Sign in to follow this  
Serge

[Australie] Le corps blindé mécanisé australien

Recommended Posts

En effet.

Au début, il me semblait que le choix du 6.0 reposait sur une contrainte de gabarit. Or, l'AMV35 est dans celui du Piranha-V. D'ailleur, j'ai cru comprendre qu'il va concourir pour le programme de remplacement des M113AS.

Ces programmes sont assez étranges.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai l'impression que l'armée australienne part sur une autre vision en terme de force blindée /mécanisée .

En fait cela est sûrement lié à une plus grande liaison avec l'USMC qui a installé une force en Australie .

Au fond l'idée pour les australiens est peut-être celui de devenir une force médiane/blindée  , en gardant bien évidemment ces tanks mais en évoluant sur du "VCI" à roue .

En terme de projection ,de logistique dans l'idée d'une force expéditionnaire amphibie conjointe avec l'USMC chacun aurait un rôle bien défini , l'USMC restant la pointe dans l'amphibie tout en ayant une capacité "médiane" Australienne en allant au plus loin de la tête de pont .

L'intérêt s'est aussi d'avoir des véhicules déployable aisément pour des opérations type "Afgha" and co .

l'intérêt  pour les australiens avec leur  capacité blindée s'est d'offrir une force d'appoint blindé à l'USMC qui bien que possédant des blindés n'a pas disons les capacités d'une brigade blindée .

Bien évidemment on pourrait pensé que l'idée de perdre les VCI chenillés en terme de mobilité est ennuyeux pour des mécanisés mais l'ont doit prendre en compte qu'il y a eu un paquet d'innovation en terme de capacité avec du VCI sur roue et que dans le contexte australien l'idée de possibilité de combattre dans une optique guerre de haute intensité type centre Europe assez éloignée je dirais au vu du potentiel en terme de théâtre d'opération que pourrait représentait un jour la zone Asie/Pacifique sur des affaires limités et des terrains pas énorme ( archipels ,îles etc ... ).

Pour les australiens l'idée de la roue me semble logique car permet d'économiser en terme de coût d'entretien une flotte importante de VCI ,tout en gardant un poing blindé sur Abram .

Possibilité de projeter pour des opex type Afgha et adapter pour assurer un rôle de médian au côté des blindés aux côtés de l'USMC .

L'Australie est liée aux USA au vu des enjeux dans la zone Asie/Pacifique donc j'ai l'impression que le côté pragmatique l'a emporté du point de vue du futur des mécanisés en terme de nouvelle monture tout en gardant le lourd avec du blindé abram .

Mine de rien sa équilibre les budgets avec moins de frais sur les VCI roue et plus pour la partie tank non ?

 

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le remplacement du M113AS se nomme MCCC et est la phase 3 du programme de modernisation Land-400.

Les attendus peuvent se résumer à ceci :

http://www.defence.gov.au/casg/Multimedia/LAND400_CloseCombatStoryboard-9-5562.pdf

De mon côté, je n'ai de réponse sur la lame. Je te dirais cela le 14 juin.

Je ne vois pas trop l'intérêt de proposer cela à l'export. Cela a un coût, pour une efficacité... Il vaut mieux avoir une vrai lame comme l'UDK-1 par section. Le débit est élevé et on peut faire du gros œuvre. 

Meme si les australiens ont toujours eu des outils sur leurs chars, ça paraît incertain. Si c'est vraiment le premier client ciblé (et la Pologne ?), il faudra voir très vite voir la configuration de l'avant (la position des épiscopes pilote est-elle compatible avec une lame dozer ? L'interface est-elle simple pour accrocher des outils ?

La tourelle du Lynx sera une Lance. Pour le FRCV, je doute. Il faudrait un châssis capable de monter à 45t. Les chenilles souples arrivent-elles à tenir ces masses actuellement ? En revanche, le canon de 130mm pourrait être un argument pour percer les chars pakistanais ou chinois.

Pour revenir, à ma proposition de FRCV à partir du châssis Puma, la tourelle T21 pourrait très bien monter le standard 130mm.

En tout état de cause, on risque d'entendre parler du Lynx. Il peut être un signe de puissance pour Rheinmetall. Qui peut ainsi imaginer que Nexter sorte un chenillé sur fonds propre ? Enfin, cela porte à 4 le nombre de châssis modernes pour l'Europe. Il va être très compliquer de percer sur ce créneau les 20 prochaines années.

Edited by Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention les mirettes, ceci est présenté par l'Australie comme un véhicule de reconnaissance :

CnDtaRbUkAA48kV.jpg

Avec la tête du chef de bord, on se rend compte de la taille des monstres qu'ils vont avoir.

A tout ceux qui voulaient un EBRC à partir d'un VBCI. Il faudrait placer un AMX-10RC à coté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit détail assez intéressant.

Les australiens veulent que le CRV soit sur étagère et que le niveau de protection monté à 5 pour certaines surfaces.

Quand on regarde les candidats :

  • le LAV (CRV) ne peut monter au delà de 4 pour la caisse. Pour la tourelle, ce serait 3. 
  • Le Sentinelle est pire encore. Pour monter en protection, il doit changer de tourelle pour passer à un modèle teleopéré qui ne pourrait être assez blindée. 
  • Pour la partie "sur étagère", le Sentinelle n'a rien sur ce point. Tout ce qu'il offre est au stade de prototype. Le LAV a aussi une tourelle qui n'est pas encore en service même si ça fait quelques années qu'elle existe. 

Ceci pour conclure sur Nexter. Il se dit que l'abandon de la compétition viendrait de la nature "non éprouvée" du VBCI T40. C'est ou dommage ou étrange. Même le VBCI 2 est plus mûre que le Sentinelle 2. De plus, il monte à 5 là où les australiens le demandent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça vient juste de tomber :

Citation

Companies shortlisted for Army’s Mounted Combat Reconnaissance Capability

28 July 2016 | Media Release

The Department of Defence today announced the selection of two tenderers to participate in the next stage of evaluation for LAND 400 Phase 2, Army’s Mounted Combat Reconnaissance capability.

Deputy Secretary Capability Acquisition and Sustainment Group (CASG), Mr Kim Gillis, said both BAE Systems Australia Limited and Rheinmetall Landsysteme Gmbh have been assessed as offering competitive solutions with designs based on capabilities already in service with other nations.

“When introduced into service Army will have a capability which represents a quantum leap in protection for our soldiers while providing enhanced sensors and weapon systems for the crew,” Mr Gillis said.

“Today’s announcement follows an extension to the Request for Tender (RFT) evaluation period to conduct a review of the Australian industry involvement elements of the LAND 400 Phase 2 Risk Mitigation Activity (RMA) to ensure Australian industry involvement can be optimised.

“The review undertaken by Deloitte Australia found clear alignment between the LAND 400 Phase 2 tender evaluation process and the policy direction and priorities of the 2016 Defence Industry Policy Statement (DIPS),” he said.

The decision to conduct the Review has resulted in an improved understanding of industry, demonstrated clear alignment between the DIPS and the proposed RMA activities, and helped reinforce the importance of industry as a fundamental input to capability.

Media contact:
Defence Media: (02) 6127 1999

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça. 

Il se dit que la décision est prise depuis le mois de mars par l'armée. Cette dernière serait satisfaite car il n'y aurait pas eu d'interférence politique dans ce choix d'étape. 

Citation

Australia shortlists Boxer, AMV-35 for future Combat Recce Vehicle

By Tamir Eshel - Jul 28, 2016 

AMV35_1021-696x395.jpg

The Australian Defense ministry announced that two European companies – British BAE Systems and German Rheinmetall, as the bidders shortlisted as potential suppliers of armored combat vehicles for the Australian Army’s Mounted Combat Reconnaissance Capability, also known as ‘Land 400 Phase 2’ program, to become the successor of the 8×8 ASLAV currently in service. The Australian Minister for Defence Industry, Christopher Pyne, announced.

The two AFV shortlisted are the Boxer and AMV-35, both are 8×8 wheeled vehicles, offering better protection and mobility over the current ASLAV, and equipped with a manned turret mounting an automatic gun. The Australian requirement is for 225 vehicles in seven variants.

LANCE-turret_725.jpg
The Boxer CRV has the Lance turret mounting a 30mm cannon. Photo: Rheinmetall

The acquisition is part of the larger Land 400 program designed to replace Australia’s entire fighting vehicle fleet. The selection comes at the completion of the review of opportunities to improve Australian industry involvement in , LAND 400 Phase 2. In addition to industrial participation, all options will be required to include through-life support in Australia.

The Boxer is jointly produced by Artec, a German-Dutch contractor. Boxer CRV is fitted with the Lance turret mounting Rheinmetall’s Mk-30-2 30mm cannon fitted with the company’s distinctive airburst ammunition capability. The turret is designed with integrated launchers for Spike missiles. The modular vehicle is designed with unique upgradeable survivability system that enhances the vehicle’s survivability against the full spectrum of battlefield threats including small arms, heavy machine guns, mines, NBC contaminants and Improvised Explosive Devices (IEDs). Rheinmetall has recently unveiled a version of the Boxer, fitted with a version of its Active Defence System (ADS), extending the vehicle’s protection against Rocket Propelled Grenades (RPGs) attack beyond the statistical protection provided by passive armor.

boxer_crv_ads_1021.jpg
The latest configuration of the Boxer CRV shows the active defense system comprised of 26 explosive modules activated by sensors detecting an incoming RPG or other shaped-charge projectile in close proximity to the protected vehicle. Photo: Rheinmetall

The AMV-35 is proposed by BAE Systems. The hull was designed and is produced by the Finnish based company Patria. The E35 turret mounting the Bushmaster III 35mm cannon was developed for BAE’s CV-9035 is a product of Sweden-based BAE Systems Hägglunds division.

The two were selected from a list of contenders that also included a modern variant of the Light Assault Vehicle (LAV-6) from General Dynamics Canada and the Sentinel II, based on the Singaporean Terrex 3, proposed by Singapore Technologies and Elbit Systems. The French manufacturer Nexter withdrew from the competition following the Australian decision to limit their selection to operationally proven systems. Nexter proposed an upgraded version of VBCI , equipped with the new T40 turret mounting the 40mm CTI cannon that has been selected by the French and British military but not been fielded yet.

AMV35_725.jpg
BAE has built three test vehicles for the Australian Defence Force’s test and evaluation program. Photo: BAE Systems

The tender evaluation was expected in March this year but delayed to conduct a review of the acquisition process. “The review undertaken by Deloitte Australia found clear alignment between the LAND 400 Phase 2 tender evaluation process and the policy direction and priorities of the 2016 Defence Industry Policy Statement.” Pyne said. The review was completed last month.

“The Turnbull Government is committed to maximising Australian industry involvement during the next stage of the evaluation process and Defence will continue to work collaboratively with companies as part of a broader Australian industry program,” Pyne added.

Both Patria and BAE Systems Hägglunds have transferred technology involved in the production of the AMV and the E35 turret to several other countries, successfully demonstrating capability transfer and the in-country economic advantages this brings, including long-term sustainment, upgrade and maintenance activities.

BAE Systems will produce the AMV35 in Australia if we are selected as the successful tender. This will secure and retain in-country capability and contribute significantly to the Australian economy throughout the expected 30-plus year life and sustainment of the vehicles.” BAE Systems Australia Chief Executive Glynn Phillips commented.

The Defense ministry will facilitate workshops around Australia where local industry can showcase their capabilities to the international manufacturers that are leading the bids for the LAND 400 Phase 2 tender. These activities will result in the development of costed options for differing levels of Australian industry participation in the acquisition and support of LAND 400 Phase 2, including Australian-produced or assembled components as well as local manufacturing of foreign systems.

En voyant que la demande pour des produits sur étagère est ici confirmé, je n'en suis que plus médusé de constater l'absence de Nexter. Le VBCI 32t avec son train de roulement n'a pas à pâlir des autres. 

Edited by Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Boxer est plus lourd car son volume arrière est un module mission échangeable. Le VBCI est plus simple techniquement. Il est donc plus léger. 

Au niveau protection, il est à niveau. 

C'est vraiment dommage que l'on ne soit pas plus présent en compétition. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On sait si les modules missions sont une caractéristique importante pour les australiens ?

- Ambulance, Artillerie, IFV, APC, Genie, Recovery, Poste de commandement et j'en passe.....

- Ils pourraient avoir l'idée une version défense aérienne !

Il a vraiment moyen d'évoluer 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28 juillet 2016 à 18:03, Born to sail a dit :

On sait si les modules missions sont une caractéristique importante pour les australiens ?

- Ambulance, Artillerie, IFV, APC, Genie, Recovery, Poste de commandement et j'en passe.....

- Ils pourraient avoir l'idée une version défense aérienne !

Il a vraiment moyen d'évoluer.

La certitude porte sur deux points :

- matériel sur étagère ;

- protection balistique au-moins frontale de niveau 5.

Apres, pour le reste, le module démontable pose plus de problème de complexité structurelle qu'autre chose. Actuellement, la modularité des grands blindés s'obtient avec :

- un regroupement optimisé des éléments propres au châssis et ne concernant pas la partie "mission" du blindé ;

- la pose sur les parois de points d'encrage standardisés permettant la fixation de modules mission (des sièges, des racks, de l'informatique...).

On voit ainsi que le VBCI peut être modifié assez simplement comme ce fut démontré avec la version EVASAN (qui n'a pas été acheté). De même, s'il n'y a toujours pas de VBCI Génie combat, c'est parce qu'il doit y avoir un problème de budget. 

Enfin, pour revenir au cas australien, les volumes offerts avec les deux candidats  rendent possible la mise en place de versions d'artillerie sol-air d'accompagnement. Avec la Chine pas loin...

Pour les choix missiles, ils peuvent porter du Crotal sans problème. 

Pour les choix canon, il n'existe pas grand chose en catalogue de disponible. Rheinmetall peut cependant proposer son Skyshield sur Boxer. Il existe.

m02008062000021.jpg

Petit détail, il va y avoir un Boxer avec tourelle laser d'ici peu (voir le fil armement laser). Donc ...

Edited by Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un dossier sur le système de force blindé australien à l'horizon 2030 :

http://dtrmagazine.com/wp-content/uploads/2016/08/Australian-Armoured-Vehicle-Programs-to-2030-Special-Supplement.pdf

L'une des questions sous jacente reste l'aptitude à transformer des châssis Abrams en véhicules de soutien. 

Edited by Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça y est. C'est partie pour le volet Land 400 Phase 3 :

Citation

BAE Systems is debuting its CV90 Infantry Fighting Vehicle in Australia for Land 400 Phase 3

BAE-debuts-CV90-Infantry-Fighting-Vehicl

BAE Systems is debuting its CV90 Infantry Fighting Vehicle in Australia this week at the Land Forces 2016 Exhibition, the company said.
BAE, in partnership with Patria, is offering the CV90 to Canberra as part of the government's request for information on the LAND 400 Phase 3 program, BAE said in a statement.
LAND 400 is a Ministry of Defense program to acquire and support the next generation of Australian armored fighting vehicles.
The CV90 is a family of tracked combat vehicles designed by BAE Systems in Sweden, a system the company says offers high performance and unique operational advantages.
It features high mobility, air defense systems, anti-tank capability, high survivability and lethality in all terrains and tactical environments.
The turreted vehicle can carry eight dismounted troops.
BAE said it is the only vehicle of its type in the world that is in ongoing production, offering a low-risk, off-the-shelf offering for LAND 400's Phase 3.
Nine CV90 variants are currently in service and more than 1,280 vehicles have been sold to seven European nations.

L'un des points déterminants du choix semble être le besoin de transporter un groupe de 8 hommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,544
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,350,160
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries