Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

clad032
 Share

Recommended Posts

tu me donne justement la preuve que c'est un photoshop

car

1 la ligne blanche que les flèches rouges indiquent ne se retrouvent pas sur la deuxième photo

2 les flèches vertes montrent bien le découpage très rectiligne typique des photoshops alors que la dérive sur la photo 2 est vrai, on voit la différence

3 l'ombre indiquée par la flèche jaune est mal faite car elle n'est pas parrallèle a l'ombre du bidon et cellle au dessus de l'entée d'air

et 4 que j'avais oublié, étonnamment, il a une photo sur les canard mais sur le stab vertical il a une photo :lol:

Image IPB

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

La photo de Airliners n'est pas si évidente que ça pour le 38. On voit bien quelques couleurs sur les plans canards. Il me semblait que les deux étaient pelliculés pour les canards, mais un seul pour la dérive.

Enfin bon, on s'en fout un peu, c'est quand même toujours sympa une déco sur d'aussi grands canards, même si on aurait préféré un vrai paint job ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je me demande pourquoi cet excellent appareil, au prix compétitif, n'a pas eu plus de succès parmi les 'petits' pays européens, dont les budget de défense sont loin d'être abondants.

En allant plus loin, il me semble qu'il devrait être le choix naturel (et européen) pour les autres pays scandinaves ou pour les pays bas (faute de pouvoir se payer le Rafale ou le Typhoon).

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que l'Autriche ou la Pologne auraient probablement mieux fait de prendre des Gripen amha.

Meme si j'aimerai bien que la Suisse nous achete des Rafales, ca me semble clairement overkill pour leurs besoins et des Gripen suffiraient largement.

Link to comment
Share on other sites

Klem

Je me demande pourquoi cet excellent appareil, au prix compétitif, n'a pas eu plus de succès parmi les 'petits' pays européens, dont les budget de défense sont loin d'être abondants.

En allant plus loin, il me semble qu'il devrait être le choix naturel (et européen) pour les autres pays scandinaves ou pour les pays bas (faute de pouvoir se payer le Rafale ou le Typhoon).

Le Gripen C est un excellent appareil (surtout dans le cadre du réseau datalink Suédois et uniquement utilisé par eux) mais qui n'est pas vraiment mieux qu'un F16 des dernières versions et il est aussi cher que ce dernier à l'achat même s'il consomme moins de carburant (sauf que le carburant coûte moins de 5% du coût de possession total).

Quand on compte les coûts d'achat, de personnel, d'armement etc. le Gripen C coûte ainsi presque 70% d'un Rafale ou Typhoon.

Pour un budget donné, on peut par exemple s'acheter 30 Gripen ou 20 Rafale ou Typhon...qui sont supérieurs au premier.(Contrat Brésil)

La liaison politique compte et le protecteur de la plupart des pays OTAN (et même certains non OTAN de facto) sont les USA.

Le Gripen a été exporté (ou surtout loué) que parce que les USA faisaient une fleur aux Suédois et ne mettaient alors pas leur offre en concurrence sérieuse.

Les Allemands ont des liens particuliers avec les Autrichiens et leurs ont cédé leurs Typhoons à un prix à peine plus cher que le Gripen alors que les USA refusaient à l'Autriche la version avancée du F16.

Le choix d'un avion se fait sur le rapport prix performance ET le côté politique pays (plus compensations).

Le prix du Rafale (hors coût supplémentaires de R&D demandés éventuellement par un client) n'a jamais été un facteur d'échec par lui même, le Typhon étant même plus cher.

Un pays comme la Finlande de 5 millions d'habitants a des F18 et des Léopard 2, la Grèce des F16, M2000-5 et des Léopard 2, les Pays bas choisissent le F35 et ont des Apache/Chinook ou Leopard 2, l'Autriche choisit le Typhoon et la Roumanie lorgne aussi dessus etc.

Link to comment
Share on other sites

Comment juger des performances d'un avion lorsque celui-ci est engagé dans un theatre depourvu de DCA et d'avions adverses comme en Libye ?? La remarque est valable  pour la plupart des avions sur le marché actuellement ?? Le seul theatre ,conflit isarelo-arabe,qui servait plus au moins de barometre s'est estompé ?

Link to comment
Share on other sites

Qui te dit qu'il n'y a pas de DCA en Libye? Ou de sites SAM?  ;)

Je ne parle pas de ces machins (DCA)en forme de fourchette qui pillulent en Libye ??? Les SAm,on le sait ,ils sont demodés depuis belle lurette,alors que les S300 n'existent pas en Libye ,à ce que je sache ? Donc le ciel est libre et n'importe quel zinc devient performant ?

Link to comment
Share on other sites

Je ne parle pas de ces machins (DCA)en forme de fourchette qui pillulent en Libye Huh? Les SAm,on le sait ,ils sont demodés depuis belle lurette,alors que les S300 n'existent pas en Libye ,à ce que je sache ? Donc le ciel est libre et n'importe quel zinc devient performant ?

çà n'était pas si évident que cela et c'est souvent en début de conflit que les pertes sont les plus sévères en début de campagne; après on s'adapte ou on a pris l'ascendant: ex 73 au Kippour conflit durant lequel la grande majorité des 120 avions perdus par Israël le furent dans les premiers jours. Passé ce cap Tsahal avait notamment apprit à contrer les SAM 6 (manœuvres et CME reçues des US)

Link to comment
Share on other sites

C'est là où le rens et "l'intelligence" (en anglais) ont toute leur importance connaître le plus précisément possible le niveau de l'opposition

C'est cette "intelligence" qui fait qu'on intervient dans un pays et pas dans d'autres? Proteger les populations civiles devient une "vertu" aleatoire quand  les biceps du contrevenant sont assez dissuadant ?!

Link to comment
Share on other sites

C'est cette "intelligence" qui fait qu'on intervient dans un pays et pas dans d'autres? Proteger les populations civiles devient une "vertu" aleatoire quand  les biceps du contrevenant sont assez dissuadant ?!

Bim, troll spotted

Y'en a un qui veut un raid de Rafale dans son jardin...

Non, c'est le ratio Cout / Benefice (sens large...).

Link to comment
Share on other sites

"intelligence", en anglais, ça se traduit par "espionnage" ou "renseignement". Ca n'a rien à voir avec des capacités de réflexion ou deux sous de jugeote.

Avec du renseignement, on a une bonne idée de ce qu'on va rencontrer si l'on intervient. On met alors sur la table les moyens nécessaires pour que ça se passe sans douleur pour nous (qui que soit le "nous" en question, ça marche toujours pareil).

Si le renseignement dit "c'est trop gros pour nous, on ne peut pas y aller sans se faire tailler un short", effectivement, on ne va pas aller protéger les populations civiles. C'est ça la vraie vie, et la dissuasion n'y est pas que nucléaire ...

Link to comment
Share on other sites

Bim, troll spotted

Y'en a un qui veut un raid de Rafale dans son jardin...

Non, c'est le ratio Cout / Benefice (sens large...).

Non,merci!On parlait juste du comment evaluer les performances d'un avion de combat,en absence de combat ?

Link to comment
Share on other sites

C'est cette "intelligence" qui fait qu'on intervient dans un pays et pas dans d'autres? Proteger les populations civiles devient une "vertu" aleatoire quand  les biceps du contrevenant sont assez dissuadant ?!

Non,merci!On parlait juste du comment evaluer les performances d'un avion de combat,en absence de combat ?

C'est marrant j'ai du mal a voir le lien...
Link to comment
Share on other sites

Proteger les populations civiles devient une "vertu" aleatoire quand  les biceps du contrevenant sont assez dissuadant ?!

ou que sa position géopolitique est suffisamment puissante et les soutiens suffisamment solides

exemples:

Corée du Nord (possédant le nucléaire soutien plus ou moins agacé de la Chine)

Syrie (disposant de puissants appui et d'une capacité de nuire régionale non négligeable)

et bien oui habiban le soutien aux populations est rarement désintéressé et toujours placé sous contingences mais bon ... quoi faire ?  =)

intelligence était effectivement dans son acception anglaise

Link to comment
Share on other sites

Non,merci!On parlait juste du comment evaluer les performances d'un avion de combat,en absence de combat ?

Ca reste des conditions de combat, sauf que l'adversaire n'a plus de forces aériennes pour s'y opposer.

Parce que en fait des théâtres d'opérations avec des conditions de combat telles que tu les voudrais, ben yen a pas aujourd'hui ;), donc on évalue les avions avec les conditions de combat qu'on a sous le nez.

On va pas gâcher notre plaisir si notre poulain omnirole, fait bien de l'omnirole.

Link to comment
Share on other sites

Pour recentrer le débat sur le Gripen, quelqu'un saurait il me dire comment il s'est comporter en Libye?

A t il pu faire la preuve de ses capacités en A/S, son autonomie limité a t elle été un problème?

Link to comment
Share on other sites

Gnarf ! les casseroles ressortent du placard, BAE n'est pas loin.

http://www.defensenews.com/story.php?i=7254866&c=EUR&s=AIR

JOHANNESBURG, South Africa - South African police have reopened their investigation into a controversial arms deal after Swedish defense group Saab admitted bribes were paid to clinch a contract, according to a July 31 report.

A South African Air Force Gripen fighter jet is on display at a 2006 airshow in Cape Town, South Africa. A July 31 report says an investigation into claims of bribes paid by Saab and BAE to South African officials has been reopened. (File photo / Agence France-Presse)

Officials will approach authorities in Sweden and Britain to find out what their investigations have uncovered about allegations of corruption in the 1999 deal for 26 JAS Gripen fighter jets, South Africa's Sunday Times reported.

Saab last month admitted that 24 million rand ($3.6 million, 2.5 million euros) in bribes had been paid to secure the deal, but blamed its former British partner BAE Systems for making the payoffs.

The Sunday Times said the head of South Africa's elite investigative squad, the Hawks, had sent a letter to parliament's Standing Committee on Public Accounts indicating the investigation would be reopened, 10 months after the Hawks were sharply criticized for dropping the politically sensitive probe.

"I have already instructed two officials... to approach the relevant authorities in both Sweden [National Anti-Corruption Unit] and the UK [serious Fraud Office]," Hawks chief Anwar Dramat wrote.

"Subject to approval by these authorities, [we] will assess the available information with a view to determine whether there is information which points to crime in South Africa."

The chair of the parliamentary committee, Themba Godi, said reopening the investigation was "a brave and correct decision."

"Unless justice is being done and is seen as being done on this matter, it's going to continue to cast a cold shadow over the political landscape of the country," Godi told the Sunday Times.

Saab's admission came after Sweden's TV4 television channel said it had evidence the defense group had promised to pay Fana Hlongwane, then advisor to the South African defense minister, millions of euros in bonuses if Pretoria did not back out of the Gripen deal.

Saab said bribes had been paid in the form of bonuses and salaries between 2003 and 2005 by its South African subsidiary Sanip, which was then controlled by BAE Systems.

The deal provided for the sale of 28 Gripen fighters for 1.6 billion euros, later trimmed to 26 planes. The last is due to be delivered next year.

Claims of corruption in the multi-billion-dollar program to modernize South Africa's military after apartheid have threatened to damage the careers of some of the country's top politicians.

In 2005, President Jacob Zuma's former financial adviser, Schabir Shaik, was sentenced to 15 years in prison for charges that included soliciting bribes to Zuma from French arms company Thomson-CSF. He has since been released on medical parole.

Efforts to put Zuma on trial for corruption have collapsed, but questions over the arms deal continue to hang over his presidency.

After Zuma won control of the African National Congress in 2007, the ruling party made a successful push to disband the predecessor to the Hawks, the Scorpions, an investigative unit that led the probe against Shaik and also implicated Zuma in questionable deals.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,981
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...