zx

Mars

Recommended Posts

Le 04/12/2016 à 06:27, collectionneur a dit :

Hum, pour les glaciers, c'est réellement confirmé ? sont il exploitable ou la densité de sable et de terre est trop importante ? Faut être prudent.

 

    Même si cette eau était avant tout concentrée dans un pergélisol ce qui voudrait dire alors de la "boue" a exploiter : Séparer eau & boue n'est pas du plus compliqué ainsi que convoyer de la boue, par contre le transfert de la boue devra se faire sous atmosphère (sinon elle s'assèchera rapidement par ébullition de basse pression, mais rien d'infaisable en soit :

   Une centrifuge, un deshydrateur filtreur a gateaux (comme ceux pour assècher les boues d'épuration) , ceci dit ce genre de traitement limite bien évidemment les volumes et demandent de l'énergie mais l'énergie entre capteurs solaires et un bruleur a hydrogène/O² + des réserves : Il y aura de quoi faire

 

   Pour le reste on ne sait pas dans quel état est cette eau (glace propre ou pergélisol forcément boueux a la fonte ?)

  Il est fort probable que ce sont d'anciens acquifères crée par infiltration du fond d'un lac dans sa propre vase puis gelé ainsi ... (je pense ces glaciers sous terrain sont des fonds de lacs gelés qui pourraient être très anciens ... Ou + récents qu'on l'imagine car formés lors de réchauffements cycliques : Des périodes d'écoulements + marqués ou l'eau commence a se cumuler en plaine en lacs de faibles profondeurs

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les futurs astronautes de Mars pourraient vivre dans des igloos
 

http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211652379155-les-futurs-astronautes-de-mars-pourraient-vivre-dans-des-igloos-2055247.php

je pense qu'ils ont oublié d'intégrer des sas pour passer entre igloo, en cas de prolbème, avec un igloo en point central, plus sécurisant à mon sens. j'espère qu'ils sont ininflammable

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/12/2016 à 13:15, alpacks a dit :

 

    Même si cette eau était avant tout concentrée dans un pergélisol ce qui voudrait dire alors de la "boue" a exploiter : Séparer eau & boue n'est pas du plus compliqué ainsi que convoyer de la boue, par contre le transfert de la boue devra se faire sous atmosphère (sinon elle s'assèchera rapidement par ébullition de basse pression, mais rien d'infaisable en soit :

   Une centrifuge, un deshydrateur filtreur a gateaux (comme ceux pour assècher les boues d'épuration) , ceci dit ce genre de traitement limite bien évidemment les volumes et demandent de l'énergie mais l'énergie entre capteurs solaires et un bruleur a hydrogène/O² + des réserves : Il y aura de quoi faire

 

   Pour le reste on ne sait pas dans quel état est cette eau (glace propre ou pergélisol forcément boueux a la fonte ?)

  Il est fort probable que ce sont d'anciens acquifères crée par infiltration du fond d'un lac dans sa propre vase puis gelé ainsi ... (je pense ces glaciers sous terrain sont des fonds de lacs gelés qui pourraient être très anciens ... Ou + récents qu'on l'imagine car formés lors de réchauffements cycliques : Des périodes d'écoulements + marqués ou l'eau commence a se cumuler en plaine en lacs de faibles profondeurs

Je pense que la plus grande et la forte probabilité de problème avec l'eau c'est quelle soit salé :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Divos a dit :

Je pense que la plus grande et la forte probabilité de problème avec l'eau c'est quelle soit salé :)

 

    Ca on s'y attendait, en astrophysique il est convenu que toutes les masses d'eau connue du système solaire sont très fortement salée (souvent des niveaux de sel bien supérieur a celui moyen qu'on connait dans nos océans, allant dans le sens que le sel présent dans nos océans a été sensiblement dilué par une masse d'eau peu salée un jour ... Peut être des comètes en provenance du nuage de Oort car on ne connait que très mal leur composition a celles la de comètes ...)

 

     Le sodium est un métal présent en assez grosse quantité dans le système solaire, il a contaminé toutes les masses d'eau connues jusqu'au moins a hauteur de Pluton, a une époque ou la matière dans le système solaire n'étaient que poussières en formation du fait d'un nuage très chaud en train de condenser par refroidissement de la matière solide ... Car sel & eau ont la tendance a se dissoudre trop facilement

     (Ceci dit, il y a beaucoup + de fer et de silicium dans le système solaire, mais ce sont des métaux qui a l'inverse ne se diluent pas si facilement dans l'eau, d'ou pourquoi l'eau est seulement riche en sodium dissout et non d'autres sels de métaux pourtant + abondant dans ce nuage d'origine : Parce que fer & silicium ne sont pas des minéraux solubles dans l'eau selon leur forme chimique bien entendu, il faut considérer grosso modo que tout le sodium présent a la formation du système solaire, s'est mélangé a l'eau ...

   Pour dire en gros, si tu cherches ou est le sodium dans le système solaire, ben tu as juste a chercher l'eau c'est elle qui a tout le sodium en question, et ce mélange date d'une période ou les planètes n'avaient même pas commencé a se former encore d'ou pourquoi ce mélange est + ou - homogène dans le système solaire (je dis + ou - car les océans de la Terre sont moins salés que le reste des masses d'eau globale du système solaire, prouvant que de l'eau peu salée a un moment ou un autre dans l'histoire de la Terre est venue diluer ce sel dans nos océans; accélérant probablement l'apparition de la vie, car dans une eau trop salée on est pas sur qu'elle soit capable d'apparaitre car le sodium dans l'eau c'est aussi corrosif ...)

 

 Concernant Mars, il faut s'attendre a une eau sursalée du fait qu'une grande masse d'eau a disparue évaporée dans l'espace du fait de la faible gravité marsienne et du "raclage" que subit l'atmosphère marsienne par le vent solaire ... L'eau marsienne en s'évaportant n'embarque pas son sel avec qui reste lui sur place : Donc logique qu'il monte en concentration ... Cela ne témoigne pas du taux de sel de l'époque ou cette eau était sous forme de mer liquide ... Les océans de Mars étaient salés, mais a quel taux ? Pour cela mieux vaut plutot étudier gypses et autres évaporites ... D'ailleurs en parlant de gypse evaporite ça fait penser que Ceres a été fortement concernée par de forts épisodes d'évaporation en surface pour laisser de telles plaques de gypse en flocon de neige au fond de certains cratères ... (et en dit long sur le taux de sel des glaces de Cerès en profondeur) 

 

   

  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes les eaux sont globalement salées, la désalinisation vient du cycle évaporation/précipitation qui permet de constituer des volumes d'eau douce quand le climat de la planète le permet. Puis il y a aussi des phénomènes géologiques qui contribuent à la capture de sodium initialement dilué qui se retrouve prisonnier dans le sol (mines de sel anciennement océans). A terme sur des millions d'années, l'eau s'adoucie progressivement et le sodium est capté. Un peu similaire au CO2 capté puis stocké sous forme d'hydrocarbures ou sous forme de roches calcaires issues de l'activité d'organisme vivant comme les coraux ou de réactions chimiques entrainant des précipitations.

Un exemple actuel, la mer Morte, quand elle aura fini de s'évaporer tout le sel restera sur place, par contre l'eau évaporée ira adoucir d'autres masses d'eau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Nasa étudie une autre voie pour "terraformer" Mars.

L'idée présentée lors d'un séminaire à Washington consiste à positionner un bouclier magnétique au point de Lagrange 1 pour protéger celle-ci des radiations du soleil, et donc empêcher l'érosion de son atmosphère.

Cela permettrait à Mars de recréer une atmosphère naturellement sans que l’homme intervienne à la surface.

Le détail et la suite ici :

http://fr.ubergizmo.com/2017/03/06/projet-nasa-mars-atmosphere.html

 

Autre point intéressant dans cet article, cette petite phrase :

"[.] il existe des recherches concernant des magnétosphères miniatures pour protéger les astronautes des radiations cosmiques.[.]"

  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, TarpTent a dit :

L'idée présentée lors d'un séminaire à Washington consiste à positionner un bouclier magnétique au point de Lagrange 1 pour protéger celle-ci des radiations du soleil, et donc empêcher l'érosion de son atmosphère.

Cela permettrait à Mars de recréer une atmosphère naturellement sans que l’homme intervienne à la surface.

Intéressant ! Voici le "papier" original de cette présentation

A FUTURE MARS ENVIRONMENT FOR SCIENCE AND EXPLORATION (en anglais, of course)

La phrase qui donne le plus de détail sur le genre de dispositif qui pourrait générer ce "bouclier" protecteur au point L1 est :

Citation

In the future it is quite possible that an inflatable structure(s) can generate a magnetic dipole field at a level of perhaps 1 or 2 Tesla (or 10,000 to 20,000 Gauss) as an active shield against the solar wind

Ce qui manque je trouve, c'est une estimation même très "grosses mailles" de la puissance électrique qui serait nécessaire à cette "structure gonflable" pour générer un champ magnétique de cette ampleur, une fois que la technologie actuellement en développement des magnétosphères miniature serait au point.

Estimation indispensable pour évaluer si nous parlons d'un projet "gros mais plus ou moins réaliste" par exemple des MW ou au pire 1 ou 2 GW, ce qui signifierait de lourdes installations probablement nucléaires mais sans doute jouables à moyen-long terme. Ou s'il s'agirait d'un projet "énorme", deux ou trois ordres de grandeur de plus, impossibles avant une industrialisation à grande échelle dans l'espace qui n'est pas pensable avant le très long terme, plusieurs générations.

A moins que les détails fournis "magnetic dipole field at a level of perhaps 1 or 2 Tesla" ne suffisent ? J'avoue ne pas être très au point sur les dipôles magnétiques, peut-on estimer la puissance à partir de cette seule information ? :huh:

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/03/2017 à 07:35, TarpTent a dit :

La Nasa étudie une autre voie pour "terraformer" Mars.

L'idée présentée lors d'un séminaire à Washington consiste à positionner un bouclier magnétique au point de Lagrange 1 pour protéger celle-ci des radiations du soleil, et donc empêcher l'érosion de son atmosphère.

Cela permettrait à Mars de recréer une atmosphère naturellement sans que l’homme intervienne à la surface.

Le détail et la suite ici :

http://fr.ubergizmo.com/2017/03/06/projet-nasa-mars-atmosphere.html

 

Autre point intéressant dans cet article, cette petite phrase :

"[.] il existe des recherches concernant des magnétosphères miniatures pour protéger les astronautes des radiations cosmiques.[.]"

 

 

           Ils feraient mieux de renommer leur projet ... Mars n'est pas terraformable de manière crédible sans un grand apport exogène ou volcanique d'azote dans l'atmosphère

    Parler d'essais de géo-ingénieurie en se servant de l'atmosphère de Mars quand nous y seront présents comme échantillon test a retour rapide pour trouver des solutions climatiques terrestres contre le réchauffement s'il venait a s'aggraver de trop ... Et la je dis ok et parfaitement d'accord qu'il va bien falloir que la science et la technologie se penche sur le dossier et Mars sera un très bon laboratoire ...

      Par contre terraformer Mars : Non ... Mars n'est pas terraformable si on ne projette pas d'injection massive d'azote a grand coup de gigatonnes pour épaissir l'atmosphère et espérer pouvoir obtenir a termes une atmosphère respirable a termes (végétation pour produire l'oxygène dont le taux ne fera que grimper une fois le vivant végétal ancré)

    Et cela nécessiterait carrément de déclencher des impacts d'objets glacés choisis, méthode radicale, mais c'est la seule méthode qui marche bien

    En fait une véritable terraformation de Mars sera un acte brutal, mais il n'existe pas d'autres moyens pour libérer la quantité de gaz qui va manquer a cette atmosphère

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@alpacks , je t'invite à contacter d'urgence la Nasa pour leur expliquer tout ce qu'ils n'ont pas compris.

 

Au-delà de cette boutade, l'article explique bien ceci la démarche et ses effets, qui demeurent une première réflexion théorique basée sur la simulation :

"Cette magnétosphère artificielle devra être placée entre Mars et le Soleil afin de former une sorte de bouclier qui protègera tout dans son sillage, Mars comprise. Cette protection empêchera l’érosion de l’atmosphère martienne. Celle-ci deviendra plus dense, la pression augmentera en même temps que la température au sol.

Selon les simulations, si les vents solaires sont stoppés par le champ magnétique artificiel, l’atmosphère martienne pourrait retrouver la moitié de la pression atmosphérique terrestre en quelques années seulement !

Alors que l’atmosphère s’épaissit, le climat martien va changer et la température grimper de 4° C. Ce serait alors suffisant pour faire fondre le dioxyde de carbone qui se trouve sous forme de glace dans les calottes polaires de Mars.

Si cela se produit, le carbone dans l’atmosphère capturera la chaleur (comme c’est le cas sur Terre) et cela provoquera un effet de serre qui fera fondre la glace d’eau sur Mars. Toute  l’eau liquide formera alors des rivières et des océans."

 

Ce qui est intéressant, c'est que si l'on part sur la simple injection massive d'azote, la terraformation n'est pas viable d'après la Nasa puisque sans champ magnétique, il ne pourra y avoir d'atmosphère et d'eau retenues.

Or sans apport azote, tu considères qu'il n'y a pas terraformation

Bref, vos 2 approches seraient juste nécessaires et complémentaires, aucune d'entre elle seule ne suffirait à terraformer Mars, et donc aucune d'entre elle seule ne pourrait revendiquer l'usage de ce terme ? Moi ça me va, puisqu'il n'y a pas opposition entre les 2 idées et que ça va dans le sens d'une terraformation de Mars :rolleyes:

Modifié par TarpTent
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/03/2017 à 12:01, TarpTent a dit :

@alpacks , je t'invite à contacter d'urgence la Nasa pour leur expliquer tout ce qu'ils n'ont pas compris.

 

Au-delà de cette boutade, l'article explique bien ceci la démarche et ses effets, qui demeurent une première réflexion théorique basée sur la simulation :

"Cette magnétosphère artificielle devra être placée entre Mars et le Soleil afin de former une sorte de bouclier qui protègera tout dans son sillage, Mars comprise. Cette protection empêchera l’érosion de l’atmosphère martienne. Celle-ci deviendra plus dense, la pression augmentera en même temps que la température au sol.

Selon les simulations, si les vents solaires sont stoppés par le champ magnétique artificiel, l’atmosphère martienne pourrait retrouver la moitié de la pression atmosphérique terrestre en quelques années seulement !

Alors que l’atmosphère s’épaissit, le climat martien va changer et la température grimper de 4° C. Ce serait alors suffisant pour faire fondre le dioxyde de carbone qui se trouve sous forme de glace dans les calottes polaires de Mars.

Si cela se produit, le carbone dans l’atmosphère capturera la chaleur (comme c’est le cas sur Terre) et cela provoquera un effet de serre qui fera fondre la glace d’eau sur Mars. Toute  l’eau liquide formera alors des rivières et des océans."

 

Ce qui est intéressant, c'est que si l'on part sur la simple injection massive d'azote, la terraformation n'est pas viable d'après la Nasa puisque sans champ magnétique, il ne pourra y avoir d'atmosphère et d'eau retenues.

Or sans apport azote, tu considères qu'il n'y a pas terraformation

Bref, vos 2 approches seraient juste nécessaires et complémentaires, aucune d'entre elle seule ne suffirait à terraformer Mars, et donc aucune d'entre elle seule ne pourrait revendiquer l'usage de ce terme ? Moi ça me va, puisqu'il n'y a pas opposition entre les 2 idées et que ça va dans le sens d'une terraformation de Mars :rolleyes:

 

    C'est juste du blabla médiatique pour rien, Mars n'est pas terraformable sans provoquer d'impacts : Pour moi c'est factuel, le reste du blabla , du vent, des sottises pour geek du net peut être même bien dans ton genre ...

   A partir du moment qu'on se sert d'un mot on l'assume a mon sens, c'est quand même bien eux qui choisissent le termes de terraformation marsienne : Ben moi je dis bullshit ... Et sur des réfléxions personnelles : Je n'ai besoin de personne pour faire mon avis ...

   Et je met au défi a quiconque de me prouver pile l'inverse de ce que je dis

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement la terraformation de mars c'est de la SF, j'abonde dans le sens de alpacks. Mars est désormais une planète morte, son noyau est inerte, il n'y a plus de champ magnétique protecteur, l'atmosphère est partie, l'eau n'est plus liquide et le rayonnement solaire et cosmique est partout. C'est la lune en plus gros. On arrive déjà pas sur terre à fournir de l'énergie pour tout le monde alors créer un bouclier magnétique autour de Mars....

Il y aura toujours des groupes de travail qui s'ingénieront à trouver des financements pour toutes les conneries possibles et imaginables.

Avant qu'ont soit en mesure de créer un bouclier magnétique autour de mars il faudrait déjà avoir des centrales solaires autour de la terre, or nous en sommes loin.

C'est comme les voyages stellaires, il "suffit" de mettre au point un warp drive, là on crée "une magnétosphère artificielle", bah tient on reproduit l'effet du noyau terrestre avec nos petite bras... rien que ça.

La NASA a besoin d'argent et les projet alacon, ça ramène aussi de l'oseille, parce que ça paye le tout venant, les charges et la cantine et tous les escrocs qui gravitent autour de l'organisation.

Il n'y a pas le début du commencement pratique pour créer un champ magnétique autour d'une planète et de comment l'alimenter en énergie, c'est aussi farfelu que la gravité artificielle hors effet centrifuge.

 

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Toratoratora a dit :

Clairement la terraformation de mars c'est de la SF, j'abonde dans le sens de alpacks. Mars est désormais une planète morte, son noyau est inerte, il n'y a plus de champ magnétique protecteur, l'atmosphère est partie, l'eau n'est plus liquide et le rayonnement solaire et cosmique est partout. C'est la lune en plus gros. On arrive déjà pas sur terre à fournir de l'énergie pour tout le monde alors créer un bouclier magnétique autour de Mars....

Il y aura toujours des groupes de travail qui s'ingénieront à trouver des financements pour toutes les conneries possibles et imaginables.

Avant qu'ont soit en mesure de créer un bouclier magnétique autour de mars il faudrait déjà avoir des centrales solaires autour de la terre, or nous en sommes loin.

C'est comme les voyages stellaires, il "suffit" de mettre au point un warp drive, là on crée "une magnétosphère artificielle", bah tient on reproduit l'effet du noyau terrestre avec nos petite bras... rien que ça.

La NASA a besoin d'argent et les projet alacon, ça ramène aussi de l'oseille, parce que ça paye le tout venant, les charges et la cantine et tous les escrocs qui gravitent autour de l'organisation.

Il n'y a pas le début du commencement pratique pour créer un champ magnétique autour d'une planète et de comment l'alimenter en énergie, c'est aussi farfelu que la gravité artificielle hors effet centrifuge.

 

Clairement non. Après il faut pas s’arrêter au titre de l'article et ne pas partir dans du n'importe quoi. Que ce soit le Warp Drive ou la gravite artificielle personne n'a aucune idée de comment faire. On a quelques théories mais rien de sérieux.

Par contre il serait possible de reproduire une magnétosphère il y a des gens qui bossent sur le sujet : https://arxiv.org/pdf/0802.0107.pdf

Et ici il n'est pas question de reproduire la magnétosphère Martienne mais plutôt de placer un generateur entre le soleil et Mars qui servirait en quelque sorte de "parapluie".

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Toratoratora a dit :

Clairement la terraformation de mars c'est de la SF, j'abonde dans le sens de alpacks. Mars est désormais une planète morte, son noyau est inerte, il n'y a plus de champ magnétique protecteur, l'atmosphère est partie, l'eau n'est plus liquide et le rayonnement solaire et cosmique est partout. C'est la lune en plus gros. On arrive déjà pas sur terre à fournir de l'énergie pour tout le monde alors créer un bouclier magnétique autour de Mars....

Il y aura toujours des groupes de travail qui s'ingénieront à trouver des financements pour toutes les conneries possibles et imaginables.

Avant qu'ont soit en mesure de créer un bouclier magnétique autour de mars il faudrait déjà avoir des centrales solaires autour de la terre, or nous en sommes loin.

C'est comme les voyages stellaires, il "suffit" de mettre au point un warp drive, là on crée "une magnétosphère artificielle", bah tient on reproduit l'effet du noyau terrestre avec nos petite bras... rien que ça.

...c'est aussi farfelu que la gravité artificielle hors effet centrifuge.

 

Contrairement au "warp drive" et à la gravité artificielle, une éventuelle magnétosphère artificielle relève d'une physique tout à fait conventionnelle.  

 

Il y a 8 heures, Toratoratora a dit :

...

La NASA a besoin d'argent et les projet alacon, ça ramène aussi de l'oseille, parce que ça paye le tout venant, les charges et la cantine et tous les escrocs qui gravitent autour de l'organisation.

Il n'y a pas le début du commencement pratique pour créer un champ magnétique autour d'une planète et de comment l'alimenter en énergie, ...

 

ça s'appel faire de la recherche, et les fruits de celle-ci ne peuvent généralement se palper que très loin dans le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Objectif demandé à la NASA par le Congrés US, des américains sur Mars en 2033 (je serait à la retraite si tout va bien, que de décennies perdues) :

https://futurism.com/us-government-issues-nasa-demand-get-humans-to-mars-by-2033/

https://sciencepost.fr/2017/03/congres-americain-demande-a-nasa-denvoyer-hommes-mars-2033/

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/03/2017 à 09:32, seb24 a dit :

Clairement non. Après il faut pas s’arrêter au titre de l'article et ne pas partir dans du n'importe quoi. Que ce soit le Warp Drive ou la gravite artificielle personne n'a aucune idée de comment faire. On a quelques théories mais rien de sérieux.

Par contre il serait possible de reproduire une magnétosphère il y a des gens qui bossent sur le sujet : https://arxiv.org/pdf/0802.0107.pdf

Et ici il n'est pas question de reproduire la magnétosphère Martienne mais plutôt de placer un generateur entre le soleil et Mars qui servirait en quelque sorte de "parapluie".

 

      Il faut appeler un chat un chat, si on parle de terraformation alors on parle de rendre une planète habitable ... La terraformation sans impacts c'est de la pure SF au vu de la masse manquante d'azote qu'il est absolument impossible a combler autrement que par des impacts programmés ...

    Et je suis désolé pour ZX que je ne désire pas rentrer dans le lard ... Mais le débat magnétosphérique sur une terraformation marsienne est caduque lui aussi car autant il est parfaitement raisonnable de mettre en cause l'absence de magnétosphère sur Mars depuis environ 4 milliards d'années pour expliquer pourquoi son atmosphère a foutu le camp car le processus de dégazage géochimique du manteau marsien qui "crée l'atmosphère" alors que pendant ce temps un rabotage de l'atmosphère par le vent solaire prenait + de matière gazeuse a cette atmosphère que le dégazage du manteau en apporte ...

    L'absence de magnétosphère marsienne est donc une très vieille "fuite" sur la chambre a air du pneu ...

   Jusque la, je pense tout le monde est d'accord ...

  Terraformer Mars, ça veut dire quoi ? Rendre habitable cette planète pour l'habitat humain voir animalier et végétal aussi (dans un but de nous faire une seconde Terre pour l'avenir très lointain ou le soleil va faire entrer la Terre dans le même processus que Vénus a quelques choses près ... Il faut donc que se soit fait a une échelle de temps humaine et pas une échelle de temps géologique ...

    Car le processus de reformation d'une atmosphère marsienne par un retour d'une magnétosphère pour "renverser" le processus et remplir a nouveau le volume "atmosphérique" de gaz et le porter a une pression raisonnable pour l'habitat humain (au moins 1/2 bars) sera forcément aussi lent qu'il l'a été pour la perte de gaz par le vent solaire : Processus qui a du prendre au grand minimum 50 millions d'années au moins ... (je penche + pour 100 millions a 1/2 milliards d'années ...) voir même encore plus lentement que ça car l'autre problème marsien c'est la non convection thermique de la chaleur du noyau qui ne se fait pas dans le manteau de la planète ... Le noyau reste chaud, mais le manteau a une structure cristalline très isolante

   Je pense a la probabilité très forte en parallèle que ce n'est pas que le vent solaire qui aurait tué le caractère habitable marsien, mais le processus de dégazage du manteau dans l'atmosphère par les volcans qui a très probablement été fortement ralenti par l'effet isolant de ce manteau ...

    Sur terre il faut bien comprendre que l'atmosphère épaisse vient du dégazage du manteau avant tout

   Imaginons que par magie nous parvenons a mettre une magnétosphère sur Mars, en combien de temps tu vas obtenir une atmosphère suffisamment épaisse et bien fournie en azote par ce dégazage qui a été fortement ralenti par un manteau isolant sur son noyau a cause de sa structure cristalline particulière liée a un impact de gros planetissimal (les impacts peuvent autant tuer l'habitabilité d'une planète sur le long termes que de lui donner vie)

 

   Autre chose, prenons une logique ou on aurait réussi a reconstituer une atmosphère marsienne, elle va pas s'en aller dans l'espace comme un ballon dégage son contenu quand il se dégonfle car la gravité a plutot tendance a clairement retenir les gaz en surface ... Tu n'auras aucun besoin d'avoir une magnétosphère pour maintenir ton atmosphère qui elle ne nécessitera en fait que des apports de gaz pour combler au fur et a mesure du fait d'un processus lent

    Imaginons qu'on arrive a faire monter la pression a 1bar : Il faudra attendre probablement au minimum 50 a 100 000 ans pour voir le vent solaire commencer a éroder de manière visible et sensible une atmosphère qui serait artificiellement reconstituée, d'ou pourquoi pour moi c'est aussi une absurdité que de vouloir terraformer par la magnétosphère

    La magnétosphère est en cause dans la disparition de l'atmosphère marsienne, c'est un fait et ça ne fait pas un pli : Mais ne pas oublier non plus que cela s'est fait en réalité sur une échelle de temps hyper longue : Une échelle de temps très clairement géologique

   Ce qui fait que non, cette magnétosphère n'est pas indispensable pour terraformer Mars, c'est du pur factuel bête et méchant

    Tout ce dont Mars a besoin pour être terraformée c'est d'une logique d'injection artificielle de gaz, puis de l'appoint au fil des milliers d'années et c'est tout

   Mais après tout dépend de ce qu'on considère dans le concept de terraformation :

        Est ce que cela veut dire, transformer la planète pour qu'elle puisse être habitée par des humains ?

    Ou est ce que cela veut dire : Transformer la planète pour qu'elle soit comme la Terre et le reste pour les milliards d'années qu'il reste au soleil avant de tout tuer par son gonflement et augmentation du rayonnement ?

    Moi personnellement terraformer a toujours été un termes SF quand a simplement modeler un monde pour qu'il puisse etre habité par des humains sur des échelles de temps de au moins celle du millénaire (au moins 10 000 ans quoi)

    Il faudrait vraiment redéfinir le concept de terraformation car il est beaucoup trop dévoyé a la science fiction et non a des processus réalistes et réellement faisable a l'échelle de l'humain (et arrêter un peu de se raconter des histoires par fantasme, car moi aussi je fantasme beaucoup sur la colonisation du système solaire, mais je veux une part de réalisme aussi car je fais pas que fantasmer dans le fond, c'est un vrai désir d'avenir a mon sens pour l'humanité ... (ou un désir d'endive allez savoir ... :P )

Modifié par alpacks
  • J'aime (+1) 1
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques challenges en perspectives pour gerer les communications avec les sondes autour de Mars en 2020:

http://spacenews.com/mars-looming-traffic-jam/

Avec 6 missions et 9 Véhicules qui devraient arriver sur place alors qu'il y aura déjà 9 missions sur place qui seront sûrement encore actives.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 252
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    mayce
    Membre le plus récent
    mayce
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 391
    Total des sujets
    1 164 023
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets