Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Arabie saoudite, le pays et son influence internationale


Recommended Posts

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

Si ça peut te rassurer, il ne se passera strictement rien. Realpolitik tout ça.

C'est ce que je pense.

Si c'est malheureusement le cas, alors disons que le prochain noble saoudien qui maltraitera un citoyen français et le menacera de mort aura des circonstances atténuantes.

Oui, parce que si un acte n'a pas de conséquence, alors c'est que cet acte est permis. Quelle autre conclusion serait-il possible d'en tirer ?

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Aucune autre conclusion, n'oublie pas que pour un prince du Golfe standard, la plèbe n'a pas lieu de réclamer quoi que ce soit, que ce soient les domestiques philippines, les ouvriers indiens ou les jockeys indonésiens. Et ça continuera de se passer ainsi parce que personne, pas même les donneurs de leçon américains, n'a intérêt à se fâcher avec un prince ou une princesse richement doté. Pour paraphraser une réplique du film Speed, "ce sont les pauvres qui sont fous à lier. Nous les riches, on est excentriques."

Après... quand j'entends dire qu'un émir s'est fait piquer sa montre et/ou son bagage à Paris et quand je mets en comparaison avec le reste... disons que je me montre relativement compréhensif.

Link to comment
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/28/97001-20160928FILWWW00315-11-septembre-le-senat-rejette-le-veto-d-obama.php

Citation

Le Sénat américain a voté aujourd'hui à une large majorité pour passer outre un veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l'Arabie saoudite, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

Le Sénat, à majorité républicaine, a voté presque à l'unanimité pour faire passer ce texte, qui devrait à présent être également accepté sans problèmes par la Chambre des représentants.
 

 

Link to comment
Share on other sites

Et on se plaignait de la Lamborghini bruyante du fils de Khadafi.

Il ne se passera rien du cote de nos gouvernants ils laisseront ce pays se faire humilier. C'est aux français de se défendre. Par exemple en venant faire un peu de bruit sous leurs fenêtres pour leur expliquer qui est chez lui ici ? A moins que là les FDO se reveleraient plus reactives que d'habitude dans ce cas de figure pour assurer la quiétude des émirs ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Tancrède a dit :

Une des questions qui me taraudent: les gardes du corps ont-ils l'immunité diplomatique. Parce qu'en l'occurrence, avant d'entrer dans le débat juridiquement et diplomatiquement compliqué, la question de ces 3 brutes pourrait servir de hors d'oeuvre, vu que ce sont eux qui ont effectivement exercé la violence. Devant le pire des juges du plus pourri des tribunaux, avec une horde de citoyens la bave au lèvre devant la porte, et quelques caméras pour filmer une humiliation publique (avec quelques projections de bouse de vache pas bio si possible), puis au trou dans la pire cellule de la plus vétuste de nos prisons (ce qui n'est pas rien dire). Et après on commence à parler saisie de biens. 

Puis en plus, la dite princesse a commis un vol caractérisé en se saisissant du matériel de l'artisan. 

On organise une réunion sous ses fenêtres, avec projection d'excréments sur les fenêtres (c'est pas loin de chez moi)? Oui, je sais, je suis d'une humeur à jeter de la merde partout, là. 

Tu perds ton calme Tancrède :laugh:  Et je trouve que tu es bien mesuré :laugh: J'aurais proposé bien pire personnellement. Mais passons. 

L'immunité diplomatique des gardes du corps, de mémoire ça dépend des cas. 

 

Mais sinon, comme MontGros, je ne pense pas qu'ils diront quoi que ce soit. "On" a bien laissé le roi d'Arabie Saoudite enfreindre "quelques" lois et plus ou moins décider de quels policiers pourraient assurer sa sécurité (le coup de la femme gendarme par exemple). Alors pour "si peu", je ne pense pas qu'ils diraient quoi que ce soit. De plus, même avec le vol caractérisé, tu ne peux rien faire s'ils ne le veulent pas. 

Link to comment
Share on other sites

J'aurais bien aimé voir la même histoire en Corse juste pour rigoler.

Ecoute moi toi:  Je suis Paoli et lui c'est Colombani et Antonini  on vient récupérer le matériel que le cousin a laissé. Et tu diras à ta princesse que ici elle est rien etc.... 

Et dehors c'est nos amis

images?q=tbn:ANd9GcTJ_i3xV8tQchXpogUtIQB

 

  

 

Edited by Scarabé
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Ciders a dit :

Pour paraphraser une réplique du film Speed, "ce sont les pauvres qui sont fous à lier. Nous les riches, on est excentriques."

démentiel ! Moi qui pensait qu'on ne faisait plus de répliques cultes dans les films américains depuis Commando...

Link to comment
Share on other sites

J'ai regardé le reportage sur M6 de De la villerdière sur l'Islam en France .

Très intéressant et tout le monde en prend pour son grade .

Quand on voit le clientelisme que tente de récupérer des maires de ville , ou le coup de la ville de Paris pour l'institut sur l'Islam qui aurait du être un endroit publique et qui possède une salle de prière, qu'on cache les peintures avec un système de rideau prévu à cet effet le jour où il y a prière ...

On est pas dans la merde si on gère comme sa ...

Les salafistes font ce qu'ils veulent ...

 

 

Et l'Arabie Saoudite ben toujours cité ...

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je n'en ai vu qu'un morceau de ce reportage, notamment sur les chaines TV saoudiennes en direct de la Mecque avec des prêches 24/24 d'imans salafistes accessibles à tout les ages tous les sexes..

Des fois je me demande si c'est vraiment eux le problème ou si ce n'est pas simplement nous...incapables de dire oui ou merde., corrompus ou aveugles que nous sommes.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Gibbs le Cajun a dit :

J'ai regardé le reportage sur M6 de De la villerdière sur l'Islam en France .

Très intéressant et tout le monde en prend pour son grade .

Quand on voit le clientelisme que tente de récupérer des maires de ville , ou le coup de la ville de Paris pour l'institut sur l'Islam qui aurait du être un endroit publique et qui possède une salle de prière, qu'on cache les peintures avec un système de rideau prévu à cet effet le jour où il y a prière ...

On est pas dans la merde si on gère comme sa ...

Les salafistes font ce qu'ils veulent ...

 

 

Et l'Arabie Saoudite ben toujours cité ...

 

Et les Musulmans qui agresse le journaliste à l'extérieur par ce que soit disant c'est une mosquée et qu'il ne faut pas filmer. Oui comme tu dis on est dans la merde.

Mais bon notre emblème le Coq est le seule animal qui arrive à chanter les pieds dans la merde.

 

 

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Scarabé said:

Et les Musulmans qui agresse le journaliste à l'extérieur par ce que soit disant c'est une mosquée et qu'il ne faut pas filmer. Oui comme tu dis on est dans la merde.

C'est la qu'on comprend que tu n'as rien compris.

En fait c'est un lieu de revente de stup' ... la présence de caméra empêche la clientèle de venir faire du lèche vitrine ... ce qui fait chuter le chiffre d'affaire, et la réputation de tranquillité du four. D'ou le comportement territoriale des commerçants.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Et les Musulmans qui agresse le journaliste à l'extérieur par ce que soit disant c'est une mosquée et qu'il ne faut pas filmer. Oui comme tu dis on est dans la merde.

Mais bon notre emblème le Coq est le seule animal qui arrive à chanter les pieds dans la merde.

 

 

Dans le reportage , le journaliste explique que les zozos qui ce pointent sont un mélange de personnes optique islamiste et des trafiquants de drogue .

Les mecs sont du quartier , ils ce connaissent même si ils n'ont pas les mêmes optiques , s'est surtout qu'ils détestent qu'on viennent mettre en image leur "coin" ou ils font leur business .

Non moi ce qui m'énerve s'est de voir le maire de Sevran , qui fait dans le clientélisme avec des salafistes ...

Et le désarroi des familles qui lui font face et qui sont en colère de voir cela pourrir la vie de leurs enfants ... voir les tuer comme le cas de ces parents complètement désabusé ...

Que ce maire laisse s'installé une école islamique ...

Lui faudrait le passé par les armes le maire de Sevran ...

Et tout ses empaffés d'islamistes qui sont en train d'essayer de pénétrer le système ...grâce au pognon ...

Le truc qui m'a gonflé s'est l'hôpital qui ce voit privé d'externes stagiaires parce qu'ils avaient refusé un des stagiaires à cause d'une très longue barbe , pas très hygiénique de toute façon par rapport au travail dans l'hôpital .

L'école de médecine soutient l'élève ... La faut m'expliquer ...

Ce lycées privés , des nids à islamistes ...

Idem , j'ai apprécié cet Imam qui bouge et passe un message positif , mais qu'il n'a pas de possibilité de mieux agir vu que ce sont les pays étranger qui gère la Mosquée de Paris .

On notera les anciens islamistes qui racontent leurs parcours , et explique bien le fonctionnement de la radicalisation .

 

 

Il y a 1 heure, g4lly a dit :

C'est la qu'on comprend que tu n'as rien compris.

En fait c'est un lieu de revente de stup' ... la présence de caméra empêche la clientèle de venir faire du lèche vitrine ... ce qui fait chuter le chiffre d'affaire, et la réputation de tranquillité du four. D'ou le comportement territoriale des commerçants.

+1

De la villardière l'explique en détaillant qui sont les mecs qui ce pointent , et j'ai compris aussi comme cela , pas de journalistes ici , on ne veut pas de pub .

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

C'est la qu'on comprend que tu n'as rien compris.

En fait c'est un lieu de revente de stup' ... la présence de caméra empêche la clientèle de venir faire du lèche vitrine ... ce qui fait chuter le chiffre d'affaire, et la réputation de tranquillité du four. D'ou le comportement territoriale des commerçants.

C'est pas très halal ça, devant une mosquée

Je sors ------------- []

 

Cela dit on s'éloigne du sujet qui est l'Arabie CasseCouillesdite

On pourrait peut etre parler de l'accord de l'OPEP pour le coup par exemple

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Akhilleus a dit :

C'est pas très halal ça, devant une mosquée

Je sors ------------- []

 

Cela dit on s'éloigne du sujet qui est l'Arabie CasseCouillesdite

On pourrait peut etre parler de l'accord de l'OPEP pour le coup par exemple

Désolé ,s'est moi qui en ai parlé , vu que dans le reportage on parle de l'Arabie Saoudite et de ces nuisances .

Il y a 1 heure, DrWho a dit :

Sur youtube il y a eu en même temps "un contre-reportage" pratiquement en même temps, en direct peu après (l'émission ne démarre pas tout de suite, il faut avancer un epu quand on regarde la vidéo qui est très longue )

https://www.youtube.com/watch?v=g5uKD4hLKbo&feature=player_embedded

Mouerf ...

Il ne ce passe rien et tout est parfait ...

Quand je vois le Hassan Iquioussen  ... j'ai vu ces vidéos... il est très malin et s'est un orateur qui maîtrise très bien la communication ...

Le nombre de visite et les commentaires sont très intéressant ...sur la vision de certains ...

Je vois ce qui ce déroule par chez nous , et le plateau de Creil sa devient invivable avec ce communautarisme ...

 

Enfin moi je retiens cela , un frangin qui parle de son frangin parti mourir au nom de Allah ... 

Très émouvant , cette famille de Sevran .

http://www.quentinroy.com/

Citation

Quentin, c’est pour toi dans la richesse de nos métissages, que nous poursuivrons sans renoncer ce témoignage.

Il est la le combat , la richesse des métissages de cette famille , et pas l'acceptation du communautarisme .

 

 

Fin du HS pour moi .

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Alexis a dit :

Les mœurs de nos amis

Une princesse saoudienne ordonne de "frapper" et "tuer" un artisan parisien

Si cette "princesse" est effectivement hors de portée de la justice française, la seule réponse digne de la part de l'Etat serait tout simplement de supprimer l'autorisation aux gardes du corps étrangers de porter une arme, inégalité de traitement scandaleuse au demeurant.

Mais je ne crois pas que ce soit le cas. Même si sa personne est protégée par l'immunité diplomatique, ses possessions en France ne le sont pas. Un tribunal pourrait fort bien décider de commuer la peine de prison ferme que méritent l'agression, les menaces de mort et les actes de cruauté commis par cette princesse en amende adaptée à son niveau de revenu. La confiscation de son appartement de l'avenue Foch pourrait être un premier pas.

Reste à savoir bien sûr quelles instructions le ministère de la Justice donnera au parquet dans cette affaire...

 

Ben si il y a un semblant de suite mais on verra..

http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/09/29/le-garde-du-corps-de-la-princesse-saoudienne-en-garde-a-vue

 

Link to comment
Share on other sites

Les liens étroits de l’Arabie saoudite et du djihadisme enfin révélés

Citation

Dans un livre, un ancien haut fonctionnaire du Ministère français de la défense brise l'omerta sur la proximité du régime saoudien avec la mouvance djihadiste

C’est l’un des secrets géopolitiques les mieux gardés de notre temps. Tout en s’affichant en pays responsable sur la scène internationale et en se présentant comme un allié fidèle des Etats-Unis, l’Arabie saoudite possède des liens étroits avec la mouvance djihadiste en guerre contre l’Occident. Le royaume s’est longtemps efforcé de dissimuler cette contradiction flagrante, en mobilisant à cette fin des moyens financiers et politiques considérables. Mais la multiplication des attentats lui complique désormais la tâche, en rendant plus impérieux le dévoilement de la vérité. De cette nécessité témoigne aujourd’hui un livre écrit par un ancien haut fonctionnaire du Ministère français de la défense, Pierre Conesa.

(...)

Cette «industrie idéologique» se montre d’autant plus performante qu’elle combine les méthodes des deux superpuissances de la Guerre froide, remarque Pierre Conesa. Elle s’apparente au soft power américain par le réseau complexe d’acteurs publics et privés qu’elle parvient à mobiliser, tout en rappelant l’appareil de propagande soviétique par son «idéologie totalement inoxydable» et ses «commissaires politiques» dévoués.

(...)

Mais il y a plus troublant encore: les appels à la violence lancés du cœur du pouvoir saoudien. «Le président de la Cour suprême, Saleh ibn Mohammed al-Luhaidn, fut enregistré à son insu alors qu’il expliquait à de jeunes Saoudiens comment rejoindre l’Irak et l’insurrection antiaméricaine», indique Pierre Conesa. Avant d’évoquer un autre théologien de renom, Nasser ibn Hamed al-Fahd, qui «a justifié par la loi du talion l’usage des armes de destruction massive contre l’Amérique» et affirmé «le droit de tuer dix millions d’Américains en réponse aux crimes de leur gouvernement contre la nation islamique».

L’administration Bush avait créé la sensation il y a près de quinze ans en gardant secrètes 28 pages d’un rapport parlementaire très attendu sur le 11-Septembre. La déclassification tardive du passage cet été a mis en lumière plusieurs éléments troublants. Outre la proximité de certains pirates de l’air avec des agents de Riyad, elle a révélé le refus saoudien de coopérer sérieusement avec Washington dans le domaine de la lutte antiterroriste, aussi bien avant qu’après les attentats.

 

Il me semble qu'un mouvement de fond pourrait être en train de se dessiner, entre :

- la déclassification - aussi tardive et incomplète soit-elle - des fameuses 28 pages secrètes du rapport du Congrès américain concernant l'Arabie saoudite,

- la parution d'un certain nombre de livres et d'articles dans plusieurs pays,

- les accusations ouvertes d'un candidat à la présidence des Etats-Unis contre Riyad - aussi décrié ce candidat soit-il

- et encore la possibilité maintenant ouverte aux familles des victimes américaines du 11 septembre de poursuivre l'Etat saoudien en justice pour ses liens éventuels avec les organisateurs de l'attentat

 

Je trouve d'autant plus remarquable que l'Arabie saoudite réagisse ainsi :

Autorisation de poursuites : l'Arabie saoudite menace le Congrès américain de "conséquences désastreuses"

Citation

 

Le gouvernement saoudien a appelé jeudi le Congrès américain à agir pour parer "aux conséquences désastreuses" de sa loi anti-saoudienne sur les attentats du 11-Septembre.

Cette loi est "une source de grande inquiétude", a déclaré un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères qui, cité par l'agence officielle Spa, a invité "le Congrès américain à entreprendre les mesures nécessaires pour parer aux conséquences désastreuses et dangereuses" de cette loi sur les relations entre les Etats.

(...)

L'Arabie saoudite, qui ressent comme "un coup de poignard dans le dos" le vote hostile du Congrès, pourrait riposter en réduisant sa coopération avec Washington, notamment dans le contre-terrorisme, on indiqué des experts.

 

11-Septembre: l'Arabie saoudite pourrait riposter contre Washington

Citation

 

"J'ai peur que cette loi ait des implications stratégiques catastrophiques" sur les relations historiques entre Washington et Ryad, avertit Salman al-Ansari, président d'un comité privé pour la promotion des relations saoudo-américaines (SAPRAC).

(...)

"Vos investissements financiers doivent être réduits aux Etats-Unis, ainsi que votre coopération politique et sécuritaire", a commenté Mustafa Alani, analyste du Gulf Research Center.

Il a suggéré à Ryad de reconsidérer son alliance avec Washington "parce que vous n'êtes plus un allié", tout en admettant que "ce n'est pas facile de faire demi-tour".

Pour Jamal Khashoggi, journaliste et analyste saoudien, il sera "très difficile pour l'Arabie saoudite de poursuivre sa coopération en matière de renseignement (avec les Etats-Unis) avec une telle position hostile".

 

Nous parlons quand même d'un pays qui, quoique puissant dans les domaines pétrolier et de l'influence religieuse, est loin d'être une puissance établie et solide, comme par exemple peuvent l'être chacun à leur manière des pays comme la France, l'Inde ou le Japon. C'est une puissance déséquilibrée, très forte sur certains points, très faible sur d'autres. Donc, fragile.

Que Riyad proteste ses grands dieux être innocente, c'est évidemment parfaitement naturel. Mais ce ton de menace ? Il n'est pas seulement déplacé... il me paraît carrément imprudent.

Si j'étais Américain, devant un comportement de ce genre, je risquerais fort de me poser la question : "Ces types ont-ils oublié qui est la superpuissance ?"

 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Citation

Nous parlons quand même d'un pays qui, quoique puissant dans les domaines pétrolier et de l'influence religieuse, est loin d'être une puissance établie et solide, comme par exemple peuvent l'être chacun à leur manière des pays comme la France, l'Inde ou le Japon. C'est une puissance déséquilibrée, très forte sur certains points, très faible sur d'autres. Donc, fragile.

Que Riyad proteste ses grands dieux être innocente, c'est évidemment parfaitement naturel. Mais ce ton de menace ? Il n'est pas seulement déplacé... il me paraît carrément imprudent.

Si j'étais Américain, devant un comportement de ce genre, je risquerais fort de me poser la question : "Ces types ont-ils oublié qui est la superpuissance ?"

Sauf que même si fragile, l'AS a un pouvoir de nuisance envers l'administration US assez conséquent. Mon petit doigt me dis d'ailleurs que y'a du rappatriement d'avoirs, de l'ejection de banques et de compagnies pétrolières en préparation. Sans compter divers dossiers qui pourraient ressortir (aide aux Mudjahidin afghans via la CIA dans les années 80, black zones de la CIA dans les années 2000 et je dois en oublier entre les deux)

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, Akhilleus said:

Sauf que même si fragile, l'AS a un pouvoir de nuisance envers l'administration US assez conséquent. Mon petit doigt me dis d'ailleurs que y'a du rappatriement d'avoirs, de l'ejection de banques et de compagnies pétrolières en préparation. Sans compter divers dossiers qui pourraient ressortir (aide aux Mudjahidin afghans via la CIA dans les années 80, black zones de la CIA dans les années 2000 et je dois en oublier entre les deux)

Y'a fondamentalement peu de risques, en tout cas pour l'instant: l'intégralité des think tanks washingtonien (et tous les organismes s'occupant de politique extérieure) est plus ou moins financée par Riyad, et de toute façon préalablement biaisé en faveur d'une vision du MO ancrée autour de l'alliance saoudienne, la chose s'étant naturellement (via les circonstances et la situation déjà préexistante) ET artificiellement (via le financement accru et la politique d'influence) multipliée après le 11 septembre. Washington est un écosystème exclusif pour les Séouds, qui rejette tout autre organisme concurrent: l'entrisme, le carriérisme et le conformisme y travaillent de concert avec le fonctionnement politique, culturel et médiatique naturel de l'endroit pour ne produire qu'une seule opinion absolument dominante, rejetant toute pensée ou analyse alternative dans les marges politiques, si bien que les seuls, analystes ou gens pas très sérieux, qui émettront un avis contraire seront assimilés à ces franges, ou bien que ce n'est que dans les médias de ces marges politiques que les "alter-pensants" trouveront une tribune (ce qui les décrédibilise tout autant, qu'ils soient des bons ou non). L'establishment politico-économique américain est fermement pro-saoudien, et il est à cet égard intéressant de voir l'affaire judiciaire en cours: va t-elle n'être qu'un baroud unique, politiquement pour la forme, ou bien va t-elle permettre de sédimenter certains courants pour leur donner un accès à la parole publique de grande audience de façon durable? J'ai personnellement mes doutes vu la façon dont fonctionnent les grands médias US et leur capacité à dicter l'agenda général du discours public. 

Si l'AS la jouait vraiment offensée au point de brutalement rapatrier des avoirs importants et/ou annuler/refuser des contrats conséquents suite à cette affaire unique, ils creuseraient leur propre tombe, en ouvrant un boulevard pour tous les courants anti-AS qu'il peut y avoir aux USA mais qui n'ont pas droit de cité tant que Riyad paie son écot. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Tancrède a dit :

Y'a fondamentalement peu de risques, en tout cas pour l'instant: l'intégralité des think tanks washingtonien (et tous les organismes s'occupant de politique extérieure) est plus ou moins financée par Riyad, et de toute façon préalablement biaisé en faveur d'une vision du MO ancrée autour de l'alliance saoudienne, la chose s'étant naturellement (via les circonstances et la situation déjà préexistante) ET artificiellement (via le financement accru et la politique d'influence) multipliée après le 11 septembre. Washington est un écosystème exclusif pour les Séouds, qui rejette tout autre organisme concurrent: l'entrisme, le carriérisme et le conformisme y travaillent de concert avec le fonctionnement politique, culturel et médiatique naturel de l'endroit pour ne produire qu'une seule opinion absolument dominante, rejetant toute pensée ou analyse alternative dans les marges politiques, si bien que les seuls, analystes ou gens pas très sérieux, qui émettront un avis contraire seront assimilés à ces franges, ou bien que ce n'est que dans les médias de ces marges politiques que les "alter-pensants" trouveront une tribune (ce qui les décrédibilise tout autant, qu'ils soient des bons ou non). L'establishment politico-économique américain est fermement pro-saoudien, et il est à cet égard intéressant de voir l'affaire judiciaire en cours: va t-elle n'être qu'un baroud unique, politiquement pour la forme, ou bien va t-elle permettre de sédimenter certains courants pour leur donner un accès à la parole publique de grande audience de façon durable? J'ai personnellement mes doutes vu la façon dont fonctionnent les grands médias US et leur capacité à dicter l'agenda général du discours public. 

Si l'AS la jouait vraiment offensée au point de brutalement rapatrier des avoirs importants et/ou annuler/refuser des contrats conséquents suite à cette affaire unique, ils creuseraient leur propre tombe, en ouvrant un boulevard pour tous les courants anti-AS qu'il peut y avoir aux USA mais qui n'ont pas droit de cité tant que Riyad paie son écot. 

Ouais, pour résumer, ils se tiennent par les couilles les uns les autres...

Cela dit une démarche judiciaire par un parterre de familles victimes du 11/09 pourrait très bien foutre le feu aux poudres. Les saoudiens sont aussi des orientaux pour qui l'apparence a autant d'importance que les faits solides tels que tu les décris...

D'ailleurs il y aurait aussi un léger parfum de rapprochement avec la Chine actuellement

Hasard

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Tancrède a dit :

Y'a fondamentalement peu de risques, en tout cas pour l'instant: l'intégralité des think tanks washingtonien (et tous les organismes s'occupant de politique extérieure) est plus ou moins financée par Riyad, et de toute façon préalablement biaisé en faveur d'une vision du MO ancrée autour de l'alliance saoudienne, la chose s'étant naturellement (via les circonstances et la situation déjà préexistante) ET artificiellement (via le financement accru et la politique d'influence) multipliée après le 11 septembre. Washington est un écosystème exclusif pour les Séouds, qui rejette tout autre organisme concurrent: l'entrisme, le carriérisme et le conformisme y travaillent de concert avec le fonctionnement politique, culturel et médiatique naturel de l'endroit pour ne produire qu'une seule opinion absolument dominante

clinton.jpg

... Yes

 

Je ne parlais pas du très court terme, effectivement. Et le plus probable reste effectivement que l'A.S. ait encore au moins quatre ans de tranquillité et d'influence dominante dans la politique washingtonienne. Mais même dans cette hypothèse - qui n'est tout de même pas la seule... - il reste qu'à terme comme tu l'expliques laisser son image changer de manière si désastreuse dans l'opinion publique serait dangereux pour Riyad.

A long terme, l'opinion publique a quand même assez souvent le dernier mot.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...