Kiriyama

Si nécessité d'abattre un avion de ligne : quelles procédures ?

Recommended Posts

Salut !

Suite à la destruction du MH17 et, avant ça, le scénario de la bande-dessinée Alpha ou un 767 de l'Aeroflot est abattu par des chasseurs américains, je me pose une question : comment gérer la nécessité de détruire un avion de ligne ?

Dans la série Alpha les Américains étaient persuadés que l'avion transportait une charge nucléaire dissimulée dans la soute et qu'elle exploserait à JFK et que donc, il fallait choisir la solution qui ferait le moins de victimes.

Mais comment faire si un tel cas de figure se présentait ? Est-ce qu'il existe des procédures au cas-où un tel scénario se produirait ? Est-ce que le 11 septembre a changé la donné à ce niveau-là ? 

Est-ce que les pilotes de chasse seraient informés avant leur décollage qu'ils vont abattre un avion civil ou on évite de les informer sur la nature de la cible pour éviter qu'ils refusent ? Comment on gère ensuite ces pilotes ?

Un grand merci ! 

Extrait d'Alpha :

Alpha11-2.jpg

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

La procédure ? Acquisition de la cible, identification, confirmation de l'ordre de tir, tir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La procédure ? Acquisition de la cible, identification, confirmation de l'ordre de tir, tir...

 

A peu de choses près ça doit être ça in fine...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais est-ce qu'on obligerait les pilotes (on les désignerait d'office) ou on demanderait qui serait volontaire ? Ce n'est pas pareil que d'abattre un avion de chasse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En france, c'est celui qui est d'alerte et qui est scramblé "Hot" qui aura le douloureux privilège de faire son devoir s'il reçoit l'ordre (validé par une chaine hiérarchique pouvant monter jusqu'au plus haut niveau) d'abattre un avion civil menaçant.

 

Pas de tirage au sort, de demande de volontaire ou autre. S'il a accepté l'engagement, il est présumé volontaire pour tout ce que ses missions peuvent impliquer et le sort ne s'en mèle que par le "choix" du moment ou survient l'incident.

 

La PO est scramblée (généralement en deux temps, "Live" puis "Hot" si besoin), rassemble sur l'intrus, renseigne sur sa nature, l'escorte et maintient le Centre d'Opérations Aérienne informé de l'évolution de la situation en attendant les ordres complémentaires. Si l'ordre qui arrive est d'exercer la force, il me semble que celle-ci s'exerce en trois temps :

    - injonction : la PO se manifeste à l'intrus (contact radio, gesticulation dans le cockpit, battements d'aile, appel de feux d'atterrissage, etc.) pour lui intimer l'ordre de se dérouter

    - sommation : la PO effectue un tir "dans le vide" pour manifester sa résolution à abattre l'intrus s'il n'obtempère pas. Il faut, pour cela, disposer d'obus traçants afin que cette sommation soit visible.

    - destruction : si cette issue s'avère inévitable, compte tenu des risques représentés par l'avion intrus et par son refus d'obéir aux injonctions et aux sommations. Toutes les échappatoires ont été refermées par l'intrus et ce choix est alors inévitable.

 

Il ne faut pas raisonner en terme de "civil" ou de "militaire" au niveau de la cible, mais bien en terme de risque représenté par celle-ci et de réponse adaptée en fonction de ses réactions.

 

Le pilote n'est pas vraiment seul dans son cockpit pour ce moment difficile : il est épaulé par sa hiérarchie, par son ailier qui a participé à l'évaluation de la situation, et par les règles (loi, réglementation et consignes éventuelles) qu'il a pour mission de faire respecter.

 

Il est naturel de ne pas être à l'aise avec la perspective d'éliminer des victimes collatérales et innocentes en agissant ainsi, mais l'inaction peut s'avérer plus mortelle encore. Le dilemme se pose donc entre "être celui qui a provoqué un bilan humain en tirant" ou "être celui qui a provoqué un bilan humain en ne tirant pas". Dans le premier cas, on peut avoir une idée préalable du bilan ET on respecte ses engagement. Dans le second, le bilan est a priori totalement inconnu et probablement supérieur à celui du premier cas, et en plus on n'a pas accompli le devoir qui était attendu. C'est largement aussi inconfortable !

Edited by FATac
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment gère-t-on les débris de l'avion ?

On tire plusieurs missiles pour complétement le pulvériser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, dans Alpha il y a aussi des morts au sol car l'avion tombe au-dessus d'une zone habitée. Je suppose que le but est de le pulvériser le plus possible en vol mais un liner est super résistant donc il y aura toujours de gros morceaux qui vont tomber, notamment les moteurs. 

Je ne sais pas si c'est possible de faire "exploser" au sens propre du terme une cible de la taille d'un avion de ligne. D'autant que les missiles air-air ont souvent une charge explosive peu importante.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

On tire plusieurs missiles pour complétement le pulvériser ?

Pourquoi plusieurs missiles un seul missile air/air peut detruire l'avion,je ne vois pas le necessite de le pulveriser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais est-ce qu'on obligerait les pilotes (on les désignerait d'office) ou on demanderait qui serait volontaire ? Ce n'est pas pareil que d'abattre un avion de chasse. 

re

 

en effet, un avion de chasse, c'est une personne..

là, le 11 septembre, combien y a t il eu de victimes dans les tours ?

 

si un camion citerne fonce en ville et que tu sais qu'il va s'engouffrer dans une bouche de métro et faire 1 000 morts, entre les flammes, la chaleur et l'anoxie.... crois tu que le tireur, qui devra flinguer le chauffeur (du camion) va hésiter longtemps ?? le bus, en face ?? qu'est ce par rapport aux 1 000 morts du métro ?

 

 

pareil pour l'équipage d'un sous marin porteur de missiles nucléaires...

 

crois tu qu'ils vont discuter pour savoir s'ils vont executer l'ordre ???

 

la dissuasion est aussi à ce prix

Share this post


Link to post
Share on other sites

La différence c'est qu'un avion civil est occupé par des civils, un sous-marin ou un avion de chasse par des militaires. De plus la comparaison avec le camion conduit par une personne et l'avion civil occupé par cent ou deux cents personnes est bancale.

Je ne pense pas qu'un pilote de chasse refuserait de faire son devoir dans ce cas de figure (un avion de ligne transformé en arme) mais comment un pilote de chasse peut gérer après ça ? 

Citation

Pourquoi plusieurs missiles un seul missile air/air peut détruire l'avion,je ne vois pas le nécessite de le pulvériser.

Pour éviter que de gros morceaux ne retombent au sol, sur une zone habitée. 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y aura toujours des gros morceaux, bien denses, qui poseront problème à l'impact vu leur énergie cinétique (GTR, trains, lests et contre-poids des gouvernes, etc.).

 

Donc il faut traiter le problème à la source :

    - Abattre l'appareil le plus loin possible de toute zone habitée - d'où l'importance d'une réaction rapide et précoce

    - Abattre l'appareil à l'altitude la plus basse possible pour limiter la dispersion des débris et l'ampleur de la trajectoire de chute (incontrôlée)

    - Abattre l'appareil à la vitesse la plus basse possible pour limiter la dispersion des débris et l'ampleur de la trajectoire de chute (incontrôlée) mais aussi pour éviter que les débris n'aient trop d'énergie - même si la différence d'impact d'une jambe de train sur une maison sera probablement marginale entre 200 et 400 kts.

 

Après, hors les gros débris, l'essentiel est d'obtenir une dislocation de l'appareil pour que les morceaux qui tombent représentent le moins de danger possible ("relativement" légers, tombant plus en feuille morte qu'en chute libre, ...). C'est ce qui limitera les victimes au sol (pouvant être sauvées par la protection d'un véhicule, d'un batiment, etc.).

 

 

Enfin, pour ce qui est de "après" il est évident que cela ne va pas être facile à gérer. Le pilote qui aura dû le faire devra être bien entouré. Il aura à affronter la presse et sa vision de l'événement (pas forcément en sa faveur), l'enquête administrative et judiciaire qui ne manquera pas de suivre et le ressentiment des proches de victimes qui estimeront (obligatoirement) qu'il avait d'autres choix. Malheureusement, il ne sera pas épaulé par la gratitude de ceux qu'il aura sauvé puisque ceux-ci n'en seront pas conscients. C'est là que les autorités peuvent avoir leur rôle à jouer en manifestant publiquement la reconnaissance nationale avec celui qui devrait être traité en héros (et les enquêtes devraient le démontrer). C'est en pareille situation que les médailles et décorations peuvent jouer un rôle que l'on a tendance à oublier : soutien moral d'une action difficile ou de choix cornéliens.

 

[Edit] En fait, à me relire sur ce sujet, je me fais un peu peur ... comment peut on considérer un tel événement - du "avant" au "après" - en restant froid et en évitant de considérer les victimes ? J'ai pourtant l'impression que c'est l'analyse en faisant fi de celles-ci (puisqu'elles sont inévitables) qui permet de tirer la meilleure décision.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Comment peut on considérer un tel événement - du "avant" au "après" - en restant froid et en évitant de considérer les victimes ? 

En ayant une attitude "pro" face à une situation telle que celle-là. 

Et puis c'est un sujet purement théorique. 

Pour le pilote est-ce que justement son identité ne serait pas gardée secrète ? 

Edited by Kiriyama
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voui enfin dans le cas evoque en debut de fil, je crois que les autorites derouteraient tout simplement l'appareil vers une base militaire isolee, genre Thule au Groenland, le tir ben, si ca reste l'option la moins pire, cartesiennement je peux essayer de comprendre, humainement j'ai du mal a imaginer la chose, je prefere pas essayer.

Edited by French Kiss

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais est-ce qu'on obligerait les pilotes (on les désignerait d'office) ou on demanderait qui serait volontaire ? Ce n'est pas pareil que d'abattre un avion de chasse. 

 

Le 11 septembre on a fait décoller les pilotes qu'on a avait sous la main et ils étaient prêts à faire le job. Et même à balancer leurs F-16 sur un Boeing en espérant vaguement pouvoir s'éjecter avant.

 

http://www.washingtonpost.com/local/f-16-pilot-was-ready-to-give-her-life-on-sept-11/2011/09/06/gIQAMpcODK_story.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/07/2015 à 18:41, French Kiss a dit :

Oui enfin dans le cas evoque en debut de fil, je crois que les autorités dérouteraient tout simplement l'appareil vers une base militaire isolée, genre Thule au Groenland, le tir ben, si ca reste l'option la moins pire, cartesiennement je peux essayer de comprendre, humainement j'ai du mal a imaginer la chose, je préféré pas essayer.

Oui, mais c'est au cas où les terroristes auraient pris le contrôle de l'avion. Ou alors une charge explosive couplée à un système GPS (elle explose si l'avion dévie de sa route). 

Dans Alpha c'était une charge nucléaire couplée à un GPS et l'avion survolait déjà la côte des Etats-Unis. 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pour le pilote est-ce que justement son identité ne serait pas gardée secrète ? 

Le pilote n'est pas responsable il a simplement execute une mission de souvernéte pour protége son pays,l'ordre de destruction vient du sol

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La différence c'est qu'un avion civil est occupé par des civils, un sous-marin ou un avion de chasse par des militaires. De plus la comparaison avec le camion conduit par une personne et l'avion civil occupé par cent ou deux cents personnes est bancale.

 

Je ne pense pas qu'un pilote de chasse refuserait de faire son devoir dans ce cas de figure (un avion de ligne transformé en arme) mais comment un pilote de chasse peut gérer après ça ? 

 

 

Pour éviter que de gros morceaux ne retombent au sol, sur une zone habitée. 

 

comment peut il gerer ?

mais, le commandant d'un sous marin qui va appuyer sur le bouton pour lancer un missile, comment va t il gerer ?

comment un pilote de drone US va gerer le fait de larguer un missile sur une maison en Irak où se trouve theoriquement des terros et qui, en fait, reçoit un mariage ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le commandant de sous marin... c est le cas le plus simple s il appui il sait déjà qu il ne manquera plus a personne... et que plus rien ne l attend en haut !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'un pilote de chasse refuserait de faire son devoir dans ce cas de figure (un avion de ligne transformé en arme) mais comment un pilote de chasse peut gérer après ça ?

Par définition les passagers sont perdus, donc il ne reste que deux choses, liées, à gérer : le moment et les conséquences de la destruction que l'on veut aussi minimes que possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi plusieurs missiles un seul missile air/air peut detruire l'avion,je ne vois pas le necessite de le pulveriser

 

L'expérience a montré que les avions de lignes, tout comme les bombardiers lourds, par leur seule taille sont assez résistant aux missiles.

La destruction n'est souvent pas instantanée et l'avion peut voler un certain temps, ce qu'a fait un avion de la Korean Airline abattu par les russes si je me souviens bien.

En effet, bien souvent le missile va partir vers les moteurs et ne détruire que l'un deux.

Ne pas oublier que la charge des missiles air-air actuel est assez limité alors que celles des missiles des générations plus anciennes justement souvent dédié à la destruction de bombardiers étaient plus grande (cela aidait aussi à gérer l'imprécision en, cas de passage proche plus marqué à l'époque il faut aussi avouer).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'expérience a montré que les avions de lignes, tout comme les bombardiers lourds, par leur seule taille sont assez résistant aux missiles.

La destruction n'est souvent pas instantanée et l'avion peut voler un certain temps, ce qu'a fait un avion de la Korean Airline abattu par les russes si je me souviens bien.

En effet, bien souvent le missile va partir vers les moteurs et ne détruire que l'un deux.

Ne pas oublier que la charge des missiles air-air actuel est assez limité alors que celles des missiles des générations plus anciennes justement souvent dédié à la destruction de bombardiers étaient plus grande (cela aidait aussi à gérer l'imprécision en, cas de passage proche plus marqué à l'époque il faut aussi avouer).

 

Les missile IR vont filer vers les nacelle réacteur des liner, pas les missile radar... qui eux vont plus viser le meta-centre de l'écho radar, en gros le centre de gravité du bordel, soit la ou il y a le kero.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que, généralement, les missiles air-air à guidage radar ont des charges explosives plus importantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas nécessairement. Regarde les MICA et autres R27 et R40 ...

 

Bon, en fait les missiles IR sont généralement des missiles à courte portée, donc "petits", donc "légers", donc avec une charge militaire plus faible.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas nécessairement. Regarde les MICA et autres R27 et R40 ...

 

Bon, en fait les missiles IR sont généralement des missiles à courte portée, donc "petits", donc "légers", donc avec une charge militaire plus faible.

De toutes façcon un avion de ligne est tres vulnerable est une cible facile tres peut manoeuvrable pour un chasseur militaire,il peut même utilise son canon,ce dernier peut endommage l'avion et même la detruire,la comparaison c'est comme un agneau devant un loup

Edited by actyon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,329,996
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries