rendbo

Santé publique ressource stratégique?

Recommended Posts

Il y a 12 heures, g4lly a dit :

L'autorégulation qui se fait naturellement c'est pour les conte de fée ...

Au UK tout est gratuit, géré par les fonctionnaires du NHS ... et le bordel fonctionne. Les patients ne louvoie que si on les laisse louvoyer ... aujourd'hui le systeme clienteliste cultive le louvoiement pour préserver le marché de la santé libérale sponsorisée ... c'est volontaire ... rien a voir avec une franchise ou je ne sais quoi.

D'autant que le système des maladie grave et pas grave va sembler arbitraire a tout le monde ... et les gens se mettront a louvoyer en se faisant soigner une pathologie sous une autre déclarer comme grave et donc remboursé etc.

A mon sens le traitement de l'assurance maladie en France est essentiellement idéologique et électoraliste ... et ce n'est pas pres de changer.

Tu veux un truc fonctionnel ... tu fais comme au Uk ... médecin fonctionnaire ... parcours de soin imposé strictement un seul medecin un seul pharmacien un dossier médical qui garantisse qu'on ne sur prescrive pas médoc soin ou examen. Et tu as la santé la moins cher du monde ... Bon évidement si tu n'abonde pas le budget du NHS ca par vite en couille ... mais la au moins tout le monde sais pourquoi.

Houlà, là on passe d'une extrême à l'autre !
Çà me rappelle des pays du Magreb et Africains ou effectivement tout étaient gratuit mais les étagères de médocs étaient désespérément vides et la file d'attente devant le dispensaire longue comme un jour sans fin.
Des médecins fonctionnaire tout puissant, ouf, si jamais ça arrive, ils te feront travailler même à l'article de la mort !

D'ailleurs, c'est bien dans cet optique que le tiers payant a été mis en place, avec beaucoup d'enfumage sur les avantages pour les plus démunis.
Réguler//contrôler avec un certain retard les revenus des Médecins en les tenant par les couilles niveau directives édictés par le GVT et la SS et en quelque sorte les fonctionnariser.
J'en discutais récemment avec mon toubib qui se faisait taper régulièrement sur les doigts car il privilégiait la prévention.
Il prescrivait les examens nécessaires une fois par an et n'hésitait pas à recourir à des examens complémentaires ou orientation ad hoc vers les spécialistes quand il y avait un doute.
Lorsque un contrôleur se pointait il ne s’embarrassait pas et le mettait en face des contradictions établies.
En soulignant ci c'était toujours d'actualité de rediriger les patients vers les Urgences aux coûts exorbitant pour la SS et surcharges de ces services !
Bien évidemment, il ne touche pas les primes attribuées par la SS pour "bonne conduite".

Dans un système genre UK, si tu as la chance d'avoir un bon médecin généraliste (ce qui est loin d'être toujours le cas) et que celui-ci à les coudées franches mais dans un système pareil ça me surprendrait.
On voit le résultat depuis des années, avec tout les étrangers qui viennent se faire soigner en France.

Coté Mutuelles, le décret du 18/11/2014 qui "redéfini les obligations des contrats de complémentaire Santé dit "responsables", appliqué depuis le 01/01/2016.
Qui devait sûrement avoir de bonnes intentions : faire baisser le tarif de la consultation des spécialistes !

Pourtant, quelle mauvaise surprise cette année de voir des consultations de spécialistes remboursées en deçà du contrat passé : option moyenne avec renforts optique et dentaire à 160€/mois sans baisse de la cotisation.
Alors que mon contrat me garantissait un remboursement de 150% tarif SS inclus et de voir que ce taux avait été réduit à 130% car le médecin consulté n’adhérait pas au CAS (contrat Accès aux soins).
Après demande de la liste des médecins adhérents au CAS dans ma région, aucun ne figuraient sur la liste !
Voilà le genre de couacs qui lèse toujours le patient et j'ai de sérieux doutes que ça fonctionne.

Au rythme ou on va, la Mutuelle deviendra inaccessible pour beaucoup et comme tu l'as précisé, ces assurances privées ont commencé à mettre en place ce système de dispensaire de façon insidieuse.



 





 

Edited by MIC_A

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien dommage que cette situation ne soit pas plus "médiatisé".
Concernant les Caisses RSI, c'est un vrais scandale pour un État qui prétends appliquer le droit !
Çà manque de virulences coté juristes et comme d'habitude les textes sont interprétés !
Donc si j'ai bien lu et tout compris, la remise en cause du monopole de la SS est acté depuis 1992 au niveau Européen ?
 

 

Edited by MIC_A

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, MIC_A a dit :

C'est bien dommage que cette situation ne soit pas plus "médiatisé".
Concernant les Caisses RSI, c'est un vrais scandale pour un État qui prétends appliquer le droit !
Çà manque de virulences coté juristes et comme d'habitude les textes sont interprétés !
Donc si j'ai bien lu et tout compris, la remise en cause du monopole de la SS est acté depuis 1992 au niveau Européen ?
 

 

protocole de Bologne

Tout monopole d'état doit etre libéralisé (y compris tout ou une partie du régalien)

Si tu veux mon avis, c'est pas un mal qu'on freine sur certaine libéralisations

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, MIC_A a dit :

C'est bien dommage que cette situation ne soit pas plus "médiatisé".
Concernant les Caisses RSI, c'est un vrais scandale pour un État qui prétends appliquer le droit !
Çà manque de virulences coté juristes et comme d'habitude les textes sont interprétés !
Donc si j'ai bien lu et tout compris, la remise en cause du monopole de la SS est acté depuis 1992 au niveau Européen ?
 

 

J'ai un voisin (et ami) qui est kiné et qui est "libéré" de la sécu. Il est chez l'assureur anglais Amaritz et ça se passe plutôt (très) bien.

https://www.amariz.fr/

Le mouvement n'est pas encore très médiatisé mais il prend une sacrée ampleur (les indépendants qui quittent le RSI / sécu). Il suffit d'aller sur les liens qui sont en bandeau du 1er article pour s'en rendre compte.

Leur démarche et frontale: quitter la sécu française en s'appuyant sur le texte européen qui dit que toute personne doit avoir UN régime de sécurité social. Ils obtiennent succès sur succès en ce moment.

http://jequittelasecu.blogspot.fr/

 

Citation

Si tu veux mon avis, c'est pas un mal qu'on freine sur certaine libéralisations

Citation

 

réponse courte  : non

c'est même passible de peines d'amendes et de prison

 

 

 

C'est peut-être ton avis mais légalement ils sont en train de se faire déborder. Il y a un certain vent de panique dans le kolkhoze en ce moment, c'est basé sur le droit européen qui stipule la liberté de choix pour le UN système d'assurance (la sécu est une assurance). Laquelle sécu française est un monopole de droit privé qui plus est!

Je suit ça de près mais je n'approuve pas vraiment (je préfèrerait qu'on réforme drastiquement le système complet). Pour les sociétés c'est plus compliqué encore que toute la chaine Buffallo Grill a failli sauter le pas il n'y a pas longtemps en proposant la liberté de choix à ses employé - ils se sont dégonflé au dernier moment.

Pour les sociétés la tendance c'est plus une démarche type Amazon.fr et hélas: la délocalisation... :dry:

Très, très difficile d'évoluer dans un environnement compétitif avec l'open bar de la sécu. Sérieux: + de 15j d'arret de travail par an en moyenne.. faut arrêter la foire au slip là...

 

Edited by c seven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

C'est peut-être ton avis mais légalement ils sont en train de se faire déborder. Il y a un certain vent de panique dans le kolkhoze en ce moment, c'est basé sur le droit européen qui stipule la liberté de choix pour le UN système d'assurance (la sécu est une assurance). Laquelle sécu française est un monopole de droit privé qui plus est!

Je suit ça de près mais je n'approuve pas vraiment (je préfèrerait qu'on réforme drastiquement le système complet). Pour les sociétés c'est plus compliqué encore que toute la chaine Buffallo Grill a failli sauter le pas il n'y a pas longtemps en proposant la liberté de choix à ses employé - ils se sont dégonflé au dernier moment.

Pour les sociétés la tendance c'est plus une démarche type Amazon.fr et hélas: la délocalisation...

Très, très difficile d'évoluer dans un environnement compétitif avec l'open bar de la sécu. Sérieux: + de 15j d'arret de travail par an en moyenne.. faut arrêter la foire au slip là...

Hum tu as cité deux personnes en même temps donc difficile de savoir à qui s'adresse ce message

M'enfin, quand je dis que c'est pas plus mal de freiner certaines libéralisations envisagées sous le protocole de Bologne, disons que ce qui se passe aux USA pour les frais et mutuelles de santé, pour l'enseignement (son prix, sa dette) ou pour la sécurité interieure (avec des compagnies de sécurité privées tellement efficaces que même les ricains ont re-créer des agences gouvernementales pour eviter le désastre notamment au niveau de la TSA), je persiste :

Vu le résultat, mef......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gros avantage de la sécu c'est qu'elle est universelle, c'est facile de payer quand tu as 25 ans que tu fais un travail sans risque, que tu ne fumes pas, à 70 ans si tu es un homme que tes parents ont eu des antécédents cardiaques ou cancéreux, le tarif ne sera pas le même et ne pèsera pas pareil surtout si tu as une retraite faible due à une décote importante.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

3 hours ago, c seven said:

Très, très difficile d'évoluer dans un environnement compétitif avec l'open bar de la sécu. Sérieux: + de 15j d'arret de travail par an en moyenne.. faut arrêter la foire au slip là...

On en revient au sujet que j'ai abordé plus haut, notamment la souffrance au travail, mais aussi la garde d'enfant malade ... sujet que personne ne veut aborder en France.

Tu trouves beaucoup de gens qui n'ont jamais eu d’arrêt maladie pendant 40 ans de carrière ... et qui explose le compteurs sur leurs deux dernières année de travail ... La aussi personne ne cherche a savoir pourquoi.

L'approche comptable c'est l'approche des ânes ... celle qui permet de se mettre des œillères, de refuser de régler les causes, et d'essayer de masquer les symptômes en les glissant sous le tapis.

Pour mieux appréhender cette gouvernance par les nombres .... cours au collège de France a ce propos démonte bien la logique des nombres contre la politique, et donc contre la république et la démocratie https://www.cairn.info/revue-projet-2015-6-page-90.htm

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, c seven a dit :

C'est peut-être ton avis mais légalement ils sont en train de se faire déborder. Il y a un certain vent de panique dans le kolkhoze en ce moment, c'est basé sur le droit européen qui stipule la liberté de choix pour le UN système d'assurance (la sécu est une assurance). Laquelle sécu française est un monopole de droit privé qui plus est!

 

Ben non justement le droit européen ne prévoit pas la liberté de choix : la commission européenne a levé toute ambiguité sur le sujet ( et a confirmé un arrêt explicite de la cour européenne de justice du 16 mai 2006 en ce sens ) 

D'ailleurs les opposants au monopole de la sécu n'ont jamais obtenu une victoire devant le Conseil d'Etat

sur le sujet : http://www.securite-sociale.fr/Le-monopole-de-la-Securite-sociale

 

il y a 30 minutes, charli a dit :

Le gros avantage de la sécu c'est qu'elle est universelle, c'est facile de payer quand tu as 25 ans que tu fais un travail sans risque, que tu ne fumes pas, à 70 ans si tu es un homme que tes parents ont eu des antécédents cardiaques ou cancéreux, le tarif ne sera pas le même et ne pèsera pas pareil surtout si tu as une retraite faible due à une décote importante.

c'est qu'il font le calcul qu'à ce moment là ils réintégreront la sécu ( ou que les enfants resteront à la charge de la sécu via le conjoint )

Edited by loki

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, charli a dit :

Le gros avantage de la sécu c'est qu'elle est universelle, c'est facile de payer quand tu as 25 ans que tu fais un travail sans risque, que tu ne fumes pas, à 70 ans si tu es un homme que tes parents ont eu des antécédents cardiaques ou cancéreux, le tarif ne sera pas le même et ne pèsera pas pareil surtout si tu as une retraite faible due à une décote importante.

 

il y a 14 minutes, loki a dit :

...

c'est qu'il font le calcul qu'à ce moment là ils réintégreront la sécu ( ou que les enfants resteront à la charge de la sécu via le conjoint )

Et il y a ceux qui se pensent/se croient immortels et vivent comme si :combatc:...

Edited by Shorr kan
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vidéo de G4lly est vraiment intéressante. Elle casse le mythe du "moi mon voisin il est au chômage mais part en vacances trois fois par an / roule en BMW / habite dans une villa...". 

Mais ce serait intéressant de savoir d'où viennent ces mythes. :huh:

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Honnêtement, cette gestion paritaire (et usine à financement de syndicats patronaux ou ouvriers) me gêne plus que l'obligation de cotiser (par solidarité). A la limite je préfèrerais une bonne vieille gestion publique...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Kiriyama a dit :

La vidéo de G4lly est vraiment intéressante. Elle casse le mythe du "moi mon voisin il est au chômage mais part en vacances trois fois par an / roule en BMW / habite dans une villa...". 

Mais ce serait intéressant de savoir d'où viennent ces mythes. :huh:

En gros un mépris culturel de la pauvreté très implanté dans la société :

Le pauvre est un parasite qui vis de la charité prélevé indûment sur le travail des braves gens. Des paresseux ingrats qui pratiquent l'extorsion de fond et qui préfèrent glander au lieu de bosser.

T'as la version paternaliste qui dégouline de pathos mais tout aussi méprisante : 

le pauvre est un con qui ne sait pas qu'il est con et a donc besoin qu'on lui montre le chemin de la vertu et lui faire oublier ses vices ; car forcément il est alcoolo et/ou est frappé d'autres infirmités morales.

Et tout ce beau monde est d'accord pour dire que le pauvre, il pue...

Voili, voilà.  

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, g4lly a dit :

On en revient au sujet que j'ai abordé plus haut, notamment la souffrance au travail, mais aussi la garde d'enfant malade ... sujet que personne ne veut aborder en France.

Tu trouves beaucoup de gens qui n'ont jamais eu d’arrêt maladie pendant 40 ans de carrière ... et qui explose le compteurs sur leurs deux dernières année de travail ... La aussi personne ne cherche a savoir pourquoi.

L'approche comptable c'est l'approche des ânes ... celle qui permet de se mettre des œillères, de refuser de régler les causes, et d'essayer de masquer les symptômes en les glissant sous le tapis.

Pour mieux appréhender cette gouvernance par les nombres .... cours au collège de France a ce propos démonte bien la logique des nombres contre la politique, et donc contre la république et la démocratie https://www.cairn.info/revue-projet-2015-6-page-90.htm

Je comprend que les chiffres et les évaluations puisse déranger dans un système opaque ou règne l'irresponsabilité, l'injustice, la paupérisation, un déluge bureaucratique et règlementaire.

Mais tu as raison: les chiffres ne veulent rien dire en soit. Ce qui est intéressant ce sont les évolutions et les comparaison. Pour l'exemple dont il était question - les arret de travail - ils ont augmenté de 220% en 10 ans!

Il y a une grande méconnaissance par rapport à la sécu en réalité et énormément de désinformation. La sécu et les soins ce n'est pas la même chose. Notre système de soin est bon grace à la compétence et au dévouement des gens qui y travaillent.

La sécu est un système d'assurance et les hopitaux "facturent" leur prestations à ce système d'assurance. "Solidarité", oui mais au même titre que je suis solidaire de celui dont la maison a brulé via mon assurance incendie.

D'ailleurs, ceux qui ont quitté la sécu et sont assurés chez Amaritz bénéficient exactement des même soins dans exactement les même hopitaux, sauf que la facturation se fait chez Amaritz et non pas à la sécu (d'ailleurs ils ont une sorte de carte comme la carte Vitale, ça surprend un peut les praticiens au début mais après un échange de coup de fils, d'email ou de fax, ça roule). C'est le même système que les expat', les frontaliers, les résident des TOM (pas les DOM), des étrangers, qui se font soigner en France mais qui ne cotisent pas à la sécu.

Et vous savez quoi? Pour des prestations équivalentes ça coute beaucoup moins chez Amaritz, pour les frontaliers ou pour les expat! Cherchez l'erreur...

Il n'y a qu'à aller sur le site d'Amaritz dont le lien a été donné ci-dessus et faire son calcul. C'est énorme.

En fait les prestations sont équivalentes mais différentes quand même. Meilleurs remboursement dans pas mal de cas (ça vaut sécu + mutuelle dans bien des cas: l'optique, le dentaire).... mais il y a un montant de franchises dans tous les cas! Ca fait toute la différence. Ca évite les abus n'en déplaise à G4lly. Comme quoi il n'y a pas tant de chose que ça à changer...

L'autre point c'est que ça prend en charge l'assurance santé mais pas le volet "solidarité" où l'état met la caisse (la caisse de ceux qui bossent) sur le trottoir pour faire de la com' sur sa générosité et son altruisme; ou faire plaisir à telle ou telle catégorie.

A noter d'ailleurs que la principale "solidarité" c'est celle du privé vers le public au vu des collectes et les paiement qui sont faits mais bref....

La solidarité ça devrait être l'impot, pas une taxe sur le travail!

Ca ne finance pas les syndicat non plus. Les syndicats c'est la cotisation des adhérents.

A noter que le système des Pays Bas a été privatisé en 2003 (en France il n'a même pas besoin d'être privatisé puisqu'il l'est déjà! il suffit de casser le monopole)

Là aussi ça donne des chiffres qui sont peut-être que de "la gouvernance par les nombre" mais au final les charges sociales sur le travail sont plus de 2X plus faibles qu'en France (18.2 contre 51.7%) et ça c'est un résultat on ne peut plus concret pour la compétitivité, l'emploi, et la vrais "solidarité" vis à vis de ceux qui recherchent un emploi et qui sont complètement déclassés).

 

Edited by c seven

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, c seven said:

Je comprend que les chiffres et les évaluations puisse déranger dans un système opaque ou règne l'irresponsabilité, l'injustice, la paupérisation, un déluge bureaucratique et règlementaire.

Mais tu as raison: les chiffres ne veulent rien dire en soit. Ce qui est intéressant ce sont les évolutions et les comparaison. Pour l'exemple dont il était question - les arret de travail - ils ont augmenté de 220% en 10 ans!

Il y a une grande méconnaissance par rapport à la sécu en réalité et énormément de désinformation. La sécu et les soins ce n'est pas la même chose. Notre système de soin est bon grace à la compétence et au dévouement des gens qui y travaillent.

La sécu est un système d'assurance et les hopitaux "facturent" leur prestations à ce système d'assurance. "Solidarité", oui mais au même titre que je suis solidaire de celui dont la maison a brulé via mon assurance incendie.

D'ailleurs, ceux qui ont quitté la sécu et sont assurés chez Amaritz bénéficient exactement des même soins dans exactement les même hopitaux, sauf que la facturation se fait chez Amaritz et non pas à la sécu (d'ailleurs ils ont une sorte de carte comme la carte Vitale, ça surprend un peut les praticiens au début mais après un échange de coup de fils, d'email ou de fax, ça roule). C'est le même système que les expat', les frontaliers, les résident des TOM (pas les DOM), des étrangers, qui se font soigner en France mais qui ne cotisent pas à la sécu.

Et vous savez quoi? Pour des prestations équivalentes ça coute beaucoup moins chez Amaritz, pour les frontaliers ou pour les expat! Cherchez l'erreur...

Il n'y a qu'à aller sur le site d'Amaritz dont le lien a été donné ci-dessus et faire son calcul. C'est énorme.

En fait les prestations sont équivalentes mais différentes quand même. Meilleurs remboursement dans pas mal de cas (ça vaut sécu + mutuelle dans bien des cas: l'optique, le dentaire).... mais il y a un montant de franchises dans tous les cas! Ca fait toute la différence. Ca évite les abus n'en déplaise à G4lly. Comme quoi il n'y a pas tant de chose que ça à changer...

L'autre point c'est que ça prend en charge l'assurance santé mais pas le volet "solidarité" où l'état met la caisse (la caisse de ceux qui bossent) sur le trottoir pour faire de la com' sur sa générosité et son altruisme; ou faire plaisir à telle ou telle catégorie.

A noter d'ailleurs que la principale "solidarité" c'est celle du privé vers le public au vu des collectes et les paiement qui sont faits mais bref....

La solidarité ça devrait être l'impot, pas une taxe sur le travail!

Ca ne finance pas les syndicat non plus. Les syndicats c'est la cotisation des adhérents.

A noter que le système des Pays Bas a été privatisé en 2003 (en France il n'a même pas besoin d'être privatisé puisqu'il l'est déjà! il suffit de casser le monopole)

Là aussi ça donne des chiffres qui sont peut-être que de "la gouvernance par les nombre" mais au final les charges sociales sur le travail sont à peut prêt 2X plus faibles qu'en France et ça c'est un résultat on ne peut plus concret pour la compétitivité, l'emploi, et la vrais "solidarité" vis à vis de ceux qui recherchent un emploi et qui sont complètement déclassés).

 

Le probleme c'est que tu ne fais que répéter des bêtises...

La sécu ca n'existe pas en tant que telle.

Il y a l'assurance maladie, l'assurance vieillesse, la caisse d'allocation familiale etc. etc. des caisses différente avec des abondement différents, des prestations différentes etc.

Ceux qui refusent de cotiser a l'assurance maladie ... et qui prennent une assurance maladie privé sont des parasites. Pourquoi des parasites. Parce que quand tu leur demandes, comment quand il seront vieux et en mauvaise santé et que le primes d'assurances exploseront ou que personne dans le privé ne voudra les assurer, il se feront soigner ... ils te répondent tous ... de toutes les façons l'assurance maladie d'état sera alors obligé de me reprendre ...

Après si tu souhaites soutenir la propagande des parasites qui piquent dans tes poches ... libre a toi ...

Puisque tu as fais un devis chez Amariz quelle prime on te propose pour quel composition de famille? Tu as pas menti en remplissant le quetionnaire de santé au moins?

Tu dis que la solidarité est prise sur les salaires c'est en partie faux ... une grosse partie de la "solidarité" est payé via la CSG, TVA les taxe locale etc. qui sont des taxe quasi flat voir très avantageuse pour les haut revenu a cause de la très large assiette.

Partons sur la base d'un salaire ~3000€ brut type tranche A ...

Sur ces 3000 tu es a 13% d'assurance maladie ... qui inclus tout un tas de prestations prévoyances, invalidité, maternité, décès etc. soit 390 balles ... et ceux pour tout tes ayant droits ... Pour un cadres supérieur avec 5 mômes et bobonne qui glande c'est ultra rentable. D'autant que les prestas prévoyances, arrete maladie etc. sont au prorata des salaires ...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, g4lly a dit :

Sur ces 3000 tu es a 13% d'assurance maladie ... qui inclus tout un tas de prestations prévoyances, invalidité, maternité, décès etc. soit 390 balles ... et ceux pour tout tes ayant droits ... Pour un cadres supérieur avec 5 mômes et bobonne qui glande c'est ultra rentable. D'autant que les prestas prévoyances, arrete maladie etc. sont au prorata des salaires ...

Vite fait (pas le temps maintenant)

Hummm ça m'étonnerait.

Je me suis dit que j'allait te donner le chiffre exacte (charges salariale PLUS charge patronale évidemment hein?) mais il faut avoir fait un DESS en comptabilité sociale pour arriver à extraire l'assurance maladie du bordel.

Quoi qu'il en soit un 3000 brut c'est 2296.46€ versé au salarié et 2016.30€ versé à l'URSSAF (il y a la retraite et les complémentaire là dedans, je te l'accorde)

Edited by c seven

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, c seven said:

 versé à l'URSSAF

L'URSSAF collecte pour beaucoup de choses en sus de l'assurance maladie!!!

  • Assurance maladie ... y compris maternité, décès, invalidité ...
  • Allocation familiale
  • Assurance vieillesse
  • Accident de travail
  • CSG
  • CRDS
  • Aide au logement
  • Garantie de salaire
  • Chômage
  • ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Akhilleus a dit :

protocole de Bologne

Tout monopole d'état doit etre libéralisé (y compris tout ou une partie du régalien)

Si tu veux mon avis, c'est pas un mal qu'on freine sur certaine libéralisations

Là est la contradiction, la gauche comme la droite se targuent depuis des lustres de défendre nos intérêts au niveau Européen en sachant pertinemment ce qui à été signé et devient inéluctable.
Pour après dénoncer haut et fort la "privatisation" de notre système de santé avec un certain aplomb/hypocrisie  !
On n'est plus dans le "gouverner c'est prévoir " mais "après moi le déluge", voilà comme j’interprète ce genre d'attitude.
Depuis 24 ans (1992), la patate chaude est refilée au suivant qui apporte à son tour des dispositions pour "montrer la bonne volonté" vis à vis des engagements signés sans l'annoncer clairement.
Jusqu'au jour ou l'UE deviendra plus intransigeante et apparemment on y arrive.
Le prochain GVT devra certainement s'y conformer sous peine de lourdes sanctions et donnera de facto du grain à moudre à ceux qui sont à l"origine de cet accord.

 

 

Edited by MIC_A

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, MIC_A a dit :

Là est la contradiction, la gauche comme la droite se targuent depuis des lustres de défendre nos intérêts au niveau Européen en sachant pertinemment ce qui à été signé et devient inéluctable.
Pour après dénoncer haut et fort la "privatisation" de notre système de santé avec un certain aplomb/hypocrisie  !
On n'est plus dans le "gouverner c'est prévoir " mais "après moi le déluge", voilà comme j’interprète ce genre d'attitude.
Depuis 24 ans (1992), la patate chaude est refilée au suivant qui apporte à son tour des dispositions pour "montrer la bonne volonté" vis à vis des engagements signés sans l'annoncer clairement.
Jusqu'au jour ou l'UE deviendra plus intransigeante et apparemment on y arrive.
Le prochain GVT devra certainement s'y conformer sous peine de lourdes sanctions et donnera de facto du grain à moudre à ceux qui sont à l"origine de cet accord.

 

 

Mais le processus de Bologne, c'est pour l'enseignement supérieur ? Ou ca porte un autre nom ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Benoitleg a dit :

Mais le processus de Bologne, c'est pour l'enseignement supérieur ? Ou ca porte un autre nom ?

Oui le processus de Bologne concerne l'Enseignement Supérieur

j'ai été un peu rapide mais ce processus est intégré ou parallèle au protocole de Lisbonne (1996)

Dans tous les cas les dits protocoles vont vers un marchandisation de secteurs publics (enseignement, communication, santé, sécurité, énergie, information...)

20 ans déjà

@c seven

 

J'aimerais que tu m'expliques un truc : comment une activité privée (qui par définition est censée être rentable donc dégager des bénéfices, anciennement pour développer l'activité, présentement pour gaver des actionnaires à court terme avec des entrants à 8-10% annuels) peut à long terme couvrir des populations peu solvables

Les mutuelles ou assurances santé privées ne sont pas des philanthropes. Si tes amis paient moins cher actuellement avec des prestations equivalentes à la S.S c'est

- parceque c'est un prix d'appel pour attirer un nouveau marché. Un fois le marché captif on en rediscutera

- parceque il y'a parasitisme d'un partie du budget public (infrastructures hopistalières et plates formes équipées par les deniers publics ..... comme les cliniques privées d'ailleurs)

- parceque l'evolution du prix n'est nullement garantie et que dans X année on peut parier sur une révision unilatérale des tarifs ou conditions

- parcequ'ils sont probablement considérés à faible risque, on en rediscute si (quand) découverte d'une ALD ou après un certain âge

 

Une structure publique non commerciale n'a pas a faire de bénéfices, elle n'est pas soumise aux mêmes contraintes. Ce serait pas mal qu'elle soit à l'équilibre (donc on peut revoir le mode de gestion et de répartition) mais au moins on évite aussi un certain nombre des écueils cités au dessus

C'est pourtant pas faute d'avoir comme exemple le système américain qui est l'Oméga dans le secteur (et en parallèle le système Canadien qui lui est un système intermédiaire)

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

20 ans déjà

On explique souvent que cette gestion est dite "moderne" et qu'elle correspond à une modernisation de l'économie, mais en fait elle est basée sur des dogmes économiques des années 80 qui ont déjà prouvé leur échec. Ce n'est plus adapté à la situation actuelle.

Des gens comme Fillon prétendent moderniser le pays, mais en fait leur idéologie a trente ans de retard. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas dire mieux, trente ans de retard. Mais le choix entre un clone de Thatcher, ses héritiers blairistes à l'intérieur ou depuis peu à l'extérieur du PS, une candidate anciennement ultra-libérale qui a mis un masque social, me paraît totalement absurde. Heureusement, il reste quelques possibilités plus constructives. Un phénomène est en train de se produire sur Youtube notamment.

La santé doit être considérée, ainsi que d'autres domaines concernant le bien commun, comme un secteur à sacraliser et à éloigner le plus possible de la marchandisation, d'autant plus qu'elle relève d'une profonde inégalité naturelle, celle du génome de chacun. Inutile donc de l'infléchir encore par les inégalités sociales. Et en passant, des gens bien soignés et en bonne santé, travaillent mieux, sont moins absents, sont plus productifs et créatifs.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Kiriyama a dit :

On explique souvent que cette gestion est dite "moderne" et qu'elle correspond à une modernisation de l'économie, mais en fait elle est basée sur des dogmes économiques des années 80 qui ont déjà prouvé leur échec. Ce n'est plus adapté à la situation actuelle.

Des gens comme Fillon prétendent moderniser le pays, mais en fait leur idéologie a trente ans de retard. 

Si on commence à baser la validité des propos sur l'ancienneté des dogmes idéologiques des uns et des autres, on est pas sorti de l'affaire.

On a surtout besoin d'un Faizeux ET pas d'un enfumeur(-se)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,174
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries