Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

clad032
 Share

Recommended Posts

Allez ! un coup de toblerone et le moral repart, on y croit  :lol:

Défense : le trop ambitieux objectif de Saab à l'export...

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120919trib000720308/defense-le-trop-ambitieux-objectif-de-saab-a-l-export.html

Le constructeur aéronautique suédois s'est fixé un objectif ambitieux de vendre au moins 300 Gripen de nouvelle génération dans une dizaine de pays dans les dix prochaines années. Un objectif irréalisable ?

Le succès - même controversé - en Suisse où Saab est en passe de vendre 22 Gripen E/F (Nouvelle génération) a visiblement donné des ailes au constructeur aéronautique suédois. Selon des déclarations du patron du commerce international de Saab, Eddy de la Motte, anciennement responsable de la campagne du Gripen en Inde (MMRCA) sur le blog "Saab Gripen International, ce dernier a annoncé l'objectif de vendre "au moins 300 Gripen au cours des dix prochaines années". "Si cet objectif est atteint, Saab aura 10 % du marché atteignable (marché ouvert)" , a-t-il précisé. Eddy de la Motte a également évoqué le lancement d'une version marine du Gripen, dont la nouvelle version doit encore faire l'objet d'un débat parlementaire en Suède.

Du Gripen aux Pays-Bas et au Danemark ?

Quels pays visent Saab, qui mise sur les performances de la nouvelle version choisie par la Suisse ? Après l'échec de l'avion de combat suédois en Norvège (2008), aux Pays-Bas (2008) et en Inde (2011), le patron de l'international veut chatouiller l'ogre américain Lockheed Martin dans son pré carré européen, notamment aux Pays-Bas et au Danemark, pourtant deux pays F-35. A eux deux, ils représentent un potentiel d'environ 120 appareils, selon Saab. Pourtant ces deux Etats ont bel et bien choisi, puis confirmé le F-35. De plus ils soutiennent ce programme en dépit de ses graves problèmes de développement. Un abandon des Pays-Bas (85 appareils), qui a confirmé le choix du F-35 dans sa version F-35/CTOL en 2008 pour remplacer ses F-16, est inenvisageable, selon les experts interrogés. D'autant que les Pays-Bas participent depuis 2002 en que partenaire de niveau 2 à la phase de développement du F-35. Peut-être que Saab misait sur un changement de majorité aux élections législatives aux Pays-Bas, le tout combiné avec les très graves déboires technologiques et financiers du F-35. C'est raté, le Parti populaire pour la liberté et la démocratie du Premier ministre sortant, Mark Rutte, est nettement arrivé en tête la semaine dernière.

Au Danemark (36 appareils), Saab est à peu près dans la même situation qu'aux Pays-Bas. Ses chances de réussite sont à peu près nulles. Les Danois sont également partenaires du programme F-35 depuis 2002 mais cette fois en tant que partenaire de niveau 3. Copenhague a lancé une compétition depuis 2005 à laquelle participe le F-35, le Gripen NG ainsi que le Boeing F-18 E/F, baptisé le «Super Hornet» (frelon). Là aussi, ce serait une énorme surprise si le Danemark ne commandait pas le F-35. Les experts prévoient d'ailleurs une commande des quatre premiers exemplaires de l'avion de combat de Lockheed Martin fin 2016. Du coup, Saab peut s'asseoir sur 121 appareils, soit environ 40 % des 300 appareils visés.

Succès en Europe de l'est ?

Outre les pays F-35, Saab compte sur certains ex-pays de l'est, dont la Roumanie (48 exemplaires), la Bulgarie (16), la Croatie (12) ainsi la Hongrie (10) et la République tchèque (10), deux pays déjà équipés de Gripen... mais en contrat de leasing jusqu'en 2015 et 2016 pour 14 appareils chacun. Le constructeur suédois dispose dans cette zone de meilleures chances de succès... Ainsi, la République tchèque négocie actuellement avec la Suède... une prolongation du contrat de leasing au-delà de 2015. Ni plus, ni moins. Pour sa part, la Hongrie, qui a déjà renouvelé en janvier son contrat de leasing jusqu'en 2026, n'a pas exprimé la volonté d'une commande supplémentaire, notamment pour remplacer ses treize vieux MiG-29 retirés du service depuis 2010.

Dans les trois autres pays, c'est la Roumanie qui aiguise le plus les appétits. Car les Roumains, qui ont lancé en 2007 une demande d'information (RFI) pour un projet d'acquisition de 48 appareils, pourraient retirer du service d'ici à fin 2013 ses vieux MiG-21. Les Américains sont toutefois sur le dossier. Lockheed Martin propose 24 F-16 C/D dans le cadre d'une initiative internationale «pooling and sharing» (union et partage) concernant ces trois pays, selon le nouveau concept tendance dans la défense en vue de mutualiser les achats d'armements. De son côté, General Dynamics propose des F-16 A/B portugais d'occasion. Une solution qui aurait aujourd'hui la préférence de Bucarest. Enfin, le consortium Eurofighter concourt avec des Eurofighter (tranche 1) d'occasion de l'armée de l'air italienne. Pour cette campagne tout comme en Bulgarie et en Croatie, Saab offre des Gripen C/D d'occasion et doit faire face à une très forte concurrence. C'est donc le cas en Bulgarie et en Croatie: Lockheed Martin (8 F-16 C/D en «pooling and sharing» pour chacun des deux pays) et le consortium européen (Eurofighter d'occasion tranche 1 de l'armée de l'air allemande).

Saab tente de rassurer la Suisse... et la Suède

Au Brésil (36 appareils), Saab concourt avec le Gripen E/F. Il a face à lui le Rafale de Dassault Aviation et le F-18 E/F de Boeing. En Malaisie (24 appareils), le Gripen devrait en principe en 2013 trouver sur sa route à noveau le Rafale et le F-18 E/F ainsi que le Typhoon, baptisé ainsi à l'export par le consortium Eurofighter et le Sukhoï Su-30 MKM.

Pourquoi donc Saab gonfle-t-il ses muscles avec des prévisions export beaucoup trop ambitieuses ? Pour à la fois, explique-t-on à "latribune.fr" rassurer les Suisses, les seuls à être intéressés par le Gripen E/F, et les politiques suédois, qui doivent bientôt débattre sur le lancement de cette version. Un programme qui est sur le fil du rasoir et qui sans trois pays clés (Suède, Suisse et Brésil) pourrait remiser sa chaîne d'assemblage au rayon des souvenirs glorieux de l'industrie aéronautique suédoise. Faut-il rappeler que l'acquisition du Gripen doit encore passer en Suisse par un vote des parlementaires suisses et très vraisemblablement par un référendum national (votation)... Ce qui n'est pas gagné.

Link to comment
Share on other sites

En Suède, les parlementaires n'ont toujours pas pu voir le chiffrage du programme... C'est le grand bleu.

The Gripen upgrade report delivered by defense chief Gen. Sverker Göranson to the Ministry of Defense in March contained a project cost estimate, Widman said.

“This segment of that report remains classified. Not even the Parliamentary Defense Committee has seen it,” Widman said. “We still do not know what this program will cost, or if funding to finance it will come from the core defense budget.”

http://www.defensenews.com/article/20120901/DEFREG01/309010001/Will-Gripen-NG-Project-Bring-More-Defense-Cuts-Sweden-?odyssey=tab|topnews|text|FRONTPAGE

Link to comment
Share on other sites

Au contraire, je pense que le gripen a une petite chance au danemark et aux pays-bas

En effet, si les couts du F35 continuent d'exploser et atteindre presque le prix d'un F22, ces pays ne pourraient plus se payer une flotte à taille raisonnable et seront obligé de quiter le programme JSF.

Du coup, le gripounet NG auraient toute ses chances et surtout il pourrait avoir le soutien politique et populaire comparé au Raffy et au Typhoon.

Link to comment
Share on other sites

Au contraire, je pense que le gripen a une petite chance au danemark et aux pays-bas

En effet, si les couts du F35 continuent d'exploser et atteindre presque le prix d'un F22, ces pays ne pourraient plus se payer une flotte à taille raisonnable et seront obligé de quiter le programme JSF.

Du coup, le gripounet NG auraient toute ses chances et surtout il pourrait avoir le soutien politique et populaire comparé au Raffy et au Typhoon.

si la hollande devait revoir ses achats de F35, je pense qu'elle prendrait soit un F18, soit un rafale : dans le cadre de l'OTAN, et des déploiements/missions futurs, il faut qu'elle ait un avion multitâche qui tienne la route dans le cadre d'une coalition... A moins bien sur que le gripen NG soit aussi bon que cela

Link to comment
Share on other sites

si la hollande devait revoir ses achats de F35, je pense qu'elle prendrait soit un F18, soit un rafale : dans le cadre de l'OTAN, et des déploiements/missions futurs, il faut qu'elle ait un avion multitâche qui tienne la route dans le cadre d'une coalition... A moins bien sur que le gripen NG soit aussi bon que cela

Je dirais que ton raisonnement etait encore vrai il y a 6 mois/1 an, mais maintenant, j'ai plus l'impression que les Pays-Bas se fichent totalement de conserver la moidnre capacite a ce niveau.

Les discussions la bas sont plus pour economiser un maximum d'argent car le budget fait la gueule, donc si pas de F-35, a  mon humble avis, le Rafale sera egalement hors de question.

Reste cependant la question du "vrai" prix d'un Gripen NG.

Link to comment
Share on other sites

Saab doit contrôler lui-même ce que vaut son Gripounet  :oops:

AVIONS — Les données des essais en vol des 3 et 4 mai n’ont toujours pas été transmises en Suisse. Les résultats seraient décevants. Peu importe: les spécialistes helvétiques ont été mis au placard et c’est le constructeur suédois qui a été chargé lui-même de cette analyse.

http://www.lematin.ch/suisse/saab-doit-controler-luimeme-vaut-gripen/story/19599101

Selon nos informations, l’équipe d’essai et d’évaluation opérationnelle (OT & E) basée à Payerne devait effectivement procéder à cet examen à l’origine. Mais depuis la publication des rapports confidentiels des Forces aériennes, qui soulignaient les insuffisances du Gripen E, et depuis les déclarations cinglantes de leur ingénieur en chef devant la sous-commission («Le Gripen est comme un couteau qui ne coupe pas bien»), les membres du groupe OT & E ont été mis au placard. Avant la présentation du message du Conseil fédéral sur le remplacement des F-5 Tiger dans un mois, on n’aura aucune certitude sur le gain ou non de performance du futur avion.

Même si la décision politique a été prise, ca met la pression

Les concurrents sont prêts pour un plan B

Dans une lettre adressée au Conseil fédéral le 17 septembre dont «Le Matin Dimanche» a obtenu une copie, l’avionneur français propose différente variantes pour son Rafale. «Pour 22 avions, écrit Dassault, nous serions en mesure de proposer une solution pertinente dans un budget proche de 3,126 milliards de francs.» Une autre variante, à 18 avions, coûterait 2,9 milliards et inclurait tous les éléments demandés par la Suisse. Pour 2,7 milliards de francs, Dassault propose le même nombre d’avions, mais sans la capacité air-sol, la reconnaissance et les simulateurs, qui pourraient être acquis plus tard. Pour 2,2 milliards de francs, le groupe français propose 12  Rafale, avec toutes les capacités ainsi que le simulateur, «avec une efficacité opérationnelle comparable à celle de 22 Gripen».

Ces variantes avaient toutes été discutées lors du processus de sélection. Mais elles avaient été écartées dans le dernier appel d’offres, pour ne garder que la variante à 22 avions. Selon la sous-commission, cela a privilégié l’avion le moins cher, le Gripen. En conclusion de ce courrier de trois pages, le groupe français souhaite «avoir la possibilité de soumettre officiellement une nouvelle offre dans le cadre d’une réouverture du processus de sélection». Cette requête avait déjà été formulée au mois de juin par l’autre avionneur en lice, EADS. Pour 2,2 milliards, ce dernier propose 16 avions neufs ou 22 avions d’occasion. Et 33 jets d’occasion pour 3,2 milliards.

Avion IKEA, ca lui va bien, ^^

Ce risque est encore accentué par l’annonce faite vendredi par les Suédois qu’ils utiliseront des pièces de vieux Gripen C désossés pour fabriquer leurs 40 à 60 Gripen E. «Pour chaque nouvel avion, il faudra un Gripen C/D», a expliqué au «Matin Dimanche» Johan Elmberg, le porte-parole du Ministère suédois de la défense. «Nous faisons cela pour des raisons économiques et écologiques. Mais les Suisses, rassure-t-il, auront des appareils entièrement neufs.» En clair, il y aura deux Gripen E légèrement différents. Hier, le DDPS n’était pas en mesure de dire ce que cela signifierait pour l’acquisition.

Link to comment
Share on other sites

Saab doit contrôler lui-même ce que vaut son Gripounet  :oops:

AVIONS — Les données des essais en vol des 3 et 4 mai n’ont toujours pas été transmises en Suisse. Les résultats seraient décevants. Peu importe: les spécialistes helvétiques ont été mis au placard et c’est le constructeur suédois qui a été chargé lui-même de cette analyse.

http://www.lematin.ch/suisse/saab-doit-controler-luimeme-vaut-gripen/story/19599101

Ca devient ridicule cette histoire. En gros ils vont acheter l'avion quoi qu'il arrive.
Link to comment
Share on other sites

Ce qui est sidérant, c'est que les ingénieurs suisses qui connaissent le mieux sont au placard, allez vous n'avez plus droit au chapitre  ! vous êtes punis, au pain et a l'eau et plus de toblerone. woh! eh ben

pas mal ! pas mal !  :oops:

Link to comment
Share on other sites

Alors celle-là elle est marrante :lol:

Il s'agit d'une boite qui essaye de lever des fonds pour constituer une force "aggressors" en prestation de service..

Une annonce pour trouver des investisseurs pour financer l'achat de 26 Gipen E/F est passée sur Bloomberg:

On that subject, Saab has at last reacted to ECA's claims of a pending deal to acquire Gripen E/Fs (Saab image of F development aircraft below), after a banner ad appeared on Bloomberg's website seeking private investors to underwrite the deal. Bizarrely, this referred to it as being "The 10th Air Force in the World", despite there being a rather telling lack of current assets to back this up....

...Saab's comment that it "Has not heard about ECA Program" is another stark warning to anyone tempted by this scheme

http://www.flightglobal.com/blogs/the-dewline/2012/09/saab-says-eca-who-they.html

Sur le site ECA, il y a une rubrique Q/A ou ils donnent ce que soi-disant ils ont:

ECA is the only operator of modern and newly built 4++ generation aircraft with 24 aircraft on lease until the delivery of ECA assets start.

The total order includes 26 Gripen "NG", 10 Su-30 twin-seat jets and 14 Su-35 air superiority aircraft.

Deliveries also include simulators, software support packages, computer based training packages and predictive maintenance computers.

With full OEM support included, the aircraft will be sustainable until 2025 at least...

http://www.ecaprogram.com/q_and_a/q_and_a.html

Il y en a qui ne doutent de rien..

Link to comment
Share on other sites

Défense : le Gripen de Saab se crashe en Roumanie

La Roumanie a finalement choisi d'acheter des F-16 A/B d'occasion prélevés sur la flotte portugaise. Saab proposait également des appareils d'occasion.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120925trib000721289/defense-le-gripen-de-saab-se-crashe-en-roumanie.html

Link to comment
Share on other sites

Qu'est ce que c'est difficile de vendre des avions maintenant.... :-[

Mais bon la Roumanie n'avait pas de quoi se payer des avions modernes et d'aillleurs, je ne sais pas pourquoi les allemands se sont lancé dans cet appel d'offres perdu d'avance avec le Typhoon qui n'est pas à la porté de toute les bourses.

Du coup, le gripounet avait qu'un seul concurrent sérieux , les vieux F16 portuguais et finalement, ils ont choisi le moins cher par rapport à l'avion moderne pas chère.

Bon ben, si le peuple suisse rejette le Gripen alors ce sera très probablement la fin de SAAB..

Link to comment
Share on other sites

Pour la Roumanie, c'est plus compliqué.

Il y a 12 F-16 A/B  portugais "offerts" pour 600 millions d'euros, sans savoir lesquels sont (il y a deux séries chez les portugais, plus ou moins modernisés) et on ne communique pas sur les à côtés (armement, formation, infrastructures).

SAAB maintien son offre initiale pour les Gripen C/D neufs, avec des offset à 100% et sans bourse déliée les premières deux années.

Les militaires et ceux qui travaillent dans l'industrie aéronautique préfèrent l'offre SAAB, mais là-bas c'est des décisions politiques assorties des pots de vin.

Une réunion du CSAT (un conseil de défense) aura lieu demain. C'est pas sur que le choix sera entériné, les aviateurs et la presse grognent.

Link to comment
Share on other sites

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/09/29/l-algerie-negocie-l-achat-de-gripen-e.html

Bonnes perspectives d'export pour le Gripen, opposé au Rafale en Malaysie pour rappel

La nouvelle a de quoi surprendre, alors que ce pays vient de se doter de Sukhoi SU-30. La conséquence aboutirait même au retour des jets russes à leur constructeur.

Les Sukhoi SU-30 étaient censés remplacer les MIG-29 au sein de l’aviation algérienne, mais les pilotes ont découvert du matériel d'espionnage israélien sur ces mêmes appareils. Selon des informations circulant dans le monde du renseignement, l'Armée nationale populaire (ANP) a entamé des négociations avec le Suédois Saab pour l'achat d'avions de combat devant remplacer une partie de sa flotte de MiG-29 par des Gripen E (NG). De plus, cette possible transaction entre dans le cadre de la stratégie adoptée par l'armée algérienne consistant à diversifier les marchés, c'est-à-dire conclure des contrats avec plusieurs fournisseurs.

Il semble d’ailleurs que des pilotes algériens ont, dans le cadre de nouveaux contrats dont la conclusion a été décidée suite à la découverte de matériel israélien, testé des Gripen en Suède à la fin de l'année 2011.

La Malaysie s’intéresse au également au Gripen:

La Royal Malaysian Air Force (CGRR) s’intéresse à la location d’avions de combat Gripen C/D voir même des E dans le cadre du contrat Multi-Role Combat Aircraft (MRCA).

Dans une interview accordée au journal  The Sun, le Chef de la Force aérienne  Tan Sri Rodzali Daud déclare ouvertement que le Gripen est une option rentable parce que l'achat de nouveaux chasseurs auraient besoin d'énormes dépenses financières. Toujours selon le journal, la Malaysie est en discussion pour une location dans un premier temps de 18 appareils de type Gripen (standard non précisé) qui pourraient  ensuite déboucher sur un achat définitif.

Link to comment
Share on other sites

Face aux indécisions des autorités roumaines pour l'achat d'un multi-rôle (l'approche pour l'achat de 12 F-16 A/B portugais d'occase commence à prendre l'eau et son prix gonfler - de 500 mil. € on est passé à 720, avec frais annexes), le directeur marketing pour l'Europe, Richard Smith, déclare aujourd'hui que SAAB et la Suède, par l'intermédiaire de la FXM – Agence Suédoise pour les Exportations Défense et Sécurité, désirent collaborer avec la Roumanie pour le rééquipement de la Roumanie avec des avions neufs, avec propositions de compensation offset et TOT, plus financement à long terme ou leasing.

Link to comment
Share on other sites

http://www.flightglobal.com/news/articles/gripen-demonstrator-arrives-for-latest-swiss-promotion-377312/

Saab's Gripen F test aircraft touched down in Emmen, Switzerland, on 3 October, as part of a campaign to sell 22 of the new-generation combat aircraft to the nation's air force.

Accompanied on its 2h journey from Linköping in Sweden by a twin-seat Gripen D, the next-generation development aircraft will remain in Switzerland for 10 days.

During this time it will be shown to personnel from the nation's defence committees and also appear at the Axalp air show on 10-11 October. The aircraft will be flown by pilots from the Swiss air force and Armasuisse defence procurement agency during the public event.

Switzerland in November 2011 selected the Gripen as the preferred candidate for a requirement to replace its Northrop F-5 fighters.

Discussions over a planned Swiss francs 3.1 billion ($3.3 billion) deal are expected to run until a contract can be signed between late 2013 and mid-2014. Aircraft deliveries are expected to commence in 2018.

French manufacturer Dassault is, meanwhile, continuing its efforts to offer the Rafale for the Swiss requirement, after losing out in the earlier selection process, along with the Eurofighter Typhoon.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...