zx

Mars

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Dino a dit :

Comment ça un nouveau lanceur ? Le lanceur pour la navette ?

Selon l'article ils disent que SpaceX devrait utiliser un nouveau lanceur pour envoyer des hommes sur mars. Car il faudrait globalement le double de capacité du Falcon Heavy. Il évoquent aussi le fait que SpaceX voudrait abandonner les fusées multi-core (Donc Falcon Heavy). Bon après il vaut mieux attendre la version officielle mais ca ne me surprendrais pas vu le calendrier qui reste très flou pour le Heavy. Et en 2018 falcon 9 devrait pouvoir lancer des satellites de 8t ce qui devrait couvrir l'ensemble du marche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, seb24 said:

Selon l'article ils disent que SpaceX devrait utiliser un nouveau lanceur pour envoyer des hommes sur mars. Car il faudrait globalement le double de capacité du Falcon Heavy. Il évoquent aussi le fait que SpaceX voudrait abandonner les fusées multi-core (Donc Falcon Heavy). Bon après il vaut mieux attendre la version officielle mais ca ne me surprendrais pas vu le calendrier qui reste très flou pour le Heavy. Et en 2018 falcon 9 devrait pouvoir lancer des satellites de 8t ce qui devrait couvrir l'ensemble du marche.

C'est ce qui était prévu depuis longtemps, à l'époque on parlait de Falcon X, maintenant de BFR (Big F...alcon Rocket).

Je pense que le Falcon Heavy est toujours d'actualité et sera peut être utilisé pour envoyer un Dragon 2 sur Mars. Par contre il est possible qu'il n'y est pas beaucoup de Falcon Heavy car il n'y aurait tout simplement pas beaucoup de demande. Je ne connais rien aux satellites mais le peu de demande est peut être du au fait qu'on ne construit pas de satellites lourds parce qu'avant cela coûtait trop cher de les lancer et qu'ils pourraient se multiplier avec l'apparition d'un lanceur puissant abordable.

De plus maîtriser la technologie multi-core reste important pour SpaceX, un jour ils souhaiteront probablement faire une BFR Heavy...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, Pseudonyme a dit :

C'est ce qui était prévu depuis longtemps, à l'époque on parlait de Falcon X, maintenant de BFR (Big F...alcon Rocket).

Je pense que le Falcon Heavy est toujours d'actualité et sera peut être utilisé pour envoyer un Dragon 2 sur Mars. Par contre il est possible qu'il n'y est pas beaucoup de Falcon Heavy car il n'y aurait tout simplement pas beaucoup de demande. Je ne connais rien aux satellites mais le peu de demande est peut être du au fait qu'on ne construit pas de satellites lourds parce qu'avant cela coûtait trop cher de les lancer et qu'ils pourraient se multiplier avec l'apparition d'un lanceur puissant abordable.

De plus maîtriser la technologie multi-core reste important pour SpaceX, un jour ils souhaiteront probablement faire une BFR Heavy...

Selon l'article toujours, Falcon X serait mono-core. Et pour les satellites j'en doute car Les fusée comme Ariane peuvent facilement emporter plus de 10 tonne en GTO mais on n'a jamais vu de satellite prive de cette taille.  Après il reste les satellites de l'USAF mais je suis pas sur que ce soit répandue. Du coup l’intérêt de Falcon Heavy devient de plus en plus faible, sauf a l'utiliser pour Mars également en complément de Falcon X.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elon Musk avait dit récemment que la Falcon Heavy pouvait envoyer une dragon V2 complètement chargée n'importe où dans le système solaire. C'est donc un lanceur parfait pour envoyer des sondes spatiales lourdes dans le système solaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, stormshadow a dit :

Elon Musk avait dit récemment que la Falcon Heavy pouvait envoyer une dragon V2 complètement chargée n'importe où dans le système solaire. C'est donc un lanceur parfait pour envoyer des sondes spatiales lourdes dans le système solaire.

Même pas. Les sondes rentrent très bien dans les fusée actuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 hours ago, Pseudonyme said:

C'est ce qui était prévu depuis longtemps, à l'époque on parlait de Falcon X, maintenant de BFR (Big F...alcon Rocket).

Je pense que le Falcon Heavy est toujours d'actualité et sera peut être utilisé pour envoyer un Dragon 2 sur Mars. Par contre il est possible qu'il n'y est pas beaucoup de Falcon Heavy car il n'y aurait tout simplement pas beaucoup de demande. Je ne connais rien aux satellites mais le peu de demande est peut être du au fait qu'on ne construit pas de satellites lourds parce qu'avant cela coûtait trop cher de les lancer et qu'ils pourraient se multiplier avec l'apparition d'un lanceur puissant abordable.

De plus maîtriser la technologie multi-core reste important pour SpaceX, un jour ils souhaiteront probablement faire une BFR Heavy...

 

50 minutes ago, seb24 said:

Même pas. Les sondes rentrent très bien dans les fusée actuelles.

Effectivement le marché actuel pour la Falcon Heavy semble très limité : quelques tirs pris à la Delta 4 Heavy de ULA (mais celle-ci n’a été utilisée que 9 fois depuis son premier vol en 2004 soit moins d’une fois par an… Il faut dire qu’375 millions d’USD pièce, elle n’est pas à la portée de toutes les bourses…) et quelques lancements doubles de satellites GTO, des lancements doubles dont une bonne part risque d’être soustrait à la Falcon 9 pour la simple raison que SpaceX est deja actuellement le leader sur le créneau, donc, se faisant, SpaceX se tirerait alors une balle dans le pied…

Quant au marché futur, on peut effectivement envisager que la disponibilité de la Falcon Heavy donne des idées aux clients qui commanderont alors des satellites plus lourds à leurs fournisseurs (mais cela me semble assez douteux et prendra quand même de longues années pour se concrétiser). On peut aussi penser au lancement de modules pour la remplaçante de l’ISS (avec une capacité de 50t LEO, elle sera bien placée et à 120 millions d’USD le tir ( ?? – J’ai vu des chiffres entre 80 et 135 millions d’USD pour la Falcon Heavy trainer de-ci de-là), bien moins chère que le SLS de la NASA à plus d’un milliard d’USD le shoot pour 70 puis 130t LEO). Mais le remplacement de l’ISS ce n’est ni pour demain, ni même fermement acté et encore moins financé... Enfin, je me permets respectueusement de n’être pas d’accord avec seb24, qui trouve que les sondes planétaires sont heureuses avec les fusées actuelles : elles sont certes heureuses mais la plupart sont contraintes à suivre des trajectoires longues avec de multiples assistances gravitationnelles (Venus, la Terre, etc…); pour elles, Falcon Heavy permettra de disposer de plus de tonnes (5, 10…) de carburant chimique dans l’étage d’injection sur la trajectoire planétaire, un ajout qui est d’un surcout négligeable, et ceci pour un prix de lancement annoncé comme inférieur à l’Atlas 5 ou à Ariane 5 ; dans ces conditions, pourquoi les clients se gêneraient-ils et continueraient-ils leurs fastidieuses parties de billard planétaire ?

Cependant les deux paragraphes précédents ne font certainement pas un gros marché… Et encore moins à court terme (2017-2020 // Deux tirs par an, maybe… ?).

Alors pourquoi la Falcon Heavy ?

Peut-être d'abord parce que cela ne coutera pas trop cher à SpaceX : aucun moteur ou étage nouveau n’est à développer, seulement la structure tri-corps (comportement et vibrations, etc…). Donc presque pas de hardware et surtout du software.

Ensuite, comme le fait remarquer Pseudonyme, la technologie tri-corps est importante pour SpaceX car, même si la future BFR est mono-corps (capable par exemple 150-200t LEO), une version ultérieure tri-corps existera peut-être et il vaut mieux se « faire les dents » sur les corps de Falcon 9 que de tenter le coup directement avec des objets dix fois plus gros.

Enfin pour le prestige, pour imposer et renforcer la crédibilité de SpaceX : si la Falcon Heavy vole en novembre de cette année, elle sera indiscutablement « the most powerfull rocket on the planet ». Et je fais confiance à Elon Musk pour faire le meilleur usage - urbi et orbi - d’un tel argument !

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un engagement qui demandait du courage et de la détermination. A un mois du terme de son deuxième mandat, Obama met vraiment en avant cette priorité, ce qui permettra forcement a ce beau projet d'aller encore plus vite de l'avant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de toute facon le SLS avance et il faudra en faire quelque chose quand elle sera opérationnelle pour ses premiers essais en Novembre 2018. dans deux ans.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Castor a dit :

C'est un engagement qui demandait du courage et de la détermination. A un mois du terme de son deuxième mandat, Obama met vraiment en avant cette priorité, ce qui permettra forcement a ce beau projet d'aller encore plus vite de l'avant.

 

Moi j'en fait l’interprétation inverse. A un mois de la fin de son mandat ça permet de dire qu'il l'a fait sans aucun engagement réel puisque la décision reviendra a ses successeurs pour lever les fond et valider le programme. Et quand on connais le manque de vision et d'ambition spatial dans la classe politique US ces dernières années ça me laisse avec l’idée qu'on va continuer a se retrouver dans le flou encore plusieurs années.

Si l'ESA pouvait se lancer dans l'exploration humaine avec un vrai programme ce serait cool. Les dirigeants de l'ESA ont montre qu'ils avaient pas mal d’idées sur ce que pourrait être un programme de la sorte... Mais sans les politique et l'argent ça reste de beaux rêves humides. A ce rythme les Chinois vont prendre le leadership dans ce domaine.

  • Upvote (+1) 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
59 minutes ago, seb24 said:

Moi j'en fait l’interprétation inverse. A un mois de la fin de son mandat ça permet de dire qu'il l'a fait sans aucun engagement réel puisque la décision reviendra a ses successeurs pour lever les fond et valider le programme. Et quand on connais le manque de vision et d'ambition spatial dans la classe politique US ces dernières années ça me laisse avec l’idée qu'on va continuer a se retrouver dans le flou encore plusieurs années.

 

Tout a fait d'accord, mon post précédant étant totalement ironique.

Modifié par Castor
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Castor a dit :

Tout a fait d'accord, mon post précédant étant totalement ironique.

Ok... désolé j'avais pas relevé :biggrin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelques belles images

 

http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2016/20161006-fun-with-mom-mcc.html

ca me rappelle un article de LM

Lockheed Proposes to have Humans Orbiting Mars by 2028

http://www.planetary.org/blogs/casey-dreier/2016/0519-lockheed-wants-to-have-humans-orbiting-mars.html

 

Mars 2020 rover receives upgraded eyesight for tricky skycrane landing

https://www.nasaspaceflight.com/2016/10/mars-2020-rover-eyesight-skycrane-landing/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Boeing compte doubler SpaceX dans sa course au transport d’humains vers Mars

Le patron de Boeing a assuré que les premières personnes à se rendre sur Mars le feraient à bord de l’un de ses engins. Une attaque directe contre SpaceX qui avait dévoilé son plan de colonisation de la planète rouge quelques jours plus tôt.

 

http://www.usinenouvelle.com/article/boeing-compte-doubler-spacex-dans-sa-course-au-transport-d-humains-vers-mars.N448642

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

   En tout cas, le problème de l'eau est réglé pour une mission habitée sur Mars, on sait ou la trouver et en très grande quantité, de sorte a pouvoir envisager au + vite une exploitation a échelle quasi industrielle de cette eau pour une agriculture sous serre étanche + une exploitation carburant (source d'O² et de H² par électrolyse) et d'oxygène a respirer facile d'accès en quantité infinie ...

    Cette eau en de telle quantité pourrait permettre aussi d'envisager rapidement de la pisciculture sur Mars au de la de l'agriculture pour une indépendance alimentaire assez rapide dès les premières missions pour y mettre en place (élever des truites et quelques poissons d'eau salé) pour en faire une source de protéines de type "moraline" (des protéines animales qui ont l'avantage d'être + préservante  du moral que celle végétale par plaisir gustatif supérieur par rapport a celles végétales)

   Et même pour amorcer une ingénieurie climatique d'injection d'eau dans l'atmosphère de Mars pour "amorcer" un effet de serre, cela pourrait être intéressant

  Un dernier point important, une telle quantité d'eau, garantie la possibilité d'une colonisation sans avoir a se soucier de cette ressoure

  Ceci dit, ça n'empechera pas le besoin que les premières missions qui s'y rendront devront malgré tout apporter avec elles leur stock d'eau hélas ... Tout du moins, au moins la première mission (si elle a les moyens techniques de mettre en place une exploitation de cette eau pour les missions suivantes)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semble que oui d'après les mesures radars, ils ont localisé une zone importante équivalent à la moitié de la France, une ressource relativement importante.  dont la profondeur est estimé entre 1 et 10m

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5217
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    ebbe68
    Membre le plus récent
    ebbe68
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20322
    Total des sujets
    1145028
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets