Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Alimentation et faim dans le monde


Recommended Posts

il y a 13 minutes, Kelkin a dit :

Bof, on s'en fout du rendement de la terre, ça n'a absolument aucune importance. Ce qui compte, c'est les engrais, et uniquement les engrais. On peut cultiver des trucs dans des milieux où il n'y a même pas de terre (hydroponie) du moment que c'est bourré d'engrais.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'agriculture moderne est basée sur la stérilisation des sols. Un sol fertile, c'est un sol avec une vie organique intense, et ça on veut éviter car on veut qu'il n'y ait que la plante cultivée qui pousse, et rien d'autre. Il faut un sol stérile. Donc on lessive les terres agricoles avec tous les poisons possibles et imaginables pour être sûr qu'aucune forme de vie sauvage ne puisse y subsister.

Et c'est un concept un peu débile...

Les lombric, les champions et les bactéries sont jugé essentielle pour entretenir une terre fertile. Ils travaillent en symbiose avec les plantes. Ils facilitent leur croissance en mettant à disposition tout ce dont elles ont besoin pour croître. C'est encore plus vrai pour les légumineuses. C'est aussi pour ça que la rotation culturalle est préconisée, avec notamment une partie en culture de légumineuses.

La richesse d'une terre se mesure par la quantité de biodiversité dans le sol. Un indicateur particulièrement bon est la tonne de lombric par m3. 

Pour ce qui est du rendement. C'est précisément ce point qui pousse les agriculteurs à toujours plus utiliser les engrais. Cela poussent à des situations terribles. Pour les terres comme pour ceux qui les cultives. Ce n'est ni ce que veulent la plupart des agriculteurs ni personnes d'ailleurs.

Je ne prétend pas avoir une quelconque expertise à ce sujet mais j'ai fait ma fac à Angers, haut lieu de biologie végétale en Europe. Tous était catégorique pour dire que le fonctionnement de l'agriculture aujourd'hui était largement périmé et nous menait droit dans le mur. Et on a juste parlé de la disponibilité des ressources pour les plantes. Pas des espèces nuisibles ou des maladies qu'il faut prendre en compte.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Le 28/09/2022 à 16:12, Wallaby a dit :

Les terres françaises... ou ce qu'il en reste ?

On fait ce qu'il faut pour en dégrader la fertilité (biologique), une dégradation invisible, masquée par les engrais chimiques. L'engrais est un peu comme l'addiction à une drogue avec un phénomène de dépendance. Une fois qu'on commence, on ne peut plus s'en passer.

Selon les propos de Claude Bourguignon le sol agricole français est gravement touché par une perte de la biomasse, la chose est semble t-il connue depuis les années 70.

Révélation

 

 

 

 

Edited by Rochambeau
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Rochambeau a dit :

Selon les propos de Claude Bourguignon le sol français est gravement touché par une perte de la biomasse dans l'agriculture, la chose est semble t-il connu depuis les années 70.

  Masquer le contenu

 

 

 

 

Ouais...

La dégradation des sols en France et dans le monde, une catastrophe écologique ignorée

spacer.png

"Alors qu’il est la ressource pour la production alimentaire pour plus 7,5 milliards d’habitants, le support des activités humaines, la source de minerais et de matériaux de construction (argiles notamment), un système épurateur et une réserve d’eau, le sol demeure largement inconnu par les Hommes y compris, ceux qui l’utilisent directement et quotidiennement. Le sol est de plus en plus menacé par de multiples dégradations physiques, chimiques et biologiques.

Les principales causes de dégradation des sols sont anthropiques : agriculture intensive, déforestation, surpâturage, pollution industrielle, irrigation… Et cette dégradation risque de s’aggraver si rien n’évolue dans les pratiques agricoles et environnementales. Avec la réduction et l’appauvrissement des surfaces destinées à produire des aliments, la prospective alimentaire devient un défi majeur des prochaines décennies."

Publié le 15.05.20

Par Clément Mathieu

https://planet-vie.ens.fr/thematiques/ecologie/gestion-de-l-environnement-pollution/la-degradation-des-sols-en-france-et-dans

Edited by Benoitleg
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

30 août 2015 - Konrad Schreiber, Composter, c'est polluer

Par effet de mode, il y a beaucoup de gens qui veulent "faire du compost", mais cela crée du méthane et du CO2, faisant dresser sur sa tête les cheveux de Greta Thunberg ("how dare you ?"), et on perd ces nutriments dans l'atmosphère au lieu de nourrir le sol et l'écosystème.

Et on finit par appauvrir le sol en matière organique en faisant proliférer la population bactérienne qui brûle la matière organique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Wallaby a dit :

Et on finit par appauvrir le sol en matière organique en faisant proliférer la population bactérienne qui brûle la matière organique.

Pour être plus juste je dirais que ça favorise une population de bactéries qui font de la fermentation et qui consomme de la matière organique. D'autres espèces bactériennes non pas forcément besoin de matière organique outre mesure pour proliférer étant capable de métaboliser à peu près tout et n'importe quoi (même le fer... c'est dire)

Cela dit je comprend pas trop pourquoi consommer de la MO c'est mauvais pour les plantes... étant donné que le règne végétal est caractérisée par la capacité à créé ça propre MO. Pour ça il faut principalement des CHON (carbone, hydrogène, oxygène et azote) libre dans la terre. Et quoi de mieux que des bactéries dont les déchets sont essentiellement du CHON pour en libérer en quantité ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Nec temere a dit :

Cela dit je comprend pas trop pourquoi consommer de la MO c'est mauvais pour les plantes... étant donné que le règne végétal est caractérisée par la capacité à créé ça propre MO. Pour ça il faut principalement des CHON (carbone, hydrogène, oxygène et azote) libre dans la terre. Et quoi de mieux que des bactéries dont les déchets sont essentiellement du CHON pour en libérer en quantité ?

Si j'ai bien compris, c'est parce que cela revient à priver de nourriture les vers de terre. Et sans vers de terre, le sol perd un certain nombre de qualités de rétention d'eau, d'aération etc... de résistance à l'érosion. Le poids de lombric à l'hectare est considéré comme un indice clé à surveiller comme du lait sur le feu.

https://wikiagri.fr/articles/prelevements-de-lombrics-la-bonne-methode-au-bon-moment/3597

Les lombrics représentent environ 20 % des organismes vivants du sol (hors racines). Si vous trouvez 30 grammes de vers de terre au mètre carré (soit 300 kilos/ha), cela signifie qu’il y a à peu près le même poids de champignons et d’algues, le double de bactéries et la moitié de tout le reste (protozoaires, nématodes, insectes, mammifères…), ce qui représente 150 g/m² de vie sous terre, soit 1,5 tonnes/ha.

Sous une prairie permanente, on peut monter à 3 tonnes de lombrics par hectare aisément. Une belle population produit 45 tonnes/ha/an de déjections très fertiles en surface – les turricules – et 315 tonnes/ha sont produites en plus directement dans le sol.

En parallèle de leur rôle d’entretien de la fertilité, les vers de terre mélangent et structurent le sol en douceur. Les galeries qu’ils creusent forment un véritable réseau de routes permettant la circulation de l’air, de l’eau, et des racines, essentielle au fonctionnement de l’écosystème-sol vivant.

https://actu.fr/bretagne/treve_22376/trois-tonnes-de-vers-de-terre-a-lhectare_3900042.html

Alain Le Bihan explique qu’en moyenne, sur les parcelles labourées, il y a 200 à 300 kg de vers de terre à l’hectare.

« Si on arrête le labour on passe à trois tonnes ». Ceux-ci sont de trois sortes : les épigés qui travaillent en surface, les endogées qui sont à une quinzaine de centimètres de la surface et les aneciques qui vont à plusieurs mètres de profondeur et creusent des galeries verticales.

Grâce à eux la capacité d’absorption de l’eau par le sol est énorme.

https://agriculture.gouv.fr/le-ver-de-terre-ce-travailleur-invisible

Il limite l’érosion du sol en freinant le ruissellement des eaux grâce à la rugosité de surface créée par ses déjections. Ses galeries verticales et ouvertes à la surface du sol constituent des voies d’écoulement privilégiées pour l’eau de pluie. Poursuivons : les agrégations biologiques liées à leurs déjections participent à une meilleure stabilité de la structure du sol. Et en favorisant sa porosité, ils facilitent une bonne circulation de l’eau, de l’air et d’autres organismes vivants.

https://greenhired.fr/les-lombrics-des-laborieux-vers-de-terre-discrets/

Avec son intense activité quotidienne, le lombric permet ainsi l’aération de la terre et son drainage.

Cela canalise l’eau pour les racines des plantes. Un sol avec des vers contient 60% d’air contre 30 % sans vers.

De plus il contribue à un meilleur développement des racines qui profitent de la porosité générée par la présence des galeries.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 29/09/2022 à 13:08, Wallaby a dit :

30 août 2015 - Konrad Schreiber, Composter, c'est polluer

Par effet de mode, il y a beaucoup de gens qui veulent "faire du compost", mais cela crée du méthane et du CO2, faisant dresser sur sa tête les cheveux de Greta Thunberg ("how dare you ?"), et on perd ces nutriments dans l'atmosphère au lieu de nourrir le sol et l'écosystème.

Et on finit par appauvrir le sol en matière organique en faisant proliférer la population bactérienne qui brûle la matière organique.

sans précher pour ma paroisse, en milieu urbain le rapport entre l'émission de méthane et celle du mauvais rendement des incinérateurs... va en la faveur du compost !

une vidéo qui fait réfléchir :

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...