Recommended Posts

c'est guere mieux, ils avaient repris volontairement le 3.1 pour window NT (Juillet 1993) pour évoluer vers les architectures 32bits, c'est devenu plus intéressant à partir de la NT 3.5

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit bien les avions de combat français et américains avec des processeurs des années 80 encore en service :)

Tout à fait autre chose, qu'en est t'il de l'aéroport de Toulouse maintenant ? A l'époque de l'achat, on avait écrit qu'Airbus était désormais sous ''l’œil de Pékin''..

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est guere mieux, ils avaient repris volontairement le 3.1 pour window NT (Juillet 1993) pour évoluer vers les architectures 32bits, c'est devenu plus intéressant à partir de la NT 3.5

C'est vieux, purée ! Je n'en ai jamais vu une de Windows NT 3.1, et c'était, je pense parfaitement marginal !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lepoint.fr/societe/pourquoi-il-y-a-trop-d-aeroports-en-france-17-03-2016-2026028_23.php

 

   Eh oui la France aurait trop d'aéroports, chose que je pense aussi depuis longtemps, et le problème a mon sens est a mettre en rapport aussi avec le grand retard pris en France sur le développement des LGV pour augmenter sensiblement l'offre TGV ...

   Un exemple simple c'est l'Aeroport de Grenoble qui n'a pas de sens pour moi, et qui aurait du être concurrencé par le TGV si on avait pas pris autant de retard en France sur l'investissements dans les LGV ...

   Je pense notamment au fait que le retard de prise de décision concernant une LGV tirées vers l'agglomération Grenobloise et de sa concurrence régionale par l'agglo de Chambery Aix les bains qui elle aussi nécessiterait une LGV ... Et l'arbitrage lié au projet de semi LGV a grand gabarit pour Lyon Turin qui fait qu'on a pas osé prendre les devants par la réalisation d'une petite LGV régionale étendant le potentiel a Grenoble & Chambery

  (On ne peut hélas pas raccorder les 2 agglos a une LGV en direction du noeud lyonnais du fait que ça nécessiterait de faire un Y)  en sachant que les voies ferrées des lignes régionales classiques sont en quasi saturations et ne peuvent absorber l'arrivée de TGV en provenance d'une bretelle (sauf la nuit) du fait d'un nombre très conséquents de TER (ou alors il faudrait doubler le réseau classique a ces bretelles si on les construits

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, alpacks a dit :

http://www.lepoint.fr/societe/pourquoi-il-y-a-trop-d-aeroports-en-france-17-03-2016-2026028_23.php

 

   Eh oui la France aurait trop d'aéroports, chose que je pense aussi depuis longtemps, et le problème a mon sens est a mettre en rapport aussi avec le grand retard pris en France sur le développement des LGV pour augmenter sensiblement l'offre TGV ...

   Un exemple simple c'est l'Aeroport de Grenoble qui n'a pas de sens pour moi, et qui aurait du être concurrencé par le TGV si on avait pas pris autant de retard en France sur l'investissements dans les LGV ...

   Je pense notamment au fait que le retard de prise de décision concernant une LGV tirées vers l'agglomération Grenobloise et de sa concurrence régionale par l'agglo de Chambery Aix les bains qui elle aussi nécessiterait une LGV ... Et l'arbitrage lié au projet de semi LGV a grand gabarit pour Lyon Turin qui fait qu'on a pas osé prendre les devants par la réalisation d'une petite LGV régionale étendant le potentiel a Grenoble & Chambery

  (On ne peut hélas pas raccorder les 2 agglos a une LGV en direction du noeud lyonnais du fait que ça nécessiterait de faire un Y)  en sachant que les voies ferrées des lignes régionales classiques sont en quasi saturations et ne peuvent absorber l'arrivée de TGV en provenance d'une bretelle (sauf la nuit) du fait d'un nombre très conséquents de TER (ou alors il faudrait doubler le réseau classique a ces bretelles si on les construits

Objection votre honneur !

Vous vous placez dans une logique qui ne prends en compte que la desserte passagers avec un formatage en toile d'araignée ou tout converge vers Paris.

Il faut reconsidérer le problème de manière différente.

Un train ne peut circuler que sur des rails, ces rails sont sur le sol et pour une distance desservie le sol couvert représente une surface qui ne servira plus à la production agricole.

Voies Ferrées de France est de ce fait le premier propriétaire foncier en France et sa rentabilité est impossible si on la soumet à l'impôt correspondant. 

D'autre part, une voie ferrée nécessite en plus des ponts et des tunnels pour s'affranchir des obstacles.

Par comparaison, une surface aéroportuaire est négligeable compte tenu du service rendu. Un avion est omnidirectionnel et ne nécessite aucune autre infrastructure pour franchir des reliefs, des fleuves et des mers.

Par avion on peut aller directement de Grenoble à Berlin, Amsterdam, Vienne, Athènes, Tokyo, Mexico, Djibouti . Essayez avec le train.

Lyon Saint Exupéry, Genève et Grenoble se situent dans un triangle de surface restreinte. Les complémentarités entre ces plates formes sont très loin d'être considérées et exploitées.

Je vous laisse la parole.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, capmat a dit :

Objection votre honneur !

Vous vous placez dans une logique qui ne prends en compte que la desserte passagers avec un formatage en toile d'araignée ou tout converge vers Paris.

Il faut reconsidérer le problème de manière différente.

Un train ne peut circuler que sur des rails, ces rails sont sur le sol et pour une distance desservie le sol couvert représente une surface qui ne servira plus à la production agricole.

Voies Ferrées de France est de ce fait le premier propriétaire foncier en France et sa rentabilité est impossible si on la soumet à l'impôt correspondant. 

D'autre part, une voie ferrée nécessite en plus des ponts et des tunnels pour s'affranchir des obstacles.

Par comparaison, une surface aéroportuaire est négligeable compte tenu du service rendu. Un avion est omnidirectionnel et ne nécessite aucune autre infrastructure pour franchir des reliefs, des fleuves et des mers.

Par avion on peut aller directement de Grenoble à Berlin, Amsterdam, Vienne, Athènes, Tokyo, Mexico, Djibouti . Essayez avec le train.

Lyon Saint Exupéry, Genève et Grenoble se situent dans un triangle de surface restreinte. Les complémentarités entre ces plates formes sont très loin d'être considérées et exploitées.

Je vous laisse la parole.

 

       La logique de Hub peut très bien se reposer sur autre chose qu'un acheminement systématique en avion ...

   De toute façon la logique de Hub peut très bien se reposer sur la quinzaine d'aéroports régionaux d'échelle nationale, les avions seront d'ailleurs mieux remplis ... L'axe TGV français nord sud aurait du véhiculer un grand nombre de consommateurs de voyage aériens dans une logique de Hub et on voit bien qu'Air France et les autres cies ne s'en servent pas

    Car ils se servent de la logique de Hub pour faire un transfert de couts de ses vols régionaux intérieurs vers le Hub depuis la marge bénéficiaire dégagée par des vols internationaux mieux remplis en partance depuis Paris ... La logique de Hub fausse d'ailleurs les prix a la consommation des vols intérieurs français vu qu'une part non négligeables de ces vols est financé par la vente de billets internationaux

   La logique de Hub ça ne représente que les intérêts des cies, pas celui de notre pays et de nos couloirs aériens saturés du tout aérien

    La logique de Hub est d'ailleurs très fortement émettrice de CO² sur des trajets qui pourraient être + efficaces énergétiquement car les vols vers Paris ne sont pas "remplis" , la logique de Hub fait exploiter des A320 comme si c'était des bus urbains dont on se ficherait qu'ils tournent presque a vide

 

   La logique de Hub pourrait très bien s'accommoder de la fermeture d'aéroports régionaux qui sont de trop dans le maillage français, et d'être forcée de sélectionner le TGV ou le TER pour rejoindre Roissy ou l'aéroport régional d'échelle nationale ...

    Commercialement ça changera quoi pour le client ? Rien ... Il aura perdu une demi journée de transport et d'attente que se soit dans un train ou dans un A320 de transit ...

    Ce ne sont pas des arguments valables pour décider si on doit maintenir ou non des aéroports, c'est même le pire argument en fait

 

   Ce n'est pas une stratégie commerciale de notre leader national qui doit décider de l'aménagement du territoire, rien de + a dire

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les LGV c'est très très cher - coût financier - ... tres tres chiant - tracé, expropriation, coût politique - ... et pas forcément concurrentiel, voir pas concurrentiel du tout. Entre le bus a bas coût et l'avion pas tres tres cher ... le pauvre prend le bus le riche l'avion ou sa bagnole, et le TGV se retrouve en sous remplissage sur de nombreuses lignes.

L'autre gros souci de ces infra en dur c'est la capacité d'adaptation. Ta ligne LGV elle est construite ici pour 50 ans minimum ... si le contexte change entre temps tu l'as dans le popo a continuer a desservir ta ligne désertée. Avec le bus ou l'avion d'un jour a l'autre tu peux reconfigurer tes lignes au gré du besoin absorbant ainsi a la fois le trafic de base mais aussi les pointes.

Dernier souci le gain lié à la performance par rapport au coût, ou combien le client est pret a payer plus pour aller un peu plus vite... le surcoût LGV contre ligne "normal" 200km/h est important, alors que le gain monétisable l'est assez peu, encore moins si le TGV doit faire l'omnibus pour assurer un remplissage décent. On se heurte donc rapidement a la réalité économique ... les LGV c'est super pour Paris-Lyon ou Paris-Lille tout le monde est content, l'exploitant en tête ... ça l'est moins pour Paris-Strasbourg et ses gares en rase campagne et ses collectivité locale qui rechignait à financer la section Metz Strasbourg pendant des années...

Les LGV c'est sympa jusqu'au jour ou on te présente la facture en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, g4lly a dit :

Les LGV c'est très très cher - coût financier - ... tres tres chiant - tracé, expropriation, coût politique - ... et pas forcément concurrentiel, voir pas concurrentiel du tout. Entre le bus a bas coût et l'avion pas tres tres cher ... le pauvre prend le bus le riche l'avion ou sa bagnole, et le TGV se retrouve en sous remplissage sur de nombreuses lignes.

L'autre gros souci de ces infra en dur c'est la capacité d'adaptation. Ta ligne LGV elle est construite ici pour 50 ans minimum ... si le contexte change entre temps tu l'as dans le popo a continuer a desservir ta ligne désertée. Avec le bus ou l'avion d'un jour a l'autre tu peux reconfigurer tes lignes au gré du besoin absorbant ainsi a la fois le trafic de base mais aussi les pointes.

Dernier souci le gain lié à la performance par rapport au coût, ou combien le client est pret a payer plus pour aller un peu plus vite... le surcoût LGV contre ligne "normal" 200km/h est important, alors que le gain monétisable l'est assez peu, encore moins si le TGV doit faire l'omnibus pour assurer un remplissage décent. On se heurte donc rapidement a la réalité économique ... les LGV c'est super pour Paris-Lyon ou Paris-Lille tout le monde est content, l'exploitant en tête ... ça l'est moins pour Paris-Strasbourg et ses gares en rase campagne et ses collectivité locale qui rechignait à financer la section Metz Strasbourg pendant des années...

Les LGV c'est sympa jusqu'au jour ou on te présente la facture en fait.

 

   Ah ça je suis d'accord une LGV ça coute cher ...

  Mais on a malgré tout un problème : Comment ça se fait qu'Air France n'associe quasiment pas ses offres commerciales dans sa logique de Hub en se reposant au maximum sur la possibilité d'acheminer les voyageurs qui ont consommé un vol international sur l'axe LGV principal français l'axe Lille-Marseille ?

   Car Air France en profite en fait pour mieux rentabiliser son parc d'A320 de vols régionaux/nationaux et c'est malsain dans le fond car cela fausse la concurrence avec le TGV justement

  Les stratégies de Hub sont justement la pure preuve qu'il existait un intérêt national a relier le + possible d'agglomérations françaises a une LGV vu justement le nombre de voyageurs potentiels réels qui existent si on supprimait nombre de petits aéroports dans ces agglos ...

    L'investissement vers les LGV en France est ralentit par le phénomène de Hub impliquant du transit A320 systématique, si par exemple le financement d'une LGV dépendait aussi de son potentiel commercial (investissement privé par exemple) on verrait alors qu'il existe un problème de concurrence deloyale par l'aérien qui dilue ses couts dans les vols internationaux remplis au siège près

   On voit bien en France qu'Air France préfère largement concurrencer le TGV dans sa logique de Hub plutot que de se reposer en parti dessus et ça c'est pas normal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les HUB LGV ne sont pas financé ... ni par ERDF/SNCF ni par les collectivité local ... dans l'Est l’interconnexion le financement de la gare d’interconnexion TGV / TER a été refusé. Résultat il faut aller en bagnole au milieu des champ de patate pour prendre le TGV vers CdG ... Tu as presque aussi vite fait d'aller a CdG en bagnole si tu n'es pas a coté de la gare Lorraine TGV.

Ajoute a ça la logique tordue qui fait que seule les gares "régionales" - celle au milieu des champ de patate - desservent les autres gare régionale ... et tu te retrouve avec une solution d'une utilisabilité douteuse puisque l’interconnexion gare de l'est CdG ou Roissy est merdique a souhait.

Résultat dans la plupart des cas le français moyen il prend sa bagnole vers Francfort ... quitte a rouler 30 minute ou 1 heure autant payer le tarif Ryanair. La voiture le plus emmerdant c'est la sortir du garage et trouver une place pour la garer une fois sur l'autoroute t'es plus a 10 minutes prêts.

Tout ca est le résultat du sous financement des LGV au moment de la conception ... SNCF demande au collectivité locale de mettre au pot si elle veulent etre desservi ou connectée, comme les collectivté locale rechigne seule ceux qui paye on le service ... au final ca fait pas grand monde.

La région Alsace, pourtant pas la plus pauvre de France, a essayé de faire pression sur l'état et l'Europe pendant des année pour obtenir une LGV gratos ... résultat ils attendent toujours et vont devoir payer.

Dans le Grand Est seul le Luxembourg a payer rubis sur l'ongle sa quote part LGV ... imagine la situation ... ca donne pas vraiment envie de produire de la LGV.

La gare d'interconnexion TER / TGV au sud de Metz va attendre encore des année ... et oui il est encore impossible d'aller a la gare lorraine TGV en autre chose qu'en TGV :lol:

Il n'y a qu'a Reims que l’interconnexion est assuré - y compris le Tramway - ... pour la simple raison que la gare est dans l'agglo en fait et pas vraiment au milieu des champ, mais c'est une exception géographique, et que la LGV coupe la ligne Reims-Épernay a deux pas de la gare LGV.

Comme aujourd'hui le transport est du ressort des région ... l'état ne se retrouve qu'un acteur relativement minoritaire et ne peu imposer grand chose sans le financement régional.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, g4lly a dit :

Tu as presque aussi vite fait d'aller a CdG en bagnole si tu n'es pas a coté de la gare Lorraine TGV.

Certes, mais si on fait le total sur une semaine parking Meuse TGV (gratuit)+billet TGV comparé à une semaine de parking à CDG, on est gagnant ! :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le hub alimenté par des lignes aériennes secondaires fonctionne si il est concurrent des autres hub. Les "capitales" régionales françaises sont toutes reliées par air aux capitales européennes, et même aux autres "capitales" régionales européennes.

Le phénomène de réservation directe par internet favorise la sélection la plus logique du hub en fonction de la direction sur la planète.

Par exemple, à partir de Lyon les hub vers l'Est seraient plutôt, Munich, Vienne, Istanbul... Les hub vers l'Amérique du Nord, Londres, Amsterdam, Frankfurt...Vers l'Amérique du Sud, Madrid, Lisbonne.... Vers le Sud Est Milan, Rome puis Dubai ou Doha vers l'Asie du Sud Est ou l'Australie.

La concurrence entre hub doit aussi placer Paris comme hub des autres villes européennes.

Ne pas oublier les choix de trajets en fonction des abonnements aux alliances de compagnies aériennes ou des abonnements aux réseaux hôteliers. Ce que je viens de décrire concerne les déplacements "professionnels".

Concernant l'Aéroport de Grenoble Saint Geoire, il est intéressant de remarquer que son existence est antérieure de plus de dix années à celle de l'aéroport de Lyon Saint Exupéry. Bron était l'Aéroport de Lyon au moment des Jeux Olympiques d'Hivers de Grenoble qui ont motivé la construction de la piste de Saint Geoire

Je dis construction de la piste de Saint Geoire parce que les autres éléments constitutifs d'un aéroport ont été développés a minima dans une optique de court terme.

Les aéroports de l'Est de la France souffrent d'une décision issue de l'époque de la guerre froide qui a privilégié l'Ouest pour l'implantation de tout ce qui était stratégique. Ainsi, les aéroports de l'Est ne sont conçus que comme des stations service et sont privés du tissus économique lié aux industries aéronautiques et spatiales. Les aéroports du Sud-Est font exception : Marseille où l'industrie des hélicoptères s'est développé initialement dans des structures précédemment dédiés aux hydravions et Cannes-Nice avec "Sofia Antipolis" et la construction de satellites à Cannes.

 

Edited by capmat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a t'il encore quelqu'un aux commandes de l'aéroport de Toulouse ? :

https://www.journal-aviation.com/actualites/42463-aeroport-de-toulouse-les-collectivites-demandent-la-mise-sous-sequestre-des-actions-du-chinois-casil

Les collectivités locales et la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Toulouse, qui détiennent 40% de la société de gestion de l'aéroport de Toulouse (ATB) vont demander au tribunal de commerce la mise sous séquestre des actions détenues par le groupe chinois Casil.

Le conseil régional, le conseil départemental de Haute-Garonne, la métropole de Toulouse et la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) ont indiqué lundi soir dans un communiqué de presse qu'elles allaient déposer "dans les prochains jours" devant la juridiction consulaire de Toulouse une requête "visant à obtenir la mise sous séquestre des titres détenus par l'actionnaire majoritaire Casil".

Elles vont également demander "la suspension de ses droits de vote et l'ajournement de l'Assemblée générale du 6 juin 2019 qui doit notamment statuer sur l'approbation des comptes de l'exercice 2018 et la distribution des dividendes", précise leur texte.

Selon elles, la décision de la cour d'appel de Paris du 16 avril dernier qui annule "la procédure de cession par l'Etat à la société Casil de 49,99% des parts du capital d'ATB, constitue un facteur d'insécurité juridique majeur au moment où des décisions essentielles, dont notamment la distribution des dividendes, doivent être prises".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je flirte la politique interne du forum

A l'ouverture du référendum sur la privatisation d'AdP, le 18 juin, 125000 signatures et autant de galère. Toutefois on note une accélération au fur et à mesure que l'info sur l'ouverture du site internet circule (https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/07/01/privatisation-d-aeroports-de-paris-pres-de-466-000-soutiens-deja-collectes-pour-le-referendum_5483726_823448.html ) 

Notons que le site du gouvernement est d'une autre époque, ne fonctionne pas avec certains navigateurs, tablettes ou téléphone... et que pour le trouver c'est juste l'enfer, la recherche via google re routant essentiellement vers les articles de presse (faites la recherche "comment signer contre la privatisation de Roissy charles de gaulle"), et que très peu d'article ne mette de lien vers le site gouvernemental (referendum AdP).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu la complication que c'est de pétitionner à ce truc ... c'est presque un miracle 500 000.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/07/2019 à 15:06, g4lly a dit :

Vu la complication que c'est de pétitionner à ce truc ... c'est presque un miracle 500 000.

me suis pas découragé, ça a marché du premier coup en 2 minutes...

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour suivre l'évolution :

https://www.adprip.fr/chart.html

Si ça continue comme ça (3500 signatures /jour alors qu'il en faudrait 17200/j) aucune chance d'atteindre 4.7 millions de signatures pour que le référendum ait lieu.

Pour une fois qu'on pourrait avoir l’opportunité d'avoir un peu de démocratie directe (qu'on soit pour ou contre cette privatisation), tout le monde dort, tout le monde s'en fou. :sad:

Edited by Kovy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Kovy a dit :

(...) tout le monde s'en fou. :sad:

Je crois que tu as trouvé...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,040
    Total Topics
    1,363,412
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries