Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Miramas : vol de détonateurs et d'explosifs sur un site de l'armée


tripleinside
 Share

Recommended Posts

Bonjour

 

Pour info:

 

"Un ou plusieurs individus se sont introduits dans un dépôt de munitions de l'armée de Terre, le 4ème Régiment de matériel, à Miramas (Bouches-du-Rhône), a révélé France Bleu Provence ce jeudi matin, et ils ne sont pas repartis les mains vides.

 

L'effraction se serait produite dans la nuit de dimanche à lundi.

Selon les informations de la radio, le ou les voleurs auraient emporté 200 détonateurs électroniques, des dizaines de pains de plastic, et probablement tout un stock de grenades. Ce matériel a été signalé manquant, mais lundi soir l'inventaire était toujours en cours. D'autres matériels pourraient avoir été dérobés.

Mardi matin, les enquêteurs n'avancaient encore aucune hypothèse définitive. A la piste du grand banditisme s'ajoute désormais la crainte du terrorisme. La gendarmerie est chargée de l'enquête et l'affaire a été signalée au plus haut sommet de l'Etat.

Sur France Bleu Provence, ce mardi, le maire socialiste de Miramas, Frédéric Vigouroux, s'est dit très inquiet et très surpris. «C'est un établissement qui est pourtant très verrouillé, très surveillé. Tous les services de l'Etat sont sur des charbons ardents.» L'élu a lui aussi ajouté que toutes les hypothèses étaient possibles à l'heure actuelle.
"

 

source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/miramas-vol-de-detonateurs-et-d-explosifs-sur-un-site-de-l-armee-07-07-2015-4925741.php

Edited by tripleinside
Link to comment
Share on other sites

C'est bizarre ??? pour une ZMS ?

Je me rappel avoir fait des rondes dans un dépot de munitions, il y a bien longtemps et avoir orde de tiré quasiment à vue.

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Un "expert" de BFM TV a donné les chiffres suivants : 176 détonateurs (à peu près autant de pyrotechniques que d'électriques), vingt grenades défensives, vingt grenades offensives, dix pains de plastic de 250 grammes chacun et soixante-six bouchons allumeurs. Neuf bâtiments visités dans la nuit, deux grillages découpés et les cadenas forcés. De quoi faire beaucoup de dégâts.

 

Heureusement qu'on est en Vigipirate très haut niveau et dans une zone fermée.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

En tout cas, l'affaire va être compliqué à résoudre. Le site fait 250 hectares et il n'y a pas de caméras de vidéosurveillance.

Il n'y a pas de caméras près d'un dépôt de munitions ? Mais ils pensent qu'ils sont inviolables ou quoi ? Je me souviens que rien qu'à l'armurerie d'un régiment il y avait des caméras à chaque angle du bâtiments. Bon, pas partout sur le régiment mais au moins dans ce bâtiment. 

Link to comment
Share on other sites

ZMS ou pas, on rentre dans ces dépôts comme dans du beurre, ils sont trop vastes, et même en patrouillant tu ne peux pas être partout à la fois, nous même on s'est fait piquer du matos il y a quelques années et il y a rien à faire, où on met des outils adéquats ou alors on se fera encore braquer c'est tout, là a mesure ça va être quoi, faire plus de patrouille et à pied, c'est de la merde en barre, ils mettraient des caméras thermiques ça couterait un peu plus cher mais ce serait réellement sécurisé.

 

C'est bizarre ??? pour une ZMS ?

Je me rappel avoir fait des rondes dans un dépot de munitions, il y a bien longtemps et avoir orde de tiré quasiment à vue.

 

Maintenant ça a du bien changer c'est légitime défense ou rien, si le mec se barre on a pas le droit de l'arrêter, et certainement pas de lui tirer dessus.

 

Je trouve ça honteux aussi ! Le chef de corps va se faire remonter les bretelles !

Il est responsable, mais le pauvre garçon fait avec les moyens qui lui sont donnés, à savoir peanuts.

 

Heureusement qu'on est en Vigipirate très haut niveau et dans une zone fermée.

Vigipirate c'est de la branlette, j'en rentre et c'est une aberration, le jour ou le mec voudra dégommer du militaire il fera comme Merah, par derrière et les mecs ne pourront rien y faire, les armes ne sont pas chargés et on nous à fourni un dispositif nommé "Témoin d'obturateur de chambre" qui provoque un incident une fois sur trois quand on veut l'enlever. On fait les choses sérieusement où on le les fait pas.


Il n'y a pas de caméras près d'un dépôt de munitions ? Mais ils pensent qu'ils sont inviolables ou quoi ? Je me souviens que rien qu'à l'armurerie d'un régiment il y avait des caméras à chaque angle du bâtiments. Bon, pas partout sur le régiment mais au moins dans ce bâtiment. 

 

Ca c'est toujours le cas, mais une armurerie tu mets 3 caméras et ça suffit, là on parle de 250 hectares, imagines la distance de clôtures à couvrir.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Avant, on avait minimum trois chances d'y passer si on s'approchait de trop près d'un dépôt : le grillage électrifié, les chiens en liberté entre les deux grillages et le 11,43 du sous-off de permanence qui avait ordre de tirer à vue en cas d'intrusion. Mais c'était dans les années 1980 à Mourmelon. Visiblement, les choses ont bien changé.

 

Pour Vigipirate, c'était ironique. Je sais malheureusement trop bien que c'est surtout de l'intox pour rassurer l'opinion. Mais si on commence à piller des dépôts de matériel même sous Vigi écarlate ou presque, l'opinion va vite se demander si ça sert à quelque chose.

Link to comment
Share on other sites

Avant, on avait minimum trois chances d'y passer si on s'approchait de trop près d'un dépôt : le grillage électrifié, les chiens en liberté entre les deux grillages et le 11,43 du sous-off de permanence qui avait ordre de tirer à vue en cas d'intrusion. Mais c'était dans les années 1980 à Mourmelon. Visiblement, les choses ont bien changé.

La même chose dans les années 90

Link to comment
Share on other sites

@Hilario

Chaque fois que je lis les récits rocambolesques que tu ramènes de ton expérience opérationnelle sur différents théâtres, je me dis que tu dois au choix avoir une conscience pro en acier trempé ou VRAIMENT aimer faire ce métier malgré tout.

 

Ca parait tellement ubuesque du point de vue d'un civil...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Année 80 et 90 il y avait de la biff pour ça, nos militaires étant 5 ou 6 fois moins nombreux pour la biff et utilisé comme cibles mobiles désarmées dans les gares, il n'y a plus personne ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

@Hilario

Chaque fois que je lis les récits rocambolesques que tu ramènes de ton expérience opérationnelle sur différents théâtres, je me dis que tu dois au choix avoir une conscience pro en acier trempé ou VRAIMENT aimer faire ce métier malgré tout.

 

Ca parait tellement ubuesque du point de vue d'un civil...

 

J'ai un peu trop de conscience professionnelle, si j'avais su j'aurai ouvert un carnet de bord de toutes les conneries que je vois.

Tiens tu veux la dernière? Mon CDU veut me foutre aux arrêts parce que je suis en permissions et qu'hier il m'a vu au volant de mon véhicule civil sans ma ceinture de sécurité... pour résister à ça il faut de la conviction.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce que l'on sait du vol massif d'explosifs sur la base de Miramas http://t.co/27YhoAkxOL (avec quelques remarques, à relativiser, de bibi)

— FdeStV (@Marsattaqueblog)

July 7, 2015

@FCornutGentille @Defense_gouv Vol à Miramas: le MinDef revoit son dispositif de protection des sites de stockage http://t.co/o44P7Polym

— Philippe Top-Action (@top_force)

July 7, 2015

#defense #Miramas En 2014, 7 % des sites militaires pas inspectés par la DPSD dans les délais prescrits. pic.twitter.com/1hI8BbBgMu

— Fr Cornut-Gentille (@FCornutGentille)

July 7, 2015

@FCornutGentille Vol d’explosifs sur un site militaire : c’était écrit ! http://t.co/STM2dD687t

— Philippe Top-Action (@top_force)

July 7, 2015

Miramas : la goutte d'eau ? Cayenne avec 27 kg de cocaïne dans ses bagages, ou les soupçons #RCA ou Burkina Faso http://t.co/LxKZDs8w4J

— Philippe Top-Action (@top_force)

July 7, 2015
Link to comment
Share on other sites

Mon CDU veut me foutre aux arrêts parce que je suis en permissions et qu'hier il m'a vu au volant de mon véhicule civil sans ma ceinture de sécurité... pour résister à ça il faut de la conviction.

C'est parce qu'il t'aime ! Euh... qu'il a besoin de toi ?

Link to comment
Share on other sites

Oui et puis les inspections de site ne signifient pas grand chose si ces inspections sont faites par dessus la jambe, ou si elles se limitent a un controle administratif des certificats des installations... c'est comme pour les grandes visites d'aeronefs civils, avant les mecs de veritas se pointait en bleu de travail et verifiaient toutes les trappes et ce qu'il y a dedans, tringlerie, cablage, instruments, etc... depuis les annees 90 et l'ouverture a la concurrence sur le marche des certifications, les mecs sont la pour faire du rendement sur les chiffres et le nombres d'heures/inspections, si un mecano a laisse trainer un tournevis ou oublier de verifier 3 fois que tel raccord critique est bien realise, on s'en fout, c'est pas dans les certificats.

 

La, le plus grave, c'est que ce sont des inspections internes, pas de concurrence mais la pression d'un budget en dessous de tout globalement dans les armees, et vue la criticite des installations, avec du temps ou un budget raisonnable pour avoir le nombre de gaziers necessaires a les realiser dans les temps, il y a moyen de faire les choses en bonne et due forme. Enfin pour revenir au cas de Miramas, il me semble certain qu'il y a eut des complicites en internes, inspection ou pas je ne pense pas que cela aurait fait de difference.

Link to comment
Share on other sites

Peut être faut-il réorganiser nos installations militaire.

Plus de sécurité, de logement et plus durci ?

http://www.varmatin.com/article/environnement/toulon-immersion-en-zone-interdite.45819.html

comme le dépot de la base Naval de Toulon

 

http://www.opex360.com/2015/07/07/apres-le-vol-commis-miramas-la-protection-des-sites-de-stockage-de-munitions-va-etre-evaluee-dici-15-jours/

 

 

De création récente, la Direction de la Protection des installations, moyens et activités de la Défense (DPID) a reçu la mission d’évaluer, « sous quinzaine », la protection de « l’ensemble des sites militaires de stockage de munitions » et de proposer éventuellement des mesures « correctrices » à prendre.

ça tombe bien

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Je m'en rappellerai.

Une sanction disciplinaire ne peut avoir lieu que dans le cadre de ses fonctions. Hors service, il doit alors être identifiable comme représentant les forces armées.

Être en tenue est acte de représentation. Même dans sa voiture.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...