Recommended Posts

Les brésiliens en sont à réfléchir à une solution de leasing sur le gripen C/D et comment prolonger leur flotte actuelle,  je le sens mal déjà pour le E/F, encore moins sur le transfert de techno qui nécessite des investissement lourds dans leur industrie, sans réelles retombées pour des clients potentiels mis à part l'état brésilien. Vu la chute de leur économie, ca ne va peut être pas trop le faire, encore moins si Marina Da Silva

réussie a virée Dilma Roussef.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon les brésiliens ont toujours eu les yeux plus grand que leur portefeuille ! je ne serai pas autrement surpris que l'achat de gripen E neufs deviennent au final achat/location des gripen C en sur-nombre chez les suédois après l'achat et l'entrée en service des Gripen E. Le brésil a toujours été un géant aux pieds d'argiles... Ils n'ont pas fini de payer leur folie de la coupe du monde !...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon les brésiliens ont toujours eu les yeux plus grand que leur portefeuille ! je ne serai pas autrement surpris que l'achat de gripen E neufs deviennent au final achat/location des gripen C en sur-nombre chez les suédois après l'achat et l'entrée en service des Gripen E. Le brésil a toujours été un géant aux pieds d'argiles... Ils n'ont pas fini de payer leur folie de la coupe du monde !...

 

... et les JO juste après :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à ce que l'on entend souvent un Sea Gripen me paraît plus faisable que l'on ne le pense. L'avion est léger et de petites dimensions ce qui est déjà un atout pour un avion embarqué. Après il y aura des modifications à apporter (protéger la structure contre la corrosion, le doter d'une crosse d'appontage...) mais rien d'infaisable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a effectivement rien de techniquement infaisable. Les difficultés sont à rechercher du côté du portefeuille et du coût de ce qui est théoriquement faisable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'accord. Certes navaliser un Gripen sera probablement un peu moins compliqué que navaliser un Mirage 2000 ou un F-16, m'enfin il y a quand même de grosses modifications à faire (les dimensions générales (largeur/longueur/poids), à la limite, c'est même le dernier des soucis, parce qu'au fond ça diminuera juste le nombre d'appareils emportés, hormis si la dérive arrière est trop élevée pour rentrer dans les hangars).

 

Du coté des avantages le Gripen NG a pour lui:

-un train arrière relativement écarté, gage de stabilité. De plus il est vertical, ce qui pourra faciliter la transmission des efforts d'appontage (le train principal du F-16 poserait à mon avis beaucoup plus de problèmes...) 

-une conception robuste lui permettant d'opérer sur des pistes non préparées (routes, etc.)

-un traitement anti-corrosion de base.

 

Maintenant reste tout le reste.

-renforcer le train arrière ne devrait pas être trop compliqué. Il faudra probablement le changer complètement, mais la configuration générale de l'appareil devrait le permettre bien plus facilement que le train d'un F-16 ou d'un Typhoon (à cause du fait qu'il se range dans l'aile et donc doit être d'une épaisseur limitée)

-renforcer la cellule pour qu'elle résiste bien aux forces verticales des appontages, cela ne devrait pas poser trop de soucis non plus. ça risque surtout de rajouter du poids...

 

-renforcer la cellule pour qu'elle encaisse les forces de catapultage peut poser de gros problèmes. Car si je dis pas de bêtises, la force de traction maximale d'une catapulte EMALS, c'est environ 5x la force de poussée produite par les réacteurs d'un Super Hornet post combustion enclenchée. Et le tout passe par un axe perpendiculaire à la force de plusieurs dizaines de centimètres de long (le train d'atterrissage avant), ce qui au niveau statique est désastreux... Pas pour rien que le train avant d'un Rafale M est totalement différent du train avant d'un Rafale B/C (et infiniment plus mastoque. Et que pendant longtemps, on a utilisé des élingues pour le catapultage (fixation directement sur le fuselage, avec un angle de traction beaucoup plus favorable), avec tous les défauts que cela pouvait comporter.

-renforcer la cellule pour qu'elle encaisse les forces d'arrêt induites par l'appontage. Moins problématique à mon avis que le point précédent, m'enfin ça veut aussi dire renforcer l'arrière de l'appareil, donc du poids en plus.

 

etc.

 

Après comme le dit DEFA, c'est techniquement faisable. ça risque juste de vouloir dire reconstruire pas mal de parties essentielles de l'appareil, donc par certains aspects avoir un nouvel appareil, probablement pas aussi adapté qu'une cellule dès le départ conçue pour et avec très probablement peu de points avec le Gripen original, sur toute la partie fuselage...

 

 

PS: après à choisir, si je devais navaliser un appareil moderne existant je prendrais le Gripen...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gripen NG doit avoir l'énorme avantage d'avoir été prévu dès le début de sa conception avec la "possibilité" d'une maritimisation. Quand on a commencé à entendre parler du Gripen NG, les 2 plus gros marché du gripen était l'Inde et le Brésil qui ont tous les 2 dit réfléchir au futur de leur aéronavale.

 

PS: pour le catapultage, les EMALS sont réglable et ne fourniront pas leur poussée maximale pour catapulter un petit gripen. Et même si le sea gripen ne peut pas être catapulté, ça risque de ne pas déranger ses clients potentiels (l'Inde est en STOBAR et le Brésil ne pourra pas conserver son CATOBAR très longtemps)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gripen NG doit avoir l'énorme avantage d'avoir été prévu dès le début de sa conception avec la "possibilité" d'une maritimisation.

Mais sans l'expérience qui va avec, cette prévision, si elle est avérée, ne résout que la moitié des problèmes.

D'ailleurs cette prévision est questionnable ; Le Gripen NG a pris de l'embonpoint du fait de l'accroissement de ses mensurations, mais pas encore suffisamment pour intégrer les renforts structurels nécessaires puisqu'il est maintenant comparable au Mirage 2000 ou au F-16.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que le Gripen a une structure renforcée dès sa conception pour les terrains sommairement préparés... Ce qui n'était pas le cas du M2000. De plus ses canards lui offres un gros avantage pour les basses vitesses et donc les appontages, mais peut être qu'il faudra un moteur avec plus de poussée alors non ? Bref navalisee un Gripen doit être incomparablement plus simple que navaliser un 2000 ou un F-16.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que le Gripen a une structure renforcée dès sa conception pour les terrains sommairement préparés... Ce qui n'était pas le cas du M2000. De plus ses canards lui offres un gros avantage pour les basses vitesses et donc les appontages, mais peut être qu'il faudra un moteur avec plus de poussée alors non ? Bref navalisee un Gripen doit être incomparablement plus simple que navaliser un 2000 ou un F-16.

En soit la navalisation du 2000 n'était pas très compliqué. C'est juste que toute les pièces aurait été différente et donc qu'il aurait fallu construire une autre chaine de production pour le 2000M avec des performances moyennes.

 

Pour le Gripen, il faut presque tout construire donc le sea gripen va être juste aussi compliqué (cher) à développer que le gripen NG ("juste" une modernisation des C/D mais qui coûte bien plus cher que de repartir de zéro)

Si on rajoute que le client n'est pas bien exigeant (il faut faire mieux que des A4... le T45 aura presque des chances)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que le Gripen a une structure renforcée dès sa conception pour les terrains sommairement préparés... 

Peut-être, mais comme les efforts structuraux sont différents ça ne prouve rien du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

-renforcer la cellule pour qu'elle encaisse les forces de catapultage peut poser de gros problèmes. Car si je dis pas de bêtises, la force de traction maximale d'une catapulte EMALS, c'est environ 5x la force de poussée produite par les réacteurs d'un Super Hornet post combustion enclenchée. Et le tout passe par un axe perpendiculaire à la force de plusieurs dizaines de centimètres de long (le train d'atterrissage avant), ce qui au niveau statique est désastreux... Pas pour rien que le train avant d'un Rafale M est totalement différent du train avant d'un Rafale B/C (et infiniment plus mastoque. Et que pendant longtemps, on a utilisé des élingues pour le catapultage (fixation directement sur le fuselage, avec un angle de traction beaucoup plus favorable), avec tous les défauts que cela pouvait comporter.

-renforcer la cellule pour qu'elle encaisse les forces d'arrêt induites par l'appontage. Moins problématique à mon avis que le point précédent, m'enfin ça veut aussi dire renforcer l'arrière de l'appareil, donc du poids en plus.

 

 

 

Effectivement, contrairement à ce qu'on pourrait croire, le catapultage génère plus de contraintes que l'appontage dans des conditions standards.

La rupture du holdback fait "sonner" tout l'avion avec des niveaux d'excitation très contraignants.

Ce n'est pas seulement le train avant qui doit être costaud mais aussi toute la structure autour du point d'ancrage du train.

Dassault qui avait pourtant de l'expérience de la navalisation a tout de même  dû faire moult modifications suite aux campagnes d'essais aux US.

Ne pas oublier aussi que l'angle entre la pointe avant et le fuselage a été modifié entre le Rafale A et les B,C M pour améliorer la visibilité du pilote vers le bas, uniquement pour faciliter l'appontage.

Comme le dit DEFA avec du pognon tout est possible, mais vu le nombre de clients potentiels ça va être dur de rentabiliser le projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS: pour le catapultage, les EMALS sont réglable et ne fourniront pas leur poussée maximale pour catapulter un petit gripen. Et même si le sea gripen ne peut pas être catapulté, ça risque de ne pas déranger ses clients potentiels (l'Inde est en STOBAR et le Brésil ne pourra pas conserver son CATOBAR très longtemps)

 

C'était juste pour donner un ordre d'idée sur les forces en présence. L'important c'est qu'en catapultant, tu réduis la distance de décollage par 4 ou 5, voir plus. Que ce soit un Gripen ou un Super Hornet. Donc que l'énergie nécessaire au décollage, qui reste constante*, va devoir être transmise par d'autres moyens. Et comme E = F*d (E = énergie, F = force et d = distance), on voit tout de suite que la force nécessaire, dont le surplus (par rapport à la force de poussée du/des réacteurs) va obligatoirement passer par la roue avant, va devoir augmenter par un facteur 4 ou 5, voir plus, lui aussi...

 

Après STOBAR, ça signifie généralement réduire les charges emportantes, car une piste d'élément de 150-200 m + un tremplin qui converti une partie de l'énergie horizontale en énergie verticale (le temps pour l'appareil de gagner suffisamment de vitesse horizontale), ce n'est pas forcément aussi performant qu'un lancement par catapulte sur une piste plus courte (donc plus de place aussi sur le pont pour préparer les autres chasseurs et ainsi lancer les appareils plus rapidement)

 

 

 

*en première approximation grossière. Dans la pratique, le vent relatif lié au déplacement du porte-avions va avoir une influence pas négligeable (même si la force transitant par le train avant sera de toute façon bien plus élevée que la force de poussée des réacteurs)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Gripen ayant une cellule à la base renforcée, aucune modification ne sera nécessaire. (....)

Le Gripen mer sera environ 400 kg plus lourd que le Gripen NG, avec une cellule dont le poids atteindra à vide entre 7500-8000 kg. 

La premiere phrase fait reference aux capacites d'atterissage sur route, bon, et la seconde met en perspective le bond a faire pour navaliser tout cela.

Edited by glitter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que dorénavant, SAAB indique un poids à vide de 8T. Ce qui nous amènerait à 8.4 T + tout ce qui donnera un peu plus d'embonpoint au fur et à mesure du dev...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Durant le développement ils vont devoir jeter des éléments à l'eau pour pas que le projet coule... (Oui mon jeu de mot pourrit était volontaire, j'assume)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marché Indonésien :

Dans le cadre du programme de remplacement des F-5E/F de la Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara - TNI-AU,

Saab fait une offre de 16 x Gripen incluant 100% de transfert technologique à l'industrie aérospatiale Indonésienne

"PT Dirgantara".
:cool:
SharkOwl

Référence :
http://www.janes.com/article/43342/saab-offers-100-technology-transfer-in-bid-to-secure-tni-gripen-deal
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Saab est toujours actif sur le marché Indien avec le Gripen E mais pour la période qui suivra

le processus actuel en cours du programme MRCA qui prévoit la production et l'introduction

de 126 Rafale au sein de l'Indian Air Force.
:cool:
SharkOwl

 

https://www.youtube.com/watch?v=-hwjBbfUm-M#t=156

Edited by SharkOwl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marché Indonésien :

Dans le cadre du programme de remplacement des F-5E/F de la Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara - TNI-AU,

Saab fait une offre de 16 x Gripen incluant 100% de transfert technologique à l'industrie aérospatiale Indonésienne

"PT Dirgantara".

:cool:

SharkOwl

Référence :

http://www.janes.com/article/43342/saab-offers-100-technology-transfer-in-bid-to-secure-tni-gripen-deal

 

Lis la dernière phrase de l'article, tu auras moins peur de ce monsieur ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,299,985
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries