Alexis

Effondrement écologique et civilisationnel en ce siècle ?

Recommended Posts

11 minutes ago, Shorr kan said:

J'ai essayé de maintenir le fonctionnement à des températures proches de la normale, mais ça reste inconfortable.  

En utilisant le mode spécifique DRY de ton climatiseur? Il est de quel marque?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

En utilisant le mode spécifique DRY de ton climatiseur? Il est de quel marque?

LG

Share this post


Link to post
Share on other sites

yop

 

ça marche bien ; actuellement, c'est la fin de l'hiver austral et les temperatures ressenties sont autour des 33-35°, mais avec 64% d'humidité.

https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/dzaoudzi-pamanzi-mayotte/67005.html#/cartes-des-stations-meteo-temps-reel.html

Vers decembre janvier, nous allons monter à 95%... et en ressenti, autour de 40°

 

la clim rafraichi l'air, et c'est agreable, comparé à un ventilo brasseur d'air...

Pareil dans la voiture, où je la mets à 24-25° ; meme si je rentre trempé, je n'ai pas de buée et je n'ai pas froid.

 

Pour avoir une sensation de fraicheur, il faut (au max) 5° de moins que dehors... (en dessous, tu chopes la creve)

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, christophe 38 a dit :

 

Pour avoir une sensation de fraicheur, il faut (au max) 5° de moins que dehors... (en dessous, tu chopes la creve)

Et le compresseur de clim de votre voiture est d'accord avec vous ainsi que le système de refroidissement moteur:happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, DrWho a dit :

Et le compresseur de clim de votre voiture est d'accord avec vous ainsi que le système de refroidissement moteur:happy:

bien sur !

de meme que l'hiver, au ski, je mets la clim à 24 quand je démarre (dans les secondes qui suivent) ; pour la voiture, j'ai parcouru, pour l'instant, avec la derniere, 240 000 km (embrayage et turbo d'origine, disques AV changés à 160 000 et ceux de l'arriere à 200 000). C'est dire la brute que je suis en mécanique.

Une soudure a peté sur l'évaporateur, suite aux vibrations, il y a 2 ans. Evaporateur changé et ça fonctionne tres bien, merci

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

global-emissions-4.jpg

Voilà France 1%, Allemagne 2.2% Les US 14.6% et la Chine 27.2%

Je préfère l'infographie suivante qui représente la population en abcysse et les émissions par habitant en ordonnée (donc la surface de chaque hystogramme représente les émissions de chaque pays) :

Le 28/08/2019 à 16:24, Wallaby a dit :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
59 minutes ago, Wallaby said:

Je préfère l'infographie suivante qui représente la population en abcysse et les émissions par habitant en ordonnée (donc la surface de chaque hystogramme représente les émissions de chaque pays) : 

NfO1fTb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/08/2019 à 03:30, collectionneur a dit :

Et pendant ce temps, alors qu'on est focalisé sur les feux de forêt et le glyphosate, l'Europe laissent tombé la disparition des abeilles et autres insectes pollinisateurs :

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/08/27/disparition-des-abeilles-la-derobade-de-l-europe_5503163_1650684.html

article réservé aux abonnés mais le paragraphe lisible est démoralisant :

Il n’y aura pas de répit pour les abeilles. L’Union européenne a décidé de passer outre l’avis de ses propres experts, et de la communauté scientifique au sens large, dans la protection de ces insectes. Après six années d’atermoiements, l’un de ses comités techniques a adopté au cœur de l’été, le 17 juillet, un texte réglementaire parmi les plus lourds de ­conséquences pour l’avenir de la biodiversité sur le Vieux Continent.

Le texte en question – une mise à jour des principes d’évaluation des effets des pesticides sur les abeilles – fait l’impasse sur l’essentiel des recommandations de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), l’agence d’expertise officielle de l’Union. L’écrasante majorité des mesures proposées par l’agence sont renvoyées à un examen ultérieur, au mieux, après l’été 2021. Et ce, alors que l’EFSA fait savoir depuis le printemps 2012 que les tests réglementaires actuels ne protègent pas les abeilles et les pollinisateurs sauvages (bourdons, abeilles solitaires, papillons, etc.). Interdits depuis fin 2018 en Europe, les trois principaux insecticides néonicotinoïdes (imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame) pourraient ainsi être remplacés par des produits aussi problématiques.

 

En fait, la question est acceptez vous de flinguer l'Agro industrie pour des abeilles?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kotai a dit :

En fait, la question est acceptez vous de flinguer l'Agro industrie pour des abeilles?

les abeilles sont les pollinisateurs de la nature ; plus d'abeilles et la nature va boiter grave.

https://www.greenpeace.fr/abeilles-danger-fleau-aux-causes-multiples-aux-consequences-catastrophiques/

 

mais, je ne me fais pas d'illusion : avec la surpopulation, les besoins croissants en nourriture, en eau, la surconsommation, la Nature est en sursis. Nous allons la faire disparaitre.

regarde autour de toi ; vois tu beaucoup de papillons ? d'insectes ? rappelle toi, il y a 20 ans ou plus : le moindre trajet en voiture et le pare brise etait constellé de moucherons, d'insectes. Et maintenant ?

si plus d'insectes, diminution des oiseaux...

 

Merci qui ? Monsanto ???

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

les abeilles sont les pollinisateurs de la nature ; plus d'abeilles et la nature va boiter grave.

https://www.greenpeace.fr/abeilles-danger-fleau-aux-causes-multiples-aux-consequences-catastrophiques/

 

mais, je ne me fais pas d'illusion : avec la surpopulation, les besoins croissants en nourriture, en eau, la surconsommation, la Nature est en sursis. Nous allons la faire disparaitre.

regarde autour de toi ; vois tu beaucoup de papillons ? d'insectes ? rappelle toi, il y a 20 ans ou plus : le moindre trajet en voiture et le pare brise etait constellé de moucherons, d'insectes. Et maintenant ?

si plus d'insectes, diminution des oiseaux...

 

Merci qui ? Monsanto ???

Pourquoi la faute à Monsanto, accuse ton confort avant tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, kotai a dit :

En fait, la question est acceptez vous de flinguer l'Agro industrie pour des abeilles?

Oui, car on y fabrique de la merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, collectionneur a dit :

@Wallaby La Russie qui pollue plus par habitants que l'Allemagne, cela m'étonnent un peu. Leur secteur industriel est pourtant à la peine a part le CMI.

Imagine seulement ce que tu y crames pour te chauffer pendant l'hiver... d'autant plus que les Russes ont l'habitude de chauffer leur intérieur à des températures particulièrement élevées quand ils en ont les moyens. 

Edited by Skw
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour voir la différence de la présence des insectes,il suffit d'être vieux comme moi:

déjà comme dit plus haut , pare brise nickel l'été par rapport à il y a 20 ans

Je ne vois des papillons et autres bestioles qu'en Ardèche en région soit steppique soit élevage de chèvres

dans les landes-sud limite pays basque alors que j y ai toujours passé des vacances étant petit ,quand je suis dans le jardin : pas un seul papillon (petit je voyais sans arret des paons du jour,des machaons des pyrides etc) et le silence !! silence car aucun oiseaux !!tous disparus à cause de l’absence d'insectes 

la cause,pas dure à comprendre : avant pleins de  petites forets de chênes avec des pins autour de la maison,maintenant des champs de mais,kiwis et tabac à perte de vue; impossible de retourner chercher des cèpes dans la forêt,la forêt y a pu...

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Kelkin a dit :

http://www.air-defense.net/forum/topic/18727-allemagne/page/133/

Ouais ouais ouais c'est bien gentil tout ça, mais la question du réchauffement climatique, ça fait 50 ans que les scientifiques tirent l'alarmes et que les politiques ne font rien.

Il n'y a pas que le réchauffement climatique. Il y a 7 ou 8 problèmes qui doivent tous être traités, les limites planétaires : https://fr.wikipedia.org/wiki/Limites_planétaires

Il y a un problème - peut-être parce qu'il était plus simple - où les politiques ont probablement réussi – mais restons prudent, il faut surveiller cela comme du lait sur le feu : c'est la question de la couche d'ozone.

En fait c'est tout notre rapport à la technique qui est à réinventer. Qu'on n'ait pas réussi en 50 ans à changer un logiciel qui date de 50.000 ans et qui est peut-être inscrit dans la biologie elle-même (la propension à vouloir capter le maximum d'énergie, et à vouloir envahir le plus grand territoire possible pour y capter le maximum d'énergie est présente également chez les animaux, et de façon peut-être encore plus remarquable chez les végétaux) ne me parait pas absurde.

C'est le contraire qui aurait été surprenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amusez vous à regarder le cursus scolaires de TOUS les politiques actuels (moins de 50 ans environ)qui sont "en haut des marches" de leur parti,en tête de gondole.

Grace au net c'est faisable maintenant,on a leur parcours et c'est édifiant...(même chez EELV...) une majorité écrasante vient d'un cursus écoles type économie-communication -science po- ENA

très très peu ( et surtout moins qu'avant )d'un parcours technico- scientifique au sens large(droit science ingenieurs medecine veto etc )

A mon humble avis quand ils doivent avoir un avis sur un sujet très scientifico-technique  type climat,énergie,  etc etc ils n'y connaisent rien du tout ,se tournent vers des "gentils conseillers" ou"amis" qui évidement vont les influencer à leur guise....( il suffit de voir la tête des députés assistant à une conférence en commission de Jancovici c'est instructif..)(le lien de la conf est dans un message en amont)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je vais mettre ça. Peut-être déjà cité dans l'une des vingt pages précédentes, que je n'ai franchement pas envie de lire tellement le sujet est déprimant :

https://www.monde-diplomatique.fr/2015/08/SINAI/53507

Le réchauffement climatique a déjà commencé à faire des morts par centaines de milliers.

 

il y a 33 minutes, Wallaby a dit :

En fait c'est tout notre rapport à la technique qui est à réinventer. Qu'on n'ait pas réussi en 50 ans à changer un logiciel qui date de 50.000 ans et qui est peut-être inscrit dans la biologie elle-même (la propension à vouloir capter le maximum d'énergie, et à vouloir envahir le plus grand territoire possible pour y capter le maximum d'énergie est présente également chez les animaux, et de façon peut-être encore plus remarquable chez les végétaux) ne me parait pas absurde.

Je ne suis pas entièrement d'accord. Ce n'est pas seulement une question d'impératif biologique pour croitre et proliférer, c'est avant tout une question d'impératif économique de maximaliser les profits à court terme en ignorant les coûts à long terme, et ça c'est quelque chose qui peut, et doit, être changé.

Sur l'échelle de l'évolution, c'était hier que Colbert faisait planter des arbres pour que la Marine Nationale puisse construire des navires longtemps après la mort du ministre et de son roi. Sans aller jusqu'au retour de la monarchie absolue, remettre le curseur plus sur la capacité de l'état à gérer le pays dans le long terme, et moins sur la capacité des entreprises à but uniquement et purement lucratif de maximaliser les profits quoi qu'en soit le prix à payer pour les autres, ça serait bien.

Et la capacité de l'état à agir est immense, au contraire de ce que l'on aime faire entendre ; à commencer par le pouvoir de distribuer des subventions.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/01/20/ces-milliards-de-subventions-aux-energies-fossiles_5982047_3244.html

Ben oui, ce n'est pas seulement Le Marché, et sa Main Invisible dôtée d'omniscience et d'omnipotence, qui nous conduit là où nous allons, ce sont aussi les choix politiques de polluer plus pour polluer plus. Ces subventions aux énergies fossiles, si elles étaient redirigées vers le nucléaire et les énergies renouvelables, entraineraient une chute rapide des niveaux d'émissions de CO2, car leur extraction diminuerait vite et leur prix augmenterait encore plus vite. Evidemment les gilets jaunes vont râler, mais on peut compenser l'impact sur la société en misant sur le renouveau du rail et des transports en commun, quitte à leur donner une grande part de ces subventions pour les rendre abordables, voir gratuits.

Imaginez comment serait la France aujourd'hui si le réseau ferroviaire n'avait pas été largement démantelé en dehors des grandes lignes, et que les voyages en train étaient gratuits.

ZmP9XMs.jpg

Il y aurait certainement beaucoup moins de voitures.

 

C'est pareil pour la politique agricole. On subventionne largement les monocultures intensives, on pourrait au contraire subventionner l'agriculture diversifiée. C'est pareil pour la pêche, ce sont les chalutiers géants et les navires-usines qui sont subventionnés. Il y a un choix de civilisation qui a été fait, et ce choix a été celui de maximaliser l'extraction de ressources sur le court-terme sans se soucier de l'avenir. Si ce choix a été fait, s'il est entretenu à grands coups de subventions parce que les méthodes d'extractions maximalistes ne sont pas, en réalité, rentables, c'est que ce choix peut être défait.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2019 à 09:22, DrWho a dit :

Pour voir la différence de la présence des insectes,il suffit d'être vieux comme moi:

déjà comme dit plus haut , pare brise nickel l'été par rapport à il y a 20 ans

Je ne vois des papillons et autres bestioles qu'en Ardèche en région soit steppique soit élevage de chèvres

dans les landes-sud limite pays basque alors que j y ai toujours passé des vacances étant petit ,quand je suis dans le jardin : pas un seul papillon (petit je voyais sans arret des paons du jour,des machaons des pyrides etc) et le silence !! silence car aucun oiseaux !!tous disparus à cause de l’absence d'insectes 

la cause,pas dure à comprendre : avant pleins de  petites forets de chênes avec des pins autour de la maison,maintenant des champs de mais,kiwis et tabac à perte de vue; impossible de retourner chercher des cèpes dans la forêt,la forêt y a pu...

Moi aussi ces questions me préoccupent mais il ne faut pas exagérer.  En Ardèche des insectes on en voit encore de partout. Que ce soit là ou j'ai grandit sur les coteaux au milieu des vignes ou on produit le saint-joseph, ou sur le plateau au dessus de Tournon. J'ai pas l'impression qu'il y ai moins d'insecte que quand j'étais gosse. Cet été je suis allé me balader entre le Gerbier des joncs et le mont Mézenc. Ça foisonne dans les prairies. Au moins une dizaine de sauterelles et de grillon qui partent à chaque pas. J'ai compter 4 ou 5 papillons au m2 de 3 ou 4 espèces.

J'ai fais Tournon Lachamp-Raphaël après avoir nettoyer mon pare-brise, j'avait des dizaine d'impacts d'insectes. J'ai nettoyé à nouveaux mon pare-brise, j'ai fait Saint-Etienne Besançon, il est à nouveau crade. 

Chez mes parents le soir on a des chauves souris alors qu'il n'y en avait pas quand j'étais gosse fin des années 70 début 80. Pourtant on a un voisin qui crame ses vignes avec les produits chimiques. On en a aussi d'autres qui travaillent leurs vignes au cheval et utilise le minimum de chimie.  

 

Edited by Gaspardm
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

si vous lisiez bien je dis justement que c'est en Ardeche où je vois des insectes(je parle des régions que je connais).....:dry:

ceci dit les vehicules sont plus aero dynamiques et l'ecoulement d'air se fait mieux de nos jours..sur une 4L les sauterelles tapaient fort !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, kotai a dit :

Pourquoi la faute à Monsanto, accuse ton confort avant tout.

quel confort ? 20° l'hiver, dedans, quand je suis en metropole ???

non Monsanto, pour moi, c'est un nom generique pour tout ce qui est genetiquement modifié et ce qui concerne les antiparasites...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kelkin a dit :

Je ne suis pas entièrement d'accord. Ce n'est pas seulement une question d'impératif biologique pour croitre et proliférer, c'est avant tout une question d'impératif économique de maximaliser les profits à court terme en ignorant les coûts à long terme, et ça c'est quelque chose qui peut, et doit, être changé.

Sur l'échelle de l'évolution, c'était hier que Colbert faisait planter des arbres pour que la Marine Nationale puisse construire des navires longtemps après la mort du ministre et de son roi. Sans aller jusqu'au retour de la monarchie absolue, remettre le curseur plus sur la capacité de l'état à gérer le pays dans le long terme, et moins sur la capacité des entreprises à but uniquement et purement lucratif de maximaliser les profits quoi qu'en soit le prix à payer pour les autres, ça serait bien.

Le problème est que la solution "Colbert" des plantations d'arbres n'a pas été la seule réponse au problème de déforestation au XVIIe siècle. Les Européens, très ingénieux (mais justement c'est cette ingéniosité qui aujourd'hui nous pose question), ont exploré une autre piste de solution : le charbon.

Joseph Tainter, Global Change, History, and Sustainability, in The Way the Wind blows, Columbia University Press, 2000 p.336 (c'est moi qui traduis) :

Richard Wilkinson (1973) a montré que, dans l'Angleterre de la fin du Moyen-Âge et post-médiévale, la déforestation stimulait en fait le développement économique, c'est-à-dire qu'elle était au moins en partie responsable de la révolution industrielle au lieu de conduire à l'effondrement. La forte augmentation de la population vers 1300, 1600 et à la fin du XVIIIe siècle a conduit à une intensification de l'agriculture et de l'industrie. Comme les forêts étaient coupées pour fournir des terres agricoles et du combustible à une population croissante, les besoins de l'Angleterre en matière de chauffage, de cuisine et de fabrication ne pouvaient plus être satisfaits en brûlant du bois. Le charbon est devenu de plus en plus important, bien qu'il ait été adopté à contrecœur : Le charbon était plus coûteux à obtenir que le bois et ses sources étaient limitées. Il a nécessité de nouveaux systèmes de distribution coûteux (canaux et voies ferrées). À mesure que le charbon prenait de l'importance dans l'économie, les gisements les plus accessibles s'épuisaient. Les mines ont dû s'enfoncer de plus en plus profondément, jusqu'à ce que l'eau souterraine devienne un problème. En fin de compte, la machine à vapeur a été développée et utilisée pour pomper l'eau des mines. Avec le développement d'une économie basée sur le charbon, les systèmes de distribution et la machine à vapeur, plusieurs des éléments les plus importants de la révolution industrielle étaient en place.

Et donc à partir de là on a mis le doigt dans l'engrenage du charbon (et du pétrole qui est quasiment la même chose en liquide), et une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage, c'est très difficile d'en sortir.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Wallaby a dit :

Le problème est que la solution "Colbert" des plantations d'arbres n'a pas été la seule réponse au problème de déforestation au XVIIe siècle. Les Européens, très ingénieux (mais justement c'est cette ingéniosité qui aujourd'hui nous pose question), ont exploré une autre piste de solution : le charbon.

Joseph Tainter, Global Change, History, and Sustainability, in The Way the Wind blows, Columbia University Press, 2000 p.336 (c'est moi qui traduis) :

Richard Wilkinson (1973) a montré que, dans l'Angleterre de la fin du Moyen-Âge et post-médiévale, la déforestation stimulait en fait le développement économique, c'est-à-dire qu'elle était au moins en partie responsable de la révolution industrielle au lieu de conduire à l'effondrement. La forte augmentation de la population vers 1300, 1600 et à la fin du XVIIIe siècle a conduit à une intensification de l'agriculture et de l'industrie. Comme les forêts étaient coupées pour fournir des terres agricoles et du combustible à une population croissante, les besoins de l'Angleterre en matière de chauffage, de cuisine et de fabrication ne pouvaient plus être satisfaits en brûlant du bois. Le charbon est devenu de plus en plus important, bien qu'il ait été adopté à contrecœur : Le charbon était plus coûteux à obtenir que le bois et ses sources étaient limitées. Il a nécessité de nouveaux systèmes de distribution coûteux (canaux et voies ferrées). À mesure que le charbon prenait de l'importance dans l'économie, les gisements les plus accessibles s'épuisaient. Les mines ont dû s'enfoncer de plus en plus profondément, jusqu'à ce que l'eau souterraine devienne un problème. En fin de compte, la machine à vapeur a été développée et utilisée pour pomper l'eau des mines. Avec le développement d'une économie basée sur le charbon, les systèmes de distribution et la machine à vapeur, plusieurs des éléments les plus importants de la révolution industrielle étaient en place.

Et donc à partir de là on a mis le doigt dans l'engrenage du charbon (et du pétrole qui est quasiment la même chose en liquide), et une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage, c'est très difficile d'en sortir.

C'est l'effet rebond. Au lieu qu'une nouvelle solution technique soit adoptée pour pérenniser une société à l'instant T, elle stimule l'expansion de cette dernière et oblige à en trouver une nouvelle à chaque palier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2019 à 13:54, Gaspardm a dit :

Moi aussi ces questions me préoccupent mais il ne faut pas exagérer.  En Ardèche des insectes on en voit encore de partout. Que ce soit là ou j'ai grandit sur les coteaux au milieu des vignes ou on produit le saint-joseph, ou sur le plateau au dessus de Tournon. J'ai pas l'impression qu'il y ai moins d'insecte que quand j'étais gosse. Cet été je suis allé me balader entre le Gerbier des joncs et le mont Mézenc. Ça foisonne dans les prairies. Au moins une dizaine de sauterelles et de grillon qui partent à chaque pas. J'ai compter 4 ou 5 papillons au m2 de 3 ou 4 espèces.

J'ai fais Tournon Lachamp-Raphaël après avoir nettoyer mon pare-brise, j'avait des dizaine d'impacts d'insectes. J'ai nettoyé à nouveaux mon pare-brise, j'ai fait Saint-Etienne Besançon, il est à nouveau crade. 

Chez mes parents le soir on a des chauves souris alors qu'il n'y en avait pas quand j'étais gosse fin des années 70 début 80. Pourtant on a un voisin qui crame ses vignes avec les produits chimiques. On en a aussi d'autres qui travail leurs vignes au cheval et utilise le minimum de chimie.  

 

Toi, tu es allé à la fête de la myrtille ou à la fête du cerf-volant cet été, je parie !!

Néanmoins, je confirme, à chaque pas, ce sont des dizaines d'insectes qui s'envolent, il peut difficilement y en avoir plus au m2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mayamac J'habite tout prés de la cote dans l'Aude anciennement dans le Languedoc Roussillon. Quand ma famille à emménagé ici dans les années 1980, nous avions chaque années de véritables essaims  de centaines d'oiseaux qui passé sous nos fenêtres pour se nourrir des insectes. Je n'ai plus un tel spectacle depuis le début du siècle.  Les centaines de piafs que nous croisions sont devenues de petites bandes de quelques dizaines d'individus maintenant. Les insectes, guêpes et abeilles qui nous faisaient sortir la boite à pharmacie chaque été ont disparu :mellow:

Edited by collectionneur
Mot en double
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,420
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries