Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Alimentation et faim dans le monde


Recommended Posts

Le 20/04/2022 à 13:57, Rochambeau a dit :

@Shorr kan

Le plus troublant pour ma part c'est en fait le peu d'intérêt que suscite ce genre de thème dans la sphère politique, sauf quelques voient s'élèvent mais sans pour autant faire avancer les choses. Marrant car l'interview tombe durant la même période du rapport du Sénat sur la fin de l'excèdent alimentaire en France, l'équipe de Thinkerview n'ont pas fait cela par accident.

Il est aussi incroyable de voir que même dans ce secteur la Chine a pris une place considérable chez nous, ses petit hiatus sur la tomate et miel chinois est très révélateur de leur stratégie et ambition. 

 

image_search_1589734087152.jpg?w=736

Puissant est le lobby agroalimentaire en France

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Shorr kan a dit :

 

image_search_1589734087152.jpg?w=736

Puissant est le lobby agroalimentaire en France

Christophe Brusset le dit lui-même dans son interview, il parle même de 10 milliards d'euros dépensés pour le Lobby. Il ne précise pas si c'est le chiffre pour l'Europe ou France, Thinkerview a la sale habitude d'interrompre ses invités.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

L'Argentine a peut-être une carte à jouer face la crise qui touche la production de blé, le pays mise notamment sur sa production de maïs et de soja. La Bourse des céréales de Rosario estime que pour seulement le soja un gain de 700 millions d'euros par rapport au chiffres de 2021.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L'Inde prête à exporter son blé pour pallier la pénurie due à la guerre en Ukraine. https://fr.euronews.com/2022/05/09/l-inde-prete-a-exporter-son-ble-pour-pallier-la-penurie-due-a-la-guerre-en-ukraine#:~:text=Business-,L'Inde prête à exporter son blé pour pallier la,à la guerre en Ukraine&text=Une femme récolte du blé,le jeudi 28 avril 2022.

Je sais bien que l'Inde est un pays immense avec différents climats mais je me pose la question du bien fondé de cette ambition avec la vague de chaleur extrême qui touche actuellement ce pays.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Paschi a dit :

L'Inde prête à exporter son blé pour pallier la pénurie due à la guerre en Ukraine. https://fr.euronews.com/2022/05/09/l-inde-prete-a-exporter-son-ble-pour-pallier-la-penurie-due-a-la-guerre-en-ukraine#:~:text=Business-,L'Inde prête à exporter son blé pour pallier la,à la guerre en Ukraine&text=Une femme récolte du blé,le jeudi 28 avril 2022.

Je sais bien que l'Inde est un pays immense avec différents climats mais je me pose la question du bien fondé de cette ambition avec la vague de chaleur extrême qui touche actuellement ce pays.

Clairement ici, gagner de l'argent et de l'influence au détriment de la population. Enfin, ce me semble.

Le souci, c'est que dans tout ce bazar spéculatif plus les problèmes climatiques, difficile de savoir si les récoltes seront bonnes ou non. Ça va faciliter la diffusion de la panique.

Link to comment
Share on other sites

L'Inde cesse ses exportations de blé pour nourrir principalement sa propre population. 

La conséquence est énorme : depuis quelques années la production agricole chinoise stagne voire baisse (pas en termes purs mais par rapport aux besoins de la population) et le pays est de plus en plus forcé d'importer sa nourriture d'Inde ou d'Afrique de l'Est. Il est clair que ces deux régions vont également manquer de nourriture et donc garder au maximum leur propre production, ce qui va augmenter énormément les coûts des imports en blé pour la Chine, voire même les limiter alors que les Occidentaux sont à peu près indépendants en termes de production agricole (on gaspille beaucoup mais on peut assez rapidement arranger les choses).

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Ciders a dit :

 

Oui, notamment problème de récolte prévu à cause de la vague de chaleur (source fil Le Monde)

L’Inde, deuxième producteur mondial de blé, consomme une grande partie de ce qu’elle produit, mais cette année la récolte a été fragilisée par une vague de chaleur, et les vastes stocks ont été en partie redistribués durant la pandémie de Covid-19. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, dbo a dit :

 

Oui, notamment problème de récolte prévu à cause de la vague de chaleur (source fil Le Monde)

L’Inde, deuxième producteur mondial de blé, consomme une grande partie de ce qu’elle produit, mais cette année la récolte a été fragilisée par une vague de chaleur, et les vastes stocks ont été en partie redistribués durant la pandémie de Covid-19. 

Disons que c'était le côté "changement d'avis en cinq jours" qui me titillait. :happy:

Et oui, l'agriculture en Inde c'est une bombe à retardement. Et je me demande ce que va donner cette sécheresse sur les nappes phréatiques déjà bien amochées par la révolution verte et la multiplication des forages.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

Clairement ici, gagner de l'argent et de l'influence au détriment de la population. Enfin, ce me semble.

Le souci, c'est que dans tout ce bazar spéculatif plus les problèmes climatiques, difficile de savoir si les récoltes seront bonnes ou non. Ça va faciliter la diffusion de la panique.

Selon cet article, la sécurité des récoltes n'est pas assurée en raison des fortes chaleurs du mois de mars (sans compter les chaleurs record que l'Inde et le Pakistan subissent actuellement) https://www.leconomistemaghrebin.com/2022/05/03/inde-le-grand-grenier-mondial-craint-une-chute-des-recoltes/

Donc oui, vouloir exporter pour compenser l'absence d'exportation de l'Ukraine, alors que l'on craint une baisse du volume des récolte, va se faire au détriment de la population locale dont une grande partie a du mal à se nourrir correctement/crève la faim. Et c'est d'une incommensurable connerie car s'est risquer de s'exposer au mécontentement de sa propre population en cas d'augmentation des prix. Les autorités indiennes feraient mieux de s'assurer en premier que la population à de quoi se nourrir, faire des réserves et éventuellement exporter les surplus.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je remets ici (où c'est peut être plus approprié) une réponse faite sur l'un des fils relatifs à l'Ukraine.

  

Il y a 1 heure, Heorl a dit :

[...] les Occidentaux sont à peu près indépendants en termes de production agricole (on gaspille beaucoup mais on peut assez rapidement arranger les choses).

Hmm... Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais attendez-vous à des très fortes augmentations du prix des produits agricoles français dans les 6 prochains mois. Ce ne sera pas uniquement lié à la guerre en Ukraine ou aux phénomènes économiques provoquant l'inflation actuelle, mais bien à des éléments climatiques.

Côté fruitiers, la nouure n'a pas spécialement bien pris dans de nombreuses régions, et on s'attend à des baisses de rendement de l'ordre de 40 à 50% sur les pêches, prunes, cerises et pommes.

Côté maraichage, on entre dans une période critique ces deux prochaines semaines : que les chaleurs débouchent sur des perturbations orageuses, et les cryptogames et autres parasites ravageurs vont sabrer les rendements estivaux.

Enfin, dans certaines régions, les niveaux de nappes phréatiques sont déjà au plus bas et les arrêtés d'interdiction de prélévement sont déjà pris, parfois de manière très extensive. Ainsi, dans les deux sèvres, sur certains bassins, l'interdiction va jusqu'à l'interdiction de l'arrosage des jardins potagers et les prélévements d'irrigation agricole sont limités radicalement (ultime niveau avant leur interdiction totale).

Pour ce qui est des viandes, entre la grippe aviaire qui a touché les couvains et les centres de reproduction de Vendée (50% de la reproduction nationale), et le coût des aliments en hausse vertigineuse (qu'il s'agisse des aliments pour volaille, bovins, porcs, etc.), et un rendement des foins en chute libre ces dernières années... Certaines chambres d'agriculture dénoncent (encore) les accords de prix avec la grande distribution, car les coûts de production pourraient faire plus que doubler.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, prof.566 a dit :

Va expliquer au consommateur d'arreter le mais, de manger du mil etc. 

En quoi c'est compliqué? Il se trouve juste qu'on ne le fait pas. Pourtant inciter les industriels et leur fournisseur seraient pas bien compliqué. Mais pour ça il faudrait arrêter de croire en la "main invisible".

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Tu as déjà mangé de l'insecte (grillon, ver de farine etc.). Passé l'aversion initiale, c'est mangeable. De la a changer ne serait ce qu'un peu les habitudes alimentaires sacro saintes en France... Idem, je travaille dans les locaux de l'Engref, mais va expliquer aux producteurs de bois qu'il faudrait tenir compte du changement climatique pour la rehabilitation des parcelles coupées... 

Edit dsl j'avais pas vu le changement de fil... 

Edited by prof.566
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, prof.566 a dit :

Tu as déjà mangé de l'insecte (grillon, ver de farine etc.). Passé l'aversion initiale, c'est mangeable. De la a changer ne serait ce qu'un peu les habitudes alimentaires sacro saintes en France... Idem, je travaille dans les locaux de l'Engref, mais va expliquer aux producteurs de bois qu'il faudrait tenir compte du changement climatique pour la rehabilitation des parcelles coupées... 

Edit dsl j'avais pas vu le changement de fil... 

Je dis juste qu'aucun effort n'est fait dans cette direction. Certaines choses seraient simples d'autres prendraient plus de temps. Ce qui manque c'est surtout une volonté politique.

Link to comment
Share on other sites

54 minutes ago, nemo said:

En quoi c'est compliqué? Il se trouve juste qu'on ne le fait pas. Pourtant inciter les industriels et leur fournisseur seraient pas bien compliqué. Mais pour ça il faudrait arrêter de croire en la "main invisible".

Souvent les industriels le font ... pour manger gras et ca marche tres bien en étendant leur propagande jusque dans les écoles primaires.

  • Le lait
  • L'huile de colza
  • ...
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, prof.566 a dit :

Va expliquer au consommateur d'arreter le mais, de manger du mil etc. 

Mais le problème du maïs c’est pas vraiment la consommation par l’homme c’est plutôt l’utilisation dans l’élevage. Donc ce qu’il faut expliquer c’est de manger moins de viande ou de manger une viande de meilleure qualité.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

41 minutes ago, Castor said:

Mais le problème du maïs c’est pas vraiment la consommation par l’homme c’est plutôt l’utilisation dans l’élevage. Donc ce qu’il faut expliquer c’est de manger moins de viande ou de manger une viande de meilleure qualité.

Ou d'élever le bétail autrement ... personne ne t'oblige à donner des céréales au bétail.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, g4lly a dit :

Ou d'élever le bétail autrement ... personne ne t'oblige à donner des céréales au bétail.

Absolument, mais dans mon commentaire c’était sous entendu dans viande de meilleure qualité.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Castor a dit :

Absolument, mais dans mon commentaire c’était sous entendu dans viande de meilleure qualité.

Le problème c'est que la viande de masse = de la viande pour tout le monde en grande quantité. Dans beaucoup de cercles sociaux, le fait de pouvoir manger de la viande est encore considéré comme un luxe, d'où le fait que l'augmentation du prix de la viande est perçu comme un appauvrissement difficilement acceptable étant donné que l'on ne voit pas son salaire augmenter en parallèle de l'inflation.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, g4lly a dit :

Ou d'élever le bétail autrement ... personne ne t'oblige à donner des céréales au bétail.

oui arrêtons de donner des céréales au bétail, et à la place plantons de l'agro carburant !!!! en plus c'est super écologique de la transformation au pot d'échappement !

:chirolp_iei:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, rendbo a dit :

oui arrêtons de donner des céréales au bétail, et à la place plantons de l'agro carburant !!!! en plus c'est super écologique de la transformation au pot d'échappement !

:chirolp_iei:

C'est surtout qu'à la base le bétail mange...

Attention méga scoop...

De l'herbe ! Et donc du foin l'hiver. Mais pas de maïs ni de soja ni de quelconque céréale que ce soit.

Mais évidemment il grossi moins vite, moins haut, moins fort... Toussa toussa...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Teenytoon a dit :

De l'herbe ! Et donc du foin l'hiver. Mais pas de maïs ni de soja ni de quelconque céréale que ce soit.

Mais évidemment il grossi moins vite, moins haut, moins fort... Toussa toussa...

Et la France a, ces 10 dernières années, un déficit en foin. Pour certains, le recours au grain, ou aux tourteaux de céréales, en complément est devenu une obligation, pas un choix pour un meilleur rendement.

  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,763
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Yucca
    Newest Member
    Yucca
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...