Sign in to follow this  
Serge

[Blindés] les dépanneurs

Recommended Posts

Ahhhh. La doc des années 80. Moment nostalgie.

J'avais une pile de plaquettes sur toutes les familles du VAB/VBC. J'ai tout jeté pour faire de la place sans la numériser. J'ai vraiment été con ce jour là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahhhh. La doc des années 80. Moment nostalgie.

J'avais une pile de plaquettes sur toutes les familles du VAB/VBC. J'ai tout jeté pour faire de la place sans la numériser. J'ai vraiment été con ce jour là.

Ça me fait penser que j'ai un gros dossier qui traine chez moi avec toute la doc du matériel présenté en 1978 à Satory.

 

J'ai pas le VBC par contre j'ai 6 pages sur le VAB-P et le VAB-PC. Si ça t’intéresse je peux essayer de te les scanner (quand je pourrais... je n'ai pas trop le temps en ce moment).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement Gibbs, tu mets le doigt sur la possibilité d’adapter nos ressources avec le besoin.

Malheureusement un trou persiste dans notre dispositif ; un véhicule capable de cumuler ce que grosso modo l’AMX30D était capable d’effectuer. D’ailleurs son cousin l’EBG est dans la même posture. Des solutions existent chez certains de nos voisins (et de belles solutions), certes, alors sommes-nous capable et avons-nous intérêt à le faire nous-mêmes ?

C’est une vraie question qui se pose (urgemment).

 

Ton ressenti est séduisant Totochez, un VBCI  lot 7 (ELI et EVAC) est facilement concevable et permet de répondre rapidement à un besoin.  Mais selon moi un VBCI dédié  reste une réponse circonstancielle. Il apparaît que le trinôme GBC Lot 7/VAB ELI et CLD reste pertinent pour ce qu’il est, et pas au dessus.

Il m’a été donné de parfois remorquer du VAB avec un GBC Lot 7, de l’AMX 30 avec un TBU 15 CLD, du SM8 lot 7 avec du VAB et à chaque fois le résultat est le même. Sueurs froides dans les virages et dans les descentes, spasmes violents sur sol gras et diminution significative de l’espérance de vie  lors d’extraction (treuil de puissance faible). Dès lors le temps devient élastique, la sécurité limite et l’impression de jouer au Poker immuable. Toues ces manipulations, avec le temps, m’apparaissent comme dangereuses et trop hasardeuses.

Souvent le système de la faisabilité d’extraction a reposé sur la témérité et le pari. Il conviendrait alors enfin de bien vouloir doter en outils adaptés  les acteurs de la maintenance sans aucune idée de message au travers de mes propos, sincèrement. Il est évident qu’à masse égale (exemple VBCI/VBCI Lot 7) on peut se sortir de pas mal de situations usuelles et cocasses et ainsi remplir sa mission MCO. Mais disposer d’un engin chenillé dédié au MCO dans la classe des 40t/50t n’a aucune commune mesure pour remplir cette mission.

La masse totale du véhicule, sa puissance disponible et son architecture d’emploi  permettrait de « balayer » littéralement la totalité des missions rencontrées, avec un coefficient de sécurité enfin « employable ».

 

Je parle ici d’un châssis chenillé, bien sur.

Depuis Mai 2015 4 AMX 30 D revaloriser et adapter après modifications au dépannage des vbci sont en service dans chaque RI VBCI.

 

Ils ont repris du service suite au retex Serval

 

Extrait ci-dessous :

Les élongations significatives spécifiques au territoire malien ont nécessité des remorquages de grandes amplitudes dans un environnement particulièrement exigeant à base de terrain sablonneux. Le CLD a ainsi montré ses limites montrant son incapacité à désensabler des VBCI en panne, puis de les tracter. Outre le fait que le CLD ne soit pas blindé et expose son équipage, il constitue aussi à cause de son caractère unique une cible d’opportunité.

 

L’échec de l’opération de remorquage se traduisait bien souvent par l’ensablement de l’attelage constitué par le CLD et le VBCI en panne. Le moteur puissant d’un VBCI lui permet facilement de désensabler un autre VBCI, voire même l’ensemble VBCI/CLD. Cependant certaines pièces mécaniques (le pont, le réducteur et la boite de transfert) qui ne sont pas prévues pour de telles contraintes subissent de fortes détériorations.

Ainsi, à plusieurs reprises le GTIA 2 a été obligé de remorquer un VBCI en panne souvent sur plusieurs dizaines de kilomètres, avec deux VBCI. Le premier placé devant tractant par câble un VBCI en panne. Le second placé derrière étant chargé de le freiner pendant les phases de décélération, pour éviter qu’il ne s’encastre dans le VBCI le précédent. L’ensemble constitué de 3 VBCI se déplaçait à une vitesse moyenne de 8 à 10 km/h maximum. La vitesse de déplacement, le nombre total de VBCI affecté à l’opération de remorquage et la nécessité de protéger l’attelage ont obéré ponctuellement la capacité opérationnelle du GTIA générant des phases de vulnérabilité tactique.

 

 

Aujourd'hui la logistique en zone de combat remplace systématiquement un véhicule de combat en panne par un autre pour ne pas oblitérer la capacité de combat du groupe.

 

Pour 14 VBCI sur le terrain nous en déployons 16.

Pour 12 Leclerc nous en déployons 15.

 

Un véhicule ensablé,embourbé, ou en panne sera remplacé puis dépanner pour être réinsérer plus tard à la place d’un autre. Etc…… 

 

Il ne faut pas oublier que les 50 premiers PPLD sont maintenant en service et qu'environ 20 d'entre eux sont en opex; Ils assurent tous type de dépannage. (Sauf bien sur les Leclerc et les SPRAT qui sont remorqués par les DCL)

 

mf48580epo800.jpg

 

PPLD porteur polyvalent lourd de dépannage avec cabine blindée,protection des vitrages contre les jets de pierre hostiles, brouilleur de moyenne puissance, radio PR4G, et support d’armement d’autodéfense de 7,62 mm Mar 58.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

« Le bœuf est lent, mais la terre est patiente ». Dont acte, pour ce Retex.

 

Il est maintenant rassurant de constater que le bon sens à prévalu de manière plus « officielle » pour la réinjection de 30D dans l’ODB VBCI du MEC. Cela dit il y a belle lurette, et ce dès les premières dotations de VBCI dans les forces, qu’un quarteron de mécanos galonné avait débloqué de la « réserve ministérielle » ces vieux tromblons de dépannage que sont les 30D (Mai 2008). De fait ils furent disponibles dès que le besoin s’en fit sentir. Et ce nonobstant les stratèges de basses fosses et autres bureaucrates partisans de solutions impossibles pour qui l’attente d’une promo prévalait bien plus.

 

Cela dit une petite synthèse ponctuelle permet ici d’extraire que ;

 

  • Une détérioration accrue des ponts, réducteurs et boites de transfert en configuration remorquage de fortune est constaté
  • Un nouveau ratio est de mise pour une évacuation, nécessitant ainsi l’intervention de 2 VBCI pour permettre le remorquage d’1 VBCI (1 panne = 3 VBCI + 3 équipages)
  • La vitesse moyenne de remorquage se situerait alors entre 8 à 10 km/h

 

Tout ceci pour conclure pudiquement que cela « obérât ponctuellement la capacité du GTIA générant des phases de vulnérabilité tactiques ».

Tu m’étonnes.

Imaginons donc le tableau ;  L’équipe de dépannage plante son CLD et passe moult sueur et larmes pour sortir l’attelage. Rien. Un premier VBCI sort le triangle lourd, attèle et constate (surprise) que malgré ses presque 30 t son arrière-train veut lui passer devant dès les phases de décélération ou de freinage. Un deuxième VBCI est alors attelé par élingue et sert de mulet. Ce sympathique attelage digne des plus belles fête foraines s’aperçoit ensuite (re-surprise) que passé les 10 km/h son élément du milieu a une franche tendance au débattement latéral et rend donc ce triple attelage quasiment sans direction (vécu avec 3 VAB, direction bloqué). Grand pas en avant dans la giration d’un attelage en cette année 2015.

 

D’aucun aurait pu dire « mais de qui se moque-t-on ? ». En tout cas je le pense.

 

J’imagine que quelques personnes de la STAT n’ont pas du rire franchement à la lumière de cette gabegie, ou plutôt du déroulement de cette chronique de l’échec annoncé. Je les plains de tout cœur, sincèrement. Je crois me rappeler que certains d’entres eux avaient pourtant tiré la sonnette d’alarme très tôt.

 

 

Cela dit la rustine « 30D » reste un emplâtre. Certes judicieux en ces temps de disette, mais limité dans le temps quand même. L’arrivé prochaine d’un autre binôme de la ménagerie (Griffon et Jaguar) implique une réponse dépassant l’ELI de 1° échelon couplé au PPLD.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai oublié dans le retex il faut rajouter sur consommation de carburant du au remorquage et aux pneus dégonflés ou crevés nécessitant des ravitaillements en carburant plus fréquent.  

Edited by Scarabé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne serait pas plus simple de hisser le VBCI sur un porte char pour le déplacer en panne, lorsqu'on doit le bouger sur une distance importante? Parce qu'entre les 8km/h du convoi de 3 VBCI et les ~30km/h du remorquage par AMX30 c'est relativement laborieux.

 

Je m'étonne qu'on utilise pas plus les porte char, alors que ca a l'air assez peu couteux - c'est du PL - rapide et plutot pratique.

 

Pour les terrain un peu merdique il existe des solution de remorque propulsé - via une prise de force classique comme les engin forestier -.

 

L'avantage du porte char, c'est que le plateau peu aussi servir a transport de la logisitique dans des conteneur EVP etc. ca reste tres polyvalent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que Tsahal utilise force porte-chars pour leur rapidité et leur versatilité.

C'est également une utilisation nécessaire puisque le gabarit des principaux blindés ( Merkava, Namer ) empèche leur transport par voie ferrée.

À noter sur le fil armée de terre russe le nouveau porteur lourd de Kamaz qui au vu de la photo pourrait sans doute servir de porte-char.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle de la BSS la !!!!   

 

Dans cette endroit oubliée des dieux il n'y qu'une chose qui roulent à tombeau ouvert c'est les pick up des djihadistes et autre trafiquant.  

Le reste les VLRA les VBL les VAB les P4 les Sagaies les VBCI ils se plantent ou ils ne sont pas assez rapide pour intercepter les 4X4 de nos adversaires qui peuvent atteindre des vitesses de plus de 140 Km heure dans le Désert. 

 

 

La seule solution pour leur couper la route c'est des opérations aéroportées massives avec largage de VL TAP type Auverland A3 mais comme la aussi on manque d'avions. 

 

Bon le je pars HS moi

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle de la BSS la !!!!   

 

Dans cette endroit oubliée des dieux il n'y qu'une chose qui roulent à tombeau ouvert c'est les pick up des djihadistes et autre trafiquant.  

Le reste les VLRA les VBL les VAB les P4 les Sagaies les VBCI ils se plantent ou ils ne sont pas assez rapide pour intercepter les 4X4 de nos adversaires qui peuvent atteindre des vitesses de plus de 140 Km heure dans le Désert. 

Quelque soit la vitesse de nos véhicules ou celle des leurs, elle est toujours inférieure à celle d'un obus ou des balles non ? 

 

Sinon, est-ce que vous pourriez explicitez un peu plus les initiales que vous utilisez ? Parce que pour des non-connaisseurs comme moi, c'est complètement incompréhensible. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Judi :

BSS = Bande Sahélo-Saharienne. C'est en gros la zone ou se déroule Barkhane

VLRA = Véhicule Léger de Reconnaissance et d'Appui. Petit camion pour la reconnaisance et l'appui ( avec de la 12,7 )

VBL = Véhicule Blindé Léger. C'est en gros un 4x4 blindé servant pour la reconnaissance.

P4 = Peugeot P4, l'équivalent français "moderne" de la Jeep

Sagaie = ERC 90 Sagaie, engin blindé à roues équipé d'un canon de 90mm. Un 10r RC plus petit et plus rustique.

VAB = Véhicule de l'Avant Blindé, notre transport de troupes de base.

VBCI = Véhicule Blindé de Combat et d'Infanterie. Un transport de troupes plus blindé, avec un meilleur armement, destiné à suivre un Leclerc.

Voilà pour les quelques acronymes employés ici que je connais, je laisse le soin aux spécialistes de développer les autres qui me paraissent tout aussi nébuleux.

Après effectivement une balle/obus ira toujours plus vite qu'un véhicule, mais encore faut il arriver à portée de tir. Et c'est là que le bât blesse, avec une vitesse plus élevée, ils ont la possibilité de fuir et de se mettre hors de portée.

La seule solution véritablement efficace, c'est le déployement en masse d'hélicoptères de combat pour anéantir les pick ups avec roquette/canon/missile.

Et la encore, certains de ses picks up ont des affuts soudés de 14,5 voir 23mm. Cela empèche le Tigre d'utiliser son canon de manière pleinement efficace car il risque de se prendre des pruneaux qui ne lui feront pas du bien s'il se rapproche trop. Il est donc contraint d'utilise des solutions à base de roquettes/missiles, bien plus chers qu'une dizaine de pélots de 30. De plus, une embuscade est toujours possible dans ces régions montagneuses, quoique peu probable, mais c'est un risque réel.

La varie solution pour les hélico serait un hélicoptère lourdement blindé pouvant encaisser des gros pruneaux, et je n'en voit que 3 au monde : l'Apache ( et encore, discutable ), le Mil Mi 28 et les chars volants Ka 50/52

Edited by Walky

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Judi :

BSS = Bande Sahélo-Saharienne. C'est en gros la zone ou se déroule Barkhane

VLRA = Véhicule Léger de Reconnaissance et d'Appui. Petit camion pour la reconnaisance et l'appui ( avec de la 12,7 )

VBL = Véhicule Blindé Léger. C'est en gros un 4x4 blindé servant pour la reconnaissance.

P4 = Peugeot P4, l'équivalent français "moderne" de la Jeep

Sagaie = ERC 90 Sagaie, engin blindé à roues équipé d'un canon de 90mm. Un 10r RC plus petit et plus rustique.

VAB = Véhicule de l'Avant Blindé, notre transport de troupes de base.

VBCI = Véhicule Blindé de Combat et d'Infanterie. Un transport de troupes plus blindé, avec un meilleur armement, destiné à suivre un Leclerc.

Voilà pour les quelques acronymes employés ici que je connais, je laisse le soin aux spécialistes de développer les autres qui me paraissent tout aussi nébuleux.

Après effectivement une balle/obus ira toujours plus vite qu'un véhicule, mais encore faut il arriver à portée de tir. Et c'est là que le bât blesse, avec une vitesse plus élevée, ils ont la possibilité de fuir et de se mettre hors de portée.

La seule solution véritablement efficace, c'est le déployement en masse d'hélicoptères de combat pour anéantir les pick ups avec roquette/canon/missile.

Et la encore, certains de ses picks up ont des affuts soudés de 14,5 voir 23mm. Cela empèche le Tigre d'utiliser son canon de manière pleinement efficace car il risque de se prendre des pruneaux qui ne lui feront pas du bien s'il se rapproche trop. Il est donc contraint d'utilise des solutions à base de roquettes/missiles, bien plus chers qu'une dizaine de pélots de 30. De plus, une embuscade est toujours possible dans ces régions montagneuses, quoique peu probable, mais c'est un risque réel.

La varie solution pour les hélico serait un hélicoptère lourdement blindé pouvant encaisser des gros pruneaux, et je n'en voit que 3 au monde : l'Apache ( et encore, discutable ), le Mil Mi 28 et les chars volants Ka 50/52

Ce ne sont pas ces initiales (je les connais déjà) mais celles-ci : ELI ; SIMMT ; EXTRACT/EVAC. ECH j'ai compris que c'était ECHELON. Pour EVAC je suppose que c'est les ambulances mais je ne suis pas sûr. C'est de celles-ci dont je parlais parce que c'est la première fois que je les vois. 

 

Pour le reste, je n'ai fais qu'un léger trait d'humour (quoique). Et je suis entièrement d'accord avec toi. Après, on n'est pas obligés d'avoir en permanence des postes de tir dédiés. Et de toute manière, vu les distances dans le désert, même avec beaucoup d'hélicoptères, il est illusoire de vouloir tout couvrir. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas ces initiales (je les connais déjà) mais celles-ci : ELI ; SIMMT ; EXTRACT/EVAC. ECH j'ai compris que c'était ECHELON. Pour EVAC je suppose que c'est les ambulances mais je ne suis pas sûr. C'est de celles-ci dont je parlais parce que c'est la première fois que je les vois.

Pour le reste, je n'ai fais qu'un léger trait d'humour (quoique). Et je suis entièrement d'accord avec toi. Après, on n'est pas obligés d'avoir en permanence des postes de tir dédiés. Et de toute manière, vu les distances dans le désert, même avec beaucoup d'hélicoptères, il est illusoire de vouloir tout couvrir.

À désolé :)

Pour les acronymes je suis d'accord avec tes suppositions, et je ne connais pas les significations des autres initiales.

Après je suis aussi tout à fait d'accord avec toi, même une grande flotte d'hélico ne suffirait pas à couvrir tout le désert. Ce serait cependant un apport appréciable, non seulement dans cette mission de recherche et destruction des convois de pick-ups, sans parler de la zone que de tels hélicos pourraient couvrir et de l'appui offert aux troupes au sol.

Ça aurait quand même de la gueule, une cinquantaine de Ka52 aux couleurs francaises déployés dans la BSS avec des roquettes thermobariques ;)

Edited by Walky

Share this post


Link to post
Share on other sites

judi, (le) 26 Juin 2015 - 15:52, a écrit :snapback.png

Ce ne sont pas ces initiales (je les connais déjà) mais celles-ci :  ELI= Élément Léger d'Intervention  ; SIMMT = Structure Intégrée du Maintien en conditions opérationnelle des Matériels Terrestres; EXTRACT/EVAC.= EXTRACTion d'un véhicule sous le feu / EVACuation  remorquage du front vers une zone arrière : ECH j'ai compris que c'était ECHELON. Pour EVAC je suppose que c'est les ambulances mais je ne suis pas sûr. C'est de celles-ci dont je parlais parce que c'est la première fois que je les vois. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un adepte des KA 50/52 Alligator je sens que l'on va faire une secte.

+1000

Tant qu'à faire :

- On commande 96 Ka52 renommés HADES : Hélicoptère d'Appui et de DEStruction

- On prend 72 EC-145 auxquels on rajoute un 20mm Nexter, des roquettes guidées et des Hellfire pour en faire des Kiowas francais. On les appelle ARES : Appareil de REconnaisance et de Soutien

- Et on prend 120 NH90 renommés HESTIA : Hélicoptère d'Évacuation Sanitaire et de Transport d'InfAnterie

On à donc un pool d'hélico puissant, avec des noms qui claquent^^.

Pour sortir de ce HS, la France dispose t-elle d'un dépanneur lourd à chenille pour les chars Leclerc ? Ce dépanneur lourd est il présent en quantité suffisante ?

Y a t-il besoin de dêpanneurs moyens en plus grande quantité ?

Edited by Walky

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1000

Tant qu'à faire :

- On commande 120 Ka52 renommés HADES : Hélicoptère d'Appui et de DEStruction

- On prend 72 EC-145 auxquels on rajoute un 20mm Nexter, des roquettes guidées et des Hellfire pour en faire des Kiowas francais. On les appelle ARES : Appareil de REconnaisance et de Soutien

- Et on prend 189 NH90 renommés HESTIA : Hélicoptère d'Évacuation Sanitaire et de Transport d'InfAnterie

On à donc un pool d'hélico puissant, avec des noms qui claquent^^.

Et 15 jours après la France se déclare en faillite et on passe sous la tutelle du FMI et on se retrouve dans la même situation que la Grèce maintenant après quelques mois parce qu'il faut payer tout ça. Sans compter que les américains nous auront mis un embargo sur le dos (plus quelques autres pays) pour avoir acheté des hélicos de combat russes pile au mauvais moment. 

 

 

Pour en revenir à ta question, je crois que c'est le DCL dont tu parles. Après, savoir si on en a en nombre suffisant, disons que vu comment les chars sortent, je pense que oui. Pour un dépanneur moyen, je ne sais pas. Il faut voir. Au fait, tu veux dire quoi par "dépanneur moyen" ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et 15 jours après la France se déclare en faillite et on passe sous la tutelle du FMI et on se retrouve dans la même situation que la Grèce maintenant après quelques mois parce qu'il faut payer tout ça. Sans compter que les américains nous auront mis un embargo sur le dos (plus quelques autres pays) pour avoir acheté des hélicos de combat russes pile au mauvais moment. 

 

 

Pour en revenir à ta question, je crois que c'est le DCL dont tu parles. Après, savoir si on en a en nombre suffisant, disons que vu comment les chars sortent, je pense que oui. Pour un dépanneur moyen, je ne sais pas. Il faut voir. Au fait, tu veux dire quoi par "dépanneur moyen" ?

Pour les dépanneurs moyens, je parle d'un chassis à roues rype Oshkosh MMRS, capable de dépanner des VTT et des VCI à roues.

Pour le DCL, j'ai regardé, effectivement vu le nombre de Leclercs il y en a assez, même si 6 de plus de ne feraient sans doute pas de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle de la BSS la !!!!   

 

Dans cette endroit oubliée des dieux il n'y qu'une chose qui roulent à tombeau ouvert c'est les pick up des djihadistes et autre trafiquant.  

Le reste les VLRA les VBL les VAB les P4 les Sagaies les VBCI ils se plantent ou ils ne sont pas assez rapide pour intercepter les 4X4 de nos adversaires qui peuvent atteindre des vitesses de plus de 140 Km heure dans le Désert.

A 140km/h, tu ne vois plus le relief du sol. Donc dans le désert.... avec surtout des pick-up... C'est du 80.

La seule solution pour leur couper la route c'est des opérations aéroportées massives avec largage de VL TAP type Auverland A3 mais comme la aussi on manque d'avions.

Sauf que le temps pour les A3 d'être déconditionnés, que les para se regroupent et que les véhicules démarrent, les pick-up seront loin.

La solution d'interception, c'est l'hélicoptère. Et une fois seulement que les hélicoptères ont fixé les pick-up, tu larges des parachutistes.

Rhodésie, RLI, G-car et K-car.... Pourquoi réinventer la poudre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,388
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Umbria
    Newest Member
    Umbria
    Joined
  • Forum Statistics

    20,668
    Total Topics
    1,238,318
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries