ford Fiesta - avait mal fonctionné car l'embrayage qui la maintenait en place s'était cassé.

Le porte-avions a été renvoyé à Portsmouth pour un examen plus approfondi par les ingénieurs de Babcock avant qu'il ne soit décidé de se rendre à Rosyth, Fife, où il était en construction, pour y subir des réparations en cale sèche.

Alors qu'il était prévu qu'il prenne la mer lundi, les travaux visant à retirer l'énorme hélice n'ont pas été achevés à temps et le départ a été reporté à 11 heures vendredi.

L'appareillage ce soir-là dépend de la résolution du problème ainsi que de la marée haute qui permettra à l'énorme navire de guerre de quitter le port de Portsmouth.

Lord West, ancien First Sea Lord, a déclaré : "Dans l'ensemble, il est clairement très malheureux que nous soyons maintenant confrontés à un autre problème".

"Lorsque vous avez de grosses pièces de machine, les choses vont mal. Le problème avec l'arbre est qu'ils ne savent vraiment pas quel est le problème, et c'est inquiétant."

Le HMS Prince of Wales pourrait être absent pendant des mois

La marine n'a pas précisé combien de temps les réparations à Rosyth devraient durer et combien de temps le HMS Prince of Wales sera absent de son rôle de navire amiral de l'OTAN, mais on pense qu'il s'agira de mois plutôt que de semaines.

Son navire jumeau, le HMS Queen Elizabeth, a modifié ses plans d'automne pour se rendre aux États-Unis afin de remplir certains des engagements prévus, notamment l'accueil de l'Atlantic Future Forum à New York, une conférence sur la défense destinée à renforcer les liens entre la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Le contre-amiral Steve Moorhouse, directeur de Force Generation chargé de veiller à ce que les navires de la Royal Navy soient opérationnels, a précédemment expliqué la panne subie par le HMS Prince of Wales.

Il a déclaré : "Les plongeurs de la Royal Navy ont inspecté l'arbre tribord du navire et les zones adjacentes et ont confirmé qu'il y a des dommages importants à l'arbre au niveau de l'hélice et quelques dommages superficiels au gouvernail, mais aucun dommage au reste du navire.

"Notre évaluation initiale a montré que l'accouplement reliant les deux dernières sections de l'arbre s'était rompu.

"Il s'agit d'une erreur extrêmement inhabituelle et nous continuons à poursuivre toutes les options de réparation".

https://ukdaily.news/the-43-year-old-man-was-found-guilty-of-raping-a-16-year-old-girl-in-an-alley-before-silencing-her-131653.html

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Quand je vois ça, et que je me remémore les déboires de jeunesse du CDG, je ne peux que constater le savoir-faire faire des Yankees. Pas le souvenir qu’ils aient cassé  quoi que ce soit sur leur nouveaux CVN.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, cicsers a dit :

Quand je vois ça, et que je me remémore les déboires de jeunesse du CDG, je ne peux que constater le savoir-faire faire des Yankees. Pas le souvenir qu’ils aient cassé  quoi que ce soit sur leur nouveaux CVN.

Cela démontre l'importance de garder un savoir-faire dans le temps ....

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, cicsers a dit :

Quand je vois ça, et que je me remémore les déboires de jeunesse du CDG, je ne peux que constater le savoir-faire faire des Yankees. Pas le souvenir qu’ils aient cassé  quoi que ce soit sur leur nouveaux CVN.

Extrapolé des Nimitz, ça peut aider. Quant à la nouveauté des Emals, ce fut plus laborieux.

Mais j’admets volontiers que fabriquer presque en continu ces bateaux très complexes doit aider. Beaucoup. Restera t il pour la construction du PA NG un seul ingénieur (ou même ouvrier) ayant travaillé à la conception, à la construction ou même à la mise au point du CgG?

(et avec Navantia le PoW aurait eu de la gite où serait un peu enfoncé dans ses lignes :biggrin:)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Hirondelle a dit :

 Restera t il pour la construction du PA NG un seul ingénieur (ou même ouvrier) ayant travaillé à la conception, à la construction ou même à la mise au point du CgG?

(et avec Navantia le PoW aurait eu de la gite où serait un peu enfoncé dans ses lignes :biggrin:)

Je me suis fait la même réflexion.

Quant au coup de pied de la mule du Pape, cela m'a fait bien rire ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, cicsers a dit :

Quand je vois ça, et que je me remémore les déboires de jeunesse du CDG, je ne peux que constater le savoir-faire faire des Yankees. Pas le souvenir qu’ils aient cassé  quoi que ce soit sur leur nouveaux CVN.

pas que de jeunesse ; on a eu en 2009 l'affaire des accouplements à dentures délignables ...............

Leçon ==> Humilité

Je suis d'accord avec les commentaires amirauté UK que les soucis sur des accouplements hydrauliques SKF sont rarissimes , on en a sur nos frégates

PA CdG sais pas ?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARMEN56 a dit :

 

PA CdG sais pas ?

 

On a quand même du retex avec le CDG. Sur sa construction et sur les ATM. NG sais les erreurs à ne pas faire. Et les Chantiers de l'Atlantique ont un certain savoir faire dans la construction des gros navires. Pour les catas et les brins d'arrets faisons confiance aux americains. Ils se sont bien occupés des cata du CDG jusqu' a mainteant.    

D'ailleurs actuellement un gros AT I est prévue en 2023 avec pratiquement 6 mois au bassin et ensuite se sera 2026 27  l'ATM 3 avec dernier rechargement des reacteurs.   

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Scarabé a dit :

Et les Chantiers de l'Atlantique ont un certain savoir faire dans la construction des gros navires.

Je suis sceptique, parce que les contraintes ne sont pas les mêmes. Un gros navire de commerce c'est une vitesse de croisière continue, un PA des accélérations et des ralentissements fréquents 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, mudrets a dit :

Je suis sceptique, parce que les contraintes ne sont pas les mêmes. Un gros navire de commerce c'est une vitesse de croisière continue, un PA des accélérations et des ralentissements fréquents 

DGA et reponsable du projet. ( plate forme et systeme de combat)

NG et DGA sont reponsables des techniques navales, des techniques aéronautique, des techniques hydrodynamiques, de la Maitrise Nucleaire, de la Maitrise de l'information. 

Les chantiers sont en charge de la zone vie ainsi que de la construction des blocs et de l'assemblage final en fonction des plans DGA  

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Scarabé a dit :

On a quand même du retex avec le CDG. Sur sa construction et sur les ATM. NG sais les erreurs à ne pas faire. Et les Chantiers de l'Atlantique ont un certain savoir faire dans la construction des gros navires. Pour les catas et les brins d'arrets faisons confiance aux americains. Ils se sont bien occupés des cata du CDG jusqu' a mainteant.    

D'ailleurs actuellement un gros AT I est prévue en 2023 avec pratiquement 6 mois au bassin et ensuite se sera 2026 27  l'ATM 3 avec dernier rechargement des reacteurs.   

Quand je dis "sais pas", je parle de savoir si on a des accouplements SKF ou pas sur le Charles

pour ce qui est du retex CDG , on a des éléments clairement

il y a 45 minutes, mudrets a dit :

Je suis sceptique, parce que les contraintes ne sont pas les mêmes. Un gros navire de commerce c'est une vitesse de croisière continue, un PA des accélérations et des ralentissements fréquents 

on ne peut pas dire mieux

il y a 50 minutes, Scarabé a dit :

l'assemblage final en fonction des plans DGA  

DGA fait des plans ? cà c'est du BFMTV :tongue: => mon oreiller m'appelle

 

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

« La Royal Navy a annoncé que son plus récent porte-avions HMS Prince of Wales a quitté Portsmouth pour retourner à Rosyth pour la prochaine étape de la reprise des réparations

Personnel de Naval News 10 Oct 2022

Communiqué de presse de la Royal Navy

Le porte-avions se dirige vers Rosyth pour des travaux sur son arbre d'hélice tribord (droit) qui a subi un défaut mécanique lors du départ du navire pour New York le mois dernier.

Des inspections effectuées par des plongeurs ont révélé que l'accouplement de l'arbre s'était rompu. La manière la plus rapide et la plus sûre de le réparer et de remettre le navire en service implique que le porte-avions entre en cale sèche à Rosyth, l'un des rares chantiers navals capables d'accueillir le navire de guerre de 65 000 tonnes.

Depuis le retour du porte-avions à la base navale de Portsmouth, début septembre, les ingénieurs du navire travaillent avec des plongeurs et des architectes et ingénieurs navals experts de Babcock - qui gère le chantier naval de Rosyth - et de l'organisation Defence Equipment and Support du ministère de la Défense, afin de déterminer ce qui est nécessaire pour remettre le HMS Prince of Wales en service.

Toutefois, l'étendue et le calendrier des réparations ne seront connus que lorsque le navire sera en cale sèche et aura été inspecté en détail par les ingénieurs, mais l'objectif est de permettre au HMS Prince of Wales de reprendre ses activités en première ligne aussi rapidement et sûrement que possible. En attendant, la puissante hélice tribord de 33 tonnes a été retirée avant son voyage vers le Firth of Forth.

    "Bien que nos projets visant à repousser les limites de l'innovation en matière de porte-avions au Royaume-Uni soient temporairement suspendus, je suis extrêmement fier de l'équipage du navire qui a relevé le défi de préparer les réparations tout en faisant face à la déception à court terme d'un déploiement reporté. Maintenant que les défis techniques initiaux ont été surmontés pour nous permettre de naviguer, nous allons transiter vers Rosyth où nous continuerons à travailler dur avec nos partenaires industriels dans le chantier naval pour assurer la réparation de l'arbre aussi rapidement que possible et ramener le HMS Prince of Wales en première ligne pour poursuivre ses opérations".

    Capitaine Richard Hewitt

Pour préparer le retour à Rosyth, où le porte-avions a été assemblé entre 2011 et 2017, l'équipe de navigation du porte-avions s'est entraînée sur un simulateur aux côtés des pilotes du Forth et des capitaines de remorqueurs à l'école maritime de South Shields, au South Tyneside College, pour s'exercer à l'approche du mouillage et à la navigation sous les trois ponts du Forth et dans la cale sèche.

Le capitaine de corvette Chris Poulson, navigateur du HMS Prince of Wales, a déclaré : "Ramener le Prince of Wales dans la cale sèche où il a été assemblé sera un grand défi pour la navigation.

"Nous savons bien sûr qu'il pourra rentrer, mais il faudra un énorme effort d'équipe entre l'équipage du navire, les pilotes du Forth, l'équipe à terre de Babcock et la société de remorquage pour le faire rentrer dans le bassin. En plus de réussir la manœuvre en toute sécurité, je suis impatient de faire passer le navire sous les ponts de Forth et de les voir d'en bas pour la première fois".

Le navire a pris la mer avec un équipage complet - 750 hommes et femmes - qui restera avec le navire et continuera à s'entraîner pour de nouvelles opérations, tout en soutenant le programme de maintenance pendant son séjour à Rosyth.

Pendant leur séjour à Rosyth, les membres de l'équipage continueront à s'entraîner sur les systèmes du navire en vue de leurs rôles opérationnels. Ils profiteront également du magnifique paysage écossais de leur nouvelle résidence temporaire pour entreprendre des activités de formation au leadership et à l'aventure pendant les mois d'automne et d'hiver.

Pendant qu'il est en réparation, son programme d'automne, qui prévoyait des opérations avec des F35B, des MV22 Osprey et des drones au large de la côte est des États-Unis, est en cours de reprogrammation pour 2023. »

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

=

https://www.navalnews.com/naval-news/2022/10/hms-prince-of-wales-departs-portsmouth-for-rosyth/

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARMEN56 a dit :

un équipage complet - 750 hommes et femmes -

Complet ? Certes je comprends bien qu'on ne parle pas du personnel aéro, mais 750 pour un si grand bâtiment (même non équipe de catapultes et de brins d'arrêt ce qui allège la charge en personnel).

J'avais bien lu que les QE disposaient de nombreux automates (notamment le circuit mun. entièrement automatisé) mais quand même !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARMEN56 a dit :

"Bien que nos projets visant à repousser les limites de l'innovation en matière de porte-avions au Royaume-Uni soient temporairement suspendus, je suis extrêmement fier de l'équipage du navire(…)

Je ne cesse d’être émerveillé par la logorrhée de la bien penseance corporate. On ne sait plus rien construire de solide et pas cher, mais qu’est-ce qu’on parle bien.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Pas sûr que les ingés du Charles aient bien « tuilé » avec ceux qui avaient le CLEM  30 ans avant d’autant qu’en ces années 90 , l’éclatement de la DCAN n’avait pas aidé .

Le CLEM et le Charles ont été conçus/construit dans un corpus normatif  coiffé par le STCAN . Pour le  PANG , le référentiel est différant ; un mixte de BV mili et de normes EMM/NG/DGA/TA . Quant au sans faute , zéro merde , ceux qui seront là verront…

Ce qui surtout m'interpelle dans cette affaire c'est le fait d'être obligé de remorquer  500 mn le POW pour aller chercher le bassin

Séquence HJ ( hors jeu)  : quand je me remémore les matchs mémorables St Etienne Nantes à Saupin fin des années 70 avec des Platoche , Larios….. Herbin d’un coté et de l’autre des Michel , le grand Max ….et Coco Suaudau de l’autre , je me dis que les écoles et  portées de concentration de talents c’est fragile….

Edited by ARMEN56
  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, pascal a dit :

Complet ? Certes je comprends bien qu'on ne parle pas du personnel aéro, mais 750 pour un si grand bâtiment (même non équipe de catapultes et de brins d'arrêt ce qui allège la charge en personnel).

J'avais bien lu que les QE disposaient de nombreux automates (notamment le circuit mun. entièrement automatisé) mais quand même !

 

HMS QE ; 679 crew, not including air element; total berths for up to 1,600

https://en.wikipedia.org/wiki/Queen_Elizabeth-class_aircraft_carrier

sur notre PA2 CVF fr  ; prévision de 1000 personnes embarquées  , et 620 pour les flottilles

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...