Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Arabie saoudite, le pays et son influence internationale


Recommended Posts

8 minutes ago, Chronos said:

Ne pas oublier en outre qu'en droit musulman pur et dur, le dynastie locale est également la plus légitime pour revendiquer la saoudie si jamais les choses devaient mal tourner là bas, la famille régnante ayant d'ailleurs été la carte originelle de Londres dans cette affaire.

Ouais :dry:. Je retiendrais pas ma respiration quand à la viabilité de cette candidature là, même si les choses devaient très mal tourner très vite pour les Séouds. 

Edited by Tancrède
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La championne du monde des échecs n'ira pas en Arabie Saoudite défendre ses titres en rasison des interdictions qui pèsent sur les femmes. Apparemment, 150 joueurs comptent faire de même. Outre la question des droits de l'homme, les problèmes de visa pour les Iraniens, les Quataris et les Israéliens sont aussi en cause.

https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/La-championne-du-monde-anna-muzychuk-n-ira-pas-en-arabie-saoudite/862224

Révélation

La championne du monde Anna Muzychuk n'ira pas en Arabie Saoudite

L'Ukrainienne Anna Muzychuk, double championne du monde en titre, refuse de se rendre en Arabie Saoudite pour les prochains Mondiaux, à cause des règles très strictes que les femmes doivent respecter dans ce pays.

«Dans quelques jours, je vais perdre deux titres de Championne du monde», a écrit Anna Muzychuk sur sa page Facebook. Mais la grand-maître ukrainienne est déterminée. Elle ne se rendra pas en Arabie Saoudite, théâtre des prochains Championnats (du 26 au 30 décembre) pour «ne pas porter une abaya (vêtement qui couvre les autres vêtements), ne pas devoir sortir accompagnée et ne pas (se) sentir comme une créature inférieure». De son côté, la Fédération internationale (FIDE) avait annoncé qu'une tenue foncée avec un pantalon et le col couvert serait exigée, mais qu'il «ne sera pas utile de porter un hijab ou une abaya» pendant la compétition.

Selon le site i24 News, 150 joueurs ont l'intention de boycotter ce Championnat du monde, en raison de la questions des droits de l'homme, mais aussi de la sécurité et enfin de l'impossibilité pour certains compétiteurs (Israël, Qatar, Iran) de se rendre en Arabie Saoudite. Lundi, la FIDE a annoncé avoir réussi à «obtenir des visas pour les joueurs du Qatar et de l'Iran», mais avoir échoué pour les compétiteurs israéliens. L'Arabie Saoudite et Israël n'ont aucune relation diplomatique. En réaction, la Fédération israélienne a demandé des compensations financières et l'annulation de toute autre compétition internationale prévue en Arabie saoudite.

 

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bien joué, joli mouvement.... Faudrait espérer que ce genre de geste se fasse sur des trucs plus visibles que les échecs, afin que les coups portent. Là, vu le niveau de médiatisation de ces trucs, je doute que l'AS se rende même compte que c'est arrivé. Quand bien même tous les joueurs auraient fait la grève. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

20 minutes ago, zx said:

Oh putain! Je dois prévenir mes parents: s'il va à sa super baraque Louis XIV, Louveciennes sera incirculable pendant des jours..... 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quote

Onze princes saoudiens ont été arrêtés après avoir protesté contre des mesures d'austérité rognant leurs avantages, ont confirmé dimanche les autorités qui cherchent à montrer que les réformes concernent toutes les franges de la société, alors que le royaume est confronté à des difficultés économiques.

"Personne n'est au dessus de la loi", a déclaré le procureur général d'Arabie saoudite, Cheikh Saoud Al Mojeb, précisant que ces princes étaient détenus à la prison de haute sécurité Al-Hayer, au sud de Ryad, "en attendant leur procès".

Un média lié au gouvernement, le site Sabq, avait annoncé samedi que les 11 princes avaient été arrêtés jeudi après s'être rassemblés devant un palais historique de Ryad, le Qasr al-Hokm, en signe de protestation contre une décision du gouvernement de cesser de payer les factures d'eau et d'électricité des membres de la famille royale.

Les princes, dont l'identité n'a pas été révélée, réclamaient aussi une compensation pour la condamnation à mort d'un de leurs cousins, reconnu coupable de meurtre et exécuté en 2016, a précisé le procureur dans un communiqué publié par le ministère de l'Information.

"Bien qu'ils aient été informés que leurs demandes n'étaient pas légales, les 11 princes ont refusé de quitter les lieux, perturbant la paix et l'ordre public", a-t-il dit.

"Après leur arrestation, ils ont été inculpés pour un certain nombre de chefs d'accusation liés à leurs délits", ajoute le communiqué.

Déjà, en novembre, sous l'impulsion du puissant prince héritier Mohammed ben Salmane, les autorités avaient déjà arrêté plus de 200 personnalités, dont des princes, des ministres et des ex-ministres, lors d'une purge sans précédent liée à la volonté des autorités d'"en finir avec la corruption".

L'Arabie saoudite a adopté ces dernières années une série de mesures d'austérité, alors que la chute des prix du pétrole a sérieusement affecté l'économie du premier exportateur mondial de brut.

Le royaume a accumulé ces quatre dernières années 258 milliards de dollars de déficits budgétaires et table pour 2018 sur un cinquième budget en déficit (à 52 milliards de dollars).

L'Arabie saoudite a introduit pour la première fois le 1er janvier une TVA à 5% sur la plupart des produits et services, et annoncé une hausse substantielle des prix du carburant à la même date.

Samedi, le roi Salmane a annoncé une augmentation d'allocations et d'avantages sociaux, dont bénéficieront les militaires, les fonctionnaires et les étudiants, pour "amortir l'impact" des mesures du 1er janvier.

Le ministre saoudien de l'Information, Awwad Al-Awwad, a indiqué que ces allocations coûteraient au gouvernement 50 milliards de riyals (13,3 milliards de dollars).

Les autorités cherchent par ailleurs à réduire le taux de chômage parmi les citoyens saoudiens (12,8% selon des chiffres officiels).

(©AFP / 07 janvier 2018 13h24)

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Rassurez-vous ! La Ritz-Carlton de Ryad, fermé depuis novembre pour un obscur rassemblement familial, va rouvrir mi-février :chirolp_iei:

Le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal est libre depuis samedi après un accord financier (non chiffré).

https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/arabie-saoudite-le-prince-milliardaire-al-walid-ben-talal-libere_1979927.amp.html

Révélation

Le prince saoudien Al-Walid libéré après un "arrangement" financier

Par AFP, publié le 27/01/2018 à 14:36 , mis à jour à 15:17

Ryad - Le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal a été libéré samedi à la suite d'un "arrangement" financier avec les autorités, près de trois mois après son arrestation dans le cadre d'une purge anticorruption sans précédent dans le royaume.

Agé de 62 ans, le prince milliardaire était le plus haut placé des quelque 350 personnalités dont des princes, des ministres, des ex-ministres et puissants hommes, détenues notamment à l'hôtel Ritz-Carlton de Ryad, dans le cadre d'une campagne lancée le 4 novembre par le prince héritier Mohammed ben Salmane, fils du roi et homme fort du pays. "Le procureur général a approuvé un arrangement avec le prince Al-Walid ben Talal", et ce dernier a ensuite pu rentrer chez lui en cours de matinée, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale, sous couvert de l'anonymat, sans fournir de précision sur cet arrangement. Interrogé si le prince allait rester à la tête de la Kingdom Holding Company, la même source a répondu par l'affirmative. Un peu plus tôt, un associé proche du milliardaire avait indiqué à l'AFP que le prince était "libre". Contacté, le ministère saoudien de l'Information n'a pas souhaité faire de commentaire. Ces dernières semaines, plusieurs des personnalités arrêtées ont été libérées et le procureur général d'Arabie saoudite, Cheikh Saoud al-Mojeb, a annoncé en décembre que la plupart des détenus avaient accepté un arrangement financier en échange de leur libération. 

- 100 milliards de dollars - 

Cet arrangement consiste à rembourser au Trésor saoudien des sommes dont les autorités estiment qu'elles ont été mal acquises, avait dit le procureur. Vendredi, les autorités ont relâché Walid al-Ibrahim, propriétaire du réseau satellite arabe MBC, Khaled Tuwaijri, ex-chef de la cour royale, et Turki ben Nasser, ancien dirigeant de l'agence de météorologie du pays, selon une source proche du gouvernement. Selon le Financial Times, Walid al-Ibrahim a accepté d'abandonner le contrôle de MBC (Middle East Broadcasting Company), l'un des réseaux satellites les plus influents dans le monde arabe. Parmi les autres personnalités libérées figure le prince Metab ben Abdallah, fils du défunt roi Abdallah, ancien chef de la puissante Garde nationale saoudienne, limogé avant son arrestation. Le prince Metab a dû payer plus d'un milliard de dollars, selon l'agence Bloomberg News. La purge de novembre est intervenue après la mise en place d'une commission anticorruption présidée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, fils du roi et surnommé "MBS". Certains y ont vu une tentative du prince Mohammed de consolider son pouvoir. Mais les autorités insistent sur le fait que la purge visait uniquement à s'attaquer à la corruption endémique. Le procureur général a estimé à au moins 100 milliards de dollars le montant des fonds détournés ou utilisés à des fins de corruption dans le royaume depuis plusieurs décennies. 

- 45e fortune mondiale - 

Classé parmi les plus importantes fortunes du monde, le prince al-Walid est le petit-fils de deux figures historiques du monde arabe: le roi Abdelaziz al-Saoud, fondateur de l'Arabie saoudite, et Riad al-Solh, premier chef de gouvernement de l'histoire du Liban. L'annonce de l'arrestation du prince milliardaire avait fait des remous sur les marchés financiers, faisant notamment baisser le cours des actions de Kingdom Holding Company, la société internationale d'investissements que le prince Al-Walid détient à 95%. La Kingdom Holding Company possède notamment le célèbre hôtel de luxe George-V sur les Champs-Élysées à Paris. Le magazine Forbes estimait en 2017 que le prince pesait 18,7 milliards de dollars, ce qui le mettait à la 45e place de son dernier classement des fortunes mondiales. Le prince al-Walid était également connu pour son franc-parler et ses appels pour une société saoudienne plus ouverte. Défenseur des droits des femmes, il avait lancé fin 2016 un vibrant appel pour que les femmes en Arabie saoudite obtiennent le droit de conduire et déploré "le coût économique" de l'interdiction de volant pour elles. Près d'un an plus tard, son appel a été entendu et les femmes seront autorisées à conduire à partir de juin 2018. 

Le Ritz-Carlton, fermé au public depuis la purge de novembre, devrait rouvrir ses portes prochainement. Sur son site internet, il affiche des chambres disponibles à partir du 14 février. 

Pour le prince Metab ben Abdallah, fils du défunt roi Abdallah, si la note était officiellement de 1 milliard de dollars, certains parlaient de 10 milliards...

http://www.liberation.fr/planete/2017/11/30/le-prince-saoudien-metab-ben-abdallah-lache-un-milliard-de-dollars-contre-sa-liberation_1613544

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 4 weeks later...

Tiens, la soeur de l'homme fort du Royaume ''recherchée'' pour avoir voulu tabasser un plébéen français. Mais c'est un crime de lèse majesté ! Si les gueux se rebiffent, ou va donc le monde :

http://www.ledauphine.com/france-monde/2018/03/15/une-princesse-saoudienne-soupconnee-d-avoir-fait-tabasser-un-artisan-recherchee-en-france

Link to comment
Share on other sites

Les Saoudiens ont toujours été les pyromanes de l'islamisme (wahhabisme), du terrorisme international, ... Si l'Iran acquiert la bombe atomique et que l'Arabie la veut immédiatement, elle l'obtiendra du Pakistan, de la Corée du Nord, ... même des États-Unis ! :concentrec::combatc:

Edited by Mani
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Visite du prince MBS en Avril .

Espérons qu'il signe quelques contrats... à défaut de foutre la pagaille dans le monde arabe et chez nous par effet ricochet...

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/03/21/97001-20180321FILWWW00094-le-prince-heritier-saoudien-en-france-en-avril.php

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

Visite du prince MBS en Avril .

Espérons qu'il signe quelques contrats... à défaut de foutre la pagaille dans le monde arabe et chez nous par effet ricochet...

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/03/21/97001-20180321FILWWW00094-le-prince-heritier-saoudien-en-france-en-avril.php

S'il lui reste de l'argent à dépenser après son passage aux US. Apparement il doit partager sa richesse avec les US: 

https://www.aljazeera.com/news/2018/03/trump-mohammed-bin-salman-meet-white-house-180320201907675.html

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Omar1985 a dit :

S'il lui reste de l'argent à dépenser après son passage aux US. Apparement il doit partager sa richesse avec les US: 

https://www.aljazeera.com/news/2018/03/trump-mohammed-bin-salman-meet-white-house-180320201907675.html

Oui, c 'est vrai que Trump les a bien rincé lors de sa dernière visite ...

De toute manière, la famille Saoud n'a pas le choix... ils doivent arroser au maximum leurs "alliés" américains pour garantir leur survie car le jour ou ils n'auront plus de soutien politico-militaire, leur pouvoir s'effondrera comme un chateau de cartes.

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Le journaliste Daniel Larison a publié 7 questions pour Mohammed ben Salman, qu'un interviewer qui ferait son métier pourrait poser au prince héritier et homme fort de l'Arabie saoudite.

Bien sûr, ces questions ne lui seront pas posées. Aucun journaliste digne de ce nom ne peut être autorisé à interroger le prince, et de toute façon la plupart des grands médias projettent une image positive du jeune "réformateur" et "modernisateur".

Les questions mettent en cause cette image et montrent la réalité derrière la communication de Ben Salman :

  • Famine organisée pour des millions de Yéménites
  • Répression et exécutions pour les chiites saoudiens
  • Torture pour les victimes de purge
  • Embargo raté contre le Qatar
  • Guerre ratée contre le Yémen
  • Attaques aériennes systématiques contre la production et la distribution de nourriture au Yémen
  • Interdiction des autres religions que l'islam et enseignement de la haine contre leurs croyants

 

  • Haha 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Alexis said:

Le journaliste Daniel Larison a publié 7 questions pour Mohammed ben Salman, qu'un interviewer qui ferait son métier pourrait poser au prince héritier et homme fort de l'Arabie saoudite.

Bien sûr, ces questions ne lui seront pas posées. Aucun journaliste digne de ce nom ne peut être autorisé à interroger le prince, et de toute façon la plupart des grands médias projettent une image positive du jeune "réformateur" et "modernisateur".

Les questions mettent en cause cette image et montrent la réalité derrière la communication de Ben Salman :

  • Famine organisée pour des millions de Yéménites
  • Répression et exécutions pour les chiites saoudiens
  • Torture pour les victimes de purge
  • Embargo raté contre le Qatar
  • Guerre ratée contre le Yémen
  • Attaques aériennes systématiques contre la production et la distribution de nourriture au Yémen
  • Interdiction des autres religions que l'islam et enseignement de la haine contre leurs croyants

 

L'erreur de M. Larison est de croire qu'il y a encore des journalistes dans le jeu. Lui n'aura jamais accès au personnage, et à aucun autre auprès de qui des questions brûlantes et utiles doivent être posées, et s'il avait cet accès, il ne poserait pas ces questions; ça en fait un théoricien. Des journalistes qui ont à la fois les couilles, la possibilité/l'accès et les bonnes questions.... Sont une espèce qui n'existent que dans les séries télés et films. 

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...