zx

Mars

Recommended Posts

Le 16/03/2017 à 03:31, alpacks a dit :

 

    Moi personnellement terraformer a toujours été un termes SF quand a simplement modeler un monde pour qu'il puisse etre habité par des humains sur des échelles de temps de au moins celle du millénaire (au moins 10 000 ans quoi)

  

Bonsoir,

c'est le sens généralement admis. Concernant l'importance relative du champ magnétique planétaire pour la préservation de l'atmosphère je ne peux te contredire (pas assez calé) et ton raisonnement parait logique, mais la magnétosphère n'a pas comme seule utilité d'éviter l'érosion de l'atmosphère. Elle constitue aussi un bouclier contre les rayonnements de haute énergie qu'ils soient solaires ou cosmiques. Sur Mars on est plus éloignés du soleil, donc le vent solaire est plus faible, l'inconvénient c'est que ce vent solaire repousse aussi les rayonnements cosmique provenant de l'espace, ces derniers seront donc plus présents et plus puissants.

Au delà de l'impact sur l'atmosphère tout ces rayonnements ont surtout un effet néfaste sur la vie en causant des dégâts à l'ADN.  Sur Mars on aura deux problèmes, l'absence de magnétosphère et une atmosphère bien moins épaisse et dense que sur terre valable à priori aussi pour la couche d'ozone (en admettant qu'on arrive à la reconstituer et qu'elle se maintienne). Donc habiter sur Mars sera peut être possible, mais au prix d'un taux de mutations et de cancers bien plus élevés que sur terre. A moins de vivre sous terre une bonne partie du temps ou bien de porter d'efficaces combinaisons. Ce qui dans les deux cas tend à relativiser le gain en confort procuré par l'atmosphère, sans compter qu'il sera difficile d'acclimater plantes et animaux.

Pour quantifier le risque il faudrait pouvoir estimer l'efficacité protectrice d'une atmosphère martienne (à priori bien plus faible que la terrestre), quantifier la protection d'une faible couche d'ozone (contre les UV) en fonction du rayonnement reçu (potentiellement plus important vu l'absence de bouclier magnétique et ce malgré le plus grand éloignement de mars).

Ce problème de rayonnement étant désormais pris très au sérieux dans l'optique d'un voyage vers mars au point qu'il est devenu un des problèmes principaux (avec l'apesanteur) pour garantir la bonne santé de l'équipage d'un futur vaisseau.

On pourrait se retrouver dans une situation, où, malgré avoir recomposé une atmosphère, plus ténue que sur terre, la vie soit néanmoins impossible en surface (sans protection conséquente), à cause du niveau de rayonnement UV/cosmique/solaire irradiant la surface. Mais je ne fais que formuler une hypothèse je n'ai pas d'éléments solides pour l'appuyer.

Mais il est clair que le fait d'avoir une atmosphère respirable sur mars apporterait néanmoins un certain confort aux colons, on réglerait déjà tous les problèmes d'étanchéité des habitats et on pourrait peut être sortir la nuit à l'air libre avec une protection légère (les rayons cosmiques frappant H24, eux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Maven, 1000 jours autour de Mars et des découvertes à foison

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/1000-jours-autour-de-mars-pour-la-sonde-maven_113918#xtor=CS2-37-[Maven%2C 1000 jours autour de Mars et des découvertes à foison]

Citation

 

De nombreuses découvertes majeures

Maven a en effet révélé que les particules issues des vents solaires qui bombardent Mars mais aussi tous les astres du système solaire viennent interagir avec celles qui composent l'atmosphère de la planète Rouge. Sans filtre puisque cette planète est dépourvue de bouclier magnétique contrairement à la Terre. Ces chocs éjectent presque 100 grammes par seconde de particules atmosphériques loin de Mars provoquant ainsi une atténuation, forte, de son atmosphère au cours du temps.

Un phénomène amplifié lors des éruptions solaires d'un facteur 100 et qui finira par laisser Mars totalement nue, d'ici 3,5 milliards d'années. Cette découverte n'est pas la seule avancée à laquelle aura contribué Maven. La NASA en a listé les dix principales à l'occasion du millième jour de la mission. Sciences et Avenir en a d'ailleurs relayé certaines comme la description de la formation des nuages dans l'atmosphère ou la confirmation de la présence d'aurores boréales. Maven continuera à fonctionner encore quelques mois, la NASA n'a pas encore programmé son arrêt, et devrait encore fournir de nombreuses autres observations importantes. 

 

 

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/07/2017 à 19:25, zx a dit :

Très intéressant, mais effectivement il faudrait tester des bactéries extrémophiles, comme radiodurans. Même si l'article précise qu'on a une combo mortelle de radiations plus un cocktail d'oxydants très puissants, le peroxyde d'hydrogène, c'est très violent, ça l'était déjà pour les UBOAT Walter (superbe recentrage sur le theme militaire du forum !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont mis tellement de sous sur Mars, que j'imagine mal les voir réduire les missions qui la concerne. passage à vide certe, mais je crois pas qu'ils vont lacher Mars la rouge de sitôt. et ils ont besoin d'un max d'information pour préparer les mission humaines.

 

 

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, zx a dit :

Ils ont mis tellement de sous sur Mars, que j'imagine mal les voir réduire les missions qui la concerne. passage à vide certe, mais je crois pas qu'ils vont lacher Mars la rouge de sitôt. et ils ont besoin d'un max d'information pour préparer les mission humaines.

 

 

La situation n'est en effet pas dramatique loin de la mais ça reste problématique. Je pense que l’idée derrière c'est surtout la peur de perdre le leadership sur l'exploration martienne au profit d'autres nations (Chine?). Et je peux comprendre l’inquiétude car depuis pas mal d’année la NASA navigue a vue et n'as plus vraiment d'objectif long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, c'est depuis l'annulation du projet constellation qui avait le mérite d'avoir  une feuille de route claire, obama l'ayant annuler, ils n'ont plus de vrai objectifs clair, mis a part constuire une grosse fusée, avec Trump ca n'a pas l'air de s'arranger.

D'ailleurs Elon Musk a une belle carte à jouer en s'acoquinant avec la NASA pour son projet, si sa FH réussi son lancement, il aura un sacré atout dans sa manche. ils peuvent se booster et se compléter l'un l'autre. 

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Today in Space! Aug. 6, 2012: NASA Celebrates Curiosity Rover's Mars Landing

https://www.space.com/37183-today-in-space.html

Il y a cinq ans Curiosity se posait sur Mars, les meilleures photos de son «road trip»

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/08/06/01008-20170806ARTFIG00052-il-y-a-cinq-ans-curiosity-se-posait-sur-mars-les-meilleures-photos-de-son-road-trip.php

 

 

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@zx il y a un début d'article de Ciel et Espace qui te contredit (pas pu le lire en entier). Pour évité la contamination par les organismes terrestres, les robots ne vont pas dans les régions intéressantes :

http://www.cieletespace.fr/actualites/comment-la-nasa-evite-de-chercher-la-vie-sur-mars

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est un peu bizarre cet article,  c'est un peu comme on disait que la terre est plate, car depuis les sondes vikings, il y a eu toujours des tests de recherche de l'eau et de la vie, mais elles ne sont pas très probantes. même pour l'eau c'est pas super clair, par contre on trouve beaucoup de neige co2.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Viking

Citation

Le programme Viking est un programme spatial de la NASA qui a posé les premiers engins américains sur le sol martien. Dans le cadre de ce programme, deux sondes spatialesidentiques, Viking 1 et Viking 2, ont été lancées en 1974 par une fusée Titan équipée d'un dernier étage Centaur à un mois d'intervalle. Chacune de ces missions comprenait un engin destiné à se placer en orbite autour de la planète et un module qui devait se poser sur le sol et mener des investigations en restant fixe. Les objectifs scientifiques étaient de réaliser des images à haute résolution de la surface de la planète, de déterminer la structure et la composition de l'atmosphère et d'identifier éventuellement la présence de la vie sur Mars.

Résultats scientifiques

Les instruments utilisés pour détecter la présence de vie dans le sol martien fournirent des résultats ambigus. Dans un premier temps, les résultats furent positifs et le résultat d'une des expériences remplit les conditions fixées par la NASA pour affirmer que la vie avait bien été détectée. Ces premiers résultats positifs furent contredits par un second test qui ne parvint pas à révéler l'existence de molécules organiques dans le sol. La plupart des scientifiques furent alors convaincus que les résultats initiaux était le fruit de réactions chimiques de nature non biologique, créées par les conditions particulières d'oxydation du sol sur Mars24.

Il existe aujourd'hui un consensus général pour affirmer que les sondes Viking démontrèrent finalement l'absence de micro-organismes dans le sol des deux sites d'atterrissage. Pourtant, les résultats des tests menés et leurs limites expérimentales font encore l'objet de discussions. La validité du principal résultat positif repose intégralement sur l'absence d'agents oxydants dans le sol de Mars. Or, il a été découvert récemment par le vaisseau Phoenix qu'il existait des perchlorates de sels dans ce même sol25'26. La question de la vie microbienne sur Mars reste donc encore à ce jour sans réponse.

La logique même veut qu'on applique des tests simples pour rechercher de la vie  au niveau de bactérie ou microbienne,  c'est une des grandes question de l'humanité, c'est en plus pas très encombrant. dans chaque mission c'est un des objectifs.

surtout si on envoit des hommes à moyen terme sur mars, faudrait éviter d'emporter des clandestins vers la Terre.

Faudrait avoir l'article en entier.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les vers de terre pourraient prospérer dans le sol de Mars

http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/mars-vers-terre-pourraient-prosperer-sol-mars-69385/

NASA's Next Mars Rover: A Life-Hunting Curiosity 2.0

https://www.space.com/38955-nasa-2020-mars-rover-curiosity.html

Groundwater on Mars? Salty Antarctic Pond Could Reveal Clues

https://www.space.com/38957-antarctica-dry-valleys-underground-water-mars.html

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Shorr kan a dit :

 

Des vers dans ce genre là ?

 

Peut être dans quelques années, ils vont s'adapter et produire des épices pour les voyages interstellaire :)

  • Haha (+1) 2
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Spirit ne fonctionne depuis 2010, et oppy est dans son grand age,  prévus pour 3 mois de mission, ils ont bossés pendant 14 ans.

Une énorme tempête de poussière fait tomber le rover Mars hors de contact avec la Terre

https://spaceflightnow.com/2018/06/13/huge-dust-storm-knocks-aging-mars-rover-out-of-contact-with-earth/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aurait un vaste lac d'eau liquide sur Mars (en souterrain)

Pas très profond, cette étendue a été repérée sur une zone d'au moins 20 km de large et, surtout, à moins d'1,5 km de la surface.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/07/25/il-y-aurait-un-vaste-lac-deau-liquide-souterrain-sur-mars_a_23489044/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, zx a dit :

Il y aurait un vaste lac d'eau liquide sur Mars (en souterrain)

Pas très profond, cette étendue a été repérée sur une zone d'au moins 20 km de large et, surtout, à moins d'1,5 km de la surface.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/07/25/il-y-aurait-un-vaste-lac-deau-liquide-souterrain-sur-mars_a_23489044/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

Moi, 1,5 km, j'appelle cela très profond mais bon ...

Pour le moment, on a probablement forer à maximum 15 cm sur cette planète alors il va falloir envoyer des derricks un peu plus grand que les grosses brouettes actuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est clair que les robots n'y arriveront pas à creuser aussi profond.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 290
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Berthierch@aol.com
    Membre le plus récent
    Berthierch@aol.com
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 441
    Total des sujets
    1 177 196
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets