Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air Finlandaise - Ilmavoimat


Tetsuo
 Share

Recommended Posts

à l’instant, B52 a dit :

On va devoir se "taper" le @Whohe.....

En effet.  Ca promet.

à l’instant, Picdelamirand-oil a dit :

Il est Banni

Pour un temps...  je pense.

C'est grâce à toi ?

il y a 4 minutes, SLT a dit :

Un peu déçu quand même, mais en effet pas trop surpris (comme la plupart des membres du forum je pense)

Je plains les Finnois qui vont devoir s'adapter à leur nouvel avion, plutôt que d'avoir un avion adapté à leurs besoins. (Mais c'est un peu le risque quand on ne produit pas soi-même ses avions, ou son matériel militaire en général)

Je suis quand même un peu surpris que les 64 appareils rentrent dans le budget du HX Challenge, mais si les finlandais semblent estimer que c'est bon, tant mieux pour eux.

Félicitations aux équipes US et à LM.

Bilan 2021 :

Seuls en occident LM et Dassault auront brillé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Le Lockheed Martin F-35A Lightning II est le prochain chasseur multirôle de la Finlande.

quelle est ton analyse ? 

 

il y a 11 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Le coût des chasseurs multirôles est de 4,703 milliards d'euros

Soit environ 73 millions pièces... 

 

il y a 12 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Les équipements de service, les pièces de rechange et d'échange, les solutions de formation et de maintien en puissance, les autres systèmes connexes ainsi que les services de maintien en puissance et de maintenance jusqu'à la fin de 2030 coûtent 2,920 milliards d'euros.

Si je comprends bien, c'est jusqu'à la fin des années 2030. soit sur 12,5 ans (les premiers F35 seraient livrés en 2025, le dernier en 2030) de maintenance pour 64 avions soit 4,6 millions par an et par avion. C'est autant qu'un rafale ... 

Je ne vois que 4 solutions pour expliquer ces différences de prix :
1) le F35 US n'est pas le meme que la version export (l'avion lui meme ou l'usage).
2) Le prix du F35 est donné en fonction d'un prix attendu dans quelques années. 
3) Lm brade les prix maintenant pour surcharger le cout de la maintenance post 2039.
4) Les USA subventionnent ces exportations d'armement.


 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, wagdoox a dit :

quelle est ton analyse ? 

 

Soit environ 73 millions pièces... 

 

Si je comprends bien, c'est jusqu'à la fin des années 2030. soit sur 12,5 ans (les premiers F35 seraient livrés en 2025, le dernier en 2030) de maintenance pour 64 avions soit 4,6 millions par an et par avion. C'est autant qu'un rafale ... 

Je ne vois que 4 solutions pour expliquer ces différences de prix :
1) le F35 US n'est pas le meme que la version export (l'avion lui meme ou l'usage).
2) Le prix du F35 est donné en fonction d'un prix attendu dans quelques années. 
3) Lm brade les prix maintenant pour surcharger le cout de la maintenance post 2039.
4) Les USA subventionnent ces exportations d'armement.


 

Le numéro 2 est une évidence, personne ne fait un prix autrement, LM ou autre, pour des produits qui seront livrés dans plusieurs années.

De toute façon par définition un coût de production est toujours un objectif en contrôle de gestion industriel.

Link to comment
Share on other sites

21 minutes ago, jeannelaflamme said:

C'est vrai. Typhoon et Rafale n'ont même pas atteint le classement.

C'est un peu surprenant honnêtement, mais du coup ça va remettre un peu les pendules à l'heure, je pense. Le F-35 est considéré un meilleur appareil que la compétition.
Je serais surpris que le Super-hornet ai atteint le classement mais pas les eurocanards par contre, ça ça me paraitrait suspect. Mais je serais curieux de voir les résultats public de l'évaluation s'ils paraissent un jour.

Edited by SLT
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, wagdoox a dit :

quelle est ton analyse ? 

Que je suis complètement dépassé par les nouvelles conditions de production des systèmes d'arme:

Normalement, pour moi, produire dans les conditions du programme F-35 est une aberration totale. Or c'est le plus grand succès industriel de l'aéronautique militaire, et en plus tout le monde semble satisfait sauf parfois les US.

Je suis d'une autre époque.

  • Haha 1
  • Sad 3
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Julien a dit :

Le numéro 2 est une évidence, personne ne fait un prix autrement, LM ou autre, pour des produits qui seront livrés dans plusieurs années.

De toute façon par définition un coût de production est toujours un objectif en contrôle de gestion industriel.

A l’evidence. …

oui ce que je voulais dire c’est que le cout est projeté de maniere potentiellement trop optimiste. Generalement pour de l’armement s’attend a ce que ca monte pas que ca descende surtout en periode de forte inflation …

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Patrick a dit :

Ça par contre c'est plus que très surprenant.
La Grèce n'a pas un rond et réussit à s'en payer 12 + 12 d'occasion. Croatie pareil. 
Le standard F4+ proposé par Dassault était peut-être trop cher ou trop ambitieux, et les sous-systèmes prévus dedans pas développés encore.

Encore une fois je serais curieux de voir les résultats détaillés.

Mais une chose est sûre en attendant, sur les armements, l'énorme point positif de l'offre F-35 c'est le JASSM-ER. Il n'y a même pas de débat.

Le b4 n’est pas dev non plus. 
perso ca me surprend pas du tout ! 
il y a une demande pour x chasseurs avec x milliards.

on fait du hors sujet, en suisse, lm a sorti une solution discuable mais qui lui permet d’etre dans les clous. En finlande c’est pareil mais reste a voir ou est l’aspet discutable. 
 

il parait aussi assez evident qu’il y a eu des operations de renseillement sur les nego et propal adverses. Chose qu’on fait aussi mais apparemment mal comparé aux americians. Il faudrait se poser la question a ce niveau là. Surtout a meme pas 6 mois de la cata australienne… 

a partir de là, c’est a la team de s’aligner, 78 millions pour le f35 us, la on est a 73. Inversement le rafale est a 90 millions a l’export mais 80 domestique (avec la tva). On a des marges de manoeuvres non ? 
 

bien ensuite l’entretien et là c’est une toute autre histoire. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

The Lockheed Martin F-35A Lightning II is Finland’s next multi-role fighter.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le Lockheed Martin F-35A Lightning II est le prochain chasseur multirôle de la Finlande.
Armée de l'air
10.12.2021 14.37
Le gouvernement finlandais a autorisé le 10 décembre 2021 le commandement logistique des forces de défense finlandaises à signer un contrat d'approvisionnement avec le gouvernement des États-Unis concernant le prochain chasseur multirôle de la Finlande. Le chasseur qui remplacera les capacités de la flotte de Hornet est le Lockheed Martin F-35A Lightning II.

Le marché porte sur 64 chasseurs multirôles F-35A Block 4, un armement substantiel et polyvalent adapté aux circonstances opérationnelles, les solutions de formation et de soutien nécessaires, d'autres systèmes connexes ainsi que des services de soutien et de maintenance jusqu'à la fin de 2030.

Dans le cadre de l'évaluation des offres des soumissionnaires du programme de chasseurs HX, le F-35 a satisfait aux exigences de sécurité d'approvisionnement, de participation industrielle et d'accessibilité financière des domaines de décision. Dans l'évaluation des capacités militaires, le système complet du F-35 a été le meilleur. Les capacités de combat, de reconnaissance et de survie du F-35 étaient les mieux adaptées parmi les candidats HX.

Les coûts d'exploitation et de maintien en condition opérationnelle du F-35 correspondent au cadre de coûts alloué, et le développement de l'avion pendant le cycle de vie sera réalisable avec les ressources normales des forces de défense finlandaises. Dans le cadre du processus d'acquisition, plusieurs exigences essentielles en matière de sécurité d'approvisionnement et une participation industrielle significative ont été convenues. Les exigences essentielles en matière de sécurité d'approvisionnement concernent spécifiquement la capacité indépendante à opérer dans des circonstances exceptionnelles.

Le programme F-35 est multinational et sa communauté d'utilisateurs est vaste. Le système est en service dans de nombreuses nations européennes, dont la Norvège et le Danemark.

La flotte actuelle de Hornet sera progressivement retirée comme prévu à partir de 2025. Les premiers chasseurs F-35 finlandais entreront en service dans l'armée de l'air finlandaise en 2025, dans le cadre de la formation du personnel finlandais aux États-Unis. Les premiers F-35 seront livrés à la Finlande en 2026. En Finlande, le système F-35 remplacera la flotte de Hornet dans les ailes de chasse entre 2028 et 2030.

Appel d'offres pour le programme HX
Le programme HX remplaçant la capacité du Hornet a été lancé en 2015 par la décision du ministre de la Défense et la phase ultérieure de demande d'information (RFI). La compétition pour l'appel d'offres du programme HX a débuté en 2018 avec les premières demandes de devis (RFQ) envoyées aux gouvernements de la France, de la Suède, du Royaume-Uni et des États-Unis. L'objectif de l'appel d'offres était de construire avec chaque soumissionnaire une solution complète répondant aux exigences et produisant la meilleure capacité possible pour remplacer la flotte de Hornet pour le système de déminage finlandais dans l'environnement opérationnel des années 2030 ainsi que pendant la durée de vie du système HX.

Les solutions proposées dans le cadre du programme HX ont été établies autour des systèmes d'avions de combat suivants : Boeing F/A-18 Super Hornet, Dassault Rafale, Eurofighter Typhoon, Lockheed Martin F-35 et Saab Gripen.

Évaluation des offres
Le Commandement de la logistique des forces de défense a reçu les offres finales et contraignantes des cinq soumissionnaires HX avant la date limite de fin avril 2021. Les offres ont été évaluées conformément à la demande de devis HX, au modèle de prise de décision et au manuel d'évaluation afin de parvenir à la proposition pro-curement.

L'appel d'offres était basé sur quatre domaines de décision : La capacité militaire, la sécurité de la couche supérieure, la participation industrielle et l'accessibilité financière. Lorsqu'un soumissionnaire satisfaisait aux critères de sécurité d'approvisionnement, de participation industrielle et d'accessibilité financière, il passait à la phase finale de l'évaluation de la capacité militaire, dans laquelle les solutions proposées étaient classées par ordre.

Les forces de défense ont évalué la capacité des solutions complètes proposées en trois phases, sur la base des performances démontrées lors des tests. Dans la phase finale, l'efficacité de la capacité militaire du système HX de chaque candidat a été évaluée par le biais d'un jeu de guerre approfondi et de longue durée soutenu par une simulation. La proposition des forces de défense pour le système à sélectionner était basée sur les résultats des jeux de guerre et sur l'estimation du potentiel de développement futur.

Succès du système F-35
Dans le cadre de l'appel d'offres HX, le F-35 a franchi avec succès les étapes de la sécurité d'approvisionnement, de la participation industrielle et de l'accessibilité financière. La solution F-35 a obtenu la meilleure efficacité opérationnelle et le meilleur potentiel de croissance future dans l'évaluation des capacités.

Sécurité de l'approvisionnement

La solution F-35 répond aux exigences nationales de sécurité d'approvisionnement de la Finlande. Le soutien du système est basé sur la solution globale de soutien du F-35, adaptée aux exigences de sécurité d'approvisionnement nationales. La capacité de maintenance critique sera créée au sein des forces de défense et des organisations industrielles nationales. La solution englobe les capacités de maintenance à construire en Finlande ainsi que les composants de rechange et les assemblages remplaçables pour des circonstances exceptionnelles qui sont sous le contrôle national exclusif de la Finlande ainsi que la participation au réseau de maintenance multinational.

Abordabilité
La solution F-35 adaptée au cadre de financement alloué était la plus rentable. Le F-35 présentait le coût d'acquisition le plus bas, compte tenu de tous les aspects de l'offre. Les coûts d'exploitation et de maintien en service du système seront inférieurs au budget annuel de 254 millions d'euros. Les opérations et le développement de la durée de vie du F-35 seront réalisables avec les ressources des forces de défense.
Aucune offre n'était significativement moins chère que les autres en termes de coûts d'exploitation et de maintien en condition opérationnelle.

Participation industrielle
L'offre de participation industrielle au F-35 a satisfait aux exigences de qualité et de contenu. La participation industrielle proposée est principalement axée sur une coopération industrielle directe qui permettra de créer d'importantes capacités de maintenance indépendantes. La solution de participation industrielle développera un savoir-faire crédible dans l'industrie nationale du point de vue de la sécurité de l'approvisionnement et deviendra significative dans l'économie nationale.

Les principaux projets de participation industrielle comprennent la production à grande échelle du fusible avant du F-35 en Finlande, également pour d'autres utilisateurs, la production de composants structurels ainsi que des capacités de test et de maintenance des équipements. En outre, la Finlande s'est vu proposer un projet d'assemblage final de moteurs pour l'avion de l'armée de l'air.

L'impact de la participation industrielle sur l'emploi intérieur sera de 4 500 et l'impact indirect de 1 500 personnes-années-travail.

Le contrat de participation industrielle sera signé par le ministère de la défense ainsi que par Lock-heed Martin et le fabricant de moteurs Pratt & Whitney.

Capacité militaire
La capacité du système F-35 était la mieux adaptée à l'environnement opérationnel finlandais et aux exigences HX. Le système complet et les capacités de l'avion en matière de combat, de reconnaissance et de survie sont inégalés. Le F-35 est arrivé en tête de l'évaluation ou a partagé la meilleure note dans tous les domaines de mission et a obtenu la meilleure note totale. L'ensemble proposé de F-35 répondra aux tâches définies avec une efficacité suffisante au regard des exigences du futur environnement opérationnel. La quantité d'avions et d'armements inclus dans l'offre a eu un impact sur le résultat. La flotte finlandaise de F-35 peut atteindre la capacité opérationnelle dans les délais prévus.

La solution F-35 apportera un complément significatif à l'ensemble du système de défense et améliorera la capacité de défense préventive. Le F-35A est capable d'initier des actions dans le cadre d'opérations de contre-avion ainsi que de générer et de partager la connaissance de la situation et les données sur les cibles nécessaires, ce qui permet au F-35 de soutenir au mieux les opérations terrestres et maritimes. L'efficacité multi-domaine du F-35 dans les domaines aérien, terrestre et maritime a reçu la note la plus élevée de l'évaluation. La furtivité et d'autres caractéristiques uniques, telles que les capteurs et les réseaux, contribuent à la survie du F-35 dans les combats. Le chasseur multirôle F-35 possède la plus grande capacité interne de carburant et tous les capteurs sont incorporés, ce qui rend inutile l'utilisation d'un système de ciblage externe ou d'un réservoir de carburant.

La solution technologique du système F-35 est durable et son potentiel de croissance future est le meilleur de toutes les solutions proposées. Le développement a été garanti pour l'ensemble du cycle de vie jusqu'aux années 2060.

Objet de l'acquisition
L'objet de l'acquisition est de 64 chasseurs multirôles F-35A dans la configuration la plus récente, le bloc 4. Le marché comprend l'armement des chasseurs multirôles. L'offre de F-35 comprend les types d'armes suivants : AMRAAM, Sidewinder, SDB I et II, armement de la famille JDAM, JSM et JASSM-ER. L'armement doit être acquis dans la limite des disponibilités financières du programme d'ici à la fin de l'année 2035. L'ensemble des armes sera optimisé au cours du processus d'acquisition, en tenant compte de la disponibilité des types d'armes les plus récents et des changements dans l'environnement opérationnel. Grâce à l'optimisation de l'approvisionnement en armes, la capacité du système sera maximisée dans l'environnement opérationnel finlandais et le cycle de vie du système F-35 sera garanti pour la plus longue période possible.

Un nombre remarquable de produits et de services supplémentaires à acquérir simultanément sont liés à l'acquisition du système de combat et à son utilisation. Il s'agit du système de soutien, y compris les équipements d'essai, les outils, les assemblages remplaçables et les services de pièces de rechange, ainsi que les systèmes d'information, les systèmes et services de formation, les systèmes de soutien aux missions et les services connexes, de même que les services administratifs liés au processus d'acquisition des ventes militaires étrangères (FMS) du gouvernement américain. Le dossier d'achat comprend également les coûts de maintien de la flotte pour les années 2025-2030.

Financement de l'acquisition
Le financement du programme HX s'élève à 10 milliards d'euros. Le Parlement a accordé au programme de chasse une autorisation de passation de marché de 9,4 milliards d'euros pour l'acquisition du système de remplacement du Hornet et 579 millions d'euros d'une allocation transférable sur cinq ans. L'allocation transférable vise à garantir que l'entité achetée sera mise en service dans le cadre du système de défense finlandais. Vingt et un millions d'euros ont été dépensés jusqu'à présent pour préparer l'acquisition.

Coûts de l'acquisition
L'acquisition s'élève à environ 8,378 milliards d'euros. Le coût des chasseurs multirôles est de 4,703 milliards d'euros et celui des missiles air-air AMRAAM et Sidewinder de 754,6 millions d'euros. Les équipements de service, les pièces de rechange et d'échange, les solutions de formation et de maintien en puissance, les autres systèmes connexes ainsi que les services de maintien en puissance et de maintenance jusqu'à la fin de 2030 coûtent 2,920 milliards d'euros.

Les installations opérationnelles, les hangars et les entrepôts pour les avions ainsi que les structures et les infrastructures des pistes pour le système acheté seront construits en Finlande. Ceci est basé sur les exigences nationales et internationales en matière de sûreté et de sécurité. Les coûts de construction, les coûts de participation industrielle, les coûts de personnel et les autres coûts du projet s'élèvent à 777 millions d'euros.

En outre, 823,8 millions d'euros sont réservés à l'optimisation finale de l'ensemble des armes et au contrôle des futurs amendements au contrat. Une partie de l'armement sera obtenue à une date ultérieure, conformément au calendrier de livraison des avions.

Mise en œuvre du programme HX
La recherche sur le système de défense dans le cadre de la planification stratégique des forces de défense a conclu que les chasseurs multirôles ont un rôle et une responsabilité clés dans le système de défense de l'environnement opérationnel des années 2030. Le programme HX a été établi pour trouver un remplacement aux chasseurs multirôles actuels et, depuis 2015, il s'efforce d'obtenir la meilleure solution HX pour la Finlande.

Dans les différentes phases du programme HX, les travaux de préparation et d'évaluation ont impliqué la meilleure expertise nationale et internationale de 100 à 200 personnes avec de larges profils de compétences.

Le commandement de la défense supervise l'avancement et le contrôle de la qualité des projets du programme de développement. La qualité du processus d'acquisition du HX a été assurée par une vérification interne et externe de la qualité. Le fournisseur de la vérification externe de la qualité était Deloitte Inc. La vérification externe de la qualité avait pour but d'obtenir la confirmation de l'impartialité, de la systématicité et de la traçabilité du processus de passation des marchés par un prestataire indépendant, extérieur à l'administration de la défense. En outre, l'Office national d'audit de Finlande a évalué le programme conformément à son plan d'audit et a présenté les recommandations nécessaires.

 

 

Si tant est LM fourni même le modèle de déclaration d'achat à l'issue .....

Sana Marin comme une cigale s'en est allé fêter ca en boite de nuit et danser . LM la fera bientôt chanter  comme dit un peu la fable.

Elle en a même oublié son portable pro à la maison. Serieux ......pas tant que cela au final.  

La France doit comprendre qu'elle n' a rien à attendre de cette Europe. On voit bien que notre conception dérange leur torpeur et qu'on les emmerde. Sinon de s'en retrouver obligé.  

Les suédois aussi doivent l'avoir un peu mauvaise sans doute encore plus que nous ... car ils n'ont pas d'opportunité de vente eux...

et cela fera un argument aux Allemand de plus pour quitter le SCAF  pour lequel ils ne s’intéresse que pour essayer de rafler la mise et couler Dassault dont ils doivent être un peu jaloux il y a fort à parier. Au final s'ils peuvent commander US ils s'en satisferaient bien et même, par ce gage de soumission  qui ne leur coute rien ....encore mieux.

CLAP de fin pour nos ambitions européennes et occidentales  avec nos chers amis  - bilan  24 d'occaz et 12 neuf   .... grâce à la Turquie

On fait mieux d'aller ailleurs chercher des bonnes alliances avec l'Inde et l'Egypte et la Grèce.

 

 

Edited by Lezard-vert
  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, hadriel a dit :

Je suis très surpris que l'EF et le Rafale n'aient pas rempli les critères nécessaires, mais le Gripen oui. Je ne vois pas ce qui peut avoir coincé. Il emporte aussi des JASSM le Gripen?

C'est facile à influencer en fait. Pour la partie technique, tu fais comme si la furtivité n'était jamais contrable, donc l'avion sort premier dans tous les domaines, que ce soit l'air-air, l'air-sol, l'interdiction, le SEAD ... Surtout tu ne tient pas compte du fait que pour être furtif il faut un tout petit emport et ne jamais te servir de ton radar exceptionnel ou de ta liaison de donnée magique. Et pour le prix, tu utilises les promesses de baisse des prix de 25% dans le futur et de 20% des heures de vol grâce au casque éblouisseur de pilote.

Pour moi, les plus gros des atouts mis en avant pour le F35 (à part la furtivité qui a ses limites et en met aussi sur l'avion par exemple sa maneouvrabilité puisqu'il doit rester à plat) sont juste du vent car ils pourront être sur les prochaines version du Rafale car ce ne sont que des équipements ou des fonctions logicielles, pas des caractéristiques associés à sa cellule. On a bien vu que ces outils magiques n'empêchent pas les pilotes de se planter à l'atterrissage si ils ne sont pas eux même à la cause du crash ...

La grande question est de savoir si dans le package les USA ont promis au Finlandais de récupérer la Carélie après la grande guerre d'Ukraine ?

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Patrick a dit :

Mais une chose est sûre en attendant, sur les armements, l'énorme point positif de l'offre F-35 c'est le JASSM-ER.

D'autant plus que la Finlande en a déjà acquis. Le pays n'était-il d'ailleurs pas le premier, et à ce jour même encore l'un des rares, client export ?

Edited by Skw
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Dans le précédent marché Finlandais pour le f18, la demande était pour 92 appareils. Au final cela aura été 64. 

Si on par sur un marché pour 64 appareils F35 alors il risque d'y en avoir que 52 au final. 

Je suis un peu sous le choc de ce choix. Au final Suisses et Finlandais disent la même chose. Cela remet en cause notre crédibilité.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Notre crédibilité ?
Il aurait fallu pour cela qu'ils s'adressent à ceux qui utilisent en opérations des Rafale dans le réel par en virtuel !
Pour ma part et je l'ai écris depuis le début, la Finlande restera un client US, peu importe le produit acheté.
Il me tarde de voir ces F35 "bon marché" à l’œuvre, dans des conditions réelles vu leurs grandes facilités de déploiements et quelques "sensibilités, les Finnois ont intérêt à prévoir de la pièce de rechange en masse et une pléthore de techniciens autour pour espérer en avoir quelques uns en l'air !

Je suis soulagé, j'espère ne plus entendre la rhétorique "Europe de la défense" dans la bouche de notre pdt à l'occasion de la prise de fonction de la présidence Européenne.
 

 

Edited by MIC_A
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, mgtstrategy a dit :

La crédibilité de ce forum, qui n'a de cesse de dire que le F35 est un gros pigeon... Il va peut etre falloir admettre que l'appareil est pas si mauvais.... 

Je ne te parle même pas de la crédibilité de ces officiers US qui estiment que l'avion connaît encore nombre de problèmes, qu'il ne peut pour lors pas constituer une solution suffisante face à certaines menaces, qui s'inquiètent des coûts d'exploitation ne décroissant pas aussi rapidement que prévu, etc...  Ce qu'ils viennent de prendre dans leur gueule !

PS : J'écris cela sans avoir considéré le F-35 être un gros pigeon. Je ne me sentais donc pas particulièrement visé. Mais la vérité est sans doute plus complexe que certains veuillent bien la présenter, que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

Edited by Skw
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, SLT a dit :

Mais je serais curieux de voir les résultats public de l'évaluation s'ils paraissent un jour.

Je serais très curieux de voir les résultats de l'évaluation.

Les résultats public diffusés par la com ministérielle qui doit justifier sa décision... je ne suis pas sur que ça m'intéresse.

il y a une heure, wagdoox a dit :

il y a une demande pour x chasseurs avec x milliards.

C'est peut-être la première raison de l'échec du Rafale. Avec le Rafale qui aurait une disponibilité et une activité nettement supérieure à ses concurrents, c'est un désavantage de se comparer à effectifs identique.

64 F-35 ... on esperait vraiment vendre 64 Rafale ? Vu la population finlandaise, ça correspondrait à plus de 700 Rafale pour la France.

Une offre avec une trentaine de Rafale était peut-être suffisante pour répondre aux besoins militaires, mais c'est peut-être moins rassurant pour le politique que 64 avions même si la moitié ne seront pas disponible.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si tu ne remets jamais en cause ce que tu penses à propos du Rafale ou des partenariats technologiques et de recherche alors nous serons dans syndrome Maginot. Même si ça ne fait plaisir ou que cela nous met dans un inconfort intellectuel, il vaut mieux douter que d’avoir des certitudes, c’est même la meilleure démarche scientifique en recherche et développement.

il y a 20 minutes, MIC_A a dit :

Notre crédibilité ?
Il aurait fallu pour cela qu'ils s'adressent à ceux qui utilisent en opérations des Rafale dans le réel par en virtuel !
Pour ma part et je l'ai écris depuis le début, la Finlande restera un client US, peu importe la produit acheté.
Il me tarde de voir ces F35 "bon marché" à l’œuvre, dans des conditions réelles vu leurs grandes facilités de déploiements et quelques "sensibilités, les Finnois ont intérêt à prévoir de la pièce de rechange en masse et une pléthore de techniciens autour pour espérer en avoir quelques uns en l'air !

Je suis soulagé, j'espère ne plus entendre la rhétorique "Europe de la défense" dans la bouche de notre pdt à l'occasion de la prise de fonction de la présidence Européenne.
 

 

 

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • PolluxDeltaSeven changed the title to Armée de l'air Finlandaise - Ilmavoimat

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...