Recommended Posts

sauf que les relations Brésil -USA, sont peut être un peu trop brûlant pour aller jusque là, le Brésil perdrait son aéronautique civil et militaire. pas la même chose, le gripen deviendrait un produit US. pas mal. 

On va voir la réponse d'embraer et aussi de saab. ca risque d'être intéressant. et voir l'impact en inde.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La bagarre continue:

"Le Boeing 737 Max 9 a reçu son certificat de type modifié, ce qui lui permet ainsi de débuter les opérations...Conçu pour transporter 220 passagers sur 3 550 nautiques (6 574,6 km), le Max 9 est le second des Boeing 737 Max à obtenir son certificat de type"  http://www.air-cosmos.com/le-boeing-737-max-9-est-bon-pour-le-service-107365

VERSUS:

"Quand il est en configuration maximum avec les trois ACT ("additional center tanks"), l'A321 LR peut atteindre un rayon d'action de 4000 miles nautiques ou 7400 kilomètres. En termes de capacité, l'A321 peut transporter 206 passagers dans un aménagement bi-classe standard ou 240 passagers en configuration monoclasse"   http://www.air-cosmos.com/l-a321lr-effectue-son-vol-test-transatlantique-107175

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bombardier est en train de faire un redresssement spectaculaire

Le résultat opérationnel de Bombardier a augmenté de 50% au quatrième trimestre

INFOS REUTERS Bombardier a annoncé jeudi 15 février une hausse de 50% de son résultat opérationnel au quatrième trimestre, avec une amélioration des ventes et des marges.

https://www.usinenouvelle.com/article/le-resultat-operationnel-de-bombardier-a-augmente-de-50-au-quatrieme-semestre.N654174

Modifié par zx
  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Bechar06 a dit :

"C'est la bataille !"   

Oui l'A350 est en train de bouffer les versions classiques du 777. C'est l'une des raisons du lancement du 777X.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boeing rit, Airbus grimace

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0301618172650-penalise-par-les-retards-airbus-demarre-timidement-lannee-2172446.php

Alors que les résultats de Boeing sont en forte progression au premier trimestre, ceux d'Airbus font grise mine, plombés par la baisse des livraisons d'avions civils liée aux problèmes de moteurs.

Boeing qui rit et Airbus qui grimace. Alors que l'Américain affiche des résultats trimestriels records dans presque tous les compartiments du jeu, son rival européen a présenté ce vendredi des résultats en chute. Une baisse essentiellement imputable aux retards de livraisons des moteurs Pratt & Whitney destinés aux A320 neo. Là où Boeing affiche un chiffre d'affaires de 23,4 milliards de dollars (+8 %) et un résultat d'exploitation de 2,8 milliards (+30 %), Airbus voit son chiffre d'affaires se réduire de 12 % (à 10,11 milliards d'euros), pour un résultat d'exploitation en dégringolade de 65 % - à 199 millions.

Cinq fois plus de livraisons pour Boeing

Si Boeing bénéficie, comme toujours, d'un net avantage sur Airbus dans le domaine militaire avec des ventes presque trois fois plus élevées que son concurrent européen, l'avionneur américain fait la différence sur le segment des avions commerciaux au premier trimestre. Boeing a non seulement livré plus d'avions civils qu'Airbus (184 contre 121), mais il a également engrangé cinq fois plus de commandes : 221 contre 45. Résultat, le chiffre de Boeing commercial airplanes a progressé de 5 % tandis que celui d'Airbus commercial aircraft baissait de 12 %, avec une perte d'exploitation de 41 millions.

Objectifs maintenus malgré tout

Tout n'est toutefois pas négatif chez Airbus. Si son PDG, Tom Enders, qualifie la situation de « délicate », il a néanmoins confirmé l'objectif de livrer « environ 800 avions » cette année, contre 718 en 2017, « sous réserve que les motoristes respectent leurs engagements ». Ce qui constituerait un nouveau record. Tom Enders, qui quitte le groupe au printemps prochain, compte sur une forte accélération des livraisons de moteurs Pratt & Withney et CFM.

Le groupe prévoit toujours un flux de trésorerie stable par rapport aux 2,9 milliards d'euros de 2017. La montée en cadence de la production d'A350 se déroule comme prévu. Enfin Airbus a confirmé son intention de passer de 56 à 63 A320 par mois d'ici à 2019, afin de résorber un carnet de commandes encore très supérieur à celui de Boeing (7.189 Airbus à livrer contre plus de 5.800 chez Boeing). En revanche, l'avionneur va réduire les livraisons d'A330 à une cinquantaine par an en 2019 après une série  d'échecs commerciaux cuisants .

Le 797 s'éloigne

Par ailleurs, la menace d'un lancement d'un nouveau modèle de Boeing concurrent de l'A321 neo sur le milieu de gamme semble un peu s'éloigner. Boeing a effet indiqué que la décision de lancement d'un possible 797 n'interviendrait probablement pas avant 2019.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'OMC épingle à nouveau l'UE pour ses subventions illégales à Airbus

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/05/15/97002-20180515FILWWW00256-l-omc-epingle-a-nouveau-l-ue-pour-ses-subventions-illegales-a-airbus.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5203
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    wolfmoy2
    Membre le plus récent
    wolfmoy2
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20297
    Total des sujets
    1136881
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets