Serge

[Blindés] les dépanneurs

Recommended Posts

A 140km/h, tu ne vois plus le relief du sol. Donc dans le désert.... avec surtout des pick-up... C'est du 80.

Sauf que le temps pour les A3 d'être déconditionnés, que les para se regroupent et que les véhicules démarrent, les pick-up seront loin.

La solution d'interception, c'est l'hélicoptère. Et une fois seulement que les hélicoptères ont fixé les pick-up, tu larges des parachutistes.

Rhodésie, RLI, G-car et K-car.... Pourquoi réinventer la poudre ?

 

 

Je pense que de ce point de vue la ,les parachutistes seraient pratique pour tenir un passage obligé après largage pendant qu'on fait des bonds avec les hélicos transportant de l'infanterie ,le but étant de faire des bonds en avant des colonnes de barbus qui eux seront poussé par les attaques d'hélicos de combat .

 

Au moins le préavis est plus rapide avec une infanterie héliportée ,les parachutages plus long à organisé je pense .

 

Mais je pousse en HS là  =) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lors d'une démonstration de la Force terrestre d'autodéfense japonaise non-loin du Mont Fuji, un char de combat Type 10 de l'Armée de l'Est à déchenillé, il sera remorqué par un char de dépannage (Type 90).

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=edmAFzccfsQ

Remorquage d'un Type 74 :

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Video très instructive, merci Sovngard.

 

Je me permets un ou deux commentaires avec ta permission.

Sur la première, on constate qu’il faut à l’équipe une bonne quarantaine de minute pour évacuer avec le triangle lourd. J’imagine que le choix du chef de manœuvre de désolidariser la chenille est conforme au manuel de leur (bonne) procédure. De même que le temps consacré à  l’extraction de tôles diverse. Tout ceci explique le timing relativement long. J’imagine aussi qu’au contact ces deux actions auraient été zappées, permettant ainsi de rendre la manœuvre moins chronophage. Je trouve que l’équipe de dépannage n’est pas vraiment aidée par les quelques apôtres en sus, ça palabre et ça virevolte pas mal dans l’aire de manutention.

 

Sur la deuxième, l’équipe porte le premier bras de triangle, l’accroche au mulet et….mince, s’aperçoit que ce n’est pas le bon côté… Oups, on recommence. De même et un peu plus tard l’élingue en charge de la chenille remorqué n’est pas verrouillé lors de la traction… re-Oups. Stop, on recul et on raccroche.

 

Cas d’école.

Modifié par max
  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe vidéo, belle mise en scène pour le final....

Par contre, je reste toujours super xxx du système d'accroche automatique du BPz 3.

Il manque un mot à ta dernière phrase.

Sinon question : Le dépanneur Leclerc n'a-t-il pas un tel système ?

Le drill de remorquage sous le feu est sympa. En Afghanistan, il y a eu du remorquage. Chez les canadiens, les Leopard-2 en faisaient. En zone d'insécurité, il est intéressant de pouvoir continuer à tirer pour le véhicule remorqué.

Cette pratique me fait penser à plusieurs choses :

- on pourrait introduire un tel drill dans les parcours de tir en France. Mettre en place un parcour de tir de niveau patrouille serait sympa. Ça mettrait un peu plus en avant les maintenanciers.

- mon idée de véhicule de récupération/remorquage simplifié est renforcée.

-  Quand on évoque les systèmes de défense actifs (Hard-kill), on pense toujours à équiper les chars. Dans ce cadre là, on se rend compte que le remorqueur devient une cible de choix une Foix accouplé. Je doterai bien mon remorqueur d'un Trophy qui serait paramétré pour défendre le couple remorqueur/remorqué dès l'accouplement fait.

- quand on réfléchi au modèle de Hard-kill le plus adapté, on se rend compte qu'entre ceux qui sont directionnels (ex. Trophy) et ceux fixes (ex. AMAP-ADS), il y a complémentarité. Les directionnels doivent pouvoir participer à la défense d'autres véhicules à leur proximité. 

Modifié par Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Dans la vidéo ci-dessous, on peut y apercevoir (vers la fin) une maquette du blindé de dépannage conçu sur le châssis du Kourganets-25 :

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un blindé intéressant :

Citation

Supporting role: FFG firms up Wisent 2 specs

Christopher F Foss, London - IHS Jane's International Defence Review 

29 March 2016

Key Points

• The Wisent 2 Support Vehicle is being offered as a multi-role platform for battlefield recovery or combat engineer missions 
• It can be based on a Leopard 2 MBT hull

Flensburger Fahrzeugbau Gesellschaft (FFG) developed the Wisent 2 Support vehicle as a private venture to meet emerging requirements for a Leopard 2 main battle tank (MBT)-based platform that could be re-roled for the specialised armoured recovery vehicle (ARV) or armoured engineer vehicle (AEV) missions, the company has received four export contracts for the platform to date.

p1642568.jpg
Wisent 2 Support Vehicle in the Armoured Recovery Vehicle configuration with the dozer/stabiliser blade raised. The crane arm is partly elevated. (FFG)

By March 2016, Wisent 2 had been ordered by launch customer Canada (18 units), Qatar (6), Norway (6), and the United Arab Emirates (undisclosed quantity) with production expected to continue to at least 2019.

 

Modifié par Serge
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle bête, AEV ou ARV possible sur une mème plate forme. Une configuration selon la mission essentiellement basé sur le lot d'exploitation. J'en pleure...

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est en effet l'idéal.

GIAT Industries avait proposé cela sur son dépanneur Leclerc.

Sinon, pour le Leclerc-2/Leo-3, ce pourrait être l'occasion d'y passer.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est plus polyvalent qu'un BPz-3 car il fait également office de blindé du génie. Cela évite d'acheter des Kodiak. 

Pour la modernité, il retient le châssis Leopard. En revanche, comme il a été dessiné après le BPz-3, il est probable que les équipes de FFG aient  bénéficié du RETEX sur celui. Probablement est-il plus simple d'entretien. Plus blindé...

Une petite vidéo pour Max :

 http://youtu.be/9Lbpt9dqTYE

Si la Finlande n'a pas encore acheté de dépanneurs, alors ce serait un très bon choix pour elle. En effet, des budgets sont contenus et c'est une armée de conscription qui ne peut se permettre d'avoir un parc trop diversifié.

Modifié par Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gros du changement de configuration (hors lot d'exploitation) ARV/AEV semble porter sur l'extraction simple du moyen de levage. Poutre articulé pour l'AEV et simple poutre de levage pour l'ARV (32t en levage directe). Excellent. Je lis 40t en traction directe pour le treuil principal, donc plus de 70 en mouflage simple avec la poulie de renvoie...

OK, le taux de suicide à la STAT va encore grimper.

Serge, mon épouse se demande pourquoi des larmes me coulent lorsque j'écris ces mots et ne te remercie pas.

  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 30 juin 2015 à 22:40, totochez78 a dit :

le meilleur dépanneur c'est celui dont on a jamais besoin !!!

Tout ça pour dire que ton char a une mécanique pensée et entretenue par des gars tip-top.

Je te vois venir.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

penser et entretenir sont deux notions tellement éloignées quand on parle d'argent ..... et pourtant si on arrivait a penser pour entretenir cela coûterait certainement moins cher sur la durée de vie du véhicule... un avenir proche nous dira si on sait faire ...... 

D'ailleurs, dès le début du char Leclerc on a pensé a un dépanneur et pour le VBCI ..... rien !!! attendons de voir le dépannage dans Scorpion.

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, max a dit :

Serge, mon épouse se demande pourquoi des larmes me coulent lorsque j'écris ces mots et ne te remercie pas.

Pour moi, madame m'interdit internet à la maison. Seulement en déplacement. Ça évite les problèmes.

Sinon une petite remarque sur le choix de la position du bras de levage et de l'intérêt du Wisent-2 :

Une armée équipée de Leopard-2 devant faire un choix de dépanneurs et d'engins du génie a ici deux choix : ou des Wisent-2 avec un lot ARV et un lot AEV, ou un lot de Büffel et un lot de Kodiak.

Le Kodiak a un bras articulé en position centrale. De ce fait :

  • la plage arrière qui porte le lot d'exploitation est divisée en deux. Cela limite les possibilités d'arrangement de ladite plage. Le Wisent-2 a un avantage ici.
  • cette nécessaire séparation se retrouve aussi pour habitacle. L'inconvénient est la séparation de l'équipage mais aussi une surface de compartiment à protéger plus grande. Toute chose égale par ailleurs le poids du blindé augmente  

La solution Wisent-2 a alors un bon avantage. Il serait d'ailleurs intéressant d'aller voir le cas norvégien. Ils ont acheté 6 Wisent-2. Sont-ils seulement en mode dépanneur ou ont-ils aussi des lots genie ? Il faut garder en mémoire que leur engin du génie, l'INGPV sur châssis Leopard-1, a un bras en position centrale. Sera-t-il remplacé à terme ? 

il y a 18 minutes, totochez78 a dit :

penser et entretenir sont deux notions tellement éloignées quand on parle d'argent ..... et pourtant si on arrivait a penser pour entretenir cela coûterait certainement moins cher sur la durée de vie du véhicule... un avenir proche nous dira si on sait faire ...... 

D'ailleurs, dès le début du char Leclerc on a pensé a un dépanneur et pour le VBCI ..... rien !!! attendons de voir le dépannage dans Scorpion.

C'est là où l'adage "Les amateurs parlent tactique quand les professionnels pensent logistique" prend tout son sens.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19 avril 2016 à 22:03, totochez78 a dit :

attendons de voir le dépannage dans Scorpion.

Peut-être un Griffon de ce genre avec un bras de levage en plus.

TagderInfanterieHammelburg2010Teil2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Serge a dit :

Peut-être un Griffon de ce genre avec un bras de levage en plus.

TagderInfanterieHammelburg2010Teil2.jpg

joli jouet mais j'ai des doutes que l'on voit ça un jour chez nous. ou alors sur un Titus  ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du monde à la manœuvre, notamment au brin ( 7 personnes ...). Un levage pour recheniller, une traction au treuil pour débourber (simple mouflage), manœuvre propre. Comme c'est simple avec des moyens disponibles et du monde. Bonne vidéo Gibbs !

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, max a dit :

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du monde à la manœuvre, notamment au brin ( 7 personnes ...). Un levage pour recheniller, une traction au treuil pour débourber (simple mouflage), manœuvre propre. Comme c'est simple avec des moyens disponibles et du monde. Bonne vidéo Gibbs !

J'ai vu qu'un des personnels au moment ou l'on tire sur le câble et trop près , sa devient très dangereux si un câble casse .

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le responsable de manœuvre est la seule personne autorisé à évolué dans le périmètre de sécurité. J'imagine que c'est le cas. Le rayon du périmètre de sécurité (globalement un cercle) correspond à la longueur totale du dispositif menant/mené. Son centre en est la moitié de la longueur du brin sorti. C'est vraiment grand, et parfois compliqué à appliquer(végétation, infrastructure...).

Petite sensiblerie sur On ;

Si le responsable de manœuvre est théoriquement la seule autorité habilité à effectuer la manœuvre, il n'en reste pas moins vrai que souvent toute "haute" autorité passant par là se sent alors irrémédiablement investi par cette mission en court. Le caporal Mexicain qui s'approprie l'ensemble du dispositif " à la volée" devient alors plus dangereux que le coefficient d’adhérence du véhicule à manœuvrer. Il perturbe l'action, pollue la communication et enrichi à l’extrême ce que lui croit être des paramètres de sécurité. Grâce à l’extrême bénédiction de sa présence, la pénibilité, l'esprit de cohésion et la spontanéité de l'équipe en place est impacté. Il est ici question du pauvre sergent ou adjudant dont il serait inconscient de laisser seul en charge de la manœuvre en court. Pensez-donc.

Le nombre de fois ou il a été nécessaire que j'intervienne sur une MdF (manœuvre de force) parce qu’un chef de corps ou un lieutenant a jugé bon de prendre en compte la manœuvre. Avec des résultats de m..... Le sous officier Mécanicien, totalement dépassé, appelant  alors littéralement à l'aide. On a pas encore passé ce cap chez nous, laissons donc faire les personnels qualifiés œuvrer ce pourquoi ils sont en fonction. Dans le domaine de l'intervention mobilité terrestre, le galon n'équivaut en rien à la capacité globale d'une spécialité, surtout technique. J'ajouterai aussi qu'un officier mécanicien en intervention n'est pas un pompier de l'égo. L'énergie déployé pour assurer un soutien MEC de dispositif est suffisamment important (économie de moyens, mutualisation de la charge globale, adéquation DTI/DTO ect...), sans que l'on y rajoute un coefficient supplémentaire imposé principalement par un quelconque désir de droit divin.

Petite sensiblerie sur Off.

 

  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 289
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Georgette
    Membre le plus récent
    Georgette
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 438
    Total des sujets
    1 176 554
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets