Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Si nécessité d'abattre un avion de ligne : quelles procédures ?


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Kiriyama a dit :

Ce n'est pas le Président ? Comment ça se fait, alors qu'il est chef de l'Etat ? :huh:

En terme de charge de travail, un Homme ne peut pas tout faire. En terme de concentration des pouvoirs, ça soulèverait d'autres problèmes.

En pratique, on peut imaginer que si le temps le permet, le PR soit consulté par le PM.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

21 hours ago, Oxcart said:

  

Non, c'est le premier ministre. Ce dernier est le chef du gouvernement, et cela est complètement dans ses attributions (et non dans celles du pprésident.

 

C'est le chef de l'exécutif ..  et celui qui gouverne.

Donc évidemment c'est lui qui décide en dernier ressort tant que le président ne le limoge pas.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, mudrets said:

Plus exactement quand il n'a plus la majorité à l'Assemblée Nationale...

Si si ... Il reste l'exécutif tout le temps qu'il n'est pas limogé par le président.

L'assemblée ne sert qu'à produire la loi ... Et a observer le fonctionnement de l'exécutif. Il n'a pas fonction d'intervenir dans le fonctionnement au quotidien de l'exécutif.

Typiquement un gouvernement technique neutre politiquement sans bien sûr de supporters a l'assemblée sera complètement en charge de la sécurité et pourrait décider de détruire un aéronef dangereux.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

C'est vraiment bizarre, je ne voyais pas la hiérarchie à la tête de la France comme ça. Le Premier-Ministre est chef de l'exécutif certes, mais je ne pensais pas que ça lui permettait de prendre des décisions sans l'accord du président. Je voyais le premier-ministre français comme une sorte de vice-président.

Pas de destruction ici, mais des détournements d'avions par des États :

 

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Kiriyama a dit :

C'est vraiment bizarre, je ne voyais pas la hiérarchie à la tête de la France comme ça. Le Premier-Ministre est chef de l'exécutif certes, mais je ne pensais que ça lui permettait de prendre des décisions sans l'accord du président. Je voyais le premier-ministre français comme une sorte de vice-président.

Pas de destruction ici, mais des détournements d'avions par des États :

 

A ta décharge, je pense que beaucoup de français l'oublient/ne le mesurent pas. Quand bien même on leur apprend à l'école.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 2 months later...

Je ne sais pas si c'est "la" procédure, mais ça se passe au sol contre un avion de trafiquants qui essaie de décoller.

Hollywood n'a qu'aller se rhabiller !

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Zalmox a dit :

Je ne sais pas si c'est "la" procédure, mais ça se passe au sol contre un avion de trafiquants qui essaie de décoller.

… la vache, p… ils rigolent pas là bas ! :blush:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Ardachès a dit :

… la vache, p… ils rigolent pas là bas ! :blush:

En même temps, ça rigole pas bien beaucoup en face non plus. La pédagogie et l'angélisme, même chez nous, ça trouve ses limites.

Link to comment
Share on other sites

Pour rigoler, j'avais lu des anecdotes sympa sur la branche aérienne de Miami des douanes US dans le magazine Soldier of Fortune d'octobre 1988.

Par exemple ils ont parfois des policiers bahaméens avec eux, car souvent les trafiquants, quand ils sont interceptés, foncent se planquer aux Bahamas. Ca les autorise à poursuivre l'interception aux Bahamas. Dans un cas, un Blackhawk des douanes US n'a pas ces policiers à bord, l'avion qu'il poursuit se pose sur une plage des Bahamas. Le pilote US se met en stationnaire directement au-dessus de l'avion des trafiquants, et le souffle du rotor les empêche d'ouvrir les portes de leur avion. L'hélico reste ainsi un quart d'heure, le temps qu'un autre Blackhawk arrive avec des policiers bahaméens pour faire l'interpellation...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/12/2021 à 18:15, Polybe a dit :

C'est vraiment bizarre, je ne voyais pas la hiérarchie à la tête de la France comme ça. Le Premier-Ministre est chef de l'exécutif certes, mais je ne pensais que ça lui permettait de prendre des décisions sans l'accord du président. Je voyais le premier-ministre français comme une sorte de vice-président.

Paradoxalement, ça serait presque l'inverse : quand il se prend pour le chef du gouvernement (donc presque toujours), le Président a besoin des ministres pour au moins signer les décrets.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...