Recommended Posts

pour l'attaque aerienne de la DPR, voir a 40sec

 

https://www.youtube.com/watch?v=CN7rGg1-6gA

 

 

 

Sinon une video sur une unité 'spetznaz' de la NAF, on remarque que les soldats sont presque tous equipe de lance-roquette jetable, une idée sur le modele? (voir a 14:36 pour une bonne prise de vue)

 

Edited by metkow

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourra remarquer qu'avec l'arriver du froid il devient vite compliqué de traité un blessé ,car avec plusieurs couche de vêtement sa complique vite les choses .

Il est vrai qu'avec les protections balistique en période chaude sa peut-être compliqué mais il y a des systèmes qui permettent de retiré assez rapidement le gilet .

 

Avec des couches de vêtement s'est encore moins pratique .

 

S'était une pause "technique" sur le file Ukraine  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Messieurs, vous êtes pour la majorité, des adultes et des vétérans de ce forum.

Le sujet Ukrainien a été fermé par deux fois, faisons en sorte que cela ne dérape plus.

<Je lui donne pas plus de dix pages, la dernière fois, on s'est fait fait ch**ier à le maintenir en vie sous perf, celui là il est  fermé aux premières incartades>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mode blague du vendredi:

 

<Je lui donne pas plus de dix pages, la dernière fois, on s'est fait fait ch**ier à le maintenir en vie sous perf, celui là il est  fermé aux premières incartades>

 

On est déjà à la page 2: courage, plus que 8 pages, donc! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette initiative de paix conjointe franco-allemande de Merkel et Hollande, qui démarre après semble-t-il des tractations secrètes avec le Kremlin, est une excellente nouvelle! :) Enfin une démarche concrète (on savait certes les Européens réservés sur la politique du tout anti-Poutine de certains cercles de l'administration Obama), qui montre une volonté propre des Européens de mener leur politique à eux sur ce dossier en fonction de leurs intérêts. Ceci survient au moment où l'administration US envisage la fuite en avant dans des ventes d'armes au gouvernement ukrainien avec la visite de Kerry à Kiev. Bravo à la diplomatie française! Cela ne m'arrive pas souvent de dire ça ces derniers temps hélas, mais là c'est vraiment mérité! :happy:

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 chauffeur, 1 médecin, 1 blessé et 10 hommes d'escorte  O0

Beaucoup de ces véhicules sont configurables en version ambulance. Rien ne prouve que celui en config transport de troupes est le même que celui peint en ambulance (ou qu'il va rester dans cette config). Rien ne prouve le contraire d'ailleurs...

<Je lui donne pas plus de dix pages, la dernière fois, on s'est fait fait ch**ier à le maintenir en vie sous perf, celui là il est  fermé aux premières incartades>

Après les cordes pour Tmor, le Bromazépam pour Akhilleus?

 

Mon "grain de sel" sur l'organisation "pérenne" du thread : éviter les commentaires à l'emporte pièce sur LES presses. vendues à l'un ou l'autre coté...

Edited by prof.566

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vladimir Poutine a des ambitions au-delà de l'Ukraine et pourrait attaquer un Etat balte afin de tester la solidarité de l'Occident, a indiqué l'ex-secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, au journal britannique The Daily Telegraph aujourd'hui.

Anders Fogh Rasmussen s'est exprimé au moment où le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel sont attendus à Moscou pour tenter de convaincre le président russe d'accepter le nouveau plan de paix face à l'intensification des combats dans l'est de l'Ukraine.

"Il faut voir au-delà de l'Ukraine. Poutine veut redonner à la Russie sa position de grande puissance. Il y a de fortes probabilités qu'il intervienne en Baltique pour tester l'article 5 de l'Otan", a souligné l'ancien secrétaire général.

L'article 5 du traité de l'Atlantique-Nord stipule qu'une attaque armée contre l'un des pays membres "sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties". Et qu'en conséquence, celles-ci assisteront "la partie ou les parties ainsi attaquées", y compris par la force s'il le faut.

"Poutine sait qu'il sera vaincu s'il franchit la ligne rouge et attaque un allié de l'Otan. Mais c'est un spécialiste de la guerre hybride", mêlant différents types d'opérations pour déstabiliser un Etat, ajoute M. Rasmussen dans le quotidien britannique.

La poussée de la Russie en Ukraine et l'annexion de la Crimée en mars 2014 suscite des inquiétudes dans les trois pays baltes qui, après avoir passé un demi-siècle sous l'occupation soviétique, craignent les ambitions territoriales de Moscou.

Membres de l'Otan depuis 2004, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont toutes effectué d'importants achats de matériel et augmenté leurs budgets militaires ces derniers mois.

Fin janvier, l'une des voix influentes de la politique étrangère américaine, Zbigniew Brzezinski, a recommandé de pré-positionner des troupes américaines ou européennes dans les pays baltes, pour "dissuader" la Russie de toute visée sur ces pays.

 

No comment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une véritable peur chez des amis estoniens : forte minorité russe et bcp de retraités des SP et SF russes s'installaient la bas...

Idem en Lituanie, mes amis là-bas (et la population en générale) s'inquiète vraiment de ce qu'il pourrait se passer dans un futur proche dans la région, à savoir l'attitude du grand voisin russe qui leur fait actuellement très peur ... Notamment concernant ce qui pourrait se passer par rapport à cette poche de territoire russe qui les sépare en partie du reste de l'Europe. L'idée éventuelle de relier cette poche russe au reste du territoire russe est dans toutes les esprits et stresse la population au vue de ce qui c'est passé pour la Crimée et le Dombass actuellement. Les pays baltes sont au milieux, et le coin est hautement stratégique au niveau géographique et géopolitique.

(La Lituanie est délimitée au nord par la Lettonie, à l’est et au sud par la Biélorussie, au sud-ouest par la Pologne et par l’enclave de Kaliningrad appartenant à la Russie, et à l’ouest par la mer Baltique)

Beaucoup (comme mes amis et ceux qui le peuvent) envoient leurs enfants étudier à l'étranger (notamment beaucoup en Angleterre, et autres pays européens) ... L'un de ceux-ci vient même de prendre un job en France, avec l'idée de vendre sa maison et en espérant venir s’installer en France avec famille à terme ... Ce sont des personnes, mes amis, très bien informés et professionnellement à la pointe dans leur secteur. Alors en service militaire soviétique, Ils ont (très) activement participé au soulèvement du pays contre l'URSS de l'époque, sont profondément patriote et européens, ce qui est néanmoins pas suffisant à les rassurer sur le futur de leur pays. En cas d'hypothétiques troubles sévères avec la Russie, il ne sont pas très confiant d'une réponse "européenne" proportionnelle, et basent plus leur confiance en l'Otan, mais sans certitude absolue non plus.

L'exemple de l'Ukraine en général, et même si non ralliée Otan, ne les a guère rassurés et encore moins convaincu ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poutine serait prêt à démarrer une 3eme GM juste pour tester l'OTAN ? C'est ridicule.

Dirais tu cela si tu étais lithuanien? C'est très profondément ancré dans leur subconscient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont peur que ce renouvele l'annexion de 1940... "Ridicule" peut être quand on est a 3 frontières de distance mais rappelons que leur indépendance actuelle récente n'est pas du a une bonté de leur "grand frère". Tous les adultes la bas se rappellent la période soviétique. Le fait que la Crimée soit de facto passé par pertes et profits par les occidentaux doit les terrorisé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce serait une bonne idée pour certains pays baltes d'integrer les russophones, de leur faciliter l'accès à la nationalité par exemple. Ces minorités au statut un peu bancal pourrait être source de problemes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poutine serait prêt à démarrer une 3eme GM juste pour tester l'OTAN ? C'est ridicule.

Et qui te dis que les alliés des agressés auraient "les couilles" de réagir proportionnellement et risquer de fait une 3ème GM par eux-mêmes, ce-ci même avec tous les traités d'alliances possibles ?

Est-ce qu'à leurs yeux un tout petit bout de territoire au PIB inconséquent justifierait de mettre la planète à feux et à sang ?

Est-ce qu'un Poutine ai pu un jour se poser ce genre de question, ou bien même seulement l'effleurer ?

Posons nous bien la question .... Poutine est un excellent joueur de poker menteur, il l'a bien démontré souvenez vous en bien !

En ce cas, il me semblerait qu'une réaction plutôt contenue (symbolique et géographiquement délimitée) suivit de négociations et d'une possible scission de territoires ne soient malheureusement (ou heureusement ?!) une possible issue à cette terrible éventualité, somme toutes toute hypothétique évidemment à ce jour ...

L'histoire ancienne comme plus récente regorge de ce genres de bras de fer survolés par l'épée de Damo,  suivis de statu quo souvent profitables à l'agresseur : "J'avance des deux pieds, j'en retire un."

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que l'Ukraine n'est pas dans l'OTAN, la Lituanie si. Ne pas réagir et c'est la perte définitive de la crédibilité de l'Alliance. Cela ne veut pas dire qu'on partirait directement sur un conflit nucléaire, mais il est inconcevable que les USA ne réagissent pas sauf à concéder une victoire total de la Russie et la fin immédiate de leur empire.

 

Que les lituaniens perdent leur sang froid est une chose, mais ça ne rend pas leurs peurs pour autant crédible. Après on peut stationner des troupes là bas pour les rassurer si il le faut, mais je ne crois pas une seconde que Poutine prendrait le risque d'un affrontement avec l'alliance militaire la plus puissante du monde ultra nucléarisé pour "tester la solidarité de l'Occident". 

 

D'ailleurs c'est bien dit dans le même article: "Poutine sait qu'il sera vaincu s'il franchit la ligne rouge et attaque un allié de l'Otan. Mais c'est un spécialiste de la guerre hybride". Qu'est ce que ça veut dire ? Révolte ?

 

Ce serait une bonne idée pour certains pays baltes d'integrer les russophones, de leur faciliter l'accès à la nationalité par exemple. Ces minorités au statut un peu bancal pourrait être source de problemes.

 

Ces minorités le veulent-elles seulement ? 

Edited by Dino

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle quand même qu'on suspecte juste une grosse poignet de soldat dans l'est, on parle comme si le drapeau russe flottait à Kiev.

Surtout que bien qu'elle se soit immiscée dans la bouillasse elle n'en n'est pas l'investigatrice.

Edited by Atomic man

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce serait une bonne idée pour certains pays baltes d'integrer les russophones, de leur faciliter l'accès à la nationalité par exemple. Ces minorités au statut un peu bancal pourrait être source de problemes.

 

Eh !!!!! Mais vous n'avez pas compris : ILS NE LE VEULENT PAS (les russophones) !!!!!!!

Ils refusent de parler la langue nationale pour les plus âges d'entre-eux, et refusent de l'apprendre pour les plus jeunes .... Certains vont jusqu’à brûler leurs papiers d'identités nationaux ... Ils "boivent" littéralement la propagande des chaines TV russes officielles sans fin et jusqu'à plus soif !! Ils n'ont plus qu'un seul souhait : redevenir russes sur un territoire russe de la grande Russie.

Le simple dialogue ou échange n'est même plus possible entre les lituaniens "lituaniens" et les russophones : dialogue de sourds.

Voilà le triste constat. (bien expliqué par mes amis Lituaniens)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'un des problèmes lorsque les fils sont fermés, est que le bouton "citer" en dessous des messages disparaît et qu'il faut alors récupérer manuellement le numéro de post et convertir en secondes le "timestamp" avec la date et l'horodatage. Donc c'est une perte de temps et un désagrément.

Je me cite parce que je voudrais publier un erratum. J'avais parlé d'état d'urgence en citant le journal Les Échos en ligne :
 

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204108212329-ukraine-hollande-doit-parler-a-poutine-ce-lundi-1086918.php (26 janvier 2015)

Suite aux derniers événements et combats, Kiev a décidé ce lundi d'ordonner l'état d'urgence dans les régions de Donetsk et de Lougansk.


En réalité, ce qui a été mis en oeuvre c'est l'« état d'exception » tel que défini par le code de défense civile. Cela correspond à une mobilisation accrue des moyens de défense civile et cela n'a rien à voir avec l'état d'urgence ou la "loi martiale" qui restreint les libertés publiques.

 

Sources : http://www.osw.waw.p...riupol-shelling et http://www.kmu.gov.ua/control/en/publish/article?art_id=247900655&cat_id=244314975

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que l'Ukraine n'est pas dans l'OTAN, la Lituanie si. Ne pas réagir et c'est la perte définitive de la crédibilité de l'Alliance. Cela ne veut pas dire qu'on partirait directement sur un conflit nucléaire, mais il est inconcevable que les USA ne réagissent pas sauf à concéder une victoire total de la Russie et la fin immédiate de leur empire.

 

Mais c'est ce que je pense et je dis !

Réaction évidemment, mais possiblement et certainement "contenue" ....  La faille pourrait-être ici sur le degré de réaction, et pour le reste c'est une question de gestion politique.

Si l'Ukraine aurait été ralliée à l'Otan, est-ce qu'un Poutine aurait laissé pour autant les populations russophones "maltraitées" et "agressées" comme il l'a dit ? Est-ce qu'il aurait laissé les forces navales de l'Otan se baser tranquillement à Sébastopol à 2 pas de ses frontières et sur un site aussi stratégique et occupé depuis plus d'un siècle par les forces navales russes ?

Questions à méditer TRES sérieusement ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Ces minorités le veulent-elles seulement ? 

 

J'en sais rien, on ne peut pas faire de généralités comme semble le faire une personne qui a posté plus haut, tu te verrais dire qu'en France les algériens ne veulent pas être français ?

Par contre il semble qu'ils n'ont pas de nationalité russe non plus, ils sont nés là bas et ils n'ont pas de statut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact on ne peut pas faire de généralités. Surtout que de notre point de vue nous avons une certaine distance qui nous permet d'avoir un jugement plus posé. Il n'empêche que reste un sentiment de peur chez certaines ex républiques du PAV. Tout comme une paranoia bien compréhensible historiquement de l'encerclement chez les russes. Mélange détonant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en sais rien, on ne peut pas faire de généralités comme semble le faire une personne qui a posté plus haut, tu te verrais dire qu'en France les algériens ne veulent pas être français ?

Par contre il semble qu'ils n'ont pas de nationalité russe non plus, ils sont nés là bas et ils n'ont pas de statut.

 

La personne plus haut c'est moi, tu peux le dire ! ;)

 

Une faible minorité d'entre eux ont sont binationales, la grande majorité d'entre eux sont devenus des apatrides de leur seule simple volonté. C'est un gros problème pour les pays baltes qui n'ont pourtant pas ménagés leurs efforts à ce sujet.

 

Pour le reste sois en sûr. J'ai les skis de mes amis à la maison et Je les voie par alternance tous les mois, et ce depuis 1992.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais c'est ce que je pense et je dis !

Réaction évidemment, mais possiblement et certainement "contenue" ....  La faille pourrait-être ici sur le degré de réaction, et pour le reste c'est une question de gestion politique.

Si l'Ukraine aurait été ralliée à l'Otan, est-ce qu'un Poutine aurait laissé pour autant les populations russophones "maltraitées" et "agressées" comme il l'a dit ? Est-ce qu'il aurait laissé les forces navales de l'Otan se baser tranquillement à Sébastopol à 2 pas de ses frontières et sur un site aussi stratégique et occupé depuis plus d'un siècle par les forces navales russes ?

Questions à méditer TRES sérieusement ...

 

C'est parce-que Poutine sait qu'une fois l'Ukraine dans l'OTAN il serait bloqué qu'il fait tout pour l’empêcher et qu'il s'est précipité pour récupérer la Crimée avant. Et c'est pour ça que croire qu'il ferrait la même chose avec la Lituanie est une erreur, il a fait ce qu'il a voulue avec l'Ukraine car le pays n'était pas dans l'OTAN. Je dirais même que c'est parce-que ce pays voulait rentrer dans l'OTAN et qu'à la différence de la Lituanie il y avait de vrais enjeux stratégique là bas que Poutine a du bouger.

 

Je comprends les peurs de la Pologne, des pays baltes et des autres pays de l'Est. Mais notre responsabilité est aussi de leur dire qu'ils sont parfois beaucoup trop paranoïaque tout en leur montrant si il le faut nous seront là.

Edited by Dino
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,313
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries