Dany40

La Chine encerclée par une surveillance sous marine ?

Recommended Posts

Bonjour. Ceci n'est pas une nouveauté ;) Le réseau SOSUS a l'origine destiné a surveiller la flotte soviétique date des années 60. La, on l'adapte a la nouvelle situation.

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs il me semble que la France a un équivalent pour la protection d'une certaine côtes bretonne non ?

Edited by Conan le Barbare

Share this post


Link to post
Share on other sites

De meme qu'il serait etonnant qu'un sous-marin puisse traverser le detroit de Gibraltar sans que Madrid et Londres ne l'entendent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon l'Otan s'échange les infos pour la nav soum, afin d'éviter les rencontres impromptues (hors SNLE). Seules les anglais et américains sembles ne pas trop respecter les règles. Les anglais car ils sont fourbes et les américains car tous leurs soum ne dépendent pas tous de la Navy et donc n'ont pas toujours d'obligations légales à cet égare.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De meme qu'il serait etonnant qu'un sous-marin puisse traverser le detroit de Gibraltar sans que Madrid et Londres ne l'entendent...

 

Et pourtant c'est déjà arrivé me semble t'il...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour. Ceci n'est pas une nouveauté ;) Le réseau SOSUS a l'origine destiné a surveiller la flotte soviétique date des années 60. La, on l'adapte a la nouvelle situation.

 

Et vu la configuration des "chaines d'île" entourant la chine (complètement enclavée), c'est encore plus facile de faire des lignes de surveillance que d'établir les lignes Groenland-Islande-UK :)

 

Remarquez, les chinois rendront sans doute la politesse autour des iles en mer de chine du sud, au minimum pour couvrir les approches de la base navale de Sanya

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour. Ceci n'est pas une nouveauté ;) Le réseau SOSUS a l'origine destiné a surveiller la flotte soviétique date des années 60. La, on l'adapte a la nouvelle situation.

 

Un câblier avec une bonne charrue ... et le machin peut rapidement finir en décharge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon l'Otan s'échange les infos pour la nav soum, afin d'éviter les rencontres impromptues (hors SNLE). Seules les anglais et américains sembles ne pas trop respecter les règles. Les anglais car ils sont fourbes et les américains car tous leurs soum ne dépendent pas tous de la Navy et donc n'ont pas toujours d'obligations légales à cet égare.

 

Il y a, aux USA, des soums qui ne dépendent pas de la Navy?   :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a, aux USA, des soums qui ne dépendent pas de la Navy?   :blink:

 

Peut-être des SNLE... Sinon, je suppose que la CIA, ou d'autre agence, ont leurs sous-marins afin de mener leurs op avec plus de discrétion...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, la Chine a montré qu'elle n'aime pas être sous écoute.

 

On le serait a moins! Va mettre des micros devant Norfolk on va voir comment tu vas être accueilli!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne me souviens pas de cas où les chalutiers soviétiques se soient plaints de gêne à la navigation devant les ports militaires US... c'est vrai qu'eux appartenaient officiellement à des services comme l'académie des sciences de l'URSS et pas la flotte militaire.

 

Pour cette histoire de non-échange d'information sur les sous-marins, je doute qu'il y ait des obligations "légales" entre Etats. S'il y a des domaines où on fait très gaffe à ce qu'on échange, c'est bien les forces de frappes nucléaires et les moyens de renseignement. Je doute qu'on entende parler beaucoup des balades du USS Jimmy Carter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le lien : j'ai découvert dessus que les SURTASS n'avaient pas que des flûtes de sonar passif.

 

Le navire de surveillance qui s'était fait harassé devant Hainan avait aussi une composante sonar Actif longue portée (dérivé du projet Artemis).

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article fait allusion à un livre : The Tools of Owatatsumi, écrit par deux universitaires australiens, Desmond Ball et Richard Tanter. J'ai découvert qu'on pouvait télécharger légalement l'ouvrage: http://press.anu.edu.au/wp-content/uploads/2015/01/whole2.pdf?bcsi_scan_f457a4951ac02d2e=0&bcsi_scan_filename=whole2.pdf . Pour ceux intéressés par 162 pages d'anglais et de références géographiques asiatiques.

Vers la page 54, on y trouve une carte de la ligne de sonars mise en place, par le Japon, les USA et leurs alliés (pas réussi à l'insérer)

Je trouve l'image particulièrement intéressante, car j'avais échangé sur le sujet avec Henri K., dans une autre partie du forum:  http://www.air-defense.net/forum/topic/19349-usa-programmes-abm/ . J'estimais que les capteurs SOSUS devaient commencer au niveau de la Corée, puis suivre une ligne Japon-Taiwan-Philippines et s’arrêter à Bornéo:

Washington (...) a déployé des lignes de sonar pour y remédier (système SOSUS) D'ailleurs ses alliances avec la Corée, le Japon, Taïwan et les Phillipines pourraient même lui permettre de déployer une surveillance continue au plus près des cotes chinoises. (...)

Les ports de l'Empire du Milieu ne débouchent pas directement sur l'océan. Du point de vue de Pékin, on peut même estimer faire l'objet d'une politique américaine de containment: bases de l'US Army, tant au Japon qu'en Corée, soutien sans ambi-guïté à Taïwan. De plus, depuis 2008, on assiste à une nouvelle alliance militaire avec les Philippines, sans oublier un spectaculaire rappro-chement avec le Vietnam.(...)

Or si MM. Ball et Tanter vont dans le même sens, ils estiment que les Etats-Unis, ont aussi installé des sonars dans le détroit de la Sonde (entre les îles de indonésiennes de Java et Sumatra), à la sortie du détroit de Malacca (entre la Thaïlande et Sumatra) et en travers de la mer de Java. Ce dernier point me surprend, car les fonds sous-marins se situent en moyenne à - 40 m. Difficile que les yankees y aient opéré secrètement, mais d'un autre coté l'Indonésie semble très attachée à une forme de neutralité tant vis-à-vis de Pékin que de Washington. Petite énigme diplomatique ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse du berger à la bergère

Possible surveillance de Guam via sonars passifs chinois de grande profondeur (posés dans les fosses océaniques)

(à confirmer)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1999 le Koursk avait passé Gibralte à l'aller et au retour d'une mission de "titillage" de l'US Navy, donc moyennement efficace la surveillance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Projet US de station sonar rapidement déployable (par container).
Complément de SOSUS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,575
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries