Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ukraine 3


Recommended Posts

il y a 23 minutes, nemo a dit :

Bref les russes sont méchant, les tazus sont méchant et nous français bien sur on est des anges mais surtout est-on vraiment obligé de choisir un camp?

En tout cas Macron a choisi:

Citation

«Des messages fermes ont été passés à la Russie sur les conséquences stratégiques et massives qu'aurait une nouvelle atteinte à l'intégrité territoriale de l'Ukraine», a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/tensions-russie-ukraine-paris-avertit-moscou-de-consequences-strategiques-et-massives-en-cas-d-attaque-20211208

On n'ira pas mourir pour Kiev mais j'imagine que rouler des mécaniques nous rend plus sympathiques en Europe de l'est...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le Sénateur Roger Wicker (Républicain) est très remonté. Voire, il pète de santé !

Joe Biden devrait envisager une frappe nucléaire sur la Russie au sujet de l'Ukraine, selon un sénateur républicain

Lors d'un entretien avec Neil Cavuto sur Fox News le 7 décembre, il a également déclaré que l'envoi de troupes en Ukraine était une autre option que le président Joe Biden devrait garder dans son jeu.

Il a déclaré : "Nous commençons à faire une erreur lorsque nous retirons des options de la table. J'espère que le président gardera cette option sur la table".

Cavuto a demandé des précisions sur ce que signifie une action militaire. Wicker a répondu que les Etats-Unis devraient envisager à la fois plus de présence sur le terrain en Ukraine et une frappe nucléaire.

Il a dit : "Une action militaire pourrait signifier que nous nous tenons à distance avec nos navires dans la mer Noire et que nous faisons pleuvoir la destruction sur les capacités de la Russie, cela pourrait signifier cela. Cela pourrait signifier que nous participons, je ne l'exclurais pas, pas plus que je n'exclurais la présence de troupes américaines sur le terrain. Nous n'excluons pas une action nucléaire en première frappe, nous ne pensons pas que cela se produira, mais il y a certaines choses dans les négociations, si vous voulez être dur, que vous ne retirez pas de la table."

Voilà un mec qui "en a"

... Ou alors un fou furieux, je ne sais pas :huh: ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Alexis a dit :

Voilà un mec qui "en a"

Dans l'Histoire on ne compte plus les "mec qui en avaient" qui ont envoyé au cimetière des tombereaux de mecs qui "en avaient" beaucoup plus qu'eux ...

Que n'a-t-il dispensé ses conseils avisés sous la précédente administration ... enfin oui je me doute pourquoi. Le précédent POTUS aurait été capable de suivre ses conseils et là çà fait réfléchir ... même un sénateur républicain.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

… Nous sommes -à peu près- tous d'accord pour penser qu'un sénateur américain qui évoque une frappe nucléaire préventive sur le territoire russe est juste un fou à lier, non ?

D'aucuns taille (raille) la diplomatie Russe (ou ce qu'il en reste, sois disant) mais là, on atteint le summum de l'idiotie (pour ne pas employer d'autre mot) !

Rappelez-vous de cette maxime d'Einstein : "Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais ce dont je suis sûr, c'est que la quatrième guerre mondiale se résoudra à coups de bâtons et de silex." !

Link to comment
Share on other sites

Le principe de la dissuasion nucléaire c'est pas justement quand l'autre ne sait pas quand on va l'employer?
Dire qu'une frappe nucléaire doit rester sur la table c'est simplement réaffirmer ce principe.
Si la forme est pour le moins maladroite, voir complètement idiote, le fond se défend je pense.
Quelqu'un d'intelligent aurait dit simplement que toutes les options doivent rester sur la table, sans pour autant préciser lesquelles, tout le monde sachant ce que les US ont en réserve.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://foreignpolicy.com/2021/12/06/biden-ukraine-russia-military/ (6 décembre 2021)

"La rhétorique fait des chèques [en blanc] qu'en réalité notre politique ne peut pas encaisser", a déclaré Samuel Charap, un analyste politique senior de la Rand Corp. qui a préconisé que les États-Unis poussent l'Ukraine à faire des compromis.

Le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, et son équipe, qui ont cherché à recentrer l'établissement de la sécurité nationale des États-Unis sur la menace croissante de la Chine, tentent d'empêcher la Russie de devenir une distraction pour le pivot en mettant un frein à tout ce qui est perçu comme des bruits de bottes américains qui pourraient provoquer Moscou.

Le retard pris dans la nomination d'un ambassadeur en Ukraine, un an après le début de [la] présidence [Biden], a laissé perplexe et irrité certains diplomates chevronnés et observateurs de l'Europe.

"Vous ne pouvez pas blâmer Ted Cruz, car ils [l'administration Biden] n'ont pas encore envoyé un nom au Sénat. C'est inexcusable", a déclaré William Taylor, ancien ambassadeur des États-Unis en Ukraine et expert des questions européennes à l'Institut américain de la paix. Selon lui, l'absence pendant deux ans d'un ambassadeur confirmé par le Sénat est "perçue par les Ukrainiens comme inexplicable. Ils disent : "Si vous, les Américains, êtes sérieux dans vos propos, comment se fait-il que vous n'ayez pas d'ambassadeur qui vous représente au plus haut niveau ?".

https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/ukraine-joe-biden-vladimir-putin-nato-washington-b1972635.html (9 décembre 2021)

Des responsables de l'administration ont laissé entendre que les États-Unis feraient pression sur l'Ukraine pour qu'elle cède officiellement une certaine autonomie aux terres de l'est de l'Ukraine, désormais contrôlées par les séparatistes soutenus par la Russie qui se sont soulevés contre Kiev en 2014. Un "statut spécial" indéfini pour ces régions a été défini dans un accord de paix ambigu négocié par l'Europe en 2015, mais il n'a jamais été appliqué. [1]

Pour M. Biden, le défi consistera à encourager Kiev à accepter certains faits sur le terrain dans l'est de l'Ukraine, sans donner l'impression de céder à Poutine - une perception qui pourrait enhardir le dirigeant russe et déclencher une nouvelle série de condamnations par les républicains, alors que la popularité de M. Biden est déjà en baisse.

On pourrait demander à l'Ukraine "de faire quelques pas en avant dans ces domaines", a déclaré Steven Pifer, ancien ambassadeur américain en Ukraine. Cela pourrait inclure des mesures telles que l'autorisation pour la région de Donbas, alliée de la Russie, de contrôler ses propres soins de santé, sa police et ses écoles, a-t-il ajouté.

Interrogé sur la nécessité éventuelle de compromis ukrainiens, M. Sullivan a déclaré mardi aux journalistes que "les Ukrainiens ont avancé des idées constructives sur la manière de faire avancer la diplomatie. Nous encourageons cela".

L'Ukraine est disposée à engager des discussions sur la définition du "statut spécial", y compris d'éventuels changements tenant compte des différences culturelles et linguistiques de sa région orientale de Donbass, où la proportion de russophones est plus élevée, a déclaré une personne au fait des discussions privées entre l'Ukraine et les États-Unis.

[1] En partie grâce à l'efficace travail de sabotage des Américains : 

Le 27/05/2016 à 00:51, Wallaby a dit :

http://www.lopinion.fr/edition/international/ukraine-guerre-peut-elle-repartir-98998 (28 mars 2016)

Les autorités ukrainiennes jouent la montre – des diplomates français parlent, en privé, de « manœuvres dilatoires » – et réinterprètent les documents signés. C’est notamment le cas en ce qui concerne le contrôle de la frontière avec la Russie, dont Kiev fait un préalable à l’organisation d’élections dans le Donbass alors qu’il doit être restauré au lendemain du scrutin selon les termes de l’article 9 des accords de Minsk.

A l’automne dernier, le sherpa de François Hollande, Jacques Audibert, a appelé son homologue américain Susan Rice à la Maison Blanche pour lui faire part du mécontentement de Paris face aux messages, jugés déloyaux, que ferait passer Victoria Nuland à Kiev sur les accords de Minsk.

Ce qui ne constitue pas une première. On se souvient de l'accord de Lisbonne parrainé par les Européens puis saboté par les Américains en 1992, déclenchant un épisode de guerre en Bosnie.

Edited by Wallaby
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, RugbyGoth a dit :

Le principe de la dissuasion nucléaire c'est pas justement quand l'autre ne sait pas quand on va l'employer?
Dire qu'une frappe nucléaire doit rester sur la table c'est simplement réaffirmer ce principe.
Si la forme est pour le moins maladroite, voir complètement idiote, le fond se défend je pense.
Quelqu'un d'intelligent aurait dit simplement que toutes les options doivent rester sur la table, sans pour autant préciser lesquelles, tout le monde sachant ce que les US ont en réserve.

En même temps, on a dit aux Ukrainiens que si ils abandonnaient leurs armes nucléaires, on garantissait leurs frontières.

20 ans plus tard et après avoir respecté l'accord: "Nan c'était pour du LOL, je te prends la Crimée et le Donbass. Bisous"

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

à toute fin utile, voici la dernière Nuclear Posture Review des US qui date de 2010 :

NPR 2010

avec les "Briefing Slides" pour ceux qui ont la flemme de lire : 

NPR 2010 Briefing Slides

il y a des bruits de coursives indiquant que Joe Biden pourrait réviser la NPR début 2022.

les paroles dudit sénateur n'engagent que lui, une frappe nucléaire préventive pour protéger l'Ukraine est complètement délirante par rapport à la doctrine US.

 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Ardachès a dit :

D'aucuns taille (raille) la diplomatie Russe (ou ce qu'il en reste, sois disant) mais là, on atteint le summum de l'idiotie (pour ne pas employer d'autre mot) !

Ce n'est pas de la diplomatie, c'est à usage interne. Juste un type qui se fait mousser sur un plateau télé. Il y a dans les médias russes aussi des énergumènes qui ont proféré des propos extrêmement irresponsables. C'est un symptôme de la nouvelle guerre froide, mais pas en soi une escalade diplomatique.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Kelkin a dit :

Juste un type qui se fait mousser sur un plateau télé.

Hum … juste un type ? 

Dans l’exemple ci-dessus cité il s’agissait d’un sénateur ! 

Pas un mariole du type Pascal Praud. Je crois que la différence est assez clair !

Pas les mêmes émetteurs, pas les mêmes réceptions !:wink:

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Ardachès a dit :

Hum … juste un type ? 

Dans l’exemple ci-dessus cité il s’agissait d’un sénateur ! 

Pas un mariole du type Pascal Praud. Je crois que la différence est assez clair !

Pas les mêmes émetteurs, pas les mêmes réceptions !:wink:

Pas un porte-parole de la maison blanche, un ambassadeur, ou un secrétaire d'état, donc.

On est bien dans le cas de figure du mariole qui se la pète à la télé, et non dans une démarche diplomatique.

Link to comment
Share on other sites

… Bien lu, mais tu ne m’empêchera pas de penser qu’il y a quand même une assez grande différence entre la parole d’un sénateur US et le tartuffe de service en prime Time sur RT, malgré le fait qu’un des deux (je te laisse deviner qui) reste un guignol au vu de l’énormité de ce qu’il disait !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Alexis a dit :

Le Sénateur Roger Wicker (Républicain) est très remonté. Voire, il pète de santé !

Joe Biden devrait envisager une frappe nucléaire sur la Russie au sujet de l'Ukraine, selon un sénateur républicain

Lors d'un entretien avec Neil Cavuto sur Fox News le 7 décembre, il a également déclaré que l'envoi de troupes en Ukraine était une autre option que le président Joe Biden devrait garder dans son jeu.

Il a déclaré : "Nous commençons à faire une erreur lorsque nous retirons des options de la table. J'espère que le président gardera cette option sur la table".

Cavuto a demandé des précisions sur ce que signifie une action militaire. Wicker a répondu que les Etats-Unis devraient envisager à la fois plus de présence sur le terrain en Ukraine et une frappe nucléaire.

Il a dit : "Une action militaire pourrait signifier que nous nous tenons à distance avec nos navires dans la mer Noire et que nous faisons pleuvoir la destruction sur les capacités de la Russie, cela pourrait signifier cela. Cela pourrait signifier que nous participons, je ne l'exclurais pas, pas plus que je n'exclurais la présence de troupes américaines sur le terrain. Nous n'excluons pas une action nucléaire en première frappe, nous ne pensons pas que cela se produira, mais il y a certaines choses dans les négociations, si vous voulez être dur, que vous ne retirez pas de la table."

 

Il y a 8 heures, Alexis a dit :

Une certaine créativité diplomatique du côté américain tout de même. Certains éléments des discussions de Joe Biden avec Vladimir Poutine ont filtré, et le président américain cherche clairement à trouver des solutions, quitte à sortir des sentiers battus.

"Vous savez, si j'étais vous, je m'attaquerais à la Finlande ", déclare Biden pour tenter de dissuader Poutine d'envahir l'Ukraine

WASHINGTON-Dans le but de dissuader le dirigeant russe d'envahir l'Ukraine, le président Joe Biden aurait déclaré mercredi à Vladimir Poutine : "Vous savez, si j'étais vous, je m'attaquerais à la Finlande". "L'Ukraine, c'est cool et tout, mais la Finlande a un huitième de la population et deux fois le PIB - ce serait un jeu d'enfant à annexer, vraiment", a déclaré Joe Biden lors d'un appel téléphonique, dans l'espoir d'éviter une crise mondiale en convainquant Poutine que, parmi tous les pays limitrophes que la Russie pourrait éventuellement attaquer, la petite nation scandinave est celle qui en a le plus "pour son argent". "Écoutez, je n'essaie pas de marcher sur vos plates-bandes ; je vous rappelle simplement que vous avez des options. Pourquoi voudriez-vous un pays slave de toute façon ? Vous êtes déjà un pays slave, ça n'a aucun sens. Honnêtement, je doute qu'ils se battent vraiment. En plus, je viens de Googler la Finlande, et wow, ça a l'air magnifique. Vous ne pouvez pas visiter le village du Père Noël en Ukraine". Au moment de mettre sous presse, Biden a ajouté qu'envahir la Finlande mettrait également Poutine en parfaite position pour envahir la Suède.

quel est le texte de l'oignon, quelle est la citation de Fox News...

Quel dommage que le texte parodique soit le second, car sinon pour sûr qu'on aurait vendu des Rafale en Finlande :chirolp_iei:

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kiriyama a dit :

L'hiver approche, est-ce que ce serait la bonne saison pour attaquer ?

Normalement non, mais...

Car il y a toujours  un mais !

Comme le dit le leclercs le déploiement  de buk est tout de même un indicateur inquiétant. 

Autre point l'hiver c'est le moment où tout le monde a besoin de gaz pour ce chauffer,  et ou une coupure serais la plus préjudiciable, donc le meilleur  moment pour jouer  carotte  et bâton...

Une attaque sur l'est de l'Ukraine, et si cela bronche trop en Europe, ouos Bas il n'y a plus de gaz ( et j'en connais  qui vont avoir froid !!! )

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Personnellement, Je pense que, dans le contexte actuel, il serait plus sage de promettre à la Russie que l'Otan n'est pas à ses portes.

Et surtout de vendre l'Ukraine aux Russes contre mon assurance de souscrire à une tarification régulée sur le gaz pour ma famille et moi!

Plutôt que de voir mes impôts partir en efforts de guerre. :wink:

#Mr.Plus

 

Edited by Phacochère
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...