Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Airbus


zx
 Share

Recommended Posts

il y a 8 minutes, seb24 a dit :

Les deux sont complémentaires. L'A320 est maintenant trop lourd pour bien servir le segment "bas" et pour des distances assez courtes. Du coup le plus gros de la prod se fera sur l'A320 et A321 et en effet l'A322 possible.

Un article beaucoup plus complet sur le possible A322.

https://www.google.fr/amp/s/simpleflying.com/airbus-a322/amp/

Si Boeing ne bouge pas, ça va mal finir pour eux...

Tiens, je vais aller chercher des nouvelles fraîches du 777 !

 

Edit : eh ben c’est atrocebominable : commande du 777x tombée de 350 à 190, conversions en 787-10, orientation des gros clients du Golfe vers d’autres appareils, retard de certification d’un an pour les premières livraisons prévues en 2023, provisions pour surcoûts de production dûs au ralentissement des cadences...

Edited by Hirondelle
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Quote

Suspendu à cause du Covid-19 en avril 2020, le projet de création d'une nouvelle chaîne d'assemblage d'A321 Neo à Toulouse est bien parti pour être relancé. Les premières livraisons seraient prévues en 2023.

 

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-la-creation-d-une-usine-d-a321-neo-a-toulouse-bien-partie-pour-etre-relancee-877723.html

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Airbus : nouveau système industriel en vue pour préparer l'avion du futur

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-nouveau-systeme-industriel-en-vue-pour-preparer-l-avion-du-futur-878073.html

Pour gagner en compétitivité et préparer la prochaine génération d'avions, le constructeur européen veut renforcer son système industriel. Une première décision stratégique a été prise. La construction et l'assemblage des aérostructures sont jugées essentielles. Cette activité, aujourd'hui placée au sein des filiales Stelia Aerospace et Premium Aerotec, va rester au sein d'Airbus. Une approche diamétralement opposée à celle décidée il y a une dizaine d'années quand Airbus avait tenté de s'en séparer...

= Le drame de l'industrie occidentale, et tout particulièrement française.  Mais bon, si les leçons sont tirées avant qu'il ne soit trop tard ca sera déjà ça.

 

 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Le 22/02/2021 à 15:37, Bon Plan a dit :

Le drame de l'industrie occidentale, et tout particulièrement française

Je ne sais pas si la France a plus pratiqué cette approche de désintégration puis réintégration. Le désindustrialisation OUI, mais cela date d'avant la filialisation des AéroStructures par Airbus

Par ailleurs la suite des PDG te donne tord pour les français de Airbus.

Louis Gallois : octobre 2006-août 2007

Thomas Enders : août 2007-juin 2012

Fabrice Brégier : juin 2012-février 2018

Guillaume Faury : depuis février 2018

L'idée en filialisant fut sans doute de les laisser travailler aussi pour le concurrent Boeing ( économies d'échelle au sein des aérostructures, répartition des risques en leur donnant plusieurs clients )

Aujourd'hui qui sont les grands donneurs d'ordre avionneurs ? et demain ? Airbus restera peut-être seul .. Alors autant OPTIMISER la chaîne de valeur  globale au profit d'Airbus même

L'environnement a changé, les jeux concurrentiels aussi en 12 / 10 ans ...Adaptation requise

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Bon Plan a dit :

Pas compris en quoi ca me donne tord.

OK pour ta phrase sur l'industrie française dans son ensemble  ... Ses patrons se sachant plus à quel saint se vouer, depuis débuts des années 80s => Désindustrialisation en conséquence ... Mais il se trouve que l'Aéronautique a largement échappé à ces "modes" car dominante ou très bien placée niveau mondiale ... C'est ce que je voulais dire. Et en particulier chez Airbus, avec ses patrons plutôt français notamment

C'est ta généralisation de Airbus  à  "= Le drame de l'industrie occidentale, et tout particulièrement française"   qui m'a fait tiquer   ... Je crois qu'on est d'accord et qu'il s'agit de pièges sur des formulations ...

J'ai justifié et illustré ma position sur Airbus et les AéroStructures en amont, aujourd'hui en voie de réintégration

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Bechar06 a dit :

ta phrase sur l'industrie française dans son ensemble  ... Ses patrons se sachant plus à quel saint se vouer, depuis débuts des années 80s => Désindustrialisation en conséquence ...

En fait ils se vouaient à deux saints :

-Saint pognon.

-Et Saint "être N°1 mondial de son core business ou mourir".   Cette dernière explication a engendré des rachats par des sociétés étrangères de filiales de grands groupes, très rentables mais pas dans le cœur de métier.  Une hécatombe sociale et un renoncement idéologique criminel.

Sinon oui, on est bien en phase.  :smile:

Link to comment
Share on other sites

Le 22/02/2021 à 15:37, Bon Plan a dit :

Airbus : nouveau système industriel en vue pour préparer l'avion du futur

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-nouveau-systeme-industriel-en-vue-pour-preparer-l-avion-du-futur-878073.html

Pour gagner en compétitivité et préparer la prochaine génération d'avions, le constructeur européen veut renforcer son système industriel. Une première décision stratégique a été prise. La construction et l'assemblage des aérostructures sont jugées essentielles. Cette activité, aujourd'hui placée au sein des filiales Stelia Aerospace et Premium Aerotec, va rester au sein d'Airbus. Une approche diamétralement opposée à celle décidée il y a une dizaine d'années quand Airbus avait tenté de s'en séparer...

Air & Cosmos papier n°2724 du 26/02/2021 apporte un dossier assez complet sur les AéroStructures liées à AIRBUS et à ses filiales réintégrées pour plus d'efficacité: 

A&C évoque une "filière fragmentée"  avec une matrice de 

- 4 domaines ou type d'aérostructure: Voilures, Fuselages, Empennages, Supports-Moteur

- Plus de 20 fournisseurs au niveau mondial

- en croisement : quels acteurs sur quel domaine : avec les parts de marché respective

La question de la réintégration date d'avant la crise du COVID

Une meilleur pilotage de la chaîne de valeur est désormais possible pour Airbus à travers le système: DDMS "Digital Design  Manufacturing & Services" 

L'importance montante des Composites ThermoPlastiques

Les relations Industries / Universités / Labos de recherche à travers les IRT Instituts de Recherche et Technologies, au niveau français

Link to comment
Share on other sites

Le 01/03/2021 à 16:19, Bechar06 a dit :

Air & Cosmos papier n°2724 du 26/02/2021 apporte un dossier assez complet sur les AéroStructures liées à AIRBUS et à ses filiales réintégrées pour plus d'efficacité: 

A&C évoque une "filière fragmentée"  avec une matrice de 

- 4 domaines ou type d'aérostructure: Voilures, Fuselages, Empennages, Supports-Moteur

- Plus de 20 fournisseurs au niveau mondial

- en croisement : quels acteurs sur quel domaine : avec les parts de marché respective

La question de la réintégration date d'avant la crise du COVID

Une meilleur pilotage de la chaîne de valeur est désormais possible pour Airbus à travers le système: DDMS "Digital Design  Manufacturing & Services" 

L'importance montante des Composites ThermoPlastiques

Les relations Industries / Universités / Labos de recherche à travers les IRT Instituts de Recherche et Technologies, au niveau français

De sources internes (avec un S parce qu'interne à Airbus et ses sous-traitants), la mauvaise surprise, pour Airbus, de la stratégie précédente - et donc une des grosses motivations du nouveau plan - a été de voir des Sous-traitants de Rang 1 constituer des groupes transversaux aux quatre filières d'aérostructures. Avec 2 dangers : Le premier une dépendance (clairement mal anticipée) à des sous-traitants devenus incontournables et, le second une exposition à des fournisseurs trop importants en masse mais trop fragiles financièrement. Ce diagnostic avait été posé pre-COVID en interne et n'a évidemment été que renforcé par la crise

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 3 months later...

Airbus s'en sort plutôt bien.

"Ce jeudi, Airbus a frappé fort en publiant des résultats solides et des prévisions "musclées". Le groupe a en effet fait état d'un bénéfice opérationnel de 2,7 milliards d'euros au premier semestre, en raison d'une forte hausse des livraisons par rapport à l'an dernier (297 appareils entre janvier et juin contre 196 au cours de la même période 2020), faisant bondir le chiffre d'affaires de 30%, à 24,6 milliards d'euros.

Grâce à ces "solides performances", "nous sommes donc en mesure de relever nos prévisions 2021, en dépit du contexte toujours imprévisible", affirme le président exécutif Guillaume Faury, cité dans un communiqué.

Alors qu'il comptait jusqu'ici livrer autant d'avions cette année que l'an dernier (566 avions), le groupe table désormais sur 600 livraisons. Par conséquent, les prévisions financières ont également été revues à la hausse. Airbus compte également réaliser un bénéfice opérationnel ajusté de 4 milliards d'euros, soit le double de son objectif précédent."

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/malgre-les-difficultes-du-transport-aerien-airbus-affiche-des-resultats-financiers-tres-solides-889883.html?xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20210729&_ope=eyJndWlkIjoiYzdiOWY5OGIwYjYyMzc0ZThlZGZhYzBlN2MxZjgyN2UifQ%3D%3D

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Les Airbus A320 bientôt équipé de systèmes de vision amélioré comme les Falcon :

https://www.journal-aviation.com/actualites/la-famille-airbus-a320-bientot-equipee-d-une-vision-amelioree~53722.html

Je suis par contre encore assez déçu que ce ne soit pas une solution européenne voir française ...

Là, c'est un américain, Collins Aerospace (Raytheon Technologies) alors que pour Dassault, c'est une société israélienne Elbit.

Que font Thales et Safran sur ce coup là ? Thales a l'air d'avoir un produit pourtant qui sert sur les Gulfstream.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je n'ai pas accès à l'article complet, mais rien que le titre est intéressant :

https://www.usinenouvelle.com/article/airbus-serait-il-trop-ambitieux-dans-son-calendrier-de-hausse-des-cadences-de-production.N1153287#xtor=EPR-469

 

J'ai envie de dire "de quoi se mêlent ils ces loueurs ?"

Edited by Bon Plan
Link to comment
Share on other sites

Les avions dont de gros investissement... Et son rarement acquis en propre par les compagnies aériennes.

En général on propose a des entreprises qui font de gros bénéfice exceptionnel d'acheter avec des avions de déduire le crédit des bénéfices via l'amortissement puis via un loueur de toucher les loyers.

En pratique tout est réglé par le loueur... C'est lui qui achète pour le compte de son mandant et loue au compagnies aériennes et transfert le loyer.

Ça fait de c'est intermédiaire les plus gros acheteurs d'avions.

Et c'est acheteurs non pas intérêt à ce qu'il y ait trop d'avions neuf sur le marché sinon ils vont avoir du mal à louer les anciens aavan qu'ils soient amortis.

C'est pareil pour les bagnoles ... C'est les loueurs les plus gros client et de loin.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Le dernier Airbus A380 a quitté Toulouse

Fin d'une belle histoire. Le dernier Airbus A380 produit (MSN 272) vient de prendre son envol pour la première fois. L’avion effectuera en chemin des essais vers Hambourg, ou il sera peint aux couleurs de son acquéreur, la compagnie aérienne Emirates, avant de débuter son exploitation commerciale.

A lire ici.

 

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, wielingen1991 a dit :

C'est impressionnant de voir le nombre de A321 neo LR qui traversent quotidiennement l'Atlantique vers la côte Est des USA et du Canada, surtout depuis (ou vers) l'Irlande et le Portugal, mais aussi depuis (ou vers) Paris :

bposte11.jpg

 

J'imagine, beaucoup plus performant économiquement que les solutions précédentes ? Ou un effet de marché car plus adapté à la demande actuelle, vu l'impact covid sur les voyages ? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, MoX a dit :

J'imagine, beaucoup plus performant économiquement que les solutions précédentes ? Ou un effet de marché car plus adapté à la demande actuelle, vu l'impact covid sur les voyages ? 

Je suppose que ça doit être rentable, en tous cas, il y a au moins sept compagnies qui font la traversée transatlantique avec leurs A321 LR, il s'agit de Aer Lingus (Irlande), TAP (Portugal), JetBlue (USA), Air Transat, (Canada), La Compagnie (France), SAS (suède) et Azores Airlines (Portugal) :

 

 

Edited by wielingen1991
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

C'est impressionnant de voir le nombre de A321 neo LR qui traversent quotidiennement l'Atlantique vers la côte Est des USA et du Canada, surtout depuis (ou vers) l'Irlande et le Portugal, mais aussi depuis (ou vers) Paris :

C'est vrai ! Je ne m'attendais pas à de si nombreux trajets... En tant que "petit connaisseur" en la matière, je pensais que toute la famille A318 jusqu'à A321 (y compris LR )était surtout utilisée pour des vols en Europe, Maghreb, Moyen-Orient, etc.

Je pensais plutôt que tous ces vols transatlantiques était le royaune des long-courriers (type A330 ou équivalents).

Merci pour ces infos en tout cas !

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Haspen a dit :

C'est vrai ! Je ne m'attendais pas à de si nombreux trajets... En tant que "petit connaisseur" en la matière, je pensais que toute la famille A318 jusqu'à A321 (y compris LR )était surtout utilisée pour des vols en Europe, Maghreb, Moyen-Orient, etc.

Je pensais plutôt que tous ces vols transatlantiques était le royaune des long-courriers (type A330 ou équivalents).

Merci pour ces infos en tout cas !

Et le A321 XLR est a venir avec encore plus d'autonomie et ça cartonne sur les carnets de commande.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, capmat a dit :

Et le A321 XLR est a venir avec encore plus d'autonomie et ça cartonne sur les carnets de commande.

Tout à fait. Et comme ce sont des longs voyages (+/- 9 heures) les compagnies ont adapté l'intérieur de leur A321 LR pour offrir au passagers le même confort que sur les gros-porteurs. Par exemple, les A321 LR de la compagnie américaine JetBlue sont configurés en 24 sièges (1 - 1) en classe affaires (siège transformable en lit) :

a321-l10.jpg

et 114 sièges (3 - 3) en classe economy :

jetblu10.jpg

https://www.jetblue.com/flying-with-us/our-planes/A321-long-range

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...