Serge

[Russie] BMP et BMD, du 1 au 4

Recommended Posts

Une petite remarque :

Le BMP-3 a un historique particulier en cela qu'il devait être le remplaçant du PT-76, char léger amphibie. Cela explique le châssis étrange du BMP-3 assez inadapté pour un VCI

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/28/Pt76.jpg

Or, le PT-76 avait une version transport de troupes, le BTR-50.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/BTR-50PK.JPG

Si on regarde bien le BT-3F et les BTR-50, on ne peut être que frappé par la similitude de structure.

Les même causes produisent les même effets.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Serge a dit :

Une petite remarque :

Le BMP-3 a un historique particulier en cela qu'il devait être le remplaçant du PT-76, char léger amphibie. Cela explique le châssis étrange du BMP-3 assez inadapté pour un VCI

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/28/Pt76.jpg

Or, le PT-76 avait une version transport de troupes, le BTR-50.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/BTR-50PK.JPG

Si on regarde bien le BT-3F et les BTR-50, on ne peut être que frappé par la similitude de structure.

Les même causes produisent les même effets.

 

Waaah !

Ça parait tellement évident maintenant que le BTR 50 et le PT76 sont le même véhicule.

Merci d'avoir mis ça en évidence, je n'ai jamais compris d’où sortait le BTR 50 (ou jamais prit le de me pencher sur le sujet visiblement) et effectivement on comprend mieux l'aspect du BT-3F

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Serge a dit :

Une petite remarque :

Le BMP-3 a un historique particulier en cela qu'il devait être le remplaçant du PT-76, char léger amphibie. Cela explique le châssis étrange du BMP-3 assez inadapté pour un VCI

 

Bonjour Serge,

Sur quels critères a-t-on une perte d'efficacité ?
Spontanément, je penserai au "profil général/géometrie" qui serait impacté par les considérations "amphibie" (centre de masse, centre de flottabilité etc.), mais je serai curieux d'avoir un avis éclairé/éclairant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 3 questions avec le BMP-3 :

- pourquoi un moteur arrière ?

L'histoire débute dans les années 70. L'Armée rouge cherche un blindé tant pour remplacer les chars de Reco PT-76 que pour fournir de l'appui feu aux VDV (paras russes).

Deux projets s'affrontent avec tout deux un canon de 100mm. Le résultat est un échec.

Les VDV vont préférer le mortier 2S9 Nona et les forces terrestres choisissent le BRM pour la Reco. Dans les candidats, l'équipe de Blagonravov de chez Kurgan proposait son Obiekt 685. L'autre équipe était celle de Shabalin à Volgograd avec son Obiekt 634.

Fin des 70's, les forces terrestres cherchent un nouveau VCI. Là, l'équipe de Blagonravov ressort en 1981 sa proposition mais modifiée avec un moteur extra plat l'UTD-29 de Transmash. C'est l'Obiekt 688. Nikonov sera alors le chef designer. L'UTD est choisi car il est tellement plat que l'infanterie peut passer dessus pour débarquer. La structure du 685 est donc conservable

- pourquoi le bitube 2A23 30/100mm ?

Initialement, le 688 était proposé avec le 2A72 en montage externe (comme le 10P par exemple).

Le 2A72 de 30mm du BMP-2 pose problème. Il enfume l'habitacle lors des tirs et, en Afghanistan, il n'a pas d'effet vulnérant contre l'infanterie retranchée. Nikonov choisi alors le Shipunov 2A23 de 30/100mm de Tula. Son 2A70 de 100mm est remarquable contre l'infanterie. Il tire des missiles en évitant un poste de tir missile dédié. Enfin, le 30mm 2A42 couplé n'enfume pas.

- pourquoi l'infanterie portée autour de la tourelle ?

Le groupe porté est placé sur des sièges orientés vers l'avant autour du puit de tourelle et de part et d'autre du pilote. Le but était de leur permettre de tirer vers l'avant depuis des rotules de tir. C'était le mythe russe. C'est surtout une aberration.

Le groupe porté a donc des difficultés pour débarquer à la différence des VCI à disposition classique à compartiment arrière. La place est également exiguë. 

Edited by Serge
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois que l'on connaît l'histoire, on comprend le lien. 

Nikonov et Blagonravov n'ont pas voulu partir d'une feuille vierge avec un nouveau châssis. Partir du 685 était acceptable. La facilité d'embarquement et de débarquement, pourtant essentielle, était moins importante que le mythe russe de la puissance de feu. 

Pour comprendre pourquoi cela ne marche pas, lire ceci :

Le moteur arrière pose un autre problème. Non seulement, il ne participe pas à la protection de l'arc avant (pourtant là où tire l'ennemi), mais il fait perdre une place toujours vitale chez les blindés. 

Le double couloir doit rester vide. C'est une aberration là encore.

Enfin, si le groupe porté débarque, le buste des hommes est ici exposé au fauchage par la mitraille. Il est critique pour l'infanterie de toujours débarquer en utilisant son véhicule comme un masque. Avec les BMP-3 ainsi que les BMD, c'est impossible. 

La solution est venue bien plus tard avec la version Dragoon du BMP-3. Le châssis est complètement rearangé avec le moteur en position avant et le groupe dans un compartiment arrière.

drag10.jpg

Cette version du BMP-3 est très bonne. Elle pourrait devenir un châssis assez intéressant comparé aux BMP-2 avec un prix à la russe.

sinon, si c'est un mauvais VCI, le BMP-3 a des qualités indéniables de mobilité, de compacité. C'est un bon char léger de Reco amphibie. Son châssis offre également une bonne base pour de nombreuses missions 

http://www.kurganmash.ru/upload/medialibrary/4a9/4a9075081b6603d30ad812339baab34f.jpg

Edited by Serge
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, Serge said:

Écrire en orange sur fond orange, c'est illisible. 

Ta page a du mal se charger, il y a un fond transparent plus sombre sous le texte normalement.

Pour le reste le fond est en texture papier avec un logo au centre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Serge a dit :

Écrire en orange sur fond orange, c'est illisible. 

Le fond orange disparait une fois la page correctement chargée :

1472505719-capture-d-ecran-27.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les BMP3 émirien ont subit des pertes importantes au Yemen, face à des mînes il n'y a pas de miracle mais j'avais lu que ces engin étaient équipé de briques réactives Kaktus et du système hardkil Arena : comment n'ont-ils pas mieux résisté aux missiles antichars ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, kalligator a dit :

Les BMP3 émirien ont subit des pertes importantes au Yemen, face à des mînes il n'y a pas de miracle mais j'avais lu que ces engin étaient équipé de briques réactives Kaktus et du système hardkil Arena : comment n'ont-ils pas mieux résisté aux missiles antichars ?

Sans connaitre les pertes des émiriens, il est évident que contre des mines ils ne peuvent pas faire grand chose, mais contre un missile anti-char, non plus. La protection réactive a depuis bien longtemps été "contrer" par des missiles à double charge creuse, la première servant à supprimer les plaques et autres briques d'explosifs, la deuxième charge qui est la principale, tape derrière.

Les briques réactives c'est bien contre des charges creuses uniques, c'est à dire des roquettes comme le RPG7 ou l'AT4 ou les missiles anti-char n'utilisant pas de charge "tandem", mais également des obus explosifs plus "directs" comme celle d'un SPG9. Les filets et autres grilles, moins coûteuses et plus légères offrent une protection appréciable contre les charges creuses, principalement pour les RPG, car ça permet de déformer et donc de casser l'effet de la charge creuse, ça explosera sans doute, mais le danger d'un missile ou d'une roquette n'est pas l'explosion, mais la charge creuse, c'est à dire un jet de cuivre en fusion, qui en extérieur ne laisse qu'un petit trou mais qui traverse tout, pouvant créer une surpression importante, qui peut toucher les munitions et faire péter l'engin, traverser le moteur etc...

Les Houthis disposent de missiles anti-chars, mais ne disposent pas vraiment de missiles à double charge. Ils ont essentiellement des copies iranienne du Tow, des Konkurs, Fagot.

J'ai regardé des images de BMP3 émiriens au Yemen et je ne vois pas une protection particulière, ni briques ni Arena (qui ne semble pas être en dotation), ni filets, ni grilles. Dans la configuration qu'ils sont un RPG7 peut le mettre HS, après c'est une question de chance par rapport à la zone d'impact.

Mais il faut tout de même admettre une chose, il n'y a pas beaucoup de chances pour échapper à un missile anti-char, encore moins un à double charge, même avec le meilleur des chars. Vous pouvez minimiser les effets, espérer que celui d'en face tape les chenilles plutôt que la zone de munitions ou de l'équipage, mais sinon il y a de grande chance de foutre en l'air le véhicule et il n'a pas besoin d'exploser et tuer son équipage pour cela, c'est un peu comme les mines, ce n'est pas pour tuer, mais pour foutre en l'air des véhicules, c'est faire décheniller un char pour ralentir (dépannage/déminage etc...) les forces adverses tout en leur causant des pertes qui peuvent être handicapantes quand les forces engagées ne sont pas nombreuses ou que les matériels sont très onéreux.Bon après c'est sûre que si vous roulez avec un VBL ou un Toyota sur une mine anti-char, vous risquez grandement d'avoir des morts.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de tes précisions, l'histoire des briques réactives et de l'Arena viennent de DSI en général bien informé sauf que parfois ils se plantent. C'est clair que sans ces accessoires aucune chance de résister à des charges creuses, ils auraient du mettre au moins des grillages, ça arrête environ 50 % des méchancetés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, clem200 a dit :

Quelqu'un connait le missile Bulat ? Pas trouvé de trace sur internet a part ici

https://redsamovar.com/2017/09/29/actu-la-modernisation-des-ivf-ex-sovietiques/

On en parle également ici (oui je sais, c'est RT): 

https://www.rt.com/news/400957-russia-army-expo-contracts/

J'ai demandé au rédacteur de l'article qu'il me sorte ce qu'il a sur la question; je reviens donc dès que j'ai une réponse :happy:

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@clem200 On me glisse ceci dans l'oreillette

https://bmpd.livejournal.com/2804268.html

4581724_original.jpg

"A vrai dire, il n'y a pas beaucoup d'information dessus, on sait seulement qu'il est destiné à lutter contre les cibles "légères" (IFV, APC, véhicules non protégés, positions fixes et éventuellement hélicoptères)" (dixit Benoît Cyvoct, le rédacteur de l'article en question).

Je ne peux rien ajouter de plus pour l'instant.  

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, colonio a dit :

Quelqu’un sait il combien de BTR/BMP/BMD sont en service par version SVP.

Pour les BMD et les véhicules des troupes aéroportées, ça doit se trouver avec une marge d'erreur acceptable. Pour les BMP et les BTR, c'est aussi difficile que de savoir ce que signifie le nombre de chars véritablement opérationnels, d'autant plus que les Russes ont pas mal varié dans les années 1990 avec le refus d'acheter massivement le BTR-90 et l'entrée en service du BTR-82A.

Pour te donner une idée, le hors-série n°17 de DSI (avril-mai 2011) donnait les chiffres suivants :

  • 8 100 BMP-1
  • 4 900 BTR (du BTR-60 au BTR-90)
  • 4 600 BMP-2
  • >1 500 BMD (du BMD-1 au BMD-3)
  • 280 BMP-3

Et à cela se rajoutaient encore 3 300 MT-LB, 1 000 BTR-50 et 700 BTR-D. Soit dit en passant, si les Russes ont encore en réserve des BTR-50, ce doit être au fin fond des dépôts sibériens.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/06/2018 à 17:29, kalligator a dit :

Merci de tes précisions, l'histoire des briques réactives et de l'Arena viennent de DSI en général bien informé sauf que parfois ils se plantent. C'est clair que sans ces accessoires aucune chance de résister à des charges creuses, ils auraient du mettre au moins des grillages, ça arrête environ 50 % des méchancetés

Ce n'est pas suffisant non plus

Un analyste formé par bellingcat a étudié le déploiement des BMP-3 émiratis au Yemen via les images disponibles (OSINT).

Voici ses notes, avec l'identification de 12 BMP-3 distincts, les unités, leurs modifications sur le terrain (slat armor) , et un possible retrait progressif du front.
Il spécule aussi sur le transfert d'une partie de ces blindés aux forces locales yéménites (violation d'embargo?)

https://www.bellingcat.com/news/mena/2019/04/11/logbook-part-i-the-uaes-bmp-3-ifv-in-yemen/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,668
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries