Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Arabie saoudite, le pays et son influence internationale


Recommended Posts

  • 2 weeks later...
Il y a 10 heures, nemo a dit :

http://www.nytimes.com/2016/12/06/world/asia/saudi-arabia-afghanistan.html?smprod=nytcore-ipad&smid=nytcore-ipad-share&_r=0

Les Saouds financent les talibans tout en soutenant officiellement le gouvernement afghan.

Mais qui en doutais? Il serait temps que certain se décille...

une petite croisade en bon et du forme par les croisés comme ils nous appellent ?........... pas sur que la population soutienne le régime Wahhabite-Saoud.

Comment s'y prendre pour remettre les Saoud sous la tente dans le désert et rendre la Mecque aux musulmans d'une part et se débarrasser des frères musulmans et leur islam politique  ; quoi faire pour le Qatar ??

Edited by Lezard-vert
Link to comment
Share on other sites

Tiens, l'Arabie saoudite veut développé son industrie militaire, mais a moyen/long terme :

http://www.lorientlejour.com/article/1022950/riyad-se-donne-du-temps-pour-developper-son-industrie-militaire.html

Ce pays ambitionne de porter la part de l'industrie locale dans ses dépenses militaires de 2 % actuellement à 50 % en 2030, dans le cadre d'un large programme de diversification de l'économie, trop dépendante du pétrole. « Cela prendra du temps, quelques années, pour être appliqué », a déclaré à l'AFP Mohammad al-Mady, chef de la MIC, interrogé sur les délais nécessaires pour la mise en service des chaînes de production d'armements.
L'industrie saoudienne de défense se limite actuellement à sept entreprises et deux centres de recherches. Elle fabrique déjà des pièces de rechange, des véhicules blindés et des munitions, mais elle veut développer « des équipements plus complexes, tels que des avions militaires »,

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, collectionneur a dit :

Tiens, l'Arabie saoudite veut développé son industrie militaire, mais a moyen/long terme :

http://www.lorientlejour.com/article/1022950/riyad-se-donne-du-temps-pour-developper-son-industrie-militaire.html

Ce pays ambitionne de porter la part de l'industrie locale dans ses dépenses militaires de 2 % actuellement à 50 % en 2030, dans le cadre d'un large programme de diversification de l'économie, trop dépendante du pétrole. « Cela prendra du temps, quelques années, pour être appliqué », a déclaré à l'AFP Mohammad al-Mady, chef de la MIC, interrogé sur les délais nécessaires pour la mise en service des chaînes de production d'armements.
L'industrie saoudienne de défense se limite actuellement à sept entreprises et deux centres de recherches. Elle fabrique déjà des pièces de rechange, des véhicules blindés et des munitions, mais elle veut développer « des équipements plus complexes, tels que des avions militaires »,

Une ambition ancienne remise au gout du jour :

L’industrie arabe d’armement : Le monde arabe en ordre dispersé (Les Cahiers de l’Orient, premier trimestre 1999, n°53)

->L’Organisation arabe pour l'industrialisation

https://odalage.wordpress.com/autres-publications/lindustrie-arabe-darmement-le-monde-arabe-en-ordre-disperse-les-cahiers-de-lorient-premier-trimestre-1999-n°53/

Link to comment
Share on other sites

http://www.longwarjournal.org/archives/2016/06/analysis-state-department-identifies-gulf-shortcomings-on-counterterrorism-efforts.php (3 juin 2016)

Rapport annuel du Département d'État américain sur le terrorisme, pays par pays.

Le chapitre du rapport sur l'Arabie Saoudite mentionne le royaume eu égard à l'incitation religieuse. Par exemple, il indique que les manuels scolaires officiels saoudiens contiennent toujours des remarques "péjoratives et intolérantes" sur les chiites et les non-musulmans. (Riyad avait promis aux représentants officiels américains que les passages litigieux seraient complètement expurgés d'ici 2014 - et même d'ici 2008 - mais le nouveau rapport conclut que la révision du programme scolaire "n'a toujours pas été mise en œuvre complètement".

Le rapport reconnaît aussi que plusieurs chaînes de télévision privées continuent de diffuser "de la haine et de l'intolérance confessionnelles". Par exemple, quand un ministre saoudien a essayé de révoquer la licence d'une telle chaîne au lendemain d'une attaque à la bombe de l'État Islamique, le roi Abdallah qui régnait alors l'a démis de ses fonctions quelques heures après.

Link to comment
Share on other sites

Le 08/12/2016 à 08:07, Lezard-vert a dit :

Comment s'y prendre pour remettre les Saoud sous la tente dans le désert et rendre la Mecque aux musulmans d'une part et se débarrasser des frères musulmans et leur islam politique  ; quoi faire pour le Qatar ??

Une difficulté majeure est que l'équilibre - pour ainsi dire - entre Golfiens sunnites arabes et Iraniens chiites persans arrange bien la France comme les autres pays occidentaux, ainsi d'ailleurs que Chine et Japon. Si l'enjeu fondamental que représentent les réserves de pétrole de la région - plus de 60% du total des réserves mondiales - était contrôlé par un seul pôle de puissance, celui-ci gagnerait une influence bien inconfortable pour les autres pays, voire carrément dangereuse. Or dans l'équilibre arabo-persan, nous soutenons le côté arabe, et nous n'avons guère d'autre option réaliste, sachant que c'est ce côté qui est le plus fragile - l'Iran est une nation, les Golfiens arabes sont des tribus - et le plus intrinsèquement faible - l'Iran a des industries y compris militaires, les Arabes du Golfe ont des budgets d'achat d'armement et quelle que soit leur velléité de faire autrement il est fort douteux qu'ils y arrivent de sitôt. Nous ne pouvons pas de manière réaliste pratiquer un renversement d'alliance, sauf à risquer que l'Iran l'emporte de manière décisive, ce qui voudrait dire nous retrouver avec un seul pôle de puissance dans le Golfe... précisément ce qu'il s'agit d'éviter.

Le seul pays développé qui peut se permettre d'envisager une alliance iranienne - il ne l'a pas fait mais enfin ça leur serait possible - c'est la Russie, pour la bonne et simple raison que c'est le seul pays développé qui soit autonome pour le pétrole et le gaz. Au passage, les rêves américains de devenir indépendants des importations de pétrole ne sont que cela : des rêves. Il suffit de regarder les chiffres pour s'en convaincre.

Une autre difficulté majeure est que ce sont les Etats-Unis qui assurent la protection de l'Arabie saoudite comme des autres Golfiens. La France a bien pu se créer ses petits partenariats avec les Emirats ou ses liens privilégiés avec le Qatar, ils ne pèsent pas grand chose dans l'ensemble et surtout c'est bien l'Amérique qui domine militairement le Golfe, pas nous. L'épée de la France est d'un acier bien trempé. Elle est aussi fort courte, et les décisions ne sont pas prises à Paris, encore moins ailleurs en Europe.

Le gouvernement américain a été jusqu'à protéger l'Arabie saoudite contre sa propre population après le 11 septembre, dissimulant les compromissions de bien des responsables saoudiens, voir les fameuses 28 pages placées sous secret dans le rapport au Congrès sur les attentats, dont une partie seulement a été déclassifiée récemment, et ce qui l'a été n'est déjà pas piqué des vers. Sans doute Trump a été élu, mais remettrait-il l'alliance saoudienne en cause ? Nul ne le sait, mais personnellement j'en doute fort.

De toute façon, l'objectif de la France ne peut être de disséminer partout sur Terre les bienfaits de la Révolution, de la République et de la laïcité, l'objectif de la France c'est de se défendre et de contribuer à la défense de ses alliés, y compris en Afrique d'ailleurs.

Pour toutes ces raisons, "remettre les Saoud sous la tente dans le désert et rendre la Mecque aux musulmans" ne peut être un objectif de la politique étrangère ou militaire française.

 

A mon sens, la France devrait avoir une politique à deux composantes, basée sur le principe "chacun fait c'qu'y veut du moment qu'il embête pas les autres" :

- Alliance et partenariats maintenus voire renforcés avec les Etats saoudien, qatari, émirati etc.

- Lutte sans pitié contre les individus saoudiens, qataris, émiratis etc. qui organisent le soutien aux mouvements djihadistes et extrémistes sunnites à l'étranger

La première composante serait publique, avec tous les instruments classiques des relations entre Etats. La seconde serait discrète et consisterait en renseignement et élimination physique des individus concernés.

Bien sûr, les dirigeants du Golfe ne sont pas des idiots, et ils ne tarderaient pas à comprendre ce qui se passe. Bien sûr, certaines des cibles des assassinats seraient des individus haut placés dans les structures de pouvoir des pays du Golfe. Bien sûr, les dirigeants du Golfe n'aimeraient pas ça du tout. Bien sûr, ces dirigeants n'ignorent pas grand chose des actes de leurs concitoyens qui soutiennent le djihadisme, et ils les tolèrent au moins passivement, mais la fiction "nous vous respectons parfaitement, seuls ces soutiens du terrorisme sont coupables" serait maintenue.

L'important est que la politique soit ferme et lisible. Ferme pour ne pas céder aux pressions du type "Si vous continuez adieu vos contrats". Lisible pour ne laisser aucun doute aux dirigeants du Golfe que le soutien à leurs pays n'a pas changé, que c'est seulement les individus qui aident et répandent idéologie et groupes djihadistes qui sont visés.

A cette double condition, il devrait être possible à moyen terme de faire sérieusement peur aux hommes riches qui soutiennent les extrémistes mais ne sont pas prêts eux-mêmes à mourir pour la cause - c'est le point essentiel, c'est pour ça que ça peut marcher : ils laissent les risques physiques à plus pauvre qu'eux - et de réduire du coup très sérieusement les soutiens idéologiques et financiers reçus par les djihadistes.

 

Link to comment
Share on other sites

Sauf que les Saoud c'est l'élement principal du Wahhabisme... Les Saouds ne sont qu'une tribu - la plus extrémiste dans sa lecture du Coran- parmi les tribus d'arabie.. et même dans l'islam tout entier - et malheureusement c'est celle -ci qu'on choisi les Anglais pour l'installer à la Mecque et chasser les turcs. Il y a d'autres tribus sunnites en arabie "Saoudite" (se sont pas gênés pour donner le nom de leur tribu à toute l'arabie les gugusses ....)  pourquoi ne pas aider au renversement des Saouds par d'autres sunnites plus tolérants au lieu de d'entretenir cette vermine ... la CIA a pourtant l'expertise de la déstabilisation. Il y a bien des opposants en Arabie  qui se cachent attendant l'heure non .?.

L'Egypte est bien mieux placée pour éclairer l'Islam - elle a plus vocation - que les descendant d'une obscure tribu de parvenus d'arabie.

Edited by Lezard-vert
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Lezard-vert said:

Sauf que les Saoud c'est l'élement principal du Wahhabisme... Les Saouds ne sont qu'une tribu - la plus extrémiste dans sa lecture du Coran- parmi les tribus d'arabie.. et même dans l'islam tout entier - et malheureusement c'est celle -ci qu'on choisi les Anglais pour l'installer à la Mecque et chasser les turcs. Il y a d'autres tribus sunnites en arabie "Saoudite" (se sont pas gênés pour donner le nom de leur tribu à toute l'arabie les gugusses ....)  pourquoi ne pas aider au renversement des Saouds par d'autres sunnites plus tolérants au lieu de d'entretenir cette vermine ... la CIA a pourtant l'expertise de la déstabilisation. Il y a bien des opposants en Arabie  qui se cachent attendant l'heure non .?.

L'Egypte est bien mieux placée pour éclairer l'Islam - elle a plus vocation - que les descendant d'une obscure tribu de parvenus d'arabie.

Premièrement, les Séouds n'ont pas été "choisis" par les Anglais: bien que bénéficiaires d'une aide anglaise (comme d'autres tribus), ils ont chassé le pouvoir que les Anglais avaient mis en place (les Hachémites, qui avaient l'absolue priorité) en 1924-25. Les Anglais n'ont commencé à réellement les sponsoriser (cad comme option prioritaire) qu'ensuite, dans l'optique d'un territoire unifiant la péninsule (moins ce qu'ils voulaient pour eux-mêmes sur les côtes), quand c'était plus très utile (pas vital) du point de vue saoudien, qui pouvait aussi commencer à avoir plus d'options... Jusqu'à ce que du pétrole soit découvert en 1938, ce qui leur en offrait encore plus.

Ensuite, depuis le tout début, le pouvoir des Séouds a dépendu d'un trépied rendu un peu stable par l'argent du pétrole (enfin, initialement par la force, avant que le pétrole ne commence à vraiment couler):

- la force de leurs "royaumes" (le Nejd, puis le Hejaz pris aux Hachémites), de la garde des lieux saints et de leurs réseaux, atouts auxquels s'est ajouté le pétrole

- le soutien (acheté et contraint) d'autres grandes entités féodales dans le royaume

- enfin et surtout le clergé wahabite, présent partout dans le pays et détenant une très importante "power base" temporelle (y compris initialement et encore potentiellement des forces militaires/miliciennes: les Ikhwans des débuts par exemple) en plus de son influence spirituelle omniprésente et des moyens (de diffusion, de redistribution, de soutien, de contrainte) de la répandre.

Les Séouds ont commencé comme des rigoristes religieux, premiers soutiens du wahabisme avec les institutions duquel ils gardent un rapport étroit mais aussi ambigu. En ce qui concerne le pouvoir, il est surtout clair qu'il y a avant tout un duopole de fait entre le trône et l'autel, pour ainsi dire (et les "féodaux" comme force d'appoint), et que ce duopole n'est pas si stable. Mais pour ce qui est du domaine religieux, pas la peine de chercher des "modérés" dans les autres entités tribales/féodales: ça n'existe pas, et même si c'était le cas, le clergé wahabite est trop omniprésent, trop puissant, trop riche et trop influent auprès de tous ceux en mesure d'avoir du pouvoir, pour qu'un changement soit possible sans faire exploser l'Arabie Saoudite. 

Edited by Tancrède
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Tancrède a dit :

En ce qui concerne le pouvoir, il est surtout clair qu'il y a avant tout un duopole de fait entre le trône et l'autel, pour ainsi dire (et les "féodaux" comme force d'appoint), et que ce duopole n'est pas si stable.

Oui, et le genre de politique que je proposais plus haut reviendrait en somme à s'attaquer à une partie de ce que fait l'autel, ce qui ne serait pas nécessairement entièrement mauvais du point de vue du trône. Même s'ils ne le diraient évidemment jamais ouvertement.

Mettre une pression suffisante sur l'autel pour qu'il se contente de ses ouailles saoudiennes, sans se mêler d'exporter ses conceptions les plus violentes, ou du moins en n'en exportant qu'une version "filtrée" ou avec un accent différent pour les éloigner de l'incitation à la violence, est précisément ce que beaucoup de pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, ont demandé au trône depuis fort longtemps déjà.

C'est précisément ce que le trône ne veut pas ou ne peut pas faire. A mon avis, les deux : ils ne veulent pas, et le voudraient-ils qu'ils ne le pourraient pas, sauf à se condamner à moyenne échéance, car c'est l'autel qui leur donne une bonne partie de leur légitimité interne.

Il y a donc une certaine logique à prendre les choses en main pour réprimer avec les "bons moyens" les exportateurs fous. S'agissant de moyens discrets et évidemment non-légaux, il ne peut s'agir que de renseignement et d'assassinats. L'objectif n'étant évidemment pas de "les tuer tous, et le Diable Dieu reconnaîtra les siens", mais de les effrayer suffisamment pour que puissent être communiquées aux (nombreux) survivants les "limites à ne pas franchir". Et qu'elles leur soient rappelées à l'occasion, en cas de besoin.

 

il y a 58 minutes, Tancrède a dit :

le clergé wahabite est trop omniprésent, trop puissant, trop riche et trop influent auprès de tous ceux en mesure d'avoir du pouvoir, pour qu'un changement soit possible sans faire exploser l'Arabie Saoudite. 

Explosion qui serait un cauchemar non seulement du point de vue de la stabilité du marché du pétrole, mais pire encore du point de vue de l'impact global multipliant les recruteurs djihadistes, et leurs recrues. D'une part beaucoup d' "hommes de religion" quitteraient une confortable sinécure saoudienne pour aller faire de la propagande partout où ça prendrait, d'autre part des troubles prolongés ou une guerre civile à la Mecque et à Médine troublerait beaucoup de musulmans, les rendant potentiellement plus vulnérables à la propagande.

 

Si la direction impériale avait été compétente, froide et à la vue longue, les choses auraient pu se passer différemment.

Après le 11 septembre, Washington aurait pu choisir de casser l'Arabie saoudite, laisser la garde des lieux saints à quelque pays musulman pas dirigé par des fanatiques, et le gouvernement des gisements de pétrole à la Ligue arabe. Il y aurait fallu une exceptionnelle capacité à préférer l'intérêt de long terme à la tentation de court terme ("Râaaah... tout ce pétrole !").

Il y aurait fallu quelque chose comme un Darth Vador, ou un Richelieu - suivant qu'on regarde une telle option comme négative ou positive.

L'Amérique n'avait ni l'un ni l'autre.

 

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Alexis said:

 

Il y aurait fallu quelque chose comme un Darth Vador, ou un Richelieu - suivant qu'on regarde une telle option comme négative ou positive.

C'est faux. La preuve:

1534kub.jpg

La ressemblance est frappante:

idjzpokx7kmc3r2oahww.jpg

D'un autre côté, des doutes subsistent pour le rôle exact de M. Cheney dans l'Empire galactique:

jon-stewart-dick-cheney.png

 

Mais de toute façon, Empereur ou Vader, ce sont des tapettes à côté de notre Armand national: the Cardinal rules! Parce que lui au moins a eu une oeuvre qui lui a survécu. Lui, il a réussi, contrairement à ces fiottes de Siths avec leur soi-disant "Force" et surtout leur côté obscur, celui qu'ils ne torchent que rarement (c'est pour ça que ce qu'ils font pue et se fait nettoyer)!

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Tancrède a dit :

Mais de toute façon, Empereur ou Vader, ce sont des tapettes à côté de notre Armand national: the Cardinal rules! Parce que lui au moins a eu une oeuvre qui lui a survécu. Lui, il a réussi, contrairement à ces fiottes de Siths avec leur soi-disant "Force" et surtout leur côté obscur, celui qu'ils ne torchent que rarement (c'est pour ça que ce qu'ils font pue et se fait nettoyer)!

Globalement d'accord. :laugh:

Avec une nuance cependant : les Siths ont bien fait une oeuvre, et qui leur survivra. Qui survivra aussi longtemps que les profits de Disney l'exigeront.

Tu veux pas tuer une poule aux oeufs d'or, hein ? Comment voudrais-tu qu'on continue à faire des films dessus si d'Empire il n'y avait plus ?

 

Et puis il faudrait pas non plus risquer d'offenser Vader en le comparant à Cheney.

2537c4dfe45df254b80b4776eea71189.jpg

Le Darth, c'était pas un tire-au-flanc au moins

Citation

in 1989 he told George C. Wilson of the Washington Post, "I had other priorities in the '60s than military service."

 

Link to comment
Share on other sites

50 minutes ago, Alexis said:

 

Et puis il faudrait pas non plus risquer d'offenser Vader en le comparant à Cheney.

2537c4dfe45df254b80b4776eea71189.jpg

Le Darth, c'était pas un tire-au-flanc au moins

 

Tu as entièrement raison, et viens par là-même de résoudre cette vieille énigme: Cheney a donc utilisé le nom d'emprunt Palpatine, restant assis engoncé sur son trône à donner des ordres. 

Quote

Tu veux pas tuer une poule aux oeufs d'or, hein ? Comment voudrais-tu qu'on continue à faire des films dessus si d'Empire il n'y avait plus ?

Cf Rogue One: en faisant des prequels. pas besoin que l'Empire survive. Donc je confirme: les Siths sont des taffioles. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Renverser les Saoud, c'est mettre à leur place des hommes bien pires. Les Saoud utilisent la religion, le wahhabisme est pour eux un moyen comme un autre de s'assurer le contrôle de la population en évitant les déboires.

Je doute que les Saoud aient quelque chose à faire de la religion, seuls leurs intérêts économiques comptent. En revanche, le clergé saoudien est vraiment derrière la famille royale puisque celle-ci lui laisse le champ libre concernant l'enseignement religieux et la propagation de ses idées. Renverser les Saoud et vous offrez l'occasion rêvée à ces religieux de pouvoir sortir de l'ombre et s'émanciper. Sans oublier que je doute que les islamistes à travers le monde acceptent de voir La Mecque et Médine tombées entre les mains de pro-occidentaux.

Edited by Joaquim
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2016 à 19:04, Tancrède a dit :

Tu as entièrement raison, et viens par là-même de résoudre cette vieille énigme: Cheney a donc utilisé le nom d'emprunt Palpatine, restant assis engoncé sur son trône à donner des ordres. 

Ah non mossieur ! Palpatine sait mouiller sa chemise quand il le veut lui au moins ... et puis, il a battu c'est tapette de jedi et fonder un empire sous l'acclamation du Sénat. 

Palpatine déchire est puis c'est tout ! Na!

Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2016 à 17:42, Joaquim a dit :

Renverser les Saoud, c'est mettre à leur place des hommes bien pires. Les Saoud utilisent la religion, le wahhabisme est pour eux un moyen comme un autre de s'assurer le contrôle de la population en évitant les déboires.

Je doute que les Saoud aient quelque chose à faire de la religion, seuls leurs intérêts économiques comptent. En revanche, le clergé saoudien est vraiment derrière la famille royale puisque celle-ci lui laisse le champ libre concernant l'enseignement religieux et la propagation de ses idées. Renverser les Saoud et vous offrez l'occasion rêvée à ces religieux de pouvoir sortir de l'ombre et s'émanciper. Sans oublier que je doute que les islamistes à travers le monde acceptent de voir La Mecque et Médine tombées entre les mains de pro-occidentaux.

Le problème s'est que l'on va continuer à subir les nuisances sans jamais réglé le problème ...

Attendre la fin du pétrole ? 

On a encore du temps ...

Sans avoir de garanti que le pays ne tombent pas avant ou après dans la main de ces religieux ...

Et croire qu'un jour l'Arabie Saoudite évoluera sur un concept plus "ouvert" de leur société est une utopie ...

On ne fait que retarder  l'inévitable ...

Pour les islamistes à travers le monde de toute façon sa ne changera rien , Ils cherchent et trouveront toujours l'occasion pour mener leur Jihad ...

S'est peut-être l'occasion au monde musulman de reprendre en main leur religion et de ne plus être à la  botte des Saoudiens. 

Il est temps que les musulmans qui disent que leur Islam ce n'est pas l'Islam que pratique les saoudiens ou les islamistes assume ce point de vue .

Libérer là Mecque et Médine de l'influence  néfaste des Saoudiens ne serait pas une hérésie vu que l'on arrête pas de nous dire que l'Islam ce n'est pas sa .

Si personne ne bouge s'est qu'au fond on ne peut rejeter l'Islam saoudien, qu'il reste une chose pure qui ne peut-être changer puisque étant la source de départ de l'Islam .

Donc on est dans cette situation simple, soit on est dans une hypocrisie totale du monde musulman , soit ce monde musulman  à du mal à trancher car ne pouvant pas changer la donne avec une adaptation du Coran plus moderne ...Ce qui me pose problème de voir que le Coran ne puisse ce transposer aisément dans la société actuelle ou futur .

On observe qu'il est bien difficile de concilier religion et état sans qu'à un moment les deux ce confrontent à un moment donné  ...

Bien évidemment je ne met pas en doute la Foi des musulmans ( qui pour moi sont trompé  ) , mais il y a comme un problème lorsque les textes du Coran ne peuvent s'adapter à l'évolution du monde ou permettre de s'adapter dans divers société .

D'ailleurs les problèmes actuelle ne sont même pas le fait d'une guerre de religion avec musulmans vs chrétiens mais surtout une opposition entre des états occidentaux non régi ou influencer par la religion chrétienne ou d'autre  et le monde musulman qui voit des pays être régi par la religion et l'état. 

Les chrétiens ne sont qu'une excuse , un prétexte que l'on met en avant ou pas ( souvent d'ailleurs on ce moque de leur sort ) et d'un côté on ne fait pas de différence , occident = democratie= chrétiens .

Alors bien évidement , je ne souhaite pas voir l'occident être régi par la religion chrétienne ( ou tout autre religion )au niveau des états , la Foi reste un truc personnel , mais le truc que je ne supporte pas s'est d'être cataloguer comme "communauté " ...

Alors qu'on ne pose pas de problème fondamentalement ( arrêtons de fantasmer sur les opposants au mariage pour tous comme si ils etaient la masse tout en ayant une influence ) alors que l'on a toujours fait parti du paysage ...

Mais ce n'est pas en mettant tout le monde sous format "communauté " pour ne pas froisser la dernière religion arrivé en France qu'on va améliorer les choses ... 

Au dernier de s'adapter à cette donne d'un pays non régi par la religion , sans oublier que quand bien même nous sommes dans un pays laïc les chrétiens restent majoritaire , et cela reste une réalité que l'on ne doit pas ignorer .

Au risque de choquer je pense que contrairement à la pensé actuelle la France n'est pas un pays multiculturel , mais un pays avec une seule culture qui s'est teinté ( a un certain degré ) de cultures de pas mal de personnes ayant fait le choix de vivre en France sans pour autant que celle-ci remettent  en cause la culture de base ou ces fondements qui ont amené la France actuellement. 

Actuellement on a créé les germes du mal être en mettant les gens dans des cases en parlant de communauté.

Étrange de parler de communauté et de multiculturalisme en observant qu'on fini par pousser les uns et les autres à s'opposé ...

On voit ce que donne le communautaireste occasionne comme dégât en GB ...

Et sa ils le savent les Saoudiens ...

Alors voilà , je ne sais pas si mon post est clair mais bon ...

D'ailleurs pour moi multiculturalisme s'est le mélange trouvant un juste milieu , avec  de la mixité ( mariage mixte ) sans que l'une influence l'autre ( croyants ou pas croyants ) tout en vivant et acceptant les règles de la société ou l'on vit .

Le communautarisme ne pousse pas à cela ...

Actuellement on pousse au communautaire  et cela sert très bien les influences malsaine qui viennent d'Arabie Saoudite. 

Oui j'ai beaucoup de mal à être mis dans la case "communauté chrétienne ou catholique " alors que nous restons majoritaire sans peser un problème majeur avec le concept laïc , même si une minorité n'est pas d'accord sur les choix de société que décide l'état élu par le peuple , cela n'à pas changer les choix pris ( mais sa on ne le dit pas ... ) .

 On a le droit d-être d'accord ou pas ,et sa j'ai l'impression qu'on oublie un peu ce droit qui est celui d'être en accord ou pas avec des choix pris pour la société sans pour autant passer par des coups de force violent (  cad  on passe au cap qui depasse celui de la manifestation , avec révolte, violence, prosélytisme  violent , remise en cause totale de l'état etc ... ) car n'ayant pas était entendu .

Donc voilà , je pense qu'on ne prend pas une bonne direction ...

Car stigmatiser une majorité ne vaut pas mieux que de stigmatiser une minorité .

Surtout quand celle ci n'à pas poser de problème mettant en danger le concept de laïcité. 

Enfin voilà ...

On fourni plus de biscuit aux saoudiens pour saborder les pays occidentaux de l'intérieur ...

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Trouvé l'Info au travers des infos djiboutienne .

 

Citation

Le ministre de la communication chargé des postes et des télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, a participe les travaux de la onzième session de la Conférence islamique des ministres de l'information des Etats membres de l’Organisation de coopération islamique, placée sous le thème « les médias nouveaux face au terrorisme et à l’islamophobie », au Palais des Conférence à Jeddah, au Royaume d'Arabie saoudite du 21 au 22 Décembre.

On y a parlé aussi de la création d'une chaîne satellitaire de l'OCI aussi .

http://www.oic-oci.org/home/?lan=fr

http://www.oic-oci.org/topic/?t_id=12964&t_ref=5696&lan=fr

Citation

La Conférence islamique des ministres de l'information commence ses travaux à Jeddah

Date: 21/12/2016

Les travaux de la onzième session de la Conférence islamique des ministres de l'information des Etats membres de l’Organisation de coopération islamique, placée sous le thème « les médias nouveaux face au terrorisme et à l’islamophobie », a ouvert ses travaux aujourd’hui 21 Décembre 2016, au Palais des Conférence à Jeddah, Royaume d’arabie saoudite.

La séance d'ouverture a débuté par une allocution de bienvenue du représentant de l'Iran président de la session précédente, lue en son nom par le vice-ministre de la culture et de l'orientation, le Dr Mohammad Hossein Hashemi.

Le Président de la session en cours, le ministre de la Culture et de l'Information du Royaume d'Arabie Saoudite, le Dr Adel ben Zaid Al-Tarifi, a prononcé une allocution dans laquelle il a formé le veou que cette session adopte une Charte islamique moderne de l’information consacrée à la lutte contre les phénomènes du terrorisme et de l'islamophobie, soulignant que la croissance de ces phénomènes et le développement de leurs méthodes et techniques ont conduit au contrôle d'un certain nombre de médias conventionnels et modernes par le terrorisme et ceux qui le soutiennent et le financent.

Le ministre saoudien a déclaré que le projet de résolution sur le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme, soumis par la délégation du Royaume d’arabie saoudite, qui demande de condamner et de criminaliser les médias qui font la promotion du terrorisme, y incitent, le soutiennent et le financent, a été approuvé et soutenu par les États membres de l'Organisation.

Le ministre Tarifi a appelé à mettre en place des mécanismes spécifiques pour la coordination des politiques médiatiques entre les différents médias au sein des pays de l'OCI, en ce qui concerne les questions de lutte contre le terrorisme et à développer les législations sur les médias qui régissent le travail des chaînes satellitaires et les institutions d’information ; il a en outre demandé de mettre aux activités des chaînes satellitaires et des médias qui soutiennent les groups terroristes.

Pour sa part, le Secrétaire général de l'Organisation de coopération islamique, Son Excellence Yousef Ibn Ahmed Al-Othaimeen a déclaré que la conférence, placée sous le thème « les médias nouveaux face au terrorisme et à l’islamophobie », porte sur le rôle des médias conventionnels et des médias modernes et leur impact dans la lutte contre ces deux phénomènes qui ciblent les fondements de la paix et la sécurité internationales.

Le Secrétaire général a souligné que les groupes terroristes utilisent tous les moyens d’information disponibles dans la diffusion de l'idéologie extrémiste et de la rhétorique fallacieuse ; et s’emploient à attirer et à duper les jeunes des deux genres pour qu’ils adhèrent à leurs organisations terroristes ou rejoignent leurs acolytes qui leur apportent un soutien logistique. En revanche, a poursuivi le Secrétaire général, le rôle des médias consiste à répondre à cette idéologie terroriste par l'utilisation des mêmes moyens d’information et des mêmes réseaux sociaux par des spécialistes des médias, afin de diffuser des messages médiatiques qui dévoilent les prétentions de l'idéologie terroriste, et présentent le vrai visage de l'ISLAM, la Religion qui appelle à la tolérance, à la modération et à la coexistence pacifique entre les peuples du monde.

La conférence, a encore dit Al Othaimeen, aborde les défis majeurs du secteur des médias au sein de l'Organisation et des États membres, à savoir le développement des moyens d’information pour leur permettre de suivre le rythme des changements rapides dans les moyens de communication et atteindre les différentes franges de la société.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, herciv a dit :

Bonjour,

je vous soumet un lien trouvé sur SNAFU.

http://en.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13951007000769

Quelqu'un peut-il m'expliquer de quoi il s'agit : un fake, une simple révolution de palais ?

et ça changerait quoi ? au niveau politique extérieure ? prix du pétrole ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, LBP a dit :

et ça changerait quoi ? au niveau politique extérieure ? prix du pétrole ?

Je ne sais absolument pas de quoi ces princes saoudiens ont peur, où plutôt de qui. Si je le savait peut-être que je pourrais jouer à deviner tes questions.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...