Sign in to follow this  
zx

Blue Origin

Recommended Posts

Il y a 11 heures, PhilACP7 a dit :

Super vidéo ce lancement; par contre je trouve que lors de la descente de la capsule sous les 2 premiers parachutes stabilisateurs il y a un mouvement de balancier et des phénomènes de rotation et de contre rotation qui doivent bien être gerbatifs pour les futurs passagers, vont-ils trouver une parade ou simplement prévoir des sacs en papier...

Et personnellement, je me demande combien de G encaisse la capsule au freinage final juste avant de toucher le sol.

Non pas que ça doive nécessairement être très violent, mais je me demande quand même, vu qu'ils déclenchent des rétro-fusées au dernier moment, si j'ai bien compris.

La vidéo est effectivement sympa, le lanceur sécurise beaucoup plus son approche que le 1er étage du Falcon (même si les 2 n'ont pas grand chose à voir). Ça doit forcément aider à sa réutilisabilité, s'il limite les manoeuvres brutales et les chocs à l'atterrissage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, PhilACP7 said:

Super vidéo ce lancement; par contre je trouve que lors de la descente de la capsule sous les 2 premiers parachutes stabilisateurs il y a un mouvement de balancier et des phénomènes de rotation et de contre rotation qui doivent bien être gerbatifs pour les futurs passagers, vont-ils trouver une parade ou simplement prévoir des sacs en papier...

En temps normal il y a 3 parachutes de freinage et ce mouvement de balancier n'est pas présent, ils n'en ont utilisé que 2 cette fois-ci pour vérifier que même en cas de défaillance de l'un des trois cela n’entraînerait pas de problème grave.

11 hours ago, TarpTent said:

Et personnellement, je me demande combien de G encaisse la capsule au freinage final juste avant de toucher le sol.

Non pas que ça doive nécessairement être très violent, mais je me demande quand même, vu qu'ils déclenchent des rétro-fusées au dernier moment, si j'ai bien compris.

La vidéo est effectivement sympa, le lanceur sécurise beaucoup plus son approche que le 1er étage du Falcon (même si les 2 n'ont pas grand chose à voir). Ça doit forcément aider à sa réutilisabilité, s'il limite les manoeuvres brutales et les chocs à l'atterrissage.

Je crois que pendant le live ils ont dit que le maximum encaissé dans la capsule est 5G et ce n'est pas à ce moment là.

Edited by Pseudonyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Carl , je faisais allusion, aux paroles du PDG d'une autre société qui veut se servir de fusées récupérables: "It's dangerous and probably people will die – and they'll know that. And then they'll pave the way, and ultimately it will be very safe to go to Mars, and it will be very comfortable. But that will be many years in the future," Je ne veux pas continuer plus loin dans le HS, j'ai expliqué mon point de vue dans ce sujet du forum: 

Quelques précisions sur le prochain vol de New Shepard: (...) Lors d’un prochain vol, la capsule sera de nouveau testée dans un mode de fonctionnement inhabituel. À une vitesse transsonique, ses moteurs seront mis en route pour l’éjecter le plus loin possible du lanceur New Shepard. L'entreprise Blue Origin démontrera ensuite qu’elle est capable de la ramener en toute sécurité au sol. (...) 
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/blue-origin-new-shepard-blue-origin-reussit-nouveau-vol-essai-63252/ 
Il semble donc que la simulation de feu moteur ne concernera pas le propulseur, mais constituera la cause d'une éjection "inopinée" de la capsule. L'équipe de Blue Origin semble décidée à envisager les cas de figure les plus défavorables, afin de valider les systèmes de secours. Non seulement, c'est tout à leur honneur, mais si jamais un problème arrivait quand même, cela prouverait leur bonne foi. Prudence est mère de sureté

Edited by Desty-N

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est aussi une démarche marketing très affirmée : Bezos et consorts ont bien compris que ce marché du tourisme spatial ne décolerait que lorsque les systèmes seraient perçus comme sûrs et fiables et qu'ils doivent aussi apparaitre comme "simples" pour rassurer tout le monde.

Virgin Galactic avait une idée magnifique sur le papier, le 1er accident dû à la complexité de mise au point a fini d'étouffer toute possibilité d'une percée à court terme de cet opérateur.

 

Blue Origin revient aux basiques, ce qui rassure les éventuels clients : technologie visuellement proche de ce qui existe depuis des années (une petite fusée + une capsule qui redescend sous parachutes), ajout des dernières avancées techniques sans trop complexifier l'ensemble quand même (retour du 1er étage et rétro-fusées, pour le plus visible) et tests avec force communication sur l'ensemble des mesures de sécurité.

Ils atteignent comme ça les 3 objectifs : démontrer la fiabilité pour une future certification, rassurer les futurs clients et promouvoir leur image.

Ils ont parfaitement raison, et tant que leur démarche fonctionne et leur solution technique donne satisfaction, aucune raison de se priver.

 

Ils seront à ce titre probablement les 1ers à réaliser un premier vol pour touristes, parce qu'ils se donnent tous les moyens pour (technologiques comme marketing). Et ça sera amplement mérité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

new-glenn-large2.jpg

Le futur lanceur lourd de Blue Origin : New Glenn (en l'honneur de John Glenn).

http://arstechnica.com/science/2016/09/blue-origin-unveils-plans-to-fly-a-monster-rocket-by-decades-end/

Résumé : 7 moteurs BE-4, 7 mètres de diamètre, hauteur de 82 mètres (2 étages) ou 95 mètres (3 étages), premier étage prévu pour être réutilisable un minimum de 25 fois. Ce sera le plus petit des lanceurs orbitaux de Blue Origin !

Et pour finir la date : Blue Origin annonce qu'elle devrait voler pour la première fois avant la fin de la décennie ! Bon alors même si j'espère très vivement que ce sera le cas j'en doute un peu : le moteur BE-4 n'est pas fini et les premiers tests sont prévus pour 2019, Blue Origin n'a pas d'expérience avec quoi que ce soit de comparable, usine de production pas prête, site de lancement probablement même pas commencé, etc.

Edited by Pseudonyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est beaucoup trop gros pour le marché commercial, à ce niveau là c'est Bezos qui veut montrer à Musk qu'il a le plus gros lanceur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je me demande bien ce qu'ils comptent envoyer ? J'ai un peu l'impression que cette course au gros suppositoire va finir avec quelques entreprises en banqueroute et un violent retour a la réalité (et au sens des affaires).

EDIT: Elon va nous faire un caca nerveux alors qu'il doit annoncer ses plans de conquête de Mars d'ici la fin du mois :biggrin: Bezos lui vol la vedette encore une fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, seb24 a dit :

Oui je me demande bien ce qu'ils comptent envoyer ? J'ai un peu l'impression que cette course au gros suppositoire va finir avec quelques entreprises en banqueroute et un violent retour a la réalité (et au sens des affaires).

On devrait avoir droit à de beaux brasiers... La Falcon 9, ça avait déjà de la gueule. Avec la Blue Origin, ouvrez bien les mirettes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca fait un peu, j'irai sur mars avant toi.

faut trouver le bon format économique & capacité & modularité pour le marché des sat,  sinon c'est un orbiter pour des missions scientifique plein pot, qui ne se sont pas rentable directement.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, zx a dit :

faut trouver le bon format économique & capacité & modularité pour le marché des sat,  sinon c'est un orbiter pour des missions scientifique plein pot, qui ne se sont pas rentable directement.

Oui, et si tu n'accumules pas les lancers, tu peux difficilement vendre une fiabilité pourtant cruciale pour le développement d'un tourisme spatial. Or, avec un tel lanceur, les lancers risquent de ne pas se faire avec un rythme si élevé que cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, c'est de la com. Bezos ne peux pas laisser "ironman" Musk être le seul à vendre du rêve, lui aussi a besoin de faire venir à lui des gens passionnés prêts à bosser comme des dingues.

Et puis avec le dernier spectacle "son et lumière" offert par Spacex, c'etait visiblement le bon moment pour faire une annonce... Ils n'ont pas fini de se charrier ces 2 là :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est pas les seuls à voir venir la gué-guerre : 

Citation

Faut-il vraiment croire à un hasard (...)? Alors qu’Elon Musk cherche encore à identifier la cause de l’explosion (...) d’un (...) Falcon 9 (...), le fondateur d’Amazon Jeff Bezos passe à l’offensive. Le milliardaire américain, (...), a annoncé le 12 septembre un nouveau projet de fusée, baptisée New Glenn, (...). L’annonce résonne comme un Scud anti-Musk: (...)
La future fusée s’annonce comme un sacré bébé. Avec 95m de haut (...), elle (...) s’approche de la taille du légendaire lanceur Saturn V des missions Apollo (110m), et dépasse largement Falcon 9 et le futur lanceur lourd Falcon Heavy de SpaceX. Elle reste en revanche moins puissante que Falcon Heavy, qui peut compter sur 27 moteurs et 5,3 millions de livres de poussée, contre sept pour New Glenn et 4,5 millions de livres de poussée. (...)
Cette annonce marque une nouvelle étape dans le duel spatial entre Musk et Bezos. Les deux entrepreneurs s’étaient déjà échauffés sur Twitter en novembre 2015 après la réussite de l’atterrissage d’un New Shepard. (...) Mais derrière les anicroches, il y avait bien une sorte de Yalta du spatial entre les deux hommes. Bezos se concentrait, avec New Shepard, sur le créneau du tourisme spatial, laissant à Musk le marché des satellites commerciaux et l’exploration spatiale.
L’annonce du 12 septembre fait exploser ce bel équilibre.(...) Bezos s’est probablement rendu compte que les lancements commerciaux et l’exploration étaient (...) rémunérateurs (...). Il est aussi probable que le plan initial du fondateur d’Amazon prévoyait déjà cette évolution (...). La stratégie est claire: se faire la main sur le New Shepard, (...) de 15m ; passer au lanceur lourd New Glenn ; puis éventuellement s'attaquer à un lanceur encore plus évolué, qui devrait être baptisé New Armstrong, selon Bezos. (...)
Ce dernier a de plus en plus de mal à cacher sa volonté d’en découdre (...). Dans son email annonçant le projet New Glenn, le fondateur d’Amazon assure ainsi que "sur le long terme, les plus résolus et les plus méthodiques gagnent la partie". Difficile de ne pas y voir, (...) une attaque contre l’innovation effrénée d’Elon Musk, (...)
Que va bien pouvoir donner ce duel? La partie est loin d’être gagnée (...) . Si Musk et SpaceX ont pris un sacré coup (...) avec l’explosion du 1er septembre, ils restent bien plus avancés (...) sur le développement de leurs lanceurs. SpaceX est toujours soutenu par la Nasa pour les (...) capsules de fret vers la station spatiale internationale, et pour la future capsule habitée Dragon V2. Le groupe s’est aussi imposé comme un fournisseur essentiel pour les opérateurs de satellites de télécommunications (...)
L’autre difficulté pour Jeff Bezos, c’est qu’il risque d’arriver sur un marché des lanceurs (...) embouteillé. New Glenn, prévu aux alentours de 2020, devra à la fois affronter les (...) lanceurs de Musk (Falcon 9 et Falcon Heavy), la future Ariane 6 (aussi prévue pour 2020), la nouvelle fusée russe Angara. Il faudra aussi probablement compter avec le lanceur américain Vulcan d’ULA (...), qui doit remplacer les très onéreux Atlas V et Delta 4. Une entrée sur le marché commercial de la future fusée japonaise H3 est aussi probable. (...) 
http://www.challenges.fr/challenges-soir/apres-l-explosion-de-falcon-9-jeff-bezos-attaque-elon-musk-et-spacex-sur-les-fusees-reutilisables-avec-son-lanceur-new-glenn_425871 

Je partage au moins une opinion avec l'auteur de l'article : sur ce coup là, je ne crois pas au hasard de calendrier. Le fondateur de BlueOrigin devait préparer son annonce sur NewGlen depuis quelques temps. L'explosion de la Falcon9 lui a ouvert une fenêtre d'opportunité, dont il a profité. Il n'est pas le seul, puisque le patron d'Arianespace a également fait un appel du pied aux clients de SpaceX ( http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/l-interview-eco-pour-le-pdg-d-arianespace-l-explosion-de-spacex-nous-rappelle-un-devoir-d-humilite_1808495.html ) Maintenant on cherche (trop) souvent le meilleur prix, et non le meilleur rapport qualité/prix. Et dans la qualité d'un lancement, la fréquence et la fiabilité comptent énormément, ainsi que la confiance des clients. La société d'E. Musk vient de perdre la première (9-12 mois de retard?), et les deux autres se trouvent en jeu. Mais tout fan de  Blue Origin que je sois, je n'ignore pas que l'entreprise a tout à prouver dans l'ensemble de ces domaines. 

Sans oublier que les nouveaux entrants semblent partir du principe qu'une baisse des prix de lancement entrainera une augmentation du nombre de satellites, en application de la loi de l'offre et de la demande. Mais sur ce point aussi, je parie que Bezos a un plan"résolu et méthodique".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense pas que Bezos visait a profiter de l'echec de debut septembre. Je pense plutot qu'il visait a couper l'effet d'annonce du programme Martien de Spacex. Car ils devraient présenter un lanceur lourd comme celui de Blue Origin.

Par contre pour le coup des baisse de prix des lancements qui vont augmenter le nombre de satellites ca me semble un mauvais calcul. Il y aura sûrement un effet positif mais cela va prendre du temps... Et si le prix des lancements baisse celui des satellites reste important.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, seb24 said:

Je pense pas que Bezos visait a profiter de l'echec de debut septembre. Je pense plutot qu'il visait a couper l'effet d'annonce du programme Martien de Spacex. Car ils devraient présenter un lanceur lourd comme celui de Blue Origin.

Par contre pour le coup des baisse de prix des lancements qui vont augmenter le nombre de satellites ca me semble un mauvais calcul. Il y aura sûrement un effet positif mais cela va prendre du temps... Et si le prix des lancements baisse celui des satellites reste important.

Il va falloir trouver une nouvelle dénomination car le lanceur lourd de Blue Origin (moitié la puissance de Saturn V) est à comparer au lourd Falcon Heavy, la BFR de SpaceX, dont il sera question dans quelques jours, devrait être considérablement plus puissante, une autre catégorie que l'on pourrait appeler "super lourd".

Le lanceur de Blue Origin qui sera le concurrent de la BFR sera New Armstrong.

Comme la Falcon Heavy (et même plus) New Glenn parait être trop puissant pour le marché actuel mais son diamètre devrait lui permettre par exemple de lancer les futurs modules Bigelow (ce que SpaceX ne peut pas faire pour l'instant) et l'on sait que Jeff Bezos est très intéressé par le tourisme spatial donc on imagine comment une relation avec Bigelow pourrait se développer.

Edited by Pseudonyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble quand meme que New Glenn sera plus puissante que Falcon Heavy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue ne pas comprendre l’intérêt de ce nouveau lanceur, ni même de la Falcon Heavy : le charge utile les rendent overkill pour les lancement de satellites, même en GTO, mais trop courtes sur pattes pour des missions humaines vers Mars ou juste la Lune...

Donc je ne comprend pas. Les spécification techniques de ces fusées n'a pas de sens pour moi.

Je me souviens d'une étude de la DARPA qui fixait à 30t en LEO comme la taille optimale pour un engin minimisant le coût du kilo en orbite, soit un peu plus qu'Ariane 5 ou Proton. C'est largement suffisant pour monter une station spatial, lancer des sondes et des capsules/mini-navettes.

Après, pour Mars et la Lune il est plus intéressant de développer directement des fusée de l'ordre de grandeur de Sature V.

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps la New Glenn 3 étages fait déjà la taille de Saturn V. Du coup pour moi ça doit être fait pour viser Mars ou autre. Le soucis de ces expéditions c'est qu'elle ne sont pas rentables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je comprend encore moins c'est les noms de ces lanceurs. "New Armstrong" passe encore, mais "New Glenn" c'est vraiment mauvais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, seb24 a dit :

En même temps la New Glenn 3 étages fait déjà la taille de Saturn V. Du coup pour moi ça doit être fait pour viser Mars ou autre. Le soucis de ces expéditions c'est qu'elle ne sont pas rentables.

La New Glenn fait un peu la taille d'une Saturn V mais elle n'en pas la puissance. Le méthane liquide n'est pas très dense en comparaison de l'hydrogène ou du kérosène. D'où un premier étage très volumineux en comparaison d'autres modèles. C'est pour cela qu'une "New Amstrong" est évoquée pour plus tard.

il y a 3 minutes, Castor a dit :

Ce que je comprend encore moins c'est les noms de ces lanceurs. "New Armstrong" passe encore, mais "New Glenn" c'est vraiment mauvais.

C'est pas mauvais, c'est juste très, très américain :happy:

John Glenn est encore aujourd'hui très connu là-bas car, outre son titre de gloire d'être le premier astronaute US à avoir un fait un vrai vol orbital, il a ensuite été une figure publique (il a été élu au sénat pendant 25 ans) avant de revoler sur navette spatiale à la fin des années 80.

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Rivelo said:

C'est pas mauvais, c'est juste très, très américain :happy:

John Glenn est encore aujourd'hui très connu là-bas car, outre son titre de gloire d'être le premier astronaute US à avoir un fait un vrai vol orbital, il a ensuite été une figure publique (il a été élu au sénat pendant 25 ans) avant de revoler sur navette spatiale à la fin des années 80.

Tout a fait  :normalc:

Je connais bien ce monsieur Glenn mais j'ai toujours trouvé étrange l'aura qu'il garde de l'autre coté de l’Atlantique. Il n'est même pas le premier américain dans l'espace ...

Shepard a lui eu le droit a une fusée beaucoup plus petite, je trouve ça révoltant ! Deja à l’époque il s'était fait couiller pour des raisons de sécurité et sa mission était parti après Gagarin...

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cinquième et dernier vol réussi pour NS-2 !

Le but de cet essai était de vérifier que la capsule pourrait procéder à une éjection d'urgence au moment où la force aérodynamique est maximale. C'est apparemment un succès même si la capsule a fait quelques tours sur elle-même, ensuite, cerise sur le gâteau, le lanceur a survécu à la procédure alors que c'était loin d'être gagné.

NS-2 va être conservé pour être exposé et NS-3 sera une version améliorée.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

hmm sympa le tour de manège de la capsule :)  y a encore du boulot 

bon retour de la fusée, très stable

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Infographie trouvée sur Reddit :

5k8yz9h7v8fy.png

Au passage si tout ce passe bien Blue Origin devrait conduire des tests de New Shepard (version améliorée, plusieurs en construction actuellement) avec passager cette année.

NS-2 après ses multiples vols :

WvvXIYw.jpg

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on entend Musk, il faut s'attendre que l'autre réagisse, vidéo

Bezos: In Future, Humans Will Build All Heavy Manufacturing In Space

Blue Origin’s New Shepard Team is the winner of Aviation Week’s 60th Annual Space Laureate. New Shepard is only the first step in fulfilling Blue Origin owner Jeff Bezos’ vision of using ever larger reusable rockets to send an entire economy into Earth orbit and beyond. Following the Laureate Award presentations held at Washington’s National Building Museum on March 2, Bezos talked to Aviation Week & Space Technology Editor-in-Chief Joe Anselmo and the audience at the awards dinner about the importance of expanding into the solar system.

http://aviationweek.com/space/bezos-future-humans-will-build-all-heavy-manufacturing-space?NL=AW-05&sfvc4enews=42&cl=article_1&utm_rid=CPEN1000001204990&utm_campaign=8921&utm_medium=email&elq2=6cf61d9807424aef96ed830989e3a0fa

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,329,843
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries